Contre les ondes de choc, on n’a rien fait de mieux depuis le casque français Adrian de 1915, dit une étude

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

40 contributions

  1. Certes… dit :

    Voilà une curiosité ! C’est peut-être l’une des raisons pour lesquelles les Britanniques et les Américains ont reconnu, bien avant la France, la notion de « shell schock »…
    Peut-être qu’il s’en trouvait beaucoup moins dans les forces françaises ?
    Il ne reste plus qu’à remettre un cimier sur les casques modernes !

    • Affreux Jojo dit :

      Non non. en France, on appelait ça « l’obusite » dès les débuts de la Grande Guerre. Et cela rentrait dans un ensemble plus global de troubles liant tant les apsects traumatiques physiques que psychologiques sous le vocable de « syndrome des barbelés ».

  2. garance dit :

    Comme quoi…les anciens…

  3. Pitch dit :

    Vive Adrian. Vieux d’un siècle mais toujours d’actualité.

  4. NRJ dit :

    La mise en oeuvre de matériaux polymères entre le casque et la tête ne serait il pas plus adapté pour absorber les vibrations ? Actuellement il n’y a qu’une mince bande en cuir pour fixer le casque sur la tête ce qui est limité (et qui fait mal à la tête). Ainsi faute de pouvoir les dissiper, on pourrait les absorber. Question d’ingénieur…

    • Ulrich dit :

      C’est fini avec le cuir. Maintenant (depuis la mise en place du FELIN, en 2011), il y a des sortes de coussins (déplaçables et changeables) fixés à l’intérieur du crane par velcro.
      Mais je suis d’accord avec vous, l’étude pourrait être menée (si ce n’est déjà le cas) pour rendre leur capacité d’absorption de choc plus efficace.

    • PeterR dit :

      Une idée d’ingénieur serait peut être de se tourner vers ce que la nature a inventé de mieux depuis des dizaines de milliers d’années (pour ne pas dire de millions) :
      https://www.futura-sciences.com/planete/actualites/zoologie-science-decalee-piverts-nont-pas-mal-crane-39586/
      Si je comprends un peu l’article le cimier remplirait un peu le rôle du bec en absorbant et dérivant une partie de l’énergie. Le reste est traité par le l’absorbant comme vous le suggérez. L’étude de leurs structures (pivert, buffle, etc …) pourrait surement nous donner des idées pour améliorer nos produits. Je pense que si n’est déjà fait c’est au moins en cours.
      Idem pour l’isolation thermique. Certaines fibres se sont inspirées du poil de l’ours polaire qui présente des caractéristiques exceptionnelles à ce niveau.

  5. didixtrax dit :

    avec une poche ou une sangle pour la boîte d’Aspirine contre les migraines trumpiennes ?

  6. roissard dit :

    Ce qui est beau est souvent efficace, et le casque Adrian était – et est toujours- le plus beau.

    Salvador Dali disait : « la beauté est essentielle pour vaincre ».

    • Pascal (l'autre) dit :

      « Ce qui est beau est souvent efficace, et le casque Adrian était – et est toujours- le plus beau.
      Salvador Dali disait : « la beauté est essentielle pour vaincre ». » On peut y voir aussi une analogie avec ce que déclarait le grand Marcel Dassault: » Un bel avion est un avion qui vole bien!

      • Pascal (l'autre) dit :

        Oups! Ne pas tenir compte de la première phrase il y eu comme un « méli mélo » dans les commentaires et le « copié collé »

  7. ScopeWizard dit :

    Comme quoi , modernité n’ est point toujours synonyme de « meilleur » ……….

    Or , aujourd’hui , c’ est bien là l’ un des maux principaux dont souffre notre société ; croire mordicus que tout ce qui est crée maintenant sera forcément meilleur ou supérieur à ce qui le fut la veille ……… dans certains cas , oui , ça se vérifiera , dans d’ autres non , ce sera complètement faux .

    • Ulrich dit :

      Sur le principe, je suis parfaitement d’accord avec vous. Dans le cas présent (je chipotte et ça rejoint votre « dans certains cas , oui , ça se vérifiera « ), le casque Adrian absorbe mieux les ondes de chocs mais j’ai de sérieux doute sur le fait que sa capacité d’arrêt d’une munition soit supérieure à celle d’un casque en kevlar.

    • ScopeWizard dit :

      @Ulrich

      Évidemment , il est plus que probable qu’ un tel équipement ne saurait tout réussir avec le même bonheur mais disons que ça nous donne d’ intéressantes indications……….

      Je ne connaissais pas ce RNO ; obscure vedette de province sans doute ? 😉

  8. Auguste dit :

    Et les US qui nous expliquaient,qu’après des études approfondies,ayant fait appel aux plus grands experts,la forme du casque allemand était la meilleure.Encore un mythe qui s’écroule.

    • wagdoox dit :

      ca dépend pourquoi, pour les éclats c’est l’Allemand pour l’explosion le français …

    • Ancien du SSA dit :

      Je pense qu’en fonction de la méthodologie adoptée, on doit pouvoir prouver une efficacité globale meilleure pour le casque allemand et le casque US « Fritz » qui en découle ( par protection du haut de la nuque et des oreilles notamment ).
      Le casque Adrian paraît le meilleur dans cette éventualité d’une explosion à la verticale au dessus du fantassin… Le test ici pratiqué ne peut justifier une notation globale parfaite, sinon comment expliquer qu’il ait été décidé en 1918 par le haut-commandement français d’abandonner ce modèle !

      • Auguste dit :

        Il ne m’étonnerait pas que le haut commandement français l’ait abandonné, parce qu’il ne savait pas que c’était le meilleur.

        • Ancien du SSA dit :

          J’ai hésité à ajouter la dernière phrase, m’attendant à votre réponse caractéristique de l’humour français « anti-chef »… 🙂

  9. Ancien du SSA dit :

    Le cimier, comme je pense la pointe des casques allemands de la première guerre mondiale, n’avaient pas qu’une fonction esthétique, mais aussi celui de dévier un coup de lame de sabre de manière latérale même s’il est réduit au minimum comme pour ce modèle français de 1915, qui a été conservé de manière très tardive par nos pompiers.
    Intuitivement on pourrait penser que pour obtenir la meilleure protection contre les souffles d’explosions ( blast ) un casque couvrant de pompier tel le F1X francais serait le plus performant ; cette étude nous apprend que le cimier et la forme du casque Adrian avait aussi une grande efficacité pour dévier l’effet de souffle latéralement.
    Mais je me demande si ces résultats ne sont pas faussés par un biais de l’étude qui expose casque et tête artificielle avec capteurs à un souffle purement vertical ( voir animation présentée dans l’article en lien : souffle de haut en bas imprimé sur le casque par dessus ) ; hors si cela peut être grossièrement admis pour un fantassin à l’abri d’une tranchée et subissant un bombardement, cela ne me paraît pas vraiment réaliste en dehors de la tranchée !…

  10. Thomas dit :

    Ah, les commentaires patriotiques enflammés…

    On ne parle ici QUE des ondes de chocs, pas des autres types (éclat, souffle….)

  11. Renard Gris dit :

    Ce n’est pas pour rien que le femme de Rocky s’appel AAADRIAAAANE ! 🙂

  12. so" dit :

    On retrouve également cette cimier sur les casques des sapeurs-pompier

  13. miaou dit :

    Le casque F1 de nos pompiers en est le direct descendant.

  14. jojo dit :

    et………sans ordinateur et autre machine très très très sophistiqué!!!! pour la conception. comme quoi…….

  15. Le Suren dit :

    Et dire qu’en 1914, ils sont partis avec un képi de toile sous lesquels il plaçaient une simple bombe d’acier ou de fer !

    • Franz dit :

      En 14, c’était même le képi tout seul : la calotte d’acier est apparue au cours de l’hiver 1914-1915 et était si peu pratique qu’elle n’a quasiment pas été portée.

  16. who? dit :

    et quel beau casque ! j’ai un model 1933 de pompier, sublime.
    par contre une galère à changer les rivet fendu du cimier !
    d’ailleurs en parlant de pompiers, leurs casques actuel ont toujours un cimier…

  17. PK dit :

    La photo semble montrer que l’onde de choc testée est axé verticalement de haut en bas, ce qui favorise l’Adrian avec sa double forme en coupole pour répartir les ondes.

    Je serai curieux de connaître le résultat avec des ondes plus transverses… Si c’est le cas, alors la forme du casque a peu d’incidence (et les absorbeurs internes beaucoup !)

  18. le zouave dit :

    et la technologie des casques Motos, on s’en sert pas??? ,parce qu’avec ‘un impact dessus (choc ou chute),l’onde de choc est repartie par les matériaux & la technologie qui le compose externe & interne , et nous avons des produits aux normes UE qui sont loin d’être anecdotiques,beaucoup de motards doivent leur vie a ces protections ,on est plus dans les années 70……..

  19. Max dit :

    Comme il est dit : « C’est dans les vieux pots qu’on fait la meilleure soupe » !
    Vive les Poilus ! Enfin il n’ y en a plus…

  20. mouchetoxique dit :

    le super soldat d’après demain, aura des modification génétique et nanotechnologie a l’intérieur du corps humain. Des technologies d’un future pas si lointain que ça. C’est tout un monde sur l’art du combat qu’il va falloir adapté et réinventer. Une nouvelle course a l’armement et une nouvelle page d’histoire qui s’avèrera passionnante a réaliser et encor plus a vivre.