Libye : L’Union européenne va lancer une nouvelle opération navale pour faire respecter l’embargo sur les armes

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

39 contributions

  1. blavan dit :

    N’en doutons pas notre président va se précipiter comme amiral de cette armada. Encore une fois on va geler une situation de guerre au lieu de laisser le plus fort s’imposer , et ensuite de négocier avec lui.
    Il n’y a pas de morale à laisser perdurer un conflit, plus vite nous aurons un chef en Libye, moins il y aura de victimes civiles

    • Mörad d'Antalya dit :

      La conquete ottomane de la mer mediterranee est a present inevitable.
      Votre flotte ne sert plus a rien.
      L’europe, c’est du vent. C’est fini

      • Yannus dit :

        Prenons exemple sur les Russes qui imposent un embargo sur les armes en direction d’Iblid.
        Au dernière nouvelles Haftar se débrouille pas mal non plus dès lors qu’il sait où et quand frapper.

    • HBOB dit :

      C’est ce qui se passe en Syrie. Baschar avec l’aide des russes et des iraniens est en passe de l’emporter. Mais certains continuent de prétendre qu’il faut « sauver Idlib et les gentils modérés ». Encore une fois, Putin va l’emporter dans cette partie du monde.

  2. Buburoi dit :

    Il va falloir s’attaquer à la Turquie. Heureusement qu’il y a des sous marins nucléaires d’attaque, mais Macron ira t’il jusqu’à faire respecter l’embargo.

    • blavan dit :

      L’article dit l’Union européenne, et vous , votre première réponse est » Macron ira-t-il jusqu’à faire respecter l’embargo » . Quand cesserons nous de décider que nous avons la vérité contre le reste de l’Europe .

  3. Desty dit :

    C’est Erdogan qui va être content (quoique pas mal de ses convois arrivent par avion) !
    Après les exercices aérien avec Israël, la France fait un exercice naval avec l’Égypte.

  4. vrai_chasseur dit :

    Du coup, les navires turcs d’armes à destination de la Libye embarqueront aussi des migrants. En cas de rencontre, ils les jetteront à l’eau pour occuper les navires européens et ensuite par décision politique tout s’arrêtera.
    Ah les règles d’engagement européennes.

    • Clavier dit :

      C’est à peu près çà…..

    • Auguste dit :

      Les Turcs n’ont pas besoin d’embarquer des immigrés,il suffit qu’ils menacent d’ouvrir les vannes à ceux qui sont chez eux.
      Pour info,il y a déjà quelques dizaines de « modérés », qu’Erdogan avait expédié en Libye, qui ont déserté et sont passés en Italie.Et des « modérés »,il y en a un paquet à Idleb,et de nationalité française en plus.

  5. Auguste dit :

    Et si c’est un navire turc qui transporte des armes,on l’arrête aussi?.Je voudrais bien voir çà.
    Et les armes qui viennent par terre ou air,comment on fait?
    Un machin de plus, pour dire qu’on fait quelque chose et qui ne va servir à rien.Sinon à laisser les pays en première ligne se démerder avec les immigrés, en attendant que notre ami Haftar arrive enfin à Tripoli.

    • Daniel BESSON dit :

      @Auguste
      L’histoire est un éternel recommencement !
      https://www.cparama.com/forum/cartes2019/1555402773-Manouba.jpg

    • Électeur dit :

      Votre scepticisme est certainement largement partagé.
      .
      On aimerait savoir quelles sont les consignes d’ouverture du feu données par notre gouvernement à nos militaires.
      .
      On aimerait savoir quelle est exactement la mission. Parce que « faire respecter l’embargo », ça ne veut rien dire. À moins de se rappeler que la mission légale des armées françaises, c’est de mettre en œuvre les armes.
      .
      Mais il semble que notre personnel politique (depuis longtemps : c’était déjà le cas il y a plus de quarante ans) préfère oublier cette mission légale et rester dans le vague pour esquiver ses responsabilités.
      .
      Solidarité avec nos militaires qui vont devoir encore une fois accomplir une mission parfaitement ambiguë et seront tenus pour responsables (et coupables à la moindre anicroche.

  6. Daniel 1945 dit :

    Il n’est pas un peu trop tard ?

  7. HBOB dit :

    Quand punira t on les responsables de ce chaos lybien ? Sarkozy en tête et l’OTAN juste derrière. Et BHL qui prétend que l’intervention occidentale en Lybie a été une bonne chose . Visiblement la drogue qu’il prend a gravement altéré ses fonctions cérébrales primaires.

  8. Robert dit :

    Les armes, ce sont les pseudo réfugiés dont un nombre important de ceux qui sont déjà chez nous se distinguent par leur violence et leur non respect de nos lois et de nos moeurs, je veux dire dans ce qu’ils ont de bons bien sûr.
    Nous avons déjà l’expérience de leur nuisance, de leur fraude permanente et de leur volonté d’installer une autre conception du monde à côté en attendant d’être à la place de la nôtre.

  9. Mike dit :

    L’UE saurait faire respecter l’embargo sur les armes (Turquie.. ? ) mais peinerait à faire respecter les Droits de l’Homme en laissant les trafiquants envoyer librement des esclaves sur des coquilles en direction de navires sous chapitre ONG ? Drôle d’époque.

  10. ji_louis dit :

    Les turcs feront les livraisons de systèmes d’armes par bateaux gris et non plus de simples cargos. Le temps que l’autorisation d’aborder arrive, ils auront déjà déchargé en Libye, et Erdogan pourra fanfaronner… parce qu’imaginez la situation et ses conséquences si un navire européen envoie une équipe d’inspection sur un navire militaire armé turc (ou émirati)!
    Avantage pour les pro-Haftar, ils peuvent être ravitaillés par voie terrestre via l’Égypte, et le contrôle de l’embargo ne va pas jusqu »au canal de Suez.

    Et tant que je suis dans la politique fiction, imaginez une équipe d’inspection italienne contrôler un bateau gris français (ou l’inverse)…

  11. Europhobe dit :

    « Les navires européens »!
    Oh que cette expression est malvenue !
    Il n’y a pas de « navires européens » : il y a des navires français et d’autres.

    Même si certains xénocrates rêvent d’une « Europe de la défense » où la France mettrait ses moyens à disposition d’intérêts qui ne sont pas les siens.

    • Castel dit :

      Europhobe
      Pourquoi les navires Français se distingueraient-ils des autres ?
      Pour cette affaire, comme pour ce qui est de l’immigration, rien ne se fera de vraiment efficace sans la coopération des autres Européens :
      Vous n’avez qu’à consulter une carte de la France et de l’Europe, et vous constaterez du premier coup d’œil, que sans les frontières extérieures de l’Europe, notre pays serait une véritable « passoire », ou les immigrés pourraient pénétrer de tous les pays qui nous entourent, sans que l’on puisse y faire grand chose, que ce soit par la mer méditerranée, comme c’est le plus souvent le cas aujourd’hui, mais également en provenance d’Espagne, par les Pyrénées, d’Italie, à travers les Alpes, depuis l’Allemagne, la Belgique, le Luxembourg, et même la Suisse le cas échéants ( après leur expulsion)….
      Donc, à moins de dépenser des sommes colossales pour protéger nos frontières, ce que les Français n’accepterons sans doute jamais, nous sommes bien obligé de compter sur nos voisins Européens d’essayer de les stopper aux frontières extérieures de l’Europe, charge à nous, de nous occuper de ceux qui auront réussis à se faufiler !!
      Ce qui se passe aujourd’hui avec les livraisons d’armes en Lybie, relève de la même logique, cela nous permet de ne pas nous trouver seuls dans cette opération, et de décupler notre efficacité, en cas de confrontations à venir, étant entendu que les pays Européens qui y participent, apportent leur aide en fonction de leurs moyens, et que la France sur ce plan est quand même une des mieux lotie en Europe !!

      • Robert dit :

        Castel,
        L’Europe de Bruxelles n’est en rien représentante des intérêts des européens, mais d’une oligarchie avec son propre agenda et ses propres intérêts. C’est un marché économique dont les allemands ont pris les rênes.
        Leur politique d’immigration est directement liée à leur politique économique, leurs citoyens ne font plus d’enfants par hédonisme ou masochisme, d’autres vont venir prendre leur place et en faire avec moins d’exigences sociales, tant qu’on tolère leurs moeurs et qu’on finance leur installation.
        Pourquoi et comment voudriez vous qu’une telle vision puisse s’accompagner de la moindre velléité de remettre en cause l’invasion migratoire actuelle qu’elle a appelé de ses voeux et encouragé à tous les niveaux.
        Le méchant pour les tenants de l’UE, ce n’est pas celui qui vient chez nous sans respecter nos lois, même le « réfugié », mais c’est celui qui dénonce cette invasion et qui veut s’y opposer. Regardez l’Allemagne qui commence à découvrir le vrai visage de cette population importée et dont le seul souci est d’empêcher qui que ce soit d’y opposer la moindre réserve.
        Nos ennemis dirigent l’UE, ne comptez pas sur eux pour défendre nos intérêts. Comme avant cet union soviétique européiste, il ne faudra compter que sur nos propres moyens, si tant est que nos dirigeants aient la France au coeur, ce dont je doute fortement au vu de leurs discours et de leurs actes, je veux dire en dehors des périodes électorales ou ils sont tous nationalistes.

        • Castel dit :

          Robert
          C’est du moins votre point de vue……
          Mais un certain nombre de faits viennent parfois vous contredire, comme par exemple la décision par la commission de Bruxelles, d’interdire la fusion de Siemens et d’Alsthom, ce qui à permis à cette dernière de racheter la division ferroviaire de Bombardier, dont la plus-part des usines Européennes se situent en Allemagne….
          Les dirigeants de cette société étaient sans doute pressés de fusionner avec Siémens, pour encaisser les dividendes de cette fusion, dont les Allemands, à terme auraient pris le contrôle….
          (A noter d’ailleurs la position ambiguë de notre ministre de l’économie, un certain Bruno Lemaire)
          Mais il y a beaucoup d’autres choses pour lesquelles nous avons des intérêts communs, comme par exemple, les menaces de représailles que l’Europe fait peser sur les taxes que menace de nous imposer Trump, que ce soit sur Airbus, sur nos viticulteurs, et peut -être d’autres choses encore…
          Sans l’appui de l’Europe, nous serions bien seuls face aux Américains, et aussi face aux Chinois !!
          C’est bien pour ça à mon sens que beaucoup d’agents de l’étranger souhaitent ardemment que l’Europe se divise, car nous serions bien plus faibles face à eux !!
          Alors, bien sûr, à l’intérieur de cette Europe, chacun défend surtout ses intérêts particuliers, ce qui est normal, mais il faut voir que nos intérêts communs, que ce soit en matière de Défense, d’ Economie, de lutte contre l’immigration, du crime organisé, de la contrebande, la malfaçon etc….
          seront d’autant mieux défendus si nous présentons un front uni !!
          Le débat dans l’avenir ne pourra à mon sens avoir lieu que sur le souhait des peuples qui la composent, en ce qui concerne l’orientation de cette future Europe, à savoir,la souveraineté Nationale, ou plus ou moins de fédéralisme,le statut quo, l’extension ou le rétrécissement, l’éventuelle, l’éventuelle modification du système pour le rendre plus démocratique….
          Bref, tout est sur la table, mais refuser par principe toute avancée vers une nouvelle Europe, ne me semble pas aller dans le sens de l’histoire, ni même dans notre intérêt, car que l’on soit pour ou contre la mondialisation, elle est la, et la seule réponse valable pour y faire face ne peut se faire qu’à l’échelon Européen !!!

          • Robert dit :

            Castel,
            Et alors ?
            Sur le plan économique, les attitudes peuvent parfois paraître contradictoire, mais je parle du plan politique que vous affirmez défendre nos intérêts.
            Or, c’est totalement faux.
            Tant que nous subirons l’UE voulue par des obligés américains, nous ne serons jamais souverains chez nous et ce n’est pas l’économie qui fonde la souveraineté, même si ça y contribue, mais la volonté politique.
            Je me contente de regarder l’attitude des dirigeants européens vis à vis de la souveraineté et du patriotisme des nations européennes.

          • Robert dit :

            Castel,
            Je n’en avais pas besoin pour argumenter tellement tout me parait évident, mais cet article sur les juges de la cour européenne des droits de l’Homme qui font les lois européennes concernant l’immigration mais aussi les bouleversement sociétaux en marche forcée vers la chosification de l’être humain. J’agace peut-être à force de le rappeler mais les deux sont intimement liés, le national socialisme n’était pas complet sans le racialisme et l’eugénisme.
            C’est connu que de nombreux lobbys travaillent à influencer leurs décisions, contredisant d’ailleurs la réalité démocratique de l’UE qui ne devrait dépendre que des électeurs à chaque décision, même si les commissaires européens se cooptent entre eux sans intervention des électeurs.
            Mais se confirme que des fanatiques de la dissolution des nations et de la loi naturelle sur laquelle notre civilisation est construite sont très puissants parmi la cour européenne, subventionnés et mis en oeuvre par des ennemis affirmés de tout ce que nous sommes censés aimer si nous nous disons patriotes.
            Ce n’est qu’un argument de plus contre l’utilité et la volonté politique de l’UE de défendre notre pays comme d’ailleurs les autres pays de l’UE.
            Soit une profonde révolution dans le système européiste, ce que je crois impossible car vicié de naissance, soit une autre fondation d’une amitié entre nations pour servir ensemble des intérêts communs sans nuire à leur souveraineté propre. Un contrat économique peut supporter une telle Europe.
            https://www.valeursactuelles.com/clubvaleurs/politique/en-couverture-comment-george-soros-infiltre-la-cour-europeenne-des-droits-de-lhomme-116191

      • Olivier dit :

        Je crois qu’il parlait de nos livraisons à nous, et c’est pas des migrants
        Et on soutient pas le même camp que les italiens

        • klein dit :

          nous on soutient l’autre camp ?? alors non seulement nous sommes coupable avec les anglais d’avoir explosé la Libye et en plus nous serions aujourd’hui contre les décisions de l »ONU qui soutient Tripoli ??? bravo la politique française

    • Europhobe dit :

      @ Castel, je crois sincèrement qu’il faut abandonner ce mantra « on ne peut rien faire sans l’Europe ».
      Ce refrain est seulement un prétexte utilisé par nos « décideurs » pour… ne rien décider et ne rien faire d’efficace.
      .
      Pendant que l’on « se concerte » entre « partenaires », on donne l’impression de faire quelque chose mais on ne fait rien.
      .
      Au contraire la France ne gérera correctement ce problème de migrants trop nombreux qu’en jouant perso.
      .
      Ceci parce que ces pauvres gens (les migrants) iront dans les pays qui seront les moins exigeants quant à la qualité des candidats.
      Soyons, nous France, très sélectifs et nous récupérerons les meilleurs (car il y en a, forcément).
      .
      Mais pour ça il faut arrêter de compter sur l’Europe.
      « On peut sauter sur sa chaise comme un cabri en disant l’Europe, l’Europe, l’Europe, mais ça ne signifie rien et ça n’aboutit à rien ».
      Depuis cinquante ans, on l’a assez vérifié et l’on devrait avoir compris.

      • Castel dit :

        Europhobe
        Il suffit de regarder une carte du monde, pour se rendre compte, que sur le plan de sa surface, l’Europe ne représente pas grand chose, elle se rattrape un peu sur le plan de sa population, mais on est encore loin du compte face à des géants comme les Etats Unis, la Chine ou même la Russie, sans compter des pays émergents comme l’Inde par exemple….
        Alors, si on se contente de la France seule, il faut presque prendre une loupe pour l’apercevoir !!
        Nous assistons déjà depuis un certain temps à la fameuse « mondialisation » que l’on nous impose, et comme je l’ai écrit un peu plus haut à Robert, la seule réponse efficace ne peut se faire qu’à l’échelon Européen, sachant que nos intérêts communs, dépassent souvent nos intérêts particuliers ….
        Quand vous dites que depuis cinquante ans, l’Europe n’aboutit à rien, ce n’est pas tout à fait juste, car si vous prenez en compte le problème de l’immigration par exemple, je vous ferais remarquer qu’elle a été beaucoup plus importante par le passé, avant la mise en oeuvre de mesures au niveau Européen.
        Quand vous dites que depuis cinquante ans, on a aboutit à rien, c’est souvent parce qu’il n’y avait pas assez d’Europe ; prenons l’exemple de ces fameuses « GAFA » qui allaient s’installer là ou les taxes étaient les plus faibles, si il y avait eu une entente communautaire sur son montant, elles n’auraient pas pu en profiter comme elles l’on fait en allant s’installer en Irlande ou ailleurs…
        Idem si l’Europe avait imposé un salaire minimum, il n’y aurait pas cette distorsion de concurrence entre les états, et cela aurait donc sûrement évité la fermeture de nombreuses entreprises sur notre sol ou ailleurs
        Donc, si depuis cinquante ans, on a pu vérifier quelque chose, c’est bien l’immobilisme voulut par certains qui a empêché le système de faire ses preuves, et à ce sujet, le départ du Royaume Unis est une excellente chose, car il était bien un des principaux frein à une éventuelle progression de l’Europe telle qu’on peut la souhaiter !!

        • Europhobe dit :

          Castel, les arguments simplistes sont rarement les meilleurs.
          Regardez une carte du monde et en regardant bien, vous verrez Singapour.
          Un peu plus grand mais sans surfaces cultivables ni ressources minières non plus, il y a le Japon.
          Dire que « la France est trop petite », ça n’a pas de sens.

        • Électeur dit :

          Cette Europe, on lui a donné toutes ses chances depuis 1957.
          « L’immobilisme de certains » est une mauvaise excuse parce qu’elle aurait pu le surmonter quand elle était soutenue par la volonté populaire.
          .
          Désormais c’est trop tard, l’Europe a démontré qu’elle était une mauvaise idée.

  12. werf dit :

    Pour avoir suivi de très prés l’embargo contre l’ex-Yougoslavie, je peux vous dire qu’il est impossible de contrôler efficacement la mise en oeuvre d’autant que même les puissances ayant approuvé la résolution de l’ONU sont impliquées sur le terrain en jouant un double jeu et en fournissant des armes via des pays tiers « choisis » pour leur pavillon ou leur soumission…

  13. intruder dit :

    donc dans les faits rien ne changera..

  14. Math dit :

    On peut lancer tous les embargos que l’on veut et discuter des moyens autant que l’on veut, dans certains cas, il vaudrait mieux parler moins et faire comprendre plus. Si on est floué économiquement, si nos alliés sont menacés, il faut répondre. Ou alors la fermer pour de bon. Et arrêtons de parler d’UE. Quand les autrichiens et les polonais ont stoppé les Turques à Vienne… Il n’y avait pas d’UE, et ça fonctionnait mieux, les gens savaient ce qu’ils voulaient. Aujourd’hui seuls les turcs savent ce qu’ils veulent.

  15. JoPopO dit :

    Ca ne sert qu’à intercepter les navires bourrés d’immigrés et les renvoyés en Lybie et / ou Tunisie.
    Le contrôle des armes est la cerise sur le gateau. Dans les faits, on en envoie aussi.
    La Turquie peut agir car elle a le soutien implicite de Donald. C’est problématique.