Libye : Le Conseil de sécurité réclame un cessez-le-feu et le retrait des « mercenaires »

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

12 contributions

  1. Bob dit :

    Bizarre que la France ne soit pas mentionnée alors qu’elle envoie des armes et soutient la partie russe afin de profiter des ressources minérales du pays comme au temps de Khadafi. La France aurait pu aussi mettre son veto.

  2. norbert dit :

    C’est un peu cynique, mais il serait temps que la Libye soit réunie et dirigée par un « dictateur », donc tous les moyens pour y parvenir sont souhaitables. L’UE y gagnerait pour le péril permanent de l’immigration illégale en pouvant traiter avec un homme fort à la tête du pays. Cette proposition de l’ONU vise à geler la situation actuelle, ce qui est souvent le cas des résolutions tièdes qui entretiennent les conflits.

    • Robert dit :

      Norbert,
      Vous mettez le doigt sur la réalité des pays musulmans, la démocratie s’y exporte très mal et sert le plus souvent à couvrir un régime autoritaire, le seul genre qui se soit montré capable de gérer ces pays.

  3. Paul Bismuth dit :

    La politique de l’autruche est une politique très employée:
    https://www.bruxelles2.eu/2020/02/embargo-sur-les-armes-au-large-de-la-libye-quel-est-le-bilan-de-loperation-sophia/
    Pauvre libyens!

  4. Auguste dit :

    Trump et Netanyahou ont ouvert la voie et ont fait jurisprudence.Tout le monde s’en fout des résolutions,de l’ONU,du CPI et autres machins.Haftar interdit de vol,vers et à partir de la Libye, les compagnies régulières qui transportent le personnel de l’UNSMIL (mission de support de l’ONU en libye),tout en continuant de bombarder Tripoli.
    Et puis comment on fait pour faire cesser le trafic d’armes,sans mettre des troupes aux frontières de la Libye,sans contrôler les navires et les avions?.Scrogneugneu!

  5. jyb dit :

    qatar : en toute discrétion jeu de chaise musicale à doha. Le pm abdoullah bin nasr khalifa al thani a été remplacé par khalid bin khalifa al thani…ce n’est pas une révolution mais la presse égyptienne donne quelques infos. Ce remaniement traduirait des divergences au sommet sur les relations qatar/turquie.
    L’ancien pm aurait critiqué les manœuvres libyennes d’erdogan. après avoir déjà critiqué ses manœuvres syriennes. L’axe doha/Ankara reste stratégique pour le qatar donc Abdoullah bin nasr en fait les frais. Mais si cet axe sort consolidé (visite d’erdogan dans la foulée) Il n’en est pas moins vrai que les qataris ont mis une certaine distance depuis plusieurs mois entre leur position et la posture turque en libye.
    Dans la guerre d’interets que se mènent qatar et saoudo-émiratis, l’agitation et les gesticulations de l’allumé du Bosphore risquent de nuire aux positions qataries. On peut penser à la libye, à la somalie, au soudan.

  6. ULYSSE dit :

    L histoire montre que les conflits ne sont jamais réglés par des status quo. Il faut un vainqueur incontestable sinon ce conflit va s enliser somme beaucoup d’autres au moyen Orient. Mais la diplomatie molle a toujours cour. Elle est plus confortable et permet de se donner bonne conscience.

    • pepel_WASSKA dit :

      Exactement.
      Le cessez-le-feu aura lieu quand l’un des adversaires aura triomphé de l’autre.
      Pas avant.

  7. Auguste dit :

    Il a du pain sur la planche notre ami (en Syrie) Erdogan.Coup de fil de Poutine: »si vous abattez un de nos avions,on attaque le pays sur tous les fronts ».Je suppose que le pays c’est la Syrie.Il va quand même pas attaquer la Turquie, qui vient de déclarer 2020 année de Patara (capitale de la province romaine de Lycie et lieu de naissance de St Nicolas, le vrai père noel)?.Manifestations et festivités célébrées par Erdogan soi-même et son orchestre.