La base aérienne de Creil va accueillir 547.000 panneaux solaires dans le cadre du plan « une place au soleil »

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

152 contributions

  1. Pascal (l'autre) dit :

    Article très interessant.
    J’envisage d’en mettre quelques unes dans mon champs pour avoir enfin de l’eau chaude dans ma ferme.
    Ou les trouve t’on donc?
    J’ai été aller chez Conforama mais j’en ai point trouvé.

    • Abuse of mainstream media can harm your mind! dit :

      Systovi R-Volt. FRANCAIS.

    • Daniel BESSON dit :

      Cit : [ J’envisage d’en mettre quelques unes dans mon champs pour avoir enfin de l’eau chaude dans ma ferme.
      Ou les trouve t’on donc?]

      En l’occurrence pour avoir de l’eau chaude un simple châssis de jardin avec un serpentin de cuivre sur votre toit vous sera certainement plus utile !
      https://www.passerelleco.info/article.php?id_article=435
      Pour le reste je vous conseille vivement de faire une demande préalable à la mairie , ne serait ce qu’au niveau du PLU si c’est une parcelle non-urbanisable ( vous parlez de ferme ) ! Vous habitez en France , ne l’oubliez pas …

    • Edgar dit :

      @ Pascal (l’autre) Vous avez besoin de solaire thermique (panneau avec circulation d’eau à chauffer), et non de solaire photovoltaïque (production d’électricité). Avec une installation de grande capacité, vous chaufferez votre ferme pendant trois saisons dans l’année, en plus de chauffer votre eau sanitaire. Il existe de nombreux exemples d’installations solaire thermique de grande capacité construites entièrement par des propriétaires de ferme (voir sur le Net). http://www.sebasol.ch/ (association)

    • FredericA dit :

      @Pascal (l’autre) : « Ou les trouve t’on donc? »
      .
      Chez ceux qui produisent de l’énergie. Engie par exemple : https://www.engie.fr/electricite/offres-solaires/

    • Pascal (l'autre) dit :

      « Article très interessant.
      J’envisage d’en mettre quelques unes dans mon champs pour avoir enfin de l’eau chaude dans ma ferme.
      Ou les trouve t’on donc?
      J’ai été aller chez Conforama mais j’en ai point trouvé. »
      Commentaire qui n’est pas de moi!!!!! L’usurpation de pseudo cela devient pénible. L’imbécile (pas forcément heureux) qui utilise mon pseudo serait bien inspiré d’en changer!

  2. Luc dit :

    A quand la « Piste Solaire dans les Bases Aériennes, comme la route de Ségolène, plus rentable vu le faible traffic …..

  3. petitjean dit :

    et cette connerie va encore coûter combien aux CON tribuables ???
    C’est curieux, il n’est jamais question de « rentabilité » quand il s’agit de ces dépenses ?!
    l’escrologisme est partout et c’est nous, les CON tribuables, qui finançons ces délires
    au fait , la nuit et par temps couvert , que produisent ces ruineuses installations ?
    Qui, Quoi fournit l’électricité pendant ces périodes ??
    Macron drague les « Vert », qui sont en fait des Rouges, ça permet aussi de détourner l’attention du populo !
    « vous accepterez bien un peu plus d’impôts et de taxes pour sauver la planète » Et le tour est joué !
    Et nos zélites ont décidé d’arrêter les deux réacteurs de Fessenheim – qui ont l’immense avantage de n’émettre aucune pollution dans l’atmosphère
    « Je souhaite qu’un jour, les responsables de cette imposture soient cités à comparaître dans un grand procès »
    https://lesobservateurs.ch/2020/01/15/alarmisme-climatique-je-souhaite-quun-jour-les-responsables-de-cette-imposture-soient-cites-a-comparaitre-dans-un-grand-proces/

    • Hermes dit :

      Un panneau solaire ne coûte plus grand chose et ici c’est plutôt le ministère des armées qui se mettra dans la popoche puisque la gestion du parc est a responsabilité de l’entreprise.
      Et sur 30 ans, une exploitation de ce genre, vous n’imaginez pas combien ça rapporte…
      .
      Et au delà de votre critique de décérébré, une installation photovoltaïque, ça peut facilement se redistribuer dans les secteurs nécessaire en cas de coups dur, on est loin d’un projet inintéressant…
      .
      Mais bon, un mec qui s’alarme parce qu’un panneau ne peut pas produire la nuit aurait sans doute du mal à piger l’intérêt de ces installations sur une durée aussi longue que plusieurs décennies… C’est bien à cause des ignorants de votre gamme qu’on a tant de problème aujourd’hui.
      .
      Vous seriez un boomer que ça ne m’étonnerait pas…

    • Requin dit :

      MDR le commentaire.
      Comme si la pose de centrale PV au sol n’était pas TRES RENTABLE pour le propriétaire du terrain !!!!

    • Clément dit :

      Ça va coûter, c’est vrai. Mais moins que d’acheter l’électricité, et encore moins que de cramer du mazoute.

    • Électeur dit :

      Les Verts ne sont pas des rouges.
      L’on doit savoir gré à Monsieur de Rugy de nous avoir montré ce qu’ils sont vraiment : des politiciens ordinaires, opportunistes et profiteurs.

    • Elwin dit :

      Petitjean, toujours la marque de la haine, de la colère, de la critique dans 100% des commentaires. ça en est clinique.

    • intruder dit :

      que produisent ces installations la nuit et par temps couvert? on s en fout, y en a qui ne branche mme pas l installation comme la mairie de roubaix !

  4. Charognard dit :

    Ayant discuté avec le chauffeur du général qui avait signé pour Toul, il avait dit à ce dernier: »je viens de faire la plus grosse c******* de toute ma carrière » et il était sur la fin.
    https://investir.lesechos.fr/actions/actualites/france-en-lorraine-les-kilowatts-ont-remplace-les-mirage-826324.php
    C’est avec notre fric, ne changez rien.

    • Requin dit :

      Ouaaa, le chauffeur… ça c’est de la référence, de même qu’un général en matière de transition énergétique.
      Je suis plié en deux !!!

      • André-flight dit :

        Un général est bien à la tête du chantier de reconstruction de Notre Dame : plus rien ne m’étonne… Sinon, le poids des réseaux, des clans et des loges.

  5. Aymard de Ledonner dit :

    500 MWh signifie 500 MW par heure et pas par an……

    • Hermes dit :

      Quel est le problème ?

    • Requin dit :

      Bin si, c’est bien sur une année !!!
      Le Wh indique une QUANTITÉ d’énergie. Celle de la puissance qu’il aurait fallu pour être produite en une seule heure. Mais elle peut parfaitement être sur une journée, un mois, un an ou 10 ans, cela ne change rien. Ce ne sont pas des W/h !!!
      Une année permettant d’avoir le cycle complet des saisons, c’est la référence la plus utilisée, en particulier pour les ENR.

  6. Theo dit :

    On en parle de l’utilité des panneaux photovoltaiques ?
    Perte de rendement d’environ 5% par an à cause de la détérioration des cellules, le produit en lui même ne se rentabilise donc jamais, mais allons y fonçons tête baissée!
    Et sans parler de l’énergie et des matériaux rares nécessaires à leur production, vive le « renouvelable »!
    Mais faisons vite, installons en partout, il faut compenser la future fermeture des centrales nucléaires, bien qu’elles soient soient 100 fois plus écolo que des panneaux photovoltaïques, avec qui plus est un rendement incomparable… Mais ce n’est pas assez green! Le mot nucléaire sonne mal!
    Pas grave on importera de l’électricité allemande l’hiver produite à base de ce bon vieux charbon, et on se sentira complètement Greta en rechargeant la batterie de sa Twingo électrique!

    • Stoltenberg dit :

      Je suis 100% d’accord avec vous en ce qui concerne le nucléaire. Pour les multijonctions à concentration le bilan devrait être meilleur mais cela ne change rien au fait qu’essayer de baser la production électrique d’un pays entier sur ce genre de trucs relève d’une folie absolue. Qui ne manque pourtant pas dans le discours politique national et régional (coucou EELV), hélas.

      • Moddus dit :

        Ou voyez vous que le production électrique sera basé à 100% sur le solaire ? L’article semble plutôt clair : l’objectif est de produire 30% de notre électricité de façon renouvelable, ce qui inclus les barrages hydroélectrique, les éoliennes, la biomethanisation,…. Et enfin le solaire. Donc la France produira peut-être 5% à 10% de son électricité via le solaire, très loin du 100% donc.

        Enfin je ne suis pas anti nucléaire, mais si c’est bien fait ! Faire tourner 70 ans des centrales prévu au départ pour 30 ans, je ne suis pas très fan. J’ai habité pendant longtemps pas très loin de Fessenheim, pour beaucoup d’habitant la fermeture est plutôt rassurante.

    • Requin dit :

      MDR le spécialiste FB.
      RIEN n’est vrai dans ce que vous avait écrit, c’en est impressionnant !!!

      Et sinon… les 30 tonnes déchets français hautement radioactif, on vous les livre quand ???
      On vous met la facture des 12,5 Mds d’Euros de l’EPR qui ne marche toujours avec ?

      • Czar dit :

        30 petites tonnes de déchets pour un système qui nous a donné l’autonomie énergétique depuis avant ma naissance, y a qu’un busard de ton calibre pour ne pas signer illico.

        quant à l’EPR, c’est justement parce qu’on a cessé de construire pendant des décennies qu’on a perdu une part de savoir-faire.

        avec l’électrification du transport routier, faut être une truffe pour penser que tu vas produire assez avec tes petites éoliennes pourries qui salopent le paysage

        mais les néo-animistes dès qu’on leur parle radioactivité, ils agitent leurs cheveux gras.

        d’ailleurs, à part 600.000 Japonais, absolument personne ne vit à Hiroshima.

        • Galopante dit :

          EPR à Flmanville sera transformé en hammam,
          https://www.greenpeace.fr/lepr-entetement-tragique-fiasco-integral/?gclid=CjwKCAiAhJTyBRAvEiwAln2qBxL4qHsLE4osBYsY4IVH_cdKoF-DvyeaQRDOEc2KYPg79zS4pVla7BoCGH8QAvD_BwE
          Non seulement l’EPR est inutile, mais en plus il est dangereux. Un problème technique, une erreur humaine, un acte terroriste : le risque zéro n’existe pas. Aucune centrale nucléaire n’est à l’abri d’une catastrophe. En 2003, la révélation d’un document classé « secret défense » a permis de découvrir qu’un EPR ne résisterait pas au crash d’un avion de ligne (qu’il s’agisse d’un accident ou d’un acte terroriste). Quatre ans plus tard, Greenpeace a publié un rapport réalisé à ce sujet par John Large, un expert international en sécurité nucléaire, dont les conclusions étaient accablantes. En 2016, c’est le couvercle de la cuve qui est à son tour pointé du doigt par l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) pour une anomalie de la composition de l’acier.
          les soldats francus ont été capturés à Diên Biên Phu et 4 pattes devant le général Li.
          https://www.humanite.fr/node/305045
          https://si3.photorapide.com/invites/photos/2020/01/30a352.jpg

        • tschok dit :

          Le nucléaire c’est très bien, mais faut bien reconnaitre qu’on a oublié d’intégrer quelques éléments dans l’équation:

          – On a fait comme si le problème des déchets était gérable alors qu’en réalité il ne l’est pas: tout ce qu’on peut faire en matière de déchets nucléaires, c’est éviter les catastrophes, mais pas « gérer » les déchets. On va se contenter de trouver un endroit tranquille où les foutre à l’ombre le plus longtemps possible sans qu’il se passe rien de trop grave. C’est ça notre façon de « gérer » les déchets, ce qui revient en fait à éviter les catastrophes.

          – On n’a oublié d’intégrer le coût du démantèlement des réacteurs dans le calcul de rentabilité à long terme: c’est con, parce que ça coûte une blinde. Si on intègre ces coûts dans la facture, le nucléaire devient nettement moins bandant. Mais on a trouvé la solution: on ne démantèle pas. On laisse ça aux générations suivantes. Tant pis pour leur gueule.

          – Les centrales nucléaires ont une empreinte GES lors de leur construction et modernisations successives: les millions de tonnes de béton et de fer à béton, les cuves et les canalisations par exemple n’ont pas été produits sans dégager des GES. Or, c’est GES sont stockés dans l’atmosphère. Donc, le coût écologique est bien enregistré par notre atmosphère même si les autorités persistent à nous présenter les centrales nucléaires comme GES free. Ca aussi on le laisse aux générations futures, elles se démerderons avec.

          – On n’a pas pris en compte l’évolution des normes de sécurité et le fait que les société modernes ont de plus en plus d’aversion pour le risque, alors qu’elles exploitent des centrales nucléaires vieillissante: si vous appliquez des normes de sécurité de plus en plus exigeantes à des centrales de plus en plus vieilles, les coûts d’exploitation explosent mécaniquement. On l’avait pas prévu, ça. Donc, c’est pour les générations futures, ça aussi.

          – On a fait comme si une centrale nucléaire ne pouvait pas exploser. Eh ben finalement si. Or les coûts d’une catastrophe nucléaire sont faramineux au point qu’un Etat ne peut plus appliquer le principe du propre assureur. C’est too much. Si une des centrales nucléaires qui ceinturent Paris explose façon Tchernobyl, par exemple, il est possible que cela ampute le PIB français d’un bon tiers en quelques jours et cela de façon durable. Personne ne sait gérer ces situations là.

          Bon voilà, à part ces deux ou trois petits détails insignifiants, le nucléaire c’est très bien. Et de toute façon on ne sait pas faire autrement. Alors, on va pas se faire chier, non plus.

          • Nexterience dit :

            Déchets: c’est gérable. Renseignez vous sur Astrid, svp.
            https://www.lefigaro.fr/sciences/nucleaire-le-patron-du-cea-justifie-l-abandon-d-astrid-20191023
            leaire-le-patron-du-cea-justifie-l-aband
            .
            Impact environnemental : sortez les chiffres d’une acv svp. Sinon, c’est une discussion de pmu.
            Risques: EPR répond à ce besoin. Il est hélas plus coûteux que prévu car on reconstitué des compétences.
            . Mais espérer les éoliennes et leurs socles béton sur les plus beaux paysages , le photovoltaïque limité pour produire 15% et ce, plus carboné que l’EPR ( merci le gaz, la nuit sans vent) non merci.

      • lym dit :

        Les problèmes de l’EPR sont surtout liés à une perte de compétences côté industrie lourde: A force de brader métallurgie etc… on sait encore concevoir mais la réalisation pose problème.
        L’EPR chinois fonctionne lui. Le volume de déchets se traite et se confine, contrairement au CO2 des centrales thermiques qui sont la face cachée du « renouvelable ».
        Le photovoltaïque n’a jamais eu de sens au delà de l’électrification d’un site isolé non raccordable, tout simplement car il peine à rembourser son coût de fabrication (ici on parle tour de même de centaines d’ha de produit de fonderie silicium) sur sa durée de vie estimée. Et encore, s’il n’y a pas eu d’aléa météo (tornade, vent ou grêle intense) provoquant leur destruction ce qui avec une telle concentration expose d’autant plus.
        A la limite, quelques panneaux chez le particulier en autoconsommation pour alimenter un petit ballon d’eau chaude amont dédié à un préchauffage de son ECS, dont on se fout de l’heure de chauffe… Pourquoi pas.
        Mais on tue l’affaire avec des taxes d’aménagement même si c’est pour équiper le toit d’un garage sans occupation de surface nouvelle au sol.
        Puis Creil, c’était quand même une base (ex stratégique) proche de Paris avec une piste de 2400m qui ne pourra plus être utilisée et un taxiway nord parallèle qui en faisait quasiment une seconde. Sa fermeture avait aussi entraîné la quasi fin du service des activités aériennes de l’IGN en dégât collatéral.
        Alors tout cela pour une foutaise dont on va se mordre les doigts, à laquelle on pourrait ajouter l’éolien (20% de la puissance installée théorique de production effective, scandale en devenir)… Ca fait un peu mal, surtout que c’est en parti à cause de ces foutaises au rendement minable que les factures d’électricité explosent.

      • Franz dit :

        Si, bien sûr que la perte de productivité progressive des cellules (et donc la rentabilité globale du panneau) est avérée. Sinon ce serait le seul artefact à ne pas vieillir !

      • Theo dit :

        Si on avait pas perdu notre savoir faire dans le domaine du nucléaire l’EPR marcherait aussi bien qu’en Chine
        Évidemment qu’il y a des déchets radioactifs, et donc c’est pour cette raison selon vous qu’il vaut mieux produire des panneaux photovoltaiques archi polluant et dont l’efficacité est largement moindre?
        J’attends vos arguments pour nous éclairer sur le formidable produit que sont les panneaux PV et à quel point ils sont « renouvelables » à moyen terme, et honnêtement, j’en rigole déjà.
        Le futur va vers l’EPR, pas vers les panneaux PV.

    • Edgar dit :

      @ Theo Désinformation. Durée de vie d’un panneau photovoltaïque: plus de 40 ans. Composants d’un panneau photovoltaïque: silicium (l’un des éléments les plus présent dans la croûte terrestre), aluminium, acier, cuivre. Perte annuelle de puissance: entre 0,2 et 0,3%. https://www.rts.ch/info/sciences-tech/environnement/8685083-la-duree-de-vie-des-panneaux-solaires-serait-deux-fois-plus-longue-que-prevu.html

      • Theo dit :

        Bizarre je bosse dans le domaine, et bon nombre de personnes doivent changer leur installation avant même que celle-ci soit rentabilisée! Avec des productions d’élec beaucoup plus basses que les estimations initiales et des rendements qui chutent complètement dans le temps, vous êtes tres loin de la réalité avec vos 0.3% chiffre qui doivent être donnés par le commercial du coin …
        Autre point, depuis qu’il n’y a plus d’aides à foison pour la pose de ces systèmes, quasiment plus personne n’en met!
        Attention je ne dis pas que l’énergie solaire est inutile, les panneaux thermiques marchent quant à eux très bien pour la production d’eau chaude!
        Bien sur que les cellules sont à base de silicium, mais le silicium n’est pas mis tel quel, il doit subir des transformations qui nécessitent beaucoup d’énergie, pas tres écolo tout ça …

        • Edgar dit :

          Non: ce sont les chiffres donnés par les exploitants de la première centrale solaire de Suisse. Centrale très surveillée, puisque expérimentale, et testant divers types de panneaux photovoltaïques. Vos « changement d’installation » doivent concerner les changement d’onduleurs, qui, en effet, ont une durée de vie limitée. Un panneau photovoltaïque rend en deux ans l’énergie consacrée à sa fabrication (2 sur 40).

    • Hermes dit :

      Vous êtes au courant que les techno’s ont évolué ces 20 dernières années ?

    • Lagaffe dit :

      L’Allemagne abandonne le charbon et compte fermer ses centrales à charbon et ses mines de lignite en 15 ans.
      L’Allemagne a produit plus d’électricité grâce aux énergies renouvelables qu’au charbon depuis 2018.
      L’éolien, le solaire, la biomasse et l’hydroélectricité comptent pour près de 50 % de la production énergétique allemande.
      L’Allemagne s’est fixé pour objectif d’arriver à 65 % d’électricité renouvelable en 2030. Sa part dans le mix électrique a déjà doublé depuis le début des années 2010.

  7. Stoltenberg dit :

    Le ministère a-t-il opté pour l’achat des panneaux PV français ou a-t-il préféré acquérir les super panneaux chinois en provenance de la Chine communiste qui a copié nos technologies et qui fait du dumping à une échelle sans précédent afin de tuer tous nos industriels français grâce à l’absence des taxations sur les importations ? Je vais juste ajouter que ces panneaux chinois sont fabriqués à l’aide des méthodes de production durable grâce à la technologie novatrice et eco-friendly des centrales électriques à charbon utilisées extensivement en Chine communiste. Ensuite, ils sont mis sur des bateaux écologiques qui détruisent le mauvais mazout en le brûlant dans leurs moteurs. Enfin, ils arrivent au port, ils sont installés et permettent à E. Macron d’annoncer les importantes avancées de son gouvernement en matière de l’écologie, avant d’écrire un tweet sur les incendies en Amazonie.

    • Stoltenberg dit :

      Lire :
      https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89nergie_solaire_en_France
      .
      Photovoltaïque -> Marché photovoltaïque

    • Vivo dit :

      Et la France qui a copié un recteur nucléaire américain pour développer ses filières civile et militaire. Et les américains qui ont copiés sur les allemands (enfin, le savoir des ingénieurs).
      Tout le monde copie sur tout le monde, que le meilleur gagne.
      Attention vous allez vous étouffer avec votre haine des Chinois, qui au passage remplissent les caisses de LVMH et des hôteliers de Paris. 🙂

      • Stoltenberg dit :

        Quelle haine ? Je ne connais pas un seul endroit au monde où l’influence de ce pays serait perçue comme étant bonne. Que ce soit en Sibérie, en Afrique, en Océanie, en Amérique ou en Europe, sans même parler des pays limitrophes ou occupés (Tibet, Sinkiang, Hong-Kong…).

      • ScopeWizard dit :

        @Vivo

        Oui , mais qui nous amènent également un certain coronavirus …….

        Et vive la Mondialisation , et vive le Tourisme ! 😉

        • Vivo dit :

          Ha ha, malheureusement c’est vrai. Ah la la comment on est arrive la. Y a pas une touche retour en arrière? 🙂

          • ScopeWizard dit :

            Nous en sommes arrivés là parce que nous sommes très cons ; et non , pas de touche retour en arrière à l’ horizon ……….

            Qui vivra verra ! 🙂

  8. Françoise dit :

    J’ai travaillé dans une usine de production de cellules solaires. J’ai travaillé dans un laboratoire de recherche sur les cellules solaires. J’ai écris un livre pour étudiants sur les cellules solaires. J’ai obtenu un prix dans ce cadre, i.e. je sais de quoi je parle.
    Le plan de transition énergétique est absolument n’importe quoi (d’abord il coûte plusieurs centaines de milliards d’euros à l’U.-E.).
    On veut à tout prix obtenir un mélange énergétique avec telle, telle et telle proportion de centrales électriques. Parce que les centrales nucléaires émettent trop de CO2 ou parce qu’on aime pas le nucléaire ? Donc recherche-t-on à plaire au gens ou à diminuer la quantité de CO2 émise ?

    Mais qui fabrique et vend principalement les cellules ? Les Chinois. Qui produit et vend les terres rares utilisées dans les cellules ? Les Chinois. Qui enrichit la France en se munissant de cellules ? Les Chinois, qui par ailleurs ont des normes environnementales bien inférieures aux nôtres.

    Quelle proportion du temps fonctionne les cellules à 100 % ? Jamais.
    Il faut donc obligatoirement des centrales à gaz ou au charbon ou des barrages qui soit associées, pour émettre lors de la production d’électricité moins de CO2. Mais combien de CO2 a été émis lors de la production des cellules solaires ? Une quantité folle. Puis pendant le transport de Chine à la France ? Une quantité folle par les cargos fonctionnant au mazout lourd.

    Le pire dans cette histoire, c’est que le CO2 n’est pas du tout mauvais. Il s’agit d’une alliance entre l’État disposant d’un moyen de plus de coercition et toujours prêt à lever plus d’impôt, les financiers ayant commencé à investir dans la production de produits « neutres en CO2 », les pro-nucléaires, les écolos et les (extrême-)gauchistes qui mène l’Occident à sa perte.
    Plus d’informations disponibles à
    https://contreveritesclimatiques.wordpress.com

    en particulier à la partie C III.

    Sinon :
    https://www.contrepoints.org/2019/07/11/348844-la-transition-rapide-vers-une-economie-decarbonee-est-impossible-et-indesirable

    https://www.challenges.fr/energie-et-environnement/allemagne-la-gueule-de-bois-de-la-transition-energetique_655346?fbclid=IwAR03AIDvOGH2HO4_vqyoEZNOUYAUFj53R3TdpXHSvToZrweMU1sZhYj10qA

    Par ailleurs, un parc de voitures uniquement électrique en France est de la folie pure, mais c’est un autre sujet.

    • ScopeWizard dit :

      @Françoise

      Ne vous en faites pas ; certains vous suivent et sont très conscients des choses .

      Seulement , de nos jours , le grand truc c’ est vendre ou savoir se vendre , marketing à fond , aloôors ……….

      • Robert dit :

        Françoise et Scope,
        Nous sommes en pleine manipulation des esprits, non pas dans le domaine du scientifique puisque ce sont des politiques qui dirigent par exemple le GIEC et qui in fine prennent les décisions, mais de la croyance obligatoire, du dogme et vous êtes excommuniés si vous ne manifestez pas de ferveur religieuse.
        Deux émissions sur TV Libertés ont fournies pas mal de réserves sur les affirmations matraquées depuis des mois sans relâche, et surtout sans aucune contradiction alors que les contradicteurs compétents de ce dogme existent mais qu’en ne les invitant jamais tout le monde finit par penser que la pensée unique est partagée par la planète entière sauf quelques fanatiques attardés.
        C’est effarant la vitesse à laquelle nous pouvons être matraqués de propagande, de science partiale et partielle, donc orientée et aux conclusions erronées, que toute réserve est assimilée à de l’hérésie, alors que les scientifiques continuent de faire leur travail convenablement, mais que seuls ceux qui confortent la doxa dominante ont droit à la parole. Ecoutez ces émission et vous pouvez trouver toutes sortes d’autres informations. Les associations et groupements écologistes sont liés à des groupes industriels, souvent les pires pollueurs, qui ont pris les devants en se réclamant de la transition écologiste, ou des commerçants finauds qui ont compris la manne à anticiper l’obligation écologique pour tous.
        La démission de l’esprit est devenu le signe d’un renoncement intellectuel, philosophique aux grands acquis de notre civilisation. Derrière cette propagande, ces dogmes religieux, il y a toujours les tenants du mondialisme et de la prise de contrôle de nos libertés pour décider à notre place et sans notre consentement.
        https://www.tvlibertes.com/bistro-libertes-avec-fabien-bougle-rechauffement-climatique-peut-on-rester-sceptique
        https://www.tvlibertes.com/politique-eco-n247-rechauffement-climatique-mythe-et-realite-1ere-partie
        https://www.tvlibertes.com/politique-eco-n248-rechauffement-climatique-mythe-et-realite-2eme-partie

        • ScopeWizard dit :

          @Robert

          Je partage .

          Hitler aurait eu la télévision , lui est ses idées auraient pu dominer le Monde sans même avoir à tirer un seul coup de feu .

          Merci des liens ! 🙂

    • petitjean dit :

      @Françoise
      « Le plan de transition énergétique est absolument n’importe quoi »
      ô que Oui !!
      et ce sont des dizaines de milliards que Macron a provisionné !!!
      et il faut alerter les populations !
      De quoi s’instruire et instruire les ignorants ou les victimes de cette intense propagande :
      Transition énergétique : une régression sans précédent ?
      https://lesobservateurs.ch/2020/01/16/transition-energetique-une-regression-sans-precedent/
      https://lesakerfrancophone.fr/il-ny-a-pas-durgence-climatique

    • Euclide dit :

      @ Françoise
      Nous savons que vous etes très qualifiée pour parler de ce sujet.
      Pour rester dans l’esprit de ce blog de géopolitique ou de géoéconomie miltaire sachez qu’un jour la vérité scientifique fera surface mais qu’entre temps on aura dépensé des Millions d’Euros pour satisfaire  » le système ».

    • NulH dit :

      Ok,
      Vrai, ça fait plus de 40 ans que les électrotechniciens, ing., le savent !!!
      Mais il faut, comme Françoise ici, bosser le sujet !!!
      Voilà…

    • ScopeWizard dit :

      Et d’ ailleurs pour faire suite à « cet autre sujet » , dans quelques années il va se passer exactement la même chose avec l’ électrique qu’ avec le diésel ; se rendant compte que ceci , que cela , l’ électrique bla bla bla , pollution plus importante que prévu , problèmes de santé publique , bla bla bla , bref , telle une nouvelle Hidalgo , finito electrico , terminato !

      Résultat : ton véhicule ne vaudra plus rien ou presque du jour au lendemain mais pense surtout à cracher au bassinet pour le suivant qui lui sera bien évidemment parfait de chez parfait , jusqu’ au suivant ……….

      Misère , mais comment peut-on prendre les gens pour des cons à ce point ?
      Parce qu’ ils le sont ?

      Hé ben , en voilà une nouvelle qu’ elle est bonne !

      • Stoltenberg dit :

        L’indépendance vis-à-vis des puissances pétrolières passe par la mobilité électrique. Et puis, vous avez tenté de comparer le rendement des moteurs électriques à celui des moteurs thermiques ? C’est un domaine en pleine expansion et vous allez le voir. Les grands défis de nos jours, ce sont surtout les méthodes de stockage et puis je ne sais pas si le réseau de distribution est adapté pour soutenir une telle demande en ampères.

        • ScopeWizard dit :

          @Stoltenberg

          Le rendement est une chose , le fonctionnement une autre ; notre Terre et ses ressources ne sont ni inépuisables ni sans effets quant à leur extraction .

          • Stoltenberg dit :

            Quelles ressources ? C’est plutôt votre 4×4 diesel qui les épuise. J’adore les écolos en 4×4.

          • ScopeWizard dit :

            @Stoltenberg

            Et allez , une nouvelle fois du Stoltenberg dans toute sa magnificence ………

            Quel commentaire bas de plafond ……..

            Misère , quelle immaturité ………

            Bon , on va la faire courte : tu n’ es qu’ un âne bâté !

            C’ est bon là , vous pigez où ça coince ? Où vous faut-il un schéma explicatif ?

          • Vroom dit :

            @Stoltenberg
            Je vous invite à lire « la guerre des métaux rares »
            Vous verrez qu’au final, un 4×4 diesel n’est qu’un problème de santé publique.
            Quant à la transition énergétique, elle, elle va épuiser la Terre. Il est défini que pour « assumer » cette transition dans les 20 prochaines années, il va falloir sortir du sol plus que toute l’extraction déjà faite depuis que l’homme occupe la Terre !
            Continuez à vous voiler la face avec l’avènement de la déesse « voiture électrique », la chute n’en sera que plus dure quand le scandale écologique nous explosera à la figure.

          • Stoltenberg dit :

            ScopeWizard : Pauvre rustre. C’est scandaleux ce que vous venez d’écrire.
            .
            Ce n’est certainement pas vous qui allez me dire ce que je suis ou ce que je devrais être, je n’ai pas besoin d’un guide aveugle.

          • Stoltenberg dit :

            Vroom : Je pense que la mobilité électrique devrait jouer un rôle compte-tenu du fait que nous cherchons à être indépendants vis-à-vis des importations du Moyen Orient. Ce sont les chocs pétroliers qui nous ont menés vers cette voie.
            .
            En ce qui concerne l’exploitation des ressources entraînée par la mobilité électrique, je vous avoue que je ne vois pas trop où la pénurie pourrait apparaître. Peut-être que votre livre pourrait apporter des réponses à ce sujet.

          • ScopeWizard dit :

            @Stoltenberg

            Heu , n’ inversez pas les rôles ; c’ est vous qui attaquez alors que rien n’ était à même de vous y inciter .

            Vous m’ attribuez le fait de polluer à l’ aide d’ un 4×4 diésel , manque de bol il se trouve que je n’ en ai pas et surtout il se trouve que je n’ en veux pour rien au Monde , donc une fois de plus c’ est gratuit , con , à charge on sait pas bien pourquoi , en somme du Stoltenberg pur jus .

            Par conséquent , retour à l’ envoyeur , mais ça bien-sûr ça lui plaît pas .

            Et en plus , il trouve ça « scandaleux » et en provenance d’ un « pauvre rustre » ?

            Il sait que c’ est là une rhétorique particulièrement marquée à gauche et particulièrement Socialiste ?

            Non ?
            Bah , quoi de moins étonnant ………

            Allez , so long jusqu’ à la prochaine saillie ……..

            Au moins , faites-nous rigoler ou au moins sourire …….. 🙂

          • Vroom dit :

            @Stoltenberg
            Je ne parle pas de mobilité électrique mais de transition énergétique, c’est plus large.
            A quoi bon se débarrasser de l’indépendance aux pays producteurs de pétrole si nous nous retrouvons pieds et poings liés à la Chine, devenu premier importateur de produits finis pour la transition énergétique ? Pourquoi croyez vous que l’administration trump se referme sur une filière qu’elle maitrise de bout en bout ? On a laissé des pans entiers de la production de terres rares en France pour les délocaliser en Chine qui maintenant ne fournit plus des minerais mais des produits finis…au prix qu’ils veulent bien nous octroyer, voir fermer les vannes de livraisons et nous serrer le kiki.
            Ces extractions de terres rares que nous avons bien voulu leur laisser car moins chères, forcément, aucune protection de l’environnement chez eux. ça permet de laisser la pollution bien loin de chez nous, afin de nous forger une idée propre de cette transition énergétique.

          • ScopeWizard dit :

            @Vroom

            Fort bien vu ! 🙂

        • Robert dit :

          Stoltenberg,
          La mondialisation de l’économie, le consumérisme frénétique, pour faire marcher l’économie qu’ils nous disent alors que c’est l’être humain dans ses communautés de destin qui compte avant tout, le tourisme de masse qui réduit la planète à un luna park mondial, et si possible à petit prix comme la merde qu’on achète pas cher depuis des décennies à la Chine pour pouvoir consommer plus par ailleurs, sont bien plus polluants que les émission des voitures occidentales.
          Je précise que je n’ai jamais eu de voiture et que je ne pratique pas le tourisme, cet avachissement des troupeaux humains. Par contre, je respecte la nature et l’être humain parce que je veux le bien en toutes choses pour lui, bien personnel et commun.

    • Ukiopon dit :

      Bordeaux a raison de choisir le made in China, pas cher, 15 ans de vie, le made in France, même pas 8 ans.

    • Seb dit :

      Pouvez-vous donner la référence du livre que vous avez écrit?

      • Françoise dit :

        Non, parce que sinon vous connaîtrez mon nom.
        Or, vous aurez remarqué que les libertés sont de plus en plus restreintes dans la toile.
        Avant, Coluche imitait un Arabe et c’était drôle. C’est inimaginable aujourd’hui.
        Maintenant, inciter à la haine est répréhensible. Connaissez-vous les champs d’application de cette loi et dans quelle mesure telle phrase ou tel paragraphe est une incitation à la haine ?
        Savez-vous si les mahométans ne viendront pas chercher ce qui s’est échangé dans opex360 et mettront des têtes à prix, comme ils le font déjà ?
        On ne prend jamais suffisamment de précaution.

        • ScopeWizard dit :

          @Françoise

          Entièrement de votre avis .

        • Robert dit :

          Bien vu, Françoise.
          La loi Avia, du nom de la cannibale des taxis parisiens, prétend surveiller et censurer les réseaux sociaux, nous allons vers encore plus de pensée unique et conforme.
          Penser selon notre conscience et notre intelligence va vite devenir un acte de résistance.

    • Lechavenois dit :

      Françoise :
      .
      « …J’ai travaillé dans une usine de production de cellules solaires….Le plan de transition énergétique est absolument n’importe quoi (d’abord il coûte plusieurs centaines de milliards d’euros à l’U.-E.)….’
      .
      Cette  » transition écologique » en France, a pour objectif principal, et cela fait plus de 4 décennies qu’on en parle  » dans mon milieu « , est la réduction de la facture énergétique ( avec la dépendance envers les pétromonarchies et les pays producteurs de pétrole aux pouvoirs autoritaires ) et de son corollaire, la balance commerciale irrémédiablement déficitaire de l’économie française.

      • Galopante dit :

        @Lapestenoire
        Cette » transition écologique » en France, a pour objectif principal, et cela fait plus de 4 décennies qu’on en parle » dans mon milieu « , est la réduction de la facture énergétique
        PERIL BLANC……….
        Les petits gaulois ont proliféré la peste noire, tué la moitié d’européens et africains,
        en utilisant la couverture affecté la variole pour exterminer les amérindiens, 90 millions d’amérindiens dans le bassin de Mississippi, Antilles et Québec ont été tout tués.
        comme la principale menace.
        http://andreboyer.over-blog.com/2017/05/exterminer-les-indiens-par-la-variole.html

        • Lechavenois dit :

          à Coronavirupante :
          .
          Toi, sale vilain petit virus, toi rester dans ton trou à merde en France pour avoir allocs, car si toi y en a partir Chine, toi être bientôt malade ! Et tonton Xi par argent pour soigner toi.
          .
          LE PÉRIL JAUNE :
          .
          La Chine a annoncé jeudi plus de 15.000 contaminations supplémentaires par le coronavirus. Un bond record dû à une nouvelle définition plus large des cas d’infection, dépeignant une épidémie plus grave que rapporté jusqu’à présent.
          .
          https://www.lepoint.fr/monde/virus-le-bilan-explose-en-chine-apres-un-changement-de-calcul-des-tetes-tombent-13-02-2020-2362511_24.php

        • ScopeWizard dit :

          @Galopante

          Oui , et visiblement nous n’ en avons pas tué suffisamment ………

          Tu es quand-même un fameux con ……….

        • Robert dit :

          Galopante,
          Votre propagande anti impérialiste est contraire à la réalité.
          Personne n’a voulu tuer par la variole, il se trouve que c’est un contact de populations avec des défenses immunitaires non préparées à se défendre contre certaines pathologies que les européens amenaient avec eux. Les mayas et aztèques ont certainement plus tués d’indigènes, et volontairement, que les maladies endémiques que les européens ont vaincues.
          Et les « indigènes actuels » de nos territoires d’outremer ont décimés les indiens caraïbes sans avoir besoin des européens. Et je ne vous parle pas des morts victimes du communisme, nous avons largement dépassé les 100 millions, tous tués au nom du progrès et de la révolution.
          Si vous voulez savoir la première cause de mortalité dans le monde, c’est l’avortement, présenté comme un droit, un progrès, une liberté, protégée par la constitution. Chaque année, il tue des innocents qui seraient devenus des enfants puis des êtres humains si on n’avait pas décidé de leur mort.
          Plus d’un million chaque année aux USA, et 22O à 250 000 en France. Calculez le chiffre depuis la légalisation.
          La réthorique de sidération, vous devriez l’appliquer à votre progressisme, il a été le plus meurtrier de l’histoire, très loin devant.

      • Françoise dit :

        Si M. Macron voulait diminuer la balance commerciale, il n’aurait pas interdit l’extraction de pétrole en France à partir d’environ 2026 (pour plaire aux verts).

    • Bertrand dit :

      Je suis désolé mais là vraiment on ne peut rester de marbre devant de tels arguments !

      « J’ai travaillé dans une usine de production de cellules solaires. J’ai travaillé dans un laboratoire de recherche sur les cellules solaires. J’ai écris un livre pour étudiants sur les cellules solaires. J’ai obtenu un prix dans ce cadre, i.e. je sais de quoi je parle. »
      ==> Pourrait-on avoir le nom du livre en question ? Car je peux tout autant affirmer (gratuitement) que je suis le réalisateur d’un film sur les panneaux solaires (primé aux Oscars) dans une usine d’un laboratoire de cellules photovoltaïques ! « Donc c’est dire si je sais de quoi je parle ».

      « Le plan de transition énergétique est absolument n’importe quoi (d’abord il coûte plusieurs centaines de milliards d’euros à l’U.-E.). »
      ==> Faux argument ! Combien coûte le parc électronucléaire français actuellement ? Plusieurs centaines de milliards d’euros à la France, sachant que les coûts de démantèlement et de stockage des déchets ne sont pas pris en compte ! Le dernier scénario de l’ADEME a justement démontré l’intérêt financier des EnR par rapport au nucléaire, donc le « c’est cher donc c’est nul » ben c’est pire actuellement que ce que propose les EnR ! L’UE a au moins le mérite de mettre ce chantier (indispensable à la survie de notre société) sur la table, ce qui n’est pas évident avec des individus comme vous !

      « On veut à tout prix obtenir un mélange énergétique avec telle, telle et telle proportion de centrales électriques. Parce que les centrales nucléaires émettent trop de CO2 ou parce qu’on aime pas le nucléaire ? Donc recherche-t-on à plaire au gens ou à diminuer la quantité de CO2 émise ? »
      ==> ??? Mais justement le principal argument servis en faveur des centrales nucléaires est la non émission de CO2 (ce qui au passage est absolument faux au vue de la filière de pré-traitement du combustible) ! Vous allez donc dans le contraire de ce que vous souhaitez démontrer ! Pourquoi à votre avis (de grand scientifique qui connait son sujet) veut-on obtenir un mélange énergétique ? Afin d’avoir un système viable basé sur les différentes EnR ! Où est le problème de disposer de différentes sources (ça s’appelle le mix énergétique et ça existe depuis toujours !) ? Il n’y a pas à plaire aux gens ou non ! D’ailleurs trouvez-vous très plaisant les 3 000 m3 de déchets hautement radioactifs dont on ne sait que faire pendant 100 000 ans ?

      « Qui enrichit la France en se munissant de cellules ? Les Chinois, […] »
      ==> Ben tant mieux non ???

      « Quelle proportion du temps fonctionne les cellules à 100 % ? Jamais. »
      ==> Et donc, que doit-on en déduire ? Quelle proportion du temps fonctionne une centrale électrique (utilisant n’importe quel autre combustible) à 100% ? Jamais non plus ! Je rappelle au passage pour les accrocs du rendement que le rendement combustible/électricité d’une centrale nucléaire n’est que de 30 % (les 70 % restants étant dégagé sous forme de chaleur).

      « Il faut donc obligatoirement des centrales à gaz ou au charbon ou des barrages qui soit associées, pour émettre lors de la production d’électricité moins de CO2. »
      ==> Faux : l’intérêt du mix énergétique basé sur solaire, éolien, syngaz (« gaz de synthèse » créé par biomasse) et hydro-électrique (avec stockage transitoire à base d’hydrogène par exemple) est une possibilité de se passer totalement du charbon dans un premier temps et du gaz ensuite. Ce n’est qu’une possibilité de mix énergétique décarboné parmi d’autres qui doivent justement être étudiées !

      « Mais combien de CO2 a été émis lors de la production des cellules solaires ? Une quantité folle. Puis pendant le transport de Chine à la France ? Une quantité folle par les cargos fonctionnant au mazout lourd. »
      ==> Entièrement d’accord avec vous (comme quoi tout arrive !), mais dans ce cas la solution ne serait-elle pas de développer la filière solaire en France et en Europe plutôt que de dire « les chinois sont meilleurs actuellement donc on abandonne ! » ? Vous qui avez travaillé dans une usine de de production de cellules, éclairez-nous, pourquoi ça ne marche pas la filière française ? (Au hasard : parce que dès qu’on parle de solaire en France tout le monde se met à gueuler sans rien connaître au sujet ?)

      « Le pire dans cette histoire, c’est que le CO2 n’est pas du tout mauvais. »
      ==> Là par contre on croit rêver ! C’est vrai, Pourquoi décarboner notre société au maximum ? Les incendies en Australie c’est tellement fun, l’acidification des océans (due à l’augmentation de la concentration avec +2 ppm/an en moyenne ces dernières années) c’est génial pour les coraux, sans oublier les canicules et les évènements climatiques extrêmes qui s’intensifient, j’adooooore !!!

      « Il s’agit d’une alliance entre l’État disposant d’un moyen de plus de coercition et toujours prêt à lever plus d’impôt, les financiers ayant commencé à investir dans la production de produits « neutres en CO2 », les pro-nucléaires, les écolos et les (extrême-)gauchistes qui mène l’Occident à sa perte. »
      ==> Je vous remercie de m’ouvrir les yeux sur ce complot atroce ! Jamais je n’aurais imaginé une alliance « pro-nucléaire », « financiers » et « écolo » !!

      • ScopeWizard dit :

        @Bertrand

        Hmm ….. Vous vivez dans quel Monde ?

        De plus , êtes-vous certain d’ avoir bien saisi le fond et le sens des détails du commentaire de @Françoise ?

        Je ne sais pas , j’ ai l’ impression que non .

      • ScopeWizard dit :

        Par exemple , lorsqu’elle soutient :

        « Le pire dans cette histoire, c’est que le CO2 n’est pas du tout mauvais. »

        Selon moi le « du tout » est de trop .
        Mais sur le fond elle n’ est pas dans le faux ; effectivement le CO2 n’ est pas « mauvais » en soi , sa concentration en excès l’ est par contre .

        Le rejet de CO2 fait partie intégrale du cycle de la vie , lorsque nous respirons nous en rejetons et c’ est tout ce qu’ il y a de plus normal autrement il nous arriverait des bricoles …….

        Si nous souhaitions tant que ça réduire nos émissions de carbone , alors il nous faudrait tout repenser , notamment nous engager dans une décroissance ce qui suppose beaucoup de choses qui vont très sérieusement contrarier tous les âpres au gain du Monde Capitaliste-Libéral qui tirent les ficelles et qui n’ ont comme autre but que d’ accepter de remplacer un business juteux par un autre business tout aussi juteux voire bien davantage .

        Le CO2 n’ est pas mauvais en soi , le Capitalisme-Libéral ne l’ est pas davantage , le business et la recherche de gain idem , non , mais comme dans tout , l’ excès est par contre aussi dangereux qu’ à proscrire et c’ est ce qui est clairement en train de nous tomber sur la gueule depuis au minimum une vingtaine d’ années telle une monstrueuse évidence dont nous refusons toujours de prendre la pleine mesure , en grande partie à cause des puissances de l’ argent , c’ est à dire des détenteurs du Capital .

        Mais bon , je répète : êtes-vous bien conscient du Monde dans lequel vous vivez ? Le réel , non le « montré » ou « vendu » s’ entend……….

      • Françoise dit :

        @Bertrand : 1. Pour mon livre, lire ci-dessus ma réponse.
        2. Suivez mes liens et vous apprendrez que les centaines de milliards d’euros estimés sont en plus du coût normal.
        3. « l’intérêt du mix énergétique basé sur solaire, éolien, syngaz (« gaz de synthèse » créé par biomasse) et hydro-électrique (avec stockage transitoire à base d’hydrogène par exemple) est une possibilité de se passer totalement du charbon dans un premier temps et du gaz ensuite. » Et comment faites-vous quand il n’y a pas de vent et beaucoup de nuages ?
        4. « Entièrement d’accord avec vous (comme quoi tout arrive !), mais dans ce cas la solution ne serait-elle pas de développer la filière solaire en France et en Europe plutôt que de dire « les chinois sont meilleurs actuellement donc on abandonne ! » ? » Là, c’est la réflexion qui montre que vous ne connaissez pas le sujet :
        L’Europe (dont la France) avait une filière de producteurs de panneaux solaires. Le plus grand producteur mondial était allemand (Q-Cells). Les industries françaises et allemandes ont pu prospérer grâce aux subventions aux particuliers. Quand les subventions françaises ont été arrêtées, Photowatt qui s’était munie d’une deuxième ligne de production a fait faillite. Les Chinois ont subventionné leurs industries photovoltaïque en les libérant de l’impôt sur les société. Du coup leur produits étaient moins chers et surtout elles ont ainsi mis en faillite presque tous les autres concurrents (pas aux États-Unis qui ont instauré immédiatement des barrières douanières) mais en Europe, il a fallu le temps de se mettre d’accord pour un rendez-vous, puis réagir aux menaces de la Chine qui a signalé ne plus vouloir importer de vin, de voitures, etc. Résultat, à la fin, il n’y avait plus que 5 – 8 pays pour une mesure anti-panneaux-solaires chinois sur les 28. Et la mesure prise a été : Les Chinois ont le droit d’exporter jusqu’à environ 13GW par an, mais au-delà, on mettra une taxe hein!
        Voilà pourquoi Sarkoz a fait racheter Photowatt par EDF.

        Sinon, concernant le CO2, vous êtes comme prof de physique : intelligent. Vous laissez les autres réfléchir à votre place pendant que vous vous occupez d’autre choses et n’ayant pas travaillé le sujet, vous ne pouvez que les croire.

        Si vous ne pouvez pas rester de marbre devant mes arguments, je vous incite à consulter
        https://contreveritesclimatiques.wordpress.com

        Les océans ont déjà connu des périodes avec incroyablement plus de CO2 dans l’atmosphère et les coraux sont toujours là.

        Enfin merci de m’expliquer comment le CO2 peut allumer des incendies.

        • Robert dit :

          Françoise,
          Vous ne pourrez jamais faire douter celui qui est persuadé que les médias lui disent forcément la vérité, sinon ce serait trop cruel. Pourtant, il existe nombre de moyens de se poser des questions.
          Ils préfèrent voir en Greta Thunberg le sauveur du monde, ne se doutant pas que son père est un gauchiste qui écrit ses textes et organise sa mise en avant avec l’argent d’un milliardaire suédois impliqué dans la récupération de l’écologie par l’industrie pétrolière. Fabien Bouglé en parle très bien dans l’émission plus haut.
          Décider dans le doute et agir dans la foi, disait quelqu’un, au lieu de décider dans la foi religieuse et d’agir dans l’ignorance volontaire et invincible, le fléau de notre époque.

    • L'Espadon dit :

      « Parce que les centrales nucléaires émettent trop de CO2 « ?! Si on part du principe que l’émission de CO2 est le résultat de la combustion des hydrocarbures, je voudrais que vous m’expliquiez comment la fission nucléaire peut-elle en émettre?

      • ScopeWizard dit :

        @l’Espadon

        Relisez va ; autrement vous risquez de passer pour un âne car ce n’ est pas du tout ce qu’ elle vous dit .

        « On veut à tout prix obtenir un mélange énergétique avec telle, telle et telle proportion de centrales électriques. Parce que les centrales nucléaires émettent trop de CO2 ou parce qu’on aime pas le nucléaire ? Donc recherche-t-on à plaire au gens ou à diminuer la quantité de CO2 émise ? »

        Décortiquez donc mieux ce passage et les questions qu’ il pose ……. 😉

        • L'Espadon dit :

          Je suis étonné que cela soit vous qui me répondiez. Ma question était une forme de boutade, et me faire passer pour un âne?! Quand même! Mais c’est vrai que cette transition énergétique, c’est du grand n’importe quoi voir, ce qui c’est passé en Espagne ou au Danemark en autre chose.

          • ScopeWizard dit :

            Oh bah , je m’ étonne moi-même ; disons que parfois le niveau me surprend et lorsqu’ il me paraît trop bas , mettons que j’ y vais de mon p’tit coup d’ épingle histoire d’ aiguillonner , ce qui en règle générale se traduit par une sorte de réveil ! ………. 😉

        • L'Espadon dit :

          Un âne, comme vous y allez, et ma question était plus une boutade qu’autre chose. En fait, j’attendais qu’on me dise quel était l’impact direct et indirect de l’exploitation d’un réacteur nucléaire sur les émission de CO2, comparé aux autres source d’énergie électrique, rien de plus. Perso, je suis plus sur la ligne de Mr Jancovici, qu’autre chose, concernant la transition énergétique.

          • ScopeWizard dit :

            @L’Espadon

            Sachant que personnellement , j’ aime beaucoup les ânes ; des équidés à la fois très intelligents et très intéressants .

            Pour le reste , je reconnais qu’ en ce moment je suis moi-même en deçà , aussi je compte sur l’ entourage ZoneOPEX afin de donner le change d’ où mes petites estocades ………. 🙂

            On compense comme on peut ………….

    • vrai_chasseur dit :

      @Françoise
      Vous n’êtes pas seule à penser cela, soyez rassurée.
      Hélas sur le sujet énergie il existe beaucoup d’opportunistes de bas de gamme, docteurs je-sais-tout et autres khmers verts, qui ont fait irruption sur la scène politico-médiatique française en venant de nulle part, et qui ont compris que pour exister il suffisait de monter à la tribune vendre de l’anxiété au bon peuple pour mieux les rassurer ensuite en leur fourguant des solutions dogmatiques toutes faites, comme on vend de l’aspirine ou des anti-dépresseurs.
      Le nombre de ces ‘rebouteux du mix’ et leur tamtam incessant rend le débat rationnel quasiment impossible, alors que c’est absolument stratégique de poser convenablement le problème, y compris en terme d’indépendance géopolitique de l’Europe.
      Beaucoup de pays dans le monde bâtissent actuellement des plans de transition énergétique. Ils rêvent tous, je peux l’affirmer, du ratio énergie fossile / énergie fissile (nucléaire) dont dispose actuellement la France dans son mix. Eux dépendent beaucoup plus du fossile, mais ils n’ont pas le savoir-faire technologique pour changer significativement ce ratio dans leur mix. Le plan de transition français, issu du Grenelle 1, se distingue en étant le seul au monde à essayer de tuer par postulat initial cette partie fissile dans le mix pour des raisons dogmatiques et non rationnellement étudiées. Le sujet mérite d’être posé à plat sans être pro ou anti-nucléaire avant même de franchir la porte d’entrée du débat.
      Tout ingénieur français normalement constitué -dieu merci il y en a encore-, hésite entre la franche hilarité à la lecture de certains passages du document et la honte d’être concitoyen d’ectoplasmes futiles qui y affirment avec force un tissu d’inepties, sachant que ce document est très lu internationalement.

  9. norbert dit :

    Si on a trop de terrains militaires disponible, il aurait été plus judicieux de construire les prisons nécessaires à la hausse de la délinquance, plutôt que de couvrir de panneaux solaires nos casernes . Quid des 10 000 places que Mr Macron avait promis dans son programme présidentiel, alors que depuis 30 ans il y a un volume constant de 80 000 peines fermes prononcées en attente d’exécution faute de place.

    • Lechavenois dit :

      à norbert :
      .
      « …il aurait été plus judicieux de construire les prisons nécessaires à la… »
      .
      Le coût de construction moyen d’une cellule de prison en Europe occidentale au 21 ème est de 200 000 euros .
      .
      Pour ma part, pour les délinquants de la métropole, c’est enrôlement immédiat dans la légion comme seconde classe pendant minimum 5 ans pour un  » léger recadrage « : avec pour mission, la protection de nos DROM-COM.
      .
      Les délinquants sur notre territoire national, ont un coût un commensurable pour la société civile, il serait bientôt temps que cela cesse.

  10. ScopeWizard dit :

    C’ est bien ce que je disais ; au train où vont les choses , bientôt nous n’ aurons plus de défilé militaire au matin du 14 juillet mais des chars à fleurs à la place ……….

    Bref , petit à petit , élément après élément , la France est en train de disparaître ………….

    Alors , notre armée manque de ceci ou de cela , il nous faudrait plus d’ installations mais nous préférons faire d’ une de nos rares bases aériennes de chasse un champ solaire ? Et pourquoi pas un luna-park ?

    Et au moins est-ce que cela va rapporter quelque chose ?

    Bah , en attendant ça permet de garder le terrain ……..

    • tschok dit :

      Après le grand remplacement, la grande disparition.

      Pas mal, j’aime. Ca renouvelle un peu la thématique de la dissolution de nos précieux fluides corporels dans le grand tout de la mondialisation ultra-néo-libéralo-libertaire- euh machin chose.

      On pourrait aussi dire que la France est un grand corps malade baigné dans une piscine d’acide, mais c’est plus visqueux comme représentation mentale.

  11. BARBOT dit :

    On peut aussi citer : Sur une partie de l’emprise militaire de l’ex base de l’OTAN de Crucey 28270 rachetée par le Conseil Départemental la pose de 740000 Panneaux Solaires pour une puissance crête de 60MW ! deja en service .
    Le terrain restant étant réservé à l’ONERA pour NOSTRADAMUS .

  12. TM dit :

    241 000 MWh annuel c’est peanuts et en plus je parie que la prévision de production est optimiste.
    Un réacteur à eau pressurisé « petit modèle » du parc français fait 900 MW. Il produit ça en dix jours.

    En plus les tarifs de rachat du voltaïque sont calculés à partir d’une véritable usine à gaz et tournent autour de la centaine d’euros le MWh. Le tout avec mes impôts.

    Je me demande ce que ce genre de truc vient faire sur une base militaire…

    • Requin dit :

      Pas de bol pour vous
      Les grand champs PV neufs tournent autour d’un prix d’achat régulé d’environ 50-60 €/MWh.
      c’est moins cher que les centrales nucléaires de 2e génération soit disant amorties qui devraient donc être au maximum de leur rentabilité.
      Quant à l’EPR, après des estimations qui sont restés longtemps autour de 110-120, on pale maintenant de plus en plus de 150 €/MWh, soit le prix des premiers parc éoliens offshore qui comprennent l’amortissement des usines. Les parcs suivant sont à moins de 50 €/MWh.

      Avant de parler d’un sujet, c’est bien de le connaitre.

  13. Frédéric dit :

    Cela peut paraitre une dépense mais même les militaires américains s’y mettent et ont baissé leur consommation d’hydrocarbures en se mettant au solaire :

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Nellis_Solar_Power_Plant

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Consommation_%C3%A9nerg%C3%A9tique_des_forces_arm%C3%A9es_des_%C3%89tats-Unis

  14. Contribuable dit :

    On écoule une technologie dépassée : les cellules au silicium. L’avenir (proche) ce sont les peintures à la pérovskite.
    .
    Les propriétés photovoltaïques de la pérovskite ont été découvertes en 2011 et ces peintures sont en cours d’expérimentation.
    .
    Désormais acheter des systèmes photovoltaïques au silicium, c’est suspect. Surtout si c’est acheté avec de l’argent public.
    À quoi sert le Corps du Contrôle ?

  15. Prof de physique dit :

    Je vois beaucoup de rouspétances mais il faudrait apporter quelques précisions sur les énergies renouvelables.

    1°) Elle sont souvent très rentables.
    Du moins elles le sont pour la vraie rentabilité, celle qui a de l’importance, la rentabilité énergétique.
    C’est à dire que si on fait le compte du nombre de joules (unité de base de l’énergie) utilisés pour construire , puis pour éliminer les panneaux solaires ou les éoliennes d’une part, et l’énergie rapportée tout au long du procédé, on s’aperçoit que ces dispositifs sont énergétiquement rentable, sous condition naturellement que les choses soient bien faites, mais cette condition est valable partout;
    La rentabilité financière ou comptable, elle dépend de la rentabilité énergétique, mais aussi des politiques de taxations, des politiques tarifaires, etc.. elle est artificielle et modifiable.
    Le nucléaire serait il rentable si on incluait le coût de gestion des déchets sur 75 000 ans (eh oui!), le démantèlement des centrales, etc.. ?
    Le fioul serait il aussi rentable s’il devait payer les guerres du pétrole, les problèmes de santés liés à la pollution, et les conséquences du changement climatique anthropogène ?

    • Françoise dit :

      Si vous êtes prof de physique et si vous croyez au réchauffement climatique d’origine humaine, vous n’avez pas dû vérifier grand chose. Vous faites partie des gens intelligents qui délèguent le travail aux autres et qui se reposent pendant ce temps. C’est futé mais, mais il y a le risque de se faire filouté. N’hésitez pas à vous vider le crâne grâce au site :
      https://contreveritesclimatiques.wordpress.com

      • tschok dit :

        Se vider le crâne, c’est exactement cela Françoise.

        Bon, à part ça, on peut être climato-sceptique sans pour autant porter des accusations de filouterie. Après tout le scepticisme est une attitude parfaitement légitime d’un point de vue rationnel, il est donc assez inutile de vouloir lui donner une légitimité supplémentaire en en faisant un instrument de dénonciations qui, pour beaucoup d’entre elles sont parfaitement imaginaires, voire franchement complotistes.

  16. badaboum dit :

    Cocasse quand on sait que cette endroit avait été choisi par les allemands durant la wwii pour son manque d’ensolleillement.

  17. Daniel BESSON dit :

    Un superbe article sur l’imaginaire solaire , l’Orientalisme et notre politique coloniale en Afrique ( cela nous ramène au  » Soudan Français  » et à Barkhane )
    L’appareil Mouchot fut utilisé par le colonel Flatters en  » OPEX  »
    Mongénéral pourrait en faire une copie pour rendre Barkhane plus CO2 compatible ?
    Comme toujours les articles publiés par Cairn sont d’une immense érudition . J’ai découvert ce  » bidule  » au Musée des Arts et Métiers et en lisant Pierre Giffard . Danrit pourtant technologiste n’en parle pas .
    https://www.cairn.info/revue-romantisme-2010-4-page-85.htm
    https://www.arts-et-metiers.net/musee/four-solaire-de-mouchot-et-pifre

  18. Prof de Physique dit :

    2°) Les énergies renouvelables sont une nécessité stratégique.
    Les réserves de pétrole et d’uranium ne sont pas infinies et les plus faciles à extraire sont hors de l’Europe.
    Ces filières nous rendent dépendant à un point extrême. Même les rendements agricole dépendent du pétrole.
    Le pétrole a financé des dictatures islamistes dont certains clans financent le salafisme.
    Notre dépendance envers les pays du Golfe ou la Russie, ou même les USA ne doit pas être amplifiée, et même réduite, sans compter l’impact désastreux sur notre balance des paiements.

    • TM dit :

      Les énergies renouvelables ne sont pas rentables.
      – Le prix de rachat de l’électricité dite « verte » est fixé par l’état à une valeur totalement déconnectée de la réalité.
      – Leur production est prioritaire sur le réseau, forçant les opérateurs des centrales pilotables à arrêter ou ralentir leur production, les privant ainsi du fruit de leurs investissements.
      – Elles n’existent que par le fait du prince et font exploser nos factures d’électricité.

      Vous affirmez que ces énergies se « remboursent » … Le même raisonnement avec les énergies pilotables s’applique d’autant mieux. Avez-vous pensé au « nombre de Joule » produit par des centrales au charbon ou nucléaires ? la densité d’énergie est considérablement supérieure.
      Inclure le « coût de stockage des déchets » sur 75 000 ans est au mieux de la naïveté au pire de la mauvaise foi sachant qu’ils sont entreposés en profondeur par force de loi et qu’ils ne représentent pas le moindre risque là où ils sont. Ils peuvent y rester 200 000 ans ils ne coûteront pas plus cher actuellement.
      Et pourquoi attribuer au fioul la responsabilité des guerres du pétrole et des pollutions ? Vous ne confondriez pas les moyens et les objectifs ?

      En fait de « nécessité stratégique », vous ne remplacerez pas les hydrocarbures par des petits panneaux et des éoliennes, ils n’offrent pas du tout les mêmes possibilités.
      Ou avez-vous vu que l’on allait manquer de pétrole et d’uranium ? sur des sites écolo-branche dure ? Et il faudrait arrêter d’acheter du pétrole parce que des Saoudiens financent le djihad ?
      En vérité ces renouvelables sont un véritable accident industriel, fort heureusement les parlementaires commencent à prendre conscience de l’escroquerie :
      http://www.assemblee-nationale.fr/15/rap-enq/r2195-t1.asp

      Le problème stratégique des états occidentaux, je le vois plutôt actuellement dans le totalitarisme vert et dans les mouvements anti-humanistes et anti-sciences qui s’installent et minent nos démocraties.

    • Plouc putatif dit :

      Je pense que quand on est prof de physique, on doit parler seulement de physique.
      « Cordonnier, pas plus haut que la chaussure ! »

    • lym dit :

      Pour un « Prof de Physique » je regarderais plutôt vers Iter… Et en attendant, la fission fait le job de manière nominale (et pas à 20% de la capacité installée, comme l’éolien, qui fait plus augmenter nos factures qu’il produit).
      Dans les années 90, mes profs de physique (les vrais) en école d’ingé disaient déjà que l’avenir de l’humanité passait par la maîtrise de la fusion, seule capable de fournir une énergie quasiment illimitée et résolvant en prime le problème des déchets à longue vie que la fission laisse, dans le milieu bien stable de la courbe d’énergie de liaison par nucléon.
      Les ressources captées par le « renouvelable » retarde (au mieux) ce qui a du sens.
      Je passe sur le discours de géopolitique fumeux, car vu le nombre de secteurs dont on peine à voir comment ils pourront se passer de pétrole, le moyen-orient va pouvoir rester une poudrière encore longtemps. On ne va pas faire voler les avions à l’eau de rose. Au besoin les filières de carburants synthétiques seront relancées (et alimentées par de l’électricité nucléaire).

  19. Prof de Physique dit :

    3°) les énergies renouvelables sont une obligation environnementale.
    L’existence d’un parti écolo plein de gauchistes ne doit pas nous empêcher de voir que le changement climatique rapide, trop rapide a bien lieu. La communauté scientifique est arrivé à un consensus sur l’influence anthropique sur ce changement climatique ultra-rapide à l’échelle géologique. Si le soleil a une influence, elle n’est pas la seul, et c’est sur nos actions que nous avons une influence.
    J’ai visité suffisamment de laboratoires universitaires où les chercheurs disposaient de leurs propres données brutes qui permettaient de se rendre compte, sans passer par le GIEC, que oui, il y a une très forte corrélation entre la monté du taux de CO2, les activités humaines dont l’extraction des carburants fossiles, et la perturbation des sols, les deux sont liés, et le réchauffement global, même s’il peut se traduire par un refroidissement local temporaire (machine complexe).
    Le nucléaire aussi produit du CO2, quand en plein hivers il faut allumer des centrales thermiques de secours pour assumer les pointes de chauffage électrique. c’est même une aberration énergétique. On produit de la chaleur. une machine thermique soumise à la malédiction de Carnot (rendement 30 %) produit de l’énergie mécanique, qui est transformée à 90 % en énergie électrique, qui est transportée avec 17 % de pertes, pour produire à la fin… de la chaleur.

    • Stoltenberg dit :

      « On produit de la chaleur. une machine thermique soumise à la malédiction de Carnot (rendement 30 %) »
      .
      Et une machine photovoltaïque monojonction (donc les plus répandues actuellement) est soumise à la malédiction de Shockley-Queisser, qui se situe aux allentours de 34 % de rendement…

  20. Prof de Physique dit :

    4°) Le nucléaire.
    Comme je l’ai dit précédemment, il faut gérer des déchets toxiques radiologiquement, et souvent aussi chimiquement pendant des dizaines de milliers d’années. Si les néandertaliens ou les romains avaient eu des centrales nucléaires nous devrions encore gérer leur déchets. cela donne l’échelle du souci.
    C’est une production centralisée, donc plus vulnérable qu’une production répartie.
    Dans l’état actuel du réseau électrique, entretenu selon une logique d’entreprise, donc pas assez, par manque d’investissements, il suffit que 4 lignes 400 kV soient coupées par une tempête ou des attentats du front de libération de la Beauce canal hystérique pour que notre pays soit en panne plusieurs semaines par effet domino. C’est la conséquence d’une politique « polytechnicienne » de production centralisée.

    • Stoltenberg dit :

      Les centrales thermiques relâchent plus de déchets nucléaires sous la forme de radionucléides divers et variés directement dans l’atmosphère. Et celles-ci seront malheureusement indispensables dans le paradigme que vous décrivez car les énergies renouvelables (qui se basent sur le vent, soleil etc.) sont soumises de manière inhérente aux injonctions de la théorie du chaos.
      .
      Ces déchets nucléaires pourront très probablement être réutilisés par la suite dans les futurs réacteurs. Par contre les tas de déchets d’éoliennes- pas pour l’instant. Et l’Allemagne a ce problème actuellement. Par ailleurs, le front de libération de la Beauce n’est pas plus dangereux que quelques jours sans soleil ou vent.

    • Nexterience dit :

      Sortez des cours, allez aux infos.
      Et Astrid du CEA, vous connaissez ?

  21. Lagaffe dit :

    Des chercheurs de l’Université de California-Davis, aux États-Unis, viennent de présenter une technique qui permettrait de faire fonctionner des panneaux solaires la nuit et d’atteindre des rendements de 25 Watt par m2, soit le quart de ce que produit un panneau solaire le jour.
    Pour la première fois, on peut envisager des panneaux solaires réellement exploitables de jour comme de nuit.
    https://www.numerama.com/sciences/603526-et-si-les-panneaux-solaires-produisaient-de-lenergie-meme-la-nuit.html
    Les progrès fait en quelques années sont phénoménaux, imaginez dans 20 ou 30 ans.
    Depuis dix ans, le coût de l’électricité produite dans des centrales solaires a été divisé par neuf, selon une étude de la banque Lazard. Le coût réel du solaire et de l’éolien est désormais presque partout inférieur à celui des énergies fossiles ou du nucléaire.
    En 2030 les panneaux solaires vendus aux particuliers devraient être rentabilisés en 5 ans, contre 15 ans actuellement. De nouveaux matériaux en cours d’études, de nouvelles techniques pourraient doubler leur rendement. Sans compter les milliards dépensés chaque année pour les recherches sur l’amélioration des batteries.

  22. Prof de Physique dit :

    5°) Le solaire ne produit pas la nuit.
    Oui, et l’éolien quand il n’y a pas de vent et l’hydraulique en cas de sécheresse. L’eau ça mouille et le feu ça brûle.
    Si l’on va au delà des évidences on peut s’apercevoir de quelques solution, déjà mise en œuvre depuis longtemps.
    a) Il n’est pas question de mettre tous ses œufs dans le même panier.
    On doit utiliser plusieurs filières, avec plusieurs procédés.
    b) On mutualise par le réseau. Il s’agit de connecter au réseau de distribution des installations diverses, éoliennes, panneaux photovoltaïques, centrales solaires thermiques, moulins à eau (roue à aube rentable pour les petites puissance et pas de stress pour les poissons, hydraulique de montagne, ou hydraulienes marines, etc.;
    On profite du fait qu’il y a toujours quelque part en Europe, car le réseau est européen, du vent qui souffle, de l’eau qui coule, .; On profite du fait que le soleil se lève plus tôt sur la Bulgarie et la Grèce, et se couche plus tard sur le Portugal et le Bretagne.
    le solaire ne produit pas la nuit ? La courbe de consommation, ou « courbe de charge » est bien plus élevée pendant la journée. Cela tombe bien.
    De même qu’avec les centrales nucléaires, on peut avec le solaire électrique pomper de l’eau en été dans des lacs de retenue, pour la turbiner ensuite en hivers et produire de l’énergie électrique. Cela se pratique déjà.
    c) S’adapter.
    Il est sûr qu’avec une production d’énergie électrique exclusivement renouvelable, il y aura des creux. On ne pourra pas tout faire exactement comme maintenant :
    tout tout de suite, comme je veux, quand je veux !
    La facilité du pétrole a fait de nous des bébés-caprices énergétiques.
    Apprendre à nous satisfaire de ce que la nature nous offre , comme nos anciens qui faisaient des réserves d’une années sur l’autre serait peut être un progrès moral et mental.
    On manque d’électricité au solstice d’hiver ?
    Et bien diminuons les illuminations d’un Noël chrétien remplacé par la saint Carrefour, retardons certaines productions pour le printemps, mettons un tricot et du feu dans un poêle (35% de rendement, cheminé 5 %).

  23. Prof de Physique dit :

    6°) Ce qu’il ne faut pas faire avec le photovoltaïque
    a) Importer chinois.
    La société Photowatt, qui produisait de très bon panneaux photovoltaïque a été coulée par l’ouverture des frontières aux produits chinois.
    b) Faire des « fermes photovoltaïques » sur des surfaces de terres cultivables.
    Quand le pétrole sera rare et cher, et j’ai eu des contacts dans l’industrie pétrolière qui me soutiennent que c’est pour bientôt, les rendements de l’agriculture classique seront divisés par 4 à 6.
    Nous manquerons de terre puisque déjà maintenant nous en artificialisons 60 000 à 100 000 ha par an
    (Rappel : 1 ha = 100 m X 100 m = 10 000 m2)
    La dernière fois que l’agriculture française a fonctionné sans pétrole, mais avec un peu de charbon, et une traction animale encore abondante, ce fut entre 1940 et 1948. Elle peinait à nourrir 40 millions d’habitants, même après le départ des touristes verts de gris.Nous sommes 68 millions.De toutes manière la traction animale n’est pas la solution. Sous l’ancien régime, elle demandait pour la traction et la monte 1/3 des surfaces agricoles, dans une France de 24 millions d’habitants. Il ne faut absolument plus détruire de surfaces cultivables !
    Ce qu’il faut faire : recouvrir les bâtiments existants. Si 1/4 des surfaces bâties son recouvertes de panneaux photovoltaïques, on peut produire sur l’année plus d’énergie électrique que ce que consomme la France, donc en échanger avec la Bulgarie ou le Portugal.
    Cela fait longtemps que les bâtiments publics, universités, casernes, administrations, qui ne sont pas en zone classée, devraient être couverts de tels panneaux. de plus on produirait près des lieux de consommation, aux heures de consommation maximale.

  24. Prof de Physique dit :

    7°) en vrac
    Le silicium est l’élément le plus abondant de la croûte terrestre. On en trouve dans le sable, le silex, la meulière, les grès sous forme de silice, ou dioxyde de silicium SiO2, ou dans les argiles, le granit les gneiss, sous forme de silicate d’aluminium, et bien ailleurs encore. Même le Vatican a du silicium dans son sous sol.
    (Avec une pensée pour une ex ministre de l’industrie de Sarkozy, qui disait que l’on manquait de mines de silicium en France !)
    Pour le doper en silicium N ou P, une cellule photovoltaïque est d’abord une diode polarisée en inverse, il nous faut des éléments des colonnes placées avant et après celle du silicium, et donc du carbone, dans la classification périodique. On utilise couramment du phosphore, de l’arsenic pour le dopé N et de l’antimoine ou du bore. Ces deux derniers éléments sont un peu rare, mais plusieurs pays en produisent, et en cas de pénurie nous pourrions les obtenir par procédés électrolytiques de différents déchets, en particulier les déchets électroniques. Cela tombe bien, les panneaux photovoltaïques produisent justement de l’énergie électrique.
    D’un point de vue esthétique, je ne serait pas gêné de voir les bâtiments parallélépipédiques du XX° siècle couverts de panneaux. Pour les autres, rappelons nous que leur aspect aussi à changé. avant le XVIII° siècle, les toit que nous voyons couverts de tuiles, étaient couverts de chaume ou de bardeaux ou de lauzes.
    La Navarre espagnole est actuellement exportatrice net d’énergie électrique à base d’énergies renouvelables, éolien et photovoltaïque grâce à la volonté politique de son gouvernement provincial. Elle s’en porte très bien.

    Conclusion.
    Il serait temps donc que les bâtiments de toutes nos bases, de toutes nos casernes, non classées monuments historiques soient couverts systématiquement de panneaux photovoltaïques fabriqués en France, raccordés au réseau.

    • Stoltenberg dit :

      Le Si est un gap indirect ! Il a besoin d’une paire photon-phonon pour optimiser les passages ! Même les diodes PIN en Si ont des rendements médiocres. La limite théorique se situe à 34 %.
      .
      Le futur appartient, à mon avis, aux multijonctions à concentration (sachant que le rendement augmente avec la concentration). Elles nécessitent, certes, des matériaux rares mais le panneau a une taille très petite et un rendement bien supérieur (double, triple, voire plus). C’est la principale technologie qui est développée en occident et qui, espérons lev n’a pas été volée par la Chine communiste. Sinon, il y a plein d’autres technologies qui se développent également.

    • ScopeWizard dit :

      @Prof de Physique @Stoltenberg

      Hé bien , le moins que l’ on puisse dire c’ est que vous aimez le baratin …………

      Redescendez donc parmi nous ; la réalité est que l’ Homme demande beaucoup trop à sa planète, et que ce n’ est pas si fondamental que d’ aucuns se persuadent , nous pourrions déjà commencer par produire et consommer beaucoup moins , à quoi cela sert-il donc de vouloir imiter le mode et le train de vie des Américains jusqu’ à les égaler ? C’ est débile .

  25. lxm dit :

    La fusion nucléaire est attendue comme le messie.
    Car en fait il n’existe aucune énergie renouvelable, tout se dégrade, toute réserve, tout individu, batiment, espèce. Selon où on placera les panneaux solaires, il se dégraderont plus ou moins vite, c’est la géographie qui prime.
    On vit tous par l’énergie rayonnante du soleil, qui va aussi être à la source des vents et des nuages. Et le soleil a une durée de vie, et en fait on ignore s’il a des phases de baisse de régime. A la prochaine ère glaciaire, il n’y aura plus de pétrole ou de gaz on aura vraissemblablement tout consommé, des millions d’années de dépôts en 1 à 2 siècles, il faudra pourtant se chauffer.
    Une source d’énergie exotique reste possible, par la magie des maths( comme la somme des nombres qui donnerait -1/12), mais rien ne dit qu’elle ne sera pas polluante à sa manière, comme avec des résidus d’antimatière qui théoriquement seraient bien plus dangereux que des déchets nucléaires.
    Notre civilisation actuelle, qui n’est que l’extension en plus global de la civilisation de sumer, n’apprends pas des erreurs, et comme sumer a chuté par la surexploitation et la bureaucratie, nous risquons la même chute.
    D’une certain manière il nous faut « freiner », et accepter de produire et construire pour durer très très longtemps pour repousser l’usure.
    Vous remarquez tous que notre consommation d’énergie ne baisse pas malgré toutes les économies, les usages pour réduire notre conso personnelle, car on est dans un cycle infernal, celui du marché-roi, où tout doit s’acheter et se vendre, et donc dès qu’un prix baisse, il est récupéré pour reproduire, c’est la logique de l’industrie, recycler par la transformation ce qui n’est pas directement vendable; ainsi dès qu’on réduit notre conso, le prix doit baisser, pourtant cela va donner des idées à des gens pour utiliser cette énergie pour proposer de nouveaux usages et le prix remonte. L’énergie est l’indicateur le plus proche pour mesurer le PIB, baisser la conso d’énergie revient à baisser le PIB, or notre dette est axée sur le PIB, c’est à dire que la dette nous empêche de baisser notre conso d’énergie, ai-je déjà dit qu’il fallait interdire le concept même de dette publique ?
    C’est à dire qu’on nous culpabilise.. pas pour sauver la planète, mais juste pour nous taxer plus.
    Et si je suis contre le pétrole, ce n’est pas parce qu’il polluerait, mais parce que cela nous rend vassaux des pays producteurs, c’est une histoire d’indépendance, de stratégie, de survie à long terme, de « liberté », le slogan de la france et qui n’est pas respecté, comme bien d’autres choses, par exemple la sécurité intérieure et le respect, mais cela est pour un autre post.

    • tschok dit :

      @lxm,

      Etre contre le pétrole au nom de l’indépendance nationale, c’est bien mais si vous faites l’inventaire de tous les produits pétroliers qui se trouvent dans un périmètre ne serait-ce que de 1,5 m autour de vous, vous devez normalement vous rendre compte que l’autarcie est un vœu pieu. Et je ne parle même pas du pétrole en tant que source d’énergie.

      Produire des discours qui ne sont que des postures, c’est intellectuellement satisfaisant, mais cela n’a pas de caractère opérationnel.

  26. Jean Frédéric Boulin dit :

    Les socialopes macronistes bradent notre défense alors que les minarets fleurissent. Plutôt que de construire des tanks et des avions on fabrique des panneaux solaires. Tout ça c’est juste pour plaire aux bobos sodomites écologistes.
    Vivement 2022 que Marine Le Pen ou François Asselineau remette l’église au centre du village !!!

    • tschok dit :

      Chouette!

      C’est Robert qui va être content: un catho facho de plus sur ce blog.

      Les cathos fachos, c’est comme les ânes: il en faut au moins deux dans un champ, sinon, ils deviennent moroses. Et un âne morose, c’est triste à voir.

      • ScopeWizard dit :

        @tschok

        Et toi , qu’ est ce que tu es ?

        Un catho facho inversé ?

        Rigolo !

      • ScopeWizard dit :

        C’ est marrant ça ; dès qu’ il est question d’ Islam en négatif , tel un diable surgi de sa boîte , tu as le tschok qui te tombe dessus exactement comme s’ il fallait « casser » immédiatement et sans délai l’ idée exprimée et bien-sûr avant-tout son auteur …..

        Parce que non , aucun contre-argument , mais une attaque personnelle en règle via une catégorisation histoire d’ étouffer toute possibilité de débat ……….

        Vous en faites pas , va ; il y en a qui ont pigé à qui ils avaient affaire et ce pour quoi vous roulez .

        Au fait , c’ est bien vous qui souteniez il y a maintenant plusieurs mois , que l’ ONU était sur le coup concernant la Papouasie et l’ extermination à fins d’ exploitation de son sol et de son sous-sol ?

        Et c’ est vrai que depuis nous en entendons parler tous les jours …….. jamais je n’ ai vu les Français aussi sensibilisés au problème ………..impressionnant !

        C’ est bien vous aussi qui lorsque nous avions eu il y a longtemps un échange concernant le nombre de mosquées et d’ écoles coraniques construites ou en cours de construction , m’ aviez soutenu que les chiffres avancés ne pouvaient être que faux ou fantaisistes ?

        Voyez comme c’ est drôle , il semblerait que j’ étais en dessous de la réalité s’ il faut en croire le gouvernement lui-même ……..

        Bref , c est vous tschok ou c’ est pas vous ?

        C’ est bien ce qu’ il me semblait .

        Traiter les autres de cathos fachos identitaires quand soi-même on a le trou du cul et tout ce qu’ il y a autour autant foireux , au final c’ est le truc ni fait , ni à faire vous ne croyez pas ?

    • Robert dit :

      Jean Frédéric,
      Vous avez vu le programme de Asselineau?
      Et celui de MLP cherche à ressembler à celui de Mélenchon, immigration à part, mais même cela elle cherche à le dissoudre dans un assimilationnisme qui le rendrait caduc. Lutter contre l’islam avec un discours laïciste, c’est absurde, c’est donner des armes aux islamistes. MLP n’a plus rien à voir avec JMLP, elle est entouré d’hédonistes invertis pour qui dignité humaine et patrie sont des mots creux.
      Je préfère un programme comme celui du PCD. Actuellement, c’est la guerre à la nature humaine et aux plus faibles d’entre nous que font nos élites, au nom du droit des plus forts à leur bien-être, et je ne vois qu’un programme qui s’y oppose sans la moindre ambiguïté.

  27. Thaurac dit :

    Mieux vaut annoncer le nombre d’habitant en tenant compte du chauffage et ou clim, que de les ôter car après , ne reste que l’alim des produits électroniques et des leds, donc pas énormément de consommation.
    Je pense que les éoliennes off shore, et les turbines sous marines, sont plus régulières jour et nuit.
    le plus important reste le chauffage.

  28. Ajm. dit :

    De d’uranium il y en a dans tous les continents, bien réparties, même en France, bon marché en plus. Le coût des importations d’uranium chaque année en France représente quelques centaines de millions d’euros seulement, contre des milliards pour le pétrole et le gaz. Pour les déchets on a abandonné en France les recherches sur la surgeneration qui étaient pourtant prometteuses mais elles se poursuivent ailleurs.

  29. Le touriste dit :

    Quelqu’un peut il me dire si ces panneaux sont recyclables en fin de vie. Sinon, je commence tout de suite à faire un gros trou. Dans un terrain militaire chinois, bien entendu.

    • lxm dit :

      Recycler à notre époque signifie qu’on désosse et qu’on fait fondre les différents tas à des températures différentes.
      Comprenez vous le problème ? on claque énormément d’énergie dans le recyclage.
      Mais même en industrie, plus on doit créer un truc précis, propre, comme un matériau avec des tomes très ordonnés, et plus il faut d’énergie.
      Ce n’est comme si on démontait un truc obsolète et avec les mêmes pièces on pouvait remonter ou réparer d’autres trucs, ce serait bcp trop intelligent.

  30. petitjean dit :

    La transition énergétique est une pure escroquerie !
    La preuve avec l’Allemagne
    La transition énergétique en Allemagne est un échec. Qui osera le dire ?
    Transition énergétique en Allemagne
    La transition énergétique en Allemagne est un échec économique et environnemental. Elle est aussi une menace pour le réseau européen d’électricité.
    https://www.contrepoints.org/2017/08/07/296327-la-transition-energetique-en-allemagne-est-un-echec?utm_source=Newsletter+Contrepoints&utm_campaign=424dfc3ba9-Newsletter_auto_Mailchimp&utm_medium=email&utm_term=0_865f2d37b0-424dfc3ba9-114199205&mc_cid=424dfc3ba9&mc_eid=51dd535793
    Transition énergétique : une régression sans précédent ?
    https://lesobservateurs.ch/2020/01/16/transition-energetique-une-regression-sans-precedent/
    Une urgence française : ne pas se tromper dans l’arbitrage Nucléaire/EnRi
    https://www.lesalonbeige.fr/une-urgence-francaise-ne-pas-se-tromper-dans-larbitrage-nucleaire-enri/

    De quoi nous édifier , loin de la propagande et des délires des escrologistes……………….

  31. lym dit :

    Sur le sujet, en plus du scandale complet de la vente programmée des barrages hydroélectrique sur laquelle l’état reste très discret, une bonne photo d’ensemble, les dessous du pseudo-verdissement et les enjeux ici:
    https://www.bastamag.net/Le-futur-demantelement-d-EDF-serait-une-spoliation-d-un-bien-public-sans

    Cette présidence macronienne est vraiment une catastrophe absolue. Niveau bon sens industriel, son passage à Bercy avait laissé des traces mais là on sape vraiment les bases.

  32. Prof de Physique dit :

    Non. Je suis plutôt désolé.

    • Électeur dit :

      @ PdPhy
      Plutôt que « désolé », vous feriez mieux de prendre conscience de votre incompétence.
      .
      Votre métier, c’est de vulgariser le tire-bouchon de Maxwell ou le frein de Prony. Pas de faire de la géopolitique.
      .
      Mais il est vrai, à votre décharge, que ces temps-ci notre président-chef fait l’éloge de l’amateurisme.
      .
      Allez vite vous inscrire chez LaReM : en ce moment, ils cherchent du monde pour remplacer leurs déserteurs.
      Vous avez le profil.

  33. Prof de Physique dit :

    lym :
    Complètement d’accord sur l’aspect catastrophique de la politique industrielle macronienne.

  34. Charognard dit :

    Il y a aussi l’ancienne base OTAN de Dreux- Louvilliers qui héberge également NOSTRADAMUS:
    https://www.lechorepublicain.fr/crucey-villages-28270/actualites/la-centrale-solaire-de-crucey-villages-une-des-plus-importante-en-france_12468355/
    Le bilan énergétique par contre n’est pas mis en avant par rapport à la dépense des deniers publics.