L’armée de l’Air a reçu son second et dernier avion KC-130J Hercules

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

51 contributions

  1. samedi& dit :

    Je ne vois pas l’intérêt d’un raid longue distance de Parachutistes avec des hélicos nécessitant un avion ravitailleur. A quoi servent les avions ?
    Les Breguet Atlantique ont 60 ans. Pourtant, ils sont modernisés. En quoi, si leur capacités sont utiles, ça serait gênant d’en faire autant avec des Transal ? Vieux ne veut pas dire obsolète, pour citer ce cher Terminator.

    • Titispv dit :

      Une op au sahel par exemple donner plus dallonge à un commando sur de longue distance sans avoir besoin d’un plot de ravitaillement au sol

      • toukounare dit :

        Les rayons d’action des hélico étant ce qu’ils sont , il n’est pas toujours possible d’avoir des moyens au sol, surtout en zone hostile profonde. Toute opération au sol demande une excellente coordination de moyen aérien ou terrestre qui peuvent défaillir , des délais de mise en place et question discrétion , c’est quand même mieux !

    • Hughes dit :

      Bonjour,
      Dans ce cas là, par raid longue distance de parachutistes, il faut comprendre un raid de forces spéciales, alors oui, l’hélico ravitaillable en vol est plus qu’utile.
      Enfin, pour le Transall, les cellules existantes en France sont en bout de potentiel. Pour deux ou 4 appareils, il faudrait relancer une chaîne de production fermée depuis des décennies, sans parler des frais de R&D pour la modernisation.
      Je comprends votre désir de privilégier l’industrie nationale, mais parfois, il est plus rationnel et économique d’acheter sur étagère, ce qui me semble être le cas ici.

    • Fougère dit :

      Des raids RESCO peuvent nécessiter des hélicoptères. Idem pour des missions ou l’insertion et l’extraction doivent être précisés, comme le raid des Navy Seal contre ben Laden

    • philbeau dit :

      Les Transall français sont à bout de potentiel . Ils ont une longue carrière derrière eux , notamment en Afrique dans la zone sahélienne en particulier depuis quelques années , et ils suffit de voir leur aspect pour s’en rendre compte , surtout si on les compare à leurs cousins allemands , des « hangars queens »qui ont l’air presque neufs . Ce n’est pas les moderniser qu’il faudrait , mais les reconstruire quasiment . Une solution serait de racheter des exemplaires allemands par exemple , qui ont encore du potentiel . Mais il est peu probable que cela se fasse . Il y aurait une autre réponse plus élégante , et je n’ai jamais compris la position de l’AA sur cette question ,c’est d’acheter des C27 Spartan . Cet excellent transport tactique , apprécié des américains et des australiens , offrirait une capacité bien supérieure au CN 235 qu’on a acheté en nombre, et qui
      franchement, n’est pas à la hauteur de nos besoins notamment outre-mer .

      • ULYSSE dit :

        Pas la peine d’aller chercher le C27. le CN 295 ferait très bien l’affaire dans certains cas de figure ,(si ce n’est mieux en terme de coût d’exploitation) Après ces avions n’ont pas les mêmes capacité d’emport et de distance franchissable que le C 130 qui ne joue pas dans la même catégorie.

    • En l’absence de piste, un avion ne peut atterrir. Les commandos doivent alors être largués en parachutes. Mais comment font-ils pour repartir ?

    • vrai_chasseur dit :

      @samedi&
      Pour l’insertion de commandos, l’hélico n’a pas besoin de piste pour atterrir et déposer les commandos au sol avec du matériel.
      On peut aussi les parachuter depuis un avion. Mais pour l’extraction, c’est plus compliqué, alors que l’hélico peut rembarquer les commandos depuis n’importe où et pas forcément depuis l’endroit du poser.
      Tous ces moyens aériens sont en fait utiles et complémentaires, en fonction du type de mission.

  2. Linguiste (distingué, évidemment) dit :

    « Second et dernier » c’est un pléonasme.
    Quand on dit « second » ça signifie qu’il n’y a pas de troisième. Sinon l’on dit « deuxième », ce qui signifie qu’il y aura peut-être un troisième.
    .
    C’est toute la différence entre « seconde guerre mondiale » et « troisième guerre mondiale ».
    .
    On est sur un blog « défense » ce qui inclut la défense culturelle donc celle de la langue : les anglophones sont incapables de ce genre de nuances, ils disent WW2.
    Moi je dis « seconde guerre mondiale ».

    • Plouc putatif dit :

      @linguiste
      Ben oui mais quand on voit le niveau de certains commentaires, on peut comprendre que Laurent Lagneau précise « second et dernier » pour être sûr d’être compris par tous.

    • ULYSSE dit :

      Espérons que vous ayez raison…

    • ScopeWizard dit :

      De toute façon , la Langue Française est de plus en plus « massacrée » …..

    • Castel dit :

      Linguiste(distingué, évidemment)
      C’est ce qui s’appelle couper un cheveu en quatre !!
      D’ailleurs, tout bien réfléchit, le terme « pléonasme » que vous mettez en évidence, ne me parait pas vraiment adapté à ce cas de figure ….

    • Alain d dit :

      @Linguiste
      J’ai des doutes.
      Les expressions courantes : second couteau, seconde chance, second d’untel, second degré, second souffle, second étage, second temps, second plan, etc.
      N’interdisent pas une répétition supplémentaire, troisième et plus.
      Des règles importantes ne sont respectées dans les commentaires, y compris par moi-même.
      Même si vous aviez raison sur le fond, il me semble qu’on n’a pas plus court, ni plus clair au magasin ?
      « L’armée de l’Air a reçu son second et dernier avion » ou « L’armée de l’Air a reçu son deuxième et dernier avion » indique la fin de la livraison d’une commande comportant deux unités.

    • ScopeWizard dit :

      C’ est pourtant pas bien compliqué ; à partir du moment où tu utilises « second » , c’ est qu’ il n’ y a pas de troisième , dès qu’ il y en a un alors tu dois utiliser « deuxième » ou si tu préfères deuxième appelle troisième .

      Je sais , ça paraît un peu « étrange » mais c’ est ainsi .

      Les gars , je veux rien dire mais bon , règle apprise au CM2 ………… même s’ il y a eu du retard vous concernant , entre la Sixième et la Troisième , il y avait de quoi faire ……

      Maintenant , à votre décharge , non seulement la Langue Française n’ est pas simple en elle-même sans toutefois aller jusqu’ à se prendre pour Maître Capello , mais certains font en sorte de la rendre encore plus complexe , ce qui fait qu’ à la sortie tu subis la double-peine : ET celle du temps qui passe ET celle de son évolution .

      • ScopeWizard dit :

        Je m’ en vais simplifier ……..

        Une maison se compose de 2 étages : elle a donc un PREMIER et un SECOND .

        Une autre en a 3 : elle a donc un PREMIER , UN DEUXIÈME , UN TROISIÈME mais plus de « SECOND » qui tienne .

        En bon Français s’ entend ; en Français merdique ou à la truelle , évidemment c’ est autre chose …….

  3. Jm dit :

    Moi, ce que j’a i du mal à saisir, c’est l’utilité de cet avion :
    C-130J / 37 tonnes de carburant – Américain
    A400M / 35 tonnes de carburant / Européen
    MRTT / 111 tonnes de carburant – Européen
    Elle est où la plus value?
    S’il y des pil transport qui peuvent m’expliquer, parce que pour avoir ravitaillé derrière les trois, le MRTT est une Rolls.

    • fred dit :

      A400M pas encore de capacité de ravitaillement hélico
      MRTT totalement impossible vu le différentiel de vitesse

    • Frédéric dit :

      Le MRTT ne peut pas ravitailler d’hélicos, pour le A400M, c’est en cours de test, sans doute opérationnelle l’année prochaine – si tout va bien – : http://www.opex360.com/2019/09/25/les-derniers-essais-de-ravitaillement-en-vol-dhelicopteres-par-un-a400m-atlas-sont-prometteurs/

    • Maxime dit :

      @jm le truc c’est que l’A400M ne peut pas encore ravitailler les hélicoptères. D’où l’intérêt de cet avion (2 unités) juste le temps que l’A400M soit qualifié pour ravitailler.
      Pour le MRTT il peut ravitailler les hélicoptères ???

    • B21 raider dit :

      Le mrtt au vu de sa vitesse de décrochage be peut pas ravitailler des hélicoptères

    • Vroom dit :

      Raid RESCO, 1 Kc130j, deux Caracal, possibilité au KC130J de larguer des paras, puis de ravitailler les hélicos support, qui pourront exfiltrer les commandos, et se faire ravitailler au retour, ça a l’air bien tout ça !

    • Castel dit :

      jm
      Je serai étonné que le C-130j, puisse emmener 37 tonnes de carburant, alors que dans sa version cargo, il ne peut emporter que 20 Tonnes !! ( comme les tous premier C130, soit dit en passant, mais avec un équipement électronique plus moderne, de meilleures performances, en terme de vitesse et d’autonomie )

      • Parabellum dit :

        On achète au compte goutte et le parc réellement disponible est très limité .on n a pas d hélicoptère lourd à grande autonomie et en cas de conflit de haute intensité les ravitailleurs seraient chassés par l aviation adverse.on est heureusement sur des terrains où il n y a pas d avions ennemis …ni de réelle Dca.la polyvalence théorique qui conduit au mono engin est une erreur si l’engin ne fonctionne pas bien…et finit par coûter très cher. Drones armes longue portée et missiles devraient être une priorité nationale ainsi qu un helico lourd mais on s englué avec les allemands et on finit par acheter américain des avions dont le concept date en fait.la bss comme hier l Afghanistan pompe tout alors qu il faut revoir totalement nos perspectives de défense et faire innover nos moyens de reco et de frappe.cela dit tant mieux pour les paras mais leur entraînement est actuellement limité…faute d avions.ressortons les dakota et les noratlas de ma jeunesse ailée?

      • philrock . dit :

        La capacité en carburant max du C-130 est de 65 000lbs soit 29,5t.

  4. ULYSSE dit :

    Le C130 a été acheté, « en urgence » parce qu’à l’époque aucune certitude n’existait sur la capacité du A 400M de ravitailler des hélicos, en raisons des turbulences qu’il génère. le tuyau de ravitaillement du A 400M a été rallongé de 13 à 37 m. Essais concluants fin septembre 2019. Sa certification finale pour le ravitaillement en vol d’hélicoptères n’est pas prévue avant 2021.
    Conditions d’emploi différentes avec le MRTT, notamment capacité de décoller de pistes rustiques et ravitaillement à basse altitude et basse vitesse pour les hélicos.

    • Polymères dit :

      L’urgence de l’acquisition ne concerne pas le problème de l’A400M a ravitailler des hélicos, mais bien un retard dans les livraisons qui créer actuellement un trou dans la flotte de transport, ou il n’y a pas la quantité par rapport au retrait des transall, d’autant plus qu’on est dans une période ou l’on modernise les anciens C-130.
      Il fallait des avions en nombre et l’incertitude sur la capacité de ravitaillement, combiné à des problèmes/limites dans le ravitaillement en vol en général, poussa à donner à 2 des 4 C-130, une capacité de ravitaillement. Mais dans les faits, ils serviront essentiellement comme les deux autres, sur des missions de transports. Soyons sérieux, le besoin de ravitaillement en hélico est rare, du domaine de l’exceptionnel.
      Mais depuis 2016, quelques évolutions ont été constatées, l’A400M semble se diriger vers une validation de sa capacité à ravitailler des hélicos et on a aussi revu à la hausse le nombre de MRTT prévu.

    • Vroom dit :

      « du A 400M a été rallongé de 13 à 37 m »
      Rallongé de 13m , pour passé de 24 à 37m.

  5. Alpha dit :

    @Jm : le facteur limitant est la vitesse de l’hélico pour le ravitaillement en vol, l’A330 MRTT est trop rapide. Quand à l’A400M, des problèmes de ravitaillement en vol, dûs en partie aux turbulences de sillage (4 moulins de 12000 cv tout de même) ne sont pas encore réglés.
    @Philbeau : les C27J ont un coût de maintenance prohibitif, les Américains en reviennent… Quand au Casa, il eu été judicieux d’acheter des Cn295, équipés comme il se doit, comme appareils complémentaires des C160 et C130 mais il ne fallait surtout pas faire d’ombre au sacro-saint transall et encore moins à l’arrivée de l’A400 qui allait faire monts et merveilles. Où quand la politique et les guerres de clocher prennent le dessus sur le pragmatisme…
    Au bilan, les Cn235, enfants non désirés du transport militaire, se retrouvent au Sahel faute de mieux, petite brouette sommaire sans auto-pro, dans les mêmes conditions que leurs aînés, bien mieux lotis à ce niveau.
    Pour le coup, l’achat de ces (K)C130J est enfin une preuve de pragmatisme, le problème étant qu’il arrive très (trop) tard et créée une énième micro flotte dans l’AA et les soucis qui vont avec…

    • philbeau dit :

      Merci de l’échange Alpha , mais je reste persuadé que le Spartan était le bon chaînon manquant . Le petit Transalito est une erreur ridicule pour une aviation du niveau de l’AA , le 295 fait à peine mieux en emport , notamment en largeur de soute . Et le C130 est trop gros et trop lourd pour certaines missions . Le C27 était ce qui nous fallait .

    • Polymères dit :

      L’achat des C-235 en 2010 répondait non pas à un besoin spécifique, mais à une nécessité d’avoir des avions peu coûteux, pour pouvoir faire face à une obsolescence non prévu de la flotte de Transall qui aura joué les prolongations par rapport aux retards de l’A400M.

      • ScopeWizard dit :

        @Polymères

        Sans doute ; mais n’ oubliez pas qu’ avant 2010 le CN-235 avait rejoint nos forces depuis près de 20 ans à raison d’ une vingtaine d’ exemplaires , cette nouvelle commande de 8 appareils s’ inscrivait donc à la fois dans un besoin mais aussi dans une continuité considérée « logique » .

    • Jm dit :

      Merci à tous pour vos réponses précises et explicites , effectivement, même si c’est tardif, l’arrivée de ces C-130J semble opportune.

  6. Tim dit :

    Vous avez ravitaillé derrière les trois…en hélico ? Parce que l’utilité, c’est ça…

    • Jm dit :

      Oui, mais en 2K, j’ai des bons copains qui volent sur des ventilos, mais j’ai toujours eu un doute !!!!!

  7. Plusdepognon dit :

    Pour « Takuba », les suédois essaient de voir ce qu’ils peuvent proposer notamment avec des hélicoptères :
    https://forcesoperations.com/larmee-suedoise-planche-a-son-tour-sur-la-tf-takuba/

  8. Expression libre dit :

    @Jm Le C-130j, c plus pour ravitailler les Caracal. Car pb avec A-400 M même si Airbus se penche sur la question.

  9. Le Glaive dit :

    Encore une fois, c’est le gouffre sans fond de nos engagements en Afrique et au Moyen-Orient, qui va engloutir ces nouveaux moyens… notre flotte de transport aérien ne sert pratiquement plus qu’à ça, notamment les A400; sans parler des hélicoptères lourds, et jusqu’à nos Atlantique 2 qui ont été quasiment tous détournés de leur mission principale au-dessus des mers pour faire des ronds dans le ciel au-dessus des dunes de sable..
    Quand il ne s’agit pas d’aller espionner les Russes, il s’agit d’aller réconforter les dictatures islamistes du Moyen-Orient, en se mettant au service des Américains et sous leur commandement, le troisième gros pustule qui enfle étant effectivement cette affaire africaine qui ressemble de plus en plus à un Vietnam et au minimum, à un guêpier dont il est impossible de se dépêtrer et qui nous coute les yeux de la tête en moyens humains et matériels.
    on a bien besoin de tous les moyens militaires en France et au-dessus de la France et de ses approches : on appelle cela : la Défense Nationale, un concept perdu depuis longtemps entre les brumes toxiques de l’OTAN et les idées fumeuses de la mondialisation et de la soumission à des dictatures islamistes qui, en échange, nous amènent en France la doctrine wahhabite salafiste, avec ses VRP qui se chargent de faire la promotion-vente avec démonstrations publiques.. ça commence à faire largement trop, depuis largement trop longtemps.

  10. Chimère dit :

    C’est bien , cela compensé quelques lacunes. Le C130 est vraiment un excellent avion , et cela depuis…..quelques années !! Comme quoi, quand un concept est bon , il suffit de le remettre au goût du jour, et c’est reparti pour un tour !! Inspirons nous de ce genre de matériel pour équiper nos armées : un matériel d’usage courant ( avion de transport, camions, « jeep », corvettes , avisos ,etc ) doit être simple, fonctionnel et nombreux. Ils constituent l’ossature de nos armées. Je ne comprends pas que l’on veuille réinventer la poudre à chaque fois pour ce type de matos.

    • GHOST dit :

      Chimère@
      Le Transal C-160 a fait ses preuves.. La question est avant tout industrielle.. en France qui souhaite « remotoriser » le C160 avec des Rolls Royce comme le C130-J?
      On a l´A-400 et on ne souhaite pas faire ombrage á cette technologie malgré sa maladie d´enfance.. lol

  11. ScopeWizard dit :

    C’ est à dire qu’ indépendamment de tout ce blabla de circonstances -que l’ on retrouve pratiquement à chaque fois dès lors qu’ il s’ agit de « nouveautés » concernant la complexité , les technologies , et ceci et cela- via moult explications plus ou moins tordues pour essayer de te faire gober à tort ou à raison pilule après pilule , si ce foutu A400M avait été correctement conçu dès le départ , nous n’ en serions pas là .

    Ce qui ne signifie pas pour autant qu’ il ne puisse y avoir de vraies et bonnes raisons , parfois ; seulement , j’ en ai personnellement tellement entendues et ré-entendues , « on » nous fait si souvent le coup depuis au moins une quinzaine d’ années qu’ à force non seulement je doute mais surtout je ne crois plus .

    Sans parler des anciens programmes , regardez nos SNLE et nos sous-marins dans leur ensemble , le Rafale , notre construction navale de surface , est-ce qu’ à chaque fois on n’ a réussi qu’ à faire de l’ à peu près ou du pas bon ?

    Eh non ! Comme c’ est « curieux » , n’ est-ce pas ?

    Et pourtant ces programmes étaient d’ un tout autre niveau en termes de complexité et de difficulté que ce pauvre A400M ………

    Et ouais , mais c’ est comme tout ; il y en a qui savent faire et qui le font sérieusement même s’ il peut y avoir du surcoût car il est difficile de tout maîtriser et puis il y les autres ………

    Les branleurs ?

    Noôon , je n’ irai pas jusque-là , disons les amateurs dont AIRBUS fait magistralement partie s’ il faut en croire leurs dernières réalisations ou poursuites de programmes ( entamées par d’ autres ) dans le secteur militaire……

    Ne doutons toutefois pas qu’ il y ait de multiples et très bonnes raisons -il y en a à chaque fois de toute façon tel que constaté plus haut- n’ empêche que connaissant « un peu » le dossier , il y en a un paquet qui feraient mieux de bosser dans la prévision , plutôt que dans l’ urgence avec le feu au cul …………

    Et franchement , ça a le don de m’ énerver ……… MENU !

    • vrai_chasseur dit :

      @Scope
      Eh oui Airbus n’est pas flamboyant en défense : si le groupe EADS a été renommé Airbus, c’est pour refléter que l’essentiel de son business et de son savoir-faire c’est … construire des avions civils.
      La partie Defense & Space est sous la houlette de l’ancienne CASA espagnole à Séville. CASA n’était pas un groupe mondial de premier plan sur la défense.
      Boeing présente un profil plus équilibré qu’Airbus entre la partie avions civils et la partie Defense & Space. Un problème comme le 737 MAX est très embêtant mais ne tuera pas Boeing du fait de l’ampleur et de la solidité de son business Defense & Space. S’il arrivait la même galère à Airbus, les conséquences seraient beaucoup plus problématiques : la partie Defense & Space est très en retrait par rapport à sa partie avions civils et ne pourrait pas compenser pas les pertes côté avions civils, comme ça se passe chez Boeing.
      Ceci étant, ne pas oublier que l’A400M avait au départ un cahier des charges baroque. Vouloir faire du transport aérien tactique ET stratégique avec le même avion, même les ricains n’ont pas osé.

      • ScopeWizard dit :

        @vrai_chasseur

        Il est clair qu’ AIRBUS n’ a pas droit à son 737 MAX ; aussi sa situation actuelle , plus que favorable , est en réalité fragile , et fait du constructeur un colosse aux pieds d’ argile ………

        En fait , il apparaît que l’ « on » a décidé de contrer les géants de secteur notamment Américains à l’ aide d’ un autre pratiquement crée de toutes pièces mais fait de bric et de broc , que cela a été fait sans réelle stratégie , à la va-vite , donnant comme résultat -que l’ on espère provisoire- certes sur le papier un géant Européen mais tel une sorte d’ illusion en trompe l’ œil ……….

        « Ceci étant, ne pas oublier que l’A400M avait au départ un cahier des charges baroque. Vouloir faire du transport aérien tactique ET stratégique avec le même avion, même les ricains n’ont pas osé. »

        Disons que le défi à relever était si énorme qu’ indépendamment de l’ émulation et de l’ enthousiasme suscités , à partir d’ un certain seuil ce programme n’ aurait jamais dû dépasser certains stades sauf que le « politique » s’ en est grandement mêlé , se sont rajoutés tous ceux qui ont profité de l’ « aubaine » , qui ont favorisé cette ingérence au nom de leurs intérêts à eux , leur intérêt personnel …………

        Je veux bien que tous ces nouveaux matériels coûtent cher , mais quelle est la part de « vol » que ce soit par surcoûts , par sur-facturation , par corruption , par sur-rémunérations , etc ?

        De combien pourrait-on baisser les coûts de développement , de production si chacun s’ efforçait de rester « raisonnable » ? 10% 20% 30% ?

        Par exemple , les Russes parviennent à produire aussi sophistiqué ou plus encore pour beaucoup moins cher que nous ou les Américains , comment font-ils ?

        • ScopeWizard dit :

          Vous comprenez le raisonnement ?

          La question est : combien passent à la caisse plus qu’ il ne le faudrait ou plus qu’ à leur tour ? Ce qui obligatoirement ne peut que faire grimper les coûts donc les prix .

          Sachant que tout cela est une chaîne , que par conséquent il appartient à chacun de jouer le jeu , si un seul des maillons de cette chaîne considère qu’ il est en droit de se « sucrer » , alors l’ équilibre se rompt .

          Toutefois tout dépend de la place et de l’ importance dudit maillon , la situation tourne à la gabegie voire à l’ escroquerie dès lors que plus d’ un maillon sera concerné .

          Je suis du reste pratiquement certain qu’ il en va de même dans tous les pays et chez tous les constructeurs à partir du moment où les deniers de l’ État sont engagés , c’ est à dire l’ argent public fruit de la collecte et de l’ acquittement de l’ impôt .

  12. Mennessier dit :

    Il est bien plus simple de poser le problème en termes de complémentarité et de coût efficacité opérationnelle.
    Dans n’importe quelle organisation de transport, un modèle basé sur la fourgonnette ( Casa ) et le semi remorque ( A400M) est voué à l’échec car dès qu’un colis urgent ne peut rentrer dans la fourgonnette il faut le caser dans le semi remorque.
    Il semble sensé d’affirmer que la France a besoin d’un segment intermédiaire pour remplacer les Transalls et les C-130H.
    Que proposez-vous qui soit à la portée de notre pays et qui fasse le job pour toutes les missions tactiques dont l’AT a tellement besoin.
    Pour le reste il faut garder en tête que la capacité en carburant du KC est supérieure à celle du C-130J-30.
    Pour plus de détails allez sur internet ou adressez vous à l’escadron d’Orléans.
    Pour info, le KC #5890 est arrivé à Orléans après un vol direct depuis Marietta/Atlanta de 10h40. Et croyez moi il n’était pas short pétrole loin de là!
    Claude Mennessier

    • ScopeWizard dit :

      @Claude Mennessier

      Donc , si l’ on suit votre raisonnement -qui perso me semble assez juste et de bon-sens- alors il nous fallait ET le CN-235 ( ou 295 ) ET l’ A400M ( ou équivalent ) ET le C-160 TRANSALL modernisé ou équivalent en intermédiaire .

      OK ; je souscris .

    • philrock . dit :

      Il suffit de monter les « external tanks » sur un C-130j/j-30 pour qu’il ait la même capacité en carburant qu’un KC (les cellules sont identiques au regard des réservoirs).
      Ils ne sont pas montés en général parce que les moteurs du J sont plus économes en carburant que ceux du H et que son autonomie est largement suffisante (plus de 13h de vol).
      L’option du réservoir en soute n’est pour l’instant pas envisagée car l’emport max de carburant dans les autres réservoirs est largement suffisant pour ravitailler des hélicos.
      Pour info même avec un C-130H des vols de plus de 13h ont déjà été réalisés.

  13. Plusdepognon dit :

    La technologie permet d’accélérer bien des choses pour peu que l’on ne confonde pas les moyens avec une fin en soi :
    https://forcesoperations.com/un-systeme-lidar-pour-modeliser-les-pistes-sommaires/

    Le 28 groupe géographique n’est pas évoqué, mais vu le boulot, cela m’étonnerait qu’il soit exclu…