Syrie : Les forces américaines bloquent des convois russes se dirigeant vers les champs pétroliers en zone kurde

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

89 contributions

  1. hoopy dit :

    Les kurdes feraient bien de s’allier à Assad et aux russes plutôt qu’aux américains car le danger pour eux est clairement la Turquie. Par sa posture et ses agissements en Syrie, la Turquie risque de créer une guerre globale dont personne ne veut comme en 14 (du fait des alliances) et je pense qu’il faudrait siffler la fin de la récrée pour Erdogan. Par exemple, Macron devrait dire clairement qu’en cas d’attaque du sol Turc par la Russie ou la Syrie du fait de ses agissements en Syrie, l’article 5 de l’OTAN ne sera pas activé. Il devrait aussi dire que tout navire forant illégalement dans la ZEE de l’UE sera arraisonné. Ça mettrait l’OTAN devant ses responsabilités et calmerait les ardeurs d’Erdogan à la fois en méditerranée orientale et en Syrie car je ne pense pas que la Russie acceptera une 2ème fois un coup de poignard des Turcs. Il en va de sa crédibilité.

  2. igor340 dit :

    Bon!!! nous sommes encore dans l’échange de points de vue et constatons que les zones de déconfliction sont de fait utilisées pour pousser ses pions… rien ou pas grand chose (500 gus ) n’empêcherait physiquement les russes et les Syriens de s’insérer dans le dispositif US de protection de zone , les mettant de fait dans une situation imbriquée impossible à gérer … mais on ne force évidemment pas les barrages sur route, et on ne cherche pas à passer en force dans les zones lacunaires… tout ceci reste entre hommes du monde pour le moment…. on voit bien toutefois que les positions des uns et des autres ne peuvent et ne vont pas durer … si les russes et les Syriens relâchent la pression, ils devront avoir obtenu quelque chose en échange …. : le départ des turcs???? …. à suivre…

  3. Honneur dit :

    Tant que cela reste des altercations verbales… Jusqu’au jour où un gars un peu trop nerveux appuiera sur la gâchette…

  4. Bob dit :

    Je suis assez surpris que les russes poussent les américains ainsi. Ils sont vraiment sûrs d’eux et les américains ne semblent pas reculer. C’est une drôle d’image de voir des forces militaires russes et US se faire face ainsi, c’est assez rare que cela soit se déroule en public au moins. Quand Trump le tocard apprendra cela et que son boyfriend Poutine le teste, Trump reculera comme devant la théocratie perse. L’Iran est beaucoup plus faible que la Russie.

    • fabrice dit :

      Oui tout à fait quand les Russes de Wagner ont joué aux kékés, je rappelle le bilan, 200 Russkoi à la morgue…

  5. Donald Duck dit :

    Les Turcs, en pleine crize existentielle, embetent les plus petits ou plus indecis qu’eux, les Syriens essaient d’eviter la vassalisation a defaut de la partition, les Russes font les marioles avec leurs missiles offensifs et defensifs mais surtout leur porte avion tout rouillé qui marche meme plus et un declin economic-demographique pathetique, ET, tout en haut de la chaine alimentaire, trone le predateur ultime, qui, d’un simple coup de klaxon, sans même utiliser l’un de nos 19 porte avions, stoppe net l’entreprise russe.

  6. Stoltenberg dit :

    Les USA craignent avant tout les provocations russes. La Russie veut, bien évidemment, agrandir la zone sous le contrôle des troupes d’Assad et cela passe par des provocations. Le contrôle de cette autoroute permet également de couper la route de ravitaillement la plus courte entre l’Iran et les milices pro-iraniennes au Levant (comme le Hezbollah).

    • jyb dit :

      Cet axe n’est pas utilisé par les proxies iraniens (il traverse le kurdistan irakien) La route la plus sûre et confortable est la turquie pour le nord de la syrie et la route sud vis bagdad pour le sud syrien et le liban.

      • Stoltenberg dit :

        D’accord, mais c’est bien la route la plus courte. Et elle n’est pas utilisée justement grâce à la présence américaine.
        .
        Heureusement que les Américains ne sont pas aussi complaisants avec les Russes que les autorités françaises actuelles avec nos troupes au Sahel, qui se battent, en fait, pour que les Russes puissent entrer derrière. Très triste.

    • Galopante dit :

      c’est pour contrôler le pétrole de la Syrie !
      Comme la France a truqué la résolution de l’ONU 1970 pour participer la guerre civile en Libye, le but est pour contrôler le pétrole de ce pays, on peut constater que lendemain Kadhafi a été renversé, le 1er français arrivé en Libye, était le PDG de Total.

      • précision dit :

        hem je ne sais pas d’où vous tenez vos sources pour le 1er français. Vu qu’il y avait de commandos au sol dès les débuts de l’insurrection armée (et des agents plus ‘discrets’ sans doute depuis la nuit des temps).
        Par contre il y avait effectivement des rumeurs que le pdg de total avait été consulté avant les premières frappes. Et que les italiens nous ont accusé d’y aller pour le pétrole. Je suis aussi d’accord que la France a détourné le mandat de l’ONU. Mais il y avait aussi de nombreux autres contentieux avec Khadafi qui peuvent avoir joué dans la décision du gouvernement sous Sarkozy de déclencher la guerre.

      • NRJ dit :

        @Galopante
        C’est choquant ? Auriez vous préféré par hasard que ces gars nous disent « merci les frenchies pour votre aide pour la chute de Kadhafi. Maintenant dehord allez vous faire f., nous on a des choses sérieuses à négocier avec les russes ! » ?

        Ça s’appelle un échange de bons procédés. Ce qui aurait été vraiment choquant, ce serait qu’on soutienne Kadhafi contre l’opinion internationale pour récupérer leur pétrole et vendre des armes. Tiens, ce n’est pas ce que les russes font en Syrie ?

  7. Jean (le 1er) dit :

    « La Turquie ne laissera pas les forces syriennes progresser dans la région d’Idleb » sauf preuve du contraire Idleb se trouve en Syrie par en Turquie donc s’il y en a qui ne sont pas à leur place ce sont bien les Turcs ! Donc, qu’ils dégagent. De toute façon, si les Russes leur font les gros yeux, les Turcs partiront la queue entre les jambes.

  8. Starbuck dit :

    Mais put…on est dans quel camp?
    Celui des barbus ? Pour les US c’est clair et net.
    Vivement que Bashar et Poutine nettoient ce trou à m….

  9. aleksandar dit :

    Que les USA soutiennent Al Qaida en Syrie, renommé HTS, ce n’est pas nouveau.
    Les convois russes patrouillaient sur la M4, rien a voir avec les champs pétroliers occupés par les US.
    C’est juste un prétexte pour les ricains pour montrer leur muscles.
    Soit il quittent l’Irak, soit la guérilla reprendra.
    Prive de leur base arrière et de flux logistiques, les Ricains partiront.
    Ils partiront, c’est juste une question de temps.

  10. aleksandar dit :

    Erdogan : l’Armée Arabe Syrienne doit se retirer de la province d’idlib avant fin février !
    Assad : d’accord, nous retirerons nos troupes le 30 février.

    • HBOB dit :

      Excellente !

    • TINA2009 dit :

      +1000 !
      Encore!!!!

    • Sanayist dit :

      Tu rigoleras moins bientôt. T’es au courant que l’armée turque est en train de mobiliser pratiquement 1 corps d’armée, 40000 soldats, plus de 500 tanks et obusiers T-155 vers Idlib en ce moment même ? Erdogan a adressé un ultimatum au régime assad et il a l’air très en colère. L’armée turque se prépare à une guerre totale contre le régime assad. A votre place j’obéirais à Erdogan, dans le cas contraire vous allez vous faire écraser de la manière la plus violente qui existe.

      Pendant ce temps à Serakib, l’armée turque pillone très sévèrement les positions assadistes depuis plusieurs heures, le système de guerre éléctronique KORAL a été activé, plus aucuns hélicoptères du régime ou aéronefs russo-assadistes sur la zone depuis.
      https://twitter.com/Charles_Lister/status/1225167239307046914

      On verra le moment venu.

      • Pravda dit :

        Ça va en faire des martyrs… sinon en première ligne vous envoyez vos soldats ou des djihadistes ?
        Plus sérieusement, je suis désolé d’avance pour les familles turques mais j’espère qu’Assad, qui n’est pas mon ami, et Poutine les mettront dehors pour que ce bordel s’arrête un jour. De même j’espère que kurdes et syriens s’entendront pour écraser le restant de djihadistes et que nos troupes reviennent.

      • HBOB dit :

        Oulala, tu fais peur. Cependant aux dernieres nouvelles, la ville de saraqeb est tombee. Tu vois, les turcs: Que de la gueule!,,,

      • Vinz dit :

        C’est cela, on verra.

  11. Pravda dit :

    Sacré merdier cette zone.
    Bon en attendant je suis déçu, je pensais que le BTR russe pouvait au moins rouler en « off road » pour ne pas se faire bloquer par le moindre petit barrage… ou alors, y aurait il une volonté de « faire des images »?

    • jyb dit :

      @pravda
      c’est ce que font régulièrement les russes. Les us ont stoppé une patrouille russe avec leurs hélicoptères. Le tir d’un fumigène a servi d’avertissement.

    • dolgan dit :

      La laideur du MRAP des FS US a suffit pour dissuader les Russes d’avancer. Qui sait quelles insultes à l’esthétique ils auraient pu rencontrer plus loin. 😉
      .
      Plus sérieusement, la rencontre semble très très décontractée.

  12. Thaurac dit :

    « Nous soutenons notre allié de l’Otan, la Turquie… »
    Ce n’est certainement pas dit de façon anodine

    • jyb dit :

      @thaurac
      et c’est en partie faux parce que les patrouilles turques en zone tampon syrienne sont aussi entravées par les us…

  13. jyb dit :

    – non les incidents durent depuis début décembre, et le plus sérieux a eu lieu à tall tamr fin décembre quand une patrouille américaine est revenue dans la localité pour sonder la possibilité de s’y réinstaller. Les habitants de tall tamr à majorité chrétienne
    ont voulu chasser les us qu’ils accusent de trahison et ont été soutenu par les russes présents sur place. Ce sont semblent ils les syriens de l’aas et des fds qui ont calmé le jeu. La ville est sous contrôle de l’aas.
    – On ne parle pas de pétrole à harith, tall tamr, qamishli, on parle d’obstruction et de pourrissement des américains qui cherchent à entraver les patrouilles mixtes turco-russes et les points de contrôle installé après leur départ.
    – on parle de pétrole à rumaila ou le 18 janvier les américains ont bloqué un convois russe pendant plus de deux heures.
    – autres incidents du même genre le 20 et 21 janvier.
    – autres incidents sérieux : Des passes d’arme entre hélicoptères américains et russes depuis la mi janvier. Les russes ont installé un deuxième système de da près de qamishli.
    – les américains réoccupent 10 ( ou 11 selon l’importance ) sites syriens 5 dans la province d’hassaké, 3 dans la province de deir ezzot et 2 proches de Raqqa qui est passée sous contrôle syrien.
    Les syriens et/ou russes ont réinvesti les autres implantations dont la principale base de tall samin qui avait été utilisé par les us lors du raid contre al Baghdadi.

    • Auguste dit :

      A Tall Tamr ils en seraient venus aux mains,Russes et Américains.2 hélicos russes ont évacué leurs blessés.

  14. Raymond75 dit :

    Il faut dès que possible larguer une bombe nucléaire tactique lancée depuis un bombardier furtif !

    En précisant bien qu’il s’agit seulement d’un avertissement …

    • Stoltenberg dit :

      Et si les avertissements ne marchent pas, on va leur larguer Raymond75 avec un parachute.

  15. Patrickov dit :

    Daech a surtout servi aux intérêts américains, grâce à eux les USA ont pu mettre la main sur ces puits de pétrole.
    Une fois que les daechiens ont prit le contrôle les USA ont utiliser l’argument terroriste pour intervenir.
    Quoiqu’il en soit, Assad reste leurs problème majeur, si les turcs le prennent pour cible ils soutiendront l’armée turque.

  16. Noël BERGON dit :

    des nouvelles de nos p’tits gars dans la zone ?…

  17. vrai_chasseur dit :

    Damas dépollue actuellement la zone le long des localités de l’autoroute M4, de tous les rebelles affidés turcs, en leur coupant méthodiquement leurs routes de ravitaillement pour les obliger à se replier vers la Turquie.
    Ce ratissage se fait apparemment avec le soutien continu de l’aviation russe. Ce qui va rendre la position d’Erdogan en Syrie assez intenable : soit il affronte Damas frontalement pour sauver ses affidés HTS et autres, ce qui l’obligera à renoncer aux accords négociés avec les russes alors qu’il n’y a pas intérêt, soit il réduit ses prétentions sur la ‘zone de sécurité’.
    Dans les 2 cas, faire le grand écart l’obligera à chercher des appuis : les américains l’ont bien compris. « l’ami Erdogan » n’étant plus à un retournement de veste près, ils tentent donc de le « retourner » en envoyant le Pompeo de service légitimer ses actions….tout en lui pourrissant ses patrouilles conjointes avec les russes sur zone, pour lui rendre la situation encore plus intenable vis-à-vis de Moscou.
    Moscou, qui semble par ailleurs avoir percé le jeu des américains et reste dans la posture.
    Ce petit jeu américain sur le terrain, est toutefois un pari risqué et hasardeux : Trump, en, annonçant un repli unilatéral des forces US, a réussi à faire l’unanimité contre les USA, vu comme des traîtres par toutes les factions locales sans exception. Position compliquée et délicate pour les forces US présentes sur zone et exposée à toutes les bavures.
    Le grand gagnant de tout ça, in fine ? ce sera peut-être Assad. Outre l’aura politique positive de réinstituer l’intégrité territoriale de la Syrie, il récupèrera l’artère industrielle et économique Lattaquié/Alep/Hassaké, nettoyée de tous ses prédateurs dont le clan familial Erdogan. Restera ensuite à trouver un compromis avec les kurdes, mais pour Assad ce ne sera pas la partie la plus difficile.
    A suivre.

    • jyb dit :

      @vrai-chasseur
      pas bien compris la première partie « en leur coupant la route… » Toutes les zones ont une frontière turques ou pro turques, quel est le problème ?

  18. Affreux Jojo [Chewie, fais chauffer le Millenium Falcon] dit :

    Bon, si je résume, les Turcs se rapprochent des Russes pour se fournir en matériels de guerre que les Américains ne veulent plus leur fournir alors qu’ils sont dans l’OTAN. Provoquent les Européens en méditerranée à Chypre et en Libye, mais par contre, sont nos potes finalement qu’on va soutenir contre les Russes qui les fournissent en système d’armenent à haute valeur ajoutée…

    De Gaulle disait : « il faut aller vers l’Orient compliqué avec des idées simples ». Je propose encore plus simple : les M51. Rasez moi ça. Et on passe à autre chose les gars. La conquête avec des bases permanentes de la lune, mars, le système solaire, l’espace. Marre de tous ces gens qui nous clouent au sol.

  19. Degourba dit :

    Cette fois ci le décors est planté, il suffit d’une étincelle pour que cela saute.
    J’aimerai savoir, la Turquie et les USA protègent ils les terroristes d’Al qaida? Dans ce cas la Russie devrais s’amouracher avec l’EI. C’est donnant- donnant.

    • dolgan dit :

      ça fait un paquet d’année que certains tiennent le même discours.
      .
      ça n’a toujours pas pété, et chaque fois ces mêmes personnes repoussent d’un ou deux mois leur prédiction de l’explosion. Bizarrement, la non réalisation de leurs prophéties , n’entame en rien leur convictions.

  20. Daniel BESSON dit :

    Les Russes devraient tirer le major – devenu général – Iounous-bek Evkourov de sa retraite Caucasienne .
    Il sait – très bien – gérer ce genre de situations !

  21. mustard dit :

    Images très rares et symboliques de blindés russes face à des blindés américains.
    De mémoire je ne me souviens pas avoir vu cela

    • Pravda dit :

      Face à face non, on en a vu se croisant lors du retrait « stratégique » des USA lorsqu’ils ont lâché les kurdes.

    • Daniel BESON dit :

      Cit : [ De mémoire je ne me souviens pas avoir vu cela ]
      Devant l’aéroport de Pristina ? C’était le major Iounous-bek Evkourov qui était aux commandes face aux Britiches commandés par Wesley Clarck !
      Ce type j’oserai pas le regarder en face , c’est un tueur né .
      https://www.youtube.com/watch?v=VzZm2zdZ9_U&feature=emb_logo

    • Fred dit :

      @ mustard

      Ça date un peu, mais ça a été assez chaud parfois … (Checkpoint Charlie)
      http://s.rfi.fr/media/display/bd5be444-0fae-11ea-9019-005056a99247/w:1240/p:16×9/07_berlin_wall.jpg

    • MERCATOR dit :

      Lorsque le 25 octobre 1961, les gardes-frontières refusent le passage d’un fonctionnaire américain, le gouvernement des Etats-Unis autorise l’escorte de la voiture. La réaction est immédiate: les soviétiques déploient trente chars. C’est la première fois depuis juin 1953 que des chars russes prennent position à Berlin-Est.

      Après 16 heures de tête à tête, les chars américains et soviétiques se retirent. Même si cette demonstration de force est restée symbolique, cela aurait pu se terminer par une nouvelle guerre.

  22. ETI68 dit :

    Rappelons, une fois encore, que le prétendu « retrait US » était une fausse sortie, camouflant un redéploiement. Lorsque Trump a dit, durant sa campagne, qu’il se détournerait de l' »interventionnisme », il voulait dire qu’il se détournerait de la « croisade pour les droits de l’homme », affichée par le « monde libre » (?) depuis la fin de la guerre froide, il n’a jamais dit, que du contraire, qu’il ne défendrait pas les intérêts US à l’étranger. Bref, les champs pétroliers d’abord, les Kurdes ensuite. Erdogan a cru qu’il s’agissait d’un chèque en blanc et s’est rué dans le panneau, et le voilà bloqué par les Syriens, soutenus par les Russes, et dans l’incapacité de mener son offensive anti-kurde à bien. Et là, il s’énerve et tente de forcer le passage, c’est ça, ou le retrait humiliant. Ceci dit, officiellement, la Turquie est toujours un « allié de l’OTAN », et l’attitude de compréhension US, officiellement affichée, dans les circonstances présentes, est la seule qui puisse être. Officiellement du moins. Il en est de même pour Moscou, qui doit aussi faire le gros dos, pour rassurer son allié syrien et faire valoir ses « droits » (?) en Syrie, face aux appétits US. Au fait, en quoi la présence de BTR russes sur une route syrienne, serait plus acceptable que la présence sur cette même route de blindés US ? Parce que le régime dictatorial de Damas en a décidé ainsi ? Moscou et Washington pourraient très bien se passer respectivement d’Erdogan et d’Assad, pour peu que leurs intérêts soient respectés dans la région. Moscou a déjà été très clair sur ce point, quant aux ambiguités apparentes de Washington à l’égard d’Erdogan, elles relèvent vraisemblablement de la même idée. On en est donc, pas seulement depuis quelques jours ou quelques mois, mais depuis des années, à la démonstration musculaire entre Russes et US. Ce qui est remarquable, c’est que malgré le fait que les forces en présence ne cessent de se frôler, on est parvenu à éviter jusqu’ici tout incident grave. Hier on parlait de risque de confrontation aérienne (pendant les frappes contre Daesh, notamment) entre avions russes et atlantiques, aujourd’hui on joue les embouteillages sur les routes, drapeaux flambants neufs en tête… Tout cela sans casse. Heureuse coïncidence ou volonté réelle de Trump et de Poutine, de parvenir un jour, au-delà de tous les écueils hérités du passé, de parvenir à une réelle entente et une réelle coopération ? Celle-ci serait peut-être d’actualité si une certaine irresponsabilité politicienne du camp des Démocrates n’avait pas abouti à nuire à la présidence de Trump, notamment sur base des accusations fantaisistes de financement russe de la campagne de Trump. Soit ce financement est une réalité et Poutine aurait donc favorisé le président qui bloque ses blindés en Syrie aujourd’hui (une telle sottise venant de Poutine ? J’en doute…) ou ce financement n’a jamais existé et dès lors, les Démocrates ne sont pas fiables, et il convient de s’excuser auprès de Trump pour ces années de Trump Bashing permanent ? Faut savoir ! D’ici les prochaines élections US, en tout cas, en Syrie comme ailleurs, il va falloir plus que jamais évoluer comme dans un champ de mines… Avec tous les risques que cela représente pour la stabilité internationale : un dérapage est toujours possible…hélas.

    • OURGOUT51 dit :

       » Au fait, en quoi la présence de BTR russes sur une route syrienne, serait plus acceptable que la présence sur cette même route de blindés US ? »

      A quel titre les US sont en Syrie? Ils ont un mandat ONU? Ils ont été invités par le gouvernement de ce pays? J’ai loupé un épisode?

      • Aymard de Ledonner dit :

        Il n’y a pas de gouvernement en Syrie. Assad est juste le chef de guerre le plus puissant.

        • aleksandar dit :

          Mais oui, mais oui.
          Restez sur vos illusions,
          Ne changez rien.

        • OURGOUT51 dit :

          Bonsoir,
          Il y a un gouvernement en Syrie et il est représenté à l’Organisation des Nations Unies. Ne vous en déplaise!
          En outre depuis fin 2018, les pays arabes ont renoué des liens diplomatiques avec Damas et le retour de ce pays au sein de la ligue arabe est en cours de négociations.

          Mais je m’attendais à ce genre de réponse et à cette pirouette classique pour justifier l’intervention illégale, une de plus, des Américains dans un pays étranger.

        • Czar dit :

          salut fabius, t’as obtenu une rallonge sur le budget bavoir pour VGE au Con-Cons ?

    • Fred dit :

      @ ETI68
      On pourrait très bien imaginer un candidat à une élection présidentielle qui recevrait – par exemple – de l’argent de Mouamar Kadhafi pour financer sa campagne, et qui, pour régler l’ardoise (et surtout pour le faire taire), paierait avec des ASM et des Scalps sur la gueule du débiteur.

      L’affaire est en justice.

  23. Robert dit :

    Double jeu, double discours, mais cohérence, la Turquie qui a transporté des islamistes de Syrie vers la Libye pourra toujours compter sur les USA.

  24. petitjean dit :

    Les Américains osent tout. Qui veut les contrer ?
    Le point sur la situation en Syrie :
    « Il se passe actuellement des choses assez extraordinaires dans l’Idlibistan. Ne s’arrêtant pas en si bon chemin après la prise de Maarat al-Numan, les loyalistes ont poussé leur avantage et sont maintenant aux portes du noeud stratégique de Saraqib. Développant leur offensive à l’ouest de la ville, ils ont coupé la M4 et établi leur position à sept petits kilomètres d’Idlib. »
    La situation évolue d’heure en heure tandis que les barbus sont en pleine débandade. Les forces loyalistes ont libéré une kyrielle de villages, abandonnés par les djihadistes, au sud-est de Saraqib. (….) »
    http://www.chroniquesdugrandjeu.com/2020/02/idlib-a-7-km.html

    • Robert dit :

      Il faut sauver les djihadistes qui peuvent servir ailleurs, Erdogan les transportent en Libye.
      Idlib est en train d’être récupéré par les syriens aidés des russes. Les USA, mauvais perdants, leur mettent des bâtons dans les roues.

  25. ji_louis dit :

    Les américains ont les moyens de pulvériser « précisément » tout ce qui se serait imbriqué dans leur dispositif. Les russes ne s’y trompent pas et ne prennent pas de risque inutile.

  26. aleksandar dit :

    Saraqib est libérée
    Nettoyage en cours sur le flan Est le long de la M5
    M5 et M4 coupées, les djihado-turcs n’ont plus que des voies secondaires pour ravitailler les djihadistes au sud de la ligne Saraqib – Jish Al Shogur.
    Par des routes qui traversent des massif montagneux de moyenne altitude et ne permettent pas une progression rapide.
    Du caviar pour la SyAF et la RuAF.
    D’ici quelques semaines c’est tout ce qui est au sud de cette ligne qui sera libéré.
    Reste a savoir quel sera alors l’objectif de la SAA, Jish Al Shogur devant laquelle la SAA piétine depuis des mois ou Idlib pour écraser la tète du serpent.

    • jyb dit :

      @aleksandar
      jisr ash shougour risque d’être le dernier bastion des djihadistes. La ville est la capitale ouighour de syrie, c’est le fief du tip (turkestan islamic party) et de plusieurs katiba qui lui sont affiliées dont la katiba francophone (firqat al gouraba) mais aussi des ouzbeks et tchétchènes.
      Début novembre 2019 un raid russe a tapé une operation room commune au tip et à hts près de la localité de darkoush.
      Plusieurs cadres étrangers dcd.
      Il est difficile de connaitre l’état de ces groupes qui ont subit des pertes sévères dans les batailles récentes. Un indice serait que ces combattants qui manoeuvraient d’habitude en petites unités homogènes se retrouvent disséminés maintenant dans des groupes divers au grès des combats.

      • aleksandar dit :

        Concernant les cadres, ces combattants turkmènes, ouïghours et autres sont très aguerris, des vétérans.
        Contrairement a HTS, je ne suis pas sur que la  » décapitation  » ait donc vraiment une influence négative prononcée sur leurs capacités militaires.
        La qualité des cadres est moins prépondérante dans une phase de défense ferme enterrée que dans une manœuvre offensive ( mais vous les savez déjà )
        La qualités de leurs défenses et fortifications a Kabanah a été étonnantes.
        Meme si la SAA n’a jamais mis en face assez de forces pour obtenir de faire sauter ce verrou sur la route de Jish Al Shogur.
        De mémoire une partie du 3 eme Corps a même été retiré de la zone pour être redéployée sur le front d’idlib.
        Il semble qu’une partie de ces troupes djihadiste aient été dans le même temps déplacé vers Alep et Idlib.

  27. aleksandar dit :

    47 jours d’offensive
    1160 km² libérés.
    Rapport de perte 1 contre 10
    Ca va faire un beau sujet d’étude dans les Écoles d’Etat-Major.

    • Sanayist dit :

      Depuis 9 mois vous avez perdu pratiquement 30000 terroristes. Chaque jour vous perdez des centaines de terroristes et des dizaines de tanks. La Turquie a donné au moins 3x le nombre d’ATGM aux rebelles que la russie ne pourra jamais vous livrez de tanks. Votre stratégie est de bombarder sans discrimination les villages puis de lancer votre horde de terroristes chiites qui servent de bétail et de chair à canon. Les rebelles en butent des dizaines mais sont submergés par le nombre sans cesse plus grand de terroristes qui affluent, grâce à l’approvisionnement en terroriste du régime iranien, et sont obligés de se retirer.

      Au prix d’immenses pertes, vous avancez certes mais pour combien de temps ? Une surprise vous attends bientôt.

      • Pravda dit :

        Terroristes chiites contre terroristes sunnites, personnellement….
        Donc d’après Aleksandar, 47 jours d’offensive, multipliés par vos « dizaines » (on dira 30) chars détruits, ça fait au bas mot 1500 chars russo syriens détruits … pas mal.
        Et après vous vous étonnez de passer pour le guignol de service lorsque vous nous sortez vos chiffres…

    • fabrice dit :

      D’autres sujets d’études plus intéressants.
      Sinaï 40 000 km2 pris en six jours 200 morts israéliens contre 40 0000 Egyptiens et ce n’étaient pas des ploucs en kalachnikov sans aviation ni blindés….

      • aleksandar dit :

        Depuis y a eu quand même la branlée au sud Liban de 2006.

        • fabrice dit :

          1200 km2 libérés (soit 12% du Liban).
          Rapport de pertes de un Israélien à dix Libanais…
          33 jours de combat….
          Et j’en fais pas tout un plat en présentant ça comme une « victoire extraordinaire »…Même si je pourrais rajouter avec le recul…
          15 années de calme
          Le Liban en faillite…Amoncellements d’ordures, 3H d’électricité par jour, atmosphère de guerre civile, incendies des banques…
          Depuis l’économie israélienne a doublé et est dans une santé époustouflante, 3% de chômeurs (soit le quasi plein emploi), 130 mds de $ de réserves de devises, 8,4 mds de levée de fonds de start up…

      • Fred dit :

        @ fabrice
        Je n’aime pas trop cette comptabilité macabre, mais encore une fois, tes chiffres sont plus que faux, et de très, très loin.

        https://fr.wikipedia.org/wiki/Guerre_des_Six_Jours#cite_ref-1

        • fabrice dit :

          Non, non, à peine 200 Israéliens sont morts dans le Sinaï (les plus grosses pertes l’ont été lors des combats urbains à Jérusalem).
          Les pertes égyptiennes ont été largement sous estimée. Une bonne partie des 100 000 soldats égyptiens déployés dans le Sinaï sont morts de soif dans le désert…

          • Fred dit :

            @ fabrice
            Si, si, c’est faux et archi-faux et tu es coutumier du fait, avec une telle constante grossièreté que c’en est pitoyable.

      • HBOB dit :

        Plus c’est gros , plus ca passe? Merci d’arreter tes commentaires debiles et FAUX

  28. Tankaboum dit :

    Les us en ont rien à foutre des puits de pétrole, le gain serait misérable au regard du coût des bidasses des helicots et du rens. Si ils perdent pieds en Syrie, c’est de toutes la région dont ils devront partir. Et ils en sont pas loin.

    • fabrice dit :

      Ah bon ? Je n’ai pas l’impression qu’il y ait moins de troupes US dans la région…De toute façon avec Israël, il y a toujours une part des USA dans la région…Et c’est une alliance solide et durable comme le sont toutes celles entre deux démocraties.

      • Aymard de Ledonner dit :

        Si j’étais vous je serais moins sur de moi sur le caractère durable de l’alliance. La population US soutient de moins en moins Israël. Une grande partie se moque de toute façon de ce qui peut se passer en dehors de leur pays, donc en ce qui concerne le MO…..
        Le pétrole de shiste US leur permet de se désinvestir du MO.
        Dans quelques années un président US déclarera que la facture pour soutenir Israël est trop élevée et que les intérêts US doivent primer. Les US regardent maintenant vers la Chine.

        • Pascal (l'autre) dit :

          « Dans quelques années un président US déclarera que la facture pour soutenir Israël est trop élevée et que les intérêts US doivent primer.  » Tous les futurs président des U.S. (comme les anciens) savent que le lobby juif est très puissant et influent. Alors le « lâchage » d’Israël! Beaucoup d’eau risque encore de couler sous les ponts avant. Il suffit de regarder le dernier « plan de paix » de Donald Trump entre la Palestine et Israël pour voir que ce dernier est toujours dans les « petits papiers » de Washington.

        • fabrice dit :

          Aymard
          Oui c’est possible qu’Israël se désinvestissent des USA.
          Ce serait dommage pour les USA.

          • Pascal (l'autre) dit :

            « Oui c’est possible qu’Israël se désinvestissent des USA. Ce serait dommage pour les USA. »
            Il faut pas exagérer non plus! d’un point de vue purement militaire Les Américains peuvent se passer d’Israël, le contraire j’en doute fortement!

        • Czar dit :

          je suis bien forcé de donner raison à fab sur ce coup : 9 sénateurs uhesse sont baptisés au sécateur. et les autres sont bien tenus dans un niveau de servilité avouée proprement fascinant

          https://youtu.be/53x_zrkJwDs

          évidemment ça va changer, la relève démocrate est islamo-gauchiste et les évangélistes qui sont les petits soutiers du soutien millénariste au projet sioniste voient leur poids lentement s’éroder

          mais y a bien deux-trois décennies d’obéissance yankee aux oimpératifs juifs. Vu la vitesse à laquelle le plan d’annexion de la Cisjordanie occupée avance sans même rencontrer de réelle opposition y compris chez les arabes satellisés, ça devrait être suffisant pour achever leur objectif stratégique premier.

          le foutoir dans la région surviendra quand ça sera réalisé.

  29. aleksandar dit :

    Goret ?
    Gorettttttttttttt ?
    7 point d’observations turcs complètement encerclés par la SAA.
    Ca nous fait combien d’otages ?
    Il va faire quoi Erdogan ?

    • Göret dit :

      Göret est en vacances dans le Sahel.
      Il compte les grains de sable et se tape des chevres

  30. Castel dit :

    Je note quand même une chose ; les Américains sont près à prendre des risques pour défendre des puits de pétrole, mais pas pour ceux qui les ont aidé à combattre daesch !!

  31. Nihilo dit :

    Et les BTR visibles sur la photo ne peuvent pas dépasser le barrage américain en passant dans les champs ? Le BTR n’est-il pas tout-terrain ?