Un groupe jihadiste implanté dans le centre du Mali a fait allégeance à l’État islamique

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

24 contributions

  1. Victoiremont dit :

    Visiblement ils sont mal équipés, mais ils pourront abattre l’armée française.

    • Pascal (l'autre) dit :

      « Visiblement ils sont mal équipés, mais ils pourront abattre l’armée française. » Victoiremont(con) nous souhaitons tous ici sur ce blog que vous continuiez à nous faire part de vos remarquables analyses issues de votre immense expertise pour la chose militaire. N’hésitez pas il est vraiment très rare d’avoir à faire avec un esprit aussi………………… subtil!

    • Pravda dit :

      Ça va? Pas trop dur de gérer tous ces pseudos?

    • Clavier dit :

      Que fait la modération ….s’il y en a une !

  2. philbeau dit :

    La similitude de la situation au Mali avec tout ce qu’on a observé dans le monde depuis l’Afghanistan est cruelle : dès que des troupes occidentales posent leurs rangers sur le sol de ces pays , monte en parallèle la haine contre elles . Réaction humaine sans doute , mais dont la répétition devrait faire partie de la réflexion stratégique de nos politiques ; et il devrait être de la responsabilité des hauts responsables militaires d’avoir ce rôle d’avertisseur , et non pas seulement d’exécutant . On est donc une fois de plus au pied du mur : que fait-on ?
    Le sahel , c’est trop gros pour l’armée française ; la partie est dès maintenant injouable pour nos soldats . Seule une coalition , même si le terme est vague , des états de la zone , et notamment de l’Algérie qui connaît , à défaut de les contrôler , les mouvements de ces trafiquants et pillards , devenus « djihadistes » pour l’occasion , aurait une chance de diluer a minima leur influence . Macron l’Africain va devoir prendre , et vite , des décisions qui vont transformer la géopolitique de la zone . En est-il capable ?

  3. Auguste dit :

    L’union fait la force et l’allégeance la subvention.Le vol de bétail et autres bricolages,ça eut payé,mais ça paie plus.

  4. petitjean dit :

    Il n’y a pas de solution politique à l’horizon pour sortir de ce formidable foutoir africain.
    à lire cet article
    http://lafautearousseau.hautetfort.com/archive/2019/12/24/l-enjeu-africain-par-christian-vanneste-6199985.html#more
    extrait :
    « La présence d’armées étrangères dans ces pays musulmans dont les peuples ont appris de leurs gouvernements souvent corrompus que tous leurs malheurs venaient de la colonisation présente un risque majeur : celui d’un basculement de la population. Des manifestations ont déjà visé les troupes françaises. Des Maliens nombreux réfugiés en France et des soldats français risquant leur vie au Mali pour y assurer la paix, avec un courage et une intelligence qui compensent la faiblesse des moyens, et qui se font insulter sur place, c’est insoutenable !  »
    « il y a une priorité stratégique qui peut seule mettre fin au djihadisme : il faut rétablir le verrou que constituait la Libye de Kadhafi. Celui-ci avait des visées d’expansion qui nous avaient amenés à le combattre au Tchad, mais il s’opposait aux islamistes et contrôlait la marqueterie tribale de son pays. L’intervention en faveur de ses ennemis, notamment les Frères musulmans de Misrata, a été plus qu’une faute. Il est indispensable que la Libye retrouve un régime fort sur l’ensemble de son territoire. » (….)

  5. Ghostrider dit :

    @ plus de pognon : une de mes nièces est infirmières humanitaire à Nouackchott. La situation en mauritanie reste relativement secure malgré des tensions potentielles toujours possible à la frontière Est. … coup de pouce économique des EAU
    http://www.rfi.fr/fr/afrique/20200203-mauritanie-%C3%A9mirats-arabes-unis-versent-deux-milliards-dollars-ghazouani

    L’axe sud est vers le Burkino faso est beaucoup plus inquiétant.

  6. Contractor dit :

    Ce sont des éléments de la Macina de Kouffa qui l’ont quitté et rejoint l’EIGS. La porosité existait déjà mais là, la différence réside dans le fait que l’un des plus important lieutenants de Kouffa (Ahmadou Mobbo, à droite sur la photo) est parti avec ses combattants (du moins en grande partie). Le différent porte sur les négociations entre Kouffa et les autorités maliennes. Une fraction de la Macina refuse ces négociations et ont donc quitté le mouvement. Il y a eu quelques clashes dans la zone de Douentza mais aussi vers Nampala. Sans plus pour le moment. En revanche, ce groupe descend vers le Sud…

    • jyb dit :

      c’est ce que j’évoquais en novembre :
      « 1 idéologiquement, kouffa présente des marges de manœuvres. La katiba macina n’a jamais été affiliée à daesh-gs ou à aqmi et au sein du jnim sa singularité demeure. idéologiquement toujours, un certain nombres d’arbitrages de kouffa sur les chrétiens, médecins, marabouts apparaissent comme mesurés, voire modérés.
      2 tactiquement. La katiba macina est l’articulation physique entre les gat du jnim. Sa defection porterait un coup considérable à la logistique et aux capacités opérationnelles de ces katiba.
      3 stratégiquement. implantée dans la zone des trois frontières et avec le risque ethnique (peule) de diffusion du djihad à la sous région affaiblir la katiba macina est un moyen d’endiguer la menace.
      Donc; un calcul de risques compliqué mais nécessaire, avec au final, la possibilité de compromettre kouffa, d’apporter la zizanie dans le jnim mis aussi avec daesh-gs…
      Soulignons que si kouffa prend langue lui aussi avec des médiateurs c’est qu’il considère que l’option « terro-militaire » a atteint ses limites et que le moment (momentum) ou il peut négocier en premier, et avec ses meilleurs cartes est arrivé. »

      MAIS négocier avec kouffa et ag Ghali en même temps comme veulent le faire les maliens est une erreur monumentale.

  7. breer dit :

    C’est l’humanité a son niveau le plus archaîque, qui reste bien représentée, en l’absence d’instruction, d’éducation, de connaissances, de sciences, d’arts sous toutes leurs formes, d’activités sportives, voila ce qu’il reste, l’expression de l’égo individuel et groupal le plus frustre et pulsionnel, par la violence les armes et la domination de l’autre. Il n’y a que le matériel qui a changé, le mental est resté figé comme il y a 2000 ans, maintenu dans le carcan des fixations culturelles et religieuses, qui sont bien souvent les ennemies de l’évolution de l’être humain …

  8. batgames dit :

    bah comme cela il sera sur la liste de ceux à défoncer grave

  9. Faublas dit :

    Bon, on a vu le débat, ce groupe, un de plus vogue au sens du vent qu’il perçoit, selon des alliance reconductibles à la première occasion… Restons calmes… mais 600 hommes de plus, fuissent-ils les meilleurs parmi les meilleurs, ne règleront pas le problème. Que les politiques mettent leurs c* sur la table au lieu d’engager celles des enfants de la grande muette qui crient moins fort. Qu’on cesse de financer des « états » corrompus et déliquescents de compromission et affairisme au prix des deniers de la république et du sang des hommes engagés. Au lieu des phrases, des actes, qu’on »débarque » ces dirigeants népotismes et corrompus jusque’à la moelle qui laissent se sacrifier ce qui reste de leurs armées, sous équipées, sous encadrées, impayées et démoralisant les populations.
    Notre système politique abandonne et l’Armée et la France, même si je respecte Madame le Ministre qui se bat comme elle peut contre des ploutocrates.

  10. Ghostrider dit :

    @ PDP : (lien) vous êtes plus rapide que lucky luke, vous m’avais devancé. 2 Milliars ce n’est pas une mince somme pourquoi les EAU ont choisi la mauritaine plus qu’un autre pays ? .. comprendre l’interaction entre les GAT et leurs aspects  » proteiformes » devient complexe. Ma nièce devrait changer d’affection et partir pour Ndjamena. L’influence musulmane est plus prégnante me semble t’il d’après ces retours et la discrimination vers les femmes y est plus sensible.

  11. Gabriel dit :

    Nos forces spéciales ne doivent surtout pas être transformé en DAO, ce serait un gag!