Un élu allemand de premier plan appelle la France à partager sa dissuasion nucléaire

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

276 contributions

  1. Michel47 dit :

    Ben voyons… et pendant ce temps là la marmotte elle emballe le chocolat !!!!
    Non et non, même si cela nous coûte, il faut garder notre indépendance vis à vis de l’Europe au moins dans ce domaine.

  2. Tom dit :

    Du bon sens amis chauvins
    Notre pays hésite entre la chèvre et le choux, et ça ne sera probablement pas ET ET mais plutôt NI NI, par ce que la thune, on l’a plus.
    Lancer la réflexion sur une dissuasion nucléaire européenne, avec double commande évidemment, apparait le plus sage face aux menaces qui se profilent, et ça sera le cadre haut pour tout ce qui nous manque en logistique et renseignement.

    Qu’on le veuille ou non, l’Europe est un territoire uni ; la menace ne vient pas de nos voisins européens, mais d’ailleurs, avec une force que nos pays n’ont jamais connue.

    On domine le monde depuis 2 siècles, nous occidentaux, mais le vent tourne, et nous n’avons pas la démographie pour nous, contrairement aux autres, et surtout à jadis : la guerre reste une affaire de pacs déployés

    Sous commandement FR évidemment cette affaire, on est les derniers à avoir une vraie armée sur ce continent.

    • Scipion dit :

      C’est du second degré ?

    • wagdoox dit :

      Du bon sens cher traitre, la France n’a pas vocation à donner l’arme atomique plus de 20 pays différents, c’est contre tout les traités, elle n’a pas vocation à finir aux bancs des nations. Car dans cette affaire c’est bien la France qui sera jugée comme criminelle de guerre.
      Car il ne s’agit évidemment pas d’un système à double clé !!! C’est clairement dit par le parlementaire (il faudrait aussi apprendre à lire) mais une passation de l’arme à « comité » on sait qui sera derrière …
      La démocraphie … mais mon dieu … les armes de destructions massives permettent justement de niveler la démographie, c’est le nom !! Avec 300 bombes ou 10 000 le résultats est le meme.

    • igor340 dit :

      Bonjour John,
      je vous entend ; merci pour votre analyse ; je la partage… pour autant, de plus en plus de voix médiatisées incitant la France à laisser sa place au conseil de sécurité au profit de l’Europe, m’incite à penser qu’au sein de puissants groupes de réflexion allemands la place toute particulière que la France a acquis de par sa seule initiative et volonté au cours de son histoire, doit dorénavant être retouchée voire nivelée au profit d’un destin plus européen… « l’approche allemande » trés financière et budgétaire de l’Europe ne peut nous conduire à l’optimisme quant à la pérennité des investissements dans la recherche nucléaire d’objet militaire…je me pose ainsi des questions quant aux motivations profondes justifiant le lobbying médiatique actuel un peu tout azimuth sur le rôle et les prétentions de mon pays….il me serait trés désagréable de m’apercevoir que les anti-européens tiennent en fait une position politique pertinente sur ces sujets…

      • John dit :

        La France a de toute manière sa souveraineté d’accepter cela ou non…
        L’Allemagne joue son rôle, à la France de fixer intelligemment ses conditions, car il peut y avoir un intérêt pour la France allant dans le sens de partenariat sur le nucléaire.
        Et la France ayant les cartes en mains a la possibilité d’imposer ses conditions. Les Allemands pour le coup ne pourront pas vraiment poser de conditions.

    • Europhobe ex-europhile dit :

      @ Tom
      Et pourquoi « la thune on l’a plus » ? Parce que depuis 1972 notre monnaie est asservie au DeutschMark par le SME, ce qui étouffe notre économie. Ce système n’a pas cessé de se durcir depuis lors, aboutissant à l’€uro.
      Mais « la thune » on peut l’avoir avec du courage politique : abroger la loi n° 93.980 du 4 août 1993 par laquelle nous nous interdisons de fabriquer la monnaie dont nous avons besoin.
      .
      Alors ça risque d’être NI NI, effectivement parce que notre personnel politique d’aujourd’hui n’est pas plus soucieux de l’intérêt français que ne l’était celui de 1972 et s.
      Mais je garde espoir : ça se sait de plus en plus. Parce que les électeurs (dans une certaine mesure limitée par l’excès de pouvoir des partis politiques) restent en définitive maîtres du jeu.

    • Paul dit :

      Un double commandement me parait compliqué à mettre en place (surtout si les deux avis ne convergent pas). Mais rien n’empêche de laisser le dernier mot ou le dernier ordre au PR qui s’appuie sur une structure intégralement européenne (basé à Paris et pas d’OTAN là dedans) : où les chefs d’états major des armées (ou un de leurs représentants) de tous les pays contribuant à la force de dissuasion ainsi qu’un représentant des services de renseignements extérieurs de chaque pays, contribuent à donner leurs avis sur l’éventualité d’une frappe. En cas de crise ces personnes sont placés au plus près du PR ce qui ne ralentirait pas la prise de décision.

    • Czar dit :

      « Qu’on le veuille ou non, l’Europe est un territoire uni »

      l’une des bases des escrocs, c’est d’e présenter leurs foutaises comme des vérités premières, , des évidences

      le tout c’est de poser les termes du débat faussé à sa façon, après on enfile tranquillou.

      l’Europe-unie-c’est-une(-évidence ne garantit déjà pas les dettes des uns ou des autres, mais bien sûr, elle va se faire atomiser pour sauver les clodos de mazurie si loyaux

      allez, à la niche, baltringue.

  3. Claude dit :

    Les Allemands ont peur de qui ? Dans leur doctrine qui est ou sont leurs ennemis ?.

    • NRJ dit :

      Les russes ont été explicitement dénoncé en 201dans l’equivalent allemand du livre blanc sur motif actions déstabilisatrices.

  4. Stylgar dit :

    Ah ah ah ah ah ! Toujours le mot pour rire.

  5. papynuc dit :

    j’ai fait plus de 1 600 jours sur Hao et Mururoa pour des essais aériens et souterrains pour lire cela. Les teutons ne manque pas d’air et en particulier ce Mr Wadephul qui devait à une certaine époque certainement manifester contre les essais nucléaires français.

    • Clavier dit :

      Non c’était seulement l’inénarrable Stoltenberg …celui de l’OTAN pas celui du forum !

    • dompal dit :

      @papynuc,
      On n’a jamais fait péter de bombe nuk à Hao !!! 🙁 🙁 🙁
      Vous vouliez sans doute dire à Fangataufa……..mais confondre ces 2 atolls, y a comme un problème de crédibilité dans vos propos ! 😉

      • Ancien du RIMaPp dit :

        Hao était la base arrière. Je crois plutôt à un problème de mémoire parce que tous ces atolls se ressemblent.

        • dompal dit :

          Peut-être que pour vous du camp d’Harue ou de Taravao tous ces atolls se ressemblent mais quand on a fait soi-disant 1600 jours sur site on ne confond pas Hao et Fangataufa ! 😉

  6. Magnus dit :

    Après les allemands d étonnent que personne ne les respecté ou aime en Europe.ils n’ont pas de vision, de diplomatie. Hormis commercer c est pas terrible..

  7. R.S. dit :

    Autant, que la France fasse profiter ses alliés les plus proche de son parapluie atomique (ce qui pourrait leur permettre d’acheter des avions européens plutôt que des F35 pour assurer leur mission nucléaire au sein de l’OTAN) contre un partage du fardeau des coût qui pourrait dégager un peu de marge pour d’autres projets semble plutôt être une bonne idée. Autant je vois mal pourquoi la France déciderai de se séparer de la souveraineté d’ue arme qu’elle a développée seule parce que les autres ne veulent pas le faire…

    • Obelix38 dit :

      Tout à fait.
      Des ASMPA en double-clé sur le sol Allemand avec des pilotes Allemands dans des Rafale . . .
      Mais rien ne dit qu’ils accepteraient des Français ne serait-ce que la moitié des conditions qu’ils acceptaient de l’Oncle Sam pour leur B-61 !

  8. R2D2 dit :

    Purée là je commence à le sentir mal, vraiment mal…

    Que cela revienne régulierement comme cela veut simplement dire qu’ils ont décidés de se faire la défense nucléaire francaise. En utilisant la défense européenne et l’OTAN comme levier.
    Les petits rappels fréquents habituent l’opinion allemande à cette idée – comme un message publicitaire – jusqu’au jour où cette meme opinion sera convaincue que les francais ne peuvent pas etre égoistes comme ils le sont et qu’ils doivent partager. Et ce jour là si on n’est pas ferme on perdra des décennies d’investissements et d’efforts.

    • wagdoox dit :

      C’est pire que ca, l’idée vient de chez nous !
      probablement dans ces détailles là et certainement pas publiquement mais
      https://www.youtube.com/watch?v=7KROiXw-ZCs
      on perdra tout !

    • Bruno dit :

      Ils partagent quoi exactement les Allemands ?
      Leur excédent commercial avec les autres membres de l’UE est aussi « illégal » du point de vue des règlements européens que l’endettement à plus de 3% du PIB et, ce depuis des années.
      Ils sont puissants économiquement, ils imposent l’ordolibéralisme économique, ils tendent à devenir hégémoniques, ils pillent ce qui les intéresse chez leurs partenaires (notamment la France).

      Seulement ils viennent de s’apercevoir que c’est Trump qui a le bouton.

      Colosse aux pieds d’argile…

    • FredericA dit :

      @R2D2 : « et ce jour là si on n’est pas ferme  »
      .
      Les choix stratégiques liés à la défense de la France pourraient donc influencées par « l’opinion allemande » ? Vous avez des exemples concrets et récent où ce type de situation s’est déjà produite ?

  9. John dit :

    Il faut voir cette proposition d’un point de vue allemand.
    L’Allemagne veut en réalité avoir la capacité offerte par la B-61, soit avoir une certaine latitude dans le nucléaire.
    Mais l’Allemagne veut cela à l’échelle de l’Europe.
    L’Allemagne ne demande pas à la France de démenteler ses capacités pour les donner aux Etats européens.
    L’idée est d’agrandir la capacité nucléaire européenne. Soit avec plus de têtes nucléaires, plus de SNLE, plus de pilotes prêts à une mission nucléaire, etc…
    Et dans ce contexte, je pense que la France serait gagnante.
    Pourquoi?
    Parce que la France aura des financements externes pour son programme nucléaire. Parce que la France pourra exporter ses compétences (Sous-marins nucléaires, SNLE), et la France aura de toute manière un contrôle sur ces bombes à la manière des Américains avec la B-61.

    Mais pour cela, il faut se mettre d’accord sur ce dont on parle.

    • Pravda dit :

      Il faut surtout une chaine de commandement indépendante du gouvernement allemand.

    • Hermes dit :

      Tant que la France garde la clé et la maîtrise de tout, je n’ai aucun problème.
      .
      Ce qui est hors de question, c’est le partage technique et politique.

      • John dit :

        Et la France a les cartes en mains pour imposer ses conditions.
        Il y a des choses à gagner pour le coup.

    • wagdoox dit :

      si si c’est exactement ce qu’elle demande, l’UE donne de l’argent à la France pour tout ca mais le président ne pourra plus décider de l’utilisation de sa propre bombe.
      NON c’est pas du tout le système OTAN, (que Sarkozy avait déjà proposé), l’Allemagne ne veut pas être dans une position de telle soumission à la France un pays plus petit, alors qu’elle pouvait l’accepter des US (en plus c’était gratuit avec eux).
      Lisait et vous verrez qu’on est pas du tout d’accord, lisez !

      • John dit :

        Oui, mais la France A cette capacité nucléaire…
        L’Allemagne est demandeuse. Qui a les cartes en mains pour imposer ses conditions?
        Cette demande allemande montre un intérêt de leur part. La France a la possibilité d’y apporter des solutions qui sont faisables du point de vue français.

    • Rascasse dit :

      L’Allemagne ne veut pas de centrales nucléaires, mais elle est très heureuse d’acheter de l’électricité nucléaire française, dont elle a grand besoin pour assurer ses besoins énergétiques. Comme cela, les allemands peuvent se targuer d’être les amis de la planète tout en bénéficiant des bienfaits du nucléaire… tant qu’il ne se trouve pas sur leur sol !
      De la même façon, l’Allemagne ne veut pas de dissuasion nucléaire pour rester « leader » du monde pacifique, mais elle veut fortement un parapluie nucléaire qu’un autre pays doit lui fournir au risque de se faire traiter d’égoïste. En un mot, l’Allemagne veut le beurre et l’argent du beurre, et surtout, elle pense que les autres doivent sacrifier ce qu’ils ont construit pour le bénéfice souverain de l’Allemagne.
      En vérité dans ce débat, l’enjeu pour l’Allemagne est de ne pas devenir un esclave d’une Amérique qui n’a plus aucune intention honorable envers les autres, et qui veut prendre avantage de tous ses atouts sur tout le monde… Mais manifestement, les responsables allemands ne comprennent pas encore les principes de base de la dissuasion, et pensent qu’il suffit d’avoir la bombe pour être en sécurité. Il ne comprennent que les mécanismes de mise en oeuvre de la bombe sont tout aussi importants.
      .
      La France a déjà laissé la porte ouverte à la possibilité d’une extension à ses partenaire européens de son parapluie nucléaire. Mais en disant clairement que le pouvoir de décision restera unique, et dans la main du président français. Les modalités pourraient être discutées, ce qui prendrait au moins une décennie.
      Mais l’idée d’une décision collégiale, c’est d’une bêtise sans nom…

      • John dit :

        Pour l’électricité… L’Allemagne es exportatrice nette…
        En 2018 l’Allemagne a exporté 64.8 TWh, importé 26.4 TWh, donc une exportation nette de 38.5 TWh… Soit moins qu’en 2017.
        Les exportations et importations sont nécessaires à tous les pays européens… et ça concerne aussi la France qui a des soucis à produire de l’électricité pour les pics.
        La France a une bonne capacité en énergie de ruban avec le nucléaire. Mais le nucléaire a un souci d’inertie.
        Raison pour laquelle la France est importatrice nette de l’Allemagne. Le gaz naturel a justement une bonne capacité pour s’adapter à la demande.
        Mais en réalité, l’Europe au niveau électricité fonctionne bien, les stratégies sont complémentaires.
        La Suisse par exemple est importatrice nette sauf erreur en échanges énergétiques.
        Mais elle est largement exportatrice en termes financiers, parce qu’elle produit avec ses barrages en heure de pointe…

        Concernant la défense, oui, clairement une décision collégiale n’a pas de sens, car ce genre de décision doit se faire dans l’urgence avec de grands risques de piratages de communication, de manipulation des uns ou autres, les décisions du législatif dans certains cas, de l’exécutif pour l’autre…
        Mais comme la France a l’arme et les compétences, la France a le pouvoir d’imposer ses conditions… Et elle a la possibilité d’en profiter aussi !

    • Bruno dit :

      Ce n’est pas ce que dit ce Johann Wadephul « proche de Merkel ».
      Il dit plutôt: en gros, l’Allemagne vient de réaliser qu’elle n’avait pas de souveraineté nucléaire (indirecte).
      Elle croyait jusqu’à maintenant à une riposte systématique des US mais avec Trump on n’est plus sûr de rien.

      Du coup, il faut que la France renonce à la sienne.

      Ben voyons.

      Notre dissuasion nucléaire a participé à creuser notre déficit.
      Leur absence de dissuasion leur a fait faire des économies.
      Qu’ils assument.

      • John dit :

        Oui et la France a le choix… Donc la France peut poser ses conditions, celles qui arrangent la France. L’Allemagne n’a pas cette capacité, la France est en position de force, profitez en !

    • Aymard de Ledonner dit :

      Pas mieux

    • Lejys dit :

      C’est peut-être votre interprétation de l’article, mais ce n’est pas du tout comme que je le comprends !
      L’Allemagne n’a pas « la capacité offerte par la B-61 », puisque ce sont les US qui ont les codes d’armement. Et surtout, le concept proposé repose sur le fait que la France perde le contrôle de sa frappe qui devrait « être placée sous un commandement commun de l’Union européenne ou de l’Otan « . Alors peut-être que la capacité augmenterait – et encore ce n’est pas garantie – mais augmenter ses capacités pour remettre la décision d’utilisation après d’un commandement qui a déjà démontré que, pour des raisons politiques, il n’était pas capable de se mettre d’accord, et donc d’agir !! Souvenez les frappes sur la Syrie ! Et notamment la première fois où elles ont été envisagées sous la précédente présidence. Quand les US ont finalement renoncé, la GB a suivi, et nous aussi. L’Europe a très rarement été capable d’avoir une voix unique, surtout en matière de défense et de politique étrangère. Regardez également la faiblesse de l’Europe concernant l’Ukraine, ou les invasions chinoises des ilots de mers de Chine ! Imaginez qu’un seul membre de cette commission ou organisation s’oppose à la défense d’un bout de notre territoire au nom de la sauvegarde de l’Humanité face au risque d’holocauste nucléaire, hypothèse hautement probable, et c’est tout le concept de dissuasion qui s’effondre. Notre dissuasion est crédible parce que l’emploi de la force est parfaitement envisageable. Sans compter qu’avec le développement des vecteurs à haute vélocité, le temps de réaction devient de plus en plus court, alors attendre qu’une commission se réunisse est le gage d’une absence de réaction pour nos éventuels adversaires.
      Alors confier notre défense, et donc notre dissuasion, à une entité incapable de s’entendre et donc d’agir, non merci ! ça ne veut pas dire que l’on ne peut pas collaborer, ou « offrir » notre parapluie nucléaire aux Allemands, ni même d’envisager d’étendre cette couverture. Mais remettre l’ordre d’ouverture du feu nucléaire à l’UE ou l’OTAN est un suicide stratégique !

      • John dit :

        C’est sûr que la B-61 est très conditionnelle aux USA…
        Ensuite, la France pourrait mettre la décision de la force commune européenne à une décision collégiale, mais conserver son indépendance concernant sa force nucléaire propre.
        Et la France est en position de force, donc rien n’empêche de faire une proposition avec ses conditions propres. Et dans un tel cas, autant en profiter pour en tirer des avantages.

        • Lejys dit :

          J’ai beaucoup de mal à vous suivre….
          « Ensuite, la France pourrait mettre la décision de la force commune européenne à une décision collégiale, mais conserver son indépendance concernant sa force nucléaire propre. » On parle pourtant bien de la capacité nucléaire? La force commune, je n’y crois pas non plus, l’Europe à 27 (ou 26) n’étant pratiquement jamais capable de s’entendre en politique extérieur, sauf pour les plaintes gesticulatives et autres discours d’intention. Mais dès qu’il faut « agir », surtout avec force, et engager ses propres hommes…. Il n’y a qu’a voir au Mali, rares sont nos alliés ! Je suis pourtant pro Européen, mais je n’y crois pas….
          Bref, je ne vois pas trop quels avantages on peut tirer, sachant que l’élu allemand conditionnait tout cela au partage de la capacité nucléaire française.

    • Vinz dit :

      « L’idée est d’agrandir la capacité nucléaire européenne. Soit avec plus de têtes nucléaires, plus de SNLE, plus de pilotes prêts à une mission nucléaire, etc… »
      .
      J’ai pas compris que l’Allemagne voulait acheter sur étagère des têtes nucléaires à la France. En revanche j’ai bien lu ça :
       » [la force de frappe devrait] « être placée sous un commandement commun de l’Union européenne ou de l’Otan ».
      .
      Donc le point de vue allemand, ce sera « fick dich tief ».

      • John dit :

        Le point de vue d’un élu est celui ci…
        Sauf qu’il ne représente pas 100% de l’Allemagne.
        Et ensuite, peu importe, la position de force de la France permet de poser ses propres conditions, et d’en profiter pour faire qqch qui l’arrange.

    • dolgan dit :

      D’un point de vue allemand, c’est assez unanime pour dire qu’il aurait mieux fait de fermer sa grande bouche au lieu de dire des âneries.

  10. Jm dit :

    Ben Moi, je propose à cet élu de partager la note!!!

    • dompal dit :

      @Jm,
      Elle risque d’être trèèès salée……!!! 😉
      Essais de 1960 à 1996, ça va chiffrer très beaucoup énormément ! 😉 🙂 🙂
      Sans parler des moyens mis en oeuvre depuis (Fas – Pluton/Hadès, même si aujourd’hui exit- soums). 🙁

  11. Qui ça ? dit :

    Puisque les Allemands sont désireux de prendre part à la dissuasion nucléaire, qu’on réactive alors les missiles Hadès. Cela ravira nos voisins d’outre-Rhin !! (ces missiles ainsi que leurs prédécesseur les Plutons avaient provoqué à l’péoque des tensions dans les relations franco-allemande)

    Plus sérieusement, ce changement d’attitude de la part des Allemands, est-ce lié à leur refus de commander des F-35, et donc de l’impossibilité pour eux à terme d’assurer les missions nucléaires avec l’antique bombe américaine B61 ?? Ils s’imaginent pouvoir employer des ASMPA français avec leurs Eurofighters …

  12. Toubou dit :

    Que les allemands achètent déjà des rafales…qui peuvent éventuellement porter des bombes atomiques Françaises.
    Il ne manquerait que nous devions payer pour installer nos bombes sur des f35.

  13. Szut dit :

    Excellente idée! L’Allemagne a les moyens de se payer l’arme nucléaire. La France pourrait fournir la technologie nécessaire. La Pologne pourrait suivre le même chemin que l’Allemagne. Les russes en seraient pour leurs frais car toute attaque de leur part se solderait par une contre-attaque nucléaire pratiquement certaine. Plus besoin d’armée européenne, plus besoin de coopération européenne branlante pour fabriquer du matériel militaire concurrençant les USA.
    Malheureusement c’est pratiquement impossible. Le reflexe franchouillard automatique mettrait vite un arrêt à cette initiative et les allemands ne veulent même pas envisager de prêt ou de loin leur part à la défense contre la Russie et se réfugieraient vite derrière des appels à la paix et à la négociation. Belle idée quand même.

    • Czar dit :

      ya à peu près autant de chances que les clodos de mazurie aient la bombe qui fait boum que le Kenya.

      A la limite, les Kényans, j’ai plus confiance. arrête de péter plus haut que ton cul suivant la longue tradition de ton trou à merde qui vous a tellement profité à travers les âges, tu ne joues pas et ne joueras JAMAIS dans cette ligue.

    • Czar dit :

      ah et les ‘franchouillards’ t’emmerdent bien joyeusement, clodo polaque

      quand on sort comme toi d’un trou à merde qui détient la palme du chauvinisme le plus outrancier, et particulièrement si on le compare à votre empreinte sur la culture mondiale, faut vraiment être une buse pour se risquer sur ce chemin qui, tu ne trompes personne, ne pue que ta petite envie de semi-protectorat qui passe d’un maître à l’autre et qui se rêve en puissance internationale.

    • wagdoox dit :

      Tu es un grand malade !
      La bombe ca se vend pas !
      C’est dans les traités internationaux de non prolifération !!!
      Prochaine étape, livraison à l’Arabie saoudite.
      Mais comme faire de la France le paria de la communauté internationale !!!

    • Franchouillard dit :

      @Szut
      Vous pouvez dire « réflexe franchouillard » mais c’est plus que ça : c’est que les Allemands veulent s’emparer de nos armes nucléaires.
      Ils commencent par dire « on partage les frais mais on vous laisse le commandement. » Quant à la suite, on ne sait pas mais il y en a déjà qui parlent trop vite et qui dévoilent les arrière-pensées.
      .
      De notre côté les réactions hostiles (dont on voit quelques unes sur ce blog) résultent d’une double méfiance : un peu de méfiance envers les Allemands, certes, mais surtout beaucoup de méfiance envers notre classe politique.
      Celle-ci se laisse embarquer dans n’importe quoi par n’importe qui depuis quarante ans. Alors tous ceux qui s’intéressent à la défense de la France se cabrent, évidemment, dès que l’on parle de toucher, si peu que ce soit, à notre indépendance nucléaire.
      .
      Vous pouvez qualifier ce réflexe de tous les mots péjoratif du dictionnaire, je trouve au contraire que cette réaction est très saine.
      Beaucoup moins saine, au contraire, est l’absence de réaction immédiate dans notre classe politique : cette passivité est un motif de plus de se méfier.

  14. Weld dit :

    Comment dit-on « allez vous faire voir » en Allemand ?

  15. Thomas dit :

    Oui le jour où on partagera les OPEX…

  16. Thaurac dit :

    Dans leurs rêves.

  17. Poisson Pilote dit :

    Macron 2017
    « Je ne vais pas défendre les Français devant Berlin… »
    https://youtu.be/715doRNXc2g?t=1m52s


    ZAPPING N°1 :
    L’Union Européenne décryptée par des youtubeurs »
    https://youtu.be/6HrjOsQ48sw

    ZAPPING N°2 :
    stop au scepticisme,
    il faut aimer l’Europe ! »

    https://youtu.be/QskZg6cNtFQ

    ZAPPING N°3 :
    UE contre Démocratie…
    On a testé pour vous ! »

    https://youtu.be/HByEtkXbATI

    ZAPPING n°4 :
    le visage des institutions européennes…
    et ses dessous ! »

    https://youtu.be/owi-yE3gzKM

  18. Poisson Pilote dit :

    Pantouflage ou pillages ?
    Depuis 1980, déclassement de la France au sein de l’UE au titre de pays abritant le plus de fonctions stratégiques.
    Ce rapport date d’avril 2016, le même mois où Emmanuel Macron quittait la tête de Bercy pour prendre celle d’En Marche pour viser celle de la République.

    Les politiciens ont vendues depuis 1980 :
    – Alstom (nucléaire, TGV)
    – Technip (pétrole)
    – Lafarge (cimentier)
    – Thomson (électronique)
    – Alcatel (câble sous marin)
    – STX (paquebot)
    – Pechiney (aluminium)
    – d’Arcelor (fonderie)
    – autoroutes (infrastructures)
    – Barrages (énergie)
    – Suez (gaz)
    – Saint-Gobain (matériaux)
    – Paribas (banque)
    – CCF (finance)
    – TF1 (media)
    – Havas (communication)
    – Matra (mécanique)
    – France Télécom (Orange) 
    Etc…

    Les politiciens vendent :
    – Aéroports de Paris
    – Photonis (photo-détection)
    – Latécoère (cybersécurité)
    – Française Des Jeux (jeux)
    – Engie (gaz)
    – SNCF (ferroviaire)
    – EDF ??
    – RATP ??

    https://www.lemonde.fr/economie-francaise/article/2018/06/12/l-etat-ouvre-la-voie-aux-privatisations-de-la-francaise-des-jeux-d-adp-et-d-engie_5313803_1656968.html

    • Allobroge dit :

      Il ne reste plus qu’à vendre la terre sur laquelle vivent les français puis les français pour faire bonne mesure et de toute façon selon la doxa communiste et bolchevik rien n’est à personne tout est à tout le monde ! Je me demande même si c’est pas déjà fait vu l’énergie qui est dépensée pour nous faire avaler des couleuvres, que dis je des boas !!…

    • Trollman dit :

      Tu racontes n’importe quoi.
      Prends tes cachetons et va plutot regarder TF1

    • Jack dit :

      @Poisson Pilote : Vous pouvez supprimer les deux tiers des sociétés de votre liste car elles sont PRIVEES. A ma connaissance, l’Etat n’a pas le pouvoir de vendre quelque chose qui ne lui appartient pas.
      .
      Sinon, bon courage pour vendre la RATP 🙂 !

      • Albatros24 dit :

        ces grosses boites sont pour beaucoup privées
        Mais avec des minorités de blocage de l’Etat, par des actions ou participations.
        Ce sont ces participations qui seraient vendues car le Gouvernement recherche de l’argent pour combler sa politique de gribouille, les largesses fiscales qu il a faites à ses amis et à divers groupes de pression ou intérêts privés

  19. Poisson Pilote dit :

    Christine Lagarde BCE
    « Nous devrions être plus heureux d’avoir un emploi que de protéger notre épargne » ! Christine Lagarde, nouvelle patronne de la BCE
    ( ex patronne du FMI pendant 8 ans)
    https://youtu.be/8gDcIIuNMDY

  20. Poisson Pilote dit :

    « BlackRock recommande pour 2022 la disparition du cash et rendre obligatoire les transactions dématérialisée »Jean-François Cirelli (PDG BlackRock France) est aussi un membre du « Comité Action Publique 2022 »
    une commission créée Edouard Philippe en 2017,
    afin de réformer notre service publique…

    https://youtu.be/_6p5W4EH4lM?t=10m10s

    • Guillaume dit :

      Lol
      Ca vient faire quoi ici?

      De toute manière qui a encore du cash sur lui?
      Perso j en ai jamais eu, j ai 35 an et j ai toujours tout fait a la carte, et les nouvelles générations font tout au téléphone et par Paypal…

  21. Poisson Pilote dit :

    C’est ça le fameux “shadow banking”
    BlackRock + Vanguard + State Street
    ils cumulent environ 15 000 milliards de dollars de capitalisation, soit l’équivalent du produit intérieur brut (PIB) de la Chine,
    et contrôlent un bloc majoritaire d’actions dans 90 % des entreprises du S&P 500, le premier indice boursier américain. »

    « BlackRock est actionnaire de près de la moitié des entreprises du CAC 40, 
    telles que BNP Paribas,
    Vinci,
    Saint-Gobain,
    Société Générale ou encore
    Total. »

    « Comme le rapporte Franceinfo dans un article publié à la mi-décembre,
    «depuis plusieurs années, BlackRock se montre extrêmement intéressé pour mettre la main,
    via ses clients (assureurs, banques…),
    sur une partie de l’épargne des Français,
    afin de l’orienter vers l’épargne-retraite». »

    https://www.monde-diplomatique.fr/2020/01/LEDER/61189

    • Jacquie dit :

      poisson pilote je pense que vous melangez les sujets. C’est assez complexe pas la peine de rajouter le complot black rock. Merci

    • Trollman dit :

      Je travaille chez blackRock.
      Super ambiance, gros bonus.
      Serais tu un petit jaloux??

  22. Poisson Pilote dit :

    « 200 milliards par an de fraude fiscale en France » Jean-Christophe Picard, président d’Anticor, association en pointe contre la corruption et la fraude fiscale, et auteur du livre « La colère et le Courage » (Éd. Armand Colin).
    https://youtu.be/yZwAw1Vr4lw

    • Henri Martin dit :

      Tient l année dernière c était 100 et l année d’avant 80 ? C est une belle marotte cette fraude fiscale dont personne de sérieux ne connaît la somme exacte mais qui augmente tous les ans. Je fais un pronostic pour 2020 au moins 250 milliards.

    • Trollman dit :

      Tu oublies volontairement la fraude des SDF qui touchent leur allocs sans declarer leur activité de mendiants.
      Ton jugement est biaisé.
      Tu es juste un jaloux qui a raté sa vie

    • Jack dit :

      @Poisson Pilote : Euh… Vous avez conscience que vos interventions sont totalement hors-sujet par rapport à l’article de Laurent LAGNEAU 🙁

  23. who? dit :

    étant alliés avec toute l’Europe et ayant déjà une force nucléaire pouvant servir a toute l’Europe j’en déduis qu’ils peuvent sans plus attendre rémunérer la france pour ce service si généreux

  24. lym dit :

    L’arlésienne de février qui ressort, un coup réaliste, le suivant non… RDV l’année prochaine!

  25. dolgan dit :

    Vice président d’un groupe parlementaire, c’est pas ce que j’appelle un élu de premier plan. (Par exemple, en France, Mr Abad est il un élu de premier plan? nb: c’est juste le premier exemple que j’ai trouvé.) . C’est plutôt un poste pour les petits jeunes ou les vieux hasbeen. Le genre qui peut se sentir obligé de faire le buzz pour se faire un nom (pour le jeune) ou juste pour avoir l’impression d’exister encore (pour le vieux).
    .
    « Seulement, en contrepartie, la France perdrait le contrôle de sa force de frappe… car, a continué M. Wadephul, cette dernière devrait « être placée sous un commandement commun de l’Union européenne ou de l’Otan ». »
    .
    On est certain du sens de la traduction? Parce que selon comment on interprète, il peut parler de toute la dissuasion FR ou uniquement (plus vraisemblable) des capacités nuke que la France fournirait à des pays Tiers.

    • Laurent Lagneau dit :

      @ Dolgan,

      Vice-président du groupe parlementaire CDU / CSU pour les affaires étrangères, la défense, la conférence interparlementaire pour la politique de sécurité et de défense commune

      • dolgan dit :

        Donc au mieux, un élu de 4ème rang. Derrière le chef de gouvernement, les ministres et les présidents de groupes. Mais il est aussi derrière les chefs de parti, les présidents de régions , …

        • dompal dit :

          @Dolgan,
          Je me suis fait le même réflexion que vous mais par respect du travail de M Lagneau je me suis abstenu….même si je n’en pense pas moins.
          Quand ce sera Merkel, le MAE ou le MinDéf qui mettrons ça sur la table….on en reparlera ! 😉

    • précision dit :

      Je ne sais pas si l’article du tagesspiegel auquel M Lagneau fait référence contient le texte complet de l’entretien.

      Frankreich verfügt mit der „Force de frappe“ im Gegensatz zu den Deutschen über eigene Atomwaffen. Müssen die nicht einbezogen werden, wenn die EU in der Außen- und Sicherheitspolitik wirksamer werden soll?
      => « Unbedingt. Wir müssen eine Zusammenarbeit mit Frankreich bei den Nuklearwaffen ins Auge fassen. Deutschland sollte bereit sein, sich mit eigenen Fähigkeiten und Mitteln an dieser nuklearen Abschreckung zu beteiligen. Im Gegenzug sollte Frankreich sie unter ein gemeinsames Kommando der EU oder der Nato stellen. »

      Donc effectivement une interprétation alternative est possible, mais semble beaucoup moins probable au vu du texte: à aucun moment dans l’article M Wadepuhl n’envisage la possibilité de garder une force nucléaire spécifiquement française en plus de cette force commune. Au contraire il parle explicitement d’inclure la force de frappe francaise. A vrai dire cette force alternative serait sans doute assez largement redondante…

      • tschok dit :

        Oui, c’est la totalité de la force de frappe française qui est mise en commun et bascule sous commandement UE ou Otan, dans la proposition Wadephul

        Vrai_chasseur plus bas, évoque la possibilité de deux systèmes parallèles:
        – La dissuasion française, telle qu’elle est (on n’y change rien)
        – Une dissuasion européenne commune, sous l’impulsion de la France (fournir les technologies nucléaires) de l’Allemagne (fournir l’appui politique) et avec le financement de l’UE, et sous commandement UE.

        Ce double système parallèle, qui ne correspond pas à la proposition de M. Wadephul, a le mérite de lever un obstacle infranchissable lié à l’impossibilité d’étendre le parapluie nucléaire français à d’autre pays et a fortiori de le mutualiser avec nos partenaires européens.

        C’est donc une option qui peut être discutée avec nos partenaires. On peut être ouvert là-dessus.

        Le problème: ce n’est pas cela que nous propose l’Allemagne.

        L’autre problème: ce double système de dissuasion parallèle est-il compatible avec la sanctuarisation de l’Europe occidentale en général et du territoire Allemand en particulier via la double clé B61, qui connecte la dissuasion nucléaire américaine aux alliés européens des Etats-Unis? Que vont en penser les Américains? Que vont-ils dire aux Allemands?

        Je le vois d’ici: puisque vous avez désormais un parapluie nucléaire européen, je retire le mien. Merci et au revoir. Et avec ça, c’est l’Otan qui part en sucette. Et ça, les Allemands eux-mêmes ne le veulent pas.

        Donc, ce double système de dissuasion nucléaire parallèle n’a aucune chance d’exister si les Américains ne sont pas d’accord. Il y a tout lieux de penser qu’ils ne le seront pas. Je crois que c’est la raison pour laquelle les Allemands ne nous ont pas fait cette proposition.

        Maintenant, ce qu’ils nous proposent est inacceptable. Basculer notre dissuasion nucléaire sous commandement UE, ça nous fait sourire. Envisager sereinement l’option d’un commandement Otan, comme le fait M. Wadephul, ça ne nous fait plus rire du tout. On se fâche.

        Il est assez incroyable que M. Wadephul puisse espérer une réaction qui ne serait pas franchement hostile, tant le basculement de la dissuasion nucléaire française sous commandement Otan nous parait une hérésie absolue.

        En pratique, cela signifierait sous commandement US, donc fin de la souveraineté nationale en matière de dissuasion, donc de défense.

        Honnêtement, il espère quoi?

  26. Chris Tof dit :

    Qu’ils commencent au minimum à acheter du matériel européen et français et après on pourra peut être, éventuellement, envisager, des fois que, si on a rien d autre à faire….. Discuter sur une hypothétique éventualité.

  27. jesus dit :

    Pour l’ONU la question se posera un jour ou l’autre mais certainement d’une autre façon, d’autres nouvelles puissances ou à en devenir réclament le statut de membre permanent au conseil. Un élargissement du groupe des 5 est fort envisageable.
    Sinon pour le bouclier nucléaire c’est déjà bien d’avoirs des discussions, on verra ce que nos partenaires Allemands proposent. Le succès de nos projets(scaf, char) en cours seront déterminant pour la suite.

  28. Unisyat dit :

    L’amitié va dans les deux sens. Pour autant , chacun peut tout à fait garder une certaine indépendance.

    La bombe atomique française est un travail qui a été mené seul , qui résulte d’une histoire , d’une vision et qui eut aussi ses sacrifices (irradiations de polynésiens par exemple) .

    Elle ne se donne pas pour un argument aussi bidon qu’avance ce politique allemand, chef adjoint d’une structure qui aura peut être disparu dans dix ans ….

    • précision dit :

      Ne pas oublier les sacrifices en Afrique du Nord. On en parle assez peu au Nord de la méditerranée, beaucoup plus de l’autre côté, mais le développement de la bombe a été loin d’être propre. * La polynésie c’était après, quand on commençait à mieux maîtriser la technique.

      * Comme dans tous les pays ayant acquis cette arme. Quoique pour les chinois, les indiens, et les israéliens sans doute, je ne suis pas bien informé.

    • jo dit :

      merci aux britaniques qui ont aidé la France à obtenir la bombe, les Etats unis etaient furax contre les Anglais !!!

  29. Feld dit :

    C’est cela, oui. C’est cela…

  30. Vinz dit :

    Bon. Ils veulent se mettre sous protection nucléaire français ? Simple, ils nous donnent les clés de la maison Allemagne, et l’Allemagne devient protectorat français, et Paris Gross Paris.
    .
    Qu’est-ce qu’il en dirait, le Herr Wadephul ?

    • NRJ dit :

      @Vinz
      Il vous dirait que non, le bouclier américain est beaucoup plus accomodant. Et que là on perd une occasion de faire un bloc européen pouvant rivaliser avec les USA et la Chine.

      • Vinz dit :

        Un bloc européen ? C’est bien de manier les oxymores, mais ça reste de la figure de style. La seule occasion qui a été perdue ici c’est celle d’un politicard allemand de se taire.
        .
        Sinon la dissuasion française ne laisse pas d’autres choix que le protectorat/annexion ou rien. Y a que comme ça qu’elle marche.

  31. Molloy dit :

    A un moment ou un autre, il serait temps de dire stop.

    Quand je lis ce genre de chose par exemple :

    https://blogs.mediapart.fr/victorayoli/blog/080419/comment-le-germano-yankee-tom-enders-torpille-airbus-et-part-avec-la-caisse

    ça me fout carrément les nerfs.

    Continuons comme ça, avec des saloperies à la tête de notre pays, lui qui n’a pas vu un vrai homme d’état à sa tête depuis les années 60 et qui se fait bouffer par des idéologues de la pire espèce.

    Commence à faire carrément ch… cette UE de m…

  32. Pierre dit :

    Ça serait une donne décision que la France partage sa fissuration nucléaire avec les autres pays européens. D’ailleurs, je suis pour une Europe de la défense.

    • tschok dit :

      une Europe de la défonce, plutôt.

      Ca va mieux avec fissuration.

      oui, je sais, votre correcteur a dû vous jouer un mauvais tour, et j’en rajoute une couche.

    • Vinz dit :

      Les Lego c’est bien aussi.

  33. Françoise dit :

    Il ne s’agit pas seulement de réfléchir à
    _ recevoir de l’argent des pays européens et
    _ ajouter un ou des chef(s) lanceur(s) de bombe A.
    Il faut aussi être capable de détruire (on emploie souvent le mot « vitrifier », mais sauf si je me trompe, on ne voit pas de verre à Hiroshima en 1945) autant de territoire que la surface des pays concernés. Il faudrait donc plus d’appareils capables de lancer la bombe A. Donc on ne gagnerait pas tant d’argent que cela.

  34. patex dit :

    Que les allemands ne se privent pas de développer leur propre arsenal nucléaire, s’ils y tiennent vraiment !

  35. Vins dit :

    Il n’y a qu’à voir leur engagement au Sahel pour comprendre la fiabilité de nos « ami » allemand… sans parler des guerres économiques… autant partager notre dissuasion avec les russes ou chinois, ils sont plus fiables!!!

  36. Yannus dit :

    Bonjour, plutôt que d’envoyer les Allemands se faire paître regardons ce que propose le sénateur.
    On peut envisager un protocole d’accord avec l’Allemagne dans lequel un pays qui envahirait le sol Allemands prendrait un risque certain de vitrification de la part des SNLE contre espèces sonnantes et trébuchante ce qui permettrait à la France dégager des fonds pour muscler un peu ses forces conventionnelles.
    La FAS n’entrerait pas dans le protocole de dissuasion nucléaire tout comme l’OTAN garde le contrôle des B61 allemandes.

    • tschok dit :

      @Yannus,

      Vous voulez faire de la dissuasion nucléaire une entreprise commerciale?

      Si oui, il y a bien mieux à faire: vendre directement la bombe nucléaire à tous ceux qui veulent bien l’acheter.

      Plus sérieusement: vous voulez vendre une police d’assurance nucléaire. C’est un contrat aux termes duquel une puissance nucléaire comme la France accepte d’accorder sa garantie à un Etat tiers, qui n’est pas une puissance nucléaire, comme l’Allemagne, moyennant le versement d’une certaine somme d’argent. C’est une forme de mercantilisme appliquée à la dissuasion nucléaire.

      C’est jouable, mais pour cela, il faut que les Français acceptent de mourir pour du pognon: la France risque en effet d’être prise pour cible par une autre puissance nucléaire si elle exécute ses obligations contractuelles. C’est le problème du jeu nucléaire: on peut avoir quelqu’un en face qui a aussi la bombe.

      Donc, il faut être clair avec les gens et leur demander: vous aimez le pognon à quel point? Vous êtes des petits bourgeois matérialistes avec des griffes avides d’oseille au bout des doigts, mais pour autant, être-vous prêts à crever pour ça?

      Mon avis: même les plus pingres vont hésiter. S’il faut sacrifier la vie d’un autre, on peut réfléchir. Mais sacrifier sa propre vie, faut pas déconner.

      Or, l’hésitation tue la confiance. Si on hésite, notre « assuré » (l’Etat à qui on accorde notre garantie nucléaire) ne va pas avoir confiance dans le sérieux de notre engagement, donc il ne paiera pas. Ah zut.

      Votre système ne peut marcher que si les gens aiment plus le pognon que leur vie et celle de ceux qu’ils aiment. Malgré tout, on en n’est pas encore là en France. Et heureusement.

      Mais sinon, je note que vous êtes très mercantile…

  37. Chants tyroliens dit :

    ..tout comme les allemands se sont payés une industrie aéronautique avec abus.

  38. blavan dit :

    L ‘Allemagne cherche peut-être simplement à justifier le refus de partager le fardeau financier des opérations extérieures de la France , sachant que la France n’acceptera jamais de partager sa bombe atomique.
    Dans tous les cas notre arme nucléaire ne doit jamais être partagée , c’est notre assurance vie.

  39. Chants tyroliens dit :

    …Airbus

  40. wagdoox dit :

    Cette idée… ca me rappel quelque chose …
    https://www.youtube.com/watch?v=7KROiXw-ZCs
    Voilà d’ou ca vient, des eurotraitres.

  41. Robert dit :

    Le pire c’est que notre Président, très européen convaincu, risque de trouver l’idée très bonne….

    • 341CGH dit :

      Robert, oui je crois effectivement que c’est une hypothèse très inquiétante et plausible.
      Ce président-ci ou un autre car ils sont tous identiques.
      Plus ou moins identiques depuis quarante ans, tous très « couple franco-allemand » et ça s’aggrave depuis les quinquennaux.

  42. Yoann dit :

    N’y aurait il pas un petit deal à venir du type, à vous l’armée, à nous l’industrie militaire.
    Les allemands dont l’armée est en décrépitude ont des industriels (pas forcément très compétents ) très influents.

  43. vieux margi dit :

    Certes j ai toujours pas digéré le fait d avoir eu pas mal de membre de ma famille tués par les allemands aux 3 guerres ( 1870..14/18..39/45) j étais en F F A et ai mesure l amour qu ils nous portaient…

    . Mais à part cela …qu ils participent à Barkhane… matos et bonhommes… La bundeswerh envisage de recruter des européens parlant Allemand …mais pas de Français …Insulte nos frères légionnaires en disant pas d étrangers ne parlant pas allemand, pas de mercenaires…. et ils veulent partager notre force de dissuasion..? Et leurs F S ?

  44. PeterR dit :

    Après une petite nuit de réflexion et passé ma réaction épidermique ce qu’on pourrai leur proposer :
    – même type de fonctionnement qu’avec les US
    – ils stockent des têtes françaises
    – ils se dotent des vecteurs et porteurs associés : M51, SM français, Rafale
    – comme pour les US ils ont droit de les utiliser qu’avec l’autorisation française (et non pas OTAN)
    – ils gagneraient quand même au change : partenaire plus stable et fiable que les US (enfin tant que les barbus ne prennent pas les manettes) et plus concernés par la défense de l’Europe
    Je pense que les masques tomberaient rapidement.
    Seul inconvénient si jamais ils acceptaient (mais j’en doute) c’est que la France serait la première à être vitrifiée en cas de conflit nucléaire car cela neutraliserait de fait toutes les têtes européennes.
    Je persiste à penser que céder la responsabilité des têtes à l’OTAN serait abandonner le peu de souveraineté qui nous reste

  45. Drakkar dit :

    Contrairement à des pays plus lointain (pays baltes, Pologne), je ne vois pas la France rester sans menacer d’une attaque nucléaire un pays qui s attaquerait au territoire allemand.
    Alors comme on risque probablement de faire ce que les allemands veulent dans un tel cas, autant l’écrire et le monnayer. Pour le reste de l’UE et le feu vert partagé, je ne suis par contre pas du tout d’accord.
    Tout au plus on pourrait mettre quelques Rafale-ASMP sur leur territoire moyennant finance.

  46. Louis 19 dit :

    Nein! L’histoire de la France est celle de l’Europe elle est tragique et les petits errements d’aujourd’hui passeront comme tant d’autres. N’oublions pas que le Cœur de la France libre fut à Londres il y a quelques dizaines d’années seulement. Mais rien n’est figé et cette évolution pourrait être l’ultime aboutissement de l’UE une fois que la valeur entre la monnaie sera réglée (20% d’écart avec l’Allemagne), que les quatre paradis fiscaux auront fermés, que nous auront des frontières défendues, que nos amis de l’Est seront stabilisés et que l’humanisation des enjeux aura définitivement remplacé la période de guerre économique actuelle. Notons la proximité que dénonce les historiens Paxton et Annie Lacroix-Riz entre les grandes bourgeoisies financières et industrielles et les partis Nazis, Fasciste et Vichyste… PB avons nous des politiques ?

  47. Leroy dit :

    L’Allemagne est aux abois et vient de se rendre compte que son armée est en papier !
    Elle reconnaît aussi que l’OTAN est en mort cérébrale.
    Elle admet désormais que l’armée américaine, et le peuple américain, ne veulent plus intervenir urbi et orbi ! Car les armes spatiales et la cyber-défense vont pomper leur budget ; leurs 12 portes avions sont trop vulnérables face aux missiles hyper-véloces, etc…
    Les temps ont évolués mais pas l’armée allemande car Merkel a continué à tirer les dividendes de la paix. Le résultat est au plan de la défense catastrophique. Il faudrait compter 15 ans au moins pour reconstruire une défense crédible, et encore sans la défense spatiale ! Une telle course de rattrapage en vaut-elle la peine, alors que l’achat sur étagère d’une partie de la défense française, en complément de celle de l’OTAN serait envisageable étant donné le déficit budgétaire de la France : donnant-donnant !!!

  48. Parabellum dit :

    Les allemands avaient refusé qu’on déploie les missiles Pluton et on a aussi ferraille le système hades parce que ça risquait d aller chez eux…maintenant ils voudraient nous piquer notre seul atout stratégique de frappe ? Non et non. D ailleurs c est l’inverse qu il faut faire c est à dire renforcer nos vecteurs longue portée et armer en neutronique les missiles de croisière et des nouveaux hades . Que les allemands se débrouillent avec leur trouille des russses et leurs migrants.apres Merkel ils seront soit écolo gaucho soit afd extrémiste et leur filerait la bombe ..non merci.

  49. Ralid NEHAD dit :

    Kein problem Wolfgang !
    Vous êtes les bienvenue !
    Et pour vous prouver votre participation au programme nucléaire français, nous vous invitons à acheter 64 Rafales (construit 100% à Mérignac ) pour remplacer vos vieux tournedos :
    2 SNA, 2 FREMM et construit à Brest bien entendue pour participer
    Et bien sur à envoyer 3000 hommes de la Bundeswehr à participer aux opération du Sahel histoire d’aguerrir vos hommes car les derniers allemands à avoir faire une guerre terrestre se trouve tous en maison de retraite.
    Et une fois tout ces conditions remplies, on pourra commencer à discuter d’un éventuel partage du nucléaire français.. 🙂

    Willkomen dans la vraie vie ! 🙂

  50. ClémentF dit :

    C’est fou tout le bien que peut faire Trump à l’Europe, et ce n’est que le premier mandat !
    Amusante fiction :Bientôt, nos voisins seront obligés d’acheter des Rafales, car « c’est le seul avion qui est homologué pour porter des ASMP-A »
    C’est encore plus drôle, venu d’Allemagne, pays qui nous a tant critiqué pour cette capacité nucléaire et ses essais.
    Il faut répondre qu’on va mener des études de faisabilité, et qu’on prend 500M€ de frais d’ouverture de dossier.