Le Pentagone souhaite déployer des batteries de défense aérienne Patriot en Irak

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

19 contributions

  1. Bob dit :

    Les memes systemes qui n’ont pas ete capables d’intercepter l’attaque non revendiquee par missiles et drones contre les installations petrolieres saoudiennes. Nul.

  2. philippe dit :

    Il faut bien protéger la main mise sur le pétrole depuis 20 mars 2003

  3. aleksandar dit :

    Cela me fera toujours rire :
     » Confirmé a l’AFP par une source irakienne  »
     » selon un responsable très très très haut placé »  » mais bien sur toujours  » sous couvert d’anonymat  »
    Etc etc
    L’intox habituelle………

    • Stoltenberg dit :

      Heureusement que vos mandants de RIA Novosti font preuve d’une grande « objectivité » et « honnêteté » envers les lecteurs… Tellement que vous en êtes même devenus la référence incontestable. On sait déjà que vous êtes un expert reconnu de la situation politique dans la région… Récemment diplômé en expertise des crashs aériens en plus… Un jour comme les autres votre cercle de confabulateurs professionnels.

  4. Abuse of mainstream media can harm your mind! dit :

    La résolution du parlement irakien (démocratiquement élu sous surveillance américaine) semble pourtant clair et sans équivoque … « Le gouvernement irakien doit s’efforcer de mettre fin à la présence de troupes étrangères sur le sol irakien et leur interdire d’utiliser ses terres, son espace aérien ou ses eaux pour quelque raison que ce soit ».

  5. Certes… dit :

    Compte tenu de la très faible efficacité du système PATRIOT, l’épidémie de maux de tête n’est pas près de s’arrêter.

  6. Chaibou dit :

    Voilà que les américains veulent par la permission de l’Irak d’installer les systèmes
    de défense anti aériens et anti missiles Patriot. Ce que j’ai dit aussi dans un des commentaires que les états unis ne sont pas prêts à quitter l’Irak est aussi vrai.
    TRump a pris la menace iranienne maintenant au sérieux, en constatant la hausse des blessés militaires américains à 64 qui souffrent de problème cérébral.
    Là aussi il faut contenir l’Iran en expension au moyen Orient.

  7. Tankaboum dit :

    Oui bien sur, les mêmes qu’en Arabie saoudite,… patriot 0 raffinerie 1.. beau score

    • Pascal (l'autre) dit :

      « Oui bien sur, les mêmes qu’en Arabie saoudite,… patriot 0 raffinerie 1.. beau score » Enfin ……. Tirer des drones avec des « Patriots » équivaut à chasser des musaraignes avec un fusil à éléphants! D’ailleurs concernant l’enquête sur cette attaque de drones c’est toujours le flou artistique! La question reste toujours en suspens malgré des déclarations officielles pour le moins lénifiantes! D’où venaient réellement ces drones?

  8. Jerome dit :

    Les américains ont encore menti , pourquoi ça ne m’etonne Pas ?

  9. Chanone dit :

    Les missiles Iraniens ne font plus rire.
    Les Patriots ne suffiront pas dans le batch actuel. D’ailleurs, LEs Aster souffrent encore du même problème: leur performances sont en deçà des tirs démontré par les Russes, les Iraniens et les Nord Coréens.
    Comment fait-on pour contrer une menace qui évolue plus vite que les remèdes?

  10. jyb dit :

    pas un mot sur les katioucha qui tombent quasi quotidiennement sur les camps us et sur l’ambassade us à bagdad…ni des blessés.
    pourtant souleimani est mort.

    • Pascal (l'autre) dit :

      « pas un mot sur les katioucha qui tombent quasi quotidiennement sur les camps us et sur l’ambassade us à bagdad…ni des blessés. » Si vous avez des infos précises et impartiales cela serait sympa de nous en faire profiter.

      • jtb dit :

        @Pascal
        j’ai tendance à faire confiance mais avec des réserves à l’afp.
        donc l’attaque de l’ambassade us a fait l’objet d’un communiqué de l’afp.
        tirs sur l’ambassade aillant atteints des lieux de vie. des blessés suffisamment sérieux pour être évacués par hélicoptère.
        d’autres attaques ont fait des blessés irakiens et ?…

    • Thaurac dit :

      Oui bizarre ça n’arrête pas, on sait bien qui les tire , mais pas un mot, ou alors tout se passe en secret,car je vois mal les militaires se faire canarder depuis des jours, surtout une ambassade,sans tenter une riposte, c’est pas les casques bleus.
      Ou alors l’irak va s’en occuper car ce sont les milices chiites du hez ( tes amis) qui en sont à l’origine.

      • jyb dit :

        @thaurac
        sur la foi de renseignements sérieux émanant de services amis brits et israéliens…un brillant analyste de langley a assuré l’executif us que c’était le moment. les irakiens ne veulent plus des iraniens. ils adorent leurs sauveurs Yankee. ils en redemandent.
        mais ça a merdé…ils sont à deux doigts de se faire jeter. alors profil bas, on baisse la tête on encaisse. ça va passer.

    • aleksandar dit :

      Les clowns US ont fini par avouer que Soleimani ne représentait aucun danger immédiat , Trump a même précisé qu’il l’avait assassiné  » pare qu’il disait des choses méchantes a propos des USA ».
      Si au niveau politique, l’assassinat en Irak d’un général étranger au cours d’une mission de bons office en violation totale de la souveraineté irakienne est un affront pour les irakiens, au niveau du peuple l’assassinat de Muhandis, le héros de la lutte contre ISIS a provoqué une énorme colère.
      Et une humiliation.
      Un comité inter-parti a été créer pour préparer le départ des forces étrangères ( lire les américains ) et la demande officielle de départ des US a été faite.
      Vrai ou faux, le sentiment des Irakiens est que les US pourraient rapidement remettre en route ISIS.
      Ils n’ont pas oublié que les américains ont regardé ISIS se développer sans rien faire, allant même jusqu’à refuser de livrer aux irakiens de l’armement déjà payé pour lutter contre ISIS.
      Tous les partis chiites se sont concertés pour designer un nouveau premier ministre.
      Y compris les sadristes.
      Deux personnes en compétition, des techniciens, pas des politiques, Allawi et Kadhemi.
      Mais Kadhemi a été jugé trop pro US pour remplir le contrat : faire partir les US dans un délai de 3 mois.
      Allawi a tenu de nombreuse réunions avec les différents parti et a obtenu de nommer qui il veut a son gouvernement, brisant ainsi le jeu de répartition des postes et du fric entre le partis en usage depuis plusieurs années.
      Signe évident que la mort de Soleimani et plus encore de Muhandis a été un véritable électrochoc pour les irakiens.
      Si les américains restent, il seront alors considéré comme une force d’occupation, donc des cibles.
      Et la guérilla reprendra.
      Pour le moment les irakiens privilégient la voie diplomatique.
      Tout les partis anti-US participent a cette démarche, ce qui rend peu probable qu’ils soient responsables des attaques contre l’ambassade et les camps US.