Océan Indien : La frégate Courbet a effectué une troisième saisie de drogue en un mois

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

14 contributions

  1. Génération N dit :

    Il sera perdu dans la guerre conventionnelle, même dans une guerre anti terroriste, seule chose c’est pour rattraper les trafiquants de drogue.

  2. Robert dit :

    Formidable ! La corvette devrait remonter la Seine pour aller la chercher chez nos politiques et autres stars du showbiz.

  3. Électeur dit :

    Très bon boulot des marins, on peut les féliciter.
    Mais on aimerait surtout que les donneurs d’ordres, c’est à dire le pouvoir politique, nous expliquent quel est l’intérêt de la France dans ce genre d’opération.
    .
    La mission légale des armées (et donc de la MN) c’est de mettre en œuvre les armes pour « défendre les intérêts supérieurs de la Nation ».
    On ne va pas chipoter sur l’usage, ou non, des armes.
    Mais on aimerait quand-même savoir où est, là dedans, « l’intérêt supérieur de la Nation ».

    • Géo dit :

      Mais on vous l’a dit et répété, électeur !
      La drogue sert à financer le terrorisme. C’est pourtant simple à comprendre !
      .
      Tellement simple que le Gouvernement, qui « dispose de la force armée » (article 20 de la Constitution), est fondé à ne pas vous l’expliquer, mauvais citoyen que vous êtes.

      • Électeur dit :

        J’aimerais une preuve.
        La drogue dans l’Océan Indien finance le terrorisme en France ?
        Ça ressemble beaucoup au bobard selon lequel le pétrole qui passe à Ormuz concerne la France.
        .
        Les affirmations ne suffisent pas : il faut des vérités vérifiables.
        .
        Bien sûr le Parlement (=la Représentation Nationale) devrait vérifier pour nous et, le cas échéant, censurer le Gouvernement.
        Mais les Députés et Sénateurs préfèrent toucher leurs indemnités sans faire leur boulot.
        .
        Donc je demande publiquement que l’on me prouve que la France est concernée par la drogue dans l’Océan Indien.
        .
        Ainsi d’ailleurs que sur le « boulevard de la coke entre la Colombie et l’Australie.

  4. heaume44 dit :

    Bravo à l’équipage du Courbet.
    Continuez !

  5. Plusdepognon dit :

    L’ONU a établi que les banques ont été sauvées par l’argent de la drogue (et l’argent public déversé à grands coups de QE et d’intérêts négatifs mais il y a pléthore d’articles sur le sujet).
    https://www.les-crises.fr/largent-de-la-drogue-a-sauve-les-banques-pendant-la-crise-mondiale-affirme-un-conseiller-de-lonu-par-rajeev-syal/

    La frontière entre ce qui est légal et ce qui ne l’est pas est juste une histoire de montant. Les pauvres vont en taule où subissent la criminalité, les riches paradent et payent une amendd redoutable de 0,001% des bénéfices de leurs exactions.

  6. Jean Paul G (jeune retraité de la mode) dit :

    J’arrive les garçons!