Un nouveau plan vise à préparer les fusiliers commandos de l’Air à des « engagements plus durs »

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

58 contributions

  1. Fernand Sinman dit :

    J’ai le sentiment que la situation internationale est en train de deraper mais a notre echelle, nous ne le percevons pas tous suffisamment.
    Ces articles nous montrent depuis quelques jours que l’appareil militaire francais est en train de plutot bien reagir face a la situation (defense en Arabie Saoudite, renforts Barkhane, Gan ds EastMed pour proteger les 2 etats grecs, preparation au combat a haute intensité, probable acceleration des ventes de sous marins, fregate et corvettes, rafales, systeme anti missile, ds la zone indo pacifique mais autour des Detroits ).

    Nous equipons nos allies c bien mais il faudrait penser ENFIN a doubler le formaT de notre propre armee et saturer la mediterranee de FDI et SNA et l’espace de drones…
    Americains, chinois, russes, turcs, iraniens, ou meme allemands, tous ne nous veulent pas que du bien.
    Il faudrait aussi se rapprocher des anglais et de leurs 2 porte avions, le brexit va les marginaliser structurellement.
    Une occasion en or pour (re)tisser des liens plus profonds, cette fois en notre faveur, du type 13e siecle. En detachant l’ ecosse et favorisant meme la reunification de l ‘ecosse. Reorganisons les iles britanniques a notre profit et vassalisons les tous subtilement.

    En tout cas bravo pour ces articles.

    • Clavier dit :

      Il faudrait réfléchir à ne pas relancer la guerre de cent ans…..On n’est pas sur de la gagner cette fois

    • Max dit :

      Le conflit semble inéluctable en Méditerranée dans les années à venir ! Malheureusement avec le retrait US, la présence russe, le délire turc, un Liban fragile, etc… il y aura certainement un embrasement incontrôlable. En tout cas l’Europe sera en 1ère ligne !
      Les 17 milliards offerts aux Gilets Jaunes vont peser dans la balance quand on pense au coût d’un porte-avion et ses 3 flottilles de Rafales. Pis je m’attends à voir les râleurs revenir protester car la défense nationale ne serait pas à leur goût face au chaos…

    • Stoltenberg dit :

      Fernand Sinman : J’aime bien votre point de vue même si je ne le partage pas à 100 %. En ce qui me concerne, je crois que, avant tout, toute réforme structurelle passe par une réforme économique et morale. Afin que le pays soit prospère, afin que le gens sortent du marasme comparable à celui des années 1930, dans lequel les socialistes les ont plongés depuis plusieurs décennies, il faut impérativement une réforme. Après, tout sera plus simple.
      .
      Si l’on met en oeuvre une politique étrangère à partir de la position dans laquelle on se trouve, à savoir celle d’un mauvais gestionnaire décadent, ancien empire qui sombre dans le déclin tel le dernier homme de Nietzsche, il est normal que tout est difficile. Sur ce point, la seule convergence que l’on pourrait retrouver avec l’Angleterre, c’est qu’ils suivent la même trajectoire.

      • Göret dit :

        Je lis surtout une vision passeiste d’un francais qui a toujours pas senti le vent tourner vers l’est et le sud.
        La vassalisation ne sera pas celle que vous entendez mais une plus generale de l’europe decadente face aux nouvelles puissances de l’est.
        Sans parler de la pression extraordinaire exercée par les Americains sur le relicat de structures souveraines, des americains de moins en moins europeens.
        Bon courage

        • Stoltenberg dit :

          La vassalisation risque d’être surtout d’une manière toute autre. Car en matière économique la Turquie ne risque absolument pas d’être une menace.

        • Pravda dit :

          C’est quoi les nouvelles puissances de l’Est, la Russie n’est plus ce qu’elle veut faire croire, la Chine monte en effet, le reste ?
          Les puissances locales type arabie ne valent pas grand chose et ne seront plus rien quand elles seront à sec (petrole), la Turquie peut être étouffée économiquement en un mois.
          Après il y a des pays comme l’Inde, mais qui doivent se structurer ou l’Indonesie qui doit se développer…

  2. who? dit :

    quand on voit a quel point les basiers se retrouvent a faire leurs boulot ( filtrage, nedex, gpa ) ainsi que celui de la BGA ça me fait doucement rire

    quant à la formation FUSCO or CPA, il suffit de voir les derniers reportages sur l’armée de l’air pour se rendre compte que le niveau est au ras des pâquerettes ( je ne parle même pas de la FMI des EOPN qui nous foutent la honte ).

    Bref, il serait temps de regrouper et d’harmoniser le recrutement pour les militaires de toutes armées avec un tronc commun pour spécialistes et un autre cursus pour combattants

    • mich dit :

      Bonjour , et vous vous trouvez serieux un comentaire ou on lit cela monsieur le spécialiste :  » il suffit de voir les derniers reportages sur l’armée de l’air pour se rendre compte que le niveau est au ras des pâquerettes » ?

      • who? dit :

        et bien cela saute aux yeux oui
        nous on l’observe de l’intérieur au vu du niveau des jeunes de mdr à officier
        et le reste du monde peuvent l’observer via ces reportages

        • 341CGH dit :

          Faire confiance à la télé pour s’informer sur la valeur opérationnelle d’une unité, je trouve ça un peu léger.

          • Thaurac dit :

            Une promotion du GIGN en a pâti à cause d’un reportage, où toutes les épreuves ont été filmées mais seulement une partie dont les plus faciles ont été diffusées, et ils se sont fait longtemps chambrer ‘promotion envoyé spécial »

        • mich dit :

          Bonjour , et bien moi aussi je l ‘observe de l ‘ intérieur ,et depuis pas mal d ‘année et ça me saoule un peu quand on a une mémoire bien sélective dans la comparaison des générations et des métiers , mais je suppose que vous vous souvenez aussi quand nous encadrions les contingents ou faisions les tours de semaine des bâtiments appelé ,plus d’ autre renfort de garde qui n ‘avait rien a voir avec notre métier de base.Je veux bien entendre que l organisation ne soit pas simple ,mais surtout à cause d ‘une gestion poussive avec des buts pas toujours clair et cohérent( c ‘est vrai qu ‘avant c ‘était plus simple ,il fallait stopper les potes de @Le Glaive ,point barre) ,par contre les petits boulots que vous dénoncez font partie de votre rôle de militaire et d’ autre si nécessaire , alors fallait pas vous gourez de crémeries .Je pense que votre reste du monde s ‘en tape et à déjà pas mal de difficultés a comprendre ce qu ‘il voit sur youtube ,encore une fois je ne dis pas que tout est parfait , mais le niveau au ras des pâquerettes cela existait déjà avant (planquer dans le système ,critiqueur des basiers,syndrome du super mecano… etc) ,alors je me garderai bien de faire des comparaisons surtout dans notre métier qui est militaire en premier et pas spécialiste ,même si on peut le critiquer parfois.

          • Vroom dit :

            Ceci dit, plus ça va et plus on se retrouve à faire le boulot des autres ! les renforts demandés pour assurer le gardiennage d’autres bases, les renforts transpalettes démontages/remontages divers, les renforts filtrage, les renforts cirfa lors des salons/expo, l’entretien de base d’un véhicule parce que c’est trop dur pour le pôle garage de gonfler les pneus, faut aussi faire le boulot des SIC (là on parle d’un taf de spécialiste) dans son unité, il faut vérifier soi-même son compte orchestra parce que le suivi n’est plus sûr, on se demande qui soutient qui !…..
            .
            Et moi ? qui vient me renforcer pour mon travail ?
            .
            Je ne parle pas des tours de services car il est tout à fait normal de se partager ce rôle, il serait impossible à tenir par une unité consacrée à ça, tant le rythme sur une semaine peut être épuisant à gérer les chiens écrasés !
            La montée grandissante des « dispensés » (j’ai peur du noir, j’ai peur tout seul, porter une arme c’est trop lourd, la couleur verte ne me sied pas, oulala j’ai mal au dos….) n’aide pas à l’affaire, et les désignations retombent vite sur les mêmes, et si possible sur des unités qui font les soirs et week-ends, parce que après tout, ils ont l’habitude des horaires atypiques !
            .
            On paye cette déflation de personnels d’il y a 15 ans, et ça n’aide pas à fidéliser ceux qui arrivent (et ceux qui y sont déjà au passage).

          • Who? dit :

            Alors il ne faut pas comparer l epoque des appelés et aujourd’hui

    • Le Capichef dit :

      Ne mélangez pas tout. La formation fusco n’est pas la formation CPA (meme s’il y a une partie commune), et tous les CPA ne se valent pas.
      Je ne sais pas ce que vous avez fait dans votre vie pour vous permettre de juger de leur niveau d’ailleurs. Les reportages sont une chose, la réalité en est une autre.

      • who? dit :

        je voulais dire hors CPA

        je connais bien le milieu
        d’ailleurs quand la marche béret passe de plus de 40km à 25km on peut affirmer que le niveau à grandement baissé
        mais c’est valable dans toutes les spé de l’AA.

  3. Le Suren dit :

    « des combats plus complexes, sur le territoire national ». Le territoire national ? N’est-il pas « sanctuarisé » par l’arme nucléaire ? Donc, pas de parachutistes soviétiques, heu non pardon, russes ? Pas de panzerdivisionen de la Wermacht, heu non pardon de la Bundeswehr ? Mais contre qui peuvent-donc de battre nos soldats sur le « territoire national » ?

    • Tintouin dit :

      Islamistes.
      N’ouliez pas les propos de Hollande sur le risque de partition du territoire français. Et ceux de Collomb sur le fait que d’ici 3 à 4 ans il sera trop tard pour réagir et contrer l’emprise des islamistes (frères musulmans et salafistes) sur les quartiers.

      Les dirigeants le savent mais sont tétanisés par la menace d’être taxés d’islamophobie. Donc ils ne font rien. Quand ils quittent le pouvoir, ils osent délier leur langue -dans un réflexe de survie ou d’alerte au peuple, le secret leur pesant trop?-espérant peut-être qu’un autre osera ce qu’ils n’ont pas osé.
      Quand l’insurrection vient…

      Nos armées s’y préparent donc.

      • Robert dit :

        Tintouin,
        Islamistes et gauchistes et anarchistes, leurs complices objectifs et militants.
        Certains fliquent les policiers et diffusent leurs visages, noms et adresses personnelles, d’autres surveillent nos sites protégés, et tous détestent la France et les français à un tel point qu’ils n’auront aucun mal à se laisser convaincre de servir un nouveau maître.

        • Stoltenberg dit :

          Ils n’auront pas à servir un nouveau maître dans la perspective où, d’ici 30 ou 40 ans le paradigme démographique va sensiblement changer en leur faveur.

          • Robert dit :

            Stoltenberg,
            Croyez bien qu’ils s’adapteront, ils ont déjà commencé à soutenir le discours victimaire des islamistes.
            Leur haine, c’est la civilisation chrétienne.

      • Allobroge dit :

        Nos politiques espèrent secrètement un sursaut « droitier » qui leur permettra, la paix revenue, de pouvoir accuser cette dernière des excès probables et même certains consécutifs à une remise aux normes « gauloises ».Ces lâches tirent toujours leur épingle du jeu mais il faudra qu’ils rendent des comptes de toute façon, avec le modernisme, les français n’ont plus tout à fait la mémoire courte !

    • Castel dit :

      @ Le Suren
      Il n’est pas à exclure que dans l’avenir, des terroristes, choisissent plutôt des cibles militaires, comme on l’a vu récemment pour le projet d’attaque contre la base de Toulon…..
      Mais, évidemment, les bases aériennes seraient également des cibles de choix, si daesch arrivait à reconstituer un commandement central, qui déciderait, que les cibles civils n’ayant pas eu -à terme- les effets escomptés, des cibles militaires seraient considérées comme plus prestigieuses pour relancer le recrutement futur..
      Nos gars doivent donc être formésà toutes éventualités !!

      • Pravda dit :

        Une attaque frontale contre une BA induira la destruction du groupe armé, même si entretemps ils peuvent faire du dégât et en effet avoir un fort impact médiatique.
        Quand on n’a pas beaucoup de pions, on évite de les perdre, d’autres cibles sont plus simples et toutes aussi médiatiques… Je ne donnerai pas d’idées sur un blog libre d’accès.

    • Castel dit :

      @ Le Suren
      Je rajouterai aussi, qu’aujourd’hui, plus que sur le territoire National, le risque parait encore plus évident pour nos bases situées près des théâtres d’opération, lorsqu’on voit que le moyen le plus efficace pour nos forces est de faire intervenir nos Mirages 2000D, lorsqu’une attaque se produit contre des troupes du G5, cela pourrait inciter un combattant comme El Sarahoui, à préparer une attaque d’envergure d’abord sur une de nos bases aériennes, de manière à neutraliser notre meilleur moyen d’intervention, pour avoir momentanément les mains libres, pour ses opérations , profitant du délai pour pousser son avantage sur le terrain…

    • floco dit :

      Avez vous pensé à l’ennemi de l’intérieur ?

  4. Plusdepognon dit :

    Le recrutement fera aussi du bien, ainsi que de se servir des forces spéciales pour seulement des opérations à haute valeur en faisant confiance aux autres unités pour le tout-venant des missions, cela baisserait mécaniquement la sur-activité de ces opérateurs :
    https://lemamouth.blogspot.com/2020/01/ces-terriens-qui-rejoignent-les-cpa.html

  5. nom dit :

    Pourquoi s’exprimer simplement quand on peut tout embrouiller ? Maladie moderne. L’inflation verbale.

  6. Auguste dit :

    « Des conflits plus durs et des adversaires mieux armés »:qui les a armés et qui continue à les armer?

  7. maya dit :

     » Préparer les fusiliers commandos de l’air  » … ou ce qu’il en reste vu qu’ils se barrent massivement !!. Ca n’attire plus , trop strict , trop contraignant. Le jeune français préfère glander en fac de sciences humaines et boire des bières à la cafet avec ses copains gauchistes de l’UNEF. Ca vaut pour l’armée et pour le reste.

    • Pravda dit :

      Le boulot de cocoy, hors CPA ou Opex, n’est pas marrant. Il ressemble plus à du gardiennage armé qu’au rêve vendu par les affiches de recrutement.
      Fidéliser n’est pas une tâche facile quand il n’y a que peu d’arguments favorables.

      • who? dit :

        c’est juste

      • Bangkapi dit :

        Il se trouve que j’ai commencé ma carrière dans les commandos de l’air. Et après les avoir quittés pour la Légion et servi plusieurs années à la compagnie d’instruction des cadres j’ai pu constater que sur le plan technique et tactique le formation de fusilliers commandos de l’air valait bien celle des sous-officiers de la Légion.
        Effectivement le problème, c’est qu’après la formation la plupart de  » cocoys  » se retrouvaient à faire les agents de sécurité et du gardiennage de bases. Et c’est vite démotivant.
        Alors oui il n’y a aucune raison de penser que les types motivés « guerriers » ne puissent pas faire de bons commandos. L’époque à changé, les jeunes aussi maispour beaucoup la motivation de l’action et de l’aventure reste.
        Et pour ceux qui veulent rester cool à garder la base près de chez eux qu’ils se contentent de cela.
        De toute façon tout le monde ne peut pas faire partie de l’élite.
        Le problème vient que dans l’armée de l’air on vous recrute pour une spécialité alors qu’un officier ou sous-officier basier ou volant peut faire un bon commando s’il est motivé pour cela. Le passé l’a prouvé.
        C’est vrai aussi pour les marins. Dans l’armée de terre on ne vous recrute pas pour être commando, on le devient si vous faites vos preuves sur le terrain et si l’on vous en juge capable.

      • Castel dit :

        Pravda

        D’ou mon souhait de revenir à l’ancien schéma des fusillers de l’air, à peu près comparable à celui des fusillers marins, avec les unités de protection, pour la surveillance des bases territoriales, et au même titre que la marine, avoir des commandos de l’air utilisés exclusivement en OPEX pour des opérations spéciales, ayant trait à l’activité aérienne…
        Alors, me direz-vous, le rôle de fusiller de l’air, ne paraîtra pas bien excitant pour des jeunes recherchant l’aventure dans l’armée, mais en contrepartie, cela pourrait intéresser ceux qui souhaitent ne pas être trop éloignés de leur famille….
        Or, c’est bien ça le problême à l’heure actuelle, vu que ceux qui s’engagent dans les commandos de l’air ne savent pas à quoi s’attendre ; ils peuvent aussi bien servir de « garde barrière », chose que ne souhaitent pas les « aventuriers » et s’ennuyer ferme, qu’être envoyés en Afghanistan comme c’est arrivé ( aussi ) pour le CPA20, poutant plutôt employé ( jusquà présent ) pour le gardiennage…
        Donc, pour moi, c’est plutôt l’incertitude de la mission, qui dissuade des jeunes de s’engager dans ces unités, alors, qu’avec un schéma clair de la fonction, avec les avantages et les inconvénients connus dès l’engagement, l’armée de l’air devrait pouvoir recruter plus facilement……c’est du moins mon point de vue !!

        • Jm dit :

          Si vous ne savez pas quoi faire dans les semaines qui viennent, allez faire un tour dans un CIRFA Air, et vous constaterez qu’ils ne vendent pas du rêve ni des cravates.
          Ils leurs disent la dure réalité, les inconvénients, le fait qu’ils travaillent en gros quand les autre soit ne sont pas là soit quand ils s’amusent (Noël, etc).
          Ca, c’était avant.
          Maintenant, les jeunes veulent rentrer pour faire commando parce qu’ils pensent que 1 semaine après, ils seront FS, parce sur Nintendo, c’est comme ça que ça se passe, et e Nintendo a toujours raison face à un conseiller.
          Et en plus, ils voient l’attrait de rester à proximité de papa – maman-copains – copines- et éventuellement aller de temps en temps en Opex pour pouvoir se payer la BM en rentrant.
          Et vous pouvez mettre le meilleur conseiller du monde, leur démontrer par a + b qu’ils se trompent, eux, qui sont champions du monde dans leur cerveau, vous démontrent qu’ils vont arriver là où vous leur dites qu’ils ne pourront pas.
          Ca me fait penser à un jeune qui voulait s’engager chez les CDO Air, à qui je demandais s’il était a minima sportif, il m’a répondu, (avec l’accent !!!) Mais bien sûr, je suis abonné à l’OM.
          Et on est allé courir tous les deux : après 4 km, je ne voyais plus le gamin de 18 ans, alors que j’en affiche 50, que je bois ‘apéro comme tout le monde (ou presque), et je suis de l’AA, donc nettement moins engagé au plan sportif que mes camarades terriens (le contraire se saurait !!!!!!!!!!).
          Vous avez la réponse à la problématique.

  8. VinceToto dit :

    « engagements plus durs, sur tout le panel du sergment sol de la puissance aérienne. »
    … Les Gilets Jaunes? Une manif homophobe anti PMA?
    On dirait en France que les armées s’arment et se préparent en France contre les civils en France (Parce que les « fusco » ils servent à rien en cas d’attaque au LRM, missile AA sur avions décollage, Minages multiples, etc., etc. .)

    • mich dit :

      Ils servent à rien ,pas plus que votre dernière ligne ridicule,mais bon vous avez pu placer boulet jaune et homophobe , champion du monde !

    • Pravda dit :

      J’imagine mal une attaque de GJ sur une base aérienne, de toutes façons un cocoy n’est pas un CRS, ils resteront en deuxième ligne.
      Des islamistes armés s’attaqueront plus facilement à des points faibles de notre société, qu’à des points où ils sont certains de trouver une rispote armée immédiate.
      Les menaces les plus réelles (à mon avis), sont une attaque suicide, de drones, sabotage interne, attaque informatique, IED, rébellion de petits groupes. La liste n’est pas fermée. Une attaque par SAM n’est pas exclue, mais nécessite une organisation plus lourde ou une aide extérieure qui se retournera un jour ou l’autre contre « l’expéditeur »
      Maintenant, au niveau de la Nation, il est certain que nos généraux ont suivi avec attention les débordements de 2018/19..20 liés à la protestation sociale (que nos gouvernants sont incapables ou ne veulent pas calmer)

    • Robert dit :

      VinceToto,
      Manif homophobe » ce sont des éléments de langage des progressistes, cela n’existe pas dans la réalité.
      Contre le prétendu mariage homosexuel, nous défendions déjà la nature humaine, l’identité humaine et la paternité. Des personnes homosexuelles défilaient avec nous qui partageaient nos préoccupations et rejetaient les revendications d’une minorité d’entre eux. Et nombre d’intellectuels de gauche commencent à se réveiller devant les enjeux. L’accusation diffamante de « homophobie » permettait d’éluder la réalité, c’est un marché pour les labos qui réclame de pouvoir manipuler le vivant et une très petite minorité, ils sont très peu quand ils défilent, soutient ce matérialisme marchand par orgueil.
      Accepter l’idée et le langage d’un prétendu racisme anti homosexuel, c’est subir le langage de menteurs qui refusent tout débat, tout dialogue et ne représentent rien mais ont tous les soutiens parmi ceux qui font et défont les lois. Les agressions, ce sont eux qui les mènent en permanence et dans un débat public, ils insultent, agressent voire comme à Rennes ces jours ci empêchent une réunion d’information de se tenir par la violence ou agressent des cars de pèlerins en croyant qu’ils venaient à la manif d’hier.
      D’ailleurs, nous étions plusieurs centaines de milliers, pacifiques, même les policiers n’avaient rien à faire sinon contenir les provocateurs hostiles.

      https://france3-regions.francetvinfo.fr/normandie/calvados/caen/caen-bus-pelerins-catholiques-confondu-manif-tous-attaque-groupuscule-cagoule-1776453.html

  9. golf dit :

    Il eut été intéressant de lire un avis d’expert tel le @vrai chasseur.

  10. golf dit :

    Sans trop de tableaux, graphiques et courbes, la population air saura se remettre dans le bon cap, avec intelligence et réactivité.
    Compte -tenu du tarissement du recrutement fusco, voire la totale disparition de la ressource protection des bases par manque d’attractivité. Phénomène de départs que l’on observe également dans les CPA mais pour d’autres raisons.
    Une nouvelle architecture de base aérienne est à envisager pour la préservation de l’outil de travail par les intéressés eux-mêmes. Ce qui va se caractériser par la gestion pleine et entière de ses propres territoires de travail (in et ex ) avec toutes les servitudes et contraintes inhérentes.
    De profonds bouleversements bouleversement philosophique en perspective pour les aviateurs (le changement de mentalité).Un nouvel sont à prévoir avec une dualité militaro-professionnelle accrue et plus robuste.un profond état d’esprit, avec plus de militarité , en quelque sorte la double spécialité est en marche !
    Ainsi les CPA pourront intensifier (ce qui se fait déjà) leur recrutement en offrant des postes à durée déterminée aux volontaires aptes de la population “air”.
    Les marins sont confrontés à la même problématique.car il va falloir “Faire Face” à des terroristes aguerris, redoutables, revenus dans l’hexagone.
    Le général Alain de Maricourt, avec un léger brin de moquerie, aura cette phrase célèbre : « il est plus facile à un oiseau de marcher qu’à un serpent de voler !
    .

  11. Louis dit :

    On peut se dire que si guerre totale il y aura, le stock de Famas sera peut-être encore présent pour défendre de l’intérieur la patrie ?

  12. Who? dit :

    Faudrait aussi souligné que pour un cocoy hors CPA il y a très très peu d’ opex.
    Donc avant qu il soit pris dans un engagement on a le temps de se voir vieillir

  13. breer dit :

    Ben faut espérer que nos stratèges militaires pensent aussi, à bien former nos combattants, et surtout les formateurs des combattants à venir à la contre guérillas urbaine, qui pourrait bien survenir dans nos villes un jour…

  14. breer dit :

    A tous, vous pensez que des cibles militaires seront visées en cas de guérillas dues à des terroristes et anarchistes de tous bords… erreur monumentale, il suffit de viser centrales thermiques, hydro-électriques, réseaux électriques, dépôts de carburants et raffineries, centrales nucléaires, sièges des réseaux informatiques .. et tous le pays sombrera dans le chaos, ils n’auront même pas besoin de se risquer dans des combats de face à face, en tout cas au début… Vous manquez de réalisme sur nôtre soi disant brillante civilisation technologique, à la vérité bien plus fragile que l’on veut nous faire croire…

    • Pravda dit :

      Tout à fait, des cibles molles mais autrement plus productif qu’une attaque frontale.