Avec l’aide de leurs « partenaires », les forces armées nigériennes ont repoussé une attaque jihadiste à Chinagodar

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

14 contributions

  1. Plusdepognon dit :

    On voit qu’il y a des types qui connaissent leurs affaires et qui n’oublient pas de perturber la liaison. C’est pas du brouillage, mais cela montre qu’il y a des cadres qui cornaquent. On verra bien si l’infovalorisation tient ses promesses.
    https://forcesoperations.com/belgique-feu-vert-pour-lacquisition-de-radios-synaps/

    Quelqu’un a souscrit pour le livre sur les forces africaines ?
    https://lavoiedelepee.blogspot.com/2019/12/souscription-pour-ledition-2020-de.html

    L’armée nigérienne est assez appréciée par sa population et même si c’est très dur pour eux, ils s’accrochent ! L’idéal serait qu’il n’aient pas besoin de nous, mais vu les effectifs terroristes rassemblés, il valait mieux les cartonner quand ils sont groupés.

    • Frédéric dit :

      J’ai la première édition de 2017 :

      Laurent Touchard, Forces armées africaines 2016-2017 : Organisation, équipements, état des lieux et capacités, 16 mai 2017, 600 p

      Très bien fait mais ayant des soucis de typographie. Certains chiffres et abréviations sont écrit vraiment en minuscules.

      • Plusdepognon dit :

        @ Frederic
        Ok et merci.

        Les articles sont tellement dithyrambiques que j’hésitais.

  2. philbeau dit :

    Là , ça commence à devenir sérieux . On ne parle plus de quelques motards cavalant dans le désert , mais de dizaines (!) de combattants , menant sans complexes une offensive sur des points durs d’une armée régulière , avec de l’armement lourd …
    Question : sait-on , au niveau du renseignement français , d’où arrivent de telles colonnes , qui n’apparaissent pas bien sûr ex-nihilo ?
    Qui assure l’intendance derrière et la stratégie ? Et puis là encore : on s’engage maintenant dans un vrai conflit : il est loin d’être certain que l’opinion en France acceptera longtemps de voir revenir des cercueils de la zone sahélienne .

  3. vieux margi dit :

    Bravo à nos amis Les Lions du Niger..

  4. PK dit :

    Donc il a fallu la présence de trois forces aériennes différentes, dont deux occidentales, pour que le poste s’en sorte (et s’en sorte étrillé, parce que 26 morts…).

    Il reste encore du boulot pour que nos amis africains soient à la hauteur de ce qu’on attend d’eux.

    • ji_louis dit :

      Il reste encore du boulot pour que nos amis africains soient à la hauteur de ce que leur peuple attend d’eux! Et c’est valable aussi et surtout pour leurs gouvernements.

    • v_atekor dit :

      89 morts au dernier décompte malgré ces trois forces aériennes…
      .
      Je ne sais pas si les forces africaines ne sont pas au niveau, mais les djihadistes le sont, et visiblement très bien entraînés et parfaitement équipés.
      .
      Le coup de motos pour éviter les avions est particulièrement bien vu. L’A10 ou des hélico sont nécessaires, mais les distances à parcourir impliquent de construire plus de bases…

      • Yannus dit :

        Question :
        d’où viennent ces motos. C’est quoi le circuit logistique des djihadistes? Comment se procurent ils l’essence?

  5. Plusdepognon dit :

    Si vous cherchez à expliquer à quelqu’un qui ne s’y intéresse pas trop la situation au Sahel en moins de 5 minutes :
    https://www.lemonde.fr/afrique/video/2020/01/11/comprendre-la-guerre-au-sahel-avec-des-cartes_6025547_3212.html

    Il manque l’importance de la situation libyenne et du financement des madrassa, ainsi que le trafic d’êtres humains, mais c’est pas mal fait.

  6. v_atekor dit :

    89 cadavres chez les nigérians… visiblement ça parlait en « vrai arabe »

    « Selon un ancien chef de l’ex-rébellion touarègue au Niger, le dispositif de combat relève de vrais vétérans d’Aqmi ou de Ansardine. Les chefs des jihadistes qui ont frappé Chinagoder sont des étrangers venus d’ailleurs, selon un officier supérieur de l’armée nigérienne. « Durant le combat, a-t-il précisé, les chefs terroristes ont communiqué et donné leurs instructions en langue arabe, le vrai arabe »