L’Italie annonce qu’elle maintiendra sa présence militaire en Irak

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

23 contributions

  1. revnonausujai dit :

    bien sur, parmi les ministres, c’est le Brit qui fait la déclaration la plus sobre et la plus sensée.
    Averell et le gourou devraient mettre Si bête aux armées, on aurait une arme imparable, les ennemis seraient morts de rire à tout coup alors qu’actuellement on se demande si elle croit ce qu’elle récite ou si l’indien rédacteur lui fait faire du second degré à l’insu de son plein gré !

  2. haut de games dit :

    ils protégent les intérêts de quelles entreprises italienne ???

    tient ce serait marrant de faire la liste des entreprises qui sont censé vendre la reconstructions aux Irakiens pour savoir pourquoi les soldats occidentaux vont prendre tous ces risques et pour quelle paye en rapports aux contrats mirifiques qui vont certainement avoir lieu entre entreprise et état Irakiens avec ,pot de vin ,bac chiche ristourne, fausses factures et toute la panoplie habituelle des transactions entre mafieux forts et mafieux faibles
    définitions des mafieux Forts et faibles je vous laisse à vos conjectures idéalistes

  3. Thaurac dit :

    😉 l’Italie a demandé à l’iran combien elle devrait payer pour que les missiles ne tombent pas de son coté, pour être peinarde

    • Nom dit :

      C’est pas faux, on se rapl qu’ils avaient payé les talebs a uzbin pour etre peinard avant d’etre relevé par les para fr

      • Commandant Monastorio dit :

        Devant une telle allégation, pouvez-vous citer vos sources ?

          • ionisateur dit :

            Sauf que ces allégations ont été démenties par les forces françaises et italiennes, qu’elles proviennent uniquement des tabloids britanniques qui, à l’époque, étaient accusées de payer des chefs de guerre.

            En réalité, tous ces articles étaient erronés. Ni les Britanniques, ni les Italiens ne payaient les Talibans. Dans le cadre du programme de proximité avec les locaux, en lien avec les Provincial Reconstruction Teams, les villages et chefs tribaux recevaient de l’argent pour améliorer la qualité de vie. Cela passait également par la reconstruction de maisons, la construction de puits, etc. Il s’agissait aussi d’aider à développer l’économie des villages — les villes, comme Hérat s’en sortaient bien mieux sans besoin de financement — et il y avait également un intérêt stratégique : limiter le plus possible la production d’opium, source de financement des Talibans.

            Ci-dessous un exemple d’article de tabloid britannique concernant les paiements des Brits :

            https://www.dailymail.co.uk/news/article-1246072/Lets-bribe-Taliban-Many-mercenaries-pull-guns-cash-says-Brown.html

            Des faits similaires se sont d’ailleurs produits en Irak : https://www.factcheck.org/2008/08/us-government-paying-former-insurgents/

            2008. Même année que les rumeurs sur les Britanniques, etc.

            Par contre, ce qui est certain, c’est que l’Italie a été l’un des rares pays à avoir tenter de casser les sources de revenus des Talibans autrement que par une politique de la terre brûlée (qui générait bien des oppositions de la part des personnes qui vivaient de cette production et étaient exploitée par les Talibans). En effet, l’Italie a tenté de remplacer la culture de l’opium par celle du safran, bien plus rentable pour les producteurs. Cela a marché pendant un temps dans leur zone de responsabilité. Dommage que cela n’a pas été tenté à plus grande échelle… Faut croire que les Américains préfèrent brûler qu’investir tout en affaiblissant les Talibans : https://www.lefigaro.fr/international/2010/10/24/01003-20101024ARTFIG00235-les-italiens-jouent-le-safran-contre-le-pavot-en-afghanistan.php

            Enfin, l’Italie a également eu des contacts musclés contre les insurgés. Notamment à Bala Murghab où les combats furent particulièrement difficiles. Les soldats italiens étant formellement interdits à l’époque de filmer les opérations de combat, je ne connais que quelques vidéos sur Youtube dont celles-ci :

            https://www.youtube.com/watch?v=HaTaDdgTDzc
            https://www.youtube.com/watch?v=x5A1oRwDNm0
            https://www.youtube.com/watch?v=qGYzK4kZ_wk

            Prétendre que l’Italie n’a pas fait son job est insultant envers un pays allié. D’autant plus que le Regional Command West, la région d’A-stan sous leur contrôle (+ US et Espagne, ainsi que d’autres nations intégrées sous contrôle italien), était celle qui s’en sortait le mieux et était la plus pacifiée… du pays. Ils ont réussi à créer une bulle de sécurité en bloquant la mobilité des Talibans.

            A un moment donné, faut arrêter de raconter des sottises, les enfants. 🙂

          • ionisateur dit :

            Pour plus de précision : évidemment, il n’est pas impossible que l’argent utilisé pour payer les chefs locaux ait été détourné pour financer les Talibans. Mais ça n’a jamais été un objectif direct, et je n’ai jamais vu de preuves de ces « paiements »

    • Auguste dit :

      Vu la précision des missiles iraniens,l’assurance est aléatoire.
      Le Pentagone a dit que les Iraniens ont volontairement tiré leurs missiles à côté de la base Ain Al-Assad.En réalité sur les 22 missiles,4 (et non 3 comme j’avais annoncé) n’ont pas fonctionné et au moins 1 est tombé sur la base.
      Ou les Iraniens ont visé la base et c’est tombé à côté,ou ils ont voulu tirer à côté et ont quand même touché la base.
      L’avion ukrainien ils l’ont par contre eu du premier coup,mais c’est pas lui qu’ils visaient.

      • aleksandar dit :

        Rebelote avec la fake news de l’avion ukrainien.
        Des preuves ?
        Que nenni !

        • Auguste dit :

          Les Iraniens ont dit qu’ils ne donneront pas les « boites noires » à Boeing.Maintenant ils nous disent qu’elles sont détruites.C’est déjà une preuve qu’ils ne sont pas très clairs.

  4. Robert dit :

    Souvenons nous de l’agent des services secrets italiens, Nicolas Calipari, tué en 2005 par un tir de soldats américains en protégeant une otage italienne libérée.
    lemonde.fr/proche-orient/article/2005/03/06/l-italie-salue-le-retour-de-la-depouille-de-l-agent-tue-en-irak_400558_3218.html

  5. Degourba dit :

    @Laurent Lagneau, j’ai l’impression que vous manquez d’articles sur la riposte iranienne. Beau coup d’encres ont coulé concernant l’assassinat du chef d’Alqod iranien et sur les rethoriques guerrières de Trump et des mollahs. Mais bouche cousue d’Opex360 et des pro Trump pour commenter ou faire des analyses purement techniques sur l’utilisation des missiles balistiques et sur le pourquoi aucun n’a été intercepté.

    • Laurent Lagneau dit :

      @ Degourba,

      1- je n’ai pas à être pro ou anti-Trump : étant français, je ne vote pas aux États-Unis
      2- si aucun missile iranien n’a été intercepté, c’est sans doute parce que les Américains n’ont pas jugé utile de déployer en Irak des batteries Patriot pour combattre Daesh et former les forces irakiennes. Ou alors, ce détail m’a échappé

  6. Desty dit :

    Voila mon sentiment: la France a fini après bien des efforts à rallier l’Italie et peut-être le RU à ses vues en Méditerranée Orientale. Elle a marchandé le soutien américain contre Erdogan malgré l’intérêt profond des Américains à pouvoir utiliser la Turquie comme base arrière pour une attaque d’ampleur contre l’Iran. Le prix à payer est la promesse de s’engager aux cotés des Américains en cas de guerre ouverte contre l’Iran.
    Les Américains viennent de différer l’ouverture de ce conflit parce que l’attaque Iranienne n’a pas fait morts et que la chose aurait pu paraitre disproportionné vu de bien des pays dans le monde.
    Par contre ils insistent pour rester en Irak et pour que les alliés qui s’y trouvent à leur coté reste en Irak, pour que le traité 5+1 soit immédiatement dénoncé par tout les signataires et qu’un nouveau traité soit négocier, et pour qu’on cesse de contester leurs sanctions économiques et qu’on en ajoute une nouvelle fournée.
    J’ai bien peur que la France accèdent à toutes ces demandes, elle va juste attendre une dizaine de jour pour le faire, en continuant le discours d’apaisement, le temps d’essayer de convaincre Téhéran de relâcher les otages français qu’elle détient.
    Trump n’a pas déclaré la guerre, mais toutes ses annonces ne visent qu’à inciter les Iraniens soit à faire un gros compromis qu’ils ne veulent pas faire, soit à récidiver en Irak contre les troupes occidentales qui seront maintenus sur place.

    • Auguste dit :

      On ne peut pas dire qu’en Libye,France et Italie aient les mêmes intérêts,c’est même un sujet de conflit.Mais on peut dire que si France et Italie (l’UE) ne se bougent pas ensemble,elles risquent de tenir la chandelle pendant que d’autres vont (et mettent déjà) la main sur le trésor libyen.

    • Debsh Tea dit :

      @desty
      Les US n’ont pas besoin de pretexte crédible pour rentrer en guerre ( irak 2003, guerre du vietnam…)
      et des morts US ne veut pas forcement dire une escalade (cf USS STARK flingué par saddam, des escuses un cheque et c’est réglé, USS liberty flingué par les israeliens , meme pas d’escuses…et yen a d’autres)

      Les iraniens n’accepteront aucun nouveau traité, ils se sont deja fait avoir une fois. Signer un nouveau traité qui sera encore unilateralement rompu 2 an plus tard, les US n’ont plus aucune crédibilité.

      Je pense plutot que Trump essaye soit de se retirer d’irak avec la tete haute sans que tout le monde dise qu’il a fait un cadeau aux iraniens, soit negocier avec les iraniens en tuant Soleimani pour apres leur faire des concessions car il a vu que son approche n’etait pas la bonne et ne menait qu’a une impasse avec eux. (il a fait un peu pareille avec Kim, d’abord guerre des mots, c’est moi qui ai la plus grosse, puis ensuite oh mon grand ami Kim). Je ne pense pas qu’il veuille la guerre, c’est un biznessman qui ne comprend que l’argent, il gouverne comme il negocierait un contrat.

  7. aleksandar dit :

    Français et italiens ont probablement reçu des assurances et du gouvernement irakiens et du gouvernement iranien qu’ils ne seront pas les futurs cibles.
    Aucun de ces 2 gouvernements n’a intérêt a les voir partir tant que Daech n’est pas complétement éliminé.
    La cible c’est les yankees et les brits.

  8. Giuseppe dit :

    Thaurac, 66 militaires italiens tombés en Afghanistan. Honneur et respect pour eux.