Malgré quelques craintes, l’armée de Terre a reçu ses 92 premiers blindés Griffon dans les temps

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

38 contributions

  1. Affreux Jojo [AOP France] dit :

    Question bête. Quelle est la dotation par régiment d’infanterie, de ce véhicule, à terme ? Combien de VAB par compagnie actuellement ?

    • John dit :

      Je me permets de répondre concernant votre commentaire sur le Mirage 2000…
      J’ai répondu à François en disant qu’un radar AESA serait très coûteux à adapter au Mirage 2000. Ce à quoi vous avez répondu:
      « Il n’a pas de radar à antenne active le Rafale ? On en est déjà à la version 3 du RBE2-AESA. Je cherche sur le Typhoon. Y’aurait CAPTOR. En développement depuis 2014 (celui du Rafale l’est depuis els années 90…). Espéré en 2022 dans la Luftwaffe. On ets très évasif, sans jeux de mots, à la RAF sur ce sujet.

      Mais votre langue a certainement fourché, JOHN »
      Permettez moi de vous dire que votre réponse est hors sujet.
      Je n’ai pas dit que d’autres avions européens n’ont pas de radar AESA. Et quand je parle d’adapter au Mirage 2000, c’est justement en parlant des radars AESA existants.
      Mais un radar ne se change pas en 2 secondes. Il faut des dimensions adaptées. Le radar du Rafale est « immense » comparé à celui du Mirage 2000. Il ne peut pas être adapté au Mirage 2000 sans adapter quoi que ce soit. Et si l’idée est de transformer un radar RDY-2 en lui ajoutant une antenne active, il y a aussi beaucoup d’investissements en R&D et en chaîne d’assemblage.
      Donc non, ma langue n’a pas fourché. Il n’est absolument pas impossible de le faire. Mais les investissements seraient immenses. Et il faudrait se rappeler que le Mirage 2000 n’a pas l’architecture Open du Rafale et du Gripen E, ce qui rend les changements d’éléments comme le radar bien plus coûteux.
      Et dans le cas de la Grèce, les avions sont trop peu nombreux et trop proches de la retraite pour faire cet investissement. De plus, ils ont les F-16 qui sont plus récents (la Grèce a acheté des F-16 après avoir acheté le Mirage 2000), et qui eux seront modernisés…

      • Plusdepognon dit :

        @ John
        Vu que vous êtes sur les avions (au passage un salut à jp_perfect et autres suisses des commentaires) :
        https://www.areion24.news/2019/12/27/lavenir-des-forces-aeriennes-suisses/

      • Affreux Jojo [c'est ça prends moi pour un poisson rouge] dit :

        Vous parliez du Rafale dans la perspective d’un achat suisse de ce bestiau. Pas du 2000. Le 2000 n’est plus fabriqué depuis presque 20 ans. Ou alors, vous êtes retors dans votre tête. Donc votre langue à fourché ? C’est bien ça ?

        Je vous répondais que le Rafale est équipé d’un AESA qui en était à sa troisième génération.

        • John dit :

          Non, vous avez mal compris…
          Le fait que le Mirage 2000 n’a pas de radar AESA est une inquiétude pour les pays importateurs. L’inquiétude est que Dassault n’a pas de modernisation sur étagère dispo pour des avions qui ne sont qu’à mi-vie (pour les derniers appareils produits).
          Le radar AESA n’existant pas sur le Mirage 2000 démontre ce risque et cette inquiétude.

          Oui le radar AESA est dispo sur le Rafale. Qu’en est-il des technologies dans 30 ans? Seront-elles adaptées au Rafale? On en sait rien.
          La Suisse, la Finlande ont besoin d’une flotte complète ayant remplacé leurs F-18 en 2030.
          Donc ces appareils seront à mi-vie en 2050 environ (2045 pour la Suisse, car elle table officiellement sur une durée de vie de 30 ans).
          Que le Rafale et les autres appareils de génération 4++ aient ce qu’il faut au moment de l’achat est une chose. Mais un avion de chasse doit être modernisé, d’autant plus que d’ici 2050, les risques auront évolué.

      • Nexterience dit :

        Le mirage 2000 d’essais de la DGA porte les équipements du Rafale. Dont le radar RBE2-AESA.
        https://www.sudouest.fr/2011/10/19/l-avion-banc-d-essais-concu-pour-le-rafale-530438-2918.php
        .

        https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Thales_RBE2

        • John dit :

          Mais vous voyez bien qu’il s’agit du nez du Rafale qui a été mis en place?
          Cela signifie que l’aérodynamique n’est pas idéale, car j’imagine que le nez du Mirage 2000 optimise ses performances.
          Et en plus de ça, ce n’est pas une installation de série, c’est « juste » un banc d’essais pour évaluer le comportement du radar du Rafale.
          Et un élément qui est très souvent omis dans les considérations des modernisations complètes des avions de chasse, c’est qu’il faut réussir à fournir suffisamment d’électricité aux divers équipements…
          Maintenant, si vous ajoutez un radar AESA au Mirage 2000, à priori, il serait malin d’y ajouter une OSF (IRST). etc…
          Et donc si vous faites cela, il faut une forme de fusion des données, donc de nouveaux logiciels.
          Bref, le banc d’essai n’est qu’un banc d’essai et pas un avion de chasse opérationnel. Il permet de tester le radar dans les airs et seul. Et il est nécessaire. Mais pas sûr que le radar ait été connecté aux divers systèmes d’armes par exemple. Il a permis de tester les capacités du radars en conditions réelles. Et c’est ce dont la DGA, Dassault et Thalès avaient besoin pour pouvoir valider des conceptions avant de se lancer dans la production et l’intégration au Rafale.

  2. Marc mora dit :

    super !! , on fait une annonce parce qu’on a respecter les délais d’un programme …CQFD !! décidément cette armée me laissera tjrs sur le cul et pourtant j’y a servi, mon père aussi, mon frère également …plus le temps passe et pire c’est! on s’enorgueilli d’avoir mis en service moins de 100 camions blindés…pathétique !!

    PSD : c’est loin d’être une critique gratuite

    • Vroom dit :

      Oula attention ! ils ont été livrés ! pas mis en service ! 😉 Maintenant il va falloir traquer les malfaçons !

    • Motox1 dit :

      Si avant c’était pire il faut quand même le reconnaître et saluer l’effort de livrer à temps du matériel militaire, autrement le budget se fait bouffer par autre compartiment et tous le monde pense que ce n’est pas vraiment crucial de tenir le calendrier prévu..n’importe quel contribuable devrait être content que ça soit le cas… après la ministre ne fait qu’utiliser le budget alloué si vous êtes prêt à donner plus d’impôts elle fera livrer 1000 la prochaine fois 😉

    • John dit :

      Il serait possible de voir cette annonce différemment….
      Il y a de la transparence quant aux difficultés de l’industriel à être dans les temps, ce qui avait été mentionné par le ministère, mais ils peuvent aussi clarifier la situation quand elle se confirme, et en l’occurrence, Nexter et ses sous-traitants ont réussi à respecter le contrat malgré les craintes.

    • FredericA dit :

      @marc Mora : vous vous êtes renseigné sur les dépassements de délais constatés sur la plupart des grands programmes d’armement avant d’émettre votre critique ?

    • vrai_chasseur dit :

      @Mora
      C’est bien plus sophistiqué que des camions blindés. Comparer un VAB et un Griffon par ex. c’est comparer une citroen Ami 8 avec une DS 5 actuelle.
      Le retard était dû justement à l’intégration de l’ensemble optronique de Thales. Appareillage complexe mais qui multiplie les possibilités tactiques du ‘camion’.
      Le chiffre de 92 unités livrées semble peu dans l’absolu, mais ça n’est pas le critère important. C’est surtout le fait de passer de 6 à 92 unités livrées en moins de 4 semaines, qui augure bien du fait que le réglage de la chaine industrielle est ok.

  3. Plusdepognon dit :

    « A fait son travail. » Une petite lettre de félicitations peut être ?

    Plus sérieusement, tant mieux les doutes étaient sérieux même en septembre dernier. Livrés le 24 décembre :
    https://forcesoperations.com/la-dga-a-receptionne-les-92-griffon-prevus-pour-2019/

    Pour Nexter, l’actualité c’est bien le coup de canif du Qatar.
    https://www.capital.fr/entreprises-marches/le-qatar-va-t-il-annuler-2-milliards-de-contrats-a-cause-de-la-mise-en-examen-de-nasser-al-khelaifi-1356398

    En matière de reportages, il n’y a que l’embarras du choix :
    https://forcesoperations.com/une-premiere-classe-de-pilotes-certifiee-sur-griffon/

    • Max dit :

      lol le Qatar qui fait quasi ce qu’il lui plait notamment en Libye grace à la politique du « Cheikh qu’y est »…Mouais c’est pas terrible j’en conviens.

  4. Plusdepognon dit :

    Il y a eu quelques difficultés comme toujours dans le monde réel et les défis sont devant, pas derrière :
    https://lemamouth.blogspot.com/2019/12/un-tour-de-force-92-griffon-presentes.html

  5. LM dit :

    On pinaille pour un potentiel délais de livraison de quelques semaines au maximum (alors qu’il n’y a aucun évènement majeur nécessitant un respect absolu des livraisons…mise à part satisfaire les comptables de Bercy).
    Bel écran de fumé pour faire oublier que le lancement du programme Griffon a au moins 15 ans de retard suite au non-décision des différents ministres et gouvernements depuis une vingtaine d’année.
    Pathétique.
    Mais voyons le verre à moitié plein : on remplace un matériel très ancien par un au top de sa catégorie.
    Toutes les forces armées ne peuvent en dire autant en ce moment (surtout en Europe).

    • Thomas S dit :

      Ou sinon, soyons content de recevoir enfin du matériel moderne, plutôt que de faire les vieux râleurs, regardant sans cesse et toujours le passé.

    • Parabellum dit :

      Ce bla bla traduit en fait la faible capacité industrielle et le manque de main d œuvre d un secteur massacre par une mauvaise gestion et du lâcher prise au profit de ses allemands…de plus ce gros engin même si il semble satisfaire les premiers testeurs paraît bien lourdaud et son tourelleau non blindé ne ferait pas long feu dans une grêle de mitraille urbaine…et des flancs droits face à du rpg moderne..? Bon c est mieux que rien ou des vieux half track ouverts….

      • albatros dit :

        Sur la tourelle il y a des plaques de protection pour les otiques quand au canon il est en acier…
        Les flancs c’est du blindage autant que pour un VBCI qui a démontré au Mali bien résister aux IED et aux RPG et il ya un blindage addiionnel possible et surtout un filet anti RPG, sous forme de kit qu on utilise ou pas selon le conflit et la zone géographique.
        Nexter a des ingénieurs et techniciens qui ont aussi un cerveau et s’inquiètent de RETEX

      • albatros dit :

        Avec son air conditionné, sa fontaine réfrigérée et sa haute silhouette il me paraît taillé comme un MRAP donc bon pour l’Afrique ou la Syrie
        Il faut en envoyer le plus possible et dès maintenant aux 4500 soldats présents sous le feu…accompagnés de VBCI

      • albatros dit :

        L »industrie d’armement le naval ou le luxe ce sont les dernieres industries qui nous restent non encore délocalisées par nos technocrates

  6. Lechavenois dit :

    Au risque de passer pour candide, le profane que je suis trouve ce camion superbe. Ceux qui ont « crapahuté  » en VAB, vont assurément y trouver une très belle évolution.
    .
    L’armée française se modernise, à train de sénateur certes, mais elle se modernise ; et tout cela va dans le bon sens.

  7. Lassithi dit :

    Les biffins vont encore traîner leur guêtres dans les bons vieux VAB pendant quelques années.
    Les programmes sont toujours aussi impressionnants de lenteur, longueur. C’est vrai que ce n’est pas simple, d’autant plus que nos soit disant dirigeants y mettent des battons dans les roues dès qu’ils le peuvent, il paraît qu’il n’y a plus de pognon, c’est Bruxelles qui le dit, sauf pour eux. Heureusement BoJo montre la voie.

    • Albatros24 dit :

      Vous avez raison, nos énarques qui font carrière au MINEFI puis dans les banques vont nous saboter cela dans lesplus brefs délais : tyrop cher…
      Mais une sortie de l’UE par la France serait plus difficile pour nous…
      Car nous avons la monnaie EURO. Revenir au franc serait alors catastrophique, les anglais n’ont pas intégré l’Euro eux…
      Mais attendez que les anglais découvrent bien tous les inconvénients de cette sortie de l’UE, notamment sur leur économie, sur leur devise sur le surcoût des importations d’UE.
      Vous verrez qu ils vont se dépêcher ensuite de refaire tout un tas de traités avec l’UE pour compenser.
      On sort d’un traité et on en signe d’autres avec les pays de l’UE ensuite. Ce sera pour le bizeness bien sûr car les quelques industries encore présentes dans l’île sont liées à l’UE.
      Il n’y a que la City (nous n’avons pas de City nous) qui s’en sortira très bien, surtout si le pays devient un vaste paradis fiscal au final et qu’il n’y a plus de réglementation bruxelloise sur le travail, le commerce.

    • John dit :

      Maintenant, j’ai une question pour vous…
      Ces véhicules ont une durée de vie normale de 30 ans. Imaginez que la production se fasse sur 3 ans. Impossible pour les industriels de maintenir 27 ans de compétences, c’est une génération d’écart, même avec de l’export. L’export ne verra jamais autant d’exportations, il y a trop de concurrence, et bcp de pays européens produisent leurs propres blindés ou en partie (France, Suisse, Allemagne, Finlande, Italie, Suède, Autriche, et sous licence (Espagne, Royaume Uni, Pologne, Roumanie Piranha V).

      Que le remplacement arrive tard, ça c’est une question pertinente.
      Maintenant, que la production prenne du temps, c’est pas une mauvaise chose pour avoir une production saine, avec des employés qui développent une réelle expertise, et qui donc produisent de la qualité. Quand la production est tellement accélérée, la qualité baisse systématiquement si tout se fait à court terme.
      Et en plus de ça, avoir des véhicules de série qui puissent être utilisés avant d’avoir un rythme de production trop élevé permet de déceler des problèmes techniques, ou d’apporter des solutions à des parties non-optimales.

      Le Rafale a été produit très lentement, cela a forcément augmenté son coût de production, MAIS cela a permis de maintenir des compétences, et ces compétences sont stratégiques, en particulier pour un pays comme la France qui compte sur elle-même pour sa défense et sur sa propre industrie.
      Et honnêtement, entre le choix et le début de la production, le programme Scorpion est plutôt rapide pour un programme actuel. Et dépêcher les choses pour avoir des défauts de conception à corriger ensuite par centaines, c’est pas un bon calcul…

  8. Gégétto dit :

    J espère juste que les matériels livrés seront conformes et opérationnels….
    Pas juste une livraison et retour immédiat au garage!!

    • Albatros24 dit :

      Un usage dans les sables abrasifs du Mali sera un révélateur rapide et définitif

      • Wrecker47 dit :

        tous les blindés ont des défauts de jeunesse ,on les découvre petit à petit d’oû l’intérêt de ne pas les construire trop vite et laisser le temps aux utilisateurs de faire eux-mêmes leurs constats pour une bonne évaluation du véhicule .
        Pour ma part je le trouve lourd et gros avec une garde au sol un peu trop basse ,mais il y a vingt ans d’écarts entre le VAB et le Griffon que je n’ai pas utilisé …Reste aux jeunes de se faire la main dessus !Son utilisation dans le désert fera le reste !

  9. Guillaume dit :

    Incroyable.
    Y en a qui trouvent quand même le moyen de chialer…
    Vous avez qu’ a garder vos vieux vabs si vous n êtes pas contant. On peut dépenser l argent ailleurs…

    Non mais plus sérieusement, c est surtout une histoire de livraisons avant le 31, pour des raisons comptables.
    Vous vous en fichez ça on a compris, mais tout le monde ne s en fiche pas.
    Regardez chez Airbus par exemple, y a des gars qui vont travailler jusqu’au dernier moment pour tenir les objectifs annuels, et avoir un beau q4 a présenter en janvier.
    Alors y en a qui vont dire, c est pipeau, c est purement comptable, c est nul, c est pas la fin du monde si le 860em avion est livré le lendemain…
    Sauf que dans la vie industrielle il faut bien se donner des objectifs, et si vous ne les tenez pas vous êtes sanctionné par les investisseurs.
    Mais ça aussi a vous écouter, c est pipeau. Comme tout ici..
    De toute façon tout est nul, et c était mieux avant!!

    • PK dit :

      oui, c’était mieux avant… blindé 😉

    • Polymères dit :

      Et oui, les râleurs et les adeptes de l’auto-flagellation sont légions et pour eux, ce sont les autres qui sont totalement idiots d’avoir de bonnes nouvelles, de transmettre de bonnes nouvelles.
      Comme toujours on ouvre sa gueule pour râler, on se tait quand ça va bien. Vous avez déjà vu une manifestation pour dire « merci » à un gouvernement?
      Il restera encore 100 VAB la dernière année de remplacement par le Griffon qu’on verra encore les mêmes raconter qu’on traine ces vieux blindés, que nous ne sommes pas capables d’aller au bout, que c’est trop long etc…
      On est au début du projet et quoi qu’on en doute, l’industriel répond présent et ça permet toujours d’être parfaitement aligner avec la LPM, c’est le plus important.
      Mais comme je l’ai répété assez souvent ici, il faudra encore 3-4 ans pour que certains se taisent et admettent la réalité des hausses budgétaires ayant notamment accéléré le programme Scorpion. Cette année les livraisons du Griffon continueront avec 128 livrés et viendra l’an prochain le Jaguar et le Serval.
      Les impatients du web qui pensent que tout devrait et pourrait se faire en un claquement de doigts peuvent continuer à se plaindre , ils finiront par se taire.

  10. Arnaud dit :

    Le problème, c’est qu’on se fixe sur les véhicules qui sont certes de bon niveau, mais pas révolutionnaires. Or, la plus-value de SCORPION, c’est la composant « infovalorisation », qui permet à un véhicule de désigner une cible non traitable à un autre véhicule, bref de combattre en réseau ce qui permettra(it ?) de démultiplier les forces. Or, sur ce point, ce qui compte c’est la Vétronique associée aux véhicucles, et surtout le SI qui permettra de connecter les véhicules, c’est-à-dire SIC-S et les postes radio CONTACT. Or, sur ces points, les avancées ne semblent pas très bonnes. Et c’est bien le coeur du sujet : c’est sur ce sujet que la brigade 21 des Américains (l’équivalent de SCORPION US au début des années 2000) américaine a échoué.