!-- Quantcast Choice. Consent Manager Tag v2.0 (for TCF 2.0) -->

 

Irak : Une attaque contre une base abritant des soldats américains a fait un tué et plusieurs blessés

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

42 contributions

  1. Lacatapulte dit :

    Ayatollahs iraniens d’un côté, Trump de l’autre, la démocratie en Irak est mal barrée. Dans les deux cas les Irakiens ressortirons perdant. Finalement la dictature baasiste ça avait peut-être du bon… faut voir.

    • Robert dit :

      Lacatapulte,
      Le baasisme en Irak comme en Syrie est un mélange de socialisme arabe autoritaire, créé d’ailleurs par un chrétien. ce régime n’est pas bon en soi, il est dictatorial, mais dans le contexte arabo-musulman, il tenait en respect la tentation musulmane de dominer sur les minorités religieuses et ethniques. En Irak sur la majorité chiite, en Syrie sur la majorité sunnite.
      Saddam quoique sunnite permettait à toutes les religions de vivre ensemble sans domination de l’une sur les autres.
      C’est la seule qualité de ce régime comme celui d’Assad père et fils, mais dans le contexte de la région avec les tentatives de déstabilisation israélienne, américaine, iranienne, cette qualité est majeure.

    • Thaurac dit :

      Les içrakiens ne veulent pas la main mise iranienne sur leurs pays, et ne vont pas se laisser imposer un candidat de leur part comme ils ont fait au liban et dont le peuple ne veut pas.
      C’est plus qu’une ingérence iranienne, c’est une invasion déguisée , toujours via ces milices pourries car elle ne prend pas de risque, mais j’espère qu’un jour tout se paiera comptant car l’iran pourrit tout le moyen orient et commence aussi son travail de sape en amérique latine!
      quand stopperont nous ce gouvernement terroristes, et ses sbires, dont les agrdiens en priorité?

      • Lacatapulte dit :

        Thaurac, vous, Göret et Justin Hancq vous ne faites qu’une seule et même personne ? Vous avez la même manière de penser.

    • Pravda dit :

      Pas beaucoup de démocraties au sens occidental du terme dans la zone, certains ne sont pas mûrs pour ce mode de gouvernement et passent d’une dictature à une théocratie et vis versa.

    • NRJ dit :

      @Lacatapulte
      Quand il y avait une démocratie, ça a mené à l’EI, puisque les chiites ont voulu prendre leur revanche sur les sunnites. Donc oui on peut regretter Saddam Hussein.

  2. Alain d dit :

    L’Irak est totalement vérolé, il ne fallait pas laisser les chiites iraniens s’y installer. C’était déjà assez compliqué à gérer sans eux avec les kurdes, les sunnites et les chiites irakiens.
    On remercie donc les américains et leurs caniches britanniques, d’avoir enfoncé encore plus l’Irak, avec leurs sanctions, puis leurs opérations dès 1989, sous Clinton et Blair, jusqu’au baratin de Bush qui leurs a permis d’envahir l’Irak en 2003. Utile de rappeler, que les italiens, si critiques sur l’opération libyenne postérieure, avaient suivi les Etats-Unis dans cette mascarade, aventure hasardeuse et néfaste pour toute la région !
    On en paie et on en paiera le prix à l’infini….

    • Thaurac dit :

      Même le président irakien a menacé de démissionner si le candidat de l’iran était premier ministre.
      C’est maintenant que l’irak a besoin d’aide..l’iran fout le boxon partout même dans son pays ( on parle maintenant de 25000bléssés et 1500morts).
      Il faut anéantir les gardiens de la révolution et ce gouvernement de vieillards assoiffés de sang, et la tranquillité reviendra aussitôt car les milices chiites sans fric, ordre, feront profil bas, soit désarmées, soit supprimées..!

      • Auguste dit :

        Heii,hooo! « les vieillards assoiffés de sang »: qui a viré le Shah pour les mettre au pouvoir?.Qui a viré Mossadegh pour mettre le Shah?

      • MERCATOR dit :

        @Thaurac

        Mais vous savez bien, Thaurac , vous qui semblait à l’instar de Fabrice et autres, rouler pour Israël, ce qui est strictement votre droit, que tout ce que nous dénonçons et déplorons au sujet du bordel en Syrie, Irak et Libye et la disparition des dictatures, et l’oeuvre d’Israël , le consensus est général à ce sujet, via leur marionnette yankee . D’autre part bien évidemment, malgré les rodomontades des politiques, jamais Israël ne fera la moindre chose pour se débarrasser des gardiens de la révolution car les Ayatollahs et leur bombinette est leur meilleure assurance vie sur le plan stratégique et économique , vous pensez ! les ayatollahs chassés, l’Iran deviendrait une démocratie et la puissance économique majeure en moins de dix ans ,et horresco referens le chouchou des yankees ! tout le travail d’élimination de Saddam et kadhafi ( pour l’ophtalmo , ça a foiré à cause de ce putain de Putin ) entamé depuis 2001 réduit à néant

        • fabrice dit :

          Mercator,
          Si j’ai bien compris.
          Israël est méchant car il a voulu créer la démocratie dans les pays arabo musulmans. C’est mal car selon Mercato les Arabo musulmans aspirent à être traité comme des chiens et à vivre dans des dictature faillis. Le Syrien aime se faire sodomiser par les Mukhabarat.
          Si l’Iran était une démocratie, ce que veut Israël et visiblement pas la France qui commerce, loue et magouille avec les Ayatollah, vous avouez que l’Iran serait riche et prospère. Oh les sales Juifs qui veulent que les Iraniens deviennent libres, riches et prospères ! Alors que la France elle comprend les aspirations iraniennes de vivre pauvres et sous la botte des ayatollah ignares.
          Merci pour vos critiques lumineuses d’Israël, chacun qui vous lira, en déduira beaucoup de choses.

        • fabrice dit :

          L’Iran n’a plus d’eau…
          https://www.latribune.fr/economie/international/l-iran-a-court-d-eau-la-source-des-tensions-sociales-836093.html
          Heureusement la pluie est arrivée, à deux jours près le maire de Teheran aurait du faire évacuer la ville à cause de la pollution…
          https://en.radiofarda.com/a/air-pollution-tehran-evacuation-iran/30330340.html
          mais bon ce n’est pas grave le sol s’effondre…
          https://www.geo.fr/environnement/iran-teheran-senfonce-peu-a-peu-dans-le-sol-193717

        • Robert dit :

          Bien vu, Mercator.
          Sans ennemis, Israël n’existe plus. Grâce a ces ennemis, et à son travail d’influence et de nuisance inégalé, il n’a de comptes à rendre à personne et n’est jamais mis en demeure de respecter les droits fondamentaux des autres quand il les agressent pour son profit.
          Le seul état raciste du monde n’a jamais de compte à rendre. Cherchez l’erreur!

          • fabrice dit :

            Robert veut dire « le seul Etat condamné sur la planète », suffit de regarder les condamnations à l’ONU, 18 cette année contre Israël, 2 contre la Russie, 0 contre l’Iran (élu au commissariat des droits de l’homme, faut il en rire ?) 0 contre l’Arabie, 0 contre la Syrie, cette magnifique démocratie ou le respect des droits de l’homme caractérise les Mukhabarat…. Où sont les Juifs des pays arabes ? Moi je les trouve bien gentil Israël de traiter les Arabes israéliens comme des citoyens égaux et pas de la même manière que les Juifs ont été traité dans le Monde arabe…

          • Robert dit :

            Fabrice,
            A la différence de vous, je dis ouvertement ce que j’ai à dire et je ne pleurniche pas entre deux menaces. J’ai dit ce que j’ai à dire, rien de plus ou de moins.

      • gg dit :

        comme bibi quoi

      • Alain d dit :

        Oui Thaurac, mais s’il démissionne ça va figer la situation, comme au Liban, parce que ni le FMI, ni la BEI, ni la BERD ne financeront les bras armés de l’Iran. Donc dans les deux cas nous irions vers un pourrissement des situations, puisque ces nations sont en vrac avec leurs finances totalement HS. Et ce serait tout bonus pour l’Iran.

        • fabrice dit :

          Alain d.
          « Tout bonus pour l’Iran », sauf qu’une des raisons de la faillite libanaise est aussi que l’Iran est incapable de payer. Les finances de l’Iran sont devenus plus que problématiques. L’Iran tient comme l’Algérie en puisant dans les réserves, sauf qu’elles s’épuisent.
          Tenez une analyse du budget iranien 2019 https://en.radiofarda.com/a/next-year-s-budget-balanced-only-on-paper-iran-parliamentary-think-tank-says/30344493.html
          L’Iran est au pieds du mur. Les Ayatollah vont patienter jusqu’aux élections US en espérant qu’un démocrate pro iranien gagne les élections. Si Trump gagne, ils n’auront pas d’autres choix que d’aller à Canossa.
          L’alliance anti US dite « Axis for peace » (Russie, Iran, Syrie, Venezuela, Cuba, Corée du Nord, Liban, Algérie…) 1er producteur de propagande anti US (et antisémite d’ailleurs) de la planète est en faillite. Seule la Chine pourrait éventuellement financer tout ça mais il faudrait dépenser dans les 100 mds de $ PAR AN et subir les foudres US. Les Chinois ne sont pas débiles.

          • Alain d dit :

            @fabrice
            Le gouvernement iranien est à sec, mais par contre les hystériques gardiens de la révolution qui pilote une partie du business iranien, dont l’eau, trouveront toujours des financement au détriment des populations, ne serait-ce qu’avec la revente d’hydrocarbures à l’étranger et autres magouilles !.
            Les chinois ne sont effectivement pas débiles, ils profitent au maximum de la situation depuis des années, en finançant grassement, puisque que la Chine est le premier client de l’Iran : Hydrocarbures, cuivre, zinc, fer et produits issus du pétrole.

    • Auguste dit :

      Les Italiens font ce que les US leur disent de faire.Et sans broncher.Dans l’opération libyenne,ils y étaient aussi avec leurs Tornado.

      • Alain d dit :

        Oui, mais on les a pas beaucoup vu dans ces opérations, un peu faux culs, je participe mais faites sans moi.

  3. Vinz dit :

    Tout ce cirque moyen oriental a commencé avec la prise d’otage de la Mecque en 79 – dont on va célébrer avec faste et gras de moutons le 40° anniversaire.
    .
    Pour rappel cet article de la BBC, qui , pour une fois, n’omet pas le rôle déterminant de l’équipe du GIGN dépéché en catastrophe sur place : http://www.opex360.com/2019/12/28/irak-une-attaque-contre-une-base-abritant-des-soldats-americains-a-fait-un-tue-et-plusieurs-blesses/
    .
    Cette prise d’otage et le désastre militaire (déjà) qui s’ensuivit obligea le Séoud à abandonner son train de réformes de modernisation – en échange notamment de la fatwa promulguée par le conseil religieux donnant aux soldats toute latitude pour combattre dans la mosquée même. Ainsi qu’un partage des pouvoirs : au roi les affaires politiques, au conseil de la choura les affaires religieuses, qui s’assurera que le hanbalisme est appliqué avec le plus grand zèle, et s’appliquera conciencieusement à développer le wahhabisme, courte échelle efficace de tous les jidahismes sunnites connus.

  4. ji_louis dit :

    Trump a promis de ramener les boys au pays et d’en finir avec les guerres sans fin, c’est une promesse phare de sa campagne électorale. Aussi, les iraniens font en sorte de contrecarrer cette promesse en multipliant les incidents où ils ne peuvent pas être mis directement en cause: Attaque « mystérieuse » de pétroliers, bombardement « houti » des installations pétrolières arabes, bombardement non revendiqué d’une base américaine en irak…
    Les iraniens avaient averti que toutes les bases américaines au Moyen Orient étaient à portée d’attaques iraniennes… avec ou sans missile de croisière!
    D’autre part, les américains peuvent difficilement à la fois lutter contre EI, les milices pro-iraniennes et le gouvernement censé coopérer avec eux en Irak.

    • fabrice dit :

      Trump a promis de ne plus faire la guerre « pour défendre les Droits de l’Homme ou établir la Démocratie »mais de faire la guerre pour « défendre les intérêts des USA ».
      Si tu tue un soldat US à l’étranger, attends toi à qu’une main lourde s’abatte sur toi. Rien d’impopulaire dans ce que dit Trump.
      Comment Trump définit les intérêts des USA ? D’abord la vie des citoyens US puis le big business (le pétrole, les entreprises US).
      Israël ? 300 000 citoyens US y vivent (soit 10% des US vivant à l’étranger), 100 mds de $ d’IDE US y sont dont 280 centres de recherche (y compris le seul centre de R/D d’Apple en dehors des USA), une forte communauté juive US solidaire (dont de très proches de Trump) et 40 millions d’évangéliques, piliers du parti républicain, qui en font une question centrale pour eux. Défendre Israël, celà fait donc évidemment partie des intérêts US que Trump compte défendre (mais pas que lui, le Congrès est majoritairement pro israélien).

  5. fraisedesbois dit :

    Les houthis n’ont pas revendiqué?

  6. aleksandar dit :

    Assaad al-Aïdani n’est pas le candidat poussé par l’Iran, il est le candidat de la majorité chiite au parlement issu des élections de 2018.
    Qui s’est mis d’accord sur son nom parce que cela maintiendrait le régime en place.
    D’ailleurs ces différents partis s’étaient même déjà mis d’accord sur la répartition des juteux portefeuilles ministériels.
    Le  » système » n’entend pas les revendications de la rue.
    C’est a cette nomination que s’oppose le Président Salih en violant de facto la constitution irakienne.
    Constitution rédigée par les US et non les iraniens et qui est a l’origine du chaos et du pillage de l’Irak par les partis aux pouvoir, chiites, kurdes et sunnites confondus.
    L’obsession de voir la main de l’IRAN partout en Irak est une grave erreur d’analyse des occidentaux, a moins que cela ne soit volontaire bien sur..
    L’Iran s’inquiète de la déliquescence de l’état en Irak et aimerait bien que son voisin reviennent a plus de stabilité, ce n’est jamais bon d’avoir un voisin en plein chaos politique et social.
    Mais aujourd’hui, ni l’Iran,lassé de incapacité des partis chiites a s’entendre, ni le Grand ayatollah Sistani qui ne veut plus intervenir dans le jeu politique trouble, ne veulent intervenir dans le bras de fer qui oppose le Président et la coalition chiite.
    Soit le Président gagne et impose son candidat et celui ci n’aura pas de majorité pour gouverner, soit la Coalition gagne et le Président devra démissionner.
    Quand a Moktada Sadr, entre son double jeu permanent et sa longue liste de trahisons, il n’y a que sur un point ou il fait l’unanimité : personne ne veut gouverner avec lui.

  7. MERCATOR dit :

    « et l’oeuvre d’Israël « , lire bien évidemment « est l’oeuvre « 

  8. breer dit :

    A travers l’histoire c’est un fait que dans les pays aux mentalités assez rudes et violentes partagées entre ethnies, religions, ou factions, il n’y a que le maintien de pouvoir forts et souvent dictatoriaux pour éviter l’éclatement et l’implosion sociale, les interventions occidentales qui ont parfois, par le passé il est vrai, œuvré pour maintenir ces cohésions, ont ces dernières décennies favorisé l’inverse .. Tous ces pays aujourd’hui en conflits durables n’étaient pas prêts à exister en démocratie à l’occidentale… A croire que les dirigeants occidentaux sont ignares, stupides, ou alors particulièrement cyniques et machiavéliques…

    • fabrice dit :

      Votre baratin ça marche aussi pour l’UE ? Et pour la « France des archipels » ? Vous allez nous dire que l’UE n’est pas divisé entre ethnies, religions et factions ?
      Vous appelez donc de votre voeu une dictature en France et à Bruxelles ? Vous a-t-on bien compris ?

  9. breer dit :

    Par ailleurs, en se projetant dans un avenir (hypothétique) on pourrait s’attendre au même phénomène d’éclatement violent en France (voir Europe) d’ici quelques décennies qui amèneraient par impuissance, et incompétence passée des dirigeants à mettre en place des pouvoirs autoritaires afin d’ enrayer le chaos qui se sera plus ou moins généralisé… L’histoire de l’humanité semble toujours se répéter avec plus ou moins de similitudes, et d’espace dans le temps …

  10. Affreux Jojo [AOP France] dit :

    Ce n’est pas rare d’après ce que je vois ici et là. En général, ces bases sont protégées par des systèmes « GoalKeeper » terrestres.

    Démo

    https://youtu.be/KsVUISS8oHs

  11. Morane dit :

    Comment appelle-t-on un cercueil au Yémen ?

    Une caisse à « Houthi »…

    • Castel dit :

      @ elle est excellente celle la !!
      D’ailleurs, on pourrait en profiter pour rajouter que les Saoudiens ne peuvent pas les encaisser !!
      d’ou leurs problèmes sur le terrain…..

  12. jyb dit :

    résultat (plus ou moins voulu) de la politique trumpienne. La colonisation iranienne de l’irak est une des solutions appliquées par l’iran pour contourner les sanctions us.

    • aleksandar dit :

      Je ne suis pas sur que la politique trumpienne, si il y en a une, atteint ce niveau de billard a 3 bandes.
      Il veut ramener les boys a la maison et quitter le POMO, tout simplement.
      Il est d’ailleurs symptomatique que ce soit la première fois que le département d’Etat n’intervient pas dans cette nomination et ne communique pas.
      C’est silence radio total .

      • jyb dit :

        @aleksandar
        exact. avec trump on est plutôt dans le retro-éffet ou la regression que dans le coup d’après. On ne peut pas vouloir se désengager du pomo et remettre stupidement des pièces dans la machine.

    • aleksandar dit :

      Pour ce qui est de la  » colonisation  » iranienne, le terme me semble un peu fort.
      L’Irak est un partenaire économique et surtout un rempart contre une éventuelle agression US, oui.
      Surtout grâce aux foules chiites de l’Irak qui se soutiendraient l’Iran.
      Mais la vieille querelle entre Qom et Nadjaf n’as pas disparu pour autant.
      Et la méfiance de part et d’autre toujours présente.

      • jyb dit :

        @aleksandar
        « colonisation » c’est un mot que tout le monde comprend et condamne évidemment, vous voyez ce que je veut dire…

        • fabrice dit :

          Jyb
          Sauf que pour des dizaines de millions de personnes dans le Monde, les Juifs ne sont pas des colons à Jérusalem. Toi tu peux penser ce que tu veux, mais eux aussi. Crois moi, néanmoins, l’UE, devenue sans Dieu ni religion, a tort de croire que c’est négociable, ce ne l’est pas, c’est une question de foi et de vérité.

          • jyb dit :

            @fabrice
            « C’est une question de foi et de vérité » daesh peut etre ? c’est effectivement la foi et la vérité qui leur a fait croire en dabiq…
            J’en conclu que vous êtes un extrémiste sinon un fanatique.
            C’est pas une profession de foi, c’est un coming out.

  13. wagdoox dit :

    Les US ont créer le problème de départ, ils ne peuvent rien résoudre.
    Maintenant les problèmes vont nous retomber sur la gueule.
    Il va falloir changer très vite de logiciel et arrêter avec la faiblesse sur notre sol.