La Turquie envisage d’établir une base navale dans le nord de Chypre

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

103 contributions

  1. Le Suren dit :

    « Le Conseil européen réaffirme sans équivoque sa solidarité avec la Grèce et Chypre en ce qui concerne ces actions de la Turquie », a cependant fait valoir l’Union européenne, ». Impressionné par cette détermination, le gouvernement turc vient d’annoncer l’abandon de cette base navale. Oups, excusez-moi, je viens de me réveiller en sursaut !

  2. Göret dit :

    Notre domination pacifique sur la région est annoncée et inéluctable.
    L’avenir nous appartient, demographiquement, religieusement, economiquement et militairement.
    Car la nature a horreur du vide, or l’Occident est à present en phase terminale de sa domination.

    • Pravda dit :

      Donc pourquoi n’êtes vous pas encore reparti dans votre merveilleux pays plein de promesses ? Comme d’habitude nous n’aurons pas réponse.
      PS, l’occident peut encore, et pourra encore dans trente ans, vous écrasez économiquement puis militairement si le désir ou le besoin s’en fait sentir.

    • mich dit :

      Franchement , cela devient tellement gros ,que cela ne fait plus trop crédible ,mais bon c ‘est juste mon avis.

    • alabatros2 dit :

      Cela me rappelle un moustachu et son espace vital…le tout a mal fini par un suicide dans son bunker
      Il semble que l’histoire bégaie mon cher cochonou…

    • Roberto dit :

      La Tuquie est un nain economique (encore plus en rapport a sa population) qui pour l’instant fait beaucoup de bruit grâce à l’argent du Qatar, a un prêt de la Chine et les grands avantages que l’UE, principal investisseur, lui à donné au nom de  »’l’integration » et de la  »democratisation »sans compter les menaces d’Erdogan sur les migrants pour avoir du fric…tout cela put changer très rapidement et ce n’est pas la minable Livre Turque qui va vous sauver.
      C’est le problème des grandes gueules dans votre genre, ça vient plein de menaces alors que derrière il n’y a que du vent.

    • ionisateur dit :

      « Notre domination pacifique sur la région est annoncée et inéluctable.
      L’avenir nous appartient, demographiquement, religieusement, economiquement et militairement. »

      Domination ? La Turquie agit en violation du droit international et de la ZEE d’un membre de l’UE. La France et l’Italie ont déjà réagi par l’envoi de frégates. Et autant être clair et net, ces deux pays peuvent — individuellement comme conjointement — mettre la Turquie KO. Alors, ton petit troll est mignon mais l’on en reparlera de la « domination ottomane » quand les navires turcs seront coulés lorsque les Italiens et/ou Français en auront assez…

    • Lacatapulte dit :

      Ils sont mignons les petits fanatiques du dictateur moustachu comme vous Goret… ils sont tellement prévisibles. Vous savez que le concept d’occident n’existe plus depuis au moins 30 ans, ce serait bien que vous vous mettiez à la page. Ça vous éviterait juste de passer pour des neuneus qui vivent hors leur temps.

    • Elwin dit :

      Je doute même que Göret soit Turc, à vrai dire.

    • lym dit :

      Tiens revoilà cochon, seul pensionnaire de la ferme a trol de son maître qui peine objectivement à imiter les méthodes de son nouvel « allié »!
      Prévenez la SPA, le malheureux délire.

    • Alsaco dit :

      @Göret
      Çà c’est le rêve de votre président, et les présidents ne font que passer, un jour il y aura un autre avec une autre vision.
      Il y a une opposition en Turquie, tout les turcs ne pensent pas comme lui, et comme vous.
      https://www.europe1.fr/international/turquie-le-candidat-de-lopposition-en-tete-aux-elections-municipales-3906174

      Çà me fait penser a la guerre des malouines, la junte militaire en place par peur de continuer à perdre en crédibilité et son pouvoir a essayer d unifier le peuple en jouant sur la fibre nationaliste en essayant de récupérer ce qui leur revenait de droit, ça ne se passe pas toujours comme prévu, comme un rêve …

    • NRJ dit :

      @Göret
      Vu les performances de l’armée turque on peut se marrer. Ils font une opération contre l’EI en totale supériorité matérielle et numérique et se font démolir. 10 chars Léopard 2 perdus (pourtant l’un des plus modernes au monde. Ce n’est pas un banal T-55), 1 M60 et 4 VCI. Et 70 morts sans compter les centaines de morts et les milliers de blessés des miliciens alliés à la Turquie qui participaient à l’opération.

      Et il ne s’agit que de l’armée de terre. L’armée de l’air et la marine utilisent du matériel périmé depuis longtemps. Les F-16 datent des années 80. Les frégates ont au mieux 20 ans d’âge. Face à l’armée française, il faudra une noire incompétence dans nos rangs pour ne pas vous exploser. La seule arme qui pourrait tenir la route, c’est les S-400. Pas sur que ca suffise… Vous n’avez de toute façon quasiment aucun moyen de projection (porte-avions, porte-hélicoptères, avions stratégiques) donc le mieux que vous pourrez faire, c’est attendre les coups.

      « L’avenir nous appartient […] économiquement ». Vous êtes sérieux ? Allez juste sur Google pour vous en assurez (si vous voulez un article lisez https://www.google.com/amp/s/www.lesechos.fr/amp/1124232).
      L’inflation, les sanctions, bref tout ne va pas pour le mieux en Turquie. Mais ça je suppose que ce n’est pas dit dans votre usine à troll. Et avoir de la démographie ne suffit pas pour avoir un pays puissant. Comparez Israël et l’Égypte et…. Réfléchissez (si toutefois vous en êtes capable).

      • Sanayist dit :

        Vous nous rabâchez votre propagande diarrhéique anti-turque systématiquement sur tous les articles, tel un ignare lobotomisé qui se complait dans sa diarrhée mentale.

        L’opération Bouclier de l’Euphrate a été lancé 40 jours après la tentative de coup d’état de vos terroristes güllenistes. Il s’en est suivi une purge impitoyable des terroristes pro-occidentaux. Cela n’a absolument pas affaibli l’armée turque bien au contraire, débarassée des terroristes et traîtres, elle est devenue beaucoup plus puissante. Les chars Leopard 2 A4 en service ne sont pas les « plus modernes au monde ». Ils sont vulnérables face aux missiles anti-tanks. Les chars utilisés dans l’opération Bouclier de l’Euphrate ne disposaient pas de système protection active ce qui a causé la perte de 10 chars Leopards 2A4. N’importe quel char qui ne dispose pas de système de protection active est vulnérable face au ATGM, on a bien vu l’état lamentable de vos chars Leclerc au Yémen qui se sont faits dégommés, les pertes se sont comptées par dizaines. L’armée turque s’est expérimentée en combat sur le terrain syrien, pour preuve il n’y a eu aucun chars détruits lors de la prochaine opération Branche d’Olivier contre vos terroristes kurdes à Afrin, opération qui permettra la suppression de plus de 5000 de vos terroristes. Idem avec la phase 1 de l’opération Source de Paix à l’est de l’Euphrate, aucune perte matérielle, plus de 1500 terroristes neutralisés. De plus les 170 chars M60-T turcs ont subi une modernisation complète et sont désormais dôtés d’équipements de guerre moderne et de système de protection active PULAT (développé par ASELSAN) nullifiant le danger des ATGM.

        Vous évoquez l’âge de l’armée de l’air turque.
        Les F-16 sont modernisés au niveau block-52. De plus,actuellement le programme de modernisation indigène ÖZGÜR se poursuit afin de moderniser l’ensemble (ou les block-52) des F-16 turcs. Le programme ÖZGÜR comprent entre autre :
        Radar AESA GaN indigène
        Casque avec affichage intégré Aselsan
        Ordinateur de bord Aselsan
        IFF indigène
        Multi-Function display Aselsan (affichage multifonction)
        Interface digital Aselsan
        Cockpit Aselsan de 5ème génération
        Pod de reconnaissance et de ciblage haute-performance ASELPOD
        Navigation inertielle Aselsan LN-280
        etc…

        Le programme ÖZGÜR sera complété dans les années prochaines années, il permettra de faire passer automatiquement les F-16 turcs au niveau VIPER / Block-70 de Lockheed Martin, ça sera amplement suffisant le temps que l’avion de chasse de 5eme génération TF-X soit prêt vers 2030. De plus, la Turquie va économiser ses F-16 grâce à ses drones de combat stratégique AKINCI rentrant en production en série début 2020. Le drone AKINCI fait 12,3 mètres de long pour 20 mètres de large, il pèse 5,5 tonnes et emporte une charge utile de 1500kg avec un radar AESA, pour une altitude de 40000 pieds, 24h d’autonomie, une portée de plus de 2000 km avec une vitesse de 450 km/h.

        Ses munitions comprennent entre autres les missiles indigènes air-air Gökdoğan et Bozdoğan et les missiles de croisière furtifs SOM-A/Som-J (+280km, attaque de cible terrestre et navale).

        D’ici peu, vous devrez faire face constamment, 24h/24h, à plusieurs escadrons de drones AKINCI patrouillant terre, mer, ciel, équipés chacun de radar AESA, de missiles de croisière furtifs avec plus de 280km de portée (SOM-J) et de missiles air-air (missiles indigènes Göktüg)… Aux dernières nouvelles, votre armée a été obligée d’acheter sur étagère quelques drones Reaper au régime américain et leur utilisation est tributaire de l’autorisation du régime américain.

        Pour la marine turque, votre seul « critère », l’âge », que vous prenez en compte est complètement bidonné et vos « références » wikipedia font pitié.

        Toutes les frégates de la marine turque ont été modernisées par des sytèmes radars et missiles modernes. Les frégates Gaziantep F-490, Gemlik F-492, Gelibolu F-493 et Gökçeada F-494 seront retirés du service en 2025 pour être remplacé par les frégate furtives multirôles ISTIF. La première frégate furtive multirôle ISTIF TCG-ISTANBUL (F-515) est terminée à 50%. La mise à l’eau est prévu courant 2020 et l’entrée en service début 2021 (après le contrôle et déploiement opérationnel des systèmes).

        9 frégates ISTIF sont prévus.

        Pratiquement 85% des systèmes sont indigènes. Les frégates ISTIF seront équipées, entre autres :

        Sonar monté sur coque dernière génération YAKAMOS 3
        TORK : système anti-torpille hard-kill
        HIZIR : système anti-torpille soft-kill
        Aselsan HIZIR-LFAS Variable Depth Sonar (sonar actif remorqué à basse fréquence)

        Aselsan ARES-2N système de guerre éléctronique
        Aselsan AHTAPOT SeaEye système Electro-Optique (reco & surveillance & ciblage)
        Aselsan AKR-D Block 2 radar de contrôle de tir (120km de portée)
        Aselsan ALPER LPI radar de navigation tactique et de surveillance (Low probability of Intercept)
        Aselsan PIRI système de traque et de recherche infrarouge
        Aselsan LAWS (Laser Warning System)
        Aselsan WAIS (système d’identification automatique des navires de guerre)
        KALKAN système de lancement de paillettes et leurres

        Système de gestion intégrée des données de combat en réseau GENESIS ADVENT
        SATCOM indigène

        16 VLS (Vertical Launch System)
        ATMACA missile sol-sol block-1 (portée > 250km, cible navale et terrestre)
        ORKA torpille anti-soumarine
        ASRLS (DSH-RAS) système de lancement de roquette anti-sous-marin
        GÖKDENIZ CIWS 35mm (remplace les PHALANX CIWS obsolètes)
        T625 Gökbey helicoptère navale (lutte anti-soumarine/attaque naval avec missile TEMREN)
        25 mm Aselsan STAMP

        Presque tous ces systèmes sont en production en série ou en phase de l’être. Il y aura également les destroyers furtifs lourds multirôles TF-2000 qui font plus de 7000 tonnes dont la production commencera en 2023. Les destroyers TF-2000 seront des monstres redoutables surarmés. 7 destroyers seront en service en 2030. Combien de destroyers aurait vous en 2035 ? 4 destroyers aux capacités inférieurs (2 classes Horizon, 2 classe Aquitaine).

        Pour ceux qui veulent connaître les systèmes embarqués des destroyers TF-2000, j’ai tout exposé en détails avec les images dans mon article (vers la fin) : https://turkishmilitaryfr.wordpress.com/2019/04/20/programmes-militaires-turcs/

        Pour accélérer la production, le chantier d’entretien naval de İzmir/Alaybey va être reconverti en chantier de construction navale début 2020. De cette façon, la construction des frégates ISTIF et des destroyers TF-2000 pourra être réalisée parallèllement avec le chantier naval d’Istambul, sans attendre que l’autre chantier naval se libère.

        De plus, la Turquie vient de mettre à l’eau le premier sous-marin anaérobie AIP TCG Piri Reis (S-330).

        Les sous-marins REIS sont construits à plus de 80% avec du matériel indigène de haute technologie.
        A partir de 2022, tous les ans il y aura un sous-marin AIP de la classe Reis qui rentrera en service. Le 2e, 3e, 4e et 5e sous-marins sont déjà en construction.

        TCG Piri Reis (S-330) : 2021
        TCG Hızır Reis (S-331) : 2022
        TCG Murat Reis (S-332) : 2023
        TCG Aydın Reis (S-333) : 2024
        TCG Seydi Ali Reis (S-334) : 2025
        TCG Selman Reis (S-335) : 2026

        Les sous-marins Reis sont construits avec les dernière technologie en matière de furtivité acoustique et électromagnétique. Leur propulsion indépendante de l’atmosphère à pile à combustible (AIP) les rend extrêment furtif et très dangereux pour les navires / groupes aéronavals ennemis. Les sous-marins nucléaires, extrêmement chères, ne peuvent jamais arrêter leurs cœurs nucléaires, leur signature acoustique et thermique les trahissent beaucoup, et le glas vient de sonner pour les sous-marins nucléaires, avec l’apparition des sonars actifs remorqués basse fréquence à profondeur variable comme le HIZIR-LFAS (Low Frequency Towed Active Variable Depth Sonar) d’ASELSAN (le CAPTAS-4 de Thales peut-être un « concurrent »), les SN seront bientôt facilement détéctables, leurs coeurs nucléaires ne pouvant jamais être mises en veilleuse, contrairement aux sous-marins AIP, qui peuvent totalement arrêter leur moteur et passer en mode silence absolue.

        Pour rappel et comprendre à quel point les sous-marins AIP sont dangereux : un seul sous-marin AIP suédois avait défait l’ensemble du groupe aéro-naval du régime américain et coulé virtuellement plusieurs portes-avions américains dans un exercice de guerre réel :
        https://turkishmilitaryfr.wordpress.com/2019/06/13/comment-un-seul-sous-marin-suedois-a-battu-lus-navy/

        Les sous-marins REIS sont capables d’effectuer entre autres, des frappes à l’aide de missiles de croisières ATMACA (block-1 : portée +250 km, block-2 : 500km) contre des cibles navales ou terrestres.

        Avec la livraison de ces redoutables sous-marins REIS à propulsion AIP, la protection des eaux territoriales turques sera grandement améliorée.

        Pour tout savoir sur les programmes d’armements turcs, les lecteurs peuvent consulter mon article dédié. Cela vous évitera de lires les commentaires complètement débiles de la part des trolls frustrés anti-turc comme « NRJ ».

        @ »NRJ »
        Quand à vos délires guerrières imaginaires, je vous rapelle que la Turquie est à domicile, à moins de ramener l’ensemble de votre flotte au large de la Turquie, vous ne pourrez rien faire d’autre que gesticuler pitoyablement. La moindre attaque contre un navire de forage ou militaire turc, entraînera une riposte aéro-navale. 100 F-16 armés chacun de 4 missiles de croisière anti-navire SOM décolleront pour larguer leur charge contre l’ennemi, les sous-marins et navires turques attaqueront également à l’aide des missiles anti-navire ATMACA / Harpoon. Autrement dit, sur place, la marine française se ferait salement démolir la gueule.

        Mais le pire reste sans doute à venir. Ce que je vous ai listé ci-dessus n’est qu’un miniscule apercu de ce qui vous attends bientôt. Je n’ai même pas parlé des centaines de batteries cotières de missiles de croisière anti-navire ATMACA block-2 de 500km de portée. Ni des batteries cotières de missile de croisière anti-navire GEZGIN de 2500 km de portée. Si vous croyez sérieusement que vous pourrez stopper une attaque par saturation simultanée massive de plusieurs milliers de missiles anti-navires, alors n’hésitez pas.

        Pour avoir une vue d’ensemble sur les armements turcs qui rentreront en service prochainement, j’envois les lecteurs vers mon article dédié.

        D’ici quelques années, la Turquie sera tellement armée avec son propre équipement indigène, que toute agression entraînera des pertes intolérables et totales à l’ennemi.

        Vous évoquez également les moyens de projections de l’armée turque, « inéxistants » selon vous. Vous oubliez que le LHD TCG-Anadolu va bientôt rentrer en service et les 10 avions de transports stratégiques A400M. Encore une preuve de votre crasse ignorance. Arrêtez de nous casser les burnes avec vos commentaires totalement bidon à côté de la plaque. Merci

        • garance dit :

          Je serai votre président je vous ferai embastiller pour diffusion de secret militaire.
          A moins que…

        • Göret dit :

          Ah « frère », tu avais besoin de t’exprimer semblerait-il?
          Grouiiiikkkk

        • Czar dit :

          « et le glas vient de sonner pour les sous-marins nucléaires, »

          ouaip, d’ailleurs les yankees viennent de ferrailler les leurs et de commander de nouveaux sous-marins à propulsion kébabique à la puissance industrie du sultan néo-ottoman-shakouill

        • Lechavenois dit :

          à Sanayist :
          .
          « ….Vous nous rabâchez votre propagande diarrhéique anti-turque systématiquement sur tous les articles, tel un ignare lobotomisé qui se complait dans sa diarrhée mentale…. »
          .
          Sanayist, pour financer tout cela, il faut de l’argent, beaucoup d’argent ! Et l’argent, la Turquie en a t’ elle suffisamment pour entretenir un tel arsenal ? Rien n’est moins sur !…
          .
          Bon courage au grand et noble peuple turc et vivement que  » Merdogan le Tyran islamiste  » soit destitué par l’opposition démocratique laïque .
          .

        • Edgar dit :

          @ Sanayist: Que la Turquie soit en mesure de défendre ses eaux territoriales, et même celles de sa zone d’occupation à Chypre, c’est évident. Après tout, le rôle principal de la marine turque, au sein de l’OTAN, était bien de défendre les Détroits face aux tentatives de pénétrations russes… Mais qui dit manque de capacité de projection dit impossibilité de protéger, à grande distance, son trafic maritime civil. Or, la Turquie, pour des raisons économiques, ne peut se passer de son accès maritime commercial vers l’Ouest, vers la Méditerranée centrale et occidentale. Or ce sont bien deux zones qui sont sous le contrôle historique des marines italiennes et françaises… En cas de conflit dans les eaux de Chypre, la Grèce et l’Egypte seront probablement impliquées. Les voies d’accès au monde extérieur, pour l’économie turque, se réduiront vite aux seuls Etats bordant la Mer Noire, et à l’Iran. les circulations de marchandises deviendront difficiles, seront ralenties, l’industrie turque sera entravée. Donc, crise militaire prolongée, même d’intensité moyenne = crise économique grave en Turquie = chute du régime.

          • Sanayist dit :

            La marine turque n’est pas basée sur une logique de projection. Son but était avant tout la protection des mers turques limitrophes. C’est en train de changer avec la construction de LHD et des différentres frégates et destroyers.

            Votre scénario ne tient pas compte du déferlement migratoire par voie terrestre qui va s’en suivre en direction de l’europe. Actuellement, plus de 5 millions de migrants sont retenus par la Turquie qui n’est qu’un pays de passage. En cas de conflit, les frontières seront ouvertes. Aucun pays n’est capable d’endiguer une invasion migratoire de dizaines de millions de migrants déchaînés. Les conséquences seront terribles pour l’europe. Montée des extremistes / populistes, fermeture des frontières, disparition de l’espace Schengen et des échanges commerciaux = crise économique / guerre civile à terme.

        • Nauatg dit :

          @sanayist
          Sortez de votre chambre et votre ordi. Cessez de nous ressasser en boucle vos articles bidons wikipédia sûrement écrits par le mm analphabète mononeuroné et respirez un grand coup. Ça vous évitera des réveils difficiles. Personne ici ne croit vos foutaises car le public n est pas du mm type que pour YouTube. Un minimum d expérience militaire a appris que si les militaires turcs sont bons et en tt cas au niveau des critères de l OTAN qu ils sont de bons camarades travailleurs et opiniâtres vos balivernes ne bernent que vous même et quelques benêts aculturés.
          Vos opérations se sont faites dans la douleurs avec de ttes façons les auxiliaires nazislamistes de votre SS d Erdogan en Premiere ligne qui en ont pris plein la gueule tandis que l aviation sciemment causait des dommages collatéraux hors normes.
          Mais comme toute guerre il y a des pertes là n est pas là question. Seul un idiot rivé à son ordi dans votre genre de masturbe avec du 0 perte.
          Quant au Yémen et l appui tacite d Ankara à la coalition de dégénérés de sunnites du golfe qui massacrent les populations civiles sachez qd mm mais ça bien sûr on le sait en sortant de sa chambre qu ils ont érigé le Leclerc en icône tellement il leur a sauvé les miches a maintes reprises.

        • albatros dit :

          Les Leclerc ont prouvé justement qu ils étaient les meilleurs tanks pour un combat asymétrique, pas de chance et il n’y a eu qu’un seul Leclerc de vraiment touché par un missile anti char (mort d’un tankiste)
          Puis le tank a été réparé …

        • albatros dit :

          « D’ici quelques années, la Turquie sera tellement armée avec son propre équipement indigène, que toute agression entraînera des pertes intolérables et totales à l’ennemi. »
          Donc ce n’est pas le cas actuellement…

    • Françoise dit :

      « L’avenir nous appartient religieusement ».
      .
      Cher Goret,
      .
      L’avenir de l’Islam suivra celui de christianisme :

      D’une part face aux contradictions du Coran et face aux faits historiques, d’autre part face à l’évolution, les musulmans seront moins musulmans comme les chrétiens ont été moins chrétiens.
      .
      Cependant, du sang aura coulé d’ici là et nous seront tous enterrés depuis longtemps.

      • Yannus dit :

        tout à fait d’acord avec vous et c’est déjà en cours dans les pays du Maghreb me semble-t’il

    • Le cairote dit :

      Tkt pas, on va soccuper des turcs bien proprement une fois débarqués a Tripoli.
      N’est pas ottoman qui veut, surtout face a nos Rafale

    • Nauatg dit :

      @Göret
      Vous parlez de cette Turquie dont Erdogan implorait l Art 5 de l OTAN pour faire son opération de nazislamiste de bas étage.
      Tellement il s est chie dessus pour y aller seul.
      Avec sa pauvre armée de bons a rien!!!

  3. Czar dit :

    c’est bien de faire monter les enjeux au poker

    mais fauit avoir un peu mieux qu’une paire de deux – ou de tanks pourraves des années 70, sinon tu vas y finir les fez à l’air, merdogan.

    je commence à me dire qu’il n’est pas impossible qu’avant dix ans, le drapeau grec flotte sur Famagouste.

    • Sovenick dit :

      Dans la région parisienne, les français sont nettement en minorité, parmi les blancs, pas tous sont des français.

    • Pravda dit :

      Bizarre, les asiatiques et les chinoises en particulier raffolent de petits blancs, je ne sais si c’est lié à la légende concernant la taille des attributs de leurs « mâles ».
      Je veux bien échanger quelques mémés en mal de gigolos contre de ravissantes chinoises.

    • olivier15 dit :

      wow, ça argumente sec ! Vous avez fait des études?

    • Lechavenois dit :

      à Galopant :
      .
      « … les francus sont impuissants pour la plupart.. »
      .
      Et ta sœur , elle est puissante, petit cafard islamiste ?

  4. Lagaffe dit :

    Lors d’une cérémonie organisée au chantier naval de Golcuk pour la mise à l’eau du sous-marin Piri Reis, le président Recep Tayyip Erdogan s’est exprimé au sujet de la politique turque concernant la Méditerranée orientale.
    « Nous n’avons pas l’intention de créer des ennuis à quiconque ni de nous emparer des droits d’autrui. Mais personne n’a le droit d’exclure la Turquie, de l’emprisonner dans ses rives et de s’emparer de ses intérêts économiques. Que personne ne se confronte à la Turquie avec ces intentions » a-t-il averti.
    Erdogan a assuré que la Turquie ne fera pas marche arrière ni dans ses démarches en Syrie ni pour l’accord conclu avec la Libye.
    Par ailleurs, il a informé qu’à compter de 2022, un sous-marin sera mis au service des Forces navales tous les ans.
    « En 2027, la totalité des 6 sous-marins sera au service de nos Forces navales » a ajouté Erdogan.
    Le président turc a profité de l’occasion pour prendre des nouvelles sur le chantier de construction du navire d’assaut amphibie TCG L400 Anadolu dont le premier déploiement opérationnel est prévu en 2021. Il ne participera donc pas à un éventuel débarquement de troupes turcs en Libye.
    L’intervention turque en Libye est désormais considéré comme certaine par l’armée turque pour deux raisons.
    La première est idéologique : c’est une lutte pour le leadership dans le monde musulman. D’un côté les partisans de l’organisation des Frères Musulmans (le Qatar, la Turquie) et de l’autre les opposants résolus aux Frères (l’Egypte, les Emirats).
    Le deuxième enjeu est économique : les convoitises sur les hydrocarbures de la Libye. Les puits de pétrole déjà existants sur le sol libyen, et plus encore les énormes réserves en mer, dans les eaux territoriales situées au Nord-Est du pays, près de la Grèce et de Chypre.

  5. Yannus dit :

    S’ils peuvent dépenser des sous pour une base navale, ils peuvent aussi dépenser des sous pour les réfugiés syriens. Pas besoin d’aide de l’UE donc.
    Cela dit une base navale au Nord de Chypre sera utile pour renvoyer les réfugiés syriens d’Europe en Syrie puisqu’il faudra bien qu’ils retournent chez eux un jour.

    • Allobroge dit :

      A mon avis ce sont les européens qui paient leurs sous-marins avec les aides aux réfugiés !

  6. Alain d dit :

    Quand est-ce que l’UE passe des menaces à de réelles sanctions contre la Turquie ?

    • v_atekor dit :

      C’est dans le tuyau. Le hic, c’est d’emmerder Erdo 1er sans retourner la population contre l’Europe, car mon petit doigt me dit qu’à ce rythme nous aurons besoin de la coopération d’une partie de la population assez rapidement.

      • Desty dit :

        Il y a en Turquie quelques hommes politiques courageux, il faut bien leur reconnaitre, qui ont pris position contre la dérive ottomane du sultan. Et en direct de l’assemblée s’il vous plait. Malheureusement ils ne pèsent pas assez lourd pour avoir droit de veto et ils marchent sur des œufs…

      • philbeau dit :

        Je pense que c’est là l’erreur que font beaucoup de « spécialistes »des questions turques , et nos politiques (mais eux la font volontairement) : la population turque , dans ses profondeurs , est pour Erdogan . Il représente leur fierté nationale , qui est très chatouilleuse sous ces latitudes . Et surtout n’évitons pas de parler , comme le font là aussi les dirigeants politiques ouest – européens , de la question religieuse , le sujet pivot en fait . Et il est déjà écrit que l’UE va se coucher devant Erdogan . La vrai question , c’est combien de temps les populations européennes vont accepter cette capitulation, et ses conséquences sur leur vie quotidienne , et leur avenir .

        • v_atekor dit :

          J’ai bien peur que tu aies raison. Du coup le jeu est de faire tomber sur Erdo la culpabilité des éventuels maux de la société turque. Jusque là, il faut bien dire que Erdo travaille gratis puisque il a provoqué à peu près seul les catastrophes actuelles de son économie, la scission de son armée et les distensions de son peuple. Et le jeu politique Turc s’en ressent clairement puisque qu’après avoir été contesté dans les urnes, le sultan est contesté dans son propre parti.
          .
          Du coup, faire « rien » semble être la politique la plus appropriée, en s’assurant seulement qu’il n’attribue pas à l’Europe les conséquences de ses propres conneries. En somme, patience et longueur de temps font plus que force ni que rage.
          .
          Sauf qu’en ce qui concerne la politique intra-européenne il faudra quand même faire « quelque chose » et ce « quelque chose » doit être assez subtil pour enfoncer la Turquie sans avoir l’air d’y toucher. L’histoire du tapis roulant qu’un enfant peut toujours employer à l’envers, mais qui lui fait perdre une telle énergie qu’aucun adulte ne s’aventurerait à l’utiliser ainsi bien longtemps. Une simple taxe carbone peut suffire…

      • Czar dit :

        les sanctions, c’est encore ce qui marche le plus : le dirigeant est tenu comptable par la population de son niveau de vie (cf la Russie)

    • Pravda dit :

      Il faut savoir attendre de voir le loup sortir du bois avant de tirer.
      Qu’Herrdogan continue, nos bisounours de l’UE n’auront bientôt plus d’excuse à leur passivité.

    • NRJ dit :

      @Alain d
      Il y a déjà des sanctions limitées (https://www.google.com/amp/s/amp.lefigaro.fr/flash-eco/sanctions-de-l-ue-contre-la-turquie-pour-ses-forages-gaziers-20191014).
      Le problème cependant est qu’Erdogan peut ouvrir les vannes de migrants et on se retrouvera à gérer des millions de réfugiés. Autant dire qu’un Macron finirait pas avoir recours aux méthodes de Marine Le Pen. Entre les 2, la bienveillance serait de mise. Et Erdogan à récupéré les prisonniers de l’EI et peut les envoyer en Europe mettre le bazar.

      • Alain d dit :

        @NRJ
        Oui, je sais cela.
        Mais si nous laissons agir impunément le maitre chanteur Erdogan, celui-ci va encore mettre plus la pression sur l’UE, pour toujours mieux la bloquer, à la manière de Poutine.
        D’ailleurs sa récente position sur la Lybie et sa tentative de ranger la Tunisie de son coté le prouvent. Plus il actionnera de leviers contre l’UE, et plus il pourra la momifier, et satisfaire ses partisans. L’EU, en ne réagissant pas, fait le jeu d’Erdogan et le renforce ! Ce qui affaiblira ses opposants qui constateront que l’UE n’a que de la gueule !

  7. Max dit :

    L’autocrate Erdogan faiseur de guerre ! Nostalgie de l’Empire ottoman en version Frères musulmans, voilà qui ne sent pas bon pour la paix en Méditerranée…

  8. philbeau dit :

    Il y en a un qui a un petit sourire en coin en ce moment devant ce b.rd.l général dans l’Otan , c’est l’ami Vladimir , et il a bien raison .
    Les pays européens vont apprendre ce qu’il advient des peuples repus , sans fierté nationale , aveuglés par le miroir aux alouettes du consumérisme vide de sens . Il est probable qu’Erdogan ait carte blanche avec lui ; nous boirons donc le calice jusqu’à la lie.

    • Euclide dit :

      @ philbeau
      A un détail près, la Russie est entré en guerre 11 fois contre l’Empire ottoman ou la Turquie depuis le XIV ou XV ème siècles.
      Je dirais que Vlad joue un jeu de trapèze volant mais c’est son pb..

      • datamo dit :

        C’est bien parce que les Russes et les Turcs se sont de nombreuses fois affrontés que Poutine peut être ravi de voir le sultan s’embrouiller avec ses « alliès » de l’Otan.
        Il faut rappeler que ce qui a rendu ce renversement possible est la jobardise et la lâcheté de la diplomatie européenne. En refusant le gazoduc Southstream (pression sur la Bulgarie) , elle a rendu possible son alternative le turkistream et la réconciliation Russo Turque.
        Brillant résultat qui prive la Bulgarie du revenu du transit du gaz et confère à erdo une position stratégique concernant l’approvisionnement gazier de l’europe du sud et les revenus qui vont avec .
        Un vrai triomphe pour l’UE.

    • mich dit :

      Bonjour , pour ce qui est du consumérisme vide de sens , qui peut donner des leçons ?un peu simpliste l ‘autoflagellation .

    • Desty dit :

      Certes il suffit de voir les photos illustrant ses dernières apparitions publiques. Pas plus tard qu’aujourd’hui on a sa photo avec le premier ministre italien Conte. Conte n’a pas l’air trop mécontent mais Poutine est tout sourire. Il est certain qu’il est fier de son coup ! 🙂

  9. Jean (le 1er) dit :

    Il semblerait que l’aspirant sultan soit en plein sur la voie de la provocation et de la confrontation. A voir si les pays de l’EU
    ayant des intérêts dans la région auront suffisamment de courage pour y apporter une réponse forte et sans équivoque.

    • Thaurac dit :

      C’est à dire que ces maitres chinois, iraniens, russes, ont du lui dire!
      Prend ce que tu veux, personne ne brochera, et son idole l’Adolf l’avait bien réussi , et, toujours ,au détriment de l’Europe.
      « Il est urgent de ne rien faire, » ça devient le leit motiv de l’Europe qui compte trop sur la surannée ONU alors que justement, les autres s’y assoient dessus!

  10. progresinevitable dit :

    Du coup on lui tape sur les doigts quand au sultanat ?
    ah non c’est vrai qu’il y a des millions de turcs en allemagne et en europe et que le sultanat est membre de l’otan , aucune sanctions possible donc.
    les salafistes et les coupeurs de têtes s’en réjouissent , qu’ils soient au chaud à la frontière turco syrienne ou un peu plus en sueur du côté des côtes libyenne , erdogan sait qu’il peu faire mumuse tant que poutine ne dis rien.

  11. Bob dit :

    Les turcs sont suffisamment forts et ont confiance dans leur armee. La France et l’UE doivent proteger Chypre et la Grece. La Turquie pose un probleme de securite mais nous avons besoin des turcs au sein de l’OTAN.
    Je suis curieux de savoir comment reagissent les brexiters avec leur base eloignee a Chypre. Je pense qu’ils vont genuflexer pour contrecarrer l’UE.

    • Thaurac dit :

      Pourquoi on a besoin de turc au sein de l’otan, toujours la même histoire du détroit, au vu des moyens de surveillance et d’interdiction actuel?
      Il y a les iles grecques autour, devant, ensuite surement des bouées acoustiques qui truffent la zone, les satellites, les espions qui peuvent compter sur les doigts les navires qui passent..
      ensuite , la base aérienne peut être facticement transférée, et pas spécialement dans un pays de l’otan ( Jordanie, Israël, pays du golfe…)

  12. Plusdepognon dit :

    Un peu plus, un peu moins… La Turquie voulait être le pays du transit d’énergie vers l’Europe, ça aurait pu être plus paisible mais avec une dévaluation très importante de la livre turque, il faut trouver un moyen de resserrer les rangs.
    http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2019/12/26/erdogan-20757.html

    https://www.cairn.info/revue-confluences-mediterranee-2014-4-page-33.htm

    La Chine a aidé la Turquie financièrement et l’émergence de nouveaux acteurs dans la mondialisation secoue le cocotier :
    https://www.lesclesdumoyenorient.com/L-Inde-autre-exemple-de-diplomatie-emergente-au-Moyen-Orient.html

    • v_atekor dit :

      La Turquie va mal, et Erdogan a déjà perdu électoralement les principales villes. La purge se poursuit dans les armées, mais une grande partie des gens expérimentés se trouvent hors circuits, et l’armée est divisée. Erdo rejoue les Malouines, et risque de finir dans la même position que les généraux argentins. Le seul qui rigole, c’est Poutine pour savoir s’il va y avoir une guerre interne dans OTAN…

  13. Lacatapulte dit :

    Et sinon quand est-ce que l’Union Européenne tape vraiment du poing sur la table face au petit dictateur moustachu ??? Au passage, rangez vos points Godwin. Je parlais d’Erdogan. Non parce que franchement les gesticulations de la Turquie et son foutage de gueule permanent vis à vis du droit international ça commence à sérieusement bien faire.
    Je dis ça je ne dis rien, je me comprends.

    • PK dit :

      L’Union Européenne n’a jamais tapé sur qui ce soit… C’est une Union monétaire, pas militaire : son pouvoir de décision s’arrête là où la force militaire commence. Même le Benelux est plus puissant militairement que l’Union Européenne…

  14. bruno saliou dit :

    on a de tres bons sous marins à vendre

  15. ji_louis dit :

    Les américains ont fait comprendre qu’ils n’allaient as bouger le petit doigt,
    les français sont occupés au Sahel,
    les anglais sont à la ramasse après les coupes budgétaires,
    les allemands sont paralysés par l’absence de gouvernement fort (et d’autres raisons politico-économiques),
    les polonais et les baltes sont occupés par la Russie,
    aucun pays européen n’est capable de monter un corps d’armée, séparément ou même tous réunis, à opposer à un mouvement de troupe turc à Chypre.
    De plus, la proximité de l’île avec l’Anatolie Chypre met à portée de l’aviation turque, y compris ses eaux territoriales. A moins de décréter un exercice militaire européen, voire otanien, sur Chypre Sud et ne pas retirer les troupes, Erdogan peut tranquillement accentuer le rapport de force en sa faveur jusqu’à ce qu’il soit impossible de refuser le fait accompli (tactique chinoise). A moins d’une réaction militaire (interception de navires turcs dans les eaux chypriotes par exemple, ce que les turcs ont fait à l’encontre de navires civils des compagnies pétrolières française TOTAL et italienne ENI), les turcs vont tranquillement (non pas tranquillement mais plutôt avec trompettes et roulements e tambours) imposer leur volonté.

    • Desty dit :

      C’est possible d’organiser un exercice pour emmener des troupes sans avoir l’air d’y toucher comme vous dites. Autrement combien d’avions les Anglais ont sur place ? La France peut envoyer le CdG avec 40 avions de plus en moins de 48h. Avec une assistance de la Grèce, de l’Égypte et d’Israël qui sont également à proximité, ce n’est pas aussi facile que ça pour les Turcs d’imposer leur domination aérienne sur l’ile. Chypre doit être à moins de 150km des cotes turques, à 250 km d’Israel, à 350km de l’Égypte et à 700km de la Crète.
      https://notospress.gr/upload_files/news/2019-12-27_2017_123145.jpg

    • Mc dit :

      Grèce , Italie ?

    • Klein dit :

      pour info nos amis italiens avec leur marine sont déjà sur place

  16. Giuseppe dit :

    Rapprochement militaire sans doute plus étroit desormais à envisager entre la Grèce et la République de Chypre un peu comme avant 1974. Intéressant de savoir qu’elle sera la stratégie adoptée par les britanniques depuis les bases chypriotes de la Royal Air Force & Royal Navy.

  17. Titeuf dit :

    @Goret 1er du nom.
    Domination et pacifique….
    Y’a rien qui te choc dans tes propos ???
    Non vraiment rien ???
    Bon tant pis…

  18. albatros dit :

    Erdogan avance ses pions…
    Comme i a été dit ici et ailleurs par d’autres si justement : …nous boirons le calice jusqu’à la lie avec nos énarques pacifistes et escouillés.
    On ferait mieux d’investir massivement dans le développement de notre Marine national (2 PAN les frégates et sousm qui vont avec et surtout des munitions françaises et des missiles).
    Sinon pourquoi pas envoyer aussi une FREMM ou deux escorter les navires de prospection de Total pour voir…

  19. Desty dit :

    Et en Libye, ils vont les déployer bientôt leurs troupes les Turcs ou quoi ? Autrement comme disait Léonard sur un autre topic, ils risquent de se déplacer pour rien…
    On sentait les gens du LNA un peu démoralisés hier soir, mais ce matin ils ont repris du poil de la bête. Peut-être que quelqu’un leur a dit d’activer le mouvement.
    Ils ont fait semble-t-il une progression non négligeable sur l’axe de Saladin, suffisante apparemment pour prendre position définitivement dans les quartiers extérieurs de Tripoli. Mais surtout ils ont profité d’un nouvel effondrement d’une milice pour faire une progression fulgurante sur la route de l’aéroport où ils ont longé tout le « plateau project » pour au moins s’emparer du dépôt de carburant à la hauteur du camp Hamza, qui d’une part est stratégique, et d’autre part servait de position au GNA pour pilonner le flanc ouest du LNA sur ses 2 axes de progression les plus avancés vers Tripoli. C’est une nouvelle qui est confirmé par le GNA. En contrôlant mieux la route de l’aéroport, le LNA va pouvoir avancer sur 3 axes simultanés bien plus facilement et élargir le front.
    Sur le flanc ouest, le LNA redouble d’ardeur depuis plusieurs jours et encore plus aujourd’hui où ils auraient encore réussi à progresser. Leur cible est clairement le terminal pétro-gazier Zawiya. Combien il y a de dépôt de carburant autour de la métropole de Tripoli ? Parce que si le GNA les perd tous avant l’arrivé des Turcs, il va falloir venir avec des avions ravitailleurs ou des tankers en faisant gaffe aux torpilles des méchants Iraniens (pq dans le monde d’aujourd’hui n’importe qui peut couler un tanker et faire porter le chapeau aux Iraniens).

  20. Cerealkiller dit :

    Le temps est peut être venu de déménager la base d’Incirlik à Chypre ? En tout cas cr serait un signal fort!

  21. henry dit :

    ah lala, heureusement qu’il y a tous les pseudo spécialistes de ce site pour apporter leur expertises et leurs analyses, que ferions nous sans vous

    • Pravda dit :

      On vous oblige à suivre ce site ? Bonne année et adieu.

    • Pascal (l'autre) dit :

      « ah lala, heureusement qu’il y a tous les pseudo spécialistes de ce site pour apporter leur expertises et leurs analyses, que ferions nous sans vous » Et les vôtres d »analyses elles sont ou? AA! C’est votre commentaire ci dessus, quelle expertise, vous vous êtes surpassé, continuez!

  22. Sylviane dit :

    45 années d’occupation d’un pays tiers et personne n’a jamais bougé !
    Quid de repousser les turcs hors des terres d’€urope en rendant les territoires à leurs anciens proprios ?

    • ji_louis dit :

      Les turcs sont en Europe depuis plusieurs siècles. Vous voulez remonter la pendule jusqu’à l’empire romain?

  23. Blavan dit :

    On a la chance historique d avoir les turcs pour bloquer les millions de migrants que nos actions militaires occidentales ont générer au moyen-Orient.

    • Pravda dit :

      Avec des alliés comme ça, pas besoin d’ennemis.
      La situation en Syrie découle de l’intervention US, à laquelle la France s’est opposée, en Irak ET aux printemps arabes où nous n’avons pas grand chose à voir.
      Certains turcs ne sont pas mécontents d’avoir des enfants syriens pour ramasser des noisettes (pour nutella…), ou plus simplement de la main-d’oeuvre gratuite, d’autres sont heureux des trafics liés à la guerre et font leur beurre.
      Le gouvernement turc aide les « rebelles » islamistes et contribue donc au pourrissement de la situation.
      Bref, c’est la faute des occidentaux, on connaît le refrain de la pleureuse, c’est le même depuis 60 ans.

      • Albatros dit :

        Bien résumé Pravda..sans mentir.

      • ji_louis dit :

        Les russo-irano-syriens ont une tactique imparable pour emm..der turcs et européens et regagner le pays: Bombarder les populations civiles de la région d’Idleb opposées à Bachar –> fuite des civils vers des zones plus sûres –> invasion migratoire. La Turquie essaie de diriger ces nouveaux exilés syriens vers la zone occupée par l’armée turque en Syrie, mais c’est loin d’être gagné, et le flot se compte en centaines de milliers de personnes. On peut craindre une nouvelle poussée migratoire vers l’Europe via la Turquie.

        Militairement parlant, faire fuir les civils permet aux russo-irano-syriens d’amoindrir le soutien aux opposants armés (qui sont des combattants civils armés, pas de civils donc pas de logistique), d’amoindrir la quantité des forces adverses (un combattant qui met sa famille à l’abri n’est pas au front). Et ils n’en sont plus à protéger une réputation de forces civilisées.

        Si en plus la Turquie bloque réellement sa frontière, alors cela ne fait que des heureux:
        – Bachar récupère la zone et peut proclamer la victoire (nonobstant l’occupation turque du Nord du pays).
        – La Russie en finit avec le gros des coûts financiers de l’intervention militaire.
        – La Turquie réussi à rendre sa zone d’occupation étanche aux kurdes et pense arrêter les flux kurdes entre PKK turc et YPG syrien. A terme, ils refont en Syrie le coup de Chypre en 1974 et proclament une république arabe syrienne libre dans les zones d’occupation turque (canton d’Afrin et zone de 30km de large au Sud d’Akçakale à Ceylanpinar).
        – Les dirigeants européens qui ont peur d’une nouvelle vague migratoire mettront un mouchoir sur leur orgueil droit-de-l’hommiste aux vues des images des réfugiés syriens d’Idleb désespérés sous les tentes dans le froid hiver du Nord syrien de la zone occupée par la Turquie… pourvus qu’ils ne viennent pas chez nous.

  24. lxm dit :

    Ne pas se tromper, Erdogan n’est pas le fondateur du courant néo-ottoman, celui ci date des années 80; mais erdogan est surtout celui qui utilise l’islam au service de ce néo-ottomanisme, il parle de lieux saints, il accuse israël, manipule la religion en turquie pour la mettre au service de ses intérêts, utilise les milices de barbus, et islamise progressivement l’armée turque. Il veut être sultan à vie, il cherche des failles partout où il peut à l’international pour s’y engouffrer, garder l’initiative et ainsi taire l’opposition interne. Anticiper et le prendre de vitesse ne peut que l’affaiblir.
    La turquie s’est industrialisée( parce qu’on y a délocalisé nos usines), et rattrape son retard dans bien des domaines à grande vitesse, il serait dangereux de ne pas s’en apercevoir, l’industrialisation nécessite le développement de cadres, d’objectifs, de répartition de tâches et de la précision dans le travail, les gens obéissent mieux et passent leur temps à apprendre et se mettre à jour, ce processus qui peut prendre 2 générations se répercute chaque année sur la pensée du pays et l’armée qui augmente en puissance « potentielle » si elle est mise en branle, et la turquie c’est encore de la conscription, une population de montagnards,très apte physiquement.
    Même des anti-erdogan, s’ils arrivaient au pouvoir, ne vont pas forcément changer cette stratégie générale de développement de la turquie, qui est de retrouver en priorité son aire d’influence sur des siècles, la même que l’empire byzantin. On ne peut pas battre ni la géographie ni l’histoire, on ne peut que prendre cela en compte.
    Il faut bien considérer que si le monde entier se porte de mieux en mieux alors la turquie le sera aussi. On doit la contenir sans l’humilier jusqu’à ce qu’elle soit suffisamment « cablée », liée aux autres pays, et que passe cette phase d’expansionnisme et de nationalisme. On a à apprendre de chacun, et il vaut mieux apprendre de l’autre directement plutôt qu’attendre d’en arriver aux mains.

  25. Alpha dit :

    Extrait du discours du mégalomane Erdogan, le 13 février 2018, devant son parti, l’AKP : « Ceux qui pensent que nous avons effacé de nos cœurs les terres dont, il y a cent ans, nous nous sommes retirés en larmes, ont tort . Nous disons à chaque occasion que la Syrie, l’Irak et d’autres endroits de la carte de nos cœurs ne sont pas différents de notre propre patrie. Partout où l’appel à la prière est entendu, nous luttons pour qu’un drapeau étranger ne soit pas brandi. Les choses que nous avons faites jusqu’ici ne sont rien en comparaison des attaques encore plus grandes que nous prévoyons dans les prochains jours. »
    C’est clair, non ?
    Alors que va faire le soit disant « Sultan » ?… S’en prendre à la Grèce, et à ses îles, proches, si proches de la côte turque ? Immanquablement, cela paralyserait une réaction de l’OTAN, comme en 1974 avec Chypre, voire même ferait éclater l’Alliance…
    Mais alors, le petit moustachu a le champ libre ???… Pas si sur !
    Car une attaque attaque contre la Grèce orthodoxe pourrait être le casus belli idéologique d’une guerre russo-turque !
    La Russie se poserait ainsi en défenseure du christianisme oriental contre l’islam, en secourant les frères orthodoxes et caressant -peut être- au passage le vieux rêve de la reprise de Constantinople !
    En plus, les russes se monteraient comme des défenseurs de l’Europe, plus fiables que l’Otan qui aurait été incapable de protéger son allié grec !…
    Sympa le scénario, non ?

    • lxm dit :

      « Partout où l’appel à la prière est entendu, nous luttons pour qu’un drapeau étranger ne soit pas brandi. »
      il veut unifier 1.5 milliard de musulmans ? pire que ça, il veut unifier tous les territoires du monde où il y a un musulman ?( les pays européens visés) c’est là qu’on se dit qu’heureusement ce genre de type ne dirige pas un pays aussi puissant que les USA.

  26. Grouiiikkk dit :

    Ça c’est certain

  27. Desty dit :

    On approche du dénouement en Libye: https://www.middleeastmonitor.com/20191229-libyas-noc-may-evacuate-zawiya-refinery-due-to-fighting-nearby/
    Ils prennent le site et c’est fini !