Le Service de santé des armées veut adapter l’alimentation des soldats à leur environnement opérationnel

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

37 contributions

  1. Clavier dit :

    Absolument …je vote pour de la viande de lézard et une poignée de dattes arrosés de lait de chamelle…..

  2. tartempion dit :

    L’alimentation en Opex parlons en ….Je pense aux sites isolés en RCA où l’économat des armées en charge de l’alimentation de la troupe se trouvait incapable d’honorer les commandes de vivres exprimées par les unités déployées lors de l’opération sangaris .J’ai encore le souvenir de ces chefs d’exploitation de l’économat des armées , des civils n’ayant pour la plupart jamais porté l’uniforme qui après un ou deux verres à la popote déclaraient toucher en Afghanistan un salaire de + de 7000 euros hors intéressement et qui dans le même temps , refusaient hors devis validé par le commissaire ,de délivrer gratuitement au caporal envoyé par son chef de section , les deux baguettes de pain réclamées pour faire un casse croûte avec les vivres envoyés par la famille à la veille de noël .
    Alors que dans le même temps , les civils de l’économat des armées organisaient des barbecues géants avec gambas , filet de bœuf et pinard à gogo.

    • jyb dit :

      baratin toujours. pourtant à ecolog vous aviez des débouchés.

    • Jm dit :

      Pour l’avoir vécu en direct, je confirme ce qui se passait en Afgha, d’ailleurs, Warehouse était connu pour être le meilleur restaurant de tout le pays.
      Et pour ceux qui l’ont vécu, souvenez-vous des steaks UNIFIL de 9.1 ou 6.2 au Liban.
      Quant aux civils de l’EDA, j’avais déjà posté en son temps que cela frise l’escroquerie, le vol pur et simple, venant de la part de civils qui émargent à des salaires indécents, ou d’anciens militaires qui croient que leur ancien grade leur confère des pouvoirs.
      J’avais écrit en son temps que l’EDA est un commandement parallèle, et que le commandement est à sa botte, car quand il y ale moindre accroc, un coup de fil à Paris, aux bureaux des Commissaires (rien à voir avec le bureau des légendes !!!) et hop, soit vol bleu, soit bruit assourdissant des étoiles qui se brisent par terre.
      Demandez à certains chefs de BCS de Novo Selo…..

      • Belzébuth dit :

        @ Jm
        Il n’y a aucune économie, c’est même certainement l’inverse, la gaspillage dans le plus grand bordel avec des gens écoeurés ou blasés, ou carrément « je m’en foutiste » avec BAISSE CONTINUE des budgets et des effectifs depuis 2011. Pour un résultat inconnu.
        https://lemamouth.blogspot.com/2019/10/le-soutien-combien-ca-coute.html

        Si seulement c’était moins cher mais ce n’est même pas mesuré !!! Avec tous les mecs/nanas payés à faire des tableaux de bord et des présentations Powerpoint !
        Donc en plus de détruire ce qui marchait à peu près, c’est au moins aussi cher, voire plus.

        Il n’y a pas d’alternative, faut tout externaliser à nos amis Madame…

    • Morgan ..... dit :

      Il n’y avait pas que les sites isolés en RCA. A Mpko, lors du 1er mandat, seuls les personnels faisant des patrouilles hors du camp avait le droit à l’ordinaire. Le personnel faisant partie du soutien et considérés comme « non-combattant » n’avait le droit qu’aux rations et ce durant tout le mandat… Mais çà, je pense pas que çà se savait en métropole.

      • Jm dit :

        Si, ça c’est su, mais même les gars de l’AA qui étaient informés (par les rotations avions) avaient ordre de se taire.
        Et si vous cherchez bien, regardez la (les) promotion(s) qu’ont eu les personnels en question de l’EDA pour les « économies » réalisées.
        Joli TA, plus joli que celui de cette année…..
        Il va y avoir un paquet de demande de départ anticipé, les gars du recrutement qui n’étaient déjà pas à la fête avec ce qu’on leur a annoncé en fin d’année en matière de recrutement, vont avoir une drôle de surprise, et quelques heures supplémentaires de plus à réaliser.
        Au fait, qui a profité de ces « économies » ??
        Ça, par contre, je n’en sais rien.

  3. MAS 36 dit :

    Très bonne initiative, tardive vu les progrès faits dans le sport de haut niveau (transat en solitaire, course en montagnes type Himalaya… ) mais bon travail qui prend en compte les besoins des hommes de terrain.

    Bravo pour le coup de gueule du ministre de la Défense finlandais. Comme quoi certaines idéologies alimentaires peuvent être plus nuisibles qu’il n’y paraît. N’oublions pas le côté « réconfort » d’un bon repas pris en commun.

  4. Daniel BESSON dit :

    Cit : [ Et ces derniers ont perdu moins de poids que leurs homologues norvégiens, assure Actu Santé, qui souligne par ailleurs que les résultants ont attesté « d’une envie de sucre prégnante 10 jours après le début du raid. »]

    Ça a quand même évolué depuis les tonneaux de picrate et les cochons vivants débarqués à Narvik ! ;0))))

    Ce qui m’étonne d’après les cartels de l’expo  » Dans la peau d’un soldat  » * aux Invalides c’est que ce problème devait être réglé depuis longtemps après 120 années de guerres coloniales en Afrique et en Asie . Ben non !
    https://www.musee-armee.fr/au-programme/expositions/detail/dans-la-peau-dun-soldat-de-la-rome-antique-a-nos-jours.html

    * Style  » Les services de l’intendance ont acquis une expérience unique au monde … Bla …. Bla …  »

    Mézofait , en Guyane , ils équilibrent comment leur menu ? Riz , haricots rouges ???

  5. Plusdepognon dit :

    Adapter le menu de la cantine, c’est une question de moyens et d’éducation comme tout le reste. Le marché est bien occupé par quelques grosses entreprises multinationales qui font des produits ultra-transformés. On parle de faux aliments :
    https://youtu.be/sjAl94QtwWg

    Si l’on continue seuls les gens riches auront accès à de vrais aliments, les autres se contenteront d’ersatz :
    https://youtu.be/5SkHrhxaFxE

    Où lors de visites exceptionnelles :
    https://www.lefigaro.fr/international/2018/12/22/01003-20181222ARTFIG00052-le-menu-du-diner-de-noel-que-macron-va-prendre-avec-les-militaires-de-barkhane-au-tchad.php

    Hors démagogie, les habitudes alimentaires de nos sociétés tend plus à faire des diabétiques que des « chats maigres ». Alimentation grasse et sucrées (pizzas, tacos, kebabs, hamburger, plats préparés,…), boissons énergétiques et alcools, c’est cela qui plaît et qui s’achète.
    https://www.lefigaro.fr/international/2015/03/06/01003-20150306ARTFIG00344-l-armee-britannique-face-au-defi-de-l-obesite.php

    Les toubibs vont pas chômer, les USA nous montrent notre futur dans 15 ans si nous continuons à suivre leur mode de vie :
    https://www.europe1.fr/sante/quest-que-la-nash-ou-maladie-du-foie-gras-3305105

    Les militaires font un peu plus de sport que le citoyen lambda, ce qui n’est pas difficile. Mais c’est bien l’obésité qui sera l’épidémie à combattre, alors que nos bases sont dans des pays où l’insécurité alimentaire est une réalité.
    https://youtu.be/dgbWn19osr8

    Nourrir l’humanité est un immense défi :
    https://youtu.be/l9VGz9Lrt70

    Surtout que l’eau potable est source de convoitises de la part du secteur financier :
    https://youtu.be/1JK1FK1ia5g

    Bon parler de ça pendant les fêtes…

  6. Thaurac dit :

    Je jour où les gens comprendront qu’en faisant manger que des laitues à des esquimaux, la famille est décimée en 2 jours….
    Font chier ces gens qui, parcequ’un mode :de vie, de manger, voire de parler..etc..leurs convient bien, ils veulent à tout prix le généraliser au monde entier.
    Ce soir , le plus gras possible, et si problème, la boisson à modérer fera passer le reste…

    Joyeux Noël à Tous, y compris à ceux qui seront loin de leur famille, ce soir.

  7. Daniel BESSON dit :

    Audiard sur le régime alimentaire en milieu désertique :  » Quand, dans le désert, on trouve un macchabée qu’on ne peut pas identifier, on lui fouille les poches. Si on trouve un ouvre-boîtes, c’est un British. Si c’est un tire-bouchon, c’est un Français. « 

  8. petitjean dit :

    mais c’est incroyable de découvrir la lune !
    à part les fanatiques du nord de l’Europe (je connais le fanatisme de certains : on va manger végan c’est bon pour la planète ??!!!) tout le monde devrait savoir que un soldat en opération, c’est comme un sportif en pleine action ! il brule du carburant et donc il lui en faut du carburant et du bon et en quantité suffisante !
    l’Homme est un animal omnivore : OM NI VO RE depuis la nuit des temps !
    Il faut tenir compte de l’environnement c’est à dire du climat, mais pas seulement, de la dépense physique, de l’intensité du stress, et s’y ajoute un facteur psychologique : une bonne bouffe c’est bon pour le physique mais aussi pour le moral, c’est aussi une marque d’attention pour le soldat qui crapahute, qui risque sa peau , etc, etc .………..
    n’importe quel toubib peut vous le dire !
    alors ne me dites pas qu’on découvre ??!!
    c’est juste de la com ou on découvre vraiment ??
    bon, nous sommes le 24 décembre, j’attends mes invités et…… je m’énerve encore……………..

    Joyeux Noël à tous
    Joyeux Noël à notre hôte et un grand merci pour cet espace d’information et d’échange qu’il nous offre

    • Clément dit :

      Les sportifs sont un très mauvais exemple : de nombreux grands champions sont végétarien, et les gens sportifs sont proportionnellement plus végétarien que les non sportifs (je sais pas trop pourquoi, peut être en lien avec les considération autour de l’hygiène de vie).

  9. Buburoi dit :

    L’alimentation ne doit pas ètre idéologique. Vouloir manger casher, hallal ou vegan n’a pas de sens en opération. La nourriture qui est testée dans les labos est pour le moment réservée aux commandos de montagne ou aux forces spéciales. La nourriture d’origine animale n’est pas prète à disparaitre.

  10. Robert dit :

    L’idéologie végétarienne et vegan tirent leur fonds de plusieurs influences.
    De l’hindouisme dont provient le bouddhisme et qui est végétarien voire végétalien par vénération des animaux et de la nature. Mais aussi de l’idéologie mondialiste qui tend vers un gouvernement mondial, le contrôle de l’alimentation, des énergies et de l’agriculture, ne pourront être efficaces que dans ce cadre.
    C’est une idéologie sur fond de « philosophie » mais organisée et promue par les organisations mondialistes.
    Cherchez comment s’est développée une agriculture productiviste, l’alimentation des bêtes avec du maïs ensilé qui consomme excessivement d’eau alors que la nourriture animale antérieure était tout autant nutritive et le lait d’aussi bonne qualité.
    Le communiste René Dumont reste le modèle de tous les écolos, lui qui prônait le collectivisme à la soviétique ou chinoise et le remembrement ainsi que le règne de la chimie qui est responsable de la destruction de l’appauvrissement des terres cultivables, et des dégâts croissants à chaque inondation.
    Les écolos et les mondialistes veulent nous obliger à changer de paradigme, à accepter des bouleversements catastrophiques autant qu’inutiles et se résigner au fatalisme d’une nature qui à force d’être contrainte et méprisée par la modernité et la technique ne cesse de nous rappeler que nous ne sommes pas les maîtres de son fonctionnement sans la respecter et en accepter la puissance capricieuse.
    Une meilleure alimentation, certes, mais qui a promue et importé la mauvaise nourriture ? Ceux qui nous présentaient cela comme un progrès et un bien-être, ou sont-ils aujourd’hui ?
    Il faut des paysans respectés et rendus à leurs capacités ancestrales de nous nourrir en respectant la terre alors que tous les progrès productivistes en ont fait des assistés et des pauvres, en dehors des gros producteurs de la Beauce qui, comme par hasard, dirigent la FNSEA, grand responsable avec les gouvernants de l’époque de ce saccage. C’est à eux de nous nourri avec de la bonne nourriture, produite sur une terre saine qui ne doit pas fournir à marche forcée plus que raisonnable.
    Les écolos irresponsables, tous ne le sont pas, sont des fanatiques, ils ne devraient pas avoir le droit à la parole. Et ils éludent soigneusement les dégâts du mondialisme, de l’immigration massive, de la concentration de populations dans des zones urbaines inaptes à respecter la nature et produire de quoi se nourrir. Parce que les gros pollueurs qui paient une rançon ou organisent cette fausse écologie sont d’accord avec eux que le mondialisme et l’immigration massive font partie de leur projet.

    • Clément dit :

      Faire le lien entre régime végétarien et immigration, il faut le faire, chapeau !

      • Robert dit :

        Clément,
        Entre idéologie écologiste, qui ne représente pas tous les écologistes, et idéologie immigrationniste, le lien est très facile. Amnesy international, Greenpace, les amis de la terre, EELV, tous les associations ou groupements idéologiques de l’écologisme politique déraisonnable sont fanatiquement favorables au cosmopolitisme et à l’immigration massive.
        Leur idéologie vegan n’est qu’un aspect de leur fanatisme. ils s’en prennent à l’abattage animal, pas toujours à tort, mais se gardent de toucher à l’abattage hallal et cacher pourtant sans étourdissement préalable pour les animaux. On reconnait là et ailleurs les double discours, jamais aucune agression ou dénonciation des boucheries hallals qui interdisent l’étourdissement préalable par les fanatiques vegans, voire l’abattage sauvage par les musulmans toléré quoique interdit.
        Vous n’avez pas encore compris que votre dialectique de sidération ne marche plus, il va falloir vous habituer à vivre dans la réalité et assumer vos contradictions au grand jour. Désolé, mais la vocation de kapo ne paie plus.

        • Clément dit :

          Amnesty, Greenpeace, EELV, … ne sont pas végan. Sea Shepherd le sont par contre.
          L’étourdissement préalable ne se pratique pas traditionnellement chez nous non plus (enfin pas sur tout les animaux), c’est une invention de l’abatage industriel. Tout comme l’abatage sauvage : c’est illégal mais courant dans nos campagnes (pour la consommation personnelle).

          Ce qui est drôle avec les citadins, c’est qu’ils sont tellement déconnecté du terroir qu’ils ont perdu notre savoir culinaire traditionnel.

          • Robert dit :

            Clément,
            Je n’ai pas dit qu’ils étaient vegans, certains le sont à titre personnel, mais qu’ils défendent l’idéologie vegan parmi d’autres formes de leur idéologie, et chacun de ces groupements, comme les amis de la Terre et le WWF qui contribuent à des études allant dans ce sens, s’associent à d’autres formes de l’idéologie commune dans une convergence des luttes en vue du même but par différents chemins. L’union de toutes ces formes d’une même idéologie s’unissent contre la souveraineté énergétique, mais aussi la consommation de viande et de poisson en remettant en cause les modes de production ou de chasse et pêche, certains sont plus spécialisés sur d’autres engagements par souci d’efficacité mais solidaires des combats vegans.
            https://www.google.fr/search?ei=3SgFXobBJbGPlwS49Y-IBw&q=les+amis+de+la+terre+sur+le+veganisme&oq=les+amis+de+la+terre+sur+le+veganisme&gs_l=psy-ab.12…250069.253296..255117…0.2..0.217.1706.20j0j1……0….1..gws-wiz…….0i71j0i7i30j0i333.9Ml4tlqtVJQ&ved=0ahUKEwjGo77Wo9TmAhWxx4UKHbj6A3EQ4dUDCAo
            Lisez cette défense du végétarisme, et l’aveu de ce militant vegan à propos du soutien de Greenpeace. Le combat vegan a une image encore trop sectaire et intolérante, ce qu’il est en réalité, et des combats contre le nucléaire, pour le désarmement, risqueraient d’être défavorablement marqués en s’affichant clairement vegan.
            Voir ce site vegan qui s’en prend à tous les trop tièdes, comme Greta Thunberg, peu de monde a envie de s’afficher avec eux au risque de brouiller son message particulier s’il n’est pas exclusivement préoccupé du combat vegan. En général, ils se disent plus ouverts au végétarisme, mais ne rejettent bien sûr pas le veganisme, qui deviendra plus affiché comme sympathie quand le végétarisme sera plus banalisé, c’est une question de timing, il ne faut pas aller trop vite. C’est une question de prudence dialectique qu’on a connu avec le marxisme qui adapte sa praxis à l’efficacité du combat commun.
            https://lessismore.greenpeace.org/fr/
            https://www.greenpeace.fr/quelle-est-la-position-de-greenpeace-sur-le-vegetarisme/
            http://lesarpenteurs.fr/comment-je-suis-devenu-vegan/
            Amnesty défend le combat vegan
            https://www.amnesty.org.au/events/womens-rights-defenders-at-world-vegan-day/
            https://amnestyshop.org.uk/fairtrade-vegan-fudge.html
            https://www.amnesty.be/infos/actualites/allrights
            Ce qui illégal est hors de la loi, n’est-ce pas ?
            Ils peuvent donc dénoncer l’illégalité d’un acte et réclamer sa répression.
            L’abattage rituel est tout à fait légal, et obligatoire pour des raisons rituelles dans le judaïsme et l’islam, vous saisissez la nuance ?
            Ils ne réclament rien, pour ne pas être accusé de ce que vous savez, et parce que leur combat vise la culture occidentale exclusivement.
            Vous êtes au courant que l’abattage se pratique dans les abattoirs depuis un bon moment ? Les bouchers ruraux font tuer leurs bêtes dans les abattoirs pour des questions de normes.
            Je suis originaire de Bretagne, pas de la mégapole, c’est à dire que j’ai connu l’abattage des cochons à la ferme. Et, entre parenthèse, nous sommes chez nous, donc notre culture y est ce qu’elle est, mais rien n’y préconise l’interdiction de l’étourdissement pour des raisons rituelles.
            Je reviens donc aux fanatiques vegans qui agressent des bouchers et filment les conditions déplorables de certains abattoirs, ce qui est louable en soi, mais se gardent bien d’en faire autant avec l’abattage rituel bien plus déplorable et de façon rituelle et légale, mais aussi parfois en certains endroits en dehors des lois pourtant permissives. Et l’abattage par le père de famille musulman se pratique en nombre d’endroits de France ou sont vendues des bêtes sur pied à chaque fête de l’aid.
            Logiquement, les vegans devraient viser tous ceux qui provoquent une souffrance animale. Certains le font comme l’association Gaia en Belgique
            https://www.dailymotion.com/video/x13rlpp
            Mais en France les antispécistes s’en prennent soigneusement aux abattoirs et boucheries traditionnelles, car leur combat global comporte est cosmopolite et ils avouent vouloir « ne pas stigmatiser » l’islam, ne se gênant pas pourtant de stigmatiser les autres. L’étourdissement est un progrès technique indéniable, ils trouvent des abattoirs ou les normes ne sont pas respectés, mais ne montrent pas les abattoirs musulmans ou les normes sont respectées mais elles sont celles de leur rituel qui interdit l’étourdissement et qui est légal et de plus en plus important en quantité et lignes d’abattages.
            Leur combat n’est ni courageux ni honnête, c’est ce que je voulais dire et que vous me reprochez à propos de l’immigration musulmane.
            Ecoutez ce que dit le docteur de Peretti, vétérinaire, à propos de l’abattage halal. Il précise que tous ceux qui mangent de la viande provenant des grands abattoirs en consomment issue de l’abattage halal sans le savoir.
            https://www.lefigaro.fr/actualite-france/2010/02/23/01016-20100223ARTFIG00781-nous-avons-tous-deja-mange-de-la-viande-halal-ou-casher-.php
            https://vimeo.com/360777721

          • Clément dit :

            Vous confondez le fait de moins manger de la viande (et manger de la meilleure viande) avec le véganisme. Nous consommons trop de viande, demandez à un nutritionniste, et la production massive de viande (surtout le boeuf, mais aussi le porc, demandez à un Breton) n’est pas anodine pour l’environnement et les humains. Et la viande que nous consommons est de trop mauvaise qualité. C’est un fait qu’il faut modifier notre consommation de viande, comme il faut limiter notre production de déchets plastiques ou se calmer sur la sur-pêche. On ne parle pas d’arrêt total mais de modération.

            Et ça ne me semble pas illogique que les végans militants cible l’abattage traditionnelle (majoritaire) plutôt que l’abatage rituel (minoritaire). De plus ça pourrait brouiller leur message (ils sont contre la viande où contre les juifs/musulmans ?). De plus ce sont des groupes proche de l’extrême gauche (quoi que pas tous), donc par placement idéologique (comme vous le relevez) c’est plutot logique.

  11. Robert dit :

    Joyeuse fête de Noël à Laurent Lagneau et sa famille, à tous les intervenants et à vos familles et particulièrement à tous nos soldats en opération ou au pays et leurs familles.
    https://www.youtube.com/watch?v=aI7Hi147-Xg

  12. Morgan dit :

    Dire qu’en « OPEX on maigrit », c’est un peu trop vite résumé. Tout dépend de l’OPEX …. çà va dépendre de la manière dont on vit en OPEX, si on prend de la schtroumpfettes tous les jours, si on mange des rations de combat tous les jours (et ce pendant toute l’OPEX , cf Sangaris 1), de l’activité également si on est combattant ou en soutien, si l’OPEX est au soleil où dans le grand froid …. Les études dans ce domaine me semblent pas assez poussée ! Certains me diront qu’ils ne peuvent pas étudier le comportement de chaque individu au cas par cas, c’est vrai, mais par groupe d’individu c’est possible …. mais çà c’est une autre histoire, une autre vision de voir les choses. Il faudrait peut être sortir de sa zone de confort et d’agir en fonction des balades.

  13. dompal dit :

    De mon temps même si je ne suis pas ‘un vieux’ (rdc 2004), à chaque opex on perdait du poids, bien sûr nous étions en unité de combat et chaque jour ou presque sur le terrain.

    Est-il normal de perdre qq kilos dans ces conditions ? Je pense que la réponse est affirmative !?!

    Qu’en est-il aujourd’hui des conditions de vie des soldats en opex et de leur alimentation pour que le SSA trouve cela aberrant de perdre qq kilos ???

    Ben moi aussi quand je pars faire une rando de plusieurs semaines/mois je perds des kilos ! Est-ce normal ? Je crois que la réponse est la même, non !?? 😉

    Il ne faut pas comparer la vie au régiment (à la maison pour moi) et la vie dans la verte !

    Est-ce que le SSA ne se fait-il pas des noeuds au cerveau pour des prunes !?????

  14. Zimmermann dit :

    Il y a toujours un planqué dans la logistique du SSA, qui réinvente l’eau chaude.. cela fait une publication dans une revue que personne ne lit. J’ai toujours mangé comme un roi avec de l’argenterie dans la Marine Nationale, et de la merde en antenne chirurgicale au Liban, en Afrique et à Sarajevo. Les ration de combat ne sont pas si mauvaises , au fond, et très sûres sur le plan sanitaire. J’ai mangé beaucoup de sandwich au bistro en face de l’Hopital Sainte Anne entre deux blocs , la mal-bouffe fait partie de la vie militaire..