Un drone expérimental de l’US Air Force est resté en vol pendant plus de deux jours

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

32 contributions

  1. Plusdepognon dit :

    Il faut espérer que c’est un peu surjoué. La technologie civile a la portée du plus grand nombre pose des problèmes vu leurs performances et leurs coûts modiques.
    http://www.rfi.fr/europe/20160209-royaume-uni-rapport-iiss-equilibre-forces-armees-monde

    La « petite guerre » n’est plus le monopole de la puissance publique, mais la gamme des moyens employables s’etoffe.

    • Claude dit :

      Le Drone utilise des briques du monde aéronautique civil mais il est intégré dans un écosystème de combat militaire US à haute performance.
      Peu de Nations , pays peuvent faire de même , faut pas se leurrer.
      En passant, je ne vois rien que des banalités dans ce résumé de rapport.

  2. Planeur dit :

    Cette durée de vol n’est pas un exploit en Amérique du Nord.
    Les conditions aérologiques locales, en faisant des aller-retours nord-sud le long des Montagnes Rocheuses, font que tous les records de distance et de durée sans moteur sont enregistrés en Amérique du Nord. La limite est seulement la fatigue des pilotes : en se relayant à deux, ça marche longtemps.
    .
    Pour un drone, cette limite n’existe pas parce que les pilotes peuvent se relayer à plusieurs en dormant dans des lits pendant leurs temps de repos.
    En Europe, c’est totalement autre chose car le relief ne s’y prête pas.
    .
    Cette performance américaine n’en est pas une : refaire la même chose ailleurs ne sera pas facile.

    • sillage13 dit :

      L’ aérologie et le relief sont une chose, l’augmentation des capacités technique en est une autre.
      Avant de discréditer cette performance, il faudrait à minima avoir les circonstances exactes du déroulement de cet essais.
      En soi, une capacité à voler durant 60H pour un drone, non limité par le facteur humain, et à priori  » très autonome » ne me parait absolument pas hors de portée. Et le passage au stade opérationnel sera assurément très rapide, surtout s’il s’appuie sur de la technologie civile, donc facilement utilisable, et avec un coût moindre.
      A suivre.

      • Planeur dit :

        On ne fera pas la même chose partout : impossible de surveiller une ZÉE avec ce système, par exemple.
        .
        Pour des terrains comme le Sahel, ‘faut essayer.
        Leur engin est limité par les conditions aérologiques de la zone d’ utilisation.

    • Ion 5 dit :

      @ Planeur

      Ceci dit, suivre les thermiques avec un drone, ce n’est pas évident non plus…

  3. Parabellum dit :

    Les américains sortent des super drone sur et les chinois leur deuxième Pa…nous on mendie 3 helicos…on n a ni drones longue portée ni missiles stratégiques autres que ceux des sous marins…tout est à revoir face à une autre donnée …mais le drian fait faire la guerre dans la bss pour contrer les populistes ici…honte à ces tristes politiciens usés et dangereux par leur incapacité à voir au delà de leur gloriole.on est helas en chute…

    • Jack dit :

      @Parabellum : « on n a ni drones longue portée ni missiles stratégiques autres que ceux des sous marins… tout est à revoir… honte à ces tristes politiciens »
      .
      Vous avez raison : nous n’avons ABSOLUMENT RIEN !
      .
      Excepté de nouveaux équipements sans intérêt (HK 416, Griffon, Jaguar, Lynx, Patroller, Frégates FDI…) et quelques projets mineures en cours (SCAF, NGF, RPAS, MGCS …) ou au fond des cartons (planeur hypersonique, dirigeable de surveillance…).
      .
      La vie est trop’injuste 🙁

  4. ULYSSE dit :

    la guerre des robots est en marche.
    Prochaine étape le drone chasseur de drones. Un drone aérien plus agile, mais endurant, qui patrouille sur zone pour détruire les drones ISR repérés par ses propres capteurs ou des capteurs déportés (radars au sol, Awacs….)
    ou le drone intercepteur lancé par les troupes au sol qui ont repéré un drone adverse.

    • garance dit :

      et après… le drone chasseur de drone sachant chasser les drones, nom d’un chien!
      OK je sors.

  5. EchoDelta dit :

    On dirait la même cellule que le Patroller sur la photo… Peut être un effet d’optique et je n’ai pas vérifier.

    • Vélivole dit :

      J’y vois surtout la silhouette d’un planeur à hautes performances avec moteur auxiliaire à faible consommation.
      Utilisé pour le sport ou la promenade, ce genre d’engin n’a pas d’autre limite que la résistance du pilote (et, en France, la réglementation qui lui interdit de voler la nuit).

  6. Kilian dit :

    Le gros problème pour moi ,c’est que en Europe et surtout (on fait mieux que tout le monde !!) en France ,les industriels verrouille et sur-facture leur produit niveaux drone . Actuellement ,pour un amateur un peu doué ,y a pas mal de chose faisable ,pour une petite PME ,sa commence a devenir sérieux mais limité par pas mal de réglementation a d’accès a certain équipements (optique et trans ). Et actuellement les industriels sont en train de verrouiller les possibilités pour les petit de faire leur truc ,du pas cher ,sa rapporte rien !!

  7. ULYSSE dit :

    Le Phantom Eye de Boeing est un prototype de drone à hydrogène capable en théorie de voler 4 jours complets à près de 20.000 m d’altitude. 1er vol en 2012, très peu d’infos depuis 2014.
    Voir également , plus anciens, les avions GROB , et notamment le Grob Strato 2C, capable de voler 50 heures.

    • Mantore Gérard dit :

      En France, il y a le projet stratobus de Thalès. https://www.youtube.com/watch?v=Vj1JnN98FRI

      Mais il semble que tous les projets d’engins « plus léger que l’air » rencontrent un problème insurmontable (je ne sais pas quel problème) car aucun ne débouche sur une réalisation et ils restent tous à l’état de projet, parfois de prototype mais de prototype qui n’est pas suivi.

  8. Mike dit :

    En faite, la vraie nouvelle c est que l armée américaine utilise maintenant des composants civiles pour réduire les coûts. Vu leur budget, cela va leur permettre d avoir une capacité isr sur des zones immenses 24/7.

  9. Frédéric dit :

    Côté chinois, on commence a sortir des drones en masse également de types très diversifié :

    http://www.eastpendulum.com/drone-encore-des-drones

    • FredericA dit :

      @Frédéric : Pas faux mais rien n’indique que tous ces drones soient produits en série. En outre, je m’interroge sur la profusion de modèles. Pourquoi l’armée chinoise aurait besoin d’une vingtaine de modèle de drones là ou les armées occidentales se contentent de largement moins ?
      .
      Enfin, et comme de coutume, la quasi totalité de cette production n’a pas été validée sur le champ de bataille.

      • Frédéric dit :

        Au Yémen, Irak, Pakistan et Nigeria, cette décennie a vu plusieurs types de drones de combat chinois au feu dans les mêmes rôles que les drones US

      • ULYSSE dit :

        Parce que c’est la méthode chinoise, produire un maximum de modèles pour apprendre, et les renouveler fréquemment. Voir les avions de combat. Ils veulent rattraper le temps avec une multiplication de modèles et des cycles conception/production très courts. Ca semble fonctionner, mais ils ont les moyens financiers de la faire.

  10. Ion 5 dit :

    « Pour l’amiral Raoul Castex en son temps, un avion était « impropre à toute opération demandant de la fixité dans l’espace et de la continuité dans le temps » étant donné son « caractère essentiellement transitoire et intermittent. » En clair, un chasseur-bombardier ne fait que passer…  »
    Je ne sais pas d’où sort ce monsieur mais d’évidence il manque de culture historique et militaire. En Normandie les Typhoons du 2e TAF assuraient la permanence de leur couverture par le « Cab-Rank ». Les soviétiques idem en été 44 avec leurs Chtourmoviks escortés de chasseurs Yak.
    Ils ne faisaient pas « que passer » puisqu’ils patrouillaient sur zone un long moment, puis se faisaient remplacer par d’autres unités afin d’assurer une présence permanente au dessus de la zone, voilà tout…

    Evidemment, faut-il avoir plus de moyens aéronautiques que la marine à l’heure actuelle!

    • Plouc putatif dit :

      @ion5
      Ne pas savoir « d’où sort » l’amiral Castex est une chose, ne pas chercher à savoir en est une autre.

      • Ion 5 dit :

        @plouc
        Vu son époque, ses propos sont sans doute dépassés.
        Il a des circonstances « très » atténuantes mais ce genre d’assertion n’est plus pertinente à l’heure actuelle, ni même il y’a 75 ans!
        Les Il-2 et les Typhoons ne tournaient pas dans le ciel pour rien*, ils étaient appelés selon les besoins et les circonstances dans les minutes qui suivaient la demande d’intervention, mais n’avaient plus aucun caractère « transitoire » ni « intermittent ».

        * D’autres étaient utilisés selon un schéma préétabli et « paved the way » comme on le dit en anglais aux troupes au sol. Mais ce n’est pas de ceux-là que je parle.

    • ULYSSE dit :

      CASTEX grand stratégiste français est né en 1878…mis à la retraite en novembre 1939…

  11. Spls dit :

    Normal, vu la photo, ce drone semble basé sur une cellule de motoplaneur Stemme comme le Patroller : ici une version à plus grande envergure, donc plus grande finesse. Si le moteur est un diesel et si les essais ont été faits au-dessus des Rocheuses comme le suggère Planeur dans son message plus haut, alors il n’y a rien de magique dans ce record…

    • Vélivole dit :

      Pour le planeur de loisir l’avenir semble être au moteur électrique avec recharge par peinture photovotaïque.
      Utilisé pour un drone, ce système permettra de très longues patrouilles y compris sur des zones peu favorables au vol à voile comm les ZÉE.

      • Vélivole dit :

        Photovoltaïque : cette propriété de la perovskite a été découverte en 2011 et laisse prévoir l’existence de peintures génératrices d’électricité beaucoup plus légères que les panneaux solaires actuels.

  12. badaboum dit :

    Et bien voilà, c’est un truc comme ça qu’im faut à l’armée de terre. Exit la grosse daub de patroller!!!

  13. Auguste dit :

    On est à l’ère des drones.Du petit qu’on tient dans la main,à ceux qui font plusieurs tonnes.On parle même d’essaims de drones kamikazes.J’applaudis aux performances de ce drone,mais je serais encore plus heureux si on trouvait les moyens de les neutraliser.J’ai toujours en tête le drone à 100 balles lesté d’une bombinette,bricolé par les daesh.Pas besoin de 60h de vol.

  14. ULYSSE dit :

    @badaboum…..= patatra.
    Le Patroller utilise une cellule STEMME…

  15. bbnote dit :

    La France vient d acheter des robots drones aupres des societe israelienne, a croire qu on ne maitrise pas la techno !
    mais bon il y aurait des histoires de magouilles derriere aussi…la verité si je mens !