Terrorisme : L’assaillant de trois militaires de l’opération Sentinelle condamné à 30 ans de prison

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

50 contributions

  1. HA dit :

    Bien joué. 30 ans 2/3 de peine de sureté, ca veut dire que dans 20 ans il est dehors…
    Je ne suis pas juriste, mais si quelqu’un sait, pourquoi il n’a pas pris perpet avec 30 ans de sureté, ca m’intéresse… Surtout qu’il est jeune le brave bonhomme.

    • petaf dit :

      2015+ 2/3 de 30 ans = 2035 il est dehors
      mais a mon avis , ce sera avant …

    • biboc dit :

      je crois que la peine de sureté max en france est 22 ans!

      • Castel dit :

        Les 30ans de sureté ne s’applique que pour les meurtres de mineurs, par contre, c’est vrai que pour ceux de majeurs, c’est en principe limité à 22ans, cela dit, il s’agit d’une peine minimum :
        ex : Carlos qui a été condamné à cette peine, est en prison depuis bien plus longtemps, et ne sortira probablement jamais !!

        • ScopeWizard dit :

          @Castel

          Et du reste concernant Carlos voilà qui est dommage , personnellement je lui reconnaissais volontiers un réel talent ………

          https://www.youtube.com/watch?v=1uYUQJbahkQ

          Il me rappelle une sorte de Fidel Castro version tassée ………….

          Remarque que dans ce registre il n’ était pas mauvais , un poil plus allongé et tout aussi massif ……….
          https://www.youtube.com/watch?v=xu88O1-OdRI

          M’ enfin , rien ne vaut l’ authentique , le seul , le vrai , l’ unique ; et puis , quel cascadeur !
          https://www.youtube.com/watch?v=FixSd3DVcjY

          On se fait un bis ?
          https://www.youtube.com/watch?v=HxiAP0Re_-M

          Ce Carlos , non mais quel athlète !

        • Robert dit :

          Castel,
          Carlos est un cas particulier, il n’a non seulement jamais renié ni éloigné de lui ses idées de jeunesse, mais il a profité de son emprisonnement pour continuer à militer, préfaçant au passage le livre témoignage de Michel Lajoye et se mariant avec son avocate, apparemment convertie à l’islam comme lui.
          Il profite de chaque occasion d’être médiatisé pour en faire une tribune.
          Dans ce genre de cas, les juges considèrent le degré de récidive restant et dans son cas il a sûrement été jugé élevé.
          Pour comparaison, Michel Lajoye, jeune néo nazi, avait posé une bombe dans un bar arabe, bombe qui n’avait fait que de légers dégâts matériels, même l’assurance n’avait pas marché. Sa circonstance aggravante a été de regretter qu’il n’y ait pas eu de victime, mais il a aussi été reconnu qu’il avait été manipulé par l’Etat pour provoquer un conflit entre communautés. Il avait pris perpétuité dont une peine de sûreté purgée entièrement et à l’issue à du encore attendre deux ans avant d’être mis en liberté conditionnelle dans des conditions drastiques pires que celle de Jean Marc Rouillan qui a tué plusieurs fois.
          Il avait été recruté par la DPSD pour infiltrer les groupuscules d’extrême droite et le GAL, ce qu’il avait refusé, et cela peut expliquer sa mise à l’écart prolongée.
          Il lui a été reproché de ne pas avoir renié ses idées ni manifesté de regrets pour retarder si longtemps sa libération conditionnelle et il doit absolument se faire oublier, ne jamais réapparaitre dans un cadre politique sinon il me semble que sa conditionnelle serait annulée. En quelque sorte, il a pris perpétuité réelle mais, à la différence de Carlos, il n’a tué ni blessé personne. Aucun islamiste ne prendra une telle peine même après les pires des crimes, la LICRA et le CRIF ayant exigé qu’il soit maintenu en prison.
          La justice française est parfois à la gueule du client et sensible à certains lobbys.
          Pour les gens réellement à risque de récidive, sauf les pédophiles qui finissent par sortir alors qu’ils sont incurables et récidivent très souvent, peine de mort et perpétuité réelle ayant été supprimés, ils jonglent avec ce que leur permet le droit.
          https://fr.wikipedia.org/wiki/Michel_Lajoye
          https://fr.wikipedia.org/wiki/Ilich_Ram%C3%ADrez_S%C3%A1nchez
          https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Marc_Rouillan

    • Castel dit :

      Perpet avec 30ans, c’est réservé pour les meurtriers, pas une tentative d’assassinat dans notre droit…..
      D’ailleurs, ça me semble plutôt normal, car tout bien réfléchit, ça ne serait pas normal dans ce cas de le condamner comme s’il avait réussi son coup, la peine de mort n’existant plus, et de toutes façons, c’est plutôt ce que souhaiteraient ces gars là !!

    • Desty dit :

      En fait l’UE a fait sauter toute possibilité de perpétuité réelle depuis un bout, le maximum qu’on peut désormais mettre (peine capitale) dans les pays de l’Union c’est 30 ans avec 23 ans de sureté. Le mec a donc pris quasiment le maximum à 3 ans de sureté près. Pour une fois la justice a fait preuve de fermeté, on doit le reconnaitre.

    • M. Toons dit :

      4 mois d’OPEX c’est déjà long, alors 20 ans de sa vie enfermé… 😉 On ne se rend pas bien compte de ce que ça représente, mais 20 ans, on peut en faire des choses…
      Alors certes, ça ne reste que 30 ans. Mais le gazier, sa vie est terminée. Il aura le temps d’y réfléchir.
      Faut pas remettre en cause les peines de prison de ce genre, ça reste lourd.

  2. jm dit :

    2019….30 ans donc dehors en 2028 !!!!
    « Plus tard, il apparut que Moussa Coulibaly venait d’être refoulé de Turquie » : je trouve que la Turquie devient une vraie destination touristique !!!!
    Dire que j’ai volé avec eux (les turcs) , et qu’en son temps, j’ai dit textuellement après débrief, que j’avais réalisé une mission avec des ennemis, qu’est-ce que je n’ai pas entendu !!!
    Au fait, pour les grinchons qui pensent qu’on met toujours en avant des faits de l’an pèbre, c’était le 14 mai 2019.
    Un mardi.
    Souvenez-vous le proverbe : mardi, jeudi…vol de nuit

  3. Daniel BESSON dit :

    Moussa COULIBALY ? Je suppose que c’est encore un paysan ou un artisan Malien radicalisé religieusement et entrainé militairement par AQMI , qui a immigré vers la France après avoir traversé un désert et la Méditerranée pour y commettre cet attentat comme le dit si bien mongénéral Lecointre ?

  4. Chaps dit :

    30 ans de prison coûte autour de 1 million d’euros (100€ par jour de prison tout frais inclus).

    X des milliers de candidats au djihad ; pas sûr que la solution soit durable.

    • Plusdepognon dit :

      @ Chaps
      C’était une ritournelle qui a eu son petit succès :
      https://youtu.be/2NdNDE29Lyg

    • Desty dit :

      Moi j’avais lu un jour qu’un prisonnier coute 36 000€ par an, mais je ne sais pas si son RSA est compté ou pas. Comme le mec va faire 20 ans, il coutera aux cons-tribuables la bagatelle de 720 000€.
      Les détenus coutent cher et c’est pour ça que l’état refuse mordicus d’aménager de nouvelles places de prison alors que la France en manque terriblement (+ 50% de capacité par rapport à la petite Belgique qui a eu en outre la bonne idée de sous-traiter la gestion de ses délinquants marocains au royaume du Maroc pour faire des économies). Extraordinaire non ? La Belgique est 5 fois moins peuplée que la France mais la France n’a que 50% de place en plus dans ses prisons (et encore en surchargeant)! A capacité d’hébergement égale, la France devrait avoir 250 000 places de prison mais ça couterait 9 milliards d’euros par an.
      L’autre solution c’est de mettre le plus possible de bracelets électroniques et renvoyer aussi vite que c’est « socialement accepté » les détenus dehors, même ceux qui sont condamnés pour des crimes violents. Ensuite vous vous retrouvez avec des hérésies type jeune ressortissant franco-algérien condamné en 2012 pour avoir poignarder à mort un de ses copains après une dispute au sujet du partage d’un téléphone portable qu’ils avaient volé, libéré pour bonne conduite en 2017 (10 ans / 2) avec interdiction de quitter les Hauts-de-Seine, qu’on va pourtant retrouver à Montpellier en 2018 parce qu’il vient à nouveau de poignarder à mort un étudiant. Fantastique 5 ans pour un meurtre crapuleux on peut pas faire plus généreux ! Dans l’antique République Romaine, le juge d’application des peines qui a rendu une décision pareille aboutissant à la mort d’un étudiant innocent aurait été condamné à être poignarder à mort comme la victime de sa négligence…

      • Desty dit :

        Après coup je me rends compte que 100*365 font bien 36 000€ / an !

      • Desty dit :

        Et on passe sur le scandale des viols qui ne sont généralement plus condamné à la prison ferme dès le premier crime constaté. Pour faire des économies la justice incarcère seulement au 2eme ou au 3eme acte et les médias n’ont plus qu’à faire de l’agit-prop frénétique pour faire croire à la population que l’état en a quelque chose à faire du problème de l’explosion des viols.
        Vous me direz que quand on en est à mettre seulement 5 ans ferme pour un meurtre, faire cadeau du premier viol c’est pas grand chose.

        J’avais lu un jour un criminologue qui soutenait que c’était inutile de mettre plus de 15 ans de prison car si les individus n’étaient pas réhabilité sous ce délai, ils ne le seraient jamais et c’est du gâchis d’argent public d’incarcérer un type qui ne sortira pas guéri. Il recommandait moins de 5 ans pour les délits sans atteinte aux personnes, 5 à 15 ans pour les crimes et délits avec atteinte aux personnes (comme les viols ou les agressions dans la rue donc), peine de mort ou perpétuité sans remise de peine pour les crimes les plus abjects et impardonnables. Évidemment c’est pas chez nous qu’il sera entendu et pourtant sa hiérarchisation des sanctions ferait faire beaucoup d’économie tout en garantissant efficacement la sécurité publique.

        • Félix GARCIA dit :

          Glauque, mais : A corréler avec les chiffres des suicides ; 9000 par an, en France …

        • M. Toons dit :

          Desty.

          Les viols et certaines affaires de meurtres sont jugées par un magistrat professionnel, mais aussi par un Jury civil. Pour connaitre le milieu, le jury civil dans beaucoup d’affaire de viol prend en compte que la tenue de la victime pouvait être provocante et donne raison à l’agresseur. Bien souvent le jury civil va à l’encontre de la volonté des juges et de l’avocat général qui requierent bien souvent des peines lourdes.

          Voilà pourquoi certains petit dealers écopent de plus qu’un violeur/agresseur car le dealer est jugé par un magistrat professionnel, le violeur par la « plèbe » et bien souvent pas de la meilleure partie.

          C’est triste mais tout n’est pas à blâmer dans la justice française. Il y a beaucoup de bonne volonté, mais malheureusement pour un ministère régalien, très peu de moyen.
          Le coût de fonctionnement de l’Assemblée Nationale représente le quart du budget de la justice. Imaginez un peu.. Mais on préfère donner 11 Milliards à des Gilets Jaunes plutôt qu’à la tranquillité du pays.

          On a ce qu’on mérite.

          • Françoise dit :

            C’est la France qui consacre le moins à la justice, proportionnellement, parmi tous les pays de l’U.-E.

      • Castel dit :

        @ Desty
        Le bracelet électronique ne réglerait rien du tout :
        Il suffit de savoir que le Pakistanais qui vient de tuer 5 personnes à Londres en était équipé !!

  5. Robert dit :

    On peut donner les statistiques sur le pourcentage connu de déséquilibrés, personnes atteintes de pathologies ou pas, dans les pays du Maghreb.
    Cela est une réalité qui, conjugué avec l’endoctrinement islamique expresse dans les cités occupées et prisons, et l’usage massif de cannabis, fait de beaucoup de maghrébins des tueurs en puissance. Ce que nous commençons à constater sous nos yeux.
    Les pays subsahariens ne fournissent pas de statistiques, mais je ne serais pas étonné que les chiffres soient importants.
    Un aspect de cette immigration qui aurait gagné à être connu de nous et pris en compte dans l’accueil de ces populations.

    • Jm dit :

      Oui, mais de telles données ou statistiques sont interdites par la loi….française, et comme ils deviennent ou on les promeut (!!!) français, ite missa est.
      Ces statistiques existent au niveau du Ministère de la Justice, réalisées directement au sein des établissements pénitentiaires.
      Mais c’est pareil, pas le droit d’en faire état.
      Pourtant, ce serait instructif, avec plus de 75 % de musulmans incarcérés à la prison des Baumettes, par exemple.
      Sans compter ceux qui commettent des délits et crimes de façon volontaires pour se faire incarcérer et prôner la bonne parole !!!
      Mais ce n’est pas vrai, ça n’existe pas …..

      • Robert dit :

        JM,
        Elles sont interdites par la loi sauf pour les recherches académiques, entre spécialistes.
        Le fait qu’elles soient interdites alors qu’elle pourrait apporter un éclairage sur certaines réalités plaide pour un refus des élites de permettre au public d’être correctement informé en vue de se faire une opinion la plus proche de la réalité.
        Mais il suffit à chacun de sortir dans la rue et lire les journaux, même censurés et biaisés, pour s’apercevoir de cette réalité, au bled comme en France. Education mal ou pas faite, influence d’une religion absurde qui abolit le recours à la raison, mariages ou unions consanguines, usage massif de cannabis, les causes peuvent être nombreuses qui expliquent ce résultat.

        • Daniel BESSON dit :

          @Robert
          Cit : [ Elles sont interdites par la loi sauf pour les recherches académiques, entre spécialistes ]

          Cela fait bien rire les universitaires Brésiliens quand ils voient débarquer des chercheurs Françouzes en sociologie ou sciences-sociales ! …
          Imaginons juste un tel article en Françouzie :  » Les [ censuré ] et les [ censuré ] sont désormais majoritaires dans les universitsé  »
           » La criminalité , auteurs et victimes de crimes , dans les faveelas Cariqoues ( on écrirait  » banlieues » ) est majoritaire chez les [ censuré ]  »
           » La frange de population, la plus riche se trouve chez les [ censuré ] de religion [ censuré ] « 

          • Robert dit :

            Daniel,
            Je vous suis, mais c’est ce que j’ai entendu dans la bouche de Xavier Raufer qui est dans ce domaine en répondant à un intervenant de Sud Radio ou C News qui lui reprochait de mentionner ce que la loi interdisait. Les chercheurs qui voyagent aux frais du contribuable sont quasiment toujours issus de la domination de gauche sur l’université et la recherche. Ils reproduisent les tabous et interdits qu’ils imposent aux autres. Un Lugan qui a fréquenté la recherche anglo saxonne y a trouvé une liberté qui n’existe plus chez nous et qui lui a valu de subir une longue cabale à l’université pour l’en chasser, souvent organisé par des militants de gauche et soutenus par des chercheurs qui ne publient rien et n’ont aucune liberté intellectuelle, comme l’est le milieu africaniste à l’exception de quelques uns.
            La censure permet à une communauté minoritaire d’imposer ses vues et de sidérer les occidentaux à propos d’un état raciste et colonialiste. La censure permet à la gauche idéologique, qui va jusqu’à la droite, d’imposer une vision idéologique de la réalité pour justifier le diktat de ses idées dans notre société. Les musulmans essaient de profiter de cette censure pour interdire toute critique envers l’islam.
            La censure n’a aucune nécessité, sinon l’injure et la diffamation, et ne sert en rien le bien commun, pas plus que la liberté intellectuelle.
            Le jour ou nous redeviendrons libre commencera par l’abolition de toutes les lois mémorielles et de toute censure sur la recherche intellectuelle et historique. Sans ce préalable, nous sommes dans une prison intellectuelle et mentale que nous appelons liberté.

  6. Bricoleur dit :

    Les militaires n’ont pas tiré. Les policiers ont tiré ce matin sur Rachid (venant du Maroc) qui les attaquait à l’arme blanche. Rachid en est mort. On peut craindre que les policiers soient interpellés pour ne pas avoir répondu avec « une arme blanche » afin d’être « proportionnels ». Il va falloir doter militaires et policiers d’armes blanches, et les former à leur maniement. Faut-il leur laisser leur arme, qu’ils ne peuvent jamais utiliser dans les rues de Paris? Ils risquent de se les faire voler.

    • Thaurac dit :

      Ils ont bien régi, on ne sait pas ce qu’il aurait fait après…un de moins..
      Peuvent pas tous devenir terroristes ces racailles ,pour qu’enfin la riposte soit à la hauteur de leur espérance ( du paradis)

  7. rafi77 dit :

    si on l’avait buté au moment des faits, l’affaire serait réglée et ça couterait moins cher à la société.
    Quant à la justice, no comment, je vais être très vulgaire !!! …..Rendez vous dehors dans 20 ans moumousse !!!!

  8. Titeuf dit :

    Y’a pas un service action du gouvernement (des barbouzes..) qui pourraient discrètement les dessouder ces types…
    Un accident est si vite arrivé….
    – on l’a retrouver en 4 morceaux le type..
    Cause du DC?
    -suicide!!!!

  9. petitjean dit :

    Plus de quatre années pour instruire cette affaire ??!!
    30 ans de réclusion criminelle, assortie d’une période de sûreté des deux tiers : il ne fera théoriquement que 20 ans, mais on peut faire confiance à son, ses, avocats et au juge d’application des peines pour qu’il sorte au bout de 15 ans
    Logé et nourri au frais du contribuable français !!
    cet ordure aurait du être abattue sur place par nos militaires !

    • Desty dit :

      Normalement la sureté interdit la libération conditionnelle sous ce délai. Après est-ce que c’est toujours systématiquement respecté par l’institution judiciaire du pays, il faudrait vérifier…

  10. Auguste dit :

    La condamnation de celui qui s’est attaqué aux policiers à l’arme blanche, Vendredi,me semble plus juste

  11. Daniel BESSON dit :

    Cit : [ On peut donner les statistiques sur le pourcentage connu de déséquilibrés, personnes atteintes de pathologies ou pas, dans les pays du Maghreb ]

    En l’occurrence ce charmant djeune homme est un pur produit de la république Frônçaize ! C’en est même une caricature ! C’est surtout tout sauf un paysan Malien radicalisé par AQMI .

    Dés sa naissance il a du être pris en charge par les médecins et assistantes sociales de la Protection Maternelle et Infantile – PMI – de Mantes la Jolie qui ont recherché très probablement des ressources et des moyens pour pallier à une éducation défaillante au travers de dizaine de dispositifs ad-hoc . Ces PMI vous détectent la moindre  » déviance  » ou fragilité comme l’hyperactivité .

    Ensuite il a du bénéficier , lui et sa famille , des allocations les plus diverses de la CAF .

    Il est rentré dans l’Education Nationale . Là pendant 10-12 années de scolarité il a rencontré des dizaines d’institutrices , d’instituteurs , d’enseignants du 2nd degré et de psychologues-scolaires formé-e-s à détecter les pathologies les plus diverses . Il a certainement pu bénéficier des dispositifs d’aide les plus variés comme des cours de soutien . Il a suivi au minimum une 20 aine d’heures d’enseignement d’Instruction Civique , une centaine d’heures d’histoire-géo et d’un nombre incroyable d’heures d’enseignement du Français qui constituent malgré les réformes les plus Ubuesques des cours de civilisation Française : C’est bien plus que les heures d’endoctrinement des prisonniers Français par le Vietminh .

    Ensuite il a bénéficié des largesses du Ministère de la Jeunesse et des Sports qui n’a pas fermé la salle de sport  » radicalisée  » qu’il fréquentait et dont il s’est fait virer ( ! ! ! ) Il a été détecté par la DCRI , qui a refusé d’intervenir au nom de sa  » doctrine « , la Police Nationale et le Ministère de la Justice .
    Je n’ose même pas essayer d’évaluer e nombre d’heures-fonctionnaires que ce djeune homme nous a couté …

    Je pense que LA question est de savoir POURQUOI ce  » systéme « , de la PMI à la DCRI , est incapable de « déprogrammer » ou de  » désamorcer  » ces dizaines de milliers de Moussa Coulibaly qui résident en France ????
    .

    • Raymond75 dit :

      Parce que le système estime que chaque personne est récupérable, que ces gens sont victimes de leurs origines (ethniques, sociaux, culturels) et parce que le même système estime que l’autorité c’est du ‘dressage’ … La société est fragmentée, l’individualisme est la seule valeur qui subsiste, et les enseignants et services sociaux se veulent là pour sauver les individus, et pas pour les diriger. Les policiers ne peuvent intervenir qu’après un délit, et les maires et députés essaient de négocier la paix sociale avec les grands frères, dans l’espoir de collecter des voix.

      Nous allons découvrir un fait nouveau : des listes communautaristes, musulmanes bien sûr, initiées par notre grand allié le Qatar et les Frères Musulmans, que nous avons laissé s’implanter en France. Ils ne veulent pas la guerre civile : ils veulent vivre en communauté, avec leurs propres règles, en toute autonomie …

      Quand on ne sait plus défendre les valeurs de la République, il ne faut pas s’étonner que le société se transforme.

    • Thaurac dit :

      Tu regardes les musulmans pratiquants et tu divises par deux,…;)
      Plus ils seront nombreux, plus ça augmentera on la vu dans beaucoup de pays, mais la bienpensance est aveugle

  12. breer dit :

    Le système judiciaire en France est à 80 % parasité par une forme de fatalisme laxiste issu de l’idéologie libertaire de gauche… il est comme le reste un reflet du délitement de notre société.
    Des criminels se retrouvent libres après des peines dites de sureté, voir avant, à croire qu’ils se sont guéris tout seuls en prison de leur pathologies psycho-sociales … Il est clair que les magistrats, avocats et compagnie sont des ignares en psychologie- comportementale….

  13. Françoise dit :

    Il faut introduire l’esclavage en prison, comme aux États-Unis.

    Comme ça, les prisonniers coûteront moins cher et nous pourrons construire plus de prison et emprisonner plus, car l’État gagnera plus ! Tout cela sans mentionner les économies de téléviseurs et autres.

    • Castel dit :

      Je ne vois pas ou vous avez lu que l’esclavage existe dans les prisons Américaines..
      Comme chez nous, ils peuvent travailler volontairement, pour un maigre salaire, ce qui leur permet d’améliorer leur quotidien, mais ce n’est pas obligatoire….
      Le seul mode de réclusion ou il est obligatoire, se trouve dans les derniers pays marxistes, comme la chine, par exemple, qu’ils appellent la-bas « camps de réeducation », mais que l’on à connu eu URSS sous le nom de « Goulag »

      • Françoise dit :

        @Castel : Bah informez-vous.
        .
        D’ailleurs, si on refuse de travailler, on est transféré vers une autre prison et ainsi de suite jusqu’à ce qu’on travaille.

  14. Plusdepognon dit :

    Les membres restants du gang de Roubaix aussi ont été soit-disant condamnés à de lourdes peines. Le dernier sort l’an prochain, son fan club du dedans sera avantageusement remplacé par celui qui est dehors.
    https://youtu.be/ASfuxkAKUIM

    • Robert dit :

      Plusdepognon,
      La suppression de la peine de mort a été suivie de celle de la perpétuité réelle, comme aux USA.
      Les deux seuls moyens de prémunir la société d’un risque de récidive, pour certains crimes c’est avéré, ont disparus, laissant les citoyens seuls et désarmés face à des criminels que nous n’avons aucun moyen d’arrêter et qui le savent.
      Christian Van Geloven, un tueur de fillettes, avait été interrogé sur ses voyages à l’étranger afin de savoir s’il avait pu récidiver pendant ce temps. A propos des USA, il avait eu ce cri du coeur « ah, non, là-bas il y a la peine de mort. »
      Ce sont pour la plupart des calculateurs qui connaissent notre droit bienveillant envers l’accusé et complexé par l’idéologie humanitariste en ce qui concerne les peines.
      En ce qui concerne le terrorisme organisé autour des tendances radicales de l’islam, c’est une guerre qu’ils nous font et ils devraient en conséquence être traités comme un ennemi en situation de guerre. Un criminel peut avoir eu un coup de folie, être irrécupérable, mais ceux qui ont une idéologie messianiste pour justifier leur violence ne s’arrêteront jamais. C’est à nous de les arrêter et les peines doivent être proportionnées.
      Le véritable drame, c’est que nos dirigeants, nos élites, se refusent à mener cette guerre quoique puissent faire ceux d’en face, toujours hypnotisés par le logiciel rousseauiste. Nos ennemis le savent et peuvent espérer gagner à cause de notre faiblesse intrinsèque, nous avons peur de la mort, de la recevoir et de la donner.

      • Castel dit :

        @ Robert
        La peine de mort n’existe aux Etats Unis que dans trente des cinquantes Etats, et que l’ont soit pour ou contre, ce que je trouve le plus injuste, c’est que les criminels puissent aller commettre leurs crimes dans des Etats ou la peine de mort n’existe pas, et revenir dans le leur, sachant que cette peine ne s’applique que dans l’Etat ou il l’auront commis, et non dans celui ou il réside !!
        Quand on pense que ces criminels ont juste à passer la frontière d’un Etat appartenant au même pays pour se trouver à l’abri de la peine de mort, cela montre un des inconvénients du système fédéral Américain !!

        • Robert dit :

          Castel,
          Bien d’accord avec vous.
          Ce que je déplore en plus, c’est qu’un innocent après un procès bâclé puisse être condamné et exécuté. Avec la recherche de vengeance, ce sont les deux réserves que j’ai à la peine de mort.

          • Castel dit :

            @Robert
            En ce qui me concerne j’en ai une autre :
            Comment admettre en effet que l’on réserve le même sort à un « gros bandit » genre Mesrine par exemple, et qui aura « tiré dans le tas », tuant des policiers ou des convoyeurs de fond, qui , certes sera un mauvais homme, mais pas une ordure genre Fourniret ou Dutroux, qui ne s’en prennent à des enfants, ou à des êtres faibles….
            Donc, j’aurais été d’accord pour le maintien de la peine de mort à condition que le mode d’exécution soit différent en fonction du crime commis :
            Pour les « mauvais hommes », mais restant des êtres humains, tout de même, le peloton d’exécution
            Pour les « ordures » inhumaines; la pendaison haut et court en public, avec éventuellement l’organisation d’une kermesse !!
            Sachant que ces conditions ne pourraient jamais être réunies, je me suis en fin de compte rallié à la suppression de la peine de mort, avec la restriction quand même que la seule chose qui m’intéressait vraiment était qu’on était sûr, que l’ayant envoyé six pieds sous terre, l’assassin ne pourrait plus récidiver….
            Et malheureusement, mes craintes se sont révélées fondées avec l’affaire Teyssier , ou un psychopathe muti récidiviste, ( 2 meurtres de femmes + 1 tentative), fut libéré à l’âge de…..45ans (!!!) et en profita pour tuer une gamine de 8 ans, qui était pourtant la fille des ceux qui croyaient être ses amis !!
            C’est pour ça, que même si je ne suis pas pour le retour de la peine de mort, pour les raisons que je vous ai expliqué un peu plus haut, il me semble que l’on peut exiger le maintien des peines incompressibles les plus longues notamment pour les récidivistes…
            Et tant pis pour que cela coûtera, la protection des faibles de notre société n’a pas de prix, de mon point de vue !!!!

  15. Buburoi dit :

    Pour rétablir la peine de mort, il faut modifier la convention européenne des droits de l’homme et réformer la constitution. Pour cela, il faudra soit sortir de l’europe, soit que tous les pays d’europe aient un gouvernement d’extrème droite. Donc les criminels et les meurtriers peuvent continuer en toute impunité. Il n’y a plus de justice en Europe.

    • Robert dit :

      Buburoi,
      Pourquoi encore d’extrême droite, sous la gauche on a énormément tué, certes pas toujours des criminels?
      La 3eme république a beaucoup décapité y compris des pauvres hères qui avaient eu un moment de folie et envoyé au bagne même des enfants pour trois fois rien.
      C’est simplement la notion de bien commun qui doit prévaloir, et la peine de mort doit arriver comme solution quand tout le reste a échoué, au moins la perpétuité réelle si elle est impossible car je n’ai pas de goût particulier pour donner la mort.
      Je doute que l’extrême droite en aie le monopole, mais qu’appelle-t-on l’extrême droite ?
      Personnellement, je suis hostile à l’UE et favorable à une confédération européenne de nations souveraines libres de décider de leur justice.

    • Castel dit :

      En tout cas, le rétablissement de la peine de mort ne serait sans doute pas très efficace pour dissuader les terroristes islamique, puisqu’apparamment c’est ce qu’ils souhaitent en réalisant leurs attentats….
      Au contraire, lorsqu’ils n’y parviennent pas, ils sont apparemment déçus d’être obligés d’attendre en prison, pour monter au paradis qu’on leur a promis en cas de réussite !!