L’armée nigérienne a subi de lourdes pertes lors d’une attaque jihadiste de grande ampleur contre le camp d’In-Atès

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

124 contributions

  1. Barfly dit :

    Les attaques font de plus en plus penser aux tactiques de l’EI en Syrie et en Irak. C’est pas bon signe du tout.

    • Plusdepognon dit :

      @ Barfly
      Vous pouvez rajouter le savoir-faire en IED de l’Afghanistan, la tactique des shebabs somaliens, des échanges avec Boko Haram et de certaines tactiques que les touaregs ont apprises dans l’armée de Kadhafi en Lybie. Ainsi que l’expérience des années noires des algériens et l’argent du Golfe.

      Les jeunes soldats des armées sahéliennes, avec leurs 6 mois de formation, sont de gentils garçons à peine sortis de leurs villages, qui font face à psychopathes confirmés.

      • Daniel BESSON dit :

        Cit : [ Vous pouvez rajouter le savoir-faire en IED de l’Afghanistan, la tactique des shebabs somaliens, des échanges avec Boko Haram et de certaines tactiques que les touaregs ont apprises dans l’armée de Kadhafi en Lybie. Ainsi que l’expérience des années noires des algériens et l’argent du Golfe. ]

        Ce type d’attaque nos militaires , et en particulier des Légionnaires , les ont connu dés 1947 en Indochine . Puis ce fut le tour de nos  » pioupious  » dans leurs bordjs en Djézaïrie .
        23 octobre 1957 : une forte bande rebelle, disposant d’un mortier de 81, attaque le poste de Yabous tenu par le 1er bataillon de la 13e D.B.L.E, aux ordres du lieutenant-colonel Maurice Senges. Le lieutenant Guy Septavaux organise la défense du poste et prépare la riposte lorsqu’un obus, tombant à ses pieds, le blesse mortellement.

        Ce fut aussi un grand classique de l’offensive du Têt !
        https://youtu.be/lOetlMD6UjU?t=1h14m11s
        https://www.youtube.com/watch?v=ra42Rf2BA4Y

        Mais cela se terminait quand même souvent avec un autre bilan…

  2. Deres dit :

    C’est tout le souci des points d’appui de ce type. Ils deviennent aussi des endroits statiques donc vulnérables. Pour qu’ils conservent leur valeur, il faut donc nécessairement les fortifier un minimum. Le risque est ensuite d’utiliser trop de ressource pour la défense de ces points statiques au détriment des éléments dynamiques. On entre alors dans un cercle vicieux où on perd totalement l’initiative du combat et où on ne peut être victorieux. En effet, le but ultime des positions statique fortifiés doit être à l’inverse de pouvoir économiser des troupes afin de libérer une masse suffisante pour un corps de bataille dynamique.

    • Tristan dit :

      Commentaire ultra pertinent!

    • Marsouin dit :

      Exact et c’était tout le problème de la guerre d’Indochine.
      Nos frères d’armes africains le redécouvrent car beaucoup de leurs anciens l’avaient connus à nos côtés en Indo.

    • lxm dit :

      un fort coûte toujours plus cher à entretenir qu’on ne le pense, pour cela qu’on ne les place qu’à des passages stratégiques( terrestres, fluviaux, maritimes) ou des lieux de commerce pour sécuriser et entreposer, le but est l’autofinancement, par exemple avec une taxe de passage et des corvées de locaux.

    • Plusdepognon dit :

      @ Deres
      Depuis que l’on parle de contre-insurrection, les combats de la décolonisation ont été décortiqués.

      Plus proche de nous, il y a l’Afghanistan :
      https://www.areion24.news/2019/03/12/pour-une-analyse-militaire-de-la-guerre-sovietique-en-afghanistan/

      Même si la maîtrise de l’air est une grande différence entre ce qu’ont fait les soviets et les interventions occidentales :
      https://www.cairn.info/revue-strategique-2012-2-page-137.htm

      Il ya des a analyses qui font rire jaune rétrospectivement :
      https://www.cairn.info/revue-outre-terre1-2010-1-page-145.htm

      Mais la conclusion est implacable aujourd’hui :
      https://www.areion24.news/2019/11/06/afghanistan-un-retour-des-talibans-a-kaboul/

    • Polymères dit :

      Exactement, l’initiative tactique doit toujours être recherchée dans un conflit, qu’il soit d’ordre conventionnel ou contre-insurrectionnel.
      Un théâtre d’opérations n’est pas faire acte de présence dans une base, c’est occuper le terrain, c’est agir en permanence.
      La base est importante comme point de repos, de ravitaillements, mais elle ne doit pas être le « tout » d’une présence militaire.
      Il est important d’être mobile, il est important de « chasser » plutôt que d’être chassé en adoptant une routine et une passivité. Tout comme je le répète à ceux qui pensent que la seule chose qu’on doit rechercher c’est d’avoir le moins de morts possibles en ayant massivement recours à des véhicules de 25-30 tonnes résistants aux mines, que ce serait honteux et scandaleux que d’évoluer avec du léger. Pourtant ceux qui disent cela ne cherchent qu’à obtenir non pas une victoire militaire mais une défaite moins lourde. Perdre en mobilité et en réactivité tactique au profit d’un moindre risque de pertes humaines, c’est perdre la guerre.

      Les bases sont nécessaires, mais au Mali (comme chez les voisin), ces bases ne sont pas adaptées à une défense, elles sont presque « ouverte ». Il y a un travail à faire la dedans, les unités qui y stationnent doivent être en sécurité dans ses murs ou à minimum en bonnes positions défensives.
      Mais surtout il faut tourner autour, il faut patrouiller, il faut rechercher, il faut des postes de combats en périphérie, qui même s’ils ne tiennent pas un assaut, permettent de retarder et prévenir le camp qui y amène des renforts ou qui défend ses positions.

      Ensuite si pour nous, qui sommes étrangers à la zone, qui sommes une aide, la question du contrôle du terrain n’est pas nécessaire. Ce sont les locaux qui doivent faire ce job et ils ne le font pas assez bien si ce n’est pas du tout.
      Plus le temps passe et plus j’étudie la question, plus je viens à penser que dans cette immensité qu’est le désert, les rares villes/villages qui s’y trouvent jouent un rôle prédominant à nos ennemis. Sans cela, ils ne vivraient pas au milieu de nulle part. Je pense qu’on devrait aborder une tactique vieille comme le monde, celle visant à ceinturer ces villes d’une enceinte pour pouvoir contrôler toutes les entrées et les sorties, qu’il faut y concentrer les populations alentours, quitte à forcer des déplacements avec dédommagement pour réduire l’enceinte, (je ne dis pas que c’est à nous de le faire, mais bien aux pays concernés). Il devrait également y avoir un recrutement d’une police locale faiblement ou peu armée, des individus appartenant à la ville mais qui sera supervisé par une unité plus « étrangère » pour qu’il n’y ait pas d’abus ou de trop de complaisances (via le copinage, la corruption). Il faut faire de ces villes des sanctuaires ou il y aura un travail préalable de « nettoyage » (il faudra tout fouiller pour éviter qu’il y ait trop de mauvais vers dans la pomme).
      Un réseau de villes fortifiées avec des garnisons locales, un processus qui pourrait également favoriser l’intégration des touaregs armés.

      Il ne s’agit pas de refaire des fortifications massives comme au Moyen âge, non on peut se limiter à des tranchées (contre le passage de véhicules) et des bastion wall sur 2-3 niveaux qu’on remplira avec la terre sortie des tranchées. Le tout sera surmonté de barbelés et un réseau de miradors défendu et défendable par l’armée nationale (et non la police locale). On placera 2-3 entrées complexes qui permettront de tout fouiller, de tout analyser et de prendre l’identité des « locaux » et des « étrangers ». Mais rien n’empêche de faire plus et mieux, ils peuvent y construire une entreprise locale de briques pour faire des murs, ça fera du travail.
      Un tel travail n’est pas forcément très coûteux et on pourrait même faire travailler les populations locales à défaut d’engins de chantier. Le nombre de villes-villages concernés n’est pas énorme, il suffit de prendre google map pour comprendre que ce n’est pas la campagne française.
      Une fois cette infrastructure défensive en place, on pourra bien plus facilement partir à la « chasse » l’ennemi n’aura plus accès (même s’il y aura toujours des magouilles pour y arriver) à ses points de ravitaillements (et de recrutements).
      On devrait aider les nations locales à créer ce genre de bases, via le génie, via des aides matériels et même financières. Un investissement qui ne sera pas si élevé que ça par rapport aux bénéfices sécuritaires sur le long terme. On devrait même pousser l’ONU, via le MINUSMA, à se joindre à l’acte et à permettre, dans certains coins, à assurer l’intérim en attendant des forces locales.
      Cela peut bien marcher dans les grandes zones désertiques, ce sera sans doute plus complexe dans des zones ou il y a plus de richesses et de zones peuplées.

  3. Clavier dit :

    ça commence à tourner à la bataille rangée……On comprend pourquoi nos voisins européens ne sont pas chauds pour venir tâter du sable.
    Mais nous on a la Légion !

    • dolgan dit :

      ça serait une bonne nouvelle: si ça tournait en bataille rangée, ça serait vite réglé. Ils se regroupent gentiment , on les atomise façon puzzle et on rentre à la maison.
      .
      Mais j’y crois pas trop.

    • Pravda dit :

      Toujours taper sur le maillon faible. Ils ont vu que la tactique destruction des postes avancés avait marché, entraînant le retrait des forces gouvernementales , donc ils vont l’appliquer et reprendre le terrain.
      Maintenant, est ce à nos légionnaires ou soldats de mourir (dans l’indifférence des européens et le mépris des africains) ? Nous ne pourrons jamais contrôler des territoires grands comme l’Europe avec quelques milliers de soldats et une poignée d’aéronefs.

  4. PK dit :

    Les sources africaines sont à relativiser : pour expliquer le désastre, elles sont sans doute prêtes à exagérer un tantinet…

    Enfin, ça confirme ce que je disais dans un autre post, l’Afrique est incapable de s’en sortir seule…

    • Ancien du Sahel dit :

      @LL, j’aime bien le surnom que vous donnez à Macron : « le chef de l’Élysée ».
      Ça correspond très bien à son niveau en géopolitique. Il reporte la réunion prévue à Pau.
      .
      Le story telling africain m’interroge moi aussi, comme PK.
      Ces assaillants qui cassent tout n’ont-ils pas besoin de récupérer du matériel, de l’armement, des munitions, du carburant ? Non : ils cassent tout et se barrent.
      Ils ont donc autant de ressources qu’il leur en faut : il serait intéressant de savoir d’où ils tiennent ces ressources.
      .
      Avec le sommet de Pau, on aurait pu avancer un peu. Mais non, Macron « chef des armées » (quelle honte !) reporte la réunion.
      .

      • petitjean dit :

        @Ancien du Sahel
        je ne défends pas Macron . Mais un peu de bon sens !
        « Le président Emmanuel Macron et son homologue nigérien Mahamadou Issoufou ont décidé de reporter à début 2020 un sommet pour la paix au Sahel initialement prévu le 16 décembre prochain à Pau »
        On peut raisonnablement supposer que c’est le président du Niger qui a demandé ce report

        • Géo dit :

          On reporte quand il y a urgence.
          Cette réunion à Pau devrait déboucher sur une décision française : c’est probablement la vraie cause du report, si j’en juge par l’aptitude de notre président-chef à gesticuler sans prendre de décision ni permettre au gouvernement d’en prendre.
          Et ce, dans tous les domaines.

        • Électeur dit :

          @petitjean, Ancien ne défend pas Macron lui non plus, me semble-t-il.

          Il s’appuie certainement sur le constat, que nous avons tous fait, de l’incompétence macronienne dans le domaine qui nous intéresse. Incompétence maintes fois confirmée depuis le fameux et indélébile « je suis votre chef ».
          .
          Un report de réunion demandé par un participant peut-être, mais trop vite accepté par l’organisateur alors que c’était le moment de mettre la pression.
          Si l’on attend que la situation se calme pour poser des conditions, alors on y est pour l’éternité.
          .
          J’admets qu’au début la faute n’est pas imputable à Macron mais à ses prédécesseurs (Harmattan puis Serval débouchent sur Barkhane)
          .
          Ma conclusion est, une nouvelle fois, que nous avons un problème institutionnel : le « régime des partis » propose à nos suffrages (dans des conditions opaques où le financement des partis politiques joue certainement un rôle majeur) des candidats dont les allégeances et qualifications sont plus que douteuses.
          .
          C’est d’ailleurs pourquoi un moment arrive où le CEMA doit combler le vide et sortir de son rôle en s’exprimant sur notre politique militaire.

          • Électeur dit :

            Dans les partis politiques, parce que les militaires en sont statutairement exclus, on ignore tout sur les sujets qui intéressent les lecteurs et contributeurs de ce blog, sujets d’importance pourtant nationale.
            Heureusement cette vacuité politique est compensée par des Généraux qui parlent de ce qu’ils connaissent : sous ce lien, l’enregistrement (audio) de l’intervention faite le 10 décembre par le Général Henri Bentégeat (CEMA de 2002 à 2006) devant l’Académie des Sciences Morales et Politiques, avec pour sujet « les interventions militaires de la France sont-elles encore utiles et efficaces ?  » (durée 35 mn)
            https://www.canalacademie.com/ida12327-Les-interventions-militaires-de-la-France-sont-elles-encore-utiles-et-efficaces.html

      • Thaurac dit :

        Suite à ce qui c’est passé, ce dont on parle justement…à préciser.

    • Ndakarou dit :

      L’Afrique francophone vous voulez dire ?
      Oui, il semble. izarre, que partagent ils bien donc en commun pour que ceux anglophones s’en sortent mieux économiquement et politiquement??? mystère boule de gomme!

      • Le Breton dit :

        L’Afrique anglophone est dans une merde noire (sans vouloir faire d’humour noir, oups, pardon !) contrairement à ce que la propagande anglo-saxonne vous fait croire, seule l’Afrique du Sud dominée par les blancs s’en sort à peu près correctement.

      • Aymard de Ledonner dit :

        C’est vrai que la situation au Nigéria anglophone est un succès total! On voit que les dirigeants ont bien utilisé les revenus pétroliers pour éradiquer Boko Haram. D’ailleurs on va bientôt organiser les jeux olympiques à Kano….

        • breer dit :

          De nombreux pays d’Afrique sont devenus ingérables, et représente des « poudrières » en attente d’explosion, ou d’implosion.. ce continent n’a pas su ni pu évoluer depuis la période de leurs indépendances dans les années 60… Une démographie chaotique associée à l’analphabétisme, le système sanitaire et éducatif à la ramasse,les traditions archaiques, les conflits inter – ethniques , la corruption et cupidité de nombreux dirigeants successifs, la dépendance technologique totale à l’occident..
          Toutes ces raisons qui font qu’ils foutent tous le camp pour venir en Europe, ce qui n’est pas près de s’arrêter, et n’arrangera pas la situation en Europe et en France, comme veulent nous le faire croire les idéologues niais de nos contrées…

    • Ndakarou dit :

      L’Afrique francophone vous voulez dire ?
      Oui, il semble. Bizarre, que partagent ils bien donc en commun pour que ceux anglophones s’en sortent mieux économiquement et politiquement??? la monnaie, une interférence étrangère, une main mystérieuse étrangère ?
      mystères et boule de gomme!

      • Desty dit :

        Vous saviez que les meilleurs taux de croissance de la décennie sur le continent sont en Cote d’Ivoire ? L’Afrique anglophone s’en sort mieux ? Quels pays au juste ? L’Afrique du Sud en voie d’effondrement ? Le pillard Rwandais (qui n’est d’ailleurs anglophone que de fraiche date) ? Le petit et richissime Botswana ou sa voisine Namibienne qui partage les mêmes caractéristiques comparables à celle du Qatar dans une certaine mesure ? Non vous allez probablement me dire le Kenya et la Tanzanie qui ont leurs problèmes aussi mais sont remarquablement bien gérés pour l’Afrique. Quand un pays il est bien géré, les conditions de vie des habitants s’améliorent, mais ça fait partout quel que soit le dialecte des habitants.
        Pour l’exemple je vous renverrai à la tragique épidémie d’Ebola qui a sinistré l’Afrique de l’Ouest récemment: des 3 pays touchés, celui qui a su le mieux affronter la crise a été incontestablement la Guinée francophone et corrompue. Et le pauvre petit Sénégal juste à coté a réussi le tour de force de séquestrer tout ses cas suspect et n’avoir aucun cas déclaré en 2 ans de crise.

    • Pravda dit :

      On attend toujours les commentaires des trolls précédents.

  5. Plusdepognon dit :

    Le bilan est lourd :
    https://www.lemonde.fr/afrique/article/2019/12/11/niger-plus-de-60-morts-dans-l-attaque-d-un-camp-militaire_6022544_3212.html

    Les GAT se jouant des frontières :
    https://www.lemonde.fr/afrique/article/2019/11/27/la-zone-des-trois-frontieres-point-brulant-de-la-guerre-au-sahel_6020752_3212.html

    De quoi relativiser certaines visites :
    https://defencebelgium.com/2019/12/11/le-ministre-de-la-defense-philippe-goffin-visite-les-troupes-belges-au-niger-et-au-mali/

    Les soldats font face à des jeunes gens supervisés par des tueurs confirmés, qui ont des dizaines d’années de rezzous et d’exactions d’expérience. Peut être que les mortiers de l’armée malienne récupérés lors des opérations précédentes ont servis à ce « bombardement ».
    https://www.lemonde.fr/afrique/article/2019/02/25/les-confidences-d-ibrahim-10-djihadiste-au-sahel_5427750_3212.html

    Un peu plus bas, Boko Haram continue ses exactions :
    https://www.lemonde.fr/afrique/article/2019/12/11/au-cameroun-les-violences-se-multiplient-et-la-situation-humanitaire-se-degrade-selon-des-ong_6022535_3212.html

  6. Castel dit :

    @ Ah ou ça, mais (sans doute) pas Nigérien :
    Alors, tu crois encore que ton pays peut se passer de la présence Française ?
    Si nos forces ne se trouvaient pas dans ton (soit-disant) pays, cela ferait belle lurette , que la totalité de celui-ci, aurait subit le même sort que le camps d’In- Atès…..
    A moins que cela ne te réjouisse,bien sûr, si tu te trouves d’en le camp d’en face !!

    • le nouveau dit :

      Un peu lamentable ce genre de commentaires vous ne croyez pas ?
      Au moment ou la France fait de la resistance (sans mauvais jeu de mots) au sein de l’Otan, ca vous ferait quoi si les américains vous balançaient que c’est grace à eux que vous ne parlez pas allemand et que vous devriez donc arrêter de vous la raconter (ce qui est sans doute vrai cela dit en passant) à dire que vous voulez jouer les gros bras au sein de l’Otan ?

      • Castel dit :

        Mon commentaire, ne s’adressait pas aux Nigériens en général, mais à ce fameux @Haoussa ( que j’ai traduit par Ah ou ça ? , car, je ne crois pas qu’il soit vraiment Nigérien ), et qui ne cesse de réclamer notre départ de façon insistante, alors que cet événement montre bien que son pays ( si c’est vraiment le sien) a plus que jamais besoin de la présence militaire Française…..
        Alors, que ce n’est plus vraiment le cas pour la France au sein de l’OTAN, du moins dans sa forme actuelle….

        • le nouveau dit :

          Attention !
          Aucune action française à l’étranger n’a été possible sans l’appui american, et c’est plus vrai que jamais en ce moment au Sahel.
          Seulement, ca on ne vous le dit pas.

      • Pascal (l'autre) dit :

        « ca vous ferait quoi si les américains vous balançaient que c’est grace à eux que vous ne parlez pas allemand et que vous devriez donc arrêter de vous la raconter (ce qui est sans doute vrai cela dit en passant) à dire que vous voulez jouer les gros bras au sein de l’Otan ? Mettez vous à la page , Cela a déjà été « suggéré » dans certains commentaires de responsables politiques U.S. Au Sahel de tous les pays de l’O.T.A.N. qui fait le job? Qui a paye le prix du sang? Je pense que cela nous donne quand même le droit de « l’ouvrir » quand cela ne va pas ne croyez vous pas? Et concernant la sempiternelle ritournelle que: « Si les Américains n’étaient pas venus nous serions tous en train de parler allemand’ elle est pour le moins éculé! Si les Japonais alliés aux Allemands n’avaient pas attaqué par surprise Pearl Harbour en 41 les U.S. n’auraient pas bougé! N’ignorez pas que les « affaires » étaient même plutôt florissantes avec l’Allemagne nazie!.

    • Haoussa du Niger dit :

      L’expertise française dans la lutte contre le djihadisme est impressionnante. Son appui décisif aux armées locales force l’admiration. De djihadistes cantonnés dans 3 régions du Mali, ils sont depuis en pleines expansion au Burkina Faso et Niger et ils ont pu former ces 5 dernières une génération de petits extrémistes qui en tant voulu feront le coup de feu contre vos migrants qui se pavanent dans toutes les capitales Abidjan,Dakar,Bamako etc.
      Faire pire est impossible. heureusement que vous êtes là pour aider.

      • Alfa744 dit :

        Bonsoir Haoussa; le pire qui puisse arriver serait la chute d’un pays du sahel! Je connais bien cette région pour avoir été basé à Zinder et au Tchad pendant des années et avoir travailler avec les gardes nomades! Les sorties des postes avancés, le rétablissement des liens avec les populations nomades et sédentaires furent un atout majeur dans les opérations militaires des années 70. Mais cela c’était hier, à une époque ou les populations nous faisaient confiance! Alors courage mon ami;

        • Géo dit :

          Qu’appelez-vous « la chute d’un Pays du Sahel »?
          Beaucoup sont déjà au plus bas, me semble-t-il, et leur situation ne peut guère s’aggraver.

      • Frédéric dit :

        Et sans la France, il y aurait déjà un califat établi sur le Sahel. La critique, c’est facile.

        • Mantore Gérard dit :

          Un califat serait-il, pour nous, pire que la situation actuelle ?
          .
          Je ne crois pas : au contraire, on traiterait alors leurs dirigeants comme ils le méritent et non plus comme des gens respectables.
          Ce que nous avons le tort de faire maintenant.
          .
          Notre président-chef reporte une réunion parce que l’un de ces voyous le demande. Avec un califat, les choses seraient plus claires.

      • Pravda dit :

        Pour aider, oui, 5000 hommes. Pas pour faire votre boulot. Assumez un peu.

  7. Castel dit :

    On sent bien, dans cette opération terroriste, la patte du fameux « al sarahoui  » qui, de mon point de vue serait le vrai chef de daesch, pour le Sahel………voire même plus !!

    • Cartésien dit :

      @ Castel, c’est imprudent de se faire une opinion à partir des communiqués des « ministères » africains concernés.
      .
      Ils ne savent pas, pas plus que vous-et-moi, ce qui s’est passé mais n’ont que des bribes d’information obtenues par téléphone auprès de fuyards qui n’ont rien vu.
      .
      Mais en Afrique, parler c’est agir. Savoir c’est maîtriser.
      .
      Alors ils vous balancent des « story telling » qui n’ont aucune valeur en s’inspirant de comptes-rendus plus anciens relatant des situations vaguement analogues.
      .
      C’est pourquoi vous avez l’impression de « déjà vu ».
      Mais l’on serait bien imprudent de reconnaître « la patte » de telle ou telle autre bande alors qu’il s’agit seulement d’un compte-rendu plus ou moins recopié d’une autre attaque plus ancienne qui a eu lieu ailleurs.
      .
      La logique africaine n’est pas la nôtre.

      • Castel dit :

        Quand on voit les moyens mis en oeuvre par les terroristes, et les résultats obtenus, on sent bien qu’avec ou sans le point de vue des dignitaires Africains locaux, il semble qu’il y ait derrière ça un « chef d’orchestre » qui se distingue des habituelles escarmouches rencontrées jusqu’à présent dans la région….
        Et des chefs djihadistes capables d’organiser ce type d’opération ne me semblent pas si nombreux….
        Bien qu’il n’y ait pas de certitude, Al Sarahoui, semble réunir toutes les qualités nécessaires, et il me rappelle un peu le fameux « Al Zarquaoui » qui a causé tant de problèmes aux Américains en Irak !!

  8. dolgan dit :

    Bravo, deuxième attaque venant du Mali repoussée en quelques jours par les forces armées du Niger. On peut d’ailleurs se demander si l’attaque d’Agando n’avait pas vocation à faire diversion pour faciliter celle d’Inates.
    .
    Dans des conditions très difficiles , ils ont tenus le terrain malgré la perte de leurs officiers (les 2 officiers commandant le camp sont morts les armes à la mains). Et l’armée du Niger a été en capacité de réagir très vite pour mener une contre attaque efficace. C’est du bon boulot. On est souvent prompt à railler les armées africaines, sachons leur rendre hommage quand ils font du bon boulot.
    .
    Quelqu’un sait ce qu’est le camp d’inates exactement? quels effectifs en garnison? 20,100,1000 pax ? J’arrive pas à trouver. C’est pourtant une donnée essentielle.
    .
    En tout cas les moyens significatif déployés par les méchants et l’évolution de leur mode d’action va sans doute conduire à une adaptation de notre côté.

    • MAS 36 dit :

      Vous paraissez bien informé , l’article ne parle pas de la résistance des nigériens ni du comportement de 2 officiers, vos sources ?

    • Aymard de Ledonner dit :

      C’est vrai que malgré des pertes très importantes, l’armée nigérienne a montré plus de tenue que sa voisine….
      Et c’est une clé du conflit.
      Si on forme des soldats qui servent à assurer la protection du pouvoir, pendant que d’autres, mal formés, mal équipés, vont au casse-pipe, l’impact en terme de sécurité est nul. Les états doivent investir dans leur armées mais pas seulement dans le matériel mais aussi l’organisation.
      Le Tchad est un pays les plus pauvres du monde mais son armée est efficace. Le Nigeria dispose de ressources pétrolières importantes mais Boko Haram règne dans le nord. Il faut de la promotion au mérite, former les plus méritant et les envoyer au front et non les garder dans la capitale.
      Le Niger a acheté des drones de reconnaissance Delair qui auront un rapport cout/utilité certainement plus intéressant que les Mi-35M maliens. C’est bien beau d’acheter des gros marteaux mais si on ne sait pas ou se trouvent les mouches….

    • Castel dit :

      @ dolgan
      Euh…., le bon boulot me parait quand même bien cher payé …..
      à ce rythme la, l’armée Nigérienne risque rapidement de manquer d’effectifs !!

      • dolgan dit :

        Cher payé oui, mais pour eux c’est une guerre symétrique. Et proportionnellement, les méchants ont subit des pertes (50/60) bien plus pénalisantes.
        .
        L’armée Nigérienne c’est plus de 10 000 hommes (wiki dit 12 000 en 2003). Les badguy beaucoup moins. L’armée a un potentiel de recrutement bien plus large. A ce rythme là , il n’y aura plus de méchants avant que l’armée manque d’effectif.
        .
        Le risque est plutôt l’impact sur le moral de la troupe et le soutien de la population.

    • Alpha Romeo dit :

      une grosse compagnie (>1000<200)

    • Plusdepognon dit :

      L’armée du Niger a paraît-il bonne presse dans la population. Ça change du Nigeria, pays pourtant plus grand et beaucoup plus riche :
      https://www.areion24.news/2019/12/09/la-securite-au-nigeria-des-milices-en-guise-de-police/

  9. petitjean dit :

    Respect aux victimes et à leurs familles. Ce qui n’empêche pas de se poser de bonnes questions
    Apparemment cette attaque a été soigneusement préparée et les forces nigériennes n’ont rien vu venir. Des véhicules, de nombreux assaillants et ils n’ont rien vu venir. Des assaillants apparemment bien renseignés … Pas de surveillance aérienne, pas d’aviation, pas de patrouille de reconnaissance, pas de postes avancées, un camp impréparé à une attaque de grande ampleur. Trop loin de la zone d’action de Barkhane ?
    Comment est-il possible qu’on ait rien vu venir ? Comment est-il possible que des véhicules et des assaillants nombreux , n’aient pas été repérés ?
    Que conclure ?
    Je pousse peut être un peu loin la réflexion , mais n’a-t-on pas un satellite qui couvre la zone et voit tout de jour comme de nuit ??
    le manque de couverture aérienne est criant……………..

    • dolgan dit :

      Vous semblez disposer de beaucoup de détails. ou alors vous les inventez sur la base d’articles de presse très très peu détaillés?
      .
      Celà dit: « les forces nigériennes n’ont rien vu venir.  »
      .
      ça c’est faux. ça fait plusieurs jours (voir semaine) qu’ils se préparent à se genre d’attaque. La présence de nombreux hostiles dans le coin préparant un sale coup était connue. La victoire des nigériens prouve qu’ils étaient prêts.
      .
      La raison d’être du camp d’inates est d’ailleurs de repérer les méchants qui sortent de la forêt (oui, on est pas dans le désert.).

      • Géo dit :

        @ dolgan
        Je ne vois pas de forêt dans la région d’In-Atès. Voir des méchants qui sortent d’une forêt qui n’existe pas, c’est sûrement très difficile et ça peut expliquer que personne n’ait rien vu venir, non ?
        Je veux dire qu’il y a certainement un très sérieux décalage entre la conception du dispositif et la réalité du terrain. Probablement le même genre de décalage qu’entre la réalité des faits et les échos que l’on en a.

        • dolgan dit :

          Mouais. Je suis certains que tes lumières géographiques intéresseront les états majors et les médias locaux. Ces idiots voient donc des arbres qui n’existent pas …
          .
          Désolé si j’accorde plus de foi en leurs propos qu’aux tiens.C’est facilement vérifiable en plus.

          • Géo dit :

            Facilement vérifiable par Google-earth.
            À moins que le paysage désertique d’In-Atès soit une fake-new de Google ? Mais j’en doute.

          • Finaud dit :

            Il faut trouver l’arbre qui cache la forêt.
            Facile : il est derrière la partie émergée de l’iceberg.

          • Finaud dit :

            Il faut d’abord trouver l’arbre qui cache la forêt.
            Il est caché par la partie émergée de l’iceberg.

    • Henri MARTIN dit :

      On nous répète que la zone est aussi grande que l’Europe. Ce n’est pas nos 5000 soldats avec quelques drones et quelques avions qui vont surveiller convenablement toute cette région, quant aux satellites si ils sont bien orientés ds cette région, et j en doute on n’en a pas les moyens, ils ne donnent que des photos sur des sites fixes à des heures pré déterminés. Le coût financier et les effectifs sont ingérables pour un pays comme la France, les pays africains étant incapables, sauf peut être le Tchad, de nous aider réellement.

    • mich dit :

      Bonjour ,vous écrivez « n’a-t-on pas un satellite qui couvre la zone et voit tout de jour comme de nuit ?? » , vous devriez prendre le temps de vous intéressez vraiment au sujet (et internet le permet ,même si on n ‘a pas la « littérature » nécessaire ),car là on a l ‘impression que vous êtes à Hollywood.

  10. Thaurac dit :

    Comment tous ces groupes d’assaillants, peuvent se regrouper sous les yeux, ou capteurs de tout ce qui traîne dans la zone, y compris le renseignement humain, incroyable car ce n’était pas que des motos apparemment
    Je plains ces soldats, ma armés , mal formés, mal soutenus par leur gouvernement ( moralement, solde..) et qui accumulent énormément de pertes sans parler du sort de « ces disparus »!
    ensuite, un fois le drame consommé, l’aide extérieure avertie, il faut bien qu’ils se cassent, et là, pourquoi on ne les intercepte jamais?

    • dolgan dit :

      « pourquoi on ne les intercepte jamais? »
      .
      C’est faux, opex 360 , fait régulièrement echo à de tels groupes frappés au cours de leur retraite ou plusieurs jours/semaines plus tard.

  11. philbeau dit :

    La situation dans la bande sahélo-saharienne devient lourdement préoccupante , par la montée en puissance évidente des groupes djihadistes . On a un peu facilement tendance à considérer que la France , trop seule dans ce face-à -face , pourrait s’en sortir en recevant , enfin , une aide conséquente de ses voisins européens . Mais quelle aide ? Financière , admettons , et il y a longtemps que nos politiques auraient dû l’imposer , d’une manière ou d’une autre , à Bruxelles . Mais pour le reste? Il n’y a pas d’armées européennes dignes de ce nom . Sauf les Britanniques , qui ont déjà donné en Irak , et sont encore éreintés avec ça . Macron essaie de monter un dispositif local avec les pays concernés , mais tous ceux qui connaissent un peu la région savent bien que cela ne marchera pas , comme ça ne marche pas depuis soixante ans…La France va tenir encore quelques années dans le format actuel , mais il se profile déjà un retrait Afghanistan-style…Après…l’avenir n’est pas écrit , et la pérennité du Djihad dans les masses musulmanes n’est pas non plus écrite , même si elle s’alimente de l’impossible développement économique de certaines zones .

  12. Belzébuth dit :

    Cette présentation est à peu près exhaustive sauf pour les marins:
    https://youtu.be/_xzfT0iAvas

  13. Plusdepognon dit :

    La convocation des dirigeants sahéliens à Pau va peut être avoir un membre de moins.

  14. Wrecker47 dit :

    Le Niger souhaitait virer l’Armée française dit-on ?…On espêre qu’avec les Russes ils s’en sortent mieux qu’actuellement si vraiment ils le souhaitent…
    Enfin dommage pour les victimes et leurs familles ,ils doivent certainement avoir aussi des blessés en quantité …Avons -nous d’autres informations ?…

  15. Ndakarou dit :

    Il faut pas se voiler la face, c’est bien un échec du G5 sahel et de tous ses soutiens, oui je dis bien tous sans exception malgré les bonnes volontés.
    Et on sent en plus l’absence totale de moyens aériens/drones de ces armées du mali/burkina/niger.
    C’est une erreur de penser qu’il suffit de les former à des tactiques de combats au sol.

  16. Vinz dit :

    Sans rancune et serrons nous la main.

  17. Edouard dit :

    Paix à leur âme. Pensé aux familles
    Je dois dire que j’ai un peu de mal à comprendre comment une telle force d’attaque peut se constituer et encercler le poste sans qui rien ni personne ne voit quelques choses avant.Ensuite malheureusement, vu le professionnalisme dont on fait preuve les assaillants, il est difficile pour les soldats de tenir sans soutien.
    Mais l’article ne dit pas si le poste a effectivement été pris ou pas puis évacué. De plus, quel est l’effectif total du poste. S’en sont ils sortis tout seul ?
    En effet, je suppose que l’intervention des mirages dans les 1er paragraphe concerne la 1ere attaque plus tôt dans l’année.

  18. sillage13 dit :

    Je ris, mais c’est nerveux.
    Au delà du fait que l’attaque a été un succès pour les attaquants, il y a une remarque qui m’étonne fortement.
    Sur un continent ou chaque habitant a un portable avec lui, même en plein milieu du désert, l’alerte n’aurait pu être donnée que par un véhicule qui a pu « s’échapper » pour rejoindre un autre poste à 80 km de là….Je veux bien que le centre comm ait été touché par des obus en début d’attaque, comme le semble laisser entendre l’article, m’enfin…..Là, il y a un « truc » que je ne pige pas. Un avis éclairé ?

    • Daniel BESSON dit :

      Cit : [ Là, il y a un « truc » que je ne pige pas. Un avis éclairé ]
      Je ne prétends pas être une lumière :  » Zone blanche  »
      Vous savez il existait ENCORE des zones en France , il y a pas très longtemps , ou l’on n’avait pas de signal même si on a un portable à 1000 Euros !

    • dolgan dit :

      Les attaquants ont subit de lourdes pertes, consommé des ressources importantes pour s’écraser sur les défenses de leur cible. Pour y voir un succès, faut vraiment y mettre du sien.
      .
      Pour le véhicule qui donne l’alerte: j’ai un doute. ça me semble court en timing. Si l’attaque a duré uniquement 3 h, ça laisse vraiment très peu de temps aux renforts (forcément conséquents pour avoir mis en fuite les badguys) pour se mobiliser et faire la route (je doute que ce soit une jolie autoroute toute lisse). En théorie, ça peu passer cela dit. A mon avis, c’est une exagération journalistique sur base d’un fait réel.

      • Pravda dit :

        Succès médiatique si ce n’est militaire, preuve de l’impuissance des gouvernements locaux (attaque frontale, pertes conséquentes) et aussi de la France (quoi ? avec 5000 soldats, 6 avions et deux drones on n’arrive pas à contrôler 3.000.000 de km2 !!!).

      • sillage13 dit :

        Je pense que le succès reste quand même du côté des assaillants.
        1/ Ils se moquent royalement de perdre des hommes et du matos, car la réserve est surement plus importante que celle de l’Armée « régulière » qu’ils affrontent,
        2/ C’est un sucés médiatique, qu’ils savent très bien exploiter ( la preuve, nous en parlons ici)
        3/Cela n’est pas pour renforcer l’image de l’Armée Nigérienne et le moral de la troupe…..

        • dolgan dit :

          1) faux.
          .
          2) vrai. Mais c’est surtout qu’ici comme en afrique les médias vendent du divertissement sous forme de PEUR. Et quand ils ne font pas ça, c’est qu’ils font de la propagande politique. Peu importe les faits, toutes leurs actions sont des succès médiatiques puisse que les médias tourneront toujours la chose de manière négative pour nous (ou alors, ils en parleront très peu, voir pas du tout).
          .
          3) Difficile à évaluer. C’est mieux que se faire exterminer une garnison par un adversaire numériquement inférieur. Une défaite tactique peut entrainer une victoire stratégique. Nous verrons si les nigériens se retirent de la zone, mais j’en doute.

  19. Haoussa du Niger dit :

    Condoléance aux soldats tombés.
    Il est à constater que depuis l’arrivée des militaires français au Sahel pour lutter contre les djihadistes, on assiste à une explosion des attaques quotidiennes et meurtrières des camps militaires au Niger, au Burkina Faso et au Mali ainsi que des conflits intercommunautaires.
    Soit ces français sont la pour foutre le bordel discrètement ni vu ni connu en feignant de lutter contre les djihadistes ou soit ils sont absolument nul. Vous êtes les deux. En plus d’être arrogant de croire que vous pouvez assumer les conséquences. Bref votre nullité, le monde le voit.
    Vous ne pouvez plus gérez donc vous courrez derrière les européens pour qu’ils vous aident et vous demandez à vos gouverneurs sans pouvoir de calmer l’opinion publique africaine parce que vous n’aimez pas qu’on dise que vous êtes absolument nul. Stoppez les frais et adieu, bonne continuation au peuple français.
    Les djihadistes traqués de partout par barkhane et les drones US font du bon boulot(cf. Fabius) donc nous allons négocier avec eux. On est tous musulmans. Les plus radicaux, on luttera contre eux avec les soldats Russes. Vous c’est un problème trop grand pour votre pays.
    Vous croyez vraiment qu’on va se jeter dans vos bras à la suite de ces attaques ou qu’on a peur que les djihadistes prennent le pouvoir?
    Les changements de régimes ne feront du mal qu’à la françafric et les 2000 politiciens qui vivent de ce systèmes

    • petitjean dit :

      @Haoussa du Niger
      j’espère que vous nous écrivez du Niger ? Que vous n’êtes venu vous planquer en France ?
      Voulez vous que nous parlions de la compétence, du désintéressement, de l ‘honnêteté de certains dirigeants africains ?
      Et dites nous ce que font les états Africains pour sortir de leur sous développement endémique , plus d’un demi siècle après avoir acquis leur indépendance ?
      Dites nous pourquoi toute votre misère veut s’installer en Europe ?

    • Robert dit :

      A propos des campagnes « anticolonialistes » dans les pays ou la France aide les gouvernements à empêcher l’installation d’islamistes, un coup de gueule d’un africaniste Bernard Lugan. il rappelle quelques vérités aux uns et aux autres.
      http://bernardlugan.blogspot.com/2019/12/la-france-va-t-elle-continuer-faire.html

      • Totorino dit :

        -Ce Bernard Lugan raconte sa vie. Il connait l’Afrique à travers Bibi Fricotin et Razumus Zazu. C’est ce genre de personne qui fait que les générations africaines actuelles rejettent radicalement la France.

        • Robert dit :

          Totorino,
          Visiblement vous parlez sans savoir. C’est le métier vécu sur le terrain de Bernard Lugan que d’étudier l’Afrique et ses nombreux livres sur le sujet ainsi que son poste de maître de conférence à l’université de Lyon III, dont il a été viré sur cabale de la gauche, n’est pas donné à un amateur.
          Bernard Lugan était professeur au Rwanda quand il y a eu le premier massacre hutus tutsis, il a raconté comment lui et d’autres ont participé à sauver des étudiants du massacre.
          Il a été expert auprès du TPI pour le second massacre du Rwanda, là aussi les africains n’auraient pas invité un guignol incompétent et visiblement ils ne lui ont pas reproché ses positions, au contraire certains ont dit avoir beaucoup appris.
          Je vous souhaite d’être aussi « incompétent » que lui. Il est plus compétent et honnête que beaucoup de prétendus africanistes qui ne sont que des militants de gauche.
          Ce que vous voulez dire, c’est que sa liberté de parole fait tache dans la bien pensance masochiste des occidentaux ?
          C’est tout à son honneur, non ?
          Si vous avez à lui reprocher argumentez, sinon allez vomir votre bile sur les sites ethno masochistes qui ne manquent pas.

    • Aymard de Ledonner dit :

      Ah bah voilà! C’est plus clair : vous êtes un troll pro russe.
      La France est présente depuis des années et donc bien antérieurement à l’explosion des attaques.
      Les russes sont là pour vendre du matériel, certainement pas pour consommer leurs moyens financiers et humains sur un nouveau front.
      Mais le Niger s’achète des drones Delair, le Burkina un C295, des moyens utiles dans la lutte contre les djihadistes. On verra dans quelques années si les hélicos maliens achetés à vos amis russes sont toujours en état de voler et si on les voit souvent en opération….

      • Robert dit :

        Aymard,
        Si vous pouviez éviter de placer ‘troll russe » hors de propos, cela finit par devenir lassant.
        Qu’un nigérien préfère les russes aux français est son droit, il risque de déchanter, mais après tout nous n’avons pas vocation à perdre nos soldats, et ruiner nos finances, pour des gens qui ne veulent plus de nous. Qu’ils se démerdent, mais bouclons nos frontières aux fuyards venus de chez eux afin que ce soit clair et franc.
        Quand vous dites les russes, vous pourriez aussi dire les chinois ou les américains, ils ne valent pas mieux en agents d’influence économique.

      • Totorino dit :

        -Le Mali a acheté 6 hélico. Les deux premiers qui sont arrivés de France ne peuvent pas voler. Ce sont des tas de ferrailles complètement pourries. Le parlement malien est sur les dents à ce sujet.
        Les 4 autres sont russes, mais ne sont pas encore réceptionnes car les FAMa attendent l’autorisation de la France. A ce sujet, 2 seraient en route suite aux menaces de l’armée russe. On attend de voir la suite. Vous n’êtes pas objectifs ici.

  20. Auguste dit :

    Il y a déjà eu une attaque sur cette base (Juillet).A l’époque on avait accusé le CMA et son checkpoint de Ihaganag d’être le point de départ de l’attaque.Faudrait leur demander s’il sont au courant ou vu quelque chose,parce que nous (France-USA-Allemagne-Italie) on est loin, avec nos bases à Niamey (250 km)

  21. floco dit :

    Peut-on encore parler de guerre asymétrique dans ce cas là.

    • dolgan dit :

      Entre nous et les méchants oui.
      .
      Entre les locaux et les méchants non. Leurs équipements sont quasi identique. Pour eux c’est du symétrique, avec les bilans qui vont avec.

  22. sentinelle dit :

    Preuve que si on s’en va les djihadistes vont débouler et personne ne les arrêtera avant l’Afrique équatoriale mais on peut jouer ça ! tout ça pour dire qu’il faut parler sérieusement avec les africains , qu’ils reprennent leurs ressortissants et qu’il faut qu’ils s’y mettent sérieusement pour combler leur lacune avec l’aide occidentale .

    • Ndakarou dit :

      En tant qu’Africain, je te donne le scénario. Si la France et l’ONU quitte le Sahel, ce sera le génocide. Plus de droits de l’homme machin, y aura du tout, bavures, tortures, massacre, mais ce sera beaucoup plus efficace que de faire les gendarmes du désert à traquer et trier la bonne graine de l’ivraie minutieusement mais inefficacement.
      Mais « heureusement » l’ONU surveille de prés tout cela mais si la France seule part.

      • Vinz dit :

        Effiace de quel point de vue ? Des jihadistes ?

      • Ancien du Sahel dit :

        Ndakarou, ce sera le génocide, les Africains le savent et ne font rien pour préparer notre départ.
        .
        Mais ce n’est pas un problème pour vous : il vous suffira de dire que les Français sont responsables du génocide.
        « Tant que je gagne, je joue », c’est votre principe

      • Ndakarou dit :

        On ne sera jamais plus tranquille et on ne gagnera jamais cette guerre contre les djihadistes avec une méthode classique droit de l’hommiste à l’occidental.
        Il faut passer avec la vitesse supérieure en terme de barbarie à la hauteur de ceux qui terrorisme notre sous région. Il est impensable de vivre ces 20 prochaines années encore sous la menace d’attentats et d’attaques sanguinaires. Il faut inverser la peur; Et cela l’Occident ne le tolérera pas s’il dirige les opérations. Donc faudra se passer de son aide aussi précieux soit il.

      • Pascal (l'autre) dit :

        « Mais « heureusement » l’ONU surveille de prés tout cela mais si la France seule part. » L’O.N.U. comme d’habitude déclarera qu’il est urgent d’attendre à coups de parlottes interminables, il y aura peut être une résolution qui ne toute façon ne sera jamais appliqué (et de toute manière les islamistes ce qu’ils en pensent des résolutions de l’O.N.U. ………………….. ) et si nous partons vous vous retrouverez sous la coupe de la charia! Remarquez c’est peut être ce que vous voulez! Dans ce cas ayez au moins la pudeur (si autant que vous connaissiez le sens de ce mot) de ne pas venir couiner ! (En la matière je reconnait que vous êtes fortiches!)

        • Ndakarou dit :

          Je t’assure cher Pascal que si la France quitte, le problème sera traité en grande partie, de la plus mauvaise des maniéres certes.. mais on ne fait pas des omelettes sans casser des œufs ou réveiller la CPI. Oui y a aura des « dégats collatéraux » mais ce sera le prix du sacrifice

          • Pascal (l'autre) dit :

            « le problème sera traité en grande partie, de la plus mauvaise des maniéres certes.. mais on ne fait pas des omelettes sans casser des œufs ou réveiller la CPI. Oui y a aura des « dégats collatéraux » mais ce sera le prix du sacrifice » Si vous assumez tous, gouvernement et population, pourquoi pas! Mas ne nous refaites pas le coup du Rwanda avec leur président Kagamé qui, à l’entendre, la France est seule responsable de la tuerie entre Tutsis et Hutus (même si nous ne sommes pas tout à fait net dans cette affaire ) Pour conclure les déclarations martiales c’est une chose, mette les mains dans le cambouis en est une autre

  23. Félix GARCIA dit :

    P’tit coup d’oeil sur la propagande (version?) étrangère, iranienne pour le coup :
    Extrait, attention :  » Par contre le média décrit en détail le modus operandi des jihadistes comme si leur plan d’attaque sortait tout droit du QG de Barkane  » …
    http://french.presstv.com/Detail/2019/12/12/613448/Zoom-Afrique-du-12-dcembre-2019

    Vous disiez la propagande russe ? Pas les seuls apparemment.
    Ils doivent pas rigoler tous les jours les « journalistes » de PressTV.
    On voit bien que c’est des braves gens aux ordres. Avec une ligne éditoriale ridicule mais bon … suffit de voir leurs articles de manière régulière. Quand l’Iran croyait à une amélioration possible des relations entre la France (l’U.E) et l’Iran au travers du PGAC, tout n’était que bienveillance chez eux à l’égard des français et de la France, et il y avait beaucoup d’intervenants français. Mais on les voit expulser leur venin dès que les directives changent. C’est clair comme de l’eau de roche chez eux, ils ont pas la subtilité des occidentaux.

    Tehran’s Plasco tower block collapses after fire
    https://www.youtube.com/watch?v=VTrUk9AECIs

    Ni des Russes d’ailleurs, et encore moins celle des Chinois (qui sont pas les meilleurs selon moi).

    C’est rigolo chez RT et Sputnik de voir les virages pris en fonction des rapports entre l’Elysée et le Kremlin.
    Du vrai journalisme …

    Mais bon, y’a Taddeï qui fait de bonnes émissions de temps en temps chez RT … et faut dire que c’est autre chose que « C dans l’Air » …

    Mais bon … « y’a à boire et à manger » comme dirait l’autre …

    Tout ça dans un contexte où les effectifs de l’armée américaine déployées à l’extérieur de ses frontières est officiellement de 174 000 hommes (officiellement, parce-que TRUMP l’a dit : « c’est stupide de donner les vrais chiffres et de mettre nos soldats en danger »), soit l’équivalent de l’armée française déployée en extérieur … si ce n’est plus.

    Cordialement,

    Félix GARCIA

  24. Pascal (l'autre) dit :

    C’est encore un coup des colonialistes français! Je m’étonne que Haoussa du Niger ne nous ait pas encore fait part de son expertise totalement impartiale en la matière!

  25. Daniel BESSON dit :

    Ce type d’attaque est un grand classique qui ne date non pas de l’ A-Stan ou d’autres guerres des  » hommes du désert  » !
    Mortiers ; véhicules suicides et infanterie : Offensive du Têt
    https://www.youtube.com/watch?v=ra42Rf2BA4Y
    Voir aussi la scène finale de « patrouille sans espoir  » ou  » le fort du fou  »
    https://youtu.be/lOetlMD6UjU?t=1h14m11s
    Mais bon , là il y a avait un minimum minimorum d’organisation défensive ! Comme dans nos bordj en Djézaïrie .

    • jyb dit :

      @Daniel Besson
      L’offensive du tet est quand même une bataille à l’échelon régional, donc pas grand chose à voir avec la simple attaque d’une position fortifiée (préparation d’artillerie et assaut)
      Pas de véhicules suicide dans l’offensive du têt !
      Dans le cas d’in atès, il ne s »agit pas de svbied ( semble t-il)

  26. vrai_chasseur dit :

    La tactique des djihadistes se confirme : taper durement sur les garnisons G5 proches des 3 frontières (In Ates est à 5 km du Mali) pour les forcer à s’éloigner de cette zone et les contraindre à tenir garnison plus loin et n’y entretenir que des patrouilles épisodiques, afin qu’eux-mêmes puissent mieux disposer du terrain.
    Ce que ne disent pas les communiqués de presse, c’est que les nigériens ont durement riposté et ont infligé de lourdes pertes aux assaillants.
    Les renforts nigériens ont dénombré 57 cadavres de djihadistes laissés sur place quand ils sont arrivés. Les djihadistes ayant pour habitude d’emmener leurs morts et leurs blessés pour éviter les identifications, leurs pertes sont sûrement plus élevées. Preuve que cette garnison nigérienne s’est battue avec efficacité au feu malgré son lourd bilan en pertes humaines.

  27. dakia dit :

    La France pris au piége:
    Rien à gagner à rester, tout à perdre à partir!

  28. Daniel BESSON dit :

    Même  » Libé  » s’y met : La présence des militaires Français à l’étranger expliquée aux petits nenfants !
    Vivement le retour de  » L’assiette au beurre  » ou de  » La Grosse Bertha  » …

    https://ptitlibe.liberation.fr/soldats-francais-etranger,101183

  29. lxm dit :

    La petite armée du Niger prend beaucoup sur elle, les distances sont énormes, l’ennemi bouge vite et sait se regrouper pour attaquer.
    Il me semble que daesh attaquait souvent avec cette procédure, d’abord le choc puis l’effroi, d’abord le choc avec des attaques kamikazes à l’explosif( là ce serait du mortier tiré d’un peu partout), simultanées sur plusieurs fronts pour créer des brèches et la confusion, puis des commandos s’infiltraient immédiatement, en timing le tout était le plus souvent fait à cette période située entre le jour et la nuit, le moment où là aussi l’esprit humain est dans la confusion, l’attaque se devait être la plus rapide possible, j’imagine qu’à la moindre résistance inattendue ils devaient se replier. Les kamikazes étaient soit des membres du groupe qui pensaient rejoindre leurs 70 vierges soit des prisonniers d’attaques précédentes qui faisaient vite allégeance pour ne pas se faire exécuter, mais qui ne se doutaient sans doute pas de la suite.
    En occident en général de jour on attaque avec l’aviation et on patrouille au sol, mais c’est de nuit qu’on attaque au sol grâce à la supériorité technologique. Daesh n’avait pas le matos comme des lunettes de vision nocturne( et dont les prix deviennent accessibles au public), non sa nuisance aurait été démultipliée.
    Cela me fait penser à cette prophétie: le dragon perd dans les airs et redescend au sol, malheur aux habitants de la terre; daesh a perdu au nord et descend en afrique.

  30. Plusdepognon dit :

    L’histoire asssez récente du Niger, il y a 11 ans, en 1h02:
    https://youtu.be/l7paUgzFp0g

    Ça peut aider à comprendre certains partis pris.

  31. Alkali dit :

    Mais où était donc la soit disant force Brkhane ? On dirait que nos soldats sont utilisés à leur insu pour le plan israélien de créer un kalifat islamique de Kaboul à Marrakech… pour ensuite nous pousser par la tigresse de nos cheveux dans une guerre dont ils tireraient les dividendes comme toujours.
    L’état Major maçonnique et sioniste qui a remplacé depuis l’arrivée de Sarkozy les éléments fidèles à la nation, est largement impliqué dans cette tromperie.
    Pendant que les Russes font le ménage en Syrie nous aidons l’islam radical à s’installer à nos portes.

    • Pascal (l'autre) dit :

      @ Alkali votre analyse est ……………………………………………… sidérante!!! Vous avez du respirer de l’alcali!! Ca décape la tête!

  32. Tatiana dit :

    Les soldats sur la photo sont vraiment jeunes.