La Turquie est prête à envoyer des troupes en Libye pour y soutenir le gouvernement d’union nationale

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

130 contributions

  1. LEONARD dit :

    Le Kurdistan, le nord de la Syrie, la purge des Güleinistes, ça va finir par faire beaucoup pour l’armée turque.
    Comme pour les russes, Russie, Dombass, Centrafrique, et pourquoi pas Mali, laissons les s’engluer dans les « pots de pus ».
    Quant à Haftar, avec Wagner dans son dos, va falloir qu’il renforce sa protection personnelle…..

  2. Thaurac dit :

    Avec Erdogan, Mélanchon, Bayrou, ont a déjà un champ d’éoliennes conséquents 😉

  3. Fralipolipi dit :

    Chiche.
    .
    Mais attention, quand même … Tripoli n’est pas Kobané … ça risque de piquer un peu plus là-bas … d’autant que la logistique y sera nettement plus complexe… Mais bon, c’est au néo-sultan de prendre ses risques.
    .
    Par ailleurs, il devrait aller voir un ophtalmo ce nouveau sultan de la sublime porte, car il semble qu’il ne voit plus bien clair.
    -« M. Erdogan a également évoqué l’accord sur les frontières maritime conclu avec Tripoli, en affirmant, la veille, qu’il envisageait des « activités d’exploration conjointes » avec la Libye au large de Chypre, où est situé l’important gisement de gaz naturel » Aphrodite ».  » –
    … sauf que … Aphrodite est à l’opposé absolu de tout ce qui est Turquie, Chypre occupée du Nord et/ou Libye …
    Cf carte : https://www.le1.ma/geopolitique-de-lenergie-en-mediterranee-orientale-la-decouverte-dun-gisement-de-gaz-a-chypre-changerait-la-donne/
    Faut être complètement myope, ou stupide pour ne pas le voir.
    Et c’est d’ailleurs le cas de quasi tous les secteurs d’exploration que le néo-sultan convoite tant … ils sont tous entre Chypre et Egypte, à l’opposé de ses plates bandes.
    … Faut vraiment qu’il soit à cran ce type … peur de rien … Jusqu’où le laissera-t-on pousser le bouchon sans lui donner l’avertissement requis ?

    • Thaurac dit :

       » Faut vraiment qu’il soit à cran ce type … peur de rien … Jusqu’où le laissera-t-on pousser le bouchon sans lui donner l’avertissement requis ? »
      si on le laisse faire ce sera le monde entier devant le fait accompli comme le font la chine et la russie.
      Pour Suez Français,GB, israéliens ont tenté un coup solo, ça n’a pas empêché les usa d’y mettre le hola et rapidos , là il faut faire pareil!

      • Auguste dit :

        Comment reprocher à Erdogan d’aller soutenir le gouvernement libyen, mis en place par nous autres, et reconnu par l’ONU et toutes les instances internationales?.

      • Samuel dit :

        Incapable d’intervenir contre la Russie ou la Chine et d’autres états comme la Corée du Nord ou l’Iran vous voulez le faire avec les turcs ?.
        Aujourd’hui personne n’a envie d’aller faire tuer son armée pour l’intérêt des autres.
        Vous voyez ce qui se passe au Mali ?.

      • Aymard de Ledonner dit :

        Pour Suez, les GB n’étaient pas très chauds et nous ont finalement planté. Les US nous ont manipulé en connivence avec les russes en profitant de notre manque en moyens de renseignement.
        Si elle souhaitait agir la France pourrait s’emparer d’un navire de forage turc comme les manœuvres avec les chypriotes l’ont laissé penser si les turcs savent lire entre les lignes…

  4. ji_louis dit :

    Ça va être marrant de voir russes et turcs en face à face tant en Syrie qu’en Libye, il y a du donnant-donnant dans l’air!

    Et pendant e temps, les européens…

    • Plusdepognon dit :

      @ ji_louis
      En Afrique, la France fait ce qu’elle peut surtout au vu du dernier crash :
      https://lemamouth.blogspot.com/2019/12/apres-le-crash-dindelimane.html

      En attendant Takuba et la réelle forme du soutien au feu des unités africaines par les opérateurs FS européens.
      https://www.lepoint.fr/afrique/mali-chronique-d-un-enlisement-parti-pour-durer-12-11-2019-2346725_3826.php

      En Syrie, l’Europe n’existe pas comme un partenaire avec lequel on discute.
      https://www.latribune.fr/economie/international/syrie-la-france-va-proteger-ses-forces-speciales-engagees-aux-cotes-des-kurdes-830546.html

      • ji_louis dit :

        La France et l’Europe comptent pour la BSS (bande sahélo-saharienne) mais ne fait pas partie des intervenants décisifs pour la Libye (où France et Italie ne tirent pas dans le même sens) ou la Syrie où au contraire, turcs et russes sont des intervenants décisifs.
        Erdogan gonfle l’importance de son intervention en Libye pour pouvoir négocier avec de meilleurs arguments un abandon de Tripoli pour garder Idleb et la « zone de sécurité » à ses frontières.

        • jyb dit :

          @ji-louis
          idleb est sous contrôle des islamistes pas des turcs.

          • ji_louis dit :

            Merci jyb, mais je ne doute pas qu’Erdogan préfère avoir les islamistes à sa frontière que les russes (et les troupes de Bachar, qui elles, s’accomodent fort bien des kurdes).

            Pour le reste, je me suis fait la réflexion post scriptum que si chacun pouvait gagner sur les deux tableaux, ils ne s’en priveraient pas.

    • Barfly dit :

      Ils feront comme en Syrie, ils vont se partager le gâteau. Après les motivations ne sont pas les mêmes. Pour les Turcs, on voit bien que les gisements de gaz de méditerranée les intéressent au plus haut point, en plus d’un soutient aux factions islamistes de Libye. Pour les russes, ils s’en foutent du gaz , ils en ont à revendre, c’est plus un positionnement stratégique sur le cœur de la Méditerranée et puis quelques contrats à la clé.

    • NRJ dit :

      Les européens ne peuvent rien faire. Sinon Erdogan va ouvrir les vannes de migrants et on se retrouvera submergés. On a vu ce qui s’était déjà passé en 2015. Peu de pays voudront recommencer, et surtout pas un Macron qui se verrait obligé de faire la politique horrible et scandaleuse de Marine le Pen. Erdogan pourrait aussi envoyer les prisonniers étrangers de l’Etat Islamique pour faire quelques attentats en Europe. Bref, il a les moyens de causer le bazarre chez nous et on préfèrera attendre que la prochaine élection de 2023 le sort de son poste quitte à la jouer profil bas et surtout ne rien faire.

  5. hoopy dit :

    La Turquie est actuellement non pas un allié, mais un rival avec des visées expansionnistes. Partout où les Turcs s’implantent, ils ne partent plus et les Syrien vont le comprendre assez vite. Je pense qu’il faut en prendre acte et se donner les moyens de contrer la Turquie en l’isolant officiellement au sein de l’OTAN, en ayant une présence militaire permanente en Grèce et en supportant cette dernière politiquement et militairement si besoin.

    • Thaurac dit :

      Un r^ve de la grande chine, un de l’empire soviétique et un autre de l’empire ottoman, décidément ça part en live dans les cerveaux…

      • Galopant dit :

        Grand rêve des colonies partout dans le monde, malgré les résolutions de l’onu.

      • v_atekor dit :

        Sans arriver à l’Empire ottoman, il y a quelques km2 en Syrie et en méditerranée orientale sur lesquels Erdogan lorgne avec insistance.

      • Barfly dit :

        En effet, et en général les grands rêves ne cohabitent pas très bien entre eux.

    • petaf dit :

      faut pas oublier que ce sont des musulmans …

      • Thaurac dit :

        Comme quoi en prenant les devant:
        Dans la nuit de lundi à mardi, la chambre basse du pays a adopté un projet de loi qui exclut les musulmans des États voisins du processus d’accession à la citoyenneté indienne.
        Tu me diras, voyant ce qui se passe ailleurs, c’est le minimum à faire…

    • TINA2009 dit :

      Ouvrez les yeux HOOPY !
      Ce sont les GLOBALISTES, MONDIALISTES, SIONISTES qui ont des visées expansionnistes …. Et depuis plusieurs décennies.
      —> Il est bon et rassurant que des nationalistes usent de leurs pouvoirs pour contecarrer les visées expansionnistes de ces premiers…. Et aiguiser les vertus autant que les volontés des nationalistes des pays « visés » par les Turcs. Souhaitons que d’autres pays suivent : IRAN, mais aussi IRAK, SYRIE, HONGRIE, POLOGNE, INDE, ESPAGNE, PORTUGAL, IRLANDE, ISLANDE, NORVEGE.

  6. petitjean dit :

    Mais qui va arrêter Erdogan ?
    En signant cet accord sur une zone économique exclusive (ZEE) avec Fayez el-Sarraj (que représente-t-il ?) il met l’UE au pied du mur.
    « En effet la Turquie ne reconnaît aucune zone économique exclusive qui serait liée à Chypre ou aux îles grecques. L’UE se doit de tenir bon aux côtés de Chypre et de la Grèce : il en va de la crédibilité de tout l’édifice européen, qui ne peut se permettre de laisser un État, fut-il membre de l’alliance atlantique, miner la souveraineté des Etats européens reposant elle-même sur l’application de principes universels de droit international. » (…)
    voir la carte :
    https://theatrum-belli.com/accord-sur-les-zee-entre-la-turquie-et-la-libye-lunion-europeenne-au-pied-du-mur/
    Quant à la situation intérieure libyenne, c’est toujours le chaos. Il faudrait choisir entre Fayez el-Sarraj et Haftar

    Le général Haftar est soutenu par l’Egypte ET la Russie !
    Moscou considère que seul un régime fort, sera capable de mettre au pas les centaines de milices et autres groupes mafieux qui se partagent la Tripolitaine. Cerise sur le gâteau, la situation assainie en Libye permettrait de tarir le flot de migrants qui déferlent sur l’Europe.
    « Moscou vient d’envoyer des « conseillers militaires » afin d’épauler les forces du général Haftar. Vladimir Poutine aurait en effet très mal pris l’intervention des forces spéciales turques qui, il y a quelques semaines, avait empêché son allié de prendre Tripoli, la capitale libyenne. Depuis, via Misrata, Ankara a acheminé des chars, des drones et des hélicoptères.
    Second indice, plusieurs responsables de Misrata, ville étroitement liée à la Turquie, auraient compris que l’intervention russe allait donner la victoire au général Haftar. Or, Misrata est détestée par les tribus kadhafistes qui combattent aux côtés du général. Ces dernières n’ont en effet pas oublié que ce furent les milices de cette ville qui lynchèrent ignominieusement le colonel Kadhafi après l’avoir sodomisé avec une baïonnette. » (…)
    https://bernardlugan.blogspot.com/
    Et n’oublions pas les bonnes relations de la France avec l’Egypte. « Les forces navales égyptiennes et françaises ont mené, le 28 octobre dernier, un exercice naval commun en mer Rouge.
    Comprendre l’Egypte, c’est ici et….c’est très compliqué !
    excellente synthèse de Richard Labévière :
    https://www.les-crises.fr/egypte-ambigue-mais-pays-pivot-par-richard-labeviere/
    Le voyez vous venir ce joli bordel ??…………..

    • jyb dit :

      @petit jean
      ??« Moscou vient d’envoyer des « conseillers militaires » ??
      Les russes sont présents aux cotés de l’anl d’haftar depuis 2017 !

      • Frank dit :

        @ jyb Hors sujet, quoique, sait-on jamais…, à propos des aspirations sionistes des nazis dont vous parliez précédemment, en particulier Eichmann, il y a ce résumé de l’évolution de l’individu:
        https://www.cairn.info/revue-revue-d-histoire-de-la-shoah-2015-2-page-301.htm
        C’est factuel, mais cela montre assez bien, je trouve, cette effrayante « banalité du mal » développée par H. Arendt.
        Hormis le fait que cette dernière a bien démontré que des citoyens lambda peuvent être capable du pire, même si ce point peut être contesté, cet article tend à montrer que, si le sionisme a « intéressé » certains nazis, c’était plus par opportunité comptable et logistique à un instant précis qu’une adhésion profonde à une doctrine.
        Eichmann est l’exemple, parmi des milliers, et, en fin de compte, ce n’est pas hors sujet.
        Nul doute que les procès à venir ici des djihadistes de l’EI, toute proportion gardée, utiliseront la même ligne de défense que Eichmann en 61.
        Des gens normaux victimes à l’insu d’eux-mêmes d’un fascisme qu’ils ignoraient.
        Le plus inquiétant, c’est que cela risque de fonctionner, cette fois.

        • Vinz dit :

           » des citoyens lambda peuvent être capable du pire, même si ce point peut être contesté »
          .
          Non, c’est incontestable. Vous ne pouvez génocider qu’avec des sociopathes : on l’a vu au Cambodge, en Bosnie, au Rwanda etc. où les aimables voisins d’antan se sont entre-trucidés sans état d’âme le lendemain.

          • Thaurac dit :

            Plus près de nous aux Balkans , on est retourné au moyen âge avec des sièges de villes, des massacres, pillages, viols…

        • jyb dit :

          @Frank
          – « Le plus inquiétant, c’est que cela risque de fonctionner, cette fois. » non justement parce qu’il y a un avant et un après Auschwitz, ou selon moi un avant et un après Wannsee.
          C’est ce qui fait toute la singularité de la solution finale, elle est le terme d’un processus dialectique.
          – « opportunité comptable et logistique » oui on peut le dire comme çà.
          – vous avez posé la question du fascisme en 2019. c’est peut être le degrés supérieur au totalitarisme que Arendt portraitise. Mais la question serait plutôt qu’est ce que le sionisme après 1948 ? Parce que si on pouvait etre sioniste avant 42, si on devait etre sioniste en 45, on devait cesser de l’être après 48.
          Il serait interessant et intelligent de passer en 2019, le concept de sionisme ( état juif tel que construit par les dernières lois de nethanyaou 2017-2018) à la moulinette de « origines du totalitarisme » de Arendt.

          • Frank dit :

            @ Vinz Non, me suis mal exprimé. Arendt a été contestée parce que son approche clinique minimisait, « humanisait », et donc déresponsabilisait le bourreau. Ce n’était pas acceptable sur l’instant, et surtout cela diminuait le potentiel des lignes de crédit mémorielles à venir. C’est encore moins toléré aujourd’hui, tous azimuts.
            @ jyb Je crois surtout, qu’avant Auschwitz et Wannsee, il y a eu Mein Kampf, et toutes les étapes successives, sommes de pas mal d’aveuglements et de compromissions intéressées.
            Sauf erreur, c’est la matrice, et la Shoah, son aboutissement.
            Amusant de voir l’obstination actuelle à ne pas rendre cet ouvrage disponible, comme si mettre sous le tapis les aveuglements collectifs évite les responsabilités, et justifie le roman historique.
            Mais c’est vrai que ce serait intéressant de connaitre le véritable point de vue du Bibi.
            Et pas la soupe traditionnelle « critique d’Israêl= Racisme=Antisionisme=Antisémitisme=Nazi ». Voir Iranien. Ou l’inverse.
            Eternelle défense victimaire, un vrai métier de lobbyiste. Un peu lassant, mais bon, si ça marche…
            Encore HS.

          • aleksandar dit :

             » On devait cesser d’être sioniste après 1948″
            Exact si on se place au simple niveau politique, territorial
            Mais pas si on suit la logique du fondateur du fondateur du sionisme Herzl
             » C’est la volonté de Dieu, écrit Herzl, que nous revenions sur la terre de nos pères, nous devrons ce faisant représenter la civilisation occidentale, et apporter l’hygiène, l’ordre et les coutumes pures de l’Occident dans ce bout d’Orient pestiféré et corrompu  »
            Vision du Proche Orient propre aux ashkénazes dont Netanyahou
            Position ambivalente puisqu’en même temps il préconise la création d’un etat juif en réaction a la menace de disparition des juifs par éparpillement, adhésion aux nationalismes divers et intégration culturelle et politique dans les pays d’accueil.

          • jyb dit :

            @aleksandar
            on mesure bien dans la citation d’herzl que vous donnez le potentiel totalitaire/fasciste du concept de sionisme. Et quand on connait la filiation intellectuelle et doctrinale de nethanyaou, le glissement est naturel.

          • Vinz dit :

            « on mesure bien dans la citation d’herzl que vous donnez le potentiel totalitaire/fasciste du concept de sionisme.  »
            .
            C’est le cas de toutes les idéologies – elles ne proposent, dans le meilleur des cas, qu’une vision partielle de la réalité (donc réductrice), et elles ont vocation à poursuivre leur logique jusqu’au bout. Ces deux principes conduisent à une forme plus ou moins aboutie de totalitarisme. On le voit actuellement avec la doxa libérale.

        • Félix GARCIA dit :

          Andrew LOBACZEWSKI : La ponérologie poltique.
          https://www.youtube.com/watch?v=uFDS84er2K8
          Une note de lecture par Michel DRAC.
          « Une note de lecture sur un essai transdisciplinaire psychosociologique rédigé par un psychologue polonais confronté au système du Bloc de l’est : l’étude de la genèse du mal, appliqué à des fins politiques »

          J’ai souvent entendu parler d’Eichmann comme un sioniste s’étant défendu comme tel à son procès en Israël, mais ne l’ai jamais vérifié. Je ne connais que ses citations sur « cette race qui écrit des lois depuis 3000 ans […] prouvant par-là la grandeur de cette race […], mais ne pouvons coexister dans un même espace », à quelque chose près. Je vous retrouverai la citation exacte si vous souhaitez.
          Mais ils avaient un point de convergence. Qui ? Les sionistes et les nazis pardi ! Fallait bouger les populations de confession juive d’Europe, ou du moins du futur « lebensraum ».
          D’où les accords de 1933 (entre autres, c’est pas seul facteur). Et ceux d’Evian (là encore, c’est pas juste ça, mais toutes les nations/empires du monde ayant fermés leurs portes, à l’exception du Costa Rica et de Puerto Rico il me semble … ça leur fait une belle jambe aux réfugiés … ) en 1938 ne laissèrent pas beaucoup de portes de sorties aux populations juives européennes. Il restait un réseau capable de faire le transfert vers ces quelques portes de sorties. Ce réseau passait par la Suisse.

          Sur les totalitarismes et les fascismes :
          Présentation de l’ouvrage Le Grand Empêchement avec Pierre Le Vigan
          https://www.youtube.com/watch?v=mNpK9ZNxgYo

          Fort bien construit.

          Cordialement,

          Félix GARCIA

      • Samuel dit :

        Les russes n’y sont que par intérêt, ils vendent et fournissent des armes ainsi que des mercenaires qui touchent un paquet de frics via les monarchies du golfe.
        Ils ne feront pas le poids face aux milices libyennes peu importe la logistique et leurs armements.

        • aleksandar dit :

          Ben oui, d’ailleurs ils ne devaient pas faire le poids non plus face aux milices djihadistes en Syrie
          Revenez quand vous voulez

          • Thaurac dit :

            Sans l’aviation et l’artillerie, les mercenaires n’auraient pas fait grand chose d’ailleurs les usa leurs avait taillé un large croupion en dégommant plus d’une centaines en une attaque ( mélodie tragique de wagner)

    • Frédéric dit :

      Pour la mort du Roi des Rois, on sait qui c’est, un simple guérillero de 19 ans trop excité qui a tiré dans l’ambulance : https://www.europe1.fr/international/podcast-qui-a-tue-kadhafi-la-verite-qui-change-tout-3928012

    • Ismail J. dit :

      militairement, la Turquie est plus forte que la France, vous pouvez pas l’arrêter, c’est au contraire.

      • Pravda dit :

        Lol. Continuez à vous sentir plus gros que vous ne l’êtes, vous serez bientôt remis à votre place (qui n’est pas dans l’Europe ni dans l’Otan d’ailleurs)
        Ça serait d’ailleurs formidable de quitter nos pays minables pour rejoindre votre califat.

      • Thaurac dit :

        Hormis les cuvettes de wc, vous vendez quoi?

      • Albatros dit :

        Vous étiez au stade avec vos cousins hooligans ?
        La France n a pas besoin..Les kurdes suffisent pour arrêter les turcs qui ont besoin de mercenaires islamistes pour se battre à leur place.

  7. Euclide dit :

    Lorsque je pratiquais l’alpinisme quant j’étais jeune , j’avais l’habitude d’entrendre qu’une course (en montagne) ne se fait pas lors de la marche d’approche vers le refuge mais au pied de la paroi.
    Pourquoi ces phrases que j’appelle une parabole ?
    Tout simplement pour dire que le Sultan d’Ankara et son pays sont maintenan au pied de la falaise. Fini les formules et envolés lyriques du style de la récrée du cours élementaire on va voit maintenant ce qu’est capable son armée et ses résultats ?

    • Plusdepognon dit :

      @ Euclide
      Malgré tous les progrès sur l’art de détruire toute vie à distance, lorsque les choses sont sérieuses, il faut des troupes :
      https://forcesoperations.com/le-role-strategique-des-forces-terrestres/

      Il paraît que les soldats turcs déjà sur place sont menés par des militaires en disgrâce depuis le coup d’État, ce qui en dit long sur la saignée qu’a subit l’armée turque et sur la qualité de ceux qui les ont remplacés.

    • Thaurac dit :

      Et c’est quoi les résultats de la turquie, des massacres commis par des milices à sa solde, et quelques bombardements aériens en toute impunité, c’est ça la glorieuse armée ottomane?

    • Thaurac dit :

      c’est là que la folie de trump peut intervenir, un embargo sur la turquie, commercial, financier, pourrait calmer le nazillon!

      • jyb dit :

        @thaurac
        Trump ne bougera pas. S’il n’a pas bougé pour les kurdes et les s400, il ne bougera pas pour misrata. De plus trump sait (ou du moins quelqu’un doit savoir à sa place…) que l’armée turque ( même si elle a un matos d’enfer over the top ultime, diront sanayist et bozkurt) c’est humainement peau de zob. Personne n’oublie que la prise d’al bab, ce sont des proxies turcs plus que l’armée turque et que les turcs ont du appelé papa et maman à l’aide pour s’en sortir, c’est à dire que si les A10 américains ET les sukhoi russes n’étaient pas venus à la rescousse le drapeau noir flotterait toujours sur la marmite d’al bab.
        Donc un corps expéditionnaire turc en Libye, c’est risqué. Parce que les milices de misrata, c’est loin d’être l’arme absolue. Petit rappel de la bataille de syrte…les brigades de misrata qui ont pris la bataille à leur compte ont eu le soutien des gardes de la noc, de plusieurs bataillons rebelles…des italiens, des brits et des usa. 7 mois de bataille contre 2000 djihadistes dont la puissance de feu ne dépassait pas le mortier de 80 !

        • Daniel BESSON dit :

          @jyb
          Cit : [ l’armée turque …….c’est humainement peau de zob ]

          A titre d’info le contingent Turc en Corée a été considéré comme la  » meilleur infanterie du monde  » !
          Leur résistance et leur esprit de corps était tel que pas un seul des 229 prisonniers Turcs , dont la moitié capturés blessés , n’est mort en captivité . Ils faisaient l’admiration des militaires US capturés .
          http://www.hurriyetdailynews.com/turkey-remembers-its-fallen-soldiers-in-korean-war-136964
          Je suppose que pour poser ce  » peau de zob « ©™ vous devez avoir de bonnes sources .

          • jyb dit :

            @Daniel BESSON
            Donc il semble que ce que les nord coréens n’ont pas réussi en 1953, Erdogan l’a réussi depuis 2016.
            J’ai donné récemment les chiffres des cadres de l’armée de terre turque limogés, emprisonnés ou recherchés…notez que pas un mois ne passe sans que cette liste s’allonge.
            La situation est peut etre pire encore car visiblement les instructeurs civils sont aussi manquants.
            C’est un effet mécanique, les compétences ont disparu, former des formateurs demande 2 fois plus de temps. On a une idée de l’état de désorganisation de l’armée turque quand on regarde son ordre de bataille pour bouclier de l’euphrate, rameau d’olivier et aujourd’hui source de paix.

          • jyb dit :

            et je me permets une remarque qui n’est pas une critique. Vous citez un journal turc qui est (très) proche du pouvoir. Avez vous vérifié les chiffres qu’ils donnent et qui ne coincident pas avec ceux de wikipedia?

          • aleksandar dit :

            Votre grande armée turque a du négocier avec Daesh parce qu’elle était incapable de prendre Al Bab.
            Et laisser partir les djihadistes avec tout leur matos et un gros paquet de dollars.
            Sinon pour l’avoir vu a l’œuvre dans l’OTAN votre armée turque est très bonne pour monter a l’assaut et se faire tuer inutilement.
            Mais elle est tellement hiérarchisée qu’il n’y a aucune initiative dans la manœuvre sur le terrain
            Face a des combattants mobiles, même légèrement armés nécessitant une rapidité de décision tactique c’est tout simplement catastrophique comme justement a Al Bab

          • Thaurac dit :

            C’est un peu comme une équipe de foot, elle peut dominer le championnat mais dés que les joueurs changent , retomber dans les profondeurs du classements.
            il a coulé beaucoup d’eau sous les ponts depuis la corée!

          • Albatros dit :

            C était le bataillon français de l ONU qui les a le plus impressionné notamment quand il a tenu tête à une division chinoise entière lors de la bataille de Crève coeur

          • Albatros dit :

            La soit disant meilleure armée n arrive pas à venir à bout de villageois kurdes depuis plus de 30 ans…

      • Samuel dit :

        Trump n’a pas le pouvoir de faire quoique ce soit, un embargo pourrait aussi couper court à toutes les entreprises américaines en Turquie comme Ford, Mcdo, Apple, Microsoft, Google, Amazon etc.
        Un marché et un pays qui fourni aussi bien l’Asie et l’Europe.
        De plus les turcs sont auto-suffisant s’ils ne se perdaient pas dans les gadgeteries américaines.

        • Thaurac dit :

          Auto suffisant pas tant que ça, si tu coupes les banques déjà le négoce a haut volume s’évapore..
          La turquie ne serait pas si belliqueuse si elle n’avait pas peur des sanctions.
          Car à ce stade, personne ne veut bosser avec toi, plus d' »amis » de peur de subir aussi des sanctions…
          Et tant fait pas, Merdogan le sait

          • jyb dit :

            Ajoutons que même quand les russes ont boycotté certains produits turcs en 2015, l’économie turque l’a senti passé.

          • Patrickov dit :

            ne sois pas si sur, la grande majorité des pays asiatiques n’apprécient guère les USA et encore moins l’OTAN. L’Inde, le Pakistan, l’Iran, la Chine et d’autres pays du golfe peuvent largement se passé du dollars.
            D’ailleurs les accords entre certains pays se font uniquement en monnaie locale, les banques c’est l’arme ultime pour l’UE pas pour un pays.
            Quand un pays a une agriculture et une industrie suffisante la menace banquière ne fait pas peur.
            La livre turque est au même niveau que le franc en Euro.

    • Carin dit :

      @Euclide
      Je ne pense pas qu’Erdogan va envoyer ses troupes turques.. ce sera plutôt ses proxis plus ou moins islamisés. La ou ça va lui faire mal, c’est qu’en ce qui concerne ces gars, aucun gant ne sera pris, et toutes les parties présentes feront un carton, alors que si ce sont des soldats turcs, certains mourront, mais les « opposants » chercheront plutôt à faire des prisonniers… mais voilà, l’opinion turque n’est pas prête pour que ses soldats meurent en Libye, et Erdogan est coincé… il en va des élections qu’il pense pouvoir encore gagner s’il ne fait pas ce genre d’erreur.

      • Euclide dit :

        @ Carin
        Peut etre avez- vous raison.
        En tout cas le Sultan s’agite beaucoup en ce moment. Comme dit Thaurac il joue les éoliennes.

      • Thaurac dit :

        S’il perd les élections il fera revoter comme il a fait à istanbul, mais ce mec ne partira jamais de lui même et ses troupes radicales feront tout pour le garder au pouvoir , quitte à taper sur la populace comme en iran irak..

  8. Castel dit :

    Dans ce cas, je ne vois pas ce qui empêcherai l’Egypte d’envoyer des renforts à Haftar…..
    ça risque de mal se terminer cette histoire, mais reste à savoir pour qui !!

    • Pascal (l'autre) dit :

      « Dans ce cas, je ne vois pas ce qui empêcherai l’Egypte d’envoyer des renforts à Haftar….. » Et nous pourrions l’aider en sous main! livraison d’armements voire de précieux renseignements (il me semble que nous avons des satellites d’observation). Le pb est que Haftar est aussi soutenu par la Russie et que la girouette de Washington risque encore de nous chier dans les bottes!

  9. jyb dit :

    Le rapport de force est au final militairement assez simple : la turquie ce sont des milices islamistes en libye ( rien d’original pour « l’armée turque ») contre l’anl de haftar soutenue par les émirats, les russes, et surtout par les égyptiens qui ne laisseront pas les islamistes turcs occuper la libye…sans oublier la France et d’autres acteurs plus discrets.
    Au milieu, les italiens, les américains, les algériens…
    italiens : jusqu’à un passé récent, le vernis légitimiste des misratis sauvait la mise des italiens pro gna. Mais sous la pression le vernis est bien craqué et la sortie de le drian a le mérite d’avoir levé les ambiguités.
    américains : la libye; un concentré de ce qu’ils savent faire au proche et moyen orient. je me comprends. donc on soutient le gna mais on est bien avec haftar sans se couper des turcs qui sont stratégiques au moins autant que les égyptiens qui risquent de tomber totalement du coté russe et par ricocher d’être encore plus pote avec les syriens que les arabes, ottomans inclus, veulent voir revenir dans la ligue…
    Disons que c’est la doctrine Obama telle que comprise par trump et appliquée par pompeo supervisé par Lindsay graham.
    J »ai hate de lire les « libyan papers »
    algériens : des pragmatiques en retrait actuellement. L’entremise égyptienne, la situation du gna et quelques signes de bonne volonté des libyens de Benghazi pourraient les faire pencher coté Benghazi à terme. Il est certain qu’un engagement turc à leur frontière serait très mal reçu.

    • Auguste dit :

      On nous présente un Haftar en homme d’état sérieux, avec une armée régulière,bien sous tous rapports,face à une bande de milices criminelles.Mais qu’est-ce que l’armée d’Haftar?.7000 (?) réguliers de l’armée Kadhafi et le reste c’est des milices tribales,salafistes, en plus des tchadiens,Soudanais.Et question exactions le bataillon Tariq Ibn Ziyad n’a rien à envier aux milices de Tripoli.Ceux qui espèrent le mettre au pouvoir se foutent le doigt dans l’oeil.En Libye c’est les Tribus qui comptent,et Haftar,contrairement à Kadhafi,appartient à une tribu mineure,rikiki,qui compte pas.Erdogan qui débarque à Misrata,avec sa population ottomane, il y sera comme chez lui, alors qu’Haftar a du mal à contrôler Benghazi.
      Vas-y Recep,mord le!

      • jyb dit :

        @auguste
        lecture tribale : non la tribu des farjan dont est issu haftar n’est pas une tribu mineure, elle est même plus importante que celle des gaddafi, avec deux points forts : ne pas être très localisée, ne pas être très marquée ou clivante. ce qui lui donne un certain rayonnement et la fait accepter sans difficulté. Ce qui n’est pas du tout le cas des tcherkesses de misrata. En terme de rapport de force tribal, le plateau penche plutôt coté haftar.
        lecture militaire : haftar a su rallier un maximum d’unités de l’ancienne armée libyenne, vous pouvez multiplier au moins par 2 vos 7000 hommes ( en avril au début de l’offensive les us estimaient l’anl à plus de 20 000 hommes)
        auxquels il faut ajouter les milices tribales/locales. Ce sont ces derniers ralliement en octobre novembre qui font que certains jouent haftar gagnant (et que erdogan s’affole)
        lecture politique : c’est le point fort du gouvernement de sarraj, il garde toute sa légitimité internationale qu’il assoit en « arrosant » les milices tripolitaines…
        lecture économique : c’est le point fort des misrati, le poumon économique de la tripolitaine sont le port et la zone franche de misrata. C’est aussi la grosse fragilité du gnu; tripoli et misrata sont rivales et tout récemment on a prêté aux businessman misratis l’envie de protéger leur pouvoir économique plutôt que leur pouvoir politique en lachant sarraj.
        C’est à mon sens l’explication du coup de force d’erdogan avec sa zee fantaisiste et ses menaces d’intervention.

        • Auguste dit :

          Les Farjan plus importants en nombre que la tribu Kadhafi,mais pas en influence.Preuve en est que seule une partie de la tribu a suivi le père Haftar,celle de son frère à Ajdabiya et Benghazi,les autres ont réfléchi.La tribu de Khadafi est liée aux Warfallah (la plus importante de Libye),aux Magariha dans le Fezzan,tribu de l’est d’où est originaire la femme de Kadhafi,les Zintan, qui ont fourni le gros des troupes de Kadhafi.Sa tribu,à travers les alliances, couvre quasiment tout le territoire libyen.Et si Haftar arrive au pouvoir,je ne pense pas que son allié fils de Kadhafi va se contenter d’un strapontin.

          • jyb dit :

            @auguste
            – oui, et justement une majorité de ces tribus et clans ont rallié haftar.
            – Pas de méprise, il y a bien un ticket haftar/saif al islam khadafi avec saif dans le premier rôle.

          • aleksandar dit :

            @Auguste
            Bonne lecture des cartes mais mauvaise analyse a mon avis
            Khalifa Haftar a 76 ans et il est malade.
            Aucun de ses fils ne peut prétendre diriger la Libye par manque justement d’alliance tribales fortes.
            Saïf al-Islam Kadhafi est un homme patient et bon négociateur.
            Un accord entre le clan Kadhafi et les Farjan serait gagnant-gagnant

          • Auguste dit :

            Les ralliements,ça dure le temps que ça dure.La patrie,c’est la tribu,le clan,la famille,pas la Libye.Et les intérêts c’est ceux de la tribu,du clan et de la famille.Pour ce qui est du ticket Khadafi,le père Haftar a pris ses précautions,pour les raisons que j’ai citées au dessus.L’influence des Khadafi.Haftar a même fait imprimer (en Russie) des billets à l’effigie du Raïs.

      • NRJ dit :

        @Auguste
        Je ne vois pas où vous avez vu qu’Haftar était considéré comme un homme d’état sérieux. Il parait clair qu’il s’agit simplement d’un nouveau dictateur type Kadhafi. Après il n’y a pas d’armée régulière locale. Il s’agit donc avant tout de milices, comme en Syrie. Niveau respect des conventions de guerre, c’est pas facile à trouver dans ce contexte, qu’Haftar soit un gars bien ou non.
        Après s’il a un noyau solide composé des soldats réguliers de Kadhafi, c’est un vrai avantage. Et c’est peut-être ce qui lui permettra de gagner la guerre. Celle-ci ne se résume pas simplement à gagner des armes, mais aussi à savoir les utiliser. Et pour mener des opérations d’ampleur, il faut une armée organisée.

        • Vinz dit :

          « Il parait clair qu’il s’agit simplement d’un nouveau dictateur type Kadhafi.  »
          .
          Ou Sissi.
          .
          OSEF ? Absolument.

        • Auguste dit :

          Mais quel noyau solide?.Il a été obligé de faire venir des Tchadiens, des Soudanais,des Emiratis et je ne sais plus quoi, pour remplacer ses troupes.Les menacer de mort (et en exécuter) pour les faire avancer.Embaucher de force des gamins.

          • Auguste dit :

            Haftar vient encore de rater une attaque sur Tripoli.Tous Soudanais ceux qui ont été fait prisonniers.
            Hier il y a un Falcon 50 qui est parti de Benghazi pour Damas.Il ne m’étonnerait pas que l’ami Haftar ne soit parti demander de l’aide à Assad.Et tuile supplémentaire,les US semblent pencher de plus en plus vers Sarraj.Ils n’ont pas digéré leur drone abattu.(par un Pantsir fourni par les EAU à Haftar,parait-il).Bientôt il n’y aura plus que Macron pour soutenir Haftar.

          • NRJ dit :

            @Auguste
            Ce n’est pas moi qui ait dit qu’il avait un noyau dur.
            Après je vous rappelle qu’Haftar est soutenu par l’Égypte et par les EAU. Donc il est loin d’être isolé. Par ailleurs c’est lui qui est globalement à l’offensive. Et à ma connaissance les USA n’ont pas pris parti.

      • petitjean dit :

        @Auguste
        vous êtes au raz des pâquerettes !
        il n’y a pas de nation Libyenne. Il y a de multiples tribus, il y a de nombreuses factions qui se font la guerre.
        Kadhafi tenait tout ça d’une main de fer et ça fonctionnait. Du temps de Kadhafi, école et santé étaient offertes à tous. Avec l’Afrique du Sud , ces deux pays étaient les plus « développés » du continent africain. Qui le rappelle ?!
        lisez donc les liens proposés par les intervenants
        La France piégée dans le bourbier libyen !
        https://www.les-crises.fr/la-france-piegee-dans-le-bourbier-libyen-par-guillaume-berlat/
        https://lesakerfrancophone.fr/la-libye-de-khaddafi-a-haftar

        • Thaurac dit :

          Moralité, il fallait laisser saddam, kadafi, Assad…c’est ce qu’il faut dans ces pays, de la manière forte, alors imaginer leur joie quand ils viennent en france, la plus forte punition c’est au coin sans manger, ils se marrent, et c’est pour cela qu’on a ce bordel.

          • Vinz dit :

            Manque le wahabbite dans la liste. Un oubli, sans doute.

          • NRJ dit :

            D’accord comme ça on aurait eu la situation syrienne en Lybie, à la frontière de l’autre côté de la Méditerranée. Super comme solution.
            On peut toujours critiquer a posteriori les décisions qui ont été faites. Après faut se remémorer les conditions dans lesquelles on a pris ces décisions. Il ne pouvait qu’y avoir le bazar, à moins bien sur qu’on soutienne Kadhafi pour détruire toute l’opposition, c’est-à-dire la majorité de la population lybienne, soit quelques millions de personnes. Participer à un petit génocide était une option réaliste et atteignable et aurait apporté la paix en cas de non-intervention d’autres pays puissants comme les USA ou la Russie. Si vous pensez que c’était la solution, dites le et assumez-le.

            Par ailleurs il y a une certaine différence entre Assad, Saddam, et Kadhafi. Assad et Saddam avait une partie de la population avec eux qui était prête à se battre pour eux (les chrétiens, initialement septiques ont d’ailleurs rejoint Assad). Kadhafi n’avait personne si ce n’est une armée de mercenaires (raison pour laquelle les combats urbains ne se sont pas prolongés sur plusieurs années, contrairement à ce qui s’est vu en Syrie).

        • NRJ dit :

          @petitjean
          D’où tenez vous vos informations sur les écoles et la santé ouvertes à tous ? C’est une possibilité, mais je préfèrerais avoir les sources.
          Après je vous rappelle que tout n’était pas mieux sous Kadhafi. Il faisait du chantage aux européens, créaient des groupes armés. Et la situation était tellement enviable pour la population qu’elle s’est retournée contre Kadhafi.

        • TINA2009 dit :

          Bsr PETITJEAN !

          Je vous remercie pour ce rappel ESSENTIEL et PRIMORDIAL !
          Merci de rappeler sans cesse, ces faits !
          Kadhafi a réussi ce que bcp de chefs de tribus n’onT pas réussi.
          Il est dommage que KADHAFI et ses « lieutenants soient morts ou humiliés .
          Kadhafi a effectué une grave erreur en souhaitant se passer progressivement du DOLLAR COMME MONNAIE…

          Au plaisir de vous lire .

      • STARBUCK dit :

        Vous etes dans quel camp? Parce qu’il n’aura échappé à personne que Merdogane n’est pas dans le notre.

    • Desty dit :

      Personnellement j’estime qu’il y a bien plus de chance désormais que ce soit les Turcs plutôt que les Égyptiens qui basculent définitivement du coté de Moscou.
      La dernière revendication d’Erdogan qui nie les zones économiques exclusives de Chypre et de la Grèce et sert la grande géopolitique russe que certains appellent la guerre du gaz fait qu’en prime de léser directement l’intégrité territoriale de la Grèce et de Chypre et en passant les intérêts économiques des majors pétrolières française et italienne, elle donne droit de veto à Ankara pour bloquer la création d’un couloir énergétique majeur vers l’Europe, le seul réellement capable de réduire la dépendance énergétique du continent à l’égard de Moscou.
      Malgré tout, les Russes, à ce qu’on prétend, continuent de soutenir militairement Haftar, et pour le coup, ils deviennent presque aussi ambigüe, pour ne pas dire incohérents, que les Américains qui nous emmerdent depuis des décennies avec la dépendance au gaz russe et qui ont déclenché la boucherie syrienne pour tenter d’y remédier.
      Par contre la revendication d’Erdogan a encore quasiment fait l’unanimité contre lui dans la région: Bibi Netanyahou est très fâché mais pour une fois discret et modéré, pour changer; les Égyptiens sont vert de rage qu’Erdogan, après avoir tenter de prendre le contrôle de leur pays de Mamelouk via les frères musulmans comme si c’était une vulgaire Libye, prétende désormais les empêcher de vendre du gaz à l’Europe; les Chypriotes sont silencieux parce que tétanisés par la peur de ce qui se profile; les Grecs sont prêts à partir en guerre sur tout les fronts pour ne pas redevenir une colonie turque comme Erdogan l’a laissé entendre à de nombreuses reprises; Macron a déjà déclenché les hostilités verbales en attendant l’évolution de la situation; quant aux Italiens ils sont en train de réfléchir à leur ancienne position compte tenu des enjeux nouveaux et n’ont fait aucun commentaire. Bien malin qui peut dire ce que pensent les Anglais, qui forcément ont une position. Au sommet de l’Otan Bojo a déclaré « il faut maintenir l’unité de l’OTAN coute que coute », ce qui laisse supposer une certaine tolérance vis-à-vis de la Turquie, mais en même temps, ils ont une relation privilégiée et stratégique avec Chypre et si ils méprisent trop les intérêts des indigènes, ils seront remplacés dans leur rôle par des Israéliens ou n’importe quoi d’autre de plus respectueux et le rendement des gisements de la mer du nord n’en finit plus de baisser.

      • jyb dit :

        @desty
        non, vous oubliez la proximité chrétienne orthodoxe des russes et des grecs. Ne pas oublier non plus que chypre est une colonie russe (il y a des minimarkets en cyrillique sur la cote) qui s’oppose aux turcs depuis 74.

        • aleksandar dit :

          Des minimarkets et de gros dépôts russes en $ dans les banques.Le rôle de Chypre comme place financière dans le contournement des sanctions est sinon prouvé, du moins très largement évoqué.

    • TINA2009 dit :

      Bsr Jyb !

      – Je considère que l’Algérie aura, dans un futur de court terme ( inférieur à 2024) besoin d’alliés : Je pense que la Turquie pourrait être un allié précieux … Contre la France et l’Espagne.
      – Que fera l’Italie ??? Vraisemblablement , elle suivra comme un toutou, la position des USA ( Bases Américaines oblige…), ce qui est bien dommage, car c’est l’un des 2 pays méditerranéen sur lequel je compte pour l’avenir de l’Europe des Blancs!

      • jyb dit :

        @tina
        bonsoir,
        L’algérie n’aura pas plus besoin d’alliés demain que dans 5 ans. Les russes, les américains, les allemands la cajolent.
        Les marocains sont calmés. Les généraux vont nous jouer la variante égyptienne…un fleuve tranquille en attendant un match entre les champions du monde et les champions d’afrique.

        • Euclide dit :

          @ jyb
          Vous oubliez la Chine en Algérie .
          Eux aussi veulent fourger leur camelote comme par exemple la fameuse autoroute du littoral .

        • TINA2009 dit :

          Bsr Jyb!

          Je réitère mon propos . A sa voir :
          D’ici à 2024, L’Algérie aura besoin d’alliés… Et notamment un allié fiable. Sur plusieurs théatres, Les Turcs d’ERDOGAN sont leurs meilleurs alliés… Y compris en LIBYE… Y compris sur plusieurs territoires en Europe.
          Le Plan se « déroule » comme prévu…
          Au sahel, rien ne pourra se construire durablement au sahel, sans les algériens… Et sans les Turcs, comme sans les Peuls et les Touaregs.
          Les Turcs sont l’un des plus importants médiateurs de ce début de siècle, sur l’Afrique, la Méditerranée et en Europe.

          • aleksandar dit :

            @TINA.
            Vous négligez un point crucial, la haine fondamentale des africains pour tout ce qui est de près ou de loin turc.
            Et le racisme viscéral des turcs vis a vis des noirs.
            Ça ne va pas être facile votre mariage…!

          • Pascal (l'autre) dit :

            « Les Turcs sont l’un des plus importants médiateurs de ce début de siècle, sur l’Afrique, la Méditerranée et en Europe. » Avec des médiateurs comme ça, au niveau politique internationale, on ne risque pas de s’ennuyer! Et si les Israéliens s’en mêlent l’ambiance en Méditerranée orientale en particulier va vraiment devenir « fun »

      • fabrice dit :

        L’Algérie comme la Turquie d’ailleurs ont surtout besoin de devises pour faire face à d’énormes déficits extérieurs. Concernant la Turquie, cette farce coûte au Qatar dans les 15 mds de $ par an. Quand à la Libye la situation financière est tout aussi catastrophique, le déficit est énorme et est comblé par l’emprunt. Pour dire vrai l’Egypte et la Tunisie sont dans le même cas. Cette situation n’est pas tenable à long terme d’ailleurs même pour le Qatar. La situation actuelle de désordre au Moyen Orient n’est qu’un prélude. Le monde musulman implose de ses contradictions et de sa mauvaise gouvernance.

        • TINA2009 dit :

          Bsr Fabrice .
          Merci pour ces précisions sur un point essentiel … Dès lors que l’on se contente de se soumettre ….
          Toutefois, d’autres sources permettent d’obtenir des devises …. Et les Turcs autant que L’egypte ( mais aussi des pays du proche orient et du sud de la méditerranée) se tourne vers d’autres pays pour se fainancer et obtenir des devises.

  10. lym dit :

    La suite « logique »… Si toutefois il y a une logique à voir dans ce partage, cf la carte, hormis bien entendu déclarer la guerre à tout ce qui compte un rivage en méditerranée orientale!
    Il va falloir que quelques bateaux coulent et/ou que quelques avions tombent chemin faisant. Avec deux fâchés sur le chemin, ça devrait pouvoir se faire. Et il est chaque jour un peu plus urgent d’éjecter la Turquie de l’OTAN pour ne pas tomber dans un fatal jeu d’alliance si cela se gâte.

    • Pascal (l'autre) dit :

      « Il va falloir que quelques bateaux coulent et/ou que quelques avions tombent chemin faisant.  » et quelques « charters » de cercueils. Il n’est pas sur que le peuple turc l’accepte très longtemps. L’occupation en Syrie, avec une bonne dose de propagande, (en agitant le chiffon rouge des Kurdes) fait assez largement consensus mais dans le cas de la Lybie il s’agit là d’une expédition plus risquée! De plus connaissant « l’amour » que se vouent Turcs et Arabes cela devrait déboucher sur une « chaude » ambiance.

      • Samuel dit :

        Comme l’a été par le passé cela coupera la route vers l’Asie pour tout le marché européen, quand aux arabes ce sont les dirigeants qui ne veulent pas de regards turcs, leurs peuples sont pour la grande majorité pro-turcs, les politiques arabes ne veulent pas se faire remplacer par celle des turcs d’où leurs discours anti-turc.
        Les peuples arabes ont compris depuis longtemps que l’exemple turc est à suivre.

        • Pascal (l'autre) dit :

          « Les peuples arabes ont compris depuis longtemps que l’exemple turc est à suivre. » Les Arabes vouent une haine viscérale aux Turcs. On se rassure comme on peut! mais il se pourrait bien que votre réveil soit agité. La méthode Coué dans quelque domaine que ce soit montre très vite ses limites!

          • Patrickov dit :

            Vous vous trompez aller en Turquie vous verrez le nombre de touristes arabes qui passent des vacances.
            Les arabes sont surtout devenu hostiles à l’occident, dans toute la région il y a une forme de rejet de l’Europe.
            Les européens n’ont plus le même accueil dans le monde arabe ou même asiatique.
            C’est pareil en Amérique Latine, les politiques de l’UE ont leurs part de responsabilité.

      • lym dit :

        Cela peut en effet être chaud. D’autant plus qu’on est en plein dans la duplicité turque: Cette position arrange leur allié russe, quoiqu’il en dise, car cela plombe les projets de forages et gazoducs susceptibles d’améliorer la dépendance européenne au gaz russe. Et tant que la Turquie reste membre de l’OTAN il est difficile de la ramener à la raison, éventuellement par la force. Sur ce dernier point, le timing est en prime idéal, les anglais étant plus occupés par le brexit que mettre dans la balance leur position à Chypre, surtout essentiellement au profit d’une Europe qu’ils s’efforcent de quitter!
        La suite promets d’être intéressante. Même si l’Europe ne bouge pas d’entrée (cela aurait déjà dû être le cas), on voit mal Grèce et Égypte laisser faire, probablement avec un haut niveau de « bienveillance » israélien. Et d’autres suivront, malgré l’Allemagne freinant des 4 fers…

  11. Desty dit :

    Et il continue le bougre ! Qu’il fasse bien attention à ne pas se retrouver sur le terrain face à des Égyptiens qui auraient décidé de s’impliquer directement aussi et aux nageurs de combat.
    De puissance inamicale, agressive et malpolie, la Turquie est en train de devenir puissance frontalement hostile.
    Erdo a chaud aux fesses sur son placement frèriste libyen, les dernières avancées d’Haftar sur le terrain sont très problématiques: la prise d’un nouveau camp militaire l’a mis à 2km de l’entrée sud de Tripoli sans plus aucune infrastructure sécuritaire disponible pour freiner efficacement sa progression et dans l’est de la province, les avancées que le LNA est en train de sécuriser les placent à moins de 10km en rase campagne de la ville hautement stratégique de Garabulli qu’ils vont attaquer par l’ouest et le sud dès qu’ils seront près à le faire. Ces avancées ont été rendu possible grâce à d’habiles et patientes piqures de moustiques sur le flanc ouest du GNA en faisant croire à des tentatives de reprise de l’axe majeur du sud-ouest Gharyan-Sawani ces 2-3 dernières semaines: offensive sur Tawaisha, ça résiste ? retrait ! offensive sur Sawani, ça résiste ? retrait ! offensive sur Tawaisha, ça résiste ? retrait ! offensive sur Hira, ça résiste ? retrait ! C’est bon le dernier camp sur la route de Tripoli est suffisamment vide ? Alors go on le prend ! Parce que quoi qu’en disent les propagandiste pro-GNA du type de M.Binladen2, ils l’ont pris le dernier camp avant Tripoli et les 2-3 pâtés de maisons sur son périmètre nord en prime. Cerise sur le gâteau, vous savez sur quoi Haftar va tomber en entrant par où il va entrer dans Tripoli ? La prison d’Abou Salim où sont probablement stocké une partie des opposants au régime. Le GNA devrait aller là-bas maintenant et massacrer tout les détenus puis se servir de l’infrastructure comme nouvelle place forte. Ils ne sont plus à un crime contre l’Humanité près…
    Autrement, c’est vrai que si il n’y a pas un renfort compétent rapidement coté LNA les chefs des islamo-mafieux vont finir pendus.

    • Thaurac dit :

      La turquie en a toujours voulu à Sissi de s’en être pris aux frères musulmans dont l’Égypte est le berceau et qui font carrément la loi en Turquie, c’est eux qui tirent les ficelles.

      • Bozkurt23 dit :

        Petaf
        Et alors ?? Oublie pas surtout, que ce sont pas les musulmans comme ceux des pays arabes !!!

        • TINA2009 dit :

          Bsr BOZKURT23 !

          Merci pour se rappel ESSENTIEL !
          ps : Vous devriez développer la prochaine fois , CAR , CLAIREMENT ? certains ici, sont ignorants.. Alors que d’autres sont présent pour promouvoir une vision de l’histoire , qui n’est en aucun cas , Factuel … Promotion volontaire pour occulter , VOLONTAIREMENT, les visées de plusieurs idéologues présents dans certains pays ( dont LA FRANCE!!!).
          Au plaisir de vous lire….

    • Yannus dit :

      http://french.xinhuanet.com/europe/2019-12/10/c_138621171.htm
      Pendant ce temps là , l’UE continue de lui donner du pognon. Pourquoi s’arrêterait-il?

      • tschok dit :

        Ben on s’y est engagé dans le cadre d’un accord. Mais c’est pas pour Erdogan, c’est pour les réfugiés.

        C’est le prix à payer pour ne pas revoir un exode de centaines de milliers de gens sur les routes d’Europe centrale.

        L’Europe a fini par faire, et sous contrainte, ce qu’elle aurait dû commercer par faire: aider financièrement la Turquie à accueillir plusieurs millions de réfugiés sur son territoire.

        • Vinz dit :

          « Mais c’est pas pour Erdogan, c’est pour les réfugiés. »
          .
          Alors ça va, on est rassuré de voir que l’argent va bel et bien dans les bonnes poches.

        • Yannus dit :

          Si Erdogan a les moyens d’envoyer des troupes en Lybie, il a les moyens d’accieuillir les réfugiés syriens non?
          Et puis ces réfugiés, ils sont turcs puisqu’il viennent de Turquie pas de Syrie. C’est donc à la Turquie de s’en occuper!

  12. Allobroge dit :

    De toute façon l’Europe est impuissante et Erdogan le sait ! Un peu comme en dans les années trente ou Hitler poussait ses pions et affichait ses envies sans que les européens au delà des blablas ne fassent quoique se soit !

  13. Samuel dit :

    En alliant la Libye à sa politique ainsi que d’autres pays arabes la Turquie attire la sympathie des peuples qui ne veulent plus de leurs dirigeants, l’exemple algérien est à prendre en compte.
    La majorité des peuples arabes ont de la sympathie pour Erdogan et les turcs, il suffit de voir les statistiques concernant les touristes qui partent vers la Turquie du Maghreb ou d’Orient.
    Erdogan est en train de reprendre la politique des Ottomans qui consistait à mettre sous son aile les pays musulmans, les politiques arabes et l’occident sont responsables de cette montée en puissance et la sympathie envers les turcs, l’occident à toujours soutenu les dictateurs de ces pays et les dirigeants arabes ont toujours sous estimé leurs peuples.
    Les turcs viennent de signer des accords militaire avec le Kazakhstan ainsi que l’Azerbaïdjan, la Somalie et l’Ukraine.

    • Pascal (l'autre) dit :

      « Les turcs viennent de signer des accords militaire avec le Kazakhstan ainsi que l’Azerbaïdjan, la Somalie et l’Ukraine. » Oh putain!!!!! on en tremble d’avance! Plus sérieusement quel est la teneur de ces « accords » militaires. Par exemple vendre des armes et assurer le service après vente c’est un accord militaire.

      • Bozkurt23 dit :

        Les drones Turcs ne tombent pas tt seul au moins.!

      • Patrickov dit :

        Fourniture de drones armés ainsi que hélicoptères de combat, chars d’assaut, véhicules militaires et autres fournitures d’armes qui sortent des usines turcs, ainsi que des accords sur la défense cela fait un petit club que d’autres rejoindront.
        C’est déjà pas mal.

    • tschok dit :

      « La majorité des peuples arabes ont de la sympathie pour Erdogan et les turcs »

      Pour une fois que les peuples arabes ont de la sympathie pour leur ancien colonisateur…

      Qui s’en plaindrait?

  14. Robinson dit :

    On dirait que M. Erdogan veut reconstituer la domination ottomane qui a sévi sur les états barbaresques jusqu’au début du XIXème siècle.
    Les 3 deys d’Alger, de Tunis et de Tripoli vivaient de la piraterie et de l’esclavage des chrétiens, au point que les USA sont venus faire 2 guerres.
    Mais comme la piraterie barbaresque continuait, il y a eu les conquêtes européennes ; ces pays sont maintenant travaillés fortement par les Frères Musulmans, grands amis de la Turquie.

  15. Delta dit :

    Après il faut comprendre le président Turque. Il commence a avoir quelques problèmes en politiques intérieurs … alors pour renforcer le sentiment nationaliste …. on se trouve des ennemis. Et il ne faut pas oublier qu’il a quelques bons exemples à suivre : la Chine avec la mer de Chine qu’elle essaie de transformer en zone chinoise, la Russie sur plusieurs fronts ….et globalement, à part quelques gesticulations diplomatiques …rien ne ce passe. Là la turquie fait partie des « gentils » (OTAN) et opère un rapprochement avec un des méchants (Russie). Qui va la stopper ? Les Grecques ? Les Chypriotes ? L’armée Grecque n’est pas au mieux de sa forme …. et qui en Europe est prête a risquer ses quelques précieux et inestimables avions et navires contre une armée Turque de plus en plus impressionnante (les turques n’étant pas les arabes, le sérieux de l’entrainement et de la maintenance du matériel est plutôt bon, et leurs équipements de plus en plus à niveau, en nombre et sérieux). Les sanctions économiques ? L’Europe n’osera pas à cause des migrants (à gérer dans un premier temps, puis les postes politiques à sauver face aux partis nationalistes et protectionnistes qui profiteront du « comportement exemplaire  » de ses migrants une fois implantés en occident) et les Américains …ont d’autres chats à fouetter. Si la Grèce ne s’allie pas rapidement avec des pays comme la France, l’Italie et l’Egypte pour faire une grosse démonstration de force commune, la Turquie grignetotera doucement sa zone d’influence et mettra des grandes claques à la face de l’Europe.

    • TINA2009 dit :

      Bsr DELTA !

      Je vous rejoins sur plusieurs points :
      – La Grèce devrait pouvoir trouver des alliés. ceux que vous citez, ne me paraissent pas fiables ….
      – Si la FRANCE dirigée actuellement par les globalistes et mondialistes financiers sionistes étaient mis HORS D’ETAT DE NUIRE, ALORS ( et Alors seulement), le nouveau gouvernement devrait, URGEMMENT S’IMPLANTER en GRECE ( dès lors que ce-dernier est d’accord , avec une double base ( navale et aérienne) importante! TOUTEFOIS, les intérêts de cette nouvelle France seraient contraire à ceux de la GRECE actuelle!
      Les grecs l’accepteraient -ils ??? Je suis sceptique sur le sujet …. Et pourtant ….
      – rien à espérer de l’Italie et de L’Egypte en tant qu’allié de la GRECE, aujourd’hui et à 5 ans, car ils sont trop fragiles et leurs intérêts sont également différents de ceux de La GRECE… Sauf si l’ideologie NATIONALISTE est de nouveau majoritaire sur les 4 pays cités par vois soins …. Alors l’intérêt supérieur de la SURVIE permettrait de convaincre la TURQUIE d’ERDOGAN de respecter LA GRECE….. Et de S’allier contre les Globalistes…

  16. Thaurac dit :

    navires contre une armée Turque de plus en plus impressionnante
    Faut pas pousser…..

    • Thaurac dit :

      si les marines espagnoles , italiennes, françaises, grecques, israeliennes egyptienne, le désiraient, hormis des tours dans la mer noire, je ne vois pas ce que la turquie pourrait faire…

  17. Bozkurt23 dit :

    Le GNA à Tripoli est reconnu par la communauté internationale, son représentant a été accueilli à l élysée par Macron… Les entretiens fréquents de ce gouvernement avec erdogan déplaisent à la France !!! D où le changement de discours, à présent, ce sont des criminels, des violeurs, djihadistes…. Etc….