Le Sénat appelle le gouvernement « à revoir sa copie » sur l’avenir de la recherche aérospatiale française

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

90 contributions

  1. lxm dit :

    Comment transfère t-on des savoir-faires et des compétences dans une entreprise qui bosse en secret défense ?
    Y a t-il une sorte de « science » développée en interne qui permet cela, ou est-ce le fameux système D( Débrouilles toi pour copier tes ainés en absorbant en 6 mois ce qu’ils ont mis 20 ans à apprendre) ?

  2. Tristan dit :

    Pour que l’ONERA reste au top il faut pas seulement des moyens mais également des projets à la pointe de la technologie. Ariane 6 n’est qu’un évolution surtout dans le processus de fabrication de l’Ariane 5 pendant que le Rafale n’était pas une révolution aérodynamique ou autre lors de sa sortie.
    Avec le SCAF, l’ONERA aura vraiment un projet à la pointe de la technologie et ça c’est rassurant.

    • NRJ dit :

      C’est vrai mais c’est dommage qu’on se prive de faire monter en puissance cette organisation simplement par manque d’attractivité des postes. C’est même ahurissant.

      • ScopeWizard dit :

        @NRJ

        Tout dépend de ce que nous entendons par manque d’ attractivité des postes ………….

        Où se situe le seuil de l’ enthousiasme , celui de l’ acceptable , celui du repoussoir sachant que dès qu’ il y a « comparaison » il y a très souvent « compétition » du style « je veux être comme l’ autre et même si possible au-dessus . »

        À partir d’ un certain niveau , nous ne sommes plus dans une notion de « mérite » voire de juste récompense , nous entrons dans celle de la surenchère du toujours plus et de l’ excessif , et ça c’ est plutôt pourri parce que par la suite il ne faudra pas s’ étonner de la flambée des coûts de développement ………..

        Juste comme ça ; avec 8000 Euros nets mensuels , de nos jours en France , quiconque perçoit une telle rémunération a la possibilité de très-bien vivre , vraiment très bien que ce soit en Province comme à Paris , tout en restant raisonnable , cela va de soi et tout en s’ acquittant de tous ses impôts ou charges .

        Maintenant , il est bien évident que si vous avez des ambitions ou des goûts à la Johnny Hallyday , même 80.000 Euros nets risquent de ne pas suffire ……….

        • NRJ dit :

          @Scope Wizard
          Vous avez raison mais dans le cas présent il est quand marquant que les ingénieurs de l’Onera soient moins payés que ceux de la DGA qui sont eux-mêmes moins payés que dans le privé. Si on veut recruter des personnes, il d’autres conditions favorables : la permanence de l’emploi est une. Le salaire en est également un.

        • John dit :

          Les profs des EPF sont parmi les mieux payés en Suisse… Résultat, on a parmi les meilleurs professeurs au monde, qui font de la recherche avec les moyens nécessaires pour leur recherche.
          Résultat, des start up se fondent, des technologies sont commercialisées, etc…
          Oui, les meilleurs dans leurs domaines respectifs ont la chance d’avoir le choix, et le choix avec des pays bien plus riches entre autres.
          Donc c’est un choix à faire. Limiter le budget et avoir ce qui est possible d’obtenir, ou considérer l’importance stratégique de ces postes et d’y mettre les moyens !

    • Polymères dit :

      Je suis d’accord, il faut avoir des objectifs, des projets concrets. Là on dirait une revendication salariale soutenu par un syndicat pour avoir une augmentation…

    • ScopeWizard dit :

      @Tristan

      Le Rafale n’ était pas une révolution sur le plan aérodynamique ?

      Hmm , j’ en suis beaucoup moins sûr que vous ; le démonstrateur Rafale A de dimensions plus importantes n’ était certes guère « emballant » avec ses aérofreins style SM B2 ou sa prise d’ air en pied de dérive , en revanche dès qu’ il est passé de démonstrateur au stade de prototype , hormis son tube de Pitot en bout de nez qui sera lui aussi remplacé , très sincèrement le Rafale s’ est considérablement affiné et pas seulement parce que le noir du C01 ( 1991 ) affinait une silhouette et un profil déjà très étudiés ( dérivés de l’ imposant Super-Mirage 4000 ) , la ligne du Rafale a gagné en épure mais a également gagné en furtivité au RADAR puisqu’ il a été entièrement redessiné dans ce but pourtant sorte d’ exigence de dernière minute ………..

      Donc , peut-être pas forcément une « révolution » , mais très certainement un net progrès .

    • PeterR dit :

      >> le Rafale n’était pas une révolution aérodynamique
      Ben, s. Un peu : disparition des souris dans les entrées d’air, plans canard et pas mal d’autres choses vs les avions précédents (Mirages 3 et dérivés, Mirage 4, Mirage 2000) => pas mal d’évolutions sur le Rafale pour Dassault

  3. jean dit :

    Nos gouvernants sont des inconséquents, qu’ils dégagent !
    Avec eux, c’est la destruction de nos structures les plus performantes. Une de nos particularités, c’est l’excellence et l’efficacité de nos institutions. Depuis 30 on s’emploie méthodiquement à les grignotter, les salir, dégrader peu a peu leur fonctionnement….suffisamment lentement pour que personne ne s’y oppose frontalement.
    Il y en a marre de ces zozos !
    Nous, Français, défendons notre bien, nos avantages qui sont énormes dans ce domaine.
    Notre secteur privé sera plus performant avec des services publics à la hauteur…c’est un des grands progrès de la civilisation récente…des institutions efficaces, performantes (nous sommes les meilleurs du monde dans ce domaine si la politique qui est menée est cohérente…)

    Macron et ses acolytes, c’est depuis 30 ans qu’ils veulent détruire ce qui fait la France…jusqu’à vider de sens notre devise nationale « Liberté, Egalité, Fraternité »……….La Fraternité est foulée aux pieds…..
    Il serait temps de se souvenir que notre espèce doit sa survie parce que l’on coopère, ce sont les altruistes qui ont gagné la bataille de la survie….
    …vraiment, qu’ils dégagent au plus vite.

  4. Pierre dit :

    Il est en effet urgent de réagir pour le Minarm! On ne doit pas laisser mourir une telle pépite.

  5. Raymond75 dit :

    La société historique Latécoère, qui fabrique des solutions de câblage et des éléments de structure pour tous types d’avions, vient d’être cédée à un fond de pension américain … Nous sommes un pays incapable de gérer son patrimoine industriel (et donc son savoir faire), mais nous jouons à la grande puissance au loin !

    • patrick sergeat dit :

      Fond d’investiment basé aux Caimans,qui a été mis sur liste noire (des paradis fiscaux de notre administration:je parle des îles),cela me rappelle la privatisation de l’aéroport de Toulouse et l’investisseur chinois douteux.Il semblerait que notre président aime les fonds offshore. Pourtant la loi Montebourg est faite pour protéger nos industries stratégiques (cette loi n’a été utilisée à ma connaissance que pour « Daily motion »qui n’a rien de stratégique.Oui je pense que Macron va continuer à dilapider notre savoir faire pour faire de la France un pays de consommateurs uniquement.

      • ULYSSE dit :

        C’est assez stupéfiant de penser que E. MACRON voit tout, sait tout, décide tout. il semble avoir une force de travail assez remarquable, comme nombre de femmes et d’hommes politiques d’ailleurs, n’en déplaise à leurs contempteurs, mais ce n’est pas un surhomme et penser qu’il décide de tout c’est ignorer l’organisation de l’appareil public.
        Si certains peuvent estimer qu’E. MACRON ne fait pas mieux que ses prédécesseurs, il reste à démontrer qu’il fait moins bien.

        • patrick sergeat dit :

          Le problème n’est pas de savoir parler mais de savoir agir,j’ai l’impression que nos dites élites ne savent que parler,nous sommes au théâtre.

        • albatros24 dit :

          Macron fait pire car il va au delà de ce qu’ont fait les autres vers le libéralisme économique.
          depuis Hollande et Sarko nuos dilapidons nos entreprises qiu passent sous contrôle US ou allemand, continuons, ainsi ils pourront vider de leur techno nos boites puis licencier cela leur feramoins de concurrence après…nous sommes naïfs.
          Mais vouss allez dire qu on en rachète aussi que nous sommes en économieouverte etc..
          Oui
          1 rachetée pour 10 de perdues, comme les blondes…
          et pour l’économie ouverte avec les EU et laChine on pourra repasser vu leur protectionnisme patriotique à sens unique

    • Plusdepognon dit :

      @ Raymond 75
      L’argent gouverne le monde car c’est ainsi que les hommes se distraient :
      https://www.capital.fr/entreprises-marches/le-champion-francais-de-laeronautique-latecoere-passe-sous-pavillon-americain-1356940

    • EchoDelta dit :

      Oui alors là tout le monde pouvait « sauver » Latecoere de son rachat par un fond de pension US. Ils suffisait individuellement de racheter des actions de la société sans vouloir les vendre au fond de pension, qui de plus n’en proposait pas un prix super élevé. Il faut aussi individuellement se regarder dans le miroir !!

      • Raymond75 dit :

        Oui c’est vrai : j’aurai dû aller dans une agence financière et demander à acheter UNE action de Latécoère.

      • albatros24 dit :

        ce ne sont bien sûr pas les citoyens allemands ou Us qui sauvent leurs entreprises des rachats, ce sont leurs gouvernements qui l’empêchent et qui visiblement ne sont pas si libéraux que vous voulez le croire, du moins pas dans ce sens

    • albatros24 dit :

      Pire, nos énarques nous sacrifient sur l’hôtel du libéralisme leur mantra. Et nos emplois industriels avec

  6. PK dit :

    C’est sûr qu’un un moment, à force de raboter de partout, on voit apparaître l’os… et ce n’est pas en mettant un bout d’os par-dessus qu’on arrangera le problème…

    Quand on est guidé par des aveugles, on finit dans le mur.

  7. EchoDelta dit :

    C’est bien ce que je pensais, l’office faut son lobbying pour se voir doter des moyens nécessaires pour délivrer la prestation que l’on attend et ne pas se faire rattrapé par ses concurrents. Après que certains experts soit seuls, c’est un fait dans beaucoup de sociétés. Il vaut lieux un seul qui sait que 100 qui cherchent.

  8. Stoltenberg dit :

    Très triste. Sauvons notre recherche ! C’est crucial si on ne veut pas se laisser dépasser par les autres.
    .
    Triste constat dans un pays qui ne veut pas donner 100 ou 200 millions pour un domaine de recherche stratégique alors qu’il donne des milliards pour d’autres objectifs totalement dispensables.

    • Galopante dit :

      Bon aveu, pas d’innovation à cause de sans recherche, copie est une bonne solution.

      • Stoltenberg dit :

        Tiens, la parole d’un vrai Chinois qui nous conseille de faire comme la Chine communiste.

  9. Carin dit :

    C’est fou que le gouvernement soit apostrophé par la commission de La Défense, alors que même les Japonais travaillent avec l’ONERA… et tout le monde sait que si les Japonais le font, c’est qu’ils n’ont trouvé aucun concurrent, ni chez eux, ni dans le monde!

  10. Yakafaukon dit :

    @ Jean
    « Qu’ils dégagent au plus vite … » nos gouvernants depuis 30 ans, dites-vous. C’est du langage gilet jaune ça. Et c’est vous, Jean, qui allez prendre en charge le pays ! A force de donner de l’argent à ceux qui ne veulent pas travailler, il ne reste plus rien dans le bas de laine de l’Etat.

    • Ah Ca! dit :

      Monsieur Yakafaukon, je pense plutôt que c’est du Français clair et net.
      Le même langage qui fait trembler nos dirigeants atteint par le Sida du fonctionnaire.
      Maladie contagieuse que l’on attrape souvent en fricotant avec les euronouilles et les BiG Macs.

      Je n’ai pas entendu de contremanifestations aujourd’hui et le pétitions sur l’ADP traine… Ne venez pas pleurer vous avez le gouvernement que vous méritez.

    • jean dit :

      C’est le bas de laine de ceux qui percoivent les dividendes qu’il faut alléger d’urgence.
      Il n’y a jamais eu autant d’argent dans le pays qu’aujourd’hui.

      nous avons le record d’europe des dividences versés..je crois qu’il y a une grosse marge pour rééquilibrer un peu les choses.
      Qu’est-ce qui est le plus important ? Enrichir les super riches ou préserver les intérêts stratégiques du pays ? Macron a choisi : ISF, flat tax….

      Quand à l’argent donné à ceux qui ne veulent pas travailler….le problème n’est pas là. Numériquement, si on affecte une personne à TOUS les postes vacants dans le pays…il reste encore 2M de chômeurs….
      Ce qui manque, ce sont bel et bien des postes de travail….

      • patrick sergeat dit :

        « ce qui manque ce sont bel et bien les postes de travail…. »comme vous le remarquez la flat tax permet des dividendes énormes au mépris de l’investissement et donc du travail (surtout pour les fonds de pension anglo-saxons) mais n’oubliez pas l’exit tax qui c’est adoucie grâce à Macron ce qui permet de revendre très rapidement .

    • Jojo le foulard rouge dit :

      @ Yakafaukon
      Oui, mettre les fraudeurs en taule et saisir tous leurs biens,ce serait un bon début.
      Car leur seul pays, ce sont leurs comptes numérotés et ils oublient facilement qui les a fait rois.
      https://www.lemonde.fr/politique/article/2019/12/02/lutte-contre-la-fraude-fiscale-la-cour-des-comptes-tance-l-action-de-l-etat_6021326_823448.html

      Commencons par Bercy et deroulons la pelote patiemment:
      https://lexpansion.lexpress.fr/actualite-economique/fraude-fiscale-quand-bercy-se-montre-clement-envers-ses-fonctionnaires-fraudeurs_2110017.html

      Celui qui monte au cocottier doit avoir le cul propre n’est-il pas ? L’exemplarité…
      https://www.entreprise.news/patrons-profiter-de-levasion-fiscale-toute-legalite/

      L’état a été saigné comme un poulet par ces vampires prévaricateurs grâce à leurs marionnettes politicardes. L’année prochaine s’annonce comme un bon cru.
      http://www.leparisien.fr/economie/automobile-grande-distribution-banque-alerte-rouge-sur-l-emploi-02-12-2019-8207475.php

    • Wagdoox dit :

      Je vois que vous n’avez toujours pas compris les jg qui sont justement des gens aux travaillent mais que les impôts étouffent. Les taxes sur l’essence ça veut dire quoi ? Qu’on empêche les gens d’aller travailler !
      Il faut être un citadin avec un métro et un rer subvention pour le pays tout entier pour ne pas comprendre ça. Les nombres personnes qui n’avaient jamais manifesté était très important donc non on ne parle pas des gauchistes habituels, vous essayez de comprendre ou pas ?
      Payer des taxes encore et encore pour ne pas trouver un bureau d’aucune administration ouverte à moins d’une heure de route, vous continuez à payer. D’ailleurs Macron a compris et cette années 6000 fonctionnaires ont été réaffecté. Les grandes qui aspirent tout à qui ont donne tout c’est fini. Par contre les services publiques dorlotés par l’état aujourd’hui on les a vu. Pas pour défendre leur travails mais leurs retraites.

    • ScopeWizard dit :

      @Yakafaukon

      Indépendamment de toute rente , de toute détention d’ un gros patrimoine pouvant rapporter beaucoup , compte tenu du coût de la vie , à ce jour personne dans ce pays ne devrait percevoir mensuellement moins de 1300 Euros nets , personne .

      1500 Euros nets serait très proche de l’ idéal ( compte tenu du coût de la vie actuel , j’ insiste ) , de plus la consommation -moteur de la Croissance Économique- en serait très probablement relancée donc la Croissance avec , donc l’ activité avec , donc en toute logique la création d’ emplois plus stables suivrait .

      La réforme en cours , à condition toutefois de changer les mentalités , nous permettrait de parvenir à cela rien que pour le minimum retraite sachant qu’ à ce jour , de nombreuses personnes âgées se ruinent ou ruinent leur famille juste pour espérer mourir à l’ abri tellement les établissements spécialisés sont devenus onéreux , c’ est qui est une honte absolue .

      • Stoltenberg dit :

        ScopeWizard : Ce n’est pas la consommation mais la production qui relance l’économie. Mitterrand a déjà tenté la fameuse « relance par la demande » et il a dû rétropédaler car le pays a frôlé l’intervention du FMI (vous savez, l’institution qui sauve les pays en grave difficulté financière)… Mais bon, visiblement pour beaucoup de personnes, les faits s’inclinent devant la démagogie. La relance par la demande n’est pas une relance mais une catastrophe. Elle ne fait qu’empirer notre mauvaise balance commerciale et enleve l’argent aux investisseurs et entrepreneurs pour donner à ceux qui n’en méritent pas. Pour le coup, parfois j’ai envie qu’un Mélenchon ou autre gaucho prenne le pouvoir pour que les gens se rendent compte une fois de plus des ravages du socialisme. Ce sont des Elon Musk, des Mark Zuckerberg ou des Jeff Bezos, ces méchants capitalistes dont nous avons besoin et pas des nuisibles comme Poutou, Mélenchon ou Martinez ou encore des bureaucrates énarques, inspecteurs des jardins à l’Assemblée payés 15k€ par mois sans produire la moindre richesse. Pour le coup, beaucoup de ces esprits brillants partent chaque année à l’étranger, notamment dans des pays où l’environnement est plus favorable aux entreprises. Et pour que ces entrepreneurs puissent émerger en France, en faisant rayonner notre pays, il faut un système qui incite les gens à travailler, à innover, à profiter de leurs capacités et à s’enrichir et pas à glander et profiter des aides de l’État. Là vous verrez des fonds d’investissement français racheter des entreprises américaines, japonaises ou allemandes en difficulté et pas l’inverse. L’État ne crée pas de richesses, la redistribution c’est toujours un jeu à somme nulle, voire négative car celui qui perçoit l’aide n’aura aucune incitation à multiplier la richesse, il est sous la perfusion de l’État dans tous les cas. L’objectif de l’État c’est de créer un environnement favorable aux entrepreneurs, sinon le pays stagne ou sombre dans le déclin. On peut en observer les conséquences actuellement.

        • albatros24 dit :

          Notre pays stagne tellement depuis les années 70 que nous sommes seulement à la 6ème place en PIB pour seulement 67 millions d’habitants viaillissants et devant l’UK et sa City : pas mal pour des loosers socialo cocos…
          Vous avez raison pour les entreprises elles créent de la richesse, que la relance par la demande est néfaste car nous sommes dans une société ouverte, que nos élites se goinffrent c’est vrai aussi et qu il faut davantage récompenser le travail et les entreprises notamment les PME et non le capital.
          Mais ne comptez pas trop sur les marchés ou le capitalisme pour redistribuer et permettre aux plus pauvres de survivre. ça seul un Etat peut le faire. Et en redistribuant vous permettez aux gens de consommer voire de vivre. la moitié de notre croissance vient de notre consommation des ménages, vuos le saviez ?
          L’Etat ne créé pas de richesse dites vous – ha bon ?
          Et qaund il construit des infrastructures cela a un résultat nul pour l’économie vous croyez ?
          Vous pensez que c’est quelle entreprise qui a pu créer et financer nos centrales nucléaires et toute l’électricité que nous vendons à tous nos voisins et spécialement allemands ? C’est le contribuable en fait…donc l’Etat stratège des années de Gaulel puis Pompidou et un peu VGE avec une EDF nationalisée.
          Comment vous pensez qu on a des fleurons comme Dassault ou Naval Group grâce aux milliardaires US et chinois ?
          Grâce aux commandes de l’Etat bien sûr…
          C’est le cas de toutes les grosses boites US et pourle GAFA c’est aussi le résultat d’un investissement massif du Gvnt Reagan, pour un moyen de communication sécurisé en cas de retombées nucléaires : l’internet (qui s’apuie sur une technologie française aussi celle du RITA développée sur fonds publics, mais chuuut !)
          Vous êtes loin du compte, en redistribuant les impôts l’Etat investit et finance y compris dans le BTp et nous avons les leaders mondiaux, je dis bien mondiaux en la matière. C’est grâce à l’Etat.
          Les EU, la Chine ont des Etats forts ils font du keynésianisme à outrance depuis des décennies, même si leur économie est libérale.
          C’estcela que les gens ne comprennent pas de prime abord.
          Donc oui pour l’investissement massif de l’Etat dans les investissements structurels et dans certains secteurs industriels comme l’armement, qui entraînenet une hausse des salaires et embauches, de la crossance, des rentrées fiscales servant à être réinvesties, à être redistribuées (nousredistribuons plus de 700 milliards par an, cet argent est réinjecté das l’économie française mais aussi européenne car nous avons principalement des connections économiques avec l’UE)

          • Stoltenberg dit :

            albatros24 :
            « Mais ne comptez pas trop sur les marchés ou le capitalisme pour redistribuer et permettre aux plus pauvres de survivre. »
            .
            Pour le coup, le capitalisme a contribué le plus à la réduction de la pauvreté. La vraie redistribution, la vraie insertion sociale passe par le travail et le mérite. Le socialisme a tué le merite et a tué le travail. Le sociallo a détruit l’industrie en rendant le travail en France peu compétitif, toutes les entreprises industrielles délocalisent à vitesse grand V. Le sociallo a détruit l’école avec ses réformes successives dont chacune est censée réparer les dégâts causés par la précédente, le classement PISA est le reflet de cette situation. Et, enfin, le sociallo a interdit de manière permanente le travail à tous ceux qui, du fait d’une formation insuffisante sont incapables d’être plus productifs que le SMIC pour progresser après. Le sociallo a besoin des pauvres pour se faire réélire, réduire la pauvreté serait donc un suicide. Le pauvre a plus besoin d’un Jeff Bezos qui va créer l’entreprise dans laquelle il sera embauché que d’un Mélenchon ou autre démagogue. Il existe une raison pour laquelle la Suisse est plus riche que le Venezuela.
            .
            En ce qui concerne les investissements, chaque bon investissement génère des profits. Qu’il soit fait par l’État ou par le secteur privé. En général, on considère qu’un entrepreneur qui met en jeu son propre argent saura mieux investir qu’un fonctionnaire. Il existe toutefois des secteurs où on peut considérer qu’il est mieux que ce soit l’État qui investisse. Et les infrastructures ou l’énergie font partie de ces domaines, je suis d’accord avec vous. La privatisation des autoroutes était un crime.
            .
            Donc oui, en effet, l’Etat peut créer de la richesse. Et il en crée le plus s’il limite au minimum son intervention. Au minimum veut dire là ou il est indispensable et plus efficace que le secteur privé. Et dans le cas de l’armement, infrastructure, éducation ou de la recherche je pense comme vous que l’État devrait investir massivement.

          • Stoltenberg dit :

            « Notre pays stagne tellement depuis les années 70 que nous sommes seulement à la 6ème place en PIB pour seulement 67 millions d’habitants viaillissants et devant l’UK et sa City : pas mal pour des loosers socialo cocos… »
            .
            Ouai et croyez-moi que ce n’est pas grâce aux sociallos que la France a eu un tel résultat. C’est grâce au travail et à l’esprit d’innovation et pas grâce au RSA.

        • albatros24 dit :

          Un Etat fort est indispensable pour une économie moderne, voyez les pays du monde où l’Etat est dans un piètre état : en Amérique du Sud,en Afrique, ou même à l’Est.
          Toutes les économies fortes du monde ont un Etat stratège y compris les EU, la GB ou l’Allemagne.
          La FRance redistribue et fait bénéficier d’un matelas de sécurité à un tas de gens y compris ceux qui n’en ont pas besoin certes (mais là c’est parce qu il n’y a pas assez de contrôle). C’est là une conséquence de la seconde guerre mondiale et une politique impulsée avec de Gaulle et les maquisards.
          Faire des économies pour rembourser nos dettes ne sert à rien qu’à nous ruiner au final, voyez toutes les politiques d’austérité qui ne mènent qu au désastre dans le monde suite à la politique néfaste du FMI.
          ce qu il faut c’est de l’investissement dans les secteurs clés et des impositions adaptées y compris pour nos géants du CAC40 qui se cachent dans les paradis fiscaux voisins et paient aux pays étrangers 34 milliards d’impôts par an, cela Trump ne le tolèrerait pas, il n y a qu à voir comment il réagit à la faiblarde taxette GAFA.

          • Stoltenberg dit :

            albatros24 :
            « Toutes les économies fortes du monde ont un Etat stratège y compris les EU, la GB ou l’Allemagne »
            .
            Mais je suis bien d’accord avec vous. Pourvu que la « stratégie » de cet État ne vise pas à développer des situations pathologiques mais plutôt à encourager les gens à travailler, entreprendre, innover et s’enrichir. Il y a une raison pour laquelle les pays protestants sont généralement plus riches que les autres. Ce sont les pays qui mettent le travail au coeur de leurs valeurs et l’enrichissement comme un signe de la bénédiction de Dieu.
            .
            « Faire des économies pour rembourser nos dettes ne sert à rien qu’à nous ruiner au final, voyez toutes les politiques d’austérité qui ne mènent qu au désastre dans le monde suite à la politique néfaste du FMI. »
            .
            Ouai, il serait certainement mieux de vivre à crédit, style la Grande Bouffe, et de se retrouver dans un état pire que la Grèce.
            .
            L’évasion fiscale va s’arrêter au moment même où le matraquage fiscal aura cessé. Dans ce cas, la France pourra attirer de nouveau des capitaux qui seront utilisés pour investir.

        • albatros24 dit :

          Les français certains crient à la réforme de tous ses fainéants et contre les taxes et impôts, mais dès q on toûche à la baisse des prestations qu ils perçoivent (allocations familiales y compris pourles très riches, aide au logement, exemptions fiscales diverses,…) ou aux aides qu ils perçoivent, ha non, pas question…
          La meilleurs réforme c’est celle qui toûche les autres mais pas soi même c’est bien connu…les français sont des veaux dixit le Général de Gaulle.

          • Stoltenberg dit :

            Puisque l’État socialiste a rendu dépendantes des masses entières de lui-même, il est évident que la transition sera difficile. Tôt ou tard elle sera impliquée par la situation. Un tel modèle n’est pas viable à long terme et on commence déjà à s’en apercevoir.

        • albatros24 dit :

          Enfin vous avez beau produire si vous n’avez personne ayant de quoi vous acheter vous restez avec vos produits sur les bras…vous avez besoin d’innover une production qui va intéresser pour vendre.
          pour cela il faut INVESTIR, pas de secret…
          Donc ce n’est pas la production qui fait la consommation c’est l’investissement, les salaires donc en grande partie la consommation (la consommation des ménage compte pour la moitié de la croissance économique d’un pays comme la France et ça c’est statistique).

          • albatros24 dit :

            oups, trop vite
            lire « ce n’est pas la production qui fait la croissance, c’est l’investissement, les salaires… »

        • albatros24 dit :

          No grandes écoles malgré le PISA sont très respectées et reconnuées, beaucoup sont publiques, donc financées par vos impôts, X, Mines Supelec etc…les plus grandes et reconnues sont toutes publiques.
          ëtre passé par là vous permet d’éviter de souscrire plus de 100 000 € de dettes pour payer vos études comme aux States ou en GB par exemple.
          Avec vos solutions libérales, on n’aurait beaucoup moins d’ingénieurs formés. Puisque réservées aux seuls riches ou à ceux qui empruntentet passent leur temps ensuite à rembourser (en plus de la maison de la voiture etc…).
          Il y a aussi beaucoup de boites françaises qui sont implantées à l’Etranger et qui emploient ces jeunes. L’Europe est maintenant une réalité et dans leur cursus nos jeunes talents voyagent, c’est une politique encouragée par les Etats y compris français, rien de grave en soi car il y aussi des jeunes talents qui viennent en France en s’exapatriant dans nosgrandes entreprises et des français qiu reviennent aussi après une expérience à l’Etranger. On ne raisonne plus franco français à 20 ans en ayant des diplômes, on raisonne Europevoire monde. Mais il y a aussi l’attrait pour les saliares. Notamment en GB. mais dans ce genre de pays, il vaut mieux mettre de côté pour la maladie, sa retraite, l’éducation de ses enfants, car si en France les impôts sont lourds, au final avec tous les services publics dont nusbénéficions (hôpital et sécu, education université, routes, etc…) on y est pour son argent et globalement cela nous revient bien moins cher.
          Ils partent ?
          ne vous inquiétez pas ils reviendront…
          https://www.youtube.com/watch?v=F2JG4HkVTq8

          • Stoltenberg dit :

            albatros24 :
            Mais je suis parfaitement conscient du fait que les meilleures écoles (surtout d’ingénieurs dont celles que vous avez citées) françaises sont parmi les meilleures au monde (n’en déplaise aux auteurs de certains classements internationaux bidons). Et je pense que c’est un modèle qu’il faut surtout préserver. Le problème ce ne sont pas ces admettons 8 000 diplômés des meilleures écoles par an, le problème c’est tout le reste ! Et là, clairement, on se rend compte des sérieux problèmes du système public. Ceci est vrai notamment dans un certain nombre de formations universitaires peu exigeantes. Je ne dis pas que la solution passe par le privé mais il y a certainement une réforme à faire.
            .
            Je pense que si les ingénieurs français avaient de meilleures opportunités en France, alors beaucoup d’entre eux préféreraient rester. C’est une loi de l’offre et de la demande, ils vont forcément vers celui qui leur propose les meilleures conditions.

  11. ULYSSE dit :

    Ben, si on veut faire l’Europe, pourquoi ne pas fusionner l’ONERA et le centre de recherche allemand ?
    Au lieu de se battre à coups de millions d’euros pour faire la même chose.
    Par exemple, une belle et grande soufflerie pour tout le monde (P..j ‘écris comme Trump…faut que je fasse attention…)

    • Wagdoox dit :

      Parce que l’Onera est bine mieux doté en matériel et en expérience.
      Le problème date en réalité de 2013 la France est passé de 200 millions d’investissements dans le secteur à 50 millions quand les autres pays faisait l’inverse encore une grande décision du grand François Hollande. C’est pas 6 ans qui vont effacer les 30 dernières annees. Il faut juste remettre le curseur.
      L’ornera a déjà les meilleurs soufflerie sur monde et les allemands mettent maintenant les moyens pour rattraper leur retard. Ce aux vous proposez c’est au mieux leur donner la techno au pire payer une deuxième fois pour les allemands

      • ULYSSE dit :

        Il me semble que la soufflerie d’El ONERA est très très ancienne et mériterait un bon coup de plumeau ( a vérifier)

        • ScopeWizard dit :

          @ULYSSE

          S’ il s’ agit de celle de Modane , quoi de plus normal , c’ est celle que nous avons transféré puis reconstruite de A à Z après 1945 une fois que nous avons eu la chance de mettre la main dessus ; une soufflerie de l’ Allemagne nazie , de mémoire à l’ époque la plus grande et performante du Monde .

    • Raymond75 dit :

      C’est une bonne proposition, mais elle est trop simple, et donc elle ne se fera pas !

      Ce qui gouverne les activités humaines, c’est le ‘leadership’, pas la collaboration.

    • ScopeWizard dit :

      @ULYSSE

      On pourrait ……….

      Mais je crains que si on le fait , ce soit l’ Allemagne qui au final rafle toute la mise …………….

      Vous parlez de faire l’ Europe , mais avec qui ? Avec des rivaux ? Avec des peuples chez qui certains n’ ont de cesse de cultiver rancœurs et autres animosités héritées de l’ Histoire ? Avec des pays qui ont des intérêts divergents ou opposés au nôtres et qui n’ ont pas les mêmes alliances parfois incompatibles ?

      Avec qui ?

      Dans la vie , tu fais avec ceux qui veulent , autrement tu ne feras que perdre temps , énergie , illusions , et selon le cas probablement pas mal de sous en chemin , des sous qui vous feront défaut par la suite .

    • Tristan dit :

      Mais où se trouvera ce centre? Qui en sera le patron? Quid du financement? Quelles en seront les priorités? etc.
      Par là je veux indiquer que ce n’est pas si simple. Et aussi longtemps qu’il y aura un pays qui essaiera de tirer la couverture vers lui, il y aura un gros soucis! Hélas, je pense qu’il est dans la nature de l’human d’avoir une mentalité de clan, du « nous contre tous ».

    • albatros24 dit :

      Poursuivons cette logique…unifions la France et l’Allemagne ainsi que le Benelux dans une fédération.
      Pourquoi pas après tout face aux mastodontes mondiaux nous serions à niveau, surtout si Espagne et Italie rejoignent.
      L »exemple de la CH suisse en fait une fédération avec ces 4 langues et 2 religions est très édifiant…

      • albatros24 dit :

        Un PIB égal à celui de la Chine et talonnant les EU
        Une population de 67+88+environ 30+62+52 millions d’habitants soit presque 300 millions de personnes
        Une surface cohérente car bien irriguée en réseaux de communication, des échanges à plus de 60% entre ces payx, seulement 4 ou 5 langues
        même identité culturelle et historique et mêmes systèmes politiques.
        Il reste beaucoup de travail cependant, mais il y a déjà une confédération européenne qui nous unit c’est un sacré grand premier pas..

        • albatros24 dit :

          Et…une grande majorité de latins surtout avec, à long terme, une prépondérance économique de la France qui sera le pays le plus peuplé et dont la langue sera la première ou la seconde du monde dans 20 ans.

          • albatros24 dit :

            Et nous serons bien sûr, plus métissés, comme la GB et l’Allemagne ou les autres pays d’ailleurs

    • Posteur dit :

      Car votre idée est totalement stupide et si elle était applicable,nos oligarques l’auraient déjà fait depuis longtemps pour assouvir leurs pulsions européenne.

      « Au lieu de se battre à coups de millions d’euros pour faire la même chose. »

      J’espère donc que vous êtes pour la mise à mort de OHB qui s’est fait des compétences et s’est engraisser sur le dos du contribuable en partie européen de l’ouest alors et à créer un concurrent dans le satellite dont on n’avait vraiment pas besoin en plus en Europe tout ça pour tenter de rivaliser avec les français.
      « Par exemple, une belle et grande soufflerie pour tout le monde  »
      Ce n’est pas comme ça que ça fonctionne,cette soufflerie sera à terme un conflit inter-état comme l’est Airbus,l’un va se plaindre de trop financer et ne rien avoir (Allemagne) et l’autre d’avoir des prétentions historiques et technologiques pour moins payer..(France) si vous mettez la soufflerie sous contrôle des deux institutions (il y aura toujours deux structures distincte,personne n’est assez fou pour sacrifier l’une et favorisé l’autre,on sait ce que ça donne mais c’est le meilleur moyen de contrôler les deux à la fois ce qui mène au cas Airbus.)
      Ce truc va à l’échec à terme et à des conflits comme Airbus actuellement et d’autres secteurs car on ne règle par les trucs sur une base idéologique et de finance.
      Et on se passera du « à coups de millions pour la même chose » venant d’une personne qui ne sait pas ce qu’elle dit apparemment.
      D’ailleurs la soufflerie est déjà accessible par « tout le monde »,il suffit d’en faire la demande ou passer par des accords inter-état,le Japon l’a déjà fait et n’est pas le seul donc encore une fois,si vous postez pour faire votre petit post idéologue du jour,autant vous taire. https://www.onera.fr/fr/actualites/la-recherche-necessaire-pour-tous-onera-aux-commandes
      ——
      « Il me semble que la soufflerie d’El ONERA est très très ancienne et mériterait un bon coup de plumeau ( a vérifier) »
      .
      Elle a été modernisé récemment,faut suivre un peu au lieu de raconter n’importe quoi et faire de la propagande sinon on aurait pas une partie des pays en question qui y viendraient pour faire des tests dans une structure obsolète.
      —-
      « Pessimiste »
      .
      Non,Scope est réaliste pour le coup et bien plus dans le vrai que vous qui êtes dans l’idéologie et le rêve en croyant que tout est facile à faire et d’accès alors que non et venant d’un cas comme vous qui nous propose des idées non réfléchis et un peu idiote ça fait un peu rire et je parlerais pas du smiley,vous êtes pas sur Twitter ici.
      Non pour le coup évitez vos remarques provocantes.
      —-
      @Albatros24 Ca me rappelle la Belgique…

  12. vachefolle dit :

    L’ONERA essaye de faire trop de choses trop variées, on ne peut pas être spécialiste en tout, les « domaines » de compétences affichés de l’ONERA sont trop vastes pour rester réellement pointus. Il faut faire des choix, se concentrer sur l’aerodynamisme et couper les autres aspects.
    D’autre part aujourd’hui la mode est a la R&D par les startups, et l’ONERA est trés loin du mode de fonctionnement d’une startup…

    • Titus dit :

      Les compétences de l’ONERA sont reconnues dans de nombreux domaines depuis fort longtemps déjà : mécanique des fluides, optique, électromagnétisme (radars), capteurs, matériaux et j’en passe. Derrière chacun de ces domaines, il y a des équipes de spécialistes. Parler des compétences de l’office comme s’il s’agissait d’un unique individu n’est donc pas pertinent… À condition d’y consacrer un budget adéquat, ce qui fut fait des décennies durant. Il n’y a pas de domaine « superflu » ; sinon, que dire alors du DLR qui fait aussi de l’énergie et du transport terrestre ? Vous mentionnez plus bas une liste de domaines qui ne seraient pas du ressort de l’ONERA, or il s’agit pour l’essentiel de domaines très transversaux. L’IA par exemple, bien qu’il y ait clairement une bulle sur le sujet en ce moment, possède des applications très prometteuses en mécanique des fluides et en traitement des données expérimentales et numériques. Ne pas maîtriser cette compétence en interne serait un mauvais calcul. Il en va de même pour les systèmes complexes, d’autant qu’à l’heure actuelle, tout modèle et toute technologie ont vocation à s’insérer dans un système complexe. Ne pas maîtriser ces derniers, c’est prendre le risque de livrer un produit technologie inadapté à ses clients.

      D’autre part, l’ONERA ne fait pas de « R&D » à proprement parler ; elle fait de la recherche (qu’on pourrait qualifier d’appliquée si ce terme a un sens) sur un spectre assez large (TRL 1 à 6, si ça vous parle), avec pour particularité de beaucoup travailler avec les industriels, c’est vrai. Les start-ups qui sont si à la mode (parfois à raison, souvent à tort) sont bien rares à développer sérieusement des technologies aussi peu matures à une telle échelle.

      Enfin, pour finir sur la redondance entre les instituts de recherche, outre la difficulté de gérer de grosses structures qui les unifieraient, ne perdons pas de vue qu’il existe un compromis entre l’efficacité et la « force de frappe » induites par les économies d’échelles issues des les regroupements d’une part, et la richesse intellectuelle et technologique inhérente au morcellement d’autre part. On a, à mon avis, trop souvent oublié la dernière en France ces dernières années, trop occupé qu’on était à vouloir créer des mastodontes ingérables pour tenter de briller dans des « classements internationaux » tous plus débiles les uns que les autres…

      • Stoltenberg dit :

        Bien d’accord avec vous.
        .
        Une question, en parlant des « mastodontres ingérables », vous parlez de quel genre d’institutions ?

        • Titus dit :

          Par « mastodontes », j’entends ces regroupements d’universités qui se multiplient depuis ces dernières années. En soi, ce ne serait pas une mauvaise idée si cela permettait une rationalisation de leurs structures sans pour autant porter atteinte à la diversité intellectuelle qui y règne. Une sorte de correction des divisions causées par mai 68, en somme.

          En pratique, ces mouvements semblent plus motivés par la poursuite d’objectifs mal posés, à savoir :
          – du côté des dirigeants, la sacro-sainte « attractivité internationale » vantée par les politiques. Comme si l’objectif de l’Université devait être de faire les yeux doux à des étudiants étrangers dont seuls les plus imbéciles consultent les classements chéris des journalistes* (ce devrait être à mon avis une raison suffisante pour ne pas s’y conformer), alors que de plus en plus d’étudiants français se pressent au portillon pour y étudier dans des conditions que je m’abstiendrai de qualifier…
          – toujours du côté des dirigeants, mais de façon officieuse : la possibilité de faire des économies au passage
          – du côté des acteurs locaux, la perspective d’obtenir des financements supplémentaires en guise de récompense.

          Finalement, on se retrouve avec des structures surpeuplées – 100 000 étudiants à Toulouse, 60 000 à Paris-Saclay, quand Stanford, le MIT et Caltech (étalons des classements) ne pointent respectivement qu’à 16 000, 11 000 et 2000 – qui empilent les niveaux de gouvernance et sont tiraillées par les dissensions internes – la récente sortie de l’X du projet Paris-Saclay, ou les tensions à Toulouse en témoignent – et empêtrées dans des conflits de chapelle, tandis qu’en pratique, bien peu de choses changent. C’est un peu la réforme des régions appliquée aux universités. On se retrouve aussi avec des établissements (universités ou instituts) membres de tant de partenariats qu’on se demande si tout cela a encore un sens.

          * Note : j’ai moi-même étudié en deuxième cycle dans une université du top 3 de Shanghaï, et si le prestige jouait évidemment un rôle dans le choix de mes camarades ainsi que le mien, peu connaissaient ce classement et la plupart (dont moi-même) avaient pris leur décision sur la base des financements obtenus, des laboratoires où ils pourraient travailler, et du cadre de vie, dans cet ordre.

      • ScopeWizard dit :

        @Stoltenberg

        Ce n’ est là que l’ exposition d’ une vision politique ………

        Où est l’ objectivité ?

        Dès la première phrase , déjà il y a débat , affirmer comme vous le faites équivaut à tromper .

        « Ce n’est pas la consommation mais la production qui relance l’économie. »

        Eh bien , très certainement , il n’ empêche que 80% des économistes pensent exactement le contraire , les 20% restants s’ imposent parce qu’ ils sont soutenus par le pouvoir en place qui est profondément Libéral , autrement ils seraient minoritaires .

        Que fut le « New Deal » de Roosevelt si ce n’ est une relance économique de très grande ampleur par une politique de grands travaux permettant de relancer la consommation dans une Amérique en panne ?

        Je vois très-bien où vous voulez en venir , vous êtes adversaire de toute politique de la Demande , vous ne voyez que par une politique de l’ Offre , vous ne reconnaissez de mérite qu’ aux entrepreneurs qui ont droit à tous les avantages , les travailleurs eux qui ne sont que des fainéants n’ ont qu’ à crever , etc ……..

        « bureaucrates énarques, inspecteurs des jardins à l’Assemblée payés 15k€ par mois sans produire la moindre richesse. »

        Oui ; je crois bien que ce sera là le seul point sur lequel nous serons d’ accord .

        « Pour le coup, beaucoup de ces esprits brillants partent chaque année à l’étranger, notamment dans des pays où l’environnement est plus favorable aux entreprises. »

        Et alors ? S’ ils sont biberonnés à ne jurer que par le matériel et par l’ argent plutôt que par leur terre natale ou leur patrie , c’ est que ce sont de bons capitalistes ; aucune patrie si ce n’ est celle qui te procure le maximum d’ avantages …………

        Superbe mentalité en vérité .

        • Stoltenberg dit :

          ScopeWizard :
          L’objectivité vient des chiffres. Il se trouve que la France est parmi les pays qui taxent le plus et redistribuent le plus sans que cela génère un enrichissement collectif. C’est une politique qui decourage les gens à travailler et à être productif car les éléments productifs sont pénalisés par l’État au profit des éléments qui le sont moins, voire pas du tout. Où est donc l’incitation à donner le mieux de ce que l’on a ? La réalité objective est que l’Allemagne, en menant une politique de l’offre a su devenir la 1ère puissance de l’Europe et c’est elle qui dirige maintenant.
          .
          Ces 80 % d’économistes ne se rappellent manifestement pas de ce qu’a fait Mitterrand au début de son mandat. Et c’était dans une France beaucoup moins mondialisée qu’aujourd’hui. Aujourd’hui, ce serait encore pire, je vous assure. Pour votre gouverne, je cite Wikipedia :
          .
          « Le plan de relance Mauroy est un plan de relance français, lancé en 1981 par le gouvernement Mauroy, peu après la victoire de François Mitterrand à l’élection présidentielle de 1981. S’agissant d’une relance isolée, elle creuse les déficits extérieurs et force le gouvernement d’alors à changer radicalement de politique économique et de prendre le « tournant de la rigueur. »
          .
          Ce plan comportait notamment une hausse de 25 % des minimums sociaux, une hausse de 8 % du SMIC, la mise en place de la 5e semaine de congés payés, et la retraite à 60 ans. 170 000 fonctionnaires ont également été embauchés, et de nombreuses firmes françaises se sont faites nationaliser. »
          .
          En ce qui concerne le New Deal, c’est encore un artifice que la gauche brandit fièrement en disant « regardez, nos mesures marchent ». En réalité, il n’en n’est rien. « La corrélation n’implique pas la causalité ». Vous savez, l’économie suit un cycle conjoncturel. Il y a des périodes de boom économique comme il y a des périodes de récession, voire de crise. Et la récession n’est pas forcement quelque chose de mauvais. Du point de vue économique c’est le « mal nécessaire » qui permet à l’économie d’éliminer naturellement les mauvais investisseurs (le problème est que les dirigeants socialistes s’obstinent à les renflouer après). Dans le New Deal, il y a eu certainement de bons investissements qui ont permis au pays de s’enrichir. Mais de là à dire que c’est ce qui a permis à l’Amérique de sortir de la récession, c’est largement exagéré. D’autres disent que c’est grâce à la 2nde guerre mondiale que la récession s’est arrêtée, c’est également faux.
          .
          La relance par l’offre ne veut pas dire qu’on favorise les uns par rapport aux autres, arrêtez de caricaturer. S’il y a un système qui permet aux gens de sortir de la pauvreté, c’est le capitalisme. Si vous regardez les statistiques du revenu moyen d’un habitant de la Terre, il se maintenait à environ 2 dollars par mois pendant très longtemps dans l’histoire. Depuis environ 150-200 ans il a explosé exponentiellement. Pourquoi ? C’est grâce à l’apparition du capitalisme. Pour la première fois, les gens savaient qu’ils pouvaient mettre à leur profit leur travail et leur capital sans qu’un politicien, aristocrate ou roi puisse s’accaparer de leurs richesses. Partout où le capitalisme apparaissait, les gens s’enrichissaient.
          .
          Vous oubliez certainement qu’il y a beaucoup de millionnaires en France qui sont issus du monde de travail. Ce sont tous ces mécaniciens qui ont ouvert leur propre garage, travailleurs du BTP qui ont ouvert leur propre entreprise… On n’en entend pas parler souvent mais ils existent. Pour le coup, je me rappelle d’une situation où des manifestants contre la loi travail ont brûlé une voiture de luxe qui était garée dans la rue. Il s’était avéré que cette voiture appartenait à un ex-électricien qui a créé sa propre entreprise et a pu s’acheter cette voiture dont il rêvait toujours grâce à son travail. Cela vous inspire quoi ? Et en Allemagne, qui est un pays beaucoup plus capitaliste, cette ascension sociale par le travail est beaucoup plus favorisée. Par contre, il n’y a pas d’ascension sociale par le RSA.
          .
          Je pense que c’est plutôt un mauvais signe si la France perd des gens talentueux et qui veulent travailler. Enfin, c’est mauvais pour nous mais bien pour ceux chez qui ils vont. Ce ne sont oas des traitres mais des gens qui ont travaillé dur pour être où ils sont et veulent pouvoir profiter des fruits de leur travail. Et l’Amérique a en partie construit sa grandeur justement en attirant souvent les meilleurs éléments du monde entier pour qu’ils contribuent à son économie. Regardez les scientifiques du début du 20ème siècle…

  13. werf dit :

    Notre industrie de défense est en « état de décomposition avancée » comme dirait presque le président. Un conseil pour ceux et celles qui ne parlent et ne lisent pas l’allemand, il va falloir s’y mettre en accéléré pour garder leur job.

    • albatros24 dit :

      Plutôt l’anglais…
      L’Allemand est en perte de vitesse car trop compliquée : les ingénieurs utilisent l’anglais et pas seulement les militaires ou les touristes.

  14. MERCATOR dit :

    Pisser dans un violon , ce terme un peu trivial est la réflexion que je me fais à longueur de post lorsque je lis les attaques  » ad hominem » visant Macron , sur des sujets qui au premier abord et même au second n’ont aucun rapport. Là où le bat blesse c’est que ces sentences de piliers de bistrot à la troisième tournée de Ricard ne sont jamais assorties d’un commencement de début de solution, allez un peu de courage, donnez nous des noms, que je me marre, allez je vais vous aider, melanchon peut être ? le mec n’a jamais bossé et voudrai faire de notre pays un nouveau Venezuela, la Marine
    qui est d’une nullité crasse ,à peu prés partout, surtout en économie et qui partage d’ailleurs avec Merluche le fait de n’avoir jamais bossé, elle au pouvoir ? elle ne ferait pas la distance pour aller de son QG à l’Elysée avant le début d’une guerre civile qui ferait passer les manifs des GJ pour un spectacle de patronage,il y en a même , mais on sait que ça ose tout depuis Audiard, qui proposaient le CEMA, vous savez celui qui pantoufle à la NSA et qui n’a jamais entendu siffler une balle excepté les bouchons de champagne , bref évitez de nous faire perdre du temps avec vos préconisations de pochetrons .

  15. Dolad dit :

    Les ingenieurs français devraient aller travailler en allemagne

    • Stoltenberg dit :

      Ils le font. L’Allemagne est la première destination des jeunes ingénieurs français qui s’expatrient (donc beaucoup).

      • albatros24 dit :

        Quelles sont vos sources SVP ?
        Il y a beaucoup d’expatriés français en Suisse y compris ingénieurs et techniciens – mais en Allemagne, il faut causer allemand, (c’est comme le français avec la France).
        Or vu notre niveau linguistique dans la langue de Goethe, je suis assez étonné de ce que vous écrivez..

      • albatros24 dit :

        la suisse en premier pour les expatriés et les 117 000 jeunesingénieurs français pas l’Allemagne, seulement second
        https://www.usinenouvelle.com/article/dix-destinations-pour-un-job.N298965

      • albatros24 dit :

        18% en Allemagne sur les 117 000 jeunes ingénieurs à l’Etranger cela fait 21 000, pas une très grande majorité en fait…il y en a plus en Suisse.

      • albatros24 dit :

        Il y a chaque année 37 000 ingénieurs formés pour 201 grandes écoles.
        117 000 sont expatriés et au total 21 000 ingénieurs en Allemagne
        Sur ces 37 000 combien parlent allemand ?
        peu en fait, ils parlent anglais surtout

    • Posteur dit :

      Les ingénieurs chinois/allemands devraient continuer d’aller en France pour étudier les technologies françaises,c’est la seul chose qu’ils savent faire,copier ou voler,c’est une religion chez eux…

  16. vachefolle dit :

    Et si l’ONERA se concentrait sur ses compétences reconnues internationalement type aerodynamisme/physique, et laisser tomber les autres domaines. On voit l’ONERA qui se lance dans l’IA, dans l’ATM, dans la modélisation de systèmes complexes, la simulation de wargames. Est-ce qu’ils sont vraiment plus pertinents sur ces sujets que les Inria/cnes et autres IRT, sans parler des Thales/DA.

  17. Raymond75 dit :

    A propos de Latécoère, voici ce quel’lon a laissé partir sous contrôle d’un fond de pension US enregistré aux îles Caîmans (extarit du site Atlantico) :

    « Latécoère est un équipementier aéronautique spécialisé dans les aérostructures (éléments de fuselage ou portes), mais aussi dans les systèmes d’interconnexion (câblages ou équipements). Il s’est notamment intéressé à la technologie dite « Light Fidelity », ou LiFi, 100 fois plus rapide que la WiFi. Son intérêt, est de réduire le câblage – et donc le poids et la consommation –, mais la LiFi est aussi indétectable – et donc impossible à pirater – en dehors du spectre lumineux et de la carlingue de l’appareil. Cette transmission de données à très haut débit en cybersécurité laisse supposer des développements militaires, et Latécoère, sous-traitant d’Airbus, de Dassault ou du CNES, fournit par ailleurs des éléments à l’avion de transport A400M, au Rafale et à certains satellites ».

    Bravo pour la vision stratégique du gouvernement français, et de ses énarques biberonnés au néolibéralisme !