CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

 

La Turquie refuse toute remise en question de son accord maritime signé avec Tripoli

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

82 contributions

  1. Yannus dit :

    Erdogan s’égare.
    Il soutient HTS et Daech ( authentiques organisation terroristes) mais combat les YPG qui ne sont considérés comme terroristes que par lui…
    Il se fiche du droit international au nom des république de Chypre du nord alors qu’il n’y a pas de Chypre du Nord.
    Il se met à dos les Egyptiens ; les Chypriotes; les Grecs et les Français plus les Israéliens sans parler de l’Arabie Saoudite et des Emirats Arabes Unis…
    Potentiellement, les USA..

    • v_atekor dit :

      Les USA tiennent à leurs bases à Incirlik pour avoir un oeil sur Tartous, il les tient solidement par les c*illes.

    • Bozkurt23 dit :

      Vos accusations concernant daech sont fausses et sans fondements ni preuves.. Pas, comme quand un député français encourage publiquement le pkk, reconnu comme étant un groupe terroriste même par la France.. Et Lafarge qui est mis en examen pour financement de groupes terroristes, et daech à hauteur de treize millions d’euros.. Le béton a été utilisé pour les tunnels et bunker. Et pour le droit international, commencez par le respecter vs même.. Que le ypg ne soit pas reconnu comme groupe terroriste, n’a rien d étonnant.. Tt le monde sait qui soutient les groupes terroristes, que ce soit au sahel, ou en syrie…

      • Czar dit :

        lis un peu plus le site, ottoman-shakouill, le taulier donne des extraits des rapports yankees où le détail des liens entre l’islamiste herr dogan et ses copains moins modéré est explicité par le menu.

        • Pierre dit :

          Sans parler des centaines de camions citernes de Daesh qui passaient la frontiere turques aux premieres heures du conflit…

          • Patrickov dit :

            Je pense que vous avez trop lu ou cru sputnik pour les camions de citernes, d’ailleurs sputnik annonce aussi que Al-Nosra est bien une antenne française en Syrie

      • Aymard de Ledonner dit :

        Les dirigeants de Lafarge sont devant les tribunaux, ce qui n’est pas le cas d’Erdogan….
        « Tt le monde sait qui soutient les groupes terroristes, que ce soit au sahel, ou en syrie »
        Effectivement, tout le monde le sait. Rappelez moi combien de prisonniers de l’EI la Turquie a réussi a faire en combattant ce groupe terroriste?

    • ji_louis dit :

      Non, il ne s’égare pas, il pousse son avantage de plus en plus loin jusqu’à ce qu’on l’arrête. C’est la politique de puissance pratiquée déjà par la Chine (mer de Chine, Taïwan, etc), la Russie (Ukraine, Géorgie, pôle Nord), les USA (sanctions économiques unilatérales, extension judiciaire du dollars, extraterritorialité du droit américain, remise en cause des traités de l’ONU).

  2. Dommage dit :

    Si on se met à genoux devant la Turquie et que ça nous empêche dans le futur de toucher à ces gisements de gaz, ce sera grave.
    C’est un moment important pour notre futur que nous vivons. Peut-être plus important encore que tout ce que nous faisons dans la BSS.

    • v_atekor dit :

      Je suis pleinement d’accord. Je pense que ce moment est peut être aussi décisif que ce qu’avait pu être la bataille de Lepante, même si la flotte ottomane avait pu être reconstruite, même si Venise a finalement du négocier, cette bataille a donné confiance énorme dans l’occident.
      .
      Si la Turquie met la main sur du gaz grec – c’est à dire s’il y a un aval Américain à une entorse à la souveraineté de l’Union Européenne – l’histoire va aller très vite, on peut parier sur la dissolution de l’OTAN par le départ de Chypre et de la Grèce en premier lieu ; puis sans doute la formation d’une Europe de la défense seront réalisées dans l’urgence ce qui est inquiétant en terme de gestion politique.

    • Bozkurt23 dit :

      Vs voulez par contre empêcher la Turquie d y toucher..

      • Pierre dit :

        Ben la Turquie elle a droit a ce qu’il y a devant ses cotes, point barre (poissons, gaz, migrants…).

      • Carin dit :

        @Bozkurt23
        Pas le moins du monde… mais dans ses eaux territoriales!!!
        Et Chypre nord n’en fait pas partie… par contre rien ne vous empêche de proposer vos bons office à l’actuel gouvernement libyen en vue d’exploiter une éventuelle poche de gaz dans les eaux territoriales libyennes, s’il y en a!

      • Dommage dit :

        Il n’existe rien qui ne soit pas négociable… Mais c’est la Turquie qui essaye de passer en force sur tous les sujets sans négociation. Jouer à l’offensé quand on est l’offenseur est un point commun à tous les régimes autoritaires.

  3. Bob dit :

    L’Italie aura son mot à dire et rejoindra probablement la partie turque.
    La participation d’une frégate française et la présence d’une base militaire britannique à Chypre n’empêche pas les forages off-shores réalisés par la Turquie sous couvert de sa force militaire maritime ni les accords turco-libyens. Les missiles de croisière navales ne semblent pas faire peur à la Turquie (à cause de la présence de S400 russe ou des ratés de l’opération Hamilton ou des 2). Peut-être que le PA leur fera peur mais les turques ne renonceront pas. La Grèce, Chypre semblent coulées mais la France n’a pas non plus mentionné la Turquie dans les défis stratégiques de Défense donc ce n’est pas une priorité et nous négocierons avec les turcs comme pour la partie de Chypre annxée par les turques (donc faisant partie de l’UE où les états membres doivent se défendre mutuellement) en 1974 sans réaction de l’Europe. La Turquie ne reconnait pas Chypre du Sud et ni les iles grecques de la mer Egee et le Dodécanèse. Au moins avec Khadafi, la Turquie n’était pas en Libye. Dommage.

    • Green dit :

      qu’est ce qui vous fait ranger l’Italie du coté turc, et donc de son nationalisme agressif?

    • izzy dit :

      On n’arrête pas du missile de croisière avec du S-400, qui n’est rien d’autre qu’un S-300PMU-3 rebaptisé… Et, en 41 ans de service, les S-300 n’ont toujours rien abattu! Quant à son prédécesseur, le S-200, en gros, la même chose mais avec des ailerons à la place de la poussée vectorielles, qui est en service depuis 1967, il fallut attendre 2001 pour que ça réussisse à abattre le vol Siberia Airlines Flight 1812, un Tu-154 100% civil, , puis février 2018 pour finalement descendre un F-16 israélien avec un équipage trop affairé à son bilan de mission et ayant négliger d’enclencher ses contre-mesures… Une 3e « victoire » (et 2e pour la Syrie) avec un tir « réussi » sur un IL-20M russe lors d’un lancement dirigé vers les F-16 israéliens

      • fabrice dit :

        D’ailleurs, tiens, un nouveau dépôts d’armes iraniens qui explosent à la frontière syro irakienne ce soir https://www.jpost.com/Breaking-News/Explosion-strikes-Iranian-weapons-depot-in-Syria-report-609891… On est impressionné par la défense aérienne made in russe des bledards Allah Akbar oups j’ai détruit un avion russe….Un F16 israélien abattu pour au moins, allez au bas mot, 200, 300 attaques israéliennes ? On a l’impression que les pilotes israéliens ont plus de chance d’avoir un accident de voiture que de se faire dessouder par un missile russe. Enfin vu le nombre de missiles qu’ils tirent pour abattre que dalle, on se dit que les mecs ont du fric à perdre… Euh leurs radars sont allumés ou quoi ? Un avion « non identifié »…Moi qui croyait que sur zone il y a avait une densité de radars dignes du périph en heure de pointe…Tu vois ce qui se passe tu te dis que les Antisionistes ont du boulot…

  4. PourquoiPas dit :

    Ah la la, il y avait une époque pas si lointaine ou moins que ça aurait déclenché une guerre…

    • Green dit :

      avec les circonstances actuelles, Trump en plein naufrage et les USA en deliquescence gouvernementale, le UK plus ou moins absent en plein brexit… il y a une fenètre d’opportunités ouverte pour les aventures.

  5. arno dit :

    Au delà des affaires d’ego opposant Macron et Erdogan, c’est un défi lancé à l’Europe toute entière qu’il vient de faire avec cette action tactique assez fine.
    Ça va être intéressant de suivre les réactions autres que Françaises..allemandes en particulier.
    Il manque pas de culot, ni de coups de pieds dans l’arrière train.

  6. Ah Ca! dit :

    Et bien la Turquie déclare la guerre à la Grèce. Joli Casus Belli si je n’en ai jamais vu un.

    Pas de doute que la Merkel ira du coté turc.

    Deux choix se présentent:

    1. Aider directement Haftar qui dénoncera le traité
    2. Se ranger avec les grecs quand ils déclareront la guerre à la Turquie.

    Toutes autres solutions intermédiaires ne sont que des paroles en l’air

    Le turc pense qu’avec ses S400 il est devenu intouchable. Montrons lui à cette tête de turc.

  7. PeterR dit :

    On va peut-être avoir l’occasion de voir les masques tomber :
    – attitude des dirigeants européens
    – attitude des US et accessoirement de la Russie dans le cas peu probable où l’Europe décide d’aller à l’épreuve de force avec option militaire potentielle
    – bal des faux culs et de ceux qui en ont
    – etc …
    La suite risque d’être intéressante (ou plutôt navrante, comme d’hab’)
    Si on cède sur ce coup là nul doute qu’ils (les Turcs et d’autres) ne se gêneront pas pour aller plus loin.

    • Green dit :

      La position de la France me semble juste et lucide, maintenant la question est de savoir jusqu’ou on peut aller, avec ou sans les européens. Donc Navrante ou au contraire une existence géopolitique (je penche pour la seconde avec la nouvelle commission européenne). Quoi qu’il en soit nous arrivons au point d’inflexion dans les rapports entre EU\Otan et Turquie. Erdogan nous crache au visage depuis bientot dix ans, plus personne ne peut regarder ailleurs désormais.

      • PeterR dit :

        Je vois effectivement pas la France y aller seule et n’ai aucune confiance dans la solidarité européenne. On le démontre un peu plus tous les jours.
        Un homme a dit un jour un truc du genre : « Vous aviez le choix entre la honte ou la guerre, vous avez choisi la honte et vous aurez la guerre »
        Il y a une loi de la physique qui montre que plus on laisse un système dériver et plus un retour brutal à l’équilibre précédent risque d’être chaotique. Là je vois plutôt le système dériver doucement vers un autre état d’équilibre qui risque fort de ne pas nous plaire.

        • Euclide dit :

          @ Peter R
          L’auteur de cette phrase est W Churchil
          Quant à la loi physique c’est un certain Newtonau au XVIIè qui a énoncé le principe d’action mutuelle.
          En clair : à une action s’opose tj une réaction. CQFD

          • PeterR dit :

            Oui, j’étais au courant 😉
            Merci d’avoir précisé pour ceux qui ne connaissaient pas.

          • PeterR dit :

            Ah et j’oubliais :
            – pour ceux qui ignoraient cette phrase et que j’espère peu nombreux, je leur conseille fortement de se renseigner dans quel contexte elle a été prononcé et ce qui s’est passé très peu de temps après. Prochain sujet de philo du bac : l’histoire est elle un éternel recommencement. Sujet à méditer.
            – concernant la loi de la physique je tiens à apporter quelques précisions. Elle est très connue de ceux qui on fait de l’automatique. L’automatique (et pas automatisme) est le domaine technique qui consiste à modéliser les systèmes. Ces systèmes peuvent être mécaniques, hydrauliques, électroniques, biologiques. Ils peuvent êtres linéaires, non linéaires, stochastiques, etc … Cela s’applique bien sûr à une population quelconque : troupeau de moutons, culture de bactérie, population humaine (*) . Le but technique d’établir de tels modèles est de les asservir (*). Asservissement de la température d’une pièce, d’un four, asservir la vitesse d’un moteur, asservir la position d’un outil en vu de l’usinage d’une pièce, asservir la hauteur d’eau de votre chasse d’eau.
            (*) On peut bien sûr dire : piloter, réguler, gérer, etc … Mais le terme technique est bien « asservir » et on parle d’asservissement pour nommer les différentes fonctions dédiées à ce but. Là où je trouve que ce terme ne manque pas de sel c’est si on considère que ces techniques sont applicables et appliquées (je n’ai aucun doute sur le sujet) aux populations humaines.

            have fun

      • PeterR dit :

        >> Donc Navrante ou au contraire une existence géopolitique (je penche pour la seconde avec la nouvelle commission européenne)
        C’est bien. Je suis sincèrement ravi qu’il reste des gens positifs.
        Ce qui est sûr c’est que ce ne sont pas de vaines paroles ou des effets de manche qui vont faire reculer Erdogan. Sans actes concrets il continuera à avancer. Et comme je ne vois pas trop sur quoi on peut le menacer et agir au niveau économique je doute un peu. Un avis sur nos leviers (crédibles !) possibles ?
        – ouvrir le feu : j’y crois moyen
        – lui renvoyer tout les non nationalisés voir les bi nationaux : ahahah !
        – catégoriser les bergers d’Anatolie (kangals) : je doute que ça puisse émouvoir Erdogan
        => quelque chose de crédible et réellement efficace vous dis-je !!

  8. Castel dit :

     » laquelle permettrait à l’Europe de diversifier ses sources d’approvisionnement en énergie »
    Ce qui peut expliquer, en partie du moins le rapprochement, actuel Turco-Russe auquel on assiste, car, ce n’est pas non plus pour ces derniers, leur intérêt de laisser se développer ces sources d’approvisionnement, ce qui réduirait la dépendance de l’Europe à leur égard……

  9. garance dit :

    Bref il la fait à la chinoise. L’eau de la Méditerranée est mienne, on verra plus tard pour les îles.

  10. lym dit :

    « les îles situées de l’autre côté de la ligne médiane entre les deux continents ne peuvent créer de zones de juridiction maritime au-delà de leurs eaux territoriales »

    A « raisonner » ainsi, une grosse île comme le Japon voit l’essentiel de ses eaux territoriales appartenir à la Russie et aux 2 Corées! Taiwan, Philipines: Hop, la Chine au delà des 12 miles! Entre autres…

    Si on ajoute Trump donnant des leçons de politesse au sujet de l’OTAN et nous déclarant ouvertement la guerre commerciale, cette fin d’année ne va pas être animée que dans les rues.

  11. Alpha dit :

    Erdogan cherche clairement les ennuis…
    Certains ont la gâchette facile dans le coin…

    • izzy dit :

      Sans parler de son soutient au Hamas… Il va finir par énerver un tout petit pays, mais celui là, il tient de Lucky Luke question gâchette facile, et il ne signe pas forcément ses actions…

      • Patrickov dit :

        Ce petit pays devrait continuer à faire joujou avec les petits du Hamas sans quoi il deviendrait encore plus petit qu’il l’est, autour de lui ils n’attendent que cela et ce pays le sait, donc il se tient à carreau.

  12. petitjean dit :

    La Turquie, forte de son impunité, fait un bras d’honneur aux plaignants, mais aussi à ….l’OTAN, dont elle est toujours membre par la grâce des USA. Et les USA ne sont pas prêts de lâcher cette Turquie. Erdogan, qui rappelons le, fait chanter l’Europe, joue tantôt Moscou, tantôt Washington, sûre de cette impunité
    Et l’UE dans tout ça me direz vous ?
    Et bien cette UE, toute à sa veulerie, toute soumise aux USA , se contente de prendre des postures, de faire des discours , mais surtout…..de rien décider. Rappelons que cette UE, toute à sa lâcheté, continue de verser chaque année des centaines de millions d’euros à la Turquie au titre de, défense de rire, « sa préadhésion à l’UE » !! Sans compter les facilités commerciales qui lui sont faites !!
    La réunion des membres de l’OTAN aujourd’hui et demain nous éclairera donc sur la position des uns et des autres
    Puisque nous allons vers un nouvel ordre mondial, il vaut mieux se tenir informé
    Et à propos de ce nouvel ordre mondial, écoutons attentivement Caroline Galactéros, géo politologue, directeur du cabinet de conseils Planeting et présidente du think-tank Géopragma. Avec nous, elle dessine les contours de la réorganisation mondiale.
    https://www.tvlibertes.com/le-samedi-politique-avec-caroline-galacteros-un-nouvel-ordre-mondial

  13. fraisedesbois dit :

    De futures missions de guerre pour les bpc égyptiens (on y vient, on y vient…)?

  14. cymo dit :

    Je recommande la lecture du livre d’Yves Coursonnier  » histoire maritime de la Libye turque » qui peut être obtenu en format papier sur http://www.thebookedition.com ou en format numérique e-book sur Amazon Kindle livres.

  15. Lagaffe dit :

    Légalement, ça ne tient pas la route. Ce n’est pas parce qu’il y a un accord entre deux pays pour se partager la méditerranée (en niant au passage les droits des autres pays) que c’est « valable », sinon on n’a qu’à faire un accord avec l’Algérie pour se partager entre nous deux toute la méditerranée de Gibraltar jusqu’à Malte et tant pis pour les autres…. absurde !
    Erdogan cherche le point de rupture, à vouloir casser l’OTAN, nuire aux intérêts européens et « grignoter » des territoires pour sa « Grande Turquie », il ne reculera que lorsqu’il aura pris une branlée.
    Il avance de plus en plus vite vers l’instauration d’une dictature islamiste, soutenue par Poutine, en utilisant les mêmes arguments de Moscou : « l’occident » qui s’oppose à ce qu’il prétend être ses « légitime revendications » territoriales et qui soutient les « terroristes » et les opposants politiques/agents de l’étranger intérieurs.
    Je vais finir par croire que la propagande d’Ankara est écrite à Moscou.

    • Green dit :

      Ca ne tiendra pas la route seulement si des puissances en refuse l’application et l’établissment de faits accomplis, comme la Russie et la Chine l’ont démontré depuis dix ans.
      le terme de « puissances révisionnistes » vient a l’esprit.

      L’otan et l’Europe jouent leur existence ces jours ci, reculer maintenant et nous sommes foutus. Macron a bien compris ce qu’il se passe et il l’a dit clairement, Merkel j’en suis moins sur.

    • izzy dit :

      En même temps, 1400 mercenaires de Wagner ont été bougés en Libye pour soutenir Haftar, et Poutine soutient une reprise de contrôle totale de la Syrie par Bashar, ça devient compliqué

  16. Barfly dit :

    Attention, là nous touchons un sujet sensible, l’approvisionnement en énergie vitale pour chaque pays d’Europe. La question ou plutôt la discorde autour des Kurdes passe très largement au second plan. Nous sommes dans un problème géostratégique bien plus inflammable. Avec une tête brûlée comme Erdogan, il y a matière à un futur conflit. Il est clair aujourd’hui que la politique d’Erdogan vise à pourrir l’Europe que se soit au niveau international ou national -voir l’activisme des turcs auprès des musulmans de France, et cette réunion hallucinante pendant laquelle Erdogan a déclaré aux membres du CFCM : « Celui qui touche aux musulmans de France me touche. Vous êtes sous ma protection. » Danger.

  17. Al dit :

    L’Afrique est une île depuis le canal de Suez, il devrait pouvoir projeter ses côtes jusqu’au Golfe de Guinée. Il y a du pétrole et du gaz là bas aussi.

  18. Carin dit :

    C’est bien ce que je dis, le grand vizir turc est un visionnaire… ou un debile profond! C’est le général Haftar qui doit se réjouir de voir que grâce à cette alliance qui nuit a tout le monde, il est assuré de sa très prochaine victoire… ses troupes ne vont pas en croire leurs yeux lorsqu’elles vont voir toutes les places fortes qui les bloques aux portes de Tripoli « sauter » comme par enchantement.
    J’entends déjà l’ONU demander de la « retenue ».

  19. Ajm dit :

    Erdogan ne peut évidemment pas arguer de cet « accord » Libyen pour bypasser en droit et dans les faits les zones économiques de tous les riverains Grecs, Chypriotes Egyptiens , Libanais et Israéliens ( ces derniers sont en train de finir la mise en production opérationnelle d’un très gros gisement de gaz).

    • Desty dit :

      En fait les Israéliens ont les projets les plus avancés, mais comme probablement les Libanais, ils ont beaucoup moins que les Chypriotes et pas grand chose comparé aux Égyptiens. Toute l’Europe devrait être en train de courtiser l’Égypte aujourd’hui au moins autant que la Russie. L’Égypte va devenir une puissance gazière à faire pâlir d’envie l’Algérie !

      • fabrice dit :

        Les Israéliens ont trouvé environ 1000 mds de M3 de gaz. En Egypte c’est à peu près 2000 mds de M3 de gaz. A Chypre environ 500 mds de M3. Au Liban rien jusqu’à présent. Tout n’a pas encore été exploré. Pour avoir une idée 1000 mds de M3 = environ 200 mds de $. L’Algérie a environ 4000 mds de M3 et l’Iran dans les 20 000 mds de M3 (20% des réserves mondiales). Le gaz est important pour certains pays dont c’est la seule ressource ou presque (Algérie, Iran, Egypte). Le vrai « gaz » israélien est le hi tech, qui rapporte beaucoup, beaucoup plus gros et a une importance stratégique bien plus grande. Les start up israéliennes sont parties pour lever cette année un record de 9 mds de $ avec des exits de l’ordre de 14 mds de $ en France si on dépasse 7 mds ce sera un exploit (mois décevant de 300 M de $ en octobre malgré un bon 1er trimestre). https://www.usine-digitale.fr/editorial/2019-annee-record-pour-les-levees-de-fonds-des-start-up-francaises.N894404

        • Desty dit :

          Hello Fab. Fin Aout 2015 le patron d’Eni a annoncé dans un communiqué de presse que sa boite avait terminé sa prospection dans la concession que l’Égypte lui avait accordé au large d’Alexandrie et donné les premières estimation du gisement exploré: des chiffres mirobolants qui en faisait le premier gisement au monde légèrement devant northdome/southpars. Le lendemain midi une camionnette piégée a explosé devant la filiale d’ENI à Tripoli, Libye. Et dans la soirée qui suivit l’attentat, le patron d’ENI (sans doute terrorisé à l’idée de terminer comme Enrico Mattei) fit une nouvelle déclaration publique au cours de laquelle ses chiffres estimés furent divisés par 20, et où il annonça que, face à un gisement d’une telle ampleur, ENI était prête à partager la concession avec d’autres acteurs pétroliers pour améliorer l’efficacité de l’exploitation !
          Il n’y a que les imbéciles qui communiquent les vrais chiffres de leurs réserves pétrolières !
          L’Égypte est finalement un pays richissime en ressources énergétiques. Et c’est tant mieux parce qu’il va bien falloir une nouvelle base à son économie pour nourrir correctement sa population en augmentation et éviter que poussée par la faim elle ne parte semer le trouble à travers la région ou les régions voisines.
          Mais c’est nouvelle donne géopolitique, et les Russes en premier vont être un peu embêtés par cette aubaine. Pour rien vous cacher, je crois que cette annonce a joué un rôle énorme dans la décision des occidentaux de lâcher le morceau en Syrie et d’autoriser Bachar à continuer à vivre…
          Après je suis d’accord avec vous que si vous vous découvrez des ressources énergétiques inespérées, il faut la jouer à la Norvégienne et utiliser cette manne comme catalyseur pour doper le reste de l’économie nationale. Gare au syndrome Hollandais !

          • fabrice dit :

            Desty
            Le Qatar a 100 000 habitants (je parle des Nationaux), l’Egypte en a 100 000 000 habitants, 2000 mds de M3 = 400 mds de $. 400 mds de $ divisé par 100M d’habitants celà fait 4000$ par habitant soit que dalle sur la durée d’exploitation (20 ans). Ces gisements de gaz ne vont pas changer radicalement la donne économique en Egypte, même 10X plus importants, juste retarder l’inévitable. Il faut être prudent, sauf Israël, on a affaire au PMO à des pays très fragiles. Quand à Israël quand vous misez sur 8000 startup dont une centaine ont des potentiels énormes, forcément vous allez toucher le jackpot (une seule boite Nokia a fait la fortune de la Finlande). Les gens ne se rendent pas compte, 300 000 personnes dans le hi tech en Israël, c’est énorme, même à l’échelle européenne, on est à 500 000 pour la France, Tel Aviv a quasiment le poids de Paris. Il n’y a pas d’équivalent dans toute l’Afrique et le Moyen Orient. Dans certains domaines stratégiques clefs comme la cybersécurité, il n’y a même pas d’équivalent en Europe. Ce qui impressionne encore davantage est que les start up israéliennes ne sont que la partie immergée de l’iceberg. Beaucoup d’Israéliens fondent leurs boites aux USA ou ailleurs. Par exemple la start up qui a levé en deuxième le plus de fonds dans l’histoire de Singapour a été fondée par des Israéliens…
            https://www.frenchweb.fr/trax-desormais-la-deuxieme-start-up-la-mieux-valorisee-de-singapour/361010, elle est dans la reconnaissance faciale…Bref pendant que les Turcs font mumuse avec le gaz qui n’est pas à eux, les Israéliens deviennent des acteurs majeurs dans des technologies cruciales à l’intérêt militaire certains. Ils forment des partenariats majeurs avec des puissances clefs et malheureusement peu d’Européenne parmi elles. La politique anti israélienne de l’UE est d’une bêtise sans nom. Elle va nous coûter chère. Le gaz, le gaz, c’est comme si qu’à l’époque de l’âge du fer vous vous battiez pour des gisements de silex, vous êtes coincé dans le passé, le fer a supplanté le silex.

  20. Edouard dit :

    Tant qu’on bougera pas, il avancera.
    ‘Vs avez préféré la honte à la guerre ? Vs aurez la honte et la guerre’.
    Nos gouvernements européens devraient revoir les années 1938 1939 1940.
    Ceci dit, au vu de l’historique entre le Grèce et la Turquie… Je vois mal la Grèce se, coucher.

  21. y'en à marre de Erdogan dit :

    Il faut détruire les ottoman. Erdogan doit mourir et le monde ce portera mieux. Annexé leur région et y installé tout les peuples que les ottoman on éradiqué (arméniens, slave, kurdes…) pour leur rendre justice, tout les citoyens ottoman doivent passer devant le tribunal pour crime de guerre. Car ils soutient un président assassin… comme les Allemands avec Hitler.

  22. radionucleide dit :

    erdogan trouvera-t-il ses Daladier et Chamberlain ?

  23. Desty dit :

    Le truc que le sultan a dessiné ressemble à s’y méprendre à la fameuse « langue de bœuf » des Chinois: en gros ça va de la limite des eaux territoriales de la Crète et de Rhode à la limite des eaux territoriale de Chypre et ça descend ensuite jusqu’à empiéter sur la ZEE de l’Égypte.
    Normal que les états concernés poussent une gueulante bien senti.
    Et en ce qui concerne les islamo-mafieux de Tripoli, ils servent juste de faire valoir pour justifier cette nouvelle prétention inacceptable d’Erdo: la ZEE libyenne n’est même pas frontalière de cette exubérance.
    https://www.tdg.ch/monde/bataille-turque-gaz-mediterranee-orientale/story/16324465
    Les Russes incitent Erdo pour perturber le développement des projets gaziers qui vont venir faire concurrence au fournisseur russe, mais si les Turcs insistent, ils ont trouvé une vraie bonne raison définitive pour être impliqué dans un conflit de premier plan.
    C’est impossible que les Américains acceptent un truc pareil sinon ils perdent la possibilité de contester quoique ce soit face aux Chinois en mer de Chine méridionale. Au moins là-bas les Chinois s’appuient sur la possession des récifs qu’ils ont annexé manu militari pour justifier leurs prétentions.

    • Desty dit :

      Oh et le projet ottoman annexe en prime le petit chapelet d’iles le plus oriental de la Grèce qui est situé entre l’ile de Rhode et l’ile de Chypre.
      Vers une dissension entre les Turcs et les Italiens qui ne sont surement pas très emballé par ce nouveau projet turc (on vous rappelle que les compagnies italiennes ont des intérêts majeurs en Méditerranée orientale) ?
      C’est peut-être le bon moment pour Haftar de prendre contact avec le gouvernement italien et de lui promettre des garanties en Libye… et du temps qu’il y est il devrait aussi appeler les Grecs.

  24. francois dit :

    L’alliance de la Turquie et de la Lybie aura certainement une résonance en Afrique et donc au Sahel:
    http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2019/11/28/florence-parly-20682.html

    • fabrice dit :

      Faut pas s’énerver le GVT de Tripoli ne contrôle que la Tripolitaine et encore…Ses principaux soutiens sont la confrérie des Frères Musulmans et amis (Qatar, Turquie) et l’Italie. Haftar (qui contrôle la Cyrénaïque et le sud) a plus de soutiens (France, Egypte, EAU, Arabie, Russie, selon certaines sources Israël et bien sur maintenant la Grèce). Je pense que cet accord libyo turc n’est pas franchement bien vu en Italie (la Méditerranée orientale appartient à la Turquie !!!! et puis quoi encore !!!) qui est la principale force derrière le gazoduc prévu entre Egypte-Israël-Chypre- (Liban mais à condition que le Hezbiconnard soit hors du GVT libanais)-Grèce-Italie. Bref le chef du GVT libyen de Tripoli va voir ses oreilles siffler….

  25. Seb dit :

    De quoi se mêle la France ?? Elle devrait plutôt s’intéresser des problème interne ! Les réserves de gaz sont plus proche de la Turquie que la France !! La politique française créé des tensions sans cesse qu’est-ce que la France a apporté de bon en Libye ??? Depuis cette intervention militaire française au Libye ce pays est devenu le refuge des jihadiste, comme en Irak et la Syrie les exemples ne manque pas …. Et si il y a des gringos qui veulent faire la guerre à la Turquie et bien personne les empêchent ! Allez en Syrie côté ypg et prenait les armes …. C’est facile de faire de la géopolitique derrière un écran !!!

    • Czar dit :

      manifestement plus facile que d’apprendre à écrire français, hein Bes(millah)

    • fabrice dit :

      La Turquie compte s’emparer des réserves de gaz de l’Egypte et d’Israël ? Alors là, bon courage, les mecs…

    • Desty dit :

      La France est la 2eme puissance maritime du monde par sa ZEE. Les revendications turques sont contraires à la convention de Montego Bay sur le droit de la mer que la Turquie, état voyou, n’a d’ailleurs jamais ratifié. Si la communauté internationale les acceptent telles quelles sans rien dire, cela peut créer un précédent qui aboutira à amputer notre territoire de centaines de milliers voir de millions de kilomètres carré et nous priver des ressources halieutiques et minières attenantes qui valent potentiellement des centaines de milliards de dollars. Dans ces conditions, vous croyez que ça vous nous fait rire les revendications de votre paltoquet ? Vous croyez que des centaines de milliards de dollars ne justifient pas une guerre même si elle est couteuse ? Pas touche au grisbi comme on dit !

  26. breer dit :

    Je crois que les dirigeants européens, ont fait l’impasse sur le fait que la Turquie, et Erdogan et sa clique sont des musulmans purs et durs, et subrepticement cela représente le talon d’Achille de l’Europe de l’Otan et des nations occidentales, du fait du rattachement de ce pays à l’Otan… Encore une fois les politiciens, stratèges et dirigeants occidentaux se sont bien fait piégés….

  27. Vachefolle dit :

    Economie turque :
    14% de chomage, en Hausse,
    8% d’inflation
    PIB -1,5% en annuel en recession
    Taux de change vs Euro divisé par 2 depuis 2 ans

    Bref, l’economie Turque plonge, et plus ca ira mal economiquement, plus Erdogan devra gonfler les muscles et etre agressif au niveau international.

    Comme Erdogan ne sera « potentiellement » viré par les elections qu »en 2024, l’EU doivent choisir si ils font du containement jusqu’en 2024 ou bien si il est nécessaire de faire exploser le régime via une crise internationale…
    Poutine se frotte deja les mains de voir des armées de l’OTAN se battrent en meditteranée.

    Et les grecs et les chypriotes sont bien capables de mettre de l’huile sur le feu.

    donc solution intermédiaire :
    sortie les bases OTAN de Turquie, un premier signal, en les déplacant en grece ou chypre
    Boucler l’affaire en Lybie en jouant la carte de Haftar et en mettant d’accord l’Italie et les US sur ce choix.
    Remettre la Lybie en etat de marche pour fermer la porte des migrants et redémarrer la production petroliere
    Soutenir les activités pro-democratie en Turquie et Chypre Nord
    Sortir la Turquie des négociations d’adésions a l’UE, il faut arreter ce gag
    Ajouter une clause d’expulsion de l’OTAN (qui n’existe pas) permettant par un vote a l’unanimité -1 d virer un malpropre
    Intégrer l’Ukraine dans l’OTAN a la place de la Turquie, ce qui permettra de controler encore mieux la Russie (La georgie est aussi candidate!)

    • bbnote dit :

      avec l urkaine en europe c est demain la guerre, de plus taisez vous c’est Trump qui decide qui fait quoi dans l Otan et en Europe!

    • v_atekor dit :

      « Sortir la Turquie des négociations d’adésions a l’UE, il faut arreter ce gag »
      .
      Ca c’est fait. On ne leur a pas dit, mais on a ajouté deux ou trois conditions après les candidatures roumaines et bulgares qui font que ça risque de durer un certain temps. Un temps certain dirait DuponT

  28. Patrickov dit :

    Cet accord met à genoux Israël en particulier car ses projets vers l’Europe prend du gaz, Egypte ou autres état arabe n’auront aucun problème pour signer des accords avec la Libye ou la Turquie mais il en sera de même pour le gaz israélien.
    Nul doute que le but principal est de soutenir le projet russo et turc sur le gaz en coupant toute autre concurrence.
    C’est ainsi que la guerre en Syrie perdure, tout a commencer avec ce projet de gaz qui devait relier Israël vers l’Europe, projet dont Clinton est actionnaire.

    • fabrice dit :

      Blablablablabla… Le gaz peut être soit exporté par gazoduc (projet EUROPEEN sous financement EUROPEEN, sans participation financière israélienne, techniquement très difficile à faite et coûtant un bras) soit par voie maritime mais il faut une usine de liquéfaction. L’idée est de construite une usine de liquéfaction soit à Chypre, soit dans le Sinaï côté Mer rouge pour exporter en Asie (le gaz s’y vend plus cher) soit utiliser les usines de liquéfaction déjà construite en Egypte sur la côte méditerranéenne mais sous employés. L’idée la plus rentable est la dernière (une usine de liquéfaction coûte un bras). Juste une dernière chose, Israël n’a pas besoin d’exporter, elle peut aussi garder le gaz pour sa consommation intérieure et l’approvisionnement de la Jordanie (c’est ce que voulait initialement le GVT israélien mais la Cie US voulait exporter car le gaz coûte plus cher hors d’Israël et en plus est payé en $ et pas en shékél, bref il y a eu des discussions de marchands de tapis pour savoir quel % du gisement allait être exporté).
      Enfin pour les prétentions turques (la Méditerranée Orientale m’appartient, tout avion ou bateau qui le traverse viole mon espace)… le dernier pays qui a interdit le passage à un navire israélien en voie internationale c’était l’Egypte en juin 1967…D’ailleurs la Turquie voulait envoyer des navires de guerre ravitaillaient Gaza…On attends toujours…Visiblement la marine turque n’était pas chaude bouillante…On se demande pourquoi…

      • aleksandar dit :

        Vu ce que vous avez fait a L’USS Liberty.
        Même vos alliés ne sont pas a l’abri
        https://en.wikipedia.org/wiki/USS_Liberty_%28AGTR-5%29

        • fabrice dit :

          Je ne crois pas à un « complot israélien » concernant l’USS Liberty. L’erreur de tir est le plus plausible et est ce qui a été validé par l’enquête US.

      • Patrickov dit :

        vous savez bien que sans aide américaine Juin 1967 n’existerait pas, priez surtout que les USA ne connaissent pas la même fin que tous les empires alors vous verrez si la technologie aide ou sauve un peuple.
        Israël compte surtout sur l’aide international et c’est bien l’Europe finance la recherche des Israéliens, 43% des montants distribués aux Etats associés au titre du 7eme PCRDT (2 milliards au total) et 33% dans le cadre de H2020 (1 milliard d’euros). Soit un joli pactole de 3 milliards au total dont 875,1 millions au titre du 7eme PCRDT, puis 704,1 millions dans le cadre de H2020. Soit un total de 1,58 milliard d’euros obtenus par les israéliens sur les dos des contribuables européens.
        Faites profil bas car je ne parle que des subventions européennes pas des USA.

      • Patrickov dit :

        A votre avis qui a surtout peur des S-400 surement pas les USA et qui donc fait pression sur le capitole afin que ces systèmes ne soient pas déployés car ils représentent malgré tout un risque inconnu pour les F-35 israéliens, le radar du S-400 a une portée de plus de 400 km soit la distance Turquie-Tel-Aviv et non pas Washington.

  29. Belzébuth dit :

    Derrière Chypre, il y a Malte, autre paradis mafieux et d’evasion fiscal.
    https://www.areion24.news/2019/11/06/afghanistan-un-retour-des-talibans-a-kaboul/

    L’argent pue le sang et la sueur des hommes qui sont exploités par leurs semblables.

    • Belzébuth dit :

      C’etait autant pour les richesses du sous-sol afghan, que pour perturber l’Iran et la Chine qu’il y a eu l’Afghanistan.
      J’ai échangé les liens, désolé:
      https://www.areion24.news/2019/12/02/malte-une-ile-au-centre-de-controverses-contemporaines/

      Les chinois et les russes ont fait passer leur tuyau.
      https://www.usinenouvelle.com/article/en-images-la-russie-a-inaugure-son-premier-gazoduc-vers-la-chine.N909464

      L’Iran est complètement isolé:
      https://www.les-crises.fr/la-chine-se-retire-d-un-projet-gazier-geant-en-iran/

      • Desty dit :

        L’Iran est complètement isolé:
        https://www.les-crises.fr/la-chine-se-retire-d-un-projet-gazier-geant-en-iran/
        Au moment du retrait définitif de Total du projet et alors que l’anti-France (qui s’était déjà ému que Total obtiennent la part majoritaire dans ce projet d’investissement) jubilait en disant que l’Iran ne s’en porterait pas plus mal et que la France ne méritait pas ce cadeau généreux, on avait pourtant prévenu: Total avait été embarqué dans ce projet d’investissement iranien parce que c’est le leader mondial de la liquéfaction du gaz naturel, et pas pour faire plaisir à la France, et pour que l’exploitation optimum du gisement soit rentable, il fallait impérativement pouvoir l’exporter massivement hors d’Iran pour vendre à des consommateurs finaux la totalité des volumes extraits. Sans Total, la Chine n’a pas technologie pour liquéfier, et elle n’a pas non plus la technologie pour construire seule un gazoduc assez long pour aller chez elle. Si en prime on ajoute les sanctions américaines que les entreprises chinoises mouillées à un moment quelconque dans l’extraction, le transport, ou l’achat du gaz ne manqueraient pas de recevoir, il était presque que couru d’avance que les Chinois finiraient aussi par se retirer. On investit pas 200 milliards de dollars dans un projet dont on ne retirera que des embêtements, il faut que la chose soit profitable ! 🙂
        Le diable est dans les détails: Total ne s’est pas retiré d’Iran pour obéir servilement aux Américains mais parce qu’il a peur des sanctions vu qu’il est obligé d’emprunter et de commercer en dollars dans sa branche d’activité, et la Chine ne se retire pas du projet gazier parce qu’elle est fâché ou que l’Iran est isolé, mais simplement parce qu’elle n’a pas la compétence technique pour rendre le projet économiquement viable !
        Pan dans les dents des démagogues anti-français. De toute façon ils sont déjà passé à autre chose en se trouvant d’autres chevaux de bataille. L’uranium d’Areva au Sahel ?

        • Belzébuth dit :

          @ Desty
          C’est vrai que la polémique enfle. Vu le nombre de joueurs au Sahel, c’était couru d’avance que l’armée française servirait de défouloir à tous ceux qui ne veulent pas voir ce qui se passe dans cette région.
          Mais le voyage au Kazakhstan du ministre Le Maire n’était pas du tourisme désintéressé.

          Le diable en effet se cache toujours derrière les détails 😉

        • aleksandar dit :

          Dans le cas présent l’Anti-France c’est vous qui jubiler parce que les usa impose a Total de se retirer d’un projet extrêmement rentable.
          Concernant les compétence techniques, les russes les ont.
          Une bonne occasion pour eux de diversifier les sources de revenus et de devenir les plus gros opérateurs mondiaux en matière de gaz naturel
          Et en vendant ce gaz en euro, renminbi ou roubles de détruire un peu plus l’hégémonie du $
          Revenez quand vous voulez

          • fabrice dit :

            Faudrait s’assurer que le régime iranien soit populaire. C’est bien beau d’investir en Iran mais si c’est pour se faire dégager dès que le régime tombera…

        • fraisedesbois dit :

          @Desty, merci pour vos très bons com!

  30. aleksandar dit :

    Aucune importance ce traité.
    Signé a Sarraj qui ne contrôle que Tripoli et sera bientôt viré

  31. Robinson dit :

    Etrange cette idée turque que seules des côtes continentales donnent droit à ZEE, en ignorant les îles qui peuvent exister entre ; Cuba serait alors dans la ZEE US ?
    On pourrait alors aussi s’interroger sur l’ilot turc en Europe, en l’absence de continuité terrestre turque, ne devrait-il pas être rattaché à la Grèce ?

  32. Monique dit :

    La base H5 est maintenue, la France a sans doute trop d’argent dans la défense pour gaspiller autant de ressources :
    http://www.paxaquitania.fr/2019/12/loperation-chammal-fait-sa-transition.html
    Bons barbecues les gars.