CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

 

Charlie Hebdo ne mésestime pas le « dévouement » des militaires qui se battent « au service de tous »

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

136 contributions

  1. PeterR dit :

    Qu’auraient pensé les familles et journalistes survivants de Charlie si d’autres organes de presse avaient publié des dessins satiriques pouvant laisser penser qu’ils se réjouissaient de la mort de leurs parents et collègues ?
    Je pense qu’ils étaient bien content du soutien que la France leur a témoigné. Un peu de décence aurait été de circonstance et une preuve de soutien plus que bienvenue (publication de dessins « un peu’ différents par exemple). Renvoyer l’ascenseur ne fait pas partie de leur concepts. En fait ce ne sont qu’une bande de merdeux.

    • Barfly dit :

      Ils se sont déjà chargés eux même de caricaturer les attentats.
      Tu as raison, ce sont des « merdeux » mais des merdeux utiles.

      • Domaine dit :

        Liberté d’expression, tu es nul dans ce domaine.

        • Robert dit :

          En France, mais probablement aussi dans des pays occidentaux ou se sont développés des masochistes ethniques par milliers, certains gauchistes ont pris pour habitude de fliquer tout ce qui ne pense pas comme eux et d’appeler à les persécuter.
          il semblerait qu’une nouvelle étape aie été franchie. Une jeune antifa suivait des policiers jusqu’à chez eux, depuis plusieurs mois, fournissant leur adresse, leur photo et le numéro de leur voiture personnelle. Elle s’est fait prendre et condamner très légèrement plusieurs fois, mais à l’issue de sa dernière interpellation elle a été condamnée très légèrement plus sévèrement.
          Les infos qu’elle récoltait pouvaient être diffusés sur les réseaux sociaux et finir entre les mains d’islamiste avec les projets que l’on connait, comme les deux policiers de Magnanville, assassinés chez eux devant leur enfant après avoir été trahi par quelqu’un qui les surveillaient.
          Je dis que la peine est très légère parce qu’imaginez un instant qu’elle aie été militante identitaire, sa peine aurait été bien plus sévère. Là encore, les policiers sont mis en danger, mais la peine reste très modeste à cause de ses opinions qui sont considérées comme acceptables.
          https://actupenit.com/2019/12/04/versailles-marie-acab-land-la-chasseuse-de-flics-condamnee-a-de-la-prison-ferme-et-ecrouee/

    • Clément dit :

      Et bien justement, le rappeur Booba (qui a bien plus d’audience que n’importe quel journal) avait publié un dessin ou il se moquait de l’attentat et du « je suis Charlie ». Et bien Charlie Hebdo avait répondu par un dessin se moquant de Booba. Ils acceptent totalement les duels « à armes égales », c-a-d à base de dessins.

      • ScopeWizard dit :

        @Clément

        Sauf que le risque est qu’ un jour celui qui se sent le plus fort ne l’ accepte plus , et là ………..

        • Clément dit :

          @ScopeWizard
          En même temps nous n’allons pas arréter de jouer au foot à cause de quelques hooligans.

          • ScopeWizard dit :

            @Clément

            Heu , je vous rappelle qu’ il y a eu un paquet de morts et même quelques stades transformés en brasiers ………..

            Il y a eu le Heysel causé par ce que l’ on appelle le Hooliganisme , il y a aussi eu Bradford sorte d’ accident par négligence et tant d’ autres incidents plus ou moins sérieux dont celui de Furiani…………………

            Il y en a qui s’ en souviennent ……….

          • Clément dit :

            Et donc, par ce que certains sont « mauvais joueurs » on devrait s’interdire de jouer ?

          • ScopeWizard dit :

            @Clément

            Non ; « on » pourrait vous l’ interdire , nuance !

            Rien n’ est figé , tout peut arriver ………..

  2. ScopeWizard dit :

    « « notre journal se doit de rester fidèle à son esprit satirique, parfois provocateur », ce qui « ne signifie nullement qu’il mésestime le dévouement de ceux qui se battent pour défendre des valeurs au service de tous. » Et d’ajouter : « Nous tenions à vous le dire ainsi qu’aux familles des victimes. » »

    Ben ouais , sauf que c’ est très con puisque tel le monolithisme d’ une « tradition » contrairement à l’ évolutivité d’ une « culture » , afin de ne pas sortir du truc , genre où s’ en écarter serait sacrilège tellement tout ça se veut « sacré » , ça te pousse à ne plus faire montre d’ aucun discernement quelles que soient les circonstances , ce qui entraine son ( gros ) lot de ressentis et d’ hostilités ( avis partisans voire militants aussi ) que des « excuses » exprimées à postériori sont censées aplanir ou apaiser ; c’ est débile ………..

    Dans de telles circonstances et face à de tels enjeux , ces dessins n’ étaient ni faits ni à faire , d’ autres exprimant davantage de « compassion » , sans toutefois se sentir obligés de verser dans le « politiquement correct » -la frontière entre les deux étant ténue-auraient dû leur être substitués , question si ce n’ est de respect , au moins de décence ………..

    Autrement , comment s’ étonner du manque d’ attrait voire du repoussoir que constitue le choix du métier des armes , des métiers ainsi représentés à une jeunesse déboussolée en manque de repères mais aussi souvent aussi malléable que de la pâte à modeler ou du chewing-gum…………..

    Nul de chez nul !

    • Auguste dit :

      Vous ne croyez pas qu’on nage en plein malentendu,dans cette piètre affaire?.Elle me fait penser à la Marseillaise de Gainsbourg,ou l’on a crié au blasphème,l’Ancien combattant de Coluche,et ici des caricatures qu’on dit offensantes envers les militaires tombés et leurs familles,alors qu’elles s’adressent aux affiches de recrutement.
      Penser que sans l’intervention du général,personne n’en aurait parlé.

      • Daniel BESSON dit :

        Coluche est le seul a ne s’être pas couché , en particulier chez Polac . Gainsbarre a fini par chanter une Marseillaise  » conforme  » . J’étais minot mais je m’en souviens …

        • Thaurac dit :

          Et à Nîmes pour faire camérone à la légion, il n’en menait pas large, mais il a été bien reçu, seulement son foi avait pris un coup…

      • ScopeWizard dit :

        @Auguste

        Pourriez-vous préciser le fond de votre pensée ?

        Concernant mon point de vue ……..

        Disons que perso , je ne vais certes pas dire à quelqu’ un qui se trouve au plus mal voire à l’ article de la mort qu’ il a mauvaise mine , j’ aurais même tendance à lui dire exactement le contraire quand bien même ce serait lui mentir ………

        Question d’ intelligence , de délicatesse ou tact , de discernement , de décence , bref de savoir-vivre …………..

        Les mots ont un sens , il est parfois très précis , nos actes ont des conséquences , pas forcément immédiates , pas toujours prévisibles ou attendues , par conséquent il convient parfois d’ appliquer ce vieux proverbe recommandant de tourner sa langue sept fois dans sa bouche avant de parler , ce qui en règle générale laisse un peu plus de temps à la réflexion ……….

        • Auguste dit :

          Je demandais votre avis.J’y vois un malentendu,deux camps qui ne se comprennent pas.Coluche qui fait un sketch contre la guerre qu’on traduit par une offense à ceux de 14.La Marseillaise de Gainsbourg qu’on qualifie de blasphème,alors que celle de Django Reinhardt et Stéphane Grapelli n’a suscité aucun émoi.Charlie, anti-militariste revendiqué,caricature la campagne de recrutement qu’on traduit par une offense aux soldats tombés.Et pendant ce temps là,des « rapeurs » appellent au viol et à tuer du blanc,sans que ça émeuve plus que çà.Je maintient que sans l’intervention du Général,ce serait passé inaperçu.
          Pour être bien clair,je défend l’existence de Charlie,pas tout ce qu’il fait.Tout comme m’horripilait Gainsbourg,tout en aimant ses chansons.
          PS:On a fait çà,sans que ça trouble qui que ce soit outre-Manche
          https://www.youtube.com/watch?v=yqrAPOZxgzU

          • ScopeWizard dit :

            @Auguste

            Ah , excellent choix ! 🙂

            Toute la rage et l’ énergie brute du Rock retrouvée ! 🙂
            Le Punk-Rock , un genre très intéressant , sa genèse , sa diffusion , etc ……….
            Bon , il est vrai que la fin de la love story entre Sid Vicious ( à qui s’ il faut en croire la légende Lemmy Kilmister ( Mötorhead et ex-Hawkwind ) donnait des cours et conseils de jeu à la basse ) et Nancy Spungen est un modèle du genre : « ça s’ est pas bien passé , ni surtout bien fini ! Drogue , alcool , et Rock n’Roll sont passés par-là style ravages à la pelle » ………

            Django et Grapelli ?

            Mais si ma mémoire est bonne , Django est mort en 1953 , c’ est à dire sous la IVème République avec comme Président Vincent Auriol , quant à la Marseillaise de Gainsbourg , elle date de la fin des années 1970 sous la Vème et sous la Présidence Giscard d’ Estaing arrivant alors en fin de septennat tandis que depuis 3 ou 4 ans la France qui vient de subir les conséquences de deux chocs pétroliers que suit une très forte hausse du chômage commence à s’ enfoncer dans le dur avec la révolte de mai 1968 encore dans toutes les mémoires………….

            Vous voyez bien que ce n’ était pas du tout la même époque , que les moyens de diffusion étaient sans commune mesure , que dans le cas de Reinhardt/Grapelli nous sortions de la guerre et commencions tout juste à goûter aux joies du consumérisme au sein d’ une société industrielle en plein renouveau mais aussi en plein essor tournée vers l’ abondance , alors que dans celui de Gainsbourg la France s’ enfonçait dans le marasme de la « Crise » , les « Trente Glorieuses » toujours visibles dans le rétroviseur ………….

            La perception des choses ne pouvait pas être comparable , voyons !

            Concernant les « rappeurs » -l’ Histoire du Rap est par ailleurs riche d’ enseignements , elle est très intéressante- les problèmes ont pris de l’ ampleur dès le début des années 1990 sauf qu’ à l’ époque , de mémoire , nous avions Lang et Mitterrand , ces derniers ont préféré laisser faire au nom de la « liberté » et du « ça leur passera » le tout au grand dam de la Police et du maintien de l’ ordre , ben maintenant il n’ y a plus à se scandaliser de rien , que voulez-vous que je vous dise ?

            Oh , vous savez , si ça n’ avait pas été de ce Général , cela aurait très-bien pu venir de quelqu’ un d’ autre …………..

            Deux camps qui ne se comprennent pas ou qui s’ y refusent , ça aussi , ce n’ est guère une découverte , c’ est même loin d’ être nouveau !

            Bah , vous me direz ……… 😉

          • ScopeWizard dit :

            @Auguste

            Je vous ai répondu mais ……… je ne sais toujours pas ce que vous en pensez ………..

        • Plouc putatif dit :

          « question de savoir-vivre », Scope ?
          Et vous trouvez ça drôle ?

  3. Bob dit :

    Les militaires ont-ils rejoint certains qui sont #jenesuispascharlie suite aux attentats de 2013? Je pense que oui.

    • Auguste dit :

      Ce serait une connerie. »Je suis Charlie »,c’est pas un soutient au journal,c’est un soutient aux droits fondamentaux de la République.Les barbus ont déjà gagné en obligeant la presse et les médias à l’autocensure,si vous lâchez Charlie,demain ce sera le Canard,la Laîcité…etc,et la France ne sera plus la France.

      • PK dit :

        « Je suis Charlie »,c’est pas un soutient au journal,c’est un soutient aux droits fondamentaux de la République »

        Vous devriez encore aller allumer une bougie avant de poster.

        Je suis Charlie est une affaire de moutons : c’est tout. De Gaulle parlait de veaux à l’époque.

      • Europhobe ex-europhile dit :

        Dans notre France sous domination euro-atlantiste, les « droits fondamentaux » sont « la libre circulation des hommes et des armes ».
        .
        Je ne suis pas d’accord avec ces « droits fondamentaux » qui nous sont imposés.

        • Castel dit :

          Ces droits fondamentaux ne nous sont pas imposés, mais attribués, nul n’est obligé de les utiliser….

      • tschok dit :

        Ben moi, chuis plutôt de l’avis d’Auguste.

        C’est un point de vue qui:
        – Me parait plus ouvert, donc qui ne postule pas la répression comme moyen de régulation des rapports sociaux avant toute chose,
        – Pose ses valeurs sans exclure la difficulté du malentendu (le malentendu joue un énorme rôle dans les relations humaines, peut-être même le rôle principal)
        – S’inscrit dans l’histoire c’est-à-dire la pratique. L’histoire n’est pas l’objet exclusifs des singes savants qui se pignolent en public pour étaler ce qui leur sert de culture, c’est le récit partagé de pratiques sociales qui se recoupent avec de grands événements.

        Donc, je suis contre Scope, qui me semble avoir une pensée confite et énervée et pour Auguste, qui me semble avoir une pensée plus virevoltante.

        Je choisis mon camp. Et je suis prêt à le défendre.

        • ScopeWizard dit :

          Quel baratin , mon pauvre tschok , mais quel baratin ………..

          Comme à votre habitude , en réalité vous n’ avez rien dit , juste aligner des mots dans un réquisitoire sans queue ni tête en jouant sur les oppositions et en essayant de les renforcer en parfait petit manipulateur imbu de lui-même que vous ne cessez d’ être .

          Quant à votre définition de l’ Histoire , c’ est du très grand n’ importe quoi .

          L’ Histoire , hormis qui l’ écrit ou la rédige pour la postérité , ce sont des dates , des lieux , des évènements donc des situations , des personnages , des témoignages , des documents ; mais ce sont aussi et surtout des « faits » et c’ est ce que l’ on fait dire à ces faits qui compte , c’ est leur interprétation qui en est faite , une interprétation qui peut varier ou fluctuer en fonction de ceci ou de cela .

          Churchill disait en substance : « l’ Histoire sera indulgente avec moi car j’ ai l’ intention de l’ écrire » .
          Napoléon lui prétendait que « l’ Histoire est un mensonge que nul ne conteste » .

          Perso , je considère que l’ Histoire a un sens , qu’ elle nous dit des choses dont nous devrions toujours tenir compte .

          Le « malentendu » ?

          Oh non , certes pas .

          La réalité est beaucoup plus basique que ça et le malentendu naît principalement à cause d’ elle .

          Vous parlez de « camp » , un camp qu’ il faudrait choisir , ce qui peut s’ avérer nécessaire dans les faits mais ce qui est intéressant c’ est que vous associez à « camp » , une « défense »donc éventuellement une lutte par opposition . ………..

          Perso , je pars du postulat que les « puissants » ne me veulent aucun bien donc à partir de là , il n’ est plus possible de m’ abuser par quelque idolâtrie ou dévotion entraînant un aveuglement même partiel confinant à l’ idéologie , ainsi je conserve une très-bonne part de lucidité quand bien même subjectivité et sensibilité persos viendraient à interférer , je reste libre du choix d’ un camp plutôt que d’ un autre .

          Le problème de notre Monde est qu’ il existe des intérêts contraires à tous les niveaux , ces antagonismes génèrent donc des lignes de force plus ou moins importantes qui passent le plus clair de leur temps à s’ affronter selon la loi du plus fort qu’ évidemment vous réfutez par un empilage de sophismes puisque vous n’ êtes avant-tout qu’ un idéologue .

          Par conséquent , plus vous êtes petit , plus vous-vous situez au bas des échelles donc plus vos moyens sont limités , plus vous vous retrouvez comme nu dans une jungle donc plus vous risquez d’ en prendre plein la gueule , de n’ être plus qu’ une proie dont des fauves peuvent à tout moment se repaître , or , vous devez survivre d’ où le fait que les « petits » parfois puissent s’ unir afin d’ être plus gros puisque l’ union fait la force .

          Il y a beaucoup de « reptilien » là-dedans , c’ est quelque chose dont je suis conscient et que j’ assume totalement .

    • Edouard dit :

      Et alors? « certains » ne sont pas nécessairement représentatif de tous l’échiquier de la profession… et des « certains », on peut en trouver partout… et de toute façon, « toute » l’armée aurait crié « je suis Charlie » que cela n’aurait pas empêché ces dessins puisque c’est ça l’esprit « Charlie » justement.
      D’autant plus que par nature, Charlie est anti militariste.

    • Castel dit :

      Oui, mais sans doute guère plus que ceux, qui, se sont sentis ‘Charlie », non pas parce qu’ils partageaient les idées de ce journal, mais parce qu’ils on voulu être solidaires de Français tués par des islamistes qui prétendaient imposer leur loi dans notre pays !!
      Cela dit, bien sûr, cela n’autorise en aucune façon leurs successeurs à se moquer de notre armée , dont ses soldats, donne leur vie aujourd’hui pour essayer que ce genre de chose ne se reproduise plus sur notre sol……

  4. Raymond75 dit :

    Défense de caricaturer les militaires, les juges, les policiers et gendarmes, les catholiques, les musulmans, les élus, les commentateurs, les journalistes médiatiques, les économistes, les enseignants, les veaux, les vaches et les cochons …

    La caricature évite de se prendre trop au sérieux, ce qui est difficile à comprendre par des gens … qui se prennent très au sérieux.

    Trois secouristes se sont tués ce week-end dans un accident d’hélicoptère, comme les soldats au Mali. Pas de discours grandiloquents ou de cérémonie nationale aux Invalide pour eux : ils ont fait leur devoir, jusqu’au bout, et simplement. Ils n’ont pas besoin de ce cirque pour exister. Ce qui n’empêche pas d’avoir de la compassion pour leur famille.

    • haut de games dit :

      là tu me cloue ,voilà ce qu’il fallait leur répondre et faire repartir dos à Dos les généraux et RISS par la même occasions …

      sauf que Riss serait capable de caricaturer l’accident …en mettant un déssin avec des conneries comme

      Bréve du SUD de La France
      un oiseau écologiste se pose pour chier sur un hélicoptère symbole de nos sociétés trop polluer par trop de rejets pétroliers …résultats 4 morts
      ..

    • Czar dit :

      mais non raymond, le « cirque », c’est quand on procèdera à ta crémation dans un ancien Lidl reconverti en maison funéraire dans la ZAC « les coquelicots », entre le Courtepaille (menu à volonté dès 19h) et l’hôtel Formule 1 (douches individuelles, petit déjeuner sans supplément), sortie 25 à Garges-lès-Gonesses, et que, pour tout requiem, ton départ vers le Walhalla des médiocres sera scandé par le tube de la dernière comédie musicale en date, tes « amis de toute unie vie » consultant leur page facebook durant le poignant adieu, avant de grommeler que « merci bien les enterrements le lundi aux heures de pointe, on s’ra jamais à la maison avant le début du film. Et y a mêm’pu d’pain. On s’fait une pizza ? »

      Là, c’est pas pareil, c’est un pays qui pleure les siens et entend conserver à travers ce genre de rituels le sens du Tragique, dans un univers peuplé de raymonds-soixante-quinze, dispensables et pépiants

      tu peux pas comprendre.

      d’ailleurs tu vas voter socialiste aux municipales.

      • Raymond75 dit :

        Je comprends mieux pourquoi Charlie se fout de votre gueule …

        • Thaurac dit :

          Là mon pauvre Raymond, tu dérapes , le ramollissement du cerveau te guette, tu vas devenir comme le gruyère..

          • tschok dit :

            Pourquoi, Thaurac?

            Le fait est que trois personnes sont mortes dans un accident à l’occasion d’une opération qui n’était certes pas militaire, mais dont la nature relève à l’évidence du sauvetage.

            Le sauvetage ne vaut pas la guerre?

            Partir la fleur au fusil et la Marseillaise en bandoulière pour tuer son prochain vaut mieux que s’embarquer dans un hélico par météo dégradée pour sauver autrui et mourir en chemin?

            Eh ben j’en sais rien. Mais je constate une chose: il y a un concours victimaire et ce concours pousse des gens à dire que l’un est mieux que l’autre.

            Pour ma part, disciple du care, je constate que dans un cas comme dans l’autre on meurt et qu’il n’y a pas lieu d’instaurer une hiérarchie entre victimes, mais de distinguer des ordres en fonctions des circonstances, afin de donner une signification à ce qui nous semble absurde et de nous unir.

            Il y a un lot commun dans ces affaires.

            Il y a certes des circonstances particulières, mais un lot commun.

            Et mon idée, qui n’est pas que la mienne, c’est que nous devons prendre soin des nôtres. La différenciation n’empêche pas cela. Je dirais même qu’elle le rend possible.

            Sur ce coup, Raymond, il n’a pas le crâne mou. Mais, dans le vôtre de crâne, il y a du muscle?

          • ScopeWizard dit :

            @tschok

            Mais d’ où sortez-vous cette polémique ???

            « Partir la fleur au fusil et la Marseillaise en bandoulière pour tuer son prochain vaut mieux que s’embarquer dans un hélico par météo dégradée pour sauver autrui et mourir en chemin? »

            Il n’ est pas question d’ aller tuer son prochain , il est question de mener à bien une mission dont l’ élimination physique de l’ adversaire peut faire partie avec plus ou moins de probabilités au gré des circonstances .

            Quand je vous dis que vous ne cessez de simplifier , ce qui peut se faire , mais va rapidement trouver ses limites .

            « je constate une chose: il y a un concours victimaire et ce concours pousse des gens à dire que l’un est mieux que l’autre. »

            Mais quel concours victimaire ?
            C’ est quoi encore cette connerie …………

            Personne n’ a dit que l’ un valait plus que l’ autre , celui qui dit ça est un con fini qui ne comprendra jamais rien à rien !

            Ce sont deux missions à but et procédures très différents qui ne peuvent éventuellement se comparer que parce qu’ elles requièrent de l’ entraînement et des personnels très qualifiés super-motivés ou parce qu’ elles se sont tragiquement soldées par des crashes d’ hélicoptères à quelques jours d’ intervalle .

            Le reste , c’ est du baratin .

            Tout comme ce qui suit …………

            « Pour ma part, disciple du care, je constate que dans un cas comme dans l’autre on meurt et qu’il n’y a pas lieu d’instaurer une hiérarchie entre victimes, mais de distinguer des ordres en fonctions des circonstances, afin de donner une signification à ce qui nous semble absurde et de nous unir. »

            Le care , c’ est pas la capitale de l’ Égypte ?

            Si vous étiez réellement , et non en bla bla , si attaché au « care » jamais vous ne vous adresseriez à ceux qui ne partagent pas vos avis et idées comme vous le faites , vous adopteriez un ton qui prouverait à quel point vous avez de considération pour autrui …………

            Hein ? Suis-je disciple du « care » ?

            Non , pas du tout .

            En ce qui me concerne , l’ altruisme n’ est pas une idéologie , en tous cas ce n’ est pas ainsi que je conçois la chose et encore moins que je la mets en pratique …………

            « mon idée, qui n’est pas que la mienne, c’est que nous devons prendre soin des nôtres. »

            Ah bon ???

            Ben si je m’ attendais , jamais ça ne me serait venu à l’ esprit dites-donc ! Heureusement , vous êtes là pour nous montrer la voie ; allez va devant , je te suis .

            « La différenciation n’empêche pas cela. Je dirais même qu’elle le rend possible. »

            C’ est quoi « la différenciation » ? Quelle différenciation ?

            Je ne sais pas trop ce que vous entendez par-là même si ça se devine , mais disons que parfois elle ne l’ empêche pas , parfois ce sera tout son contraire , les situations ne sont pas égales , vous savez .

            Le problème de @Raymond75 , sur ce coup-là , est qu’ il est un peu dans l’ ambigüité et imprécis , aussi certains n’ ont pas bien saisi le fond de son propos .

        • Thaurac dit :

          Le vous c’est 89% donc le toi doit être 42%
          dans ces 42% dans le déni constant , la haine des autres, c’est le RN et LFI, je te vois plutôt dans le second, chez bidenchon

          58% des Français favorables au maintien des troupes au Mali
          quand un président est élu avec 52% on dit qu’il est largement élu, là c’est près de 60%
          Ce sondage été réalisé jeudi et vendredi selon la méthode des quotas auprès d’un échantillon de 1004 personnes représentatives.
          http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2019/12/02/58-des-francais-favorables-au-maintien-des-troupes-au-mali-20688.html
          Tait toi et médité sur ton misérable sort 🙂

        • Czar dit :

          charlie ne se fout pas de ma gueule, jamais.

          probablement parce que je ne suis pas aussi bonasse et paterne que les frères kouachi. moi le charb je te l’aurais un peu travaillé au couteau avant, façon Dentelle de Calais (AOP)

          • Castel dit :

            ah, ça aurait surement bien plus à al baghdadi et sa bande ….
            décidément, tous les extrémistes ont des points communs !!

          • tschok dit :

            Ben c’est surtout que vous n’avez pas d’incarnation.

            Vous vous posez comme une accumulation de mochetés vindicatives, mais fondamentalement abstraites.

            Vous n’êtes pas le genre de mecs qu’on prend au sérieux. Pour qu’on le fasse, il vous faut une « divine surprise »: c’est à l’occasion d’un événement historique que les saloperies comme vous se révèlent. A ce moment là, oui, à la faveur d’événements qui les amènent aux alentours du pouvoir, les mecs comme vous déploient leurs capacités de nuisances, avec raffinement et sophistication.

            Mais tant que la foudre tombe sur le paratonnerre, vous ne changerez rien.

            Vous n’avez même pas la puissance du verbe pour le faire.

          • ScopeWizard dit :

            @tschok

            Le problème , c’ est que vous traitez n’ importe qui de « saloperie » ou autre qualificatif aussi « care » ; résultat , vous perdez toute crédibilité donc tout impact .

            @Czar vient d’ exprimer une idée qui a quelque chose de profondément choquant , dérangeant , inquiétant -ce qui perso me laisse totalement froid tant cela ne m’ étonne plus depuis très longtemps- et bien à ce compte-là plutôt que le juger , posez lui la ou les questions qui vont bien ou qui vous semblent les plus appropriées et vous verrez bien ce que sera sa réponse …………

            Est-il sérieux ou est-ce dit sur un ton plus « colérique » ?
            ou sans entrer dans de la psycho de bazar : pense t-il réellement qu’ en arriver à l’ extrême violence , ou plutôt cruauté , qu’ est la pratique de la torture pourra régler le problème ?

            Des trucs comme ça ……….

            Personnellement , je préfère laisser quiller tout en notant la chose parce que le juger là-dessus ou lui demander des précisions me paraît d’ emblée ni fait ni à faire .

            Eh oui , réfléchissez ; ça va changer quoi ?
            Qu’ est ce qui l’ empêcherait de me répondre qu’ il ne faisait que « lâcher les chevaux » alors qu’ en fait il est très sérieux et vice et versa ?

            Rien ; absolument rien .

            Et puis juger quelqu’ un sur des écrits si anonymes , faut vraiment n’ avoir que ça à faire ……….

            Par contre , ce qui est très intéressant , c’ est de constater à quel point la parole se libère de plus en plus , parce que ce n’ est certes pas dû qu’ au hasard …………..

    • PeterR dit :

      Assez ok sur l’ensemble sauf que, des fois, on a le droit de faire preuve d’un minimum de décence surtout vu les circonstances et les événements récents dont eux mêmes ont été victimes.
      Même si je ne les aime pas j’avais ressenti de la compassion à leur égard. Eux n’en exprime aucune. Pourquoi des militaires risqueraient-ils encore leur vie pour défendre cette engeance ? Aurais-je encore de la compassion si jamais il leur arrivait encore un truc dans ce genre. Je pense que non.

    • Blaireau dit :

      Le « cirque » dont vous parlez est d’abord une tradition chez les soldats: ils ne pleurent pas leurs morts, ils les honorent. Aujourd’hui, il se double d’un hommage de la nation. Les secouristes méritent notre reconnaissance. Rien n’empêche le ministère de l’Intérieur d’organiser une cérémonie. Le cirque est ailleurs.

    • d9 dit :

      Ah non, ils ont tout à fait le droit de caricaturer qui ils veulent (et le CEMAT ne leur refuse pas ce droit).

      Mais l’État pourrait tout à fait user de son droit le plus strict de ne pas financer un journal pour avoir le plaisir de se faire cracher dessus, et rien n’empêche de leur faire remarquer leur ingratitude.

  5. Lordmoulinex dit :

    Je pense les excuses de Riss sincères et en tant que satiriste les dessins « utiles » pour faire réfléchir, mais le timing est vraiment mauvais. Les gars ne sont pas encore enterrés et l’émotion encore vive, dans quelques semaines ces dessins auraient été mieux venu et mieux acceptés. C’est dommage.

  6. Tintouin dit :

    Riss fait le service minimum en guise de condoléances.
    Au moins, il le fait.

    • Robert dit :

      Riss, comme d’autres, savent qu’ils ont survécus au milieu de leurs copains morts. Je pense qu’ils ont eu une sérieuse remise en cause de leurs « principes », au moins sur le moment. Certes, ils ont repris pour beaucoup les habitudes qui font vivre et qui sont moins difficiles à assumer que de se remettre réellement et publiquement en cause, n’oubliez pas que derrière chaque attitude humaine, on peut trouver de l’orgueil en plus ou moins grande quantité.
      Personnellement, je n’ai rien contre l’existence de CH ni contre leur liberté d’expression. Je considère juste que la liberté doit s’appuyer sur des règles et un but qui lui est supérieur sinon elle va dans le mur, mais chacun est libre de penser autrement.
      Là ou j’exprime un désaccord, c’est quand au nom de la liberté d’expression, ils sélectionnent soigneusement leurs cibles, montrant leur incohérence et leur servilité à l’égard de la pensée unique. On avait de tels rebelles dans les régimes totalitaires qui caricaturaient méchamment à longueur d’années, qui les bourgeois et les nobles, qui les catholiques et les gens de droite, qui les juifs et les anglo saxons. Ils étaient tous persuadés d’être anticonformistes et libres et ne se posaient même pas la question que leurs victimes ne puissent se défendre.

  7. LAHIRE dit :

    Mensonge !

    Les caricatures méchantes et de bas étages ne sont que le reflet de la pensée de ce torchon. On ne peut pas dire à la fois, je me moque de vous en dessin, mais en fait je ne le pense pas. Incohérence, propre de cette caste de petit dictateur de la pensée unique, toujours enclin à détruire ce qui ne leur plait pas.
    On pourrait aussi parler des nombreuses Unes outrageante pour les catholiques, avec toujours des dessins scabreux qui se passent en dessous de la ceinture.
    Le Quotidien et Charlie Machin, mêmes causes, mêmes combats. Ces gens détestent la France, et ceux qui l’a défendent… le reste c’est du blabla…

    • Daniel1945 dit :

      Sauf qu’il y a quelque temps il n’était pas bienvenue de dire « Je ne suis pas Charlie » sous peine de se faire traiter de sympathisant des Islamistes, l’Etat démocratique ayant ordonné que tout le monde devait être Charlie !

    • Clément dit :

      Je crois que vous n »avez pas compris le principe de la satyre et de la carricature. Où alors votre ego ne les supporte pas.

      • Czar dit :

        « satyre et de la carricature. Où »

        trois fautes en six mots, j’ignorais que tu étais Saxon, clément-olé.

        • Clément dit :

          « Trois fautes en six mot » => C’est pas fameux de ma part en effet, mais c’est quand même mieux que ne pas savoir qu’une phrase commence par une majuscule. Les noms propres aussi d’ailleurs (Clément). Ça te fera aussi aussi perdre des points au Bac.

          Mais calme toi Erwan stp, ça va encore finir avec des pleures quand je vais envoyer une copie d’écran à tes parents.

        • ScopeWizard dit :

          @Czar

          Hmm , perso je n’ en relève que deux ……….

  8. intruder dit :

    ok, n empeche qu au moment des attentats de charlie , il ne fesait pas bon d etre satirique et provocateur a son encontre, genre: apres des année a supporter l ouverture a tout vent des frontieres a l islam, ils ont été servi !

    • haut de games dit :

      ils ont voter pour tous les gouvernants prônant le multiculturalisme mondialisé ,ils ont un petit de la chienne maintenant ..c’est joli sur le papier comme toutes les idées fanatiques dea gauche mais le réel c’est que cela ne marche pas …

      par contre le pouvoir d’achat il se battent pour ,mais là aussi rien ne bouge

      un ouvrier spécialiste de plomberie hautement qualifiés sera toujours considérer comme une merde
      et un avocat toujours grassement plus payer que lui …!
      pourquoi ….???on va nous raconter que l’avocat fait plus d’études de Droit
      admettons …..un ouvrier peut faire 3 ans de Cap mais c’est pas pour autan,t qu’il connait son métier ….
      il y a des fuites d’eau plus complexes à résoudre que de jouer les défenseurs de petits merdeux de braqueurs récidivistes ou d’islamistes récidiviste ou de Cahuzac récidivistes …
      mais il parait que l’avocat mérite plus de salaire que celui qui va résoudre un probléme de tuyaux …que celui qui va dépanner une voiture que celui qui porte un journal chaque jour par tous les temps en évitant les sangliers ,les verglas ,et les cons qui roulent à gauche ….bref
      tous travail méritent salaire
      ce qu’on explique pas c’est pourquoi certaines castes sont et resterons des bourgeois trop payé déconnecté du peuple avec parfois quelques fils illuminés dérivant à gauche ou gauchiste
      on en connait plein de ces types de Gauche issu de milieu de Droite

      sauf quie Riss c’est rien de tout cela pour une fois
      Laurent Sourisseau naît d’un père employé des pompes funèbres et d’une mère au foyer. Il fait son service militaire puis obtient une licence de droit à la fac. Il travaille ensuite durant plusieurs années en horaire trois-huit à la SNCF, dans un poste d’aiguillage de la banlieue parisienne afin de subvenir financièrement.

      Passionné de dessin depuis son enfance, il a peaufiné en autodidacte ses techniques artistiques, que ce soit le dessin proprement dit ou la mise en couleur par gouache.

      …mais il y a ceux de gauche qui voudrons toujours leur expliquer que la politique est avant tout une chose sérieuse à ne pas mettre dans des mains populaire pour ne pas dire populistes comme si le peuple de la basse oeuvre laborieuse c’est juste un esclave payé au minimum pour lui rappeler qu’il n’est là que pour satisfaire le caprice de la caste élue…

      pour faire société il faut des gens qui bossent ,hors la pensée de Riss est bien loin de tout cela
      ces gens sont dans un monde de désir du parfait tout en sachant qu’il n’existe pas et qui ont un bluzz à faire passer ,alors critiquer en carricature est une forme d’exutoire pour leur éviter de devenir fou dans un monde qu’ils n’acceptent pas ..
      Riss comme tant d’autres sont partis vers ces chemins que j’avais emprunter moi aussi en dessinant,alors que j’étais à l’armée ….
      l’armée est à part …il faut l’avoir faite non pas appelé ou objecteur de conscience pour la comprendre ..
      mais l’armée détruit l’homme initial pour en faire une machine
      comme la police et la gendarmerie en fait autant ..
      bref l’ordre détruit le désordre et les deux sont incompatible .

      donc rien de nouveau

      mais l’islamisme est une autre forme d’ordre et ce que combattent ,justement l’ordre de la nation constituée
      une et indivisible qui étend ses pouvoirs par ses forces que sont les forces régaliennes …

      le désordre anarchique gentillet de Riss lui combat les deux ….c’est donc inutile d’avoir des regrets sur les dessins et les textes …
      il fait du Charlie tout simplement ,et évidement que cela choque toujours !
      .

  9. Edouard dit :

    Charlie choque… mais Charlie fait du Charlie. Ne pas lui en demander de plus ou autre chose.
    D’autant plus que par essence, Charlie est ‘anti-militariste.
    La lettre de nos généraux est néanmoins nécessaire et je note la réponse de Riss.

  10. Thaurac dit :

    Bref, je peux te dire « je t’emmerde » et ensuite dire que je n’avais pas le choix, c’est lié à mon image, mais je ne le pensais pas du tout!
    Cela me fait rire, tous ces gens incapables d’assumer leurs conneries faites juste pour faire le buzz, et qui souvent se servent aussi de cette phrase passe-partout »
    « Ce sont des mots retirés de leur contexte »
    Trop facile, je les supputais, cons, ils l’ont prouvé, et ils le restent!

    • Czar dit :

      pour une fois tu as visé juste, torah : les anti-militaristes des années 70-80 pouvaient communier dans leur délire, sachant instinctivement que cette armée qu’ils conchiaient était la seule vraie garantie

      au pis, ils pouvaient fantasmer que vraiment un monde sans armée , ça serait plein de fleurettes. Certains l’ont cru, réellement, ingénument. Et d’abord parce que ça les arrangeait de ne pas penser plus loin que ça.

      Là, la vérité cruelle du monde les a rattrapés, ils ont découvert que les gros vigiles à la con, c’est encore ce qui les protège le mieux des braqueurs

      alors ils cultivent cet entre-deux hypocrite : « on est fidèle à nous-mêmes » alors qu’ils savent bien qu’ils ne peuvent plus croire impunément ce qu’ils ont rabâché pendant des décennies.

      donc ils transigent sans se l’avouer, ce qui est la vraie marque des minables.

      • Raymond75 dit :

        « sachant instinctivement que cette armée qu’ils conchiaient était la seule vraie garantie » (je vous cite) :

        Défaite de 1815, défaite de 1870, défaite de 1914 (le 11/11/18 les Allemands étaient toujours en France), défaite de 1940, défaite en Indochine, défaite en Algérie, OPEX africaines sans objectifs donc sans résultat, opération en Afghanistan sans aucun résultat, confusion totale en Irak et en Syrie, destruction de la Libye qui a permit de répandre le terrorisme dans le Sahel … Opération Barkane ? Vous appelez cela une garantie ?

        • Czar dit :

          allons mon c**, te voilà ressuscité de ta dernière demeure périphérique ?

          Tel Charles-Quint tu souhaitais observer tes propres funérailles et t’as été chagrin de sa trop relative dramaturgie alors t’es colère ?

          je sais qu’un bout de ma phrase a été emporté ‘ était la seule vraie garantie de leur mode de vie et de leurs prétentions à se foutre de tout et de tous », mais la référence aux années 70-80 – du XXème siècle, rendent un peu grotesque, – même pour toi – ton essai de recaser tes maigres souvenirs du collège spécialisé michel colucci.

          je sens bien le souci constant que tu as d’associer en pleine communion dépressive le pays dans lequel tu vis à ton destin de loser et donc de repeindre en défaites des victoires (1ère GM, Algérie, Tchad), voire même de nous coller pour la route des défaites qui ne nous appartiennent pas (Afghanistan)

          mais bafouiller des mots dans un ordre aléatoire ne fait pas un raisonnement, raymond. Entraîne-toi, sur le métier remets cent fois ton ouvrage.

          Ou plus efficacement, ferme donc bien ta trop grande gueule.

    • Auguste dit :

      La GMP et tous les musulmans de France et d’ailleurs sont avec vous…..et avec votre esprit.

      • Thaurac dit :

        je n’ai rien contre les musulman en particulier, si chacun se tient à sa place c’est un peu comme les insectes, dans la nature c’est charmant mais quand ils commencent à pulluler chez toi au point que c’est invivable, tu fais comme tout le monde, tu sors ‘l’insecticide..

        • Auguste dit :

          J’aurais du dire « barbus ».Mais vous ne risquez rien,vous ne lisez pas Charlie.Je voulais dire, que sans le vouloir, vos attaques contre le journal,font de vous un allié objectif des barbus.

  11. Stoltenberg dit :

    « « Le temps du deuil de ces familles a été sali par des caricatures terriblement outrageantes dont votre journal a assuré la diffusion », a ainsi affirmé le chef d’état-major de l’armée de Terre […] »
    .
    Je pense que le fait qu’il ne faut pas que les plus hauts représentants de l’Armée se servent de ces familles en deuil afin de repousser des critiques qui sont destinées à l’institution de l’Armée et pas à ses soldats. Est-ce que les Opex (un terme relevant typiquement de novlangue orwellienne et signifiant en pratique tout simplement participation à des guerres dont l’intérêt et le sens peuvent faire objet d’un débat, est-ce que l’intervention française en Lybie était vraiment un exemple d’un bon emploi de nos soldats ? Est-ce que nos soldats s’engagent vraiment pour « buter » tel ou tel dignitaire politique étranger ? ). En effet, je pense qu’une telle serie de dessins, tentant de mettre en contrast par exemple la teneur des posters de propagande de la Grande Guerre avec les centaines de milliers de soldats Morts pour la France qui tombaient chaque année, n’aurait aucun sens. On disait aux soldats qu’il fallait s’engager pour défendre la Patrie qui, durant ces années sombres, devait faire face à un péril mortel, et nul (sauf les renégats communistes) ne doutait que c’était vrai. Aujourd’hui, à mon avis, malheureusement, l’Armée a été transformée en un outil de guerre d’expédition, de lutte de contre-insurrection à des milliers de km de Paris, dont l’intérêt j’ignore complètement. Dans le cas concret du Mali, nous envoyons nos soldats dans un pays alors que c’est le « lobby islamiste » des puissances du Golfe qui a réussi à conquérir les coeurs d’une partie de la population. Ce sont ces puissances qui financent le développement de l’islam au Mali, comme ailleurs dans le monde, via la construction des mosquées, des écoles coraniques, via le financement de différentes organisations aux objectifs pas très nets. De ce point de vue, cette opex n’a aucun sens, aucune perspective de victoire car « la plume est plus forte que l’épée ». Les responsables politiques multiplient des constats de l’impréparation de notre Armée face à un conflit de haute intensité contre un ennemi ayant potentiellement des capacités beaucoup plus fortes que l’armée lybienne, l’armée syrienne ou les terroristes au Mali. La perspective d’un tel conflit en Europe est loin d’être irréelle dans 10 ou 20 ans. Il serait donc peut-être temps que l’Armée soit réadaptée à faire le travail qu’elle devrait faire : défendre la France et ses intérêts. Je suis sûr que cela ferait cesser les critiques.

    • PeterR dit :

      Vous direz ça à un gars pointant une kalash sur vous. Essayez de trouver une bonne phrase à ce moment là pour le dissuader d’appuyer sur la détente. A priori ça ne l’a pas trop fait chez Charlie ce jour là.
      Il ne faut pas opposer la plume et l’épée. Les 2 me semblent nécessaires. Que des militaires bornés et bas du plafond (n’est-ce pas) n’aient pas intégré cette notion peut encore se comprendre mais on serait en droit d’en attendre un peu plus de la part d’homme soit disant de lettres.

      • Stoltenberg dit :

        Ce que vous ne comprenez pas c’est que ce n’est pas le fait d’envoyer des soldats au Mali, Syrie, Yémen, et encore moins le fait d’utiliser l’Armée pour buter Khadafi ou autre dictateur qui ne veut pas coopérer, qui va changer quelque chose. Pour info, la République Tchèque, la Pologne ou la Hongrie n’ont pas d’attentats terroristes alors que la France, la Grande-Bretagne ou l’Allemagne si. Je vous laisse deviner pourquoi.

        • PeterR dit :

          J’ai toujours dit que buter Kadhafi et encore plus Saddam était une grosse connerie.
          Laisser s’instaurer des cellules cancéreuses au Mali en serait une autre. Autant on pouvait, dans une certaine mesure, discuter avec Kadhafi ou Saddam autant je ne vois pas de discussion possible avec Daesh.
          Ce que vous ne comprenez pas c’est que les 2 premiers étaient « gérables » et « localisés ». Pas Daesh et consorts qui une fois bien implantés n’auront de cesse que de s’étendre en particulier chez nous.
          Et si Al Qaida puis Daesh ont pu émerger c’est bien parce que nous avons buté les 2 premiers.
          Al Qaida et Kadhafi étaient ennemis mortels. C’est ce qui a permis à ce dernier de revenir en odeur de sainteté et planter sa tente dans les jardins du château de Versailles quand 2 Boeings se sont plantés dans des tours. Les services occidentaux n’avaient eux rien vu venir.

          • Stoltenberg dit :

            La guerre au Mali devrait être essentiellement menée sur le plan idéologique si vous voyez ce que je veux dire. Envoyer des militaires est contre-productif si d’autres puissances financent le développement de l’islamisme dans la région et nous ne faisons rien pour le contrer. Avec la « laïcité » militante (donc dé-christianisation) comme doctrine, la France est édentée et désarmée sur le plan idéologique.

          • PeterR dit :

            Je ne vous saisis pas très bien. Donc laissons quelques mecs en pick-up se rendre maître du pays et justement les laisser installer LEUR idéologie et le temps de bien l’enraciner. C’est ça l’idée ?
            On leur envoie quelques pasteurs les remettre dans la voie du Seigneur ?
            On leur diffuse des cantiques à la radio ?
            Désolé d’être un peu sarcastique mais entre l’idéologie à distance et celle qui pointe des kalash sur vous et décapitent vos voisins je pense que les locaux vont vite obéir aux seconds.
            Bon je n’ai peut-être pas compris vos propos et dans ce cas je vous prie de m’en excuser. Mais si vous vouliez développer que je ne meure pas dans l’ignorance

          • Stoltenberg dit :

            PeterR : Laissons pour l’instant de côté les « mecs en pickup » et concentrons-nous sur la source du problème. D’où vient cet islamisme radical au Mali ? D’où viennent les imams et autres agents qui arrivent à remplir le vide, à convaincre des populations entières de rejoindre leur cause. D’où vient l’argent dont ils disposent pour répandre leur propagande et gagner de plus en plus d’adhérents ? Et, enfin, d’où pourrait venir une partie des fonds dont disposent ces organisations terroristes ? Tout cela revient à se demander « à qui profite le crime ? ». Et j’espère que vous saisissez ici que c’est crucial. C’est la source du problème, « les mecs en pickup » en sont une conséquence. Envoyer des soldats pour tuer les « mecs en pickup » ne permet pas de résoudre le problème, cela permet au mieux, si on est efficace, de réduire temporairement les conséquences. Parce que, dans un certain temps, d’autres seront convaincus de remplacer ceux qui sont morts.
            .
            En l’occurrence, ce sont les puissances du Golfe (Qatar, Arabie Saoudite etc.) qui financent massivement le développement de l’islamisme dans cette région. Construction des mosquées, écoles coraniques, soutien aux organisations religieuses etc., voici ce qu’ils font massivement au Mali mais aussi en Europe. Envoyer des soldats sans s’attaquer à la source du problème est stupide, voire criminel. De leur point de vue, soutenir le salafisme c’est comme si l’URSS soutenait des révolutionnaires communistes dans un pays, c’est une forme d’expansion de leur zone d’influence.

  12. joni dit :

    Moi je suis Charlie

  13. igor340 dit :

    On est dans le pitoyable… et la petite polémique à la franco franchouillarde !! peut-on enfin se calmer de part et d’autre de l’échiquier politique médiatico-parisien ? (vous faites encore et toujours dans l’entre- soi et commencez sérieusement à « fatiguer » notre peuple).
    Vous seriez bien inspiré mon Général et M. SOURISSEAU de faire 2 choses…. :
    – venons de perdre 13 de nos camarades et citoyens, par accident mais en ambiance OPS ..ainsi en appliquant silence médiatique et donc respect pour les familles et les amis vous auriez manifesté de la simple décence vis à vis de notre peuple meurtri.
    – plutôt que des interpellations par voie de presse alimentant la machine … un encart commun éclairant la démarche dans CHARLIE HEBDO – en marge des dessins – auraient expliqué pourquoi celui ci avait autant « absolue raison d’être », que les dessins précités. UN CEMA co-signant une lettre dans Charlie Hebdo!! mazette…. surréaliste… et pourtant….
    Réinventer notre peuple, notre nation, passera par notre prise de conscience individuelle et collective que nous sommes pluriels … la République, dans sa mise en musique, suivra…..du moins je lui souhaite d’en avoir ce réflexe de survie.. sinon…
    A contrario, vous venez de faire tous 2 preuve de vieux réflexes cohérents du 20 siècle, ….et cela ne vous grandit pas..

    • haut de games dit :

      ces belles paroles seraient recevable si Charlie Hebdo respecterait les autres droits ,hors ils se mettent eux même anti TOUT donc intolérant ,j’ai moi même été bercé par ces carricatures dans les années 70 à 80 dans un temps où la France aspirer à voter Gsicard puis à le virer lui et ses petites magouilles ,mais la Gauche pour moi a perdu le fil de ses idées …au fil des gouvernements de gauche bidon..
      son viel idéal d’internationalisme ne marche pas ….et ne marchera jamais
      on vois maintenant des gens de gauche basculer dans le fanatismes des idées …vegan ,notamment !
      les écolos idem …parfois ils ne sont pas mieux que certains religieux …

      cette gauche donneuse de leçon bien calé à Paris commence à me fatiguer grave
      la lutte des classes avait au moins une vertu ,elle désigner clairement les camps …
      là cette gauche ne sait plus à quoi se raccrocher quand elle se fourvoie ,mais CHARLIE n’est pas à Gauche ,c’est un journal satirique qui défie tout le monde sur le papier …

      sauf que l’irresponsabilité satirique ne peut exister que lorsque la démocratie s’exerce librement …
      hors les pays occidentaux glisse dans l’Etat policier et la gauche dure glisse vers des copinages malsains

      les anars bobos comme Riss donneur de leçon c’est gentil ,tant que ce n’est que de taper sur les autres que soit

      hors l’armée elle est au service de tous et n’exécute que des ordres venus de gens élus …..incompatible avec des dessinateurs n’obéissant à personne

      inutile donc d’en faire trop ,cela sert avant tout l’islamiste finalement
      mais ni l’armée ni Riss je crois ne la vraiment compris …

      en fait ils en sont toujours aux réactions primaire d’orgueil

    • Czar dit :

      « Réinventer notre peuple, notre nation, passera par notre prise de conscience individuelle et collective que nous sommes pluriels  »

      Jacques Séguéla, campagne camembert « Le crémeux », 1985.

  14. haut de games dit :

    difficile de comprendre les dessinateurs parfois ….on comprend mieux quand on connait leurs vertues antimilitariste et anti guerre ! deux conception de la société incompatible !

    d’un coté des gens qui sont dans le réel et offre leur sacrifice pour défendre une certaine idée des valeurs d’une nation et du monde …
    de l’autre des gens qui sont dans le réel aussi et offre leur sacrifice pour défendre la liberté d’expression dans la nation et de par le monde ….
    là où quelque chose déconnecte dans ces affaires là ,c’est que l’idée même de la tolérance soit prôner par les gens de Charlie …mais qu’au fond d’eux ils s’obligent à dessiner et écrire des choses antimilitaristes donc des choses dans l’intolérance finalement ..vaste sujet de philo
    le gauchisme mène t’il vers l’image de la schizophrénie
    les vainqueurs dans l’affaire c’est encore ces islamistes qui eux ne se posent pas de question de ce genre ..

  15. Vinz dit :

    Orwell parlait de « common decency », décence ordinaire, sorte de dignité et morale innées des classes populaires. De fait elles ne lisent pas Charlie.

  16. rafi77 dit :

    L’ironie de l’histoire est que finalement ce sont ces mer2 de frères kouachi qui ont permis à ce canard, qui était financièrement à l’agonie, de subsister et même de bien se relancer grâce à cette fumisterie de « je suis charlie »…….ils ont perdu des plumes mais ont gagné de l’oseille, ils s’en sortent pas si mal finalement….

  17. Sam dit :

    Belle campagne de pub ! Merci mr CEMAT ! La perfusion Charlie va pouvoir durer encore quelques années…

  18. tartempion dit :

    A l’heure où n’importe qui peut se retrouver mis en examen pour avoir dessiné un homme de couleur dans un arbre mangeant une banane ou un homme blanc avec un nez crochu devant une banque , on s’étonne que ces libertés dont la république se gargarise ne s’applique pas à toutes et à tous …..

  19. Auguste dit :

    « Se doit de rester fidèle à son esprit satirique »:bin,heu….pas trop.Les anciens Cavanna,Choron,Siné & Co,auraient profité de l’intervention du Général pour en remettre une couche.

  20. Cinq dessins dit :

    Cinq dessins sans moquerie

    Les cinq dessins en question ne comportent aucune forme de moquerie ou d’ironie à l’endroit de ceux qui sont morts au combat.

    Ce qui est détourné, ce n’est pas leur mort, ce sont plutôt les hommages convenus, vide de sens et même hypocrites que leur feront rendre nombre de membres des présumées élites politiques dirigeantes qui se contrefichent de ces prolétaires en uniforme.

    Évidemment, au sein des familles et des amis de ceux qui sont morts, si par hasard on y lit Charlie Hebdo, certains, dans leur chagrin, pourront estimer que les morts ont été insultés. Il est probable que pour bien des parents et amis de ceux qui sont morts, ces dessins sont inacceptables. Le deuil, c’est un drame.

    Mais, si l’on n’a pas de lien de parenté ou d’amitié avec les morts, et lorsqu’on examine ces images, on ne peut pas honnêtement dire que la mémoire des morts soit insultée.
    Ces images veulent dénoncer les raisons pour lesquelles les 13 militaires sont morts dans cet accident. Ce sont des images qui traitent de politique et qui ne tombent absolument pas dans la dérision.

    D’une part les dessins ne font pas sourire. Il n’y a là-dedans aucune volonté d’humour même macabre. Ces dessins font plutôt penser à ceux de Jacques Tardi sur la première et la seconde guerre mondiale. On peut ne pas les aimer, on ne peut pas dire qu’il s’y trouve la moindre ironie ou le moindre soupçon de moquerie. Avec un autre message, les dessins seraient tout à fait acceptables.

    On y critique des rituels, pas des morts. Ce sont des dessins et des légendes qui accusent ceux qui sont au pouvoir, qui ne risquent pas de mourir mais qui envoient volontiers mourir des hommes pour des motifs beaucoup moins louables qu’on ne le dit.
    Il ne faut pas s’y tromper : pour la caste au pouvoir en France, ceux qui sont morts, même les officiers et même ceux qui portaient des noms à particules, ce sont principalement des prolétaires taillables et corvéables à merci, mais ça on le savait déjà, et maintenant on sait également qu’ils sont consommables.

    Si ce n’était pas le cas, ces 13 morts-là auraient été à l’origine d’un débat parlementaire sur les causes de notre engagement en Afrique et surtout sur la manière dont on le conduit. Ce n’est absolument pas le cas.

    Évidemment, la direction de Charlie Hebdo savait très bien que le chef d’état-major de l’armée de terre réagirait comme il l’a fait : il ne pouvait pas réagir autrement de toute façon. Quant aux politiciens, ils ont l’habitude de débiter des platitudes. Platitudes qu’ils n’ont même pas à écrire ou à concevoir car un de leur communiquant leur fera passer une fiche avec les éléments de langage.

    Mais il faut bien être convaincu d’une chose : la majorité des politiciens qui se sont exprimés, qu’ils soient au pouvoir ou dans l’opposition, ne considèrent pas ce drame autrement que comme une opportunité de relations publiques.

    Alors, tout le monde a le droit de s’indigner, surtout contre ce journal, et c’est vrai que, d’une certaine façon, on peut penser que Charlie Hebdo a choisi la provocation.
    Mais ce ne sont pas les morts et les familles des morts que Charlie Hebdo provoque ici. Ce qui est mis en cause ici, ce sont les politiciens qui donnent des ordres sans jamais assumer les conséquences.

  21. Noël BERGON dit :

    je me souviens la première fois que j’ai lu Charlie…c’était dans une caserne!… par exemple,je ne me souviens pas être devenu d’un seul coût, contre l’armée…à l’époque ,on disait : »si tous les cons volaient ,le ciel serait kaki »…on trouvait ça plutôt marrant et je ne me souviens pas avoir mis l’institution en péril…ni avoir manqué de respect envers quiconque…

  22. Durandal dit :

    Bon ça ne me choc pas plus que ça et au final il y a un fond de vérité.
    Je serais le département marketing de l’armée je rebondirais sur ces dessins pour dire, des trucs comme avant, vous verrez du pays ou les drones c’est l’avenir, accordez nous plus de budget, etc.

  23. fred dit :

    Je ne partage pas vos idées mais je me battrai jusqu’à la mort pour que vous puissiez les exprimer.

  24. olivier dit :

    Je ne suis pas Charlie, je n’aime pas ces gens là, de même pour les islamo parasites qui encombrent ma douce France.
    Charlie a beau de s’en prendre depuis des lustres aux cathos, à Jena Paul II, à l’époque, aux flic, a l’armée, aux politiques de droite à Marine Le Pen, à JM le Pen, ect, ils ne risquent rien, Charlie, ces français ne leur feront rien, car ils ont un minimum d’humour et de deuxième degré. Mais le jour ou ils ont caricaturé le prophète de mes deux, là ils ont compris leur douleur et qu’il s devaient du respect à des barbares qui les ont flingués!

    • Lacatapulte dit :

      Moi je suis Charlie et je suis fier que ma France se construise avec l’Islam comme elle se construit avec le Christianisme et le Judaïsme. Et pourtant je suis athée.
      Par contre ma France ne sera jamais celle de la famille Le Pen, ni visiblement la vôtre cher (très très) vieux monsieur.

      • Czar dit :

        la France n’a pas besoin « de se construire », la c***le, elle existe depuis 1500 ans. T’avais pas reçu la note de service ?

        Y a des livres pour pallier l’inculture crasse de ceux qui ont un peu trop bénéficié de l’école raie -publicaine à collier de barbe.

        et « la France » elle a surtout besoin de ne pas laisser des ordures dans ton genre la défaire en quelques décennies à peine pour offrir sa charogne au reste de l’univers en gage d’amitié à sens unique.

        (marrant d’ailleurs tu fantasmes sur l’âge d’Olivier – comme quoi tu es encore plus con que la normale, les porteurs du prénom « Olivier » ayant rarement 85 piges aujourd’hui – le lepénisme que tu fantasmes voir disparaître étant le premier choix électoral de la jeunesse (et le dernier des boumeurs en voie heureusement de disparition. En un mot ton avis marginal, on se torche avec – et pas façon Lady liberty des Outratlantes.

        s’il en a un de nous deux qui va mettre les bouts, c’est sans doute celui qui va apprendre à s’auto-catapulter

        Tschüss.

        • Lacatapulte dit :

          Pour quelqu’un qui se contrefiche de mon avis vous en mettez une sacrée tartine. Un peu paradoxal ou bien une démonstration de votre bêtise crasse bien franchouillarde ? J’hésite.
          Vive Charlie, vive la satire.

      • Vinz dit :

        Le mec athée qui est fier que l’Islam façonne son pays façon charia donc. Vous avez été catapulté un peu trop près d’un mur visiblement.

        • Lacatapulte dit :

          La charia en France, merci pour ce bon fou rire. Faut arrêter NRJ12 et BFMTV, ça vous monte au cerveau mon gars.

          • ScopeWizard dit :

            @Lacatapulte

            C’ est ça oui , niez les réalités ……….

            Je commence à croire que vous n’ êtes pas athée du tout , mais alors vraiment pas du tout ………..

          • Vinz dit :

            Déjà je suis pas votre gars, plouc de service. Ensuite l’islam et la charia c’est indissociable, c’est pas compliqué à comprendre ; même un mongolitos entre deux spasmes d’hilarité nerveuse le comprendra. Et si vous voulez continuer à vous marrer, puisque visiblement un rien vous suffit comme aux idiots du village, allez vous promener dans vos cités favorites.
            .
            « Moi je suis Charlie et je suis fier que ma France se construise avec l’Islam »
            .
            C’est bien vous qui avez pondu cette débilité abyssale ? Oui ? Non ? Fier d’être l’abruti service en somme ?

      • Auguste dit :

        Une France construite sur l’Islam,le Christianisme et le Judaïsme?: C’est vraiment pas la France de Charlie.Vous devez confondre avec une revue partouzarde

      • ScopeWizard dit :

        @Lacatapulte

        « Par contre ma France ne sera jamais celle de la famille Le Pen, ni visiblement la vôtre cher (très très) vieux monsieur. »

        He ben , ça c’ est intelligent ……

        Bah , si nous souhaitions que lorsque vous serez beaucoup plus âgé , un tas de jeunes cons qui ont oublié qu’ ils allaient vieillir eux-aussi , se foutent bien de votre gueule en vous jugeant juste sur votre âge supposé , histoire que vous passiez pour un vieux , très-vieux con à votre tour , et mieux encore que ce soit pire pour vos proches ………..

        Qu’ en dites-vous , cela vous siérait-il ?

        Ne perdez jamais de vue puisque vous êtes « athée » , ce qui au passage ne veut rien dire , que si la France se construit avec l’ Islam , à terme c’ est l’ Islam qui dominera tout ; maintenant , si tel est votre souhait ( pour le moins insolite pour un « athée » ) , tant-mieux pour vous mais je vous garantis que si vous vivez en France , vous ne resterez pas athée bien longtemps , faudra pas venir pleurer ou se lamenter , certains vous auront prévenu largement à temps mais surtout soyez très fier de votre bévue ( pour pas dire autre chose ) , au moins ça .

      • Pupuce75 dit :

        Lacatapulte ou Lacatastrophe? En fait toi tu es prêt pour le grand remplacement, t’es quoi un inverti islamo-gauchiste? Tu défend Charlie alors que Charlie caricature ton prophète, tu as tout compris!!!

    • Robert dit :

      Olivier,
      Bien vu.
      Ces héritiers de la caricature anarchiste en sont restés à l’assiette au beurre et aux polémistes du début du 20eme siècle, ils n’on pas changé de logiciel, alors que la réalité a sacrément bougée depuis un siècle.
      Toutes les polémistes français vivaient dans un pays ou la culture était bien au-dessus de ce qu’elle est devenue, ou l’histoire commune était connue de tous, ou la patrie avait un sens charnel et spirituel. Même l’affaire Dreyfus dont la réalité a opposée deux conceptions de la patrie ne pourrait se comprendre aujourd’hui ou les patriotes sont traités de fachos et toute la classe politique est acquise au cosmopolitisme. Et ces caricaturistes font semblant de ne pas voir que l’Eglise catholique a renoncé à sa puissance politique et spirituelle, que derrière les « évolutions sociétales » se cachent exclusivement des financiers et des marchands qui déguisent leurs mauvais coups en progrès pour l’humanité, et que l’immigration récente modifie le rapport à Dieu, à l’existence, à la notion même d’être humain. L’islam ne connaît pas la liberté et la licence artistique dont CH se réclame, et ils croient qu’en tapant un coup sur des curés qui ne sont plus que l’ombre d’eux-mêmes, sauf les bons qui rendent les coups, un autre sur des imams qui ne seraient que des curés exotiques, ils en seraient quitte devant leur conscience bornée et figée dans le passé. Mais que ne voila-t-il pas, les musulmans ne pardonnent pas les offenses. Merde, avec les cathos, on s’était habitué à pourvoir tout dire surtout le pire. Et les musulmans ne veulent pas qu’on les critiquent simplement.
      Et une Zineb a quelques difficultés à faire entrer dans la tête de ces ringards la réalité de l’islam dont elle vient.
      C’est bien finalement qu’ils existent, ils montrent à qui veut voir que la pensée de gauche n’a pas quitté le manichéisme pour entrer dans la réalité. ils sont comme des perroquets privés de sons à copier depuis trop longtemps, alors ils ressassent les anciens faute de mieux. Personne n’a la charité de leur dire qu’ils sont anachroniques et pathétiques.

  25. Tremah dit :

    Les indignations, particulièrement quand elles semblent plus motivées par le politiquement correct que par la décence, procèdent rarement de la raison, et je ne suis pas certain que condamner Charlie Hebdo dans la période actuelle soit la chose la plus opportune à faire, surtout de la part d’un militaire.

    Le journal satirique, qui a fait l’objet d’une campagne d’acharnement depuis 2015 conduite par les « islamo-gauchistes » souvent relayés et appuyés dans l’opinion par une clique de pseudo-intellectuels complaisants et d’idiots utiles qui accablent de reproches les survivants de CH, accusés en vrac d’occidentalisme, de sexisme, d’islamophobie, de racisme voire de « néo-conservatisme » républicain, défend aussi sa raison d’être et sa crédibilité.

    CH représente à sa manière une part de l’esprit français et de la singularité française.

    Je me refuse pour ma part à accabler des gens régulièrement menacés de mort par les islamistes, lâchés à peu près par tout le monde et exposés au risque dans l’indifférence généralisée.

    On a assez reproché à CH de s’être laissé « institutionnaliser » au point que certains ont fait du « Je ne suis pas charlie » un slogan politique fièrement partagé avec les islamistes, et faire un procès à CH quand ils visent une institution. Je trouve ça particulièrement contre-productif qu’un général condamne aussi fermement CH en utilisant l’émoi produit la mort de ces militaires en opération, en venant ainsi donner raison à un courant d’opinion douteux constitué d’islamistes et de gens qui souvent pour seul point de ralliement leur détestation commune de la France à travers tout ce qui l’incarne.

    Et puis il faut prendre les choses dans leur contexte. Critiquer l’armée dans les années 70-80, caricaturer les militaires, ça faisait marrer tout le monde. Pacque tout le monde savait que c’était pas bien sérieux, des trucs d’anars et de « planqués » alors qu’il n’y avait pas de risques en filigrane. La conscience du risque a évidemment transformé l’opinion française qui sait que la relative sécurité dans laquelle elle vit encore est proportionnelle au sens du devoir et de l’engagement des militaires, tout particulièrement face à la menace du terrorisme islamique.
    Tout cela est digne de respect. Mais le respect n’est pas la déférence, sentiment assez médiocre en réalité. Le respect dû aux soldats et la déférence envers l’institution sont deux choses différentes.

    Alors tout ça après avoir entendu un général justifier la présence de l’armée française en zone Sahel du fait de la « dette » coloniale de la France envers les Africains, je me demande si la Grande Muette, ça n’avait pas quand même du bon…….. je crois qu’il est bon que chacun reste à sa place, surtout dans les temps troublés où il est si tentant d’abandonner ses repères et de remettre en question ses valeurs en croyant ainsi pouvoir gagner en sécurité ou pire, en croyant par ce stratagème pouvoir amadouer l’ennemi.

    CH est à sa place quand il donne dans l’humour vachard et cruel, et je trouve cela assez sain qu’ils persistent et signent dans cette verve quand tout le monde – politiques, associatifs, églises et maintenant l’armée – leur demandent de renoncer à ce qu’ils sont, quitte à indigner une poignée de hauts-gradés. Ces derniers feraient bien de relire les lettres des poilus. Et de se rappeler que Choron n’était pas tout à fait étranger à la réalité du bidasse:

    https://www.youtube.com/watch?v=maQBTl6n26s

    « L’avantage de l’armée de métier, c’est qu’on n’ a plus à s’emmerder avec des monuments aux morts et des cérémonies à la con. A partir du moment où le gars, c’est son métier d’aller mourir pour sa patrie, et bien, quand il crève, c’est comme si le boulanger tombe dans son pétrin ou le charcutier dans sa machine à bidoche. »

    Je ne veux pas tomber dans une critique un peu facile des commémorations retransmises à la télé et suivie presque religieusement par la population, mais je me demande quel est l’impact de la répétition rituelle de ces images sur l’état d’esprit de nos concitoyens. Il peut aussi y avoir du côté du pouvoir la tentation de repousser les critiques par une mise en scène factice de l’unité collective, entretenue par des commémorations et des solennités de tout ordre. La France semble être plongée dans une atmosphère de dolorisme emprunt d’impuissance en réponse aux attentats et aux crises que traversent le pays, que l’on conjure en mettant en valeur l’héroïsme désintéressé et stoïque des militaires dont on s’abstient pourtant souvent de rappeler le parcours, l’origine ou les idées quand elles ne sont pas compatibles avec une certaine idée du « vivre-ensemble ».

    C’est ça, l’état d’esprit que veulent cultiver les généraux ? Politiquement correct à tous les étages, « anti-charlie » et fausse déférence envers l’institution ? C’est toujours un mauvais signe quand on commence à appeler les gens à respecter la lettre plutôt que l’esprit.

    • igor340 dit :

      Tremah, je vous lis et vous « entends », …: Le pouvoir républicain a effectivement besoin de présenter et de se représenter notre pays comme uni autour de valeurs communes qu’il entretient à répétitions…lassantes … mais la machine tourne à vide : notre peuple est aujourd’hui tellement multipolaires que rien ne peut l’unir, hors polémiques et dissensions. C’est un fait. J’entends votre jubilation de nature historico-politique quant à ses conséquences. Un effet qui manifestement vous était inattendu est que l’armée, après avoir tout fait pour la démonter en coupe sombre, représente toujours un mur conceptuel, peut-être le dernier avant l’inéluctable fin du fantasme historique que représentait notre Histoire de France. Dérouté par 20 ans de haine familiale communiste, anti-sioniste et anarchiste, j’ai pu mesurer au cours des 20 ans de carrière militaire qui ont suivi quel respect, quelle confiance envers les hommes de tous bords et de toutes origines cette armée fait preuve … bien que, je vous rejoins, tous ne soient pas initialement prêts à « vivre ensemble »….être français n’est pas une donnée génétique, cela s’apprend et s’ancre ….parfois dans la douleur…. Etant aussi illusoire d’espérer une prise de conscience qui ne soit pas de nature politique chez CH, n’espérez en aucun cas faire bouger d’un iota l’approche de nos armées. Nous survivrons à la fin de nature capitalistique de ce magazine, mais ne pourrons espérer un avenir sans une colle bien plus puissante que celle qui alimentait vos conflits politiques binaires du siècle dernier.

    • ScopeWizard dit :

      @Tremah

      Hmm …… Je vois ……..

      L’ un de vos proches vient de mourir accidentellement en faisant quelque chose de difficile dans la ville que vous habitez ; sur ces entrefaites , ayant eu vent de la chose , voici qu’ en tant que dessinateur/caricaturiste , j’ illustre aussitôt l’ évènement par un dessin aussi macabre que caustique d’ un goût douteux compte tenu des circonstances et du deuil qui vient tout juste de vous affecter , ce dont tout le patelin où vous vivez et où vivait votre proche pourra profiter puisque ce dessin figurera dans le journal local que je vends , eh non , je ne le donne pas , ma petite entreprise est à but lucratif donc je me fais du fric avec ………. donc entre-autres avec le malheur qui vous frappe sur lequel je viens de rajouter une couche…………..

      La question est : viendrez-vous me féliciter ? Me ferez-vous parvenir un faire-part histoire que j’ assiste à la cérémonie d’ obsèques ? Me proposerez-vous le cordial de l’ amitié ?
      Ou votre réaction sera t-elle tout-autre ?

      Ben voilà , vous avez cerné le nœud du problème .

      Tout repose sur l’ interprétation et sur la perception , cette « interprétation » pouvant s’ orienter , la perception suit , et donc normalement tout peut très bien se passer parce qu’ il y a « hommage » , et il y a le reste dont le foutage de gueule , admettez que ce n’ est pas du tout la même chose …………
      Ou alors , le gars est tordu ; il y en a ………

  26. bressis dit :

    je suis chablis

  27. Daniel BESSON dit :

    Eh bien ! Un vieux scrogneugneu couine et mon ami Papa Tango Charlie lui lêche les randjos , le petit doigt sur la couture du pantalon .
    Même l’ami Jauffrain s’y met :
    https://www.liberation.fr/politiques/2019/12/02/charlie-et-l-armee-francaise_1766810
    Les familles du vol Rio-Paris ou celles des victimes de l’attentat d’Islamabad pourront toujours attendre elles …
    Comme attendent encore celle du CES Edouard-Pailleron ou de l’accident de Beaune .
    Mais là ça a pas duré 96 h avant de baisser son froc .
    Quand je pense que de mon temps ce bon vieux Charlie Brown était interdit dans les casernes comme  » littérature ( ?) pouvant porter atteinte au moral des armées  » et qu’il existait même un  » challenge Charlie  » consistant , pour les libérables , à l’y introduire et le déposer bien en vue de moncolonel ou des cadres d’active …
    A l’ignominie traditionnelle qui caractérise ce journal* il faut désormais ajouter la servilité , la lâcheté , de ses membres . Oui on a le droit d’être antimilitariste ou pro-militaire mais au moins il faut assumer ses opinions fut ce dans une période où l’on cherche à vous imposer par tous les moyens , y compris les plus abjects , le « consensus » et la  » retenue  » .
    Le communiqué du camarade Riss est à rapprocher du communiqué de la maison mère Cégétiste qui a  » condamné  » le twitto d’une de ses UL qui a employé le terme somme toute  » soft  » de « colonialisme  » . Le syndicat qui faisait cracher ses adhérents sur les militaires revenant d’Indochine et qui soutenait les sabotages dans les usines d’armement gourmande ceux de ses membres qui adoptent un terme qui , une fois de plus , est un point de vue que l’on peut considérer .
    Plus que jamais je ne regrette pas de n’avoir pas été  » Je suis Charlie  » , ni d’avoir adhéré que six mois à la Cégété .

    * C’est effectivement un  » journal  » et pas un torchon ou un torche-c.. : J’ai les fesses sensibles et les moyens de m’acheter du papier triple épaisseur ultra-doux !
    Un peu de zique celle que j’ai mis à donf un soir de janvier 2015 . La première m’ a même valu un mois de purgatoire sur les réseaux sociaux :
    https://www.youtube.com/watch?v=tvaKKWv1-tQ
    https://www.youtube.com/watch?v=pLvL_9HQQoE

  28. LE PADELLEC dit :

    Ces fantastiques dessinateurs satiriques envoyons les faire leurs dessins en direct sur les zones de conflits tels des photographes de guerre. Cela leur fera du bien au lieu de faire de la satyre facile derrière un bureau

  29. Lacatapulte dit :

    Un général qui joue les vierges effarouchées.
    Et qui en passant sert la bonne sousoupe à la droite la plus radicale et à l’extrême droite qui toutes deux n’ont jamais été et ne seront jamais Charlie. Il suffit de voir le déferlement de vindictes et d’insultes contre le journal satirique pour s’en rendre compte. Et tout y va la rancœur droitière anti-mai 68, la haine des formations de gauche, voire carrément les vieux fantasmes paranoïaques de l’extrême droite franchouillarde. Toutes ces factions qui représentent un électorat allant du post-sarkozysme au lepénisme peuvent dire merci à ce général sans envergure qui jusque là était médiatiquement insignifiant et compte ainsi faire le buzz. À défaut de se faire un nom.

    • jean pierre dit :

      un peu cacapulte tout ça…….

    • Thaurac dit :

      Et alors, toi le chantre de la liberté de parole et d’opinion, tu n’aimes pas que l’on soit contre ton choix, bravo, mais ça ne m’étonnera guère , car la gauche c’est « hors d’eux , pas de solution , ils sont la pensée unique ».. »
      Les dictatures mondiales à l’heure actuelle sont des dictatures de gauche, donc , parle nous de la liberté de parole dans ces pays!

      • Lacatapulte dit :

        Quel beau ramassis de poncifs et par votre prose vous confirmez la mienne. Sauf que généralement les gens de gauche (comme moi) sont favorables à une presse d’opinion la plus large possible. Même si je vomis la ligne éditoriale de Valeurs Actuelles je considère qu’elle a sa place dans le panel de la presse française au même titre que Politis ou Charlie Hebdo. Je ne suis pas sûr monsieur que vous puissiez en dire autant.
        Et ensuite faire un parallèle entre les dictatures de gauche ou prétendues par les gens comme vous de gauche et la gauche française ça démontre bien votre totale stupidité culturelle. Mais au moins votre prose a eu le mérite de me faire sourire, alors que Charlie lui me fait mourir de rire. En un effort, allez poussez donc, vous allez y arriver, vous êtes suffisamment risible pour cela.

        • ScopeWizard dit :

          @Lacatapulte

          Vous en êtes encore là ? Droite VS Gauche ?

          Vous n’ avez pas encore compris que tout ça c’ est de la merde , tout juste bonne à se foutre sur la gueule , tandis qu’ un tas de politiciens dont c’ est le métier vous poussent et s’ engraissent en comptant les points ?

          Il y a un bien commun , il y a un intérêt commun , c’ est tout , le reste c’ est de la foutaise ; raison pour laquelle perso je vote le plus souvent blanc et depuis des années ……….. Ah , pardon , c’ est que forcément je dois être raciste ; eh oui , c’ est forcément ça…………..

  30. Forban78 dit :

    Ils n’ont pas eu le courage de sortir ce genre d’inepties au moment de l’enterrement des policiers de la préfecture… leur protection rapprochée leur coûte trop cher déjà… ce sont là toutes les limites d’abrutis patentés qui ne vendent plus qu’à moins de 60 000 exemplaires dans les bons moments… quant à ceux qui les soutiennent, ils approuvent sans le dire le ”mur des cons” de sinistre mémoire…

  31. Robinson dit :

    La mort de ces 13 militaires, Daesh a déjà cherché à l’utiliser en se vantant d’en être la cause ; Charlie hebdo l’utilise de la même façon, peut-être aussi dans le même but.

  32. famas dit :

    Qu’auraient pensé les familles et journalistes survivants de Charlie si d’autres organes de presse avaient publié des dessins satiriques pouvant laisser penser qu’ils se réjouissaient de la mort de leurs parents et collègues ?? Charlie-Hebdo a publié des caricatures de son propre drame et bien graveleuse. dans Charlie Hebdo tout le monde en prend pour son grade sans exception mais certain parle sans savoir

  33. Leprince dit :

    ils ont beau se dédouaner mais cela ne suffit pas. Des excuses eûssent été plus convenables, mais le journal reste « provocateur » et refuse de se joindre aux funérailles. Ils ont profité des attentats pour avoir suffisamment d’abonnés naïfs pour les tirer de leur faillite imminente. J’espère que ces naïfs n’ont pas renouvelé leur abonnement et qu’ils fermeront leur canard sans intérêt.

  34. Vinz dit :

    Il y a aussi qqch de troublant de la part du chef politique et du chef militaire, à produire ici immédiatement de ces morts des « héros », tandis qu’ils sont morts dans un accident tragique. Aussi leur a-t-on accordé la Légion d’Honneur. Bien. Mais n’est-ce pas le signe qu’on a en réalité perdu le sens de cette opération, pour se croire obliger de faire appel au héro ? Qu’ils fissent simplement leur devoir, avec les risques consentis associés, ne suffisait-il plus ? Hero subito.
    .
    Un héro doit d’abord se voir proposer un choix, par ex. entre ce qui est juste et ce qui est facile. On ne choisit pas dans un accident, on le subit et puis c’est tout. Les pontonniers (dont un bon nombre de bataves ) à [la victoire de] la Bérézina étaient des héros, sans aucun doute.

  35. Jean la Gaillarde dit :

    Alors moi je vais tenter d’élever un peu le débat :
    Nos soldats reviennent en France et nous faisons une cérémonie, pour moi c’est normal. Après, et ce n’est pas dans l’ADN ni des familles de militaires, ni des militaires en général, je pense que l’on ne doit pas en faire non plus des tonnes. Pourquoi , Nos ennemis nous regardent et nos points faibles peuvent être mis à nu dans de tels moment, or, nous nous devons d’être résilient.
    Nous respectons nos morts, ils seront inscrits sur nos monuments aux morts et les familles seront soutenues. Mais je pense que l’on ne doit pas partir en vrille avec Charlie, les cérémonies, les médias qui passent en boucle les copains qui pleurent, certaines familles qui parlent de leurs conjoint ….. A mon humble avis, c’est trop. On doit montrer une image debout. La presse fait du mal et nos ennemis scrute les médias.
    On devrait, et je rejoinds pour une Raymond75, faire de même avec les pompiers décédés dans le var. Ils doivent être mis sur le même plan et ainsi, nos ennemis verront que nous traitons de la même manière, tous nos militaires, qu’ils meurent dans des opérations de combat ou dans des opérations civiles de sauvetages. Et les Varois sont debout. Voilà ce que j’en pense. Pour Charlie, j’ai déjà dit ce que j’en pensais. Aurait ils accepter qu’un journal satirique caricature les morts de Charlie. Pour ma part, j’aurais été choqué et je ne suis pas Charlie et je ne me suis jamais senti Charlie. J’étais triste que des civils, des policiers (La policière municipale et le policier chargé de la protection) meurent. Mais le sens même du fond de ce journal, je ne partage pas mais je n’aurais pas accepté que l’on caricature Charb, Wolinski …..

  36. fredforce10 dit :

    Moi, si je me rappelle bien, c’est en grande partie parcequ’il y a eu l’attentat à charlie hebdo que l’opinion publique était prête à accepter la mission pour la protection du Mali.

  37. fredforce10 dit :

    En tant qu’ancien militaire je suis un peu gêné que ces conflits récents dégénèrent en démonstrations constantes d’hommages nationaux. On peut bien sûr honorer nos morts et ressouder les liens d’une société qui part en morceaux mais faut pas trop en faire. On affaiblit en même temps la Nation alors que nos Armées font un super job. Que dirons les politiques si un jour nous avons plus de pertes dues cette fois ci aux tirs ennemis? je ne serais pas étonné d’entendre une périphrase de Pétain, j’entends sa voix tremblante de son discours de juin 40  » C’est le coeur …. …. qu’il faut cesser le combat » » un Mélenchon exhumera le discours pour mieux inhumer l’espoir des Africains auxquels on doit bien de se battre avec eux.

  38. Pupuce75 dit :

    Charlie est un torchon pour les collabos islamo-gauchistes et les invertis parisiens. J’espère qu’en 2022 Marine fera interdire cette merde et incarcérer ses pseudos journalistes.

    • Robert dit :

      Pupuce,
      Avec le gauchissement du RN et la quantité d’invertis autour de Marine, à laquelle s’ajoute l’absence de convictions compensée par l’autoritarisme de Marine Le Pen, j’ai bien peur que vous vous fassiez quelques illusions.
      Et elle ne passera pas le second tour même si elle réunissait 40% des votes car le « cordon sanitaire » habituel appellerait à voter contre elle pour n’importe qui en face.
      Et cela même si elle ne rate pas lamentablement son débat d’entre deux tours. 🙂
      Quand à CH, c’est bien à mon avis que ce journal existe, il montre à ceux qui croient à une pensée de gauche construite et rationnelle qu’eux aussi peuvent se tromper.
      Le pire pour un provocateur, c’est qu’on ne tombe pas dans sa provocation et qu’on l’ignore.