CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

 

Europe : Le Congrès américain va prendre des sanctions contre le projet russe de gazoduc Nord Stream 2

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

109 contributions

  1. Titi74 dit :

    La russie est en europe géographiquement n’en déplaisent aux américains.
    Maintenant que l’UE et la Russie travaillent en bonne et honnête intelligence, on comprends aisément que sa pose un sérieux problème économique aux US,;plus besoin d’acheter leur gadget militaire (gouffre à pognon), et surtout un développement économique profitable aux Européens de l’ouest à l’est. Le système de va t »en guerre des USA a fait long feu, il faudra trouver autre chose…

    • R2D2 dit :

      « Maintenant que l’UE et la Russie travaillent en bonne et honnête intelligence »
      Oui enfin bon la Crimée puis le Donbass je n’appelle pas ca une relation sereine et paisible. Et la Transnistrie ce n’est pas Disneyland… Idem pour la Georgie, 2008 ce n’est pas si éloigné que ca.
      On pourrait aussi parler Kaliningrad où encore des vols de bombardiers sans transpondeurs…

  2. Carin dit :

    Nos amis Allemands doivent commencer à se demander si la mère Merkel ne s’est pas un peu précipité pour condamner le père Macron sur la mort cérébrale de l’OTAN!!! Et les Américains doivent être aux anges d’avoir trouver un remplaçant suce Belin… j’ai nommé la Pologne qui comme par hasard s’attaque à … ENGIE! D’ailleurs ENGIE devrait couper l’approvisionnement en électricité de la Pologne… à l’entrée de l’hiver, ça leurs ferait les pieds de revenir quelques semaines à la bougie et autre lampe à huile, et à casser tout les meubles de la maison pour se chauffer.

    • Castel dit :

      Certains n’ont pas l’air de comprendre que ceux qui dirigent les Etats Unis, défendent avant tout les intérets des grands groupes financiers qui la compose.
      on le voit clairement ici :
      Ce n’est pas l’intéret même des Etats Unis qui est en jeu ici, mais celui de ses groupes gaziers…..
      Mais voila, il y a un amalgame évident entre les deux, comme ont le voit aussi en ce qui concerne les « Gafas » vis à vis de la France….
      En fait, les véritables dirigeants des Etats-unis sont les grands groupes financiers qui la compose, surtout avec le président actuel !!

  3. Belzébuth dit :

    Les guerres ne sont pas dues à des enjeux idéologiques et surtout énergétiques.
    C’est pour préserver la flore sous-marine, j’ai bon, là ?
    https://www.france24.com/fr/20181122-nord-stream-2-turkstream-gazoducs-discorde-russie-usa-europe

  4. Raymond75 dit :

    Oui, il faut protéger l’indépendance énergétique de l’Europe (louable soucis de notre fidèle allié et chef du ‘monde libre’), et donc il faut acheter gaz et pétrole US ou Canadien.

    Les gauchistes drogués chevelus barbus et incompétents disent que les US sont impérialistes !!! Quelle bande de nazes .

    • Le Glaive dit :

      @Raymond 75 : surtout, ne changez rien ! Vous êtes une sorte de mètre étalon de ce que peut être l’hystérie anticommuniste, anti rouge, anti-russe. La richesse de votre vocabulaire pour décrire les gens qui ne pensent pas comme vous, est impressionnante : même à la meilleure époque du Front National, on n’avait guère de tirade aussi brillante !
      Le saviez-vous ? Je constitue depuis un certain moment une sorte de compilation, un florilège, de ce qu’est l’expression anticommuniste en France, et plus globalement l’expression hostile aux ennemis qui nous sont désignés depuis 1917 et 1945.. les anticommunistes patentés dont vous faites brillamment parti, produisent une logorrhée fort utile pour démontrer à quel point ils sont stupides, et pour un jour les exposer au public afin qu’il les juge.
      Vous êtes en quelque sorte les idiots utiles de vos adversaires: il leur sera si facile de montrer votre inexistence et votre nocivité dans l’espace public !
      Dernière remarque : au début de votre commentaire, lorsque vous affirmez qu’il faut protéger notre indépendance en nous soumettant aux Américains et aux Canadiens, vous faites une démonstration éclatante d’absurdité, un oxymore de la plus belle facture .
      je vous en prie: continuez sur cette lancée, vous serez certainement en tête de chapitre dans la compilation !

      • Jean (le 1er) dit :

        @le Glaive : on dirait que vous et le 2e degré ça fait deux….

      • Carin dit :

        @le glaive
        Mettez-vous en tête de liste.. parce que @Raymond 75 parlait au second degré !

      • Franz dit :

        Vous ne pratiquez pas Raymond depuis assez longtemps pour discerner que certains de ses commentaires sont du deuxième (au moins) degré.
        Là c’était quand même assez gros pour soupçonner qu’il plaisantait ^^.

      • Castel dit :

        Euh…..il me semble que Raymond75 utilise le second degré, dans son post, pas vous ?

        • Frank dit :

          Quand le DOJ US prend des mesures de rétorsions iniques sur nos entreprises, c’est du 1er, 2ème, Nème degré?
          Non, c’est des faits, acceptés et même applaudis par certains, avec le cortège d’appauvrissement global, et de licenciements qui suivent.
          Et le plus comique de la chose, c’est que ceux qui ne se sentent pas concernés sur l’instant le payent quand même par notre fiscalité exemplaire ensuite. Vases communicants, le B.A.BA du Trésor.
          Les mêmes qui défendent notre souveraineté, au premier degré.
          C’est vrai que quand on aime ses « alliés », on ne compte pas.
          Amusant.

      • Vinz dit :

        Y connaît pas le Raymond du 75 lui. Par contre en hystérie oui.

      • LEONARD dit :

        Pol-Pot, sors de ce pseudo !

      • Stoltenberg dit :

        L’état de santé mentale du « Glaive » se dégrade de plus en plus. On appelle les secours ? C’est à nous de le faire ? La famille ne s’intéresse pas à vous ???

      • ScopeWizard dit :

        @Le Glaive

        Décidément , en ce moment le « second degré » , qu’ est ce que ça y va ! 🙂

        Cela étant , je crois très sincèrement que vous n’ y êtes pas ; notre ami @Raymond75 me paraît d’ entrée nettement plus proche de votre façon de penser et de percevoir le Monde que le laisserait supposer la puissante salve d’ artillerie lourde avec laquelle vous le saluez , lui et son espèce de « parodie » plutôt amusante dès lors que l’ on sait à qui nous avons affaire …………..

        Passez donc nous rendre visite plus souvent , ainsi vous connaitrez mieux le « bestiaire » ……….. 😉

        En aparté , concernant le Communisme , déjà il serait bon que je relise le Manifeste » de 1848 , ensuite que je replonge dans Marx ou Engels car malheureusement on ne peut pas dire que ce que certains ont fait de cette idéologie n’ ait pas été entaché de quelques milliers d’ hectolitres d’ hémoglobine juste afin de la mettre en place ; indépendamment de la soif inextinguible de toute-puissance de certains « excités du ciboulot » tels Lénine ou Staline , il doit y avoir d’ autres raisons et j’ ai précisément ma petite idée sur la question ……………

        Prolétaires de tous les pays , unissez-vous ; sentiment de libération face à l’ oppression sociale , etc ……….

        Bref , à creuser et re-creuser en essayant d’ éviter de faire le Tuco moyen…………
        https://www.youtube.com/watch?v=hCRZicO9Bhk

        Version courte ……
        https://www.youtube.com/watch?v=vWNe_5ZpSCo

    • Le Glaive dit :

      @ Raymond 75 : je reconnais ma confusion, désolé, mais il est si rare de trouver du 2ème degré sur ce forum où les militaires, x ou pseudo, abondent, et qui ne connaissent que le premier degré, que je suis tombé dans le panneau..et ici le second degré ressemblait tellement à « du vrai « ….. tant pis, je ferai plus

      • Raymond75 dit :

        Je vous pardonne mon frère.

      • ScopeWizard dit :

        @Le Glaive

        Houla !

        En réalité , ici vous trouverez plus d’ esprits farceurs que vous imaginez ; simplement , tous ceux qui en font partie ne sont pas en permanence dans ce registre , quant aux autres , indifféremment , certains peuvent , parfois , y avoir recours ………..

  5. farsight dit :

    Alors je vais dire mon avis, de consommateurs de gaz. Je m’en fiche des ukrainiens, polonais et autres pays de l’est. Si le gaz est moins cher que ses concurrents, je m’en fiche qu’il soit russe, je l’achète. Un moment donné, j’ai pas envie de payer plus cher du gaz pour des polonais, ukrainien et autre, que je n’ai jamais vue et qu’il n’ont rien fait pour moi. Pourquoi je devrai refuser du gaz moins cher, juste parce que c’est fabriquer par la russie . En effet, les pays utilisant le gaz russe seraient ( à confirmer, varie selon les chiffres ), moins cher que les autres . Alors si le gaz est moins cher pour les consommateurs, si le gaz est russe, je serai pour gazprom. Et contre les Etats-unis, polonais et ukrainiens tout simplement . Après tout, les allemands ont surement des bonnes raison de vouloir le gaz russe.

    • HBOB dit :

      Entièrement d’accord ! Que les yankees gardent leur gaz plus cher et leurs arguments pour enfants attardés

    • kakane57 dit :

      On ne mesure pas encore suffisamment les conséquences de la décision prise par Merkel, sous la pression des écologauchistes, de fermer les centrales nucléaires.
      Aujourd’hui, cette fermeture est compensée par les centrales au charbon et demain par le gaz Russe qui rendra l’Allemagne et par effet domino, toute l’Europe dépendante de Moscou. Il ne sera même plus question d’armes nucléaire… une simple vanne suffira à dominer l’Allemagne !

      • R2D2 dit :

        « On ne mesure pas encore suffisamment les conséquences de la décision prise par Merkel, sous la pression des écologauchistes, de fermer les centrales nucléaires. »
        +1000.
        Décision faite en surfant sur la vague de l’émotion. Aucun recul.
        Après la Russie n’est pas le seul fournisseur en gaz…

      • Pelleport dit :

        @kakane57, pas toute l’Europe dépendante : il reste ces irréductibles français qui fonctionnent encore au nucléaire. Et peut-être d’autres, je ne sais pas.
        Il est vrai qu’en France l’on parle beaucoup de « transition énergétique » et que ça signifie déconstruire les centrales nucléaires.
        Vrai aussi qu’il est à craindre, compte tenu du dysfonctionnement habituel de notre système politique où un seul politicien détient un pouvoir absolu, qu’un jour une décision funeste et définitive soit prise (genre « j’arrête NDdL parce que tel est mon bon plaisir »).
        Mais jusqu’à ce jour futur et hypothétique l’on ne pourra pas dire que « toute l’Europe (est) dépendante de Moscou ».

      • Carin dit :

        @kakane57
        Et vice versa!!!
        On parle de milliards de dollars… vous pensez que les russes vont jouer à « si tu fais pas ce que je dis, je ferme le robinet de gaz!! »
        L’Europe peut également dire « si tu fais pas comme je dis, je ferme l’arrivée de gaz, et tu t’assois sur quelques milliards d’euros annuel! » 

      • Vinz dit :

        Ya pléthore de gaz de par le monde. Tous les jours l’on annonce des nouvelles découvertes de gisement. Suffit de se baisser pour en ramasser.

    • Polymères dit :

      Idem pour le pétrole saoudien?

    • davdav dit :

      Le raisonnement pourrait être le même pour les armes !
      Si les armes sont moins chères ailleurs, pourquoi les faire nous même ?
      L’énergie, ce n’est géopolitiquement pas une marchandise comme des jouets pour enfants…

  6. Cartésien dit :

    Pour être logiques avec eux-mêmes, les Américains devraient donc se retirer de l’OTAN.
    J’ai bon ?

    • Parabellum dit :

      Mince alors les éoliennes et les panneaux solaires ne suffisent pas ? Les américains depuis le gaz de schiste sont libérés des risques pétroliers et donc font une autre politique…nous on ne fait que du blabla écolo mais on devrait surtout penser aux besoins croissants de puissance énergétique et notamment électrique…usines marée motrices géothermie etc .

  7. ScopeWizard dit :

    Ça y est , vous réalisez à quel point l’ Europe n’ existe plus que comme paillasson des USA ?
    Genre W.E.L.C.O.M.E

    Nous ne sommes plus maîtres chez-nous , c’ est fini ; les Américains décident de notre sort de A à Z ……………….

    À nous de toujours nous montrer dociles et obéissants , et tout ira bien ; comme des enfants , quoi ……….

    • GELASE dit :

      Rien de changé depuis 1945 en clair….

      • Ludovic dit :

        Bonjour Gelase,
        Oh il s’est passé des choses quand même depuis 45 (sortie de l’OTAN, fermeture des bases americaines en France, expulsions de « diplomates » américains espions par Pasqua, refus de la guerre en Irak et tout ce qu’on ne sait pas…)

        Par contre depuis 2007, je vous l’accorde, c’est pitoyable :
        forcément quand on a
        -un président de la République Française qui envoie son gosse dans une école militaire Américaine et réintègre la France dans l’OTAN
        -un premier ministre qui postule pour être Maire d’une ville Espagnole,
        -un autre Président qui balance des secrets d’Etat classés Secret Défense à des journalistes
        -Des sanction votées contre les Russes qui pénalisent notre économie et nos agriculteurs….
        – La vente de nos industries stratégiques (Alstohm !!!!)
        etc etc
        On peut effectivement s’interroger sur la capacité de nos dirigeant à garantir l’indépendance et la souveraineté de notre pays !
        Qui plus est contre les Etats Unis qui nous espionnent officiellement et nous imposent leur « droit extraterritorial ».

        • Jean-Marie H. dit :

          Ludovic : n’oublions pas, dans les années 90 les sanctions américaines contre l’Irak.
          .
          Outre le drame humanitaire qui s’ensuivit, elles furent terribles pour l’élevage volailler breton qui exportait beaucoup en Irak.
          .
          À Paris, tout le monde s’en foutait.

        • Électeur dit :

          Chez nous, Droite comme Gauche s’alignent sur les US parce que « la France doit tenir son rang » (F. Mitterrand).

    • Nico St-jean dit :

      Hey Scope, Wake up ! Vous êtes encore en pleine ronde de sanctions multilatérales avec les USA contre la Russie en raison de l’affaire ukrainienne .. et là des membres de l’Europe (Allemagne) se rendent dépendant du gaz russe avec probablement la société la plus mafieuse de Russie ! Comprenez la réaction américaine bon sens !

      • ScopeWizard dit :

        Que je comprenne la réaction de bon-sens de ceux qui ont précisément fait de la MAFIA ce qu’ elle est devenue en Europe mais aussi chez-eux par vases communicants ; well OK , on va faire ça mais par contre je ne vous garantis point le résultat …………..

      • Aymard de Ledonner dit :

        Non. La Russie n’a que du gaz et des armes à vendre. Garder un minimum de crédibilité en temps que fournisseur est vital pour eux.
        Il n’y a pas dépendance au gaz russe. En cas de coupure, ce sera difficile quelques mois tout au plus, le temps d’aménager plus de terminaux pour le gaz liquéfié américain ou qatari. Ensuite ce sera terminé pour les russes. Ils auront perdu la majeure partie de l’Europe comme client et deviendront prisoniers des chinois.
        Le gaz n’est pas une denrée rare. C’est juste une question de prix.
        C’est la Russie qui dépend de l’Europe car l’Europe lui achète du gaz et lui fournit des devises. La Russie n’a que deux clients majeurs, l’Europe et la Chine.
        Par contre du gaz, l’Europe n’a que l’embarras du choix pour en acheter : la Russie, les US, le Qatar, l’Algérie…

        • Nico St-jean dit :

          @Aymard de Ledonner
          .
          Je suis absolument d’accord avec les arguments de bon-sens que vous partagez. C’est une certitude que la Russie se tire une balle dans la pied si elle coupe le robinet vers l’Allemagne mais l’Allemagne aura le temps de souffrir si elle n’à pas de réels autres fournisseurs. Vous-vous souvenez du « choc » allemand lors des menaces russes pendant l’affaire ukrainienne ?
          .
          N’oubliez pas le Canada. Nous sommes entrain de construire un grand centre de liquéfaction de GNL au Québec pour exporter ledit gaz naturel liquéfié vers l’Europe et en grande quantité. Est-ce qu’il nous resteras un peu de place sur le marché européen après les deux gazoducs russes (en compte celui de Turquie) ? j’en doute .. Et cela me préoccupe tout autant.

      • John dit :

        Est-ce que le pétrole du moyen orient est plus éthique?
        L’Allemagne ne se rend absolument pas dépendante de la Russie, c’est le discours de Trump à l’ONU auquel la réponse allemande de… se moquer de Trump… Durant ce discours, l’assemblée entière s’est moquée de lui… Et le seul président salué par Trump a été… Kim Jong Un.

        L’Allemagne diversifie son approvisionnement en gaz car son besoin augmente avec la fermeture de centrales nucléaires et au charbon…
        Donc oui, augmenter le débit de gaz russe et la possibilité d’obtenir du gaz américain, norvégien, britannique avec ce terminal gazier, c’est une solution de diversification qui démontre une absence de dépendance à long terme.
        https://www.youtube.com/watch?v=Eupg0-vjdHQ
        https://www.youtube.com/watch?v=lUrwUjG2YpM

        Et la stratégie allemande qui est d’augmenter la production de renouvelable est justement en train de travailler sur l’indépendance énergétique…

      • olivier15 dit :

        Bon sens?!? et non, Scope a terriblement raison. Pourtant, vous autres du Canada, vous êtes rodés au paillasson, non? Ce monde géopolitique m’emmerde. Je pense que nous devrions travailler davantage avec les russes. ( et voir la tronche de ces filles de joie de polonais ) Les rouges ne sont pas le top, ça c’est sûr. Mais les américains….

        • Nico St-jean dit :

          @olivier15
          .
          « Pourtant, vous autres du Canada, vous êtes rodés au paillasson, non? »
          .
          Et non ! … Nous sommes autant dépendant des USA qu’ils le sont de nous du point de vu économique. C’est pour cela que Trump c’est planté avec l’ALENA 🙂 Les deux cultures sont proches, mais à la fois très différentes (surtout en comparant avec les différents états US) On à dit non à la guerre d’Irak de 2003 également, etc. Le Canada est surtout dépendant militairement des USA mais avec une position économique aussi forte avec le voisin du sud, nous les tenons très bien en respect. À vrais dire, je ne connais aucuns canadiens se sentant en complexe d’infériorité vis à vis des USA.

        • ScopeWizard dit :

          @olivier15

          Et si vous saviez à quel point Scope en a ras le bol d’ avoir raison ; surtout que dans cette « raison » il y a en fait une énorme part de logique , c’ est à dire le truc basique à la portée de ceux qui réussissent à se doter d’ une capacité de réflexion par eux-mêmes , ce qui devrait être le cas d’ une majorité de nous tous …………….

          Bref , c’ est encore pire ………..

      • Carin dit :

        @nico st jean
        Faux… la réaction américaine n’est basée que sur la perte que ses entreprises gazières vont devoir enregistrer!!!

        • Nico St-jean dit :

          @Carin
          .
          Les deux en fait tant ils y voient un non-sens, tant ils veulent vendre du gaz en Europe. Et je ne pense pas non plus que des sanctions soient la bonne réponse de la part des américains.

    • Vivo dit :

      You’re welcome Scope

      Petite pensée émue pour toutes les groupies des usa présentes dans ce forum et qui viennent de comprendre que leur idole ne leur veut pas que du bien (choc total), serrez vos fesses svp, çà va faire mal 🙂

      Bon, malheureusement, la seule façon de se débarrasser, une bonne fois pour toutes, de ces boulets de ricains, seraient d’abandonner leur monnaie de singe, mais il faut de la volonté et du courage, eh oui même pour la Chine c’est pas facile. Mais le monde y arrivera un jour, c’est vital pour avoir la paix. Un monde sans l’action néfaste des ricains.

      • ScopeWizard dit :

        @Vivo

        Thank You ! 🙂

        Certes , mais tout est si imbriqué et gravite tellement autour du $ Dollar que s’ extraire de tout cela tout en proposant une alternative aussi crédible que méliorative paraît très compliqué !

  8. Thaurac dit :

    D’un coté, on peut comprendre l’étonnement des Usa.
    Comment dépenser des milliards en armement, instituer des sanctions pour une annexion non reconnue..etc …au présumé ennemi numéro d’une alliance, et s’en rendre dépendant par la fourniture d’énergie?
    C’est réellement le monde à l’envers mais aussi, la « réal politik »…
    Je ne pense pas qu’au moindre couac, la Russie coupe le robinet car elle attend ce débouché depuis longtemps et ne tuera pas la poule aux œufs d’or, car de loin, c’est plus profitable que de vendre , même à la chine ou à ses ex républiques.
    Mais s’il y a des sanctions, les entreprises européennes ont du souci à se faire pour les transactions bancaires entre autres..
    Je pense que la france attend le branchement de l’italie par Eni, alimenté en gaz naturel d’Israël,d’Égypte, (pour le Liban et Chypre, c’est pas encore en exploitation).

    • Czar dit :

      marrant, moi ce qui « m’étonne » un peu plus, c’est que des yankees vivant sur un autre continent s’autorisent de voter une loi prétendant punir des Européens pour un accord commercial qui ne regarde qu’eux

      depuis quand sont i-il chargés de définir « la sécurité énergétique de l’Europe », et surtout de l’exercer contre les Européens eux-mêmes ?

      • R2D2 dit :

        On peut aussi ajouter que malgré l’embargo mis en place pour soutenir l’Ukraine les entreprises américaines ne se genent pas pour continuer leur petites affaires avec la Russie.
        Bonne pomme d’européens…

      • Ludovic dit :

        Depuis que nos Président leur permettent de le faire : je dirais 2007 à vu de nez, peut être 2003 et le refus de la guerre en Irak, durant les années suivantes la Diplomatie Française à fait feu de tout bois pour donner des gages d’allégeance…
        (voir Thinker View sur la diplomatie Francaise : passionnant !)

    • Polymères dit :

      Le fond du problème n’est pas récent et ce n’est pas vraiment la dépendance énergétique de l’Europe qui inquiète.
      Nord Stream comme South Stream (remplacé par le Turkish Stream) sont avant tout des gazoducs de « contournement », histoire de séparer l’Europe en deux, d’un côté la vache à lait qui amène la source de revenus vitale à l’économie russe, de l’autre les pays de l’Est.
      Mais le hic c’est que Moscou utilise le gaz comme un levier d’influence sur ces pays (ou la corruption est partout et ou les problèmes économiques se posent). Le cas ukrainien est très symbolique, une Russie imposant un tarif préférentiel un jour, puis le réévaluant (pour obtenir des concessions derrière), les ukrainiens ne voulaient pas payer la différence et les russes ont créer une « dette » à rembourser. Là aussi, les ukrainiens ont dis non et ils se sont carrément fait couper le robinet privant de facto toute l’Europe qui y transitait, amenant à une crise. Du côté de Moscou c’était la solution passait par des gazoducs de contournement, du côté de Bruxelles on cherchait des alternatives pour réduire la quantité de gaz russe.

      Les russes plutôt que trouver une solution logique s’imposant à tous ses clients de manière égale, ils ont espérés pouvoir continuer à influencer les pays de l’Est sur lesquels ils ont encore des vues tout en vendant de la quantité plus à l’ouest.
      Malheureusement pour les russes, les pays intégrés à l’UE ne sont pas dans la même situation que ceux qui sont en dehors de l’UE, leur économie est globalement plus riche qu’en Russie et ce ne sont pas quelques ristournes sur le gaz qui va changer la politique chez eux. D’ailleurs si on remarque bien, ces pays de l’Est membre de l’UE cherchent des alternatives (dont le gaz liquéfié US) aux russes, pour se débarrasser de cette influence, si ce ne sont des gazoducs allant dans le sens inverse, via le North Stream et Turkish Stream, faisant qu’il devient compliqué pour Moscou d’avoir cette « option ».
      A vrai dire, ceux qui sont vraiment emmerdé, c’est l’Ukraine et la Biélorussie. L’affaire du conflit ukrainien de 2014 ne peut pas pousser à nier cette tendance russe à lorgner ses voisins et le gaz était une grosse partie du chantage de 2013 entre Moscou et Bruxelles sur une aide à accorder à Kiev en face de gros problèmes financiers.

      Tout le problème n’est pas du fait de la nationalité du gaz, mais le fait d’une politique russe qui voit encore l’Europe comme terre d’influence (ex URSS) ou à influencer tout en préservant de bonnes relations avec ceux qui ont de l’argent pour nourrir cette Russie, qui s’achètera ensuite des armes, qui envahira ses voisins en annexant des territoires.
      Cette guerre d’influence digne de la guerre froide existe toujours, les américains y jouent aussi, on peut critiquer ces derniers, mais dans ce cas restons lucide aussi sur le jeu russe, l’un ne va pas sans l’autre et c’est à nous de nous affirmer, cela ne se fera pas sans emmerder les deux, ne pas croire que Moscou soutient une Europe fort et unie qui se défend comme une grande puissance. Le problème russe en Europe n’est pas juste américain, ce n’est pas le départ de ces derniers qui va amener la bonne entente, il doit y avoir un changement du côté russe également.

      • R2D2 dit :

        De meme la « diplomatie du gaz » est problématique avec la Bulgarie et sa région « séparatiste », la Transnistrie.
        Et là le problème est bien plus délicat car contrairement à l’Ukraine elle fait partie de l’Union Européenne…

      • Comte SERGE dit :

        @Polymères. Bonjour. Je vous propose un autre point de vue sur le conflit du gaz russe en Ukraine. En effet, il ne faut pas oublier que l’URSS fournissait l’or bleu aux Européens sans interruption depuis plusieurs décennies et même au moment le plus chaud de la guerre froide (les Euromissiles). Après la chute du mur de Berlin et l’indépendance de l’Ukraine, les liens entre les deux pays restaient amicaux et formalisés par le traité d’amitié russo-ukrainien en 1997. Ces relations cordiales se confirment également sur le plan commercial, car quasi-totalité de la production ukrainienne s’écoulait en Russie, et l’Ukraine bénéficiait des tarifs très privilégiés, comparé au marché européen.
        Mais voilà que les relations commencent à se détériorer entre les deux voisines, « highly probably » sous l’impulsion américaine, mais également à cause d’absence de toute perspective de croissance économique et industriel en Ukraine. De plus, le pays de transit, n’étant plus en mesure de payer sa consommation de gaz, avait commencé à siphonner les réservoirs souterrains, mis en place pour compenser la baisse du trafic en période hivernal, et ce pendant plusieurs années. Par ailleurs, le rapprochement avec l’Occident en général et les USA en particulier, ainsi que la politique intérieure, considérées hostile par la Russie, que l’Ukraine menait depuis le début des années 2000, et tant d’autres facteurs ont fait en sorte qu’il n’y aient plus de raisons de vendre le gaz à un tarif amical. Rappelez-vous l’affaire de Timochenko et son accord avec Poutine sur le prix du gaz qui était largement supérieur à celui que voulait l’Ukraine, mais qui étaient néanmoins inférieurs à ceux du marché européen.
        Je me souviens de nombreux papiers de l’époque, plus ou moins objectifs sur ce conflit, qui évoquaient de bout des lèvres le vol du gaz russe par les Ukrainiens, ainsi que leur refus de payer au prix exigé par la Russie. Pleins d’autres dénonçaient « l’arme politique » utilisée par la Russie vis-à-vis de sa voisine récalcitrante. Tout comme un boulanger qui refusera de vous donner gratuitement une baguette tous les jours juste parce que vous êtes son voisin, la Russie avait décidé de couper le gaz, en absence de réaction quelconque de la part de l’Europe. Et c’est précisément ce geste-là que tout le monde s’en souvient.
        Quant à la dépendance des Européens du gaz russe, ce n’est qu’un argument politique, qui ne relève à mon sens que de la démagogie, car aucune des puissances actuelles n’est totalement autonome et autosuffisante. Tout le monde dépend de quelqu’un.

    • John dit :

      Depuis quand l’approvisionnement énergétique sanctionne les pays producteurs?
      Parce qu’il y a de quoi s’attaquer aux exportateurs moyen-orientaux aussi…
      Et si on suit la logique plus loin, on pourrait aussi refuser le pétrole et le gaz américain pour les guerres illégales ayant provoqué des millions de morts en guerres civiles ensuite… la guerre en Irak par exemple !

      Moi je vois la chose d’une manière différente. L’armement nucléaire n’est pas seul à faire de la dissuasion. L’autre élément à faire de la dissuasion, c’est l’intrication économique. La Russie ne survivra pas sans exportation vers l’Europe. Donc elle risquera plus facilement d’aller vers une stratégie conflictuelle.
      Par contre, avec des relations économiques fonctionnant pour l’Europe et les USA, pas de problème.

      Ensuite, en termes de dépendance, l’Allemagne et donc l’Europe y travaillent en construisant ce terminal gazier à très haute capacité qui permettra aux Norvégiens, aux Américains, aux Algériens et aux Qataris de venir livrer leur gaz. Donc au contraire, l’Europe diversifie en ce moment son approvisionnement…
      La demande de gaz augmente, donc un nouveau pipeline avec la Russie n’est pas une mauvaise solution.

  9. Auguste dit :

    Pour South Stream, l’UE n’a pas eu besoin des USA pour faire capoter le projet.Faut dire que le gaz arrivait en Italie.On reprochait notamment à South Stream de contourner la pauvre Ukraine.Le North Stream arrive en Allemagne et il contourne aussi l’Ukraine.Mais l »Allemagne c’est plus mieux,l’Italie c’est pas si tant bien.

  10. Czar dit :

    « Quoi qu’il en soit, la Pologne a déjà sanctionné une entreprise liée au projet Nord Stream 2. En effet, le 8 novembre, l’Office polonais anti-monopole [UOKiK] a infligé une amende de 40 millions d’euros à Engie au motif que le groupe français a « refusé, de manière répétée et sans fondement légal » de lui communiquer des informations sur le financement du gazoduc ainsi que des précisions sur ses rapports avec Gazprom. »

    il est des choses que je ne comprends pas : quelle est la compétence des polaques là-dedans ? J’imagine que ce gazoduc ne passe pas par leurs eaux territoriales donc de quoi se mêlent-ils ?

    est-ce que Paris appuie le projet ou bien l’ex-GDF est seul en ligne ?

    • Mike dit :

      Pour des raisons politiques (et historiques), la Pologne entend devenir totalement indépendante du gaz russe et jouer un rôle économique dans la distribution du gaz en Europe. Elle projette pour ce faire la construction d’un gazoduc reliant la Norvège à son territoire, au port de Nierchorze près de la frontière allemande, via le Danemark (en service pour 2022), et a ouvert en 2016 un terminal gazier à Swinoujscie (jusqu’à 7 milliards de mcubes par an), ceci en plus d’une production domestique. Le doublement du gazoduc germano-russe Vyborg-Greifswald déjà existant, dit Nord Stream 2, constituerait une concurrence sévère pour le projet polonais. Sachant que le projet Nord Stream 2 est cofinancé par l’Allemagne, la France, l’Autriche, les Pays-Bas et la Grande-Bretagne, via leurs sociétés pétrolières, la bataille intra-européenne est lancée.

      • Czar dit :

        merci pour vos éclaircissements, mais ils ne répondent pas au fond de ma question : par quel biais LEGAL la pologne se permet-elle d’intervenir dans un dossier qui n’est normalement pas de son ressort puisque j’imagine que Nord Stream évite justement les eaux territoriales polonaises justement pour les raisons indiquées ci-dessus.

        • aleksandar dit :

          Engie travaille en Pologne dans la distribution de électricité.
          Le gouvernement polonais prétend que puisque Engie travaille en Pologne, il a le droit de lui demander toute sa comptabilité dans le monde entier.
          (Je vous croyais mieux informé mon brave ! )

      • didixtrax dit :

        concernant l’hypothétique gazoduc Norvège-Pologne, son tracé Ouest-Est devra nécessairement le faire passer par-dessus le NordSream-1 déjà existant : selon la réglementation internationale, il faudra obtenir l’autorisation de Gazprom ! quelque chose me dit que ça pourrait prendre un certain temps, voire un temps certain. Je ne parierai ni sur la réalisation du Norvège-Pologne ni –ce cas échéant– sur sa date d’entrée en service.

  11. Bloodasp dit :

    Ahahahha, je jubile, j’exulte, j’en attendais pas autant de nos amis US. ON voudrait accélérer la prise de conscience des Européens quant à leur statut de vassaux qu’on s’y prendrait pas mieux.
    Finalement TRUMP est un cadeau du ciel…….

    • R2D2 dit :

      Meme pas. les Européens continueront a etre des idiots de service… A ce stade cela en devient désespérant.
      Certains ont fait le pari qu’ils allaient faire le dos rond pendant 4 ans mais c’est bien parti pour qu’il y ait 4 ans de plus.

  12. Nico St-jean dit :

    Mouais, il y en à 5-6 en hauts sur le fil qui ne réalisent pas ce qu’est la sécurité énergétique ainsi que la compétition énergétique […]
    .
    Les gars, l’Ukraine ? Juste après les petits hommes verts, l’UE sanctionne de pleins fouets la Russie, quelle à été ça première menace envers l’UE ?  » Si vous nous sanctionnez trop fort, nous vous coupons le gaz » …
    .
    Là vous êtes entrain de vous mettre totalement dépendant du gaz russe mais jusqu’à la moelle.
    .
    Les accords pour l’Ukraine ne sont toujours pas respecté par la Russie ,dixit l’Allemagne, mais cette même Allemagne fait du buisness avec la Russie … wow c’est beau l’Europe de temps en temps.

    • Czar dit :

      écoute petit kébékwa américanolâtre, lorsque je verrai des salles de prière orthodoxes dresser leurs bulbes dorés aux quatre coins du pays de France, je m’inquièterai du gaz russe, autant que du gaz algérien ou du pétrole de tes amis Séoud.

      Le quart de notre consommation peut être gagné par l’efficience énergétique (on commence dans certaines villes à installer de éclairage intelligent capable de s’allumer et s’éteindre en fonction des passages), pour le reste nucléaire, renouvellbables plus efficaces, et filières locales, bois et géothermie.

      Il n’y a que les petits néo-cohen de Washington et leurs affidés pour avoir peutr de l’Oncle Vlad et de son robinet magique – dont il a nettement plus besoin que nous.

      • Nico St-jean dit :

        @Czar
        .
        « lorsque je verrai des salles de prière orthodoxes dresser leurs bulbes dorés aux quatre coins du pays de France, je m’inquièterai du gaz russe, autant que du gaz algérien ou du pétrole de tes amis Séoud. »
        .
        Vu ton niveau, qui commence ici : « écoute petit kébékwa américanolâtre, » cela ne m’étonne pas que tu te base sur les mosquées que tu vois autours de toi pour analyser la géopolitique comme le géostratégique […] 😉 Et bonne continuation, tu iras loin …

    • Rb dit :

      Non mais faut atterrir mec, tu planes à 10000… l’affaire ukrainienne ça commence par un coup d’état organisé par les services américain pr virer le président élu (Ianoukovytch) car il a accepté un deal avec la Russie, en gros il avait accepté la meilleur offre pr l’Ukraine et les américains n’ont pas apprécié, c’est de là qu’à démarrer le conflit ukrainien : par un coup d’état venu de l’extérieur. Ensuite on a pu voir sur qui les occidentaux s’appuyait, des milices néo-nazis russophobe carabiné. Fin bref toutes ces manipulations sont largement documenté et on en voit le bout avec cet article, tout est clair.
      Il n’y a pas plus aveugle que celui qui ne veut pas voir, les ficelles américaines sont tellement énorme en Pologne et par le passé en Ukraine (on dirait que ça change avec le nouveau président) que faut vraiment être à la ramasse pr ne pas s’en rendre compte.

    • olivier15 dit :

      et oui, c’est complexe, l’Europe. Des pays avec 2000 ans d’histoire chacun, et tous différents. Mais bon, je ne vous en veut pas, hein…. Vous qui servez depuis si longtemps de matelas aux US. 😉

    • Carin dit :

      @nico st Jean
      La faute à qui? Sinon vos potes ricains qui n’ont de cesse de diviser l’Europe pour mieux régner… et donc ramasser toutes les mises… hier ils passaient par les anglais, aujourd’hui par la Pologne… mais pas que… ils essaient de toutes leurs forces de tirer sur la laisse, le problème c’est que leur entêtement a nous voler au coin du bois, à fait grossir le chien Europe et il commence à tirer de plus en plus fort sur sa laisse.

      • Vinz dit :

        « Mouais, il y en à 5-6 en hauts sur le fil qui ne réalisent pas ce qu’est la sécurité énergétique ainsi que la compétition énergétique […] »
        .
        Bah si. Plus y a de gazoducs, plus on sécurise. Et plus y a de compèt. Donc si les US savent vendre leur gaz moins chers que les Russes, ils vendront leur camelote.
        .
        Ca marche pas comme la vente de F35, c’est ptet pour ça qu’ils sont pas contents.

        • Nico St-jean dit :

          @Vinz
          .
          « Bah si. Plus y a de gazoducs, plus on sécurise. Et plus y a de compèt. »
          .
          Tous ses gazoducs sont russes […] comment pouvez-vous appelez cela de la « compèt » voir plus sécurisant ? Il y à trop d’oeufs dans le même panier.

      • Nico St-jean dit :

        @Carin
        .
        Obama avait appuyer le camp pro-UE lors du Brexit, la Pologne à toujours été bien plus « lèche-US » que les américains ne le voulais. Mais voilà, Trump est arrivé, en foutant la merde partout.
        .
        Vous êtes près à balancez de A@Z les américains comme ça Carin ? Ne les considérant plus comme des alliés mais comme des voleurs, plus de formations des pilotes de Rafale Marine aux USA, finis les programmes d’échanges scolaires FR-US (extrêmement populaire vis à vis des jeunes français) et le reste qui s’en suit ? Je vous pose la question, je vous sonde, car c’est extrême comme ça sur le site chez certains présentement. Certes, il y à en ici qui sont même pro-talibans (donc pro-terroristes islamistes-aux-gilets-explosifs) juste parce qu’ils sont en guerre contre les USA ^^ et ça ne date certainement pas de l’ère Trump donc ils ne compte pas. Bref, votre opinion ?

    • vrai_chasseur dit :

      @Nico
      la relation UE / Russie sur le gaz est plus complexe que ce que veulent décrire les « esssssperts » de tous poils.
      La Russie exporte son gaz à 78% vers l’UE. 22,2% rien que pour l’Allemagne et 10,1% vers l’Italie, ses 2 plus gros clients mondiaux et de très loin. La France c’est 2,1% car la France est plus diversifiée dans ses sources de gaz et surtout, a du nucléaire à revendre.
      Dans les importations énergétiques UE, 39% viennent de Russie. Ces chiffres disent bien qui dépend de qui, en réalité.

      Certes la Russie peut couper le gaz à l’UE. Mais elle serait la première à en souffrir : elle asphyxierait elle-même sa propre économie – et très rapidement.
      L’UE a le choix de ses sources : si le robinet de gaz russe est fermé, il y a la Norvège, l’Algérie, le Qatar et même les USA (c’est d’ailleurs uniquement ce que veut Trump : comme un marchand de tapis, la seule idée qui l’anime c’est vendre son gaz de schiste).

      La Russie, elle, n’a pas le choix de ses clients de gaz. En réalité, sa santé économique dépend beaucoup de l’UE.
      Dans une relation où chacun tient un bout du couteau entre la Russie et l’UE, il faut bien regarder qui tient le manche et qui tient la lame avec ses mains.

      • Nico St-jean dit :

        @vrai_chasseur
        .
        Le fait que la Russie se tirerait une balle dans le pied an fermant le robinet est clair. Mais elle pourrait en cas de crise sur plusieurs mois, s’entendre avec la Chine pour lui vendre d’énormes quantités de gaz pour amortir le choc de son côté. La Chine parmi d’autres en passant.
        .
        Donc, ma crainte c’est qu’il y à déjà NS-1, maintenant NS-2 plus TS qui arrivent soit 3 énormes gazoducs russes qui alimenteront l’Europe à terme. Cela commence à faire beaucoup de gaz pour les russes, et vos chiffres (39% d’import énergétiques de l’UE via la Russie) ne prennent pas en compte les futures mises en services de NS-2 et TS donc se pourcentage vas forcément augmenté et de beaucoup.
        .
        Donc la en cas de crise comme avec l’Ukraine, la Russie est capable de fournir à ses alliés. L’Allemagne et l’Italie (pour ne citer qu’eux) ont quoi comme solution de rechange fiable et fixe (pas quelque chose qu’il faudra monter en catastrophe à la dernière minute) ? Bah pas grand chose. La consommation de gaz naturel augmente et vas continuer d’augmenter d’années en années en Europe car le GNL est un faible polluant.
        .
        Oui Trump comme le reste des américains veut vendre du gaz à l’UE personne n’est naïf la-dessus et je suis bien le dernier à défendre ce président à l’inverse du reste du gouvernement/congrès US. Mais il y à aussi un vrais manque de cohérence quant d’une part, on sanctionne et on affirme que la Russie continue les troubles en Ukraine et que d’une autre part, on lui achète toujours plus de gaz […]
        .
        Qui plus est, si je ne m’abuse, la Norvège produit de moins en moins et ça ce n’est pas très bon pour l’UE.

  13. LEONARD dit :

    A priori, il restait début novembre 300 km de gazoduc à poser. Le rythme journalier ( hors aléa climatique ), est de 3km/jour.
    Il reste donc 2 mois avant le raccordement, puis 1 petite année avant la mise en service.
    Le projet de loi parrainé par le sénateur Cruz vise habilement les navires de pose de canalisations qui posent des canalisations à plus de 100 pieds.
    Des sanctions pourraient être imposées à ceux qui louent, vendent ou utilisent les services de telles entreprises offrant ces services et aux entreprises elles-mêmes. Il existe peu d’entreprises offrant des services de pose de canalisations d’eau profonde et toutes dépendent du travail réalisé avec des entreprises énergétiques américaines ou connectées aux États-Unis.

    Donc les contractants actuels de Nord Stream 2 ont indiqué qu’ils arrêteraient de travailler dès que les autorités américaines imposeraient des sanctions. Le projet de loi sur les sanctions de Ted Cruz ayant déjà été approuvé par les comités compétents de la Chambre et du Sénat, un vote aux voix dans les deux chambres pourrait être convoqué à tout moment.

    Il reste la possibilité d’un veto de @RealStableGenius, et ce ne serait pas son premier cadeau à Poutine, mais Ted Cruz est Républicain, et dans la période actuelle d’impeachment, il ne voudra pas contrarier la majorité républicaine du Congrès.

    Les russes ont envisagé d’autres possibilités techniques, pour se passer des sociétés occidentales, mais ce sera incertain et reportera la réalisation du projet.

    Cà, c’est la première détente. La seconde, c’est la Commission Européenne.

    le Tribunal de l’Union européenne dans l’affaire T-883/16, Pologne contre Commission, a imposé aux États membres de l’Union européenne et à la Commission européenne une obligation substantielle de solidarité énergétique.
    L’affaire concernait le pipeline OPAL, qui relie le Nord Stream 1. La Cour de justice de l’Union européenne a essentiellement imposé à tout régulateur des États membres appliquant le droit européen de l’énergie une large obligation de prendre en compte les intérêts de tous les États membres ainsi que de l’Union européenne dans son ensemble.

    Et si le régulateur allemand de l’énergie, qui n’est pas autonome, mais supervisé par la Commission européenne, doit prendre en compte les intérêts de tous les États membres et de l’Union dans son ensemble, sur la base des critères de sécurité et de marché, alors Nord Stream 2 sera en difficulté, car Gazprom avait déjà cherché en 2014 et 2015 à réduire les flux de gaz vers certains pays d’Europe centrale et orientale via Nord Stream 1 et OPAL.

    Par ailleurs, dans le cadre du critère de marché, le régulateur doit prendre en compte Brotherhood, l’actuel gazoduc traversant l’Ukraine, car il est alimenté par un concurrent de Gazprom.

    Bref, deuxième détente, s’il se fait, il pourrait n’être autorisé qu’à 50% de ses capacités.

    Enfin, troisième détente, dans les 2-3 ans, des concurrents tels que les pipelines Baltic et Eugal ou de nouvelles installations de GNL en Pologne vont générer encore plus de concurrence et donc menacer la rentabilité de Nord Stream2.

    Et sur le coup, l’Allemagne qui a voulu jouer cavalier seul n’a aucun soutien ( au contraire ) en Europe, ce qui explique aussi les relations Merckel/Macron. ( qui se la joue schizophrène, puisque l’un des partenaires du projet est Enjie, dont l’Etat Français détient 23% ).

    Dans le même temps, ses perspectives commerciales seraient compromises car elle serait soumise à des restrictions de capacité.
    Si, par ailleurs, la Commission Européenne confirme les restrictions de capacité divisant par 2 les flux de gaz traversant le pipeline, malgré l’opposition du gouvernement allemand, celà réduirait d’autant la rentabilité du projet, et annulerait la maneuvre russe d’isolement de l’Ukraine.

    Cela impliquerait que le gazoduc Brotherhood reste en cours d’utilisation et qu’il ne puisse jamais utiliser que la moitié du gazoduc Nord Stream 2, comme

    https://www.planete-energies.com/fr/medias/infographies/gazoducs-russie-cei-vers-l-europe

    • ARONDEL dit :

      Ne pas tenir compte du brouillon à partir de l’Etat français détient 23%.
      Un gage pour moi.

    • didixtrax dit :

      vous êtes en retard d’une guerre, enfin d’une manoeuvre de contournement : une « obscure » société chinoise « indépendante » dans laquelle Gazprom n’est [ne serait] que minoritaire à 49% prendra la relève des éventuelles participations de Gazprom en « trop » vis-à-vis du droit EU.

    • fraisedesbois dit :

      Beau post!

  14. Desty dit :

    Ce nouveau tube n’est que la conséquence du fiasco syrien en attendant la monté en puissance des égyptiens qui va prendre du temps.
    J’apprends avec joie que la Pologne, qui consomme pourtant à 90% du gaz russe pour son approvisionnement se permet avec délectation de remettre encore un petit crachat dans la gueule de con-con le François puisque de toute façon con-con ne proteste jamais, ne réplique pas, et n’en tire point de conséquence. Mais peut-être que nos amis Polonais profitaient eux aussi du tube trans-biéolorusse qui alimente leurs partenaires et voisins d’Europe centrale…
    Quant aux Ukrainiens, je ne sais pas ce qu’il en est actuellement, mais ils ont du passé l’hivers 2015 et 2016 à se chauffer avec du gaz russe qui avait été carrément payé par con-con le François et ses joyeux camarades européens puis renvoyé vers l’est en Ukraine.
    Sans tordre un peu le bras et casser les doigts des dirigeants européens efféminés, comment diable voulez vous que nos amis d’outre-atlantique puissent exporter chez nous une marchandise 50% plus cher que la concurrence ? Après tout ce qu’ils ont fait pour imposer au monde la loi du profit maximum libre et non-faussé, c’est un peu cocasse.

  15. vrai_chasseur dit :

    Le gaz, il y en a des quantités gigantesques sous la Méditerranée. Un des champs identifiés a d’ailleurs été baptisé Leviathan.
    A L’Europe de se prendre en main.

    • R2D2 dit :

      le gisement Leviathan est un problème à lui tout seul avec Israel qui bouffe des secteurs au Liban et la Turquie qui fait de meme avec Chypre. On rajoute la Syrie et l’Egypte à l’équation et on a droit à un truc quasi ingérable ^^’

    • Thaurac dit :

      Sont pas chez nous Lévathian c’est Israel et liban, il y a l’egypte et chypre..
      chez nous le moindre navire de sondage répéré en mar et c’est greerurine qui se pointe..

  16. Pragmatique dit :

    Ces polonais commencent à sérieusement nous agacer. Il faudrait monter un dossier juridique sur toutes les connivences de ce pays avec les groupes de défense US et voir la part des subventions de l’UE qui vont directement dans la poche de Lockheed et Raytheon avec des appels d’offres bidons pour leurrer ses voisins européens. Ce pays mérite une ferme mise au point et un rappel des bonnes manières.

    • R2D2 dit :

      « Ce pays mérite une ferme mise au point et un rappel des bonnes manières. »
      Rappel: on est en Europe, ils auront au grand max une lettre de rappel. Et rien d’autre.
      Et encore pour faire cette lettre il aura fallu déployer des trésors de diplomatie. Autant dire qu’il n’y aura pas grand chose dans la lettre…

  17. Auguste dit :

    Les US qui imposent leur suprématie,qui désignent les ennemis et ceux avec qui nous sommes autorisés à commercer.Et l’autre constat,c’est encore une division de plus entre européens.
    L »UE n’a pas eu besoin des USA pour bloquer South Stream,en lui reprochant entre autres de contourner l’Ukraine.North Stream contourne aussi l’Ukraine,mais l’UE ne l’a pas bloqué.Le gaz qui arrive par le nord de l’Europe(Allemagne) c’est plus mieux que le gaz qui arrive par le sud (Italie).?

    • Vinz dit :

      Depuis quand tous les gazoducs du monde seraient obligés de passer par l’Ukraine, c’est la question. Je sais bien qu’on parle d’un pays de maffieux.

  18. Le Glaive dit :

    De toute façon, ils prendraient des sanctions contre nous même si nous n’achetions qu’une simple brosse à dents à la Russie : c’est un réflexe pavlovien, mécanique, issu de l’État profond américain qui a l’anticommunisme comme ADN et qui considère comme un ennemi à détruire, tout ce qui ne se couche pas devant lui.
    C’est une affirmation légèrement simpliste, mais qui résume le fond de l’affaire: les États-Unis ne supportent pas que d’autres pays aient une autonomie de décision oufonctionnent selon un système économique différent du leur. Selon le pays dont il s’agit ils emploieront la force brutale, l’armée, où ils soutiendront et armeront une rébellion intérieure (la méthode la plus courante, les révolutions oranges par exemple ), ou encore ils essaieront d’étrangler et d’étouffer économiquement le pays en question. Accessoirement ils forment aussi aux États-Unis des personnels qu’ils pourront mettre en place une fois le gouvernement légal du pays détesté, mis à bas. C’est une constante de la doctrine fondamentale américaine, depuis que ce pays a pu ressentir sa force, c’est-à-dire pratiquement depuis sa création.

  19. mouchetoxique dit :

    Tout ça va devenir obsolète avec le réchauffement climatique, comme d’habitude on se trompe de combat. Monde idiot, diriger par des crétins.

  20. didixtrax dit :

    le « projet » NS2 n’en n’est plus un, pouvant déjà être considéré comme une réalisation.

  21. petitjean dit :

    marre d’être le paillasson des américains
    ceux ci veulent maintenir leur domination sur l’Europe pour empêcher tout rapprochement de celle ci avec la Russie
    Car une Europe alliée de la Russie est le pire cauchemar pour les USA
    Combien de temps encore allons nous subir sa domination, ses menaces ??
    et quoi que l’on pense de Mitterrand, souvenons nous :
    François Mitterrand livra son testament politique aux Français : « La France ne le sait pas, mais nous sommes en guerre avec l’Amérique. Oui, une guerre permanente, une guerre vitale, une guerre économique, une guerre sans mort…apparemment. Oui, ils sont très durs les Américains, ils sont voraces, ils veulent un pouvoir sans partage sur le monde… C’est une guerre inconnue, une guerre permanente, sans mort apparemment et pourtant une guerre à mort ! »
    et encore sur « l’ami » américain :
    Extra-territorialité du droit américain : L’indispensable étude d’Hervé Juvin
    https://www.les-crises.fr/extra-territorialite-du-droit-americain-lindispensable-etude-dherve-juvin/
    La paix sur la Terre ? Pas avant que les États-Unis n’arrêtent de vendre des armes et de faire la guerre, par Dan Simpson
    https://www.les-crises.fr/dan-simpson-la-paix-sur-la-terre/

  22. Mike dit :

    N’est-ce pas l’ancien chancelier Gerard Schroeder qui exerce ses talents au service de Gazprom ?

    • Alexandre B (VRP avec passeports) dit :

      @ Mike
      Si.
      Avec le même talent que pour mettre à 4 euros de l’heure les gens des pays de l’est. Un maître esclavagiste.

  23. Françoise dit :

    Aussi bien les Étasuniens, que les Européens ou les lecteurs de ce blogue ne sont pas capables de voir le pouvoir qu’acquiert l’Europe (ou l’Allemangne) avec ce nouveau tuyau. Je crains très malheureusement que cette situation perdure.
    .
    C’est l’Allemangne (ou l’Europe) qui pourra dicter sa loi en disant à la Russie « fait ci ou fait ça » sinon nous arrêterons d’acheter votre gaz. Mais avons-nous déjà vu l’Europe faire du chantage ?

  24. Daniel BESSON dit :

    Il faut se souvenir que les gazoducs qui aliment actuellement l’ Europe ont été sanctionnés par R. Reagan* . En particulier les pipe-layers Komatsu™ .
    C’était l’époque épique de Richard Perle et de Lawrence Eagleburger .
    *  » Ce serpent d’acier qui va étrangler l’ Europe « 

    • Daniel BESSON dit :

      Et aussi les compresseurs :  »

      Since President Reagan’s decision to extend the ban to equipment made by foreign companies with licensed American technology, it has been nearly impossible to separate reality from propaganda in Soviet pronouncements. But every week brings new progress reports contending that Soviet engineers are on the way to making European-manufactured equipment for the project redundant.
      The latest report came in the current issue of the weekly Ekonomicheskaya Gazeta, which said Wednesday that work had already begun on 10 of the 41 compressor stations that will pump the gas from the Urengoi field in Siberia to Western Europe. It is the compressor stations – or more precisely, the turbines that power them – that are at the center of the confrontation between the Reagan Administration and its European allies. Role of Compressors
      The compressors require rotors either manufacturered by General Electric or by a European company using technology licensed by G.E. That technology is considered necessary to supply the most suitable turbines for the pipeline.
      In the pattern of most Soviet articles, the latest one was vague. It did not say exactly what sort of work was being done, nor did it specify whether the compressors to be installed at the stations would be Soviet- or foreign-made.
      Last month, the official Tass news agency said that engineers were re-working the plans for the pipeline to accommodate Soviet-built compressors and television showed pictures of two prototypes under test at the Nevsky Zavod complex in Leningrad. »
      EUROPE PROTESTS REAGAN SANCTIONS ON PIPELINE SALES NYT du 13 aout 1982 .

  25. Max dit :

    Perso je suis en tout électrique !

    • didixtrax dit :

      certes, mais d’où vient votre électricité ? la TESLA d’un écolo fonctionne encore à 75% à l’uranium en France, et à 50% au charbon, gaz ou pétrole lourd en Teutonie réunifiée…

    • Ératosthène dit :

      Le tout électrique est nul, car il faut de l’énergie pour produire de l’électricité. Au bout du compte, le rendement est mauvais.

  26. BCh dit :

    Sanctions / déstabilisations / guerre.
    — Le trio gagnant des US ! —

  27. Vinz dit :

    Pendant ce temps la Russie s’enfonce : https://www.capital.fr/entreprises-marches/russie-la-bourse-se-rit-des-sanctions-de-donald-trump-1356367
    .
    Les chiens aboient la caravane passera tant bien que mal. Il est bien trop avancé et y a trop de pognon déjà engagé.