CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

 

Défense : 17 députés se mobilisent pour Photonis et Latécoère, susceptibles de passer sous pavillon américain

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

62 contributions

  1. NRJ dit :

    Il y a un moment où il faut commencer à se poser la question si on préfère investir pour avoir 2 GAN et 300 Rafale de plus ou la sauvegarde de nos entreprises de pointe. Il faudra faire un choix malheureusement.

    • Thaurac dit :

      Si un autre investi, c’est pas notre fric !!!!

    • philbeau dit :

      Entre les deux , il y a quand même la place pour un peu de bon sens , et de volonté , non ? Et ça ne coûte pas des milliards .

    • LM dit :

      Et comment on construit 2 GAN et 300 Rafale si on plus d’entreprises pour les construire ?
      Latécoère est parmi les premiers sous traitant de Dassault !
      A l’ère technologique, les entreprises d’armement sont encore plus importante que la dimension des armées.
      La souveraineté, l’indépendance, la liberté sont là.
      Si la majorité des entreprises technologiques passent sous pavillon américain elles finiront par fabriquer des éléments US au détriment des pièces pour le SCAF sous prétexte de rentabilité, et au final nous n’auront plus qu’a acheter des F35.
      F35 qui du fait de leur super connectivité sont totalement dépendant de Washington pour fonctionner.

      • Nico St-jean dit :

        @LM
        .
        « F35 qui du fait de leur super connectivité sont totalement dépendant de Washington pour fonctionner. »
        .
        Non elle est terminé cette époque là. Lockheed, à développé (à la demande des plus puissant pays partenaires) « ALIS Souveraineté », un programme qui permet à chaque pays d’avoir son propre ALIS qui fonctionne exactement comme l’original et qui transmet à l’original. Mais la chose à retenir, c’est que grâce à cela, les pays peuvent envoyer aux américains les données qu’ils désirent ou qu’ils ne désirent PAS leurs envoyer.
        .
        L’Italie, le UK et la Norvège et Israël sont déjà en possession de cette nouvelle version d’ALIS et l’intégration avec les pays asiatiques est en cours. Finis les théories du complots d’espionnages avec le F-35 ou la dépendances etc. Le but d’ALIS est de surveillé via des capteurs internes, l’état structurelle et numérique de chaque F-35 en vol ou au sol pour appuyer les aviateurs (qui ne peuvent rien faire quand l’appareil est en vol qui plus est) C’est également un sacré service d’après vente.
        .
        Bref, tout est ici : https://www.defensenews.com/smr/hidden-troubles-f35/2019/06/12/two-f-35-partners-threatened-to-quit-the-program-heres-why-they-didnt/

        • NRJ dit :

          @Nico St Jean
          Intéressant votre article qui date du 12 juin. Surtout quand on lit que la Norvège a déjà cette version d’ALIS et qu’ils se sont rendus compte le 1er août que leur avion envoyait des données à Lockeed-Martin (http://psk.blog.24heures.ch/archive/2019/08/01/les-donnees-des-f-35-norvegiens-transmises-aux-usa%C2%A0-867771.html).

          Par ailleurs le problème ne vient pas que d’ALIS. Il vient aussi de la connectivité. Sauf changement dans ce domaine, les données de chaque F-35 sont envoyées dans des centres de traitement de données qui sont situés aux USA. Bref, si les USA s’opposent à une quelconque opération les utilisateurs du F-35 perdraient la capacité d’utiliser la fusion des données de leur avion, soit l’un des seuls avantages de l’avion actuellement, avec la furtivité. Difficile donc de parler de souveraineté quand on parle du F-35.

        • LM dit :

          Vous ne travaillerez pas pour Lockheed par hasard ?

          Sérieusement, vous basez l’indépendance du système sur un logiciel conçu par un industriel américain ?
          l’ ALIS de base communiquait directement avec Lockheed US, ce qui était un peu fort pour les client étranger.
          Maintenant il ne communique plus qu’avec les stations locales…Fourni par Lockheed ! et mise à jour régulièrement par le SAV Lockheed. Super l’indépendance.

          Mais le problème n’est même pas là. La supériorité du F35 passe par sa connectivité avec l’ensemble des autres forces. Ce réseau de données est au standard OTAN et contrôlé directement (ou indirectement) par les US. Sans cela le F35 ne vaut pas beaucoup mieux qu’un F16…

          Pour finir, la complexité du F35 est telle (entre les logiciels et les pièces « mécanique » ou « hardware ») que seul Lockeed est capable de le dépanner.
          D’ailleurs les F35 sont systématiquement vendu avec ce SAV automatiquement inclus.
          Et je parle même pas de la formation des pilotes qui est 100% au US.

          Acheter F35 s’est s’interdire de mener une politique différente des US.
          Mais cela semble être votre choix…

    • Le sicaire dit :

      Le choix est pourtant simple : pas de Rafale ni de GAN sans entreprise de pointe nationale…

    • Le Breton dit :

      Mon choix est fait: on garde les gan ET les entreprises.
      La souveraineté n’est pas un choix et n’a pas de prix.

      • NRJ dit :

        @Le Breton
        Vous vous croyez au pays des bisounours ? Malheureusement oui la souveraineté a un prix. Quand on sera en faillite comme la Grèce en 2010, peut-être que vous comprendrez ce que cela veut dire. On peut supposer également que les militaires soviétiques disaient la même chose en 1991. On en a vu le résultat. On est un petit pays qui n’a pas des ressources illimitées. A partir de là si on a des capacités, c’est aux dépends d’autre chose.

        Sans compter que la souveraineté n’est plus un sujet simplement militaire. Si on n’a plus d’entreprises nationales sur des sujets de pointe (dans l’énergie, le stockage d’énergie, l’IA pour ne citer que les principaux) on n’a pas de souveraineté.

    • wagdoox dit :

      C’est vrai toute la stupidité actuelle en concentrer.
      Ces pointes ont besoin de vendre des produits finis et pas que des concepts
      Ces produits fini c’est juste les 300 rafales dont tu ne veux pas !
      on prend que 220 rafales donc elles vendent moins et se retrouve vulnérable.
      C’est fou cette logique d’apothicaire qui nous fera tout perdre !
      ou alors c’est du socialisme ou il faut tout nationaliser ?

      • NRJ dit :

        @wagdox
        Relisez l’article : les 2 entreprises ne sont pas menacées de faillite. Latécoère a tellement de succès qu’ils sont menacés par une OPA. Et Photonis est mis en vente par un fond d’investissements (peut-être parce que justement l’entreprise marche et ils en espèrent un bon prix).

        Et vous m’accusez d’être socialiste ? C’est drôle. Je considère pour ma part que l’armée française doit acheter du matériel militaire pour répondre à ses besoins. Vous semblez penser -dites moi si je me trompe- que l’armée française doit acheter du matériel pour assurer la pérennité des entreprises : c’est du communisme. L’État récupère tout l’argent non pas pour assurer ses dépenses nécessaires (les fonctions régaliennes) mais pour le redistribuer.

    • Stoltenberg dit :

      NRJ : Le choix est différent : avoir tous les « acquis » sociaux, un système social d’assistanat, un État qui intervient constamment et qui fait de la distribution, un État qui ne protège pas son économie face à la concurrence déloyale des pays comme la Chine communiste, un État qui taxe à mort ses entreprises et citoyens ET avoir une forte économie, un système qui permet aux citoyens de s’enrichir et d’agir en toute liberté, un système qui permet au pays de se résindustrialiser et aux entreprises d’acquérir non seulement des entreprises françaises dont l’importance est stratégique mais aussi des entreprises étrangères.

    • jean dit :

      Il nous faut le retour d’un état fort. Détruire l’État, cela suffit !
      Il n’y a jamais eu autant d’argent en France qu’aujourd’hui.
      Ce qui pose problème c’est la répartition. Les 1% les plus riches nous coûtent trop cher.
      Un impôt universel, à la manière de ce qui est fait aux US serait une première étape…

      • NRJ dit :

        @jean
         » Les 1% les plus riches nous coûtent trop cher. ». Vous pensez sérieusement qu’en piquant l’argent de certaines fortunes mondiales on pourrait trouver le moyen de payer plus pour notre armée. Sans compter que la plupart de cet argent est réinvesti. Il n’est pas enterré sous forme de lingots d’or. Cet argent sert sous la forme généralement d’actions dans des sociétés ou dans des fonds d’investissement (comme celui qui est en train de vendre Photonis). Il sert donc à développer des sociétés et du concret.

        Par ailleurs la mesure serait plus que débile sur l’aspect technique. La France est un pays avec des frontières ouvertes. Si on taxe plus nos entreprises et nos riches, ils quitteront pour aller se faire naturaliser dans un autre pays qui serait très satisfait des recevoir (car un « riche », c’est aussi des emplois indirects pour gérer sa fortune, ses déplacements, ou la bonne marche de ses affaires).

        Par ailleurs je doute que faire un impôt universel soit un impôt « anti-riche ». Seulement la moitié des français payent leurs impôts, et ceux qui ne le sont pas ne sont pas les plus riches, ce sont les moins aisés (smicard, chômeur, etc…).

  2. Plusdepognon dit :

    L’Europe a des atouts si elle ne se fait pas piller :
    https://infoguerre.fr/2017/01/l’europe-est-elle-assez-forte-pour-se-premunir-des-strategies-de-predation-etrangeres-de-ses-infrastructures-vitales/

    Sinon, les deux pays qui dominent la scène internationale imposeront leurs normes et leurs champions :
    https://www.lemonde.fr/economie/article/2019/07/11/huawei-l-europe-est-prise-en-etau-entre-deux-ecosystemes-technologiques-puissants-chine-et-etats-unis_5488151_3234.html

    D’ailleurs c’est amusant ils appliquent le libre-échange et le laissez-faire… chez les autres.

  3. SCAtastrophe dit :

    Les États-Unis et la Chine mettent toutes leurs forces publiques et privées pour remporter le leadership mondial.

    L’Europe, c’est une civilisation et un marché commun. Il n’y a pas de direction, ni de projet. Alors les autres font leurs courses.
    https://philippesilberzahn.com/2011/04/26/trois-niveaux-strategie-tactique-strategie-integree/

  4. petitjean dit :

    J’aurais préféré lire que : « le gouvernement se mobilise pour Photonis et Latécoère, afin que celles ci ne tombent aux mains des américains »
    où est l’état, garant de nos intérêts stratégiques ici ?
    Va-t-il encore vendre nos bijoux de famille pour boucher les trous qu’il a creusés ? Ou va-t-il céder aux pressions américaines ?
    Pourquoi faut-il que ce soit des parlementaires qui alertent sur cette affaire ( Et c’est très bien qu’ils le fassent vu la « compétence » de ceux qui sont au pouvoir !)

    « Notre autonomie stratégique repose sur notre aptitude à maîtriser des compétences scientifiques, technologiques et industrielles clés »
    j’aurais aimé entendre le 1er ministre le rappeler et s’y engager.
    Safran et Thales sont tout à fait compétents dans ces domaines
    nous aimerions connaitre les suites qui seront données à cette affaire…………………..

    • philbeau dit :

      Bravo à ces quelques élus , qui sauvent un peu l’honneur de tous ces élus médiocres et carriéristes qui peuplent l’Assemblée Nationale . Ils mettent le barbu devant ses responsabilités , ainsi que le petit narcissique de l’Elysée , à qui on ne rappellera jamais assez son rôle dans le fiasco d’Alstom…

      • Carin dit :

        @Philbeau
        Peut-être que ces 17 parlementaires font juste partie de la commission de défense???
        Ils ont donc raison de soulever ce problème, qui soit dit en passant était déjà connu et en cours de traitement puisque le gouvernement a demandé à Thales et Naval Group de voir s’ils pouvaient apporter une réponse, avant de sortir la grosse artillerie administrative!

    • Romain dit :

      Vous êtes un indecrotable râleur. Si vous avez bien lu les députés cités en question font parties de la majorité. Et le gouvernement attend de savoir si les industriels français vont faire le job sinon ils prendront le relai avec la loi. Les députés font un rappel mais le dossier est suivi de près tout là-haut.
      Donc tout roule, chacun à sa place, pas besoin de s’enflammer et de crier à l’incompétence tout de suite.

      • wagdoox dit :

        mais quelle majorité !?
        le groupe est un puzzle hétéroclite dont le point commun est l’ambition personnelle.
        Ce groupe perd un député tout les 2 mois et demi, c’est du jamais vu !
        S’il y avait de la compétence, il n’y aurait pas un article prévenant du risque (par definition déjà bien avancé).

      • petitjean dit :

        @Romain
        quand la trahison est au pouvoir, il faut se méfier !
        auriez vous oublié l’affaire Alstom et bien d’autres avant ??
        pour votre mémoire :
        Ces affaires sont consternantes : à chaque fois, elles soulignent l’incompétence, l’avidité, sinon la corruption de dirigeants français, et le fait que celui qui préside aux destinées du pays n’est pas étranger au démantèlement de son industrie

        https://www.bvoltaire.fr/alstom-une-tenebreuse-affaire/
        Dans « l’affaire Alstom », qui est effectivement un véritable scandale d’État, il y a eu un rapport, un livre, un documentaire, des auditions à l’Assemblée nationale. Des ministres se sont exprimés sur le sujet et pourtant personne n’a vu qu’Alstom était la cible des Américains en raison de ses projets avec des groupes chinois. Pourquoi ? Cela ne signe-t-il pas la faillite de la pensée stratégique française ? Ne sommes-nous pas tous collectivement responsables de la situation d’Alstom aujourd’hui ?
        https://www.les-crises.fr/les-vraies-raisons-du-depecage-dalstom-par-leslie-varenne-2/
        Alstom. L’incroyable trahison des « élites » françaises face au chantage américain
        https://www.polemia.com/alstom-incroyable-trahison-elites-francaises-chantage-americain/
        j’espère vous avoir éclairé…….

      • philbeau dit :

        A nuancer , vu les horizons divers de ces députés ; et je ne parlais pas de couleur politique dans mon propos . Par contre , on appréciera votre optimisme à la fin de l’histoire…

    • fabrice dit :

      C’est un peu plus compliqué. Les dépenses en R/D et les levées de fonds aux USA et en Chine sont faramineuses. Pour un euro levé ou dépensé en Europe, c’est dix là bas. Alors oui sur quelques technologies on peut être meilleure mais sur l’ensemble, ça va être dur. Le RU a lui seul c’est 25% des levées de fonds technologique européen. L’Europe manque de ressources et pas simplement matérielle mais aussi humaine, la baisse de niveau de nos jeunes est dramatique. Il faut attirer les talents et les motiver. Et c’est pas les gilets jaunes, l’immigration de gens en perdition de pays en perdition, l’émigration des Juifs,la politisation de nos universités (théorie du genre, études post coloniales…) et la tiers mondialisation de nos métropoles qui arrangent les choses.

      • wagdoox dit :

        Ca suffit de taper sur les GJ, pour la plus part, les vrais GJ (pas les gauchistes venu parasiter le mouvement), ce sont des campagnards qui en ont ras le bol de payer des impôts pour avoir 0 services derrière. Je rappels que le RER ou le metro parisien est payé par la France entière pour qu’ensuite on vienne nous dire vous polluez plus que les citadins (ce qui est faux et juste une excuse pour augmenter les impôts). Si macron est pas content qu’il mette le métro partout en France, on va rire. La plus part pense comme vous en plus. C’est des gens qui ont une activité et veulent juste s’en sortir par le travail, le leur sans qu’on leur mette la tete sous l’eau.

        • fabrice dit :

          Wagdox
          J’ai parfaitement conscience des problèmes des GJ (les vrais). Leurs demandes sont parfaitement légitimes. Mais bon 54 semaines de manif dans les CV, ce n’est pas bon ni pour le commerce ni pour l’image de la France.
          L’Etat français est l’un des pays qui dépense le plus de l’OCDE (46% du PIB contre 34% pour Israël par exemple, la différence est colossale). Israël devrait dépenser plus (il y a aussi des poches de pauvreté notamment chez les populations les moins éduquées, notamment les Arabes, j’insiste je dis qu’il faut leur donner plus mais de façon intelligente, tout le Monde quelque soit sa religion ou sa couleur de peau doit pouvoir satisfaire ses besoins fondamentaux et avoir une activité légitime) mais la France n’a pas, elle, les moyens de le faire (46% d’impositions c’est énorme et la dette est colossale). Le problème actuel c’est qu’on ne peut habiller Jacques que pour déshabiller Paul. Pour calmer les banlieues n’importe comment (on distribue mal, on donne à tout va presque sans contrôle et à n’importe qui, un gamin qui fait le con avec l’aval des parents, il faut lui supprimer les alloc, une famille qui a une villa en Algérie n’a pas forcément besoin des mêmes aides qu’une qui n’a pas de biens à l’étranger… Le mythe du Malien qui fait douze gosses à six femmes, touche les allocs et les laissent se démerder… c’est pas toujours un mythe… si je vous assure) et cet argent c’est autant de moins qu’on donne aux forces de sécurité et aux petits blancs gilets jaune des périphéries qui est un peu le bouffon de service. Le problème est que la situation des banlieues est explosive vue la nature et la qualité des populations concernées (200 000 trafiquants de drogue armés) et qu’on craint la guerre civile si on arrête de verser ce qu’il faut bien considérer comme un tribut. Donc tant pis pour les GJ pensent certains.
          Moi je pense qu’il ne faut pas aller à l’excès inverse mais qu’il faut rééquilibrer les choses intelligemment. Il y a plus de misère dans la Creuse qu’en Seine Saint Denis même sans tenir compte de l’illégal. Un étranger peut retourner chez lui, un habitant de la Creuse, la Creuse c’est son seul chez soi. Il faut écrémer (je ne dis pas supprimer mais les contrôler fortement et les diminuer) les dépenses sociales de la « politique de la ville » et les reporter vers l’armée et les GJ.

      • petitjean dit :

        @fabrice
        en effet, pendant que nous « exportons » nos bacs +5 , nous « importons » des bacs – 5 !!
        quant à nos universités, plutôt que de fabriquer des armées de futurs chômeurs, elles feraient mieux de remonter le niveau dans le domaine des sciences et techniques
        Mais comme me le disait récemment un DRH, « oui, mais, les sciences et techniques, les maths et la physique, c’est difficile et ils n’ont pas le niveau »……………..

      • Ajm dit :

        Les levées de fonds technologiques du RU sont surtout dirigées sur les fintechs ( technologies sur la finance directe) relativement peu sur l’industrie.D’une façon générale, les levées de fonds pour les start-up touchent beaucoup internet, la bio et la pharmacie, très peu l’industrie, notamment de la défense et la sécurité ( sauf en Israel).

      • Fred dit :

        @ fabrice
        Tiens, encore les même chiffres ultra-fantaisistes de Fabriccio de Waterloo …

        Encore les mêmes concepts incompris ; sais-tu au moins ce qu’est la « théorie du genre » ?
        Donnes-en une définition. Un peu d’aide : https://fr.wikipedia.org/wiki/Genre_(sciences_sociales)#Critiques_du_concept_de_genre_et_«_théorie_du_genre_»

        • fabrice dit :

          Je me souviens avoir lu la papesse de la théorie du genre aux USA, ! ça donne ça en traduction française… »le constructionnisme herméneutique social à ne pas confondre avec le déstructuralisme socialisant est à la fois déstructuralisant et constructionnalisant dans une dialectique homogène mais aussi hétérogène formant une complexité exogène mutualisante »… En fait c’est tellement vaseux et alambiqué que c’est à la limite comique, en fait on peut en déduire ce qu’on veut, le secret c’est de mettre ensemble les mots les plus obscurs possibles et de laisser au lecteur le soin d’en trouver le sens…Comme personne ne comprend rien tu pourras toujours dire qu’on ne t’as pas compris, d’ailleurs est ce qu’ils se comprennent eux mêmes ?…T’es sur que ce que tu as compris de ce charabia est ce qu’ils voulaient dire ? Moi je pense qu’elle a juste aligner des mots un soir où elle était stone…

    • Frank dit :

      @ petitjean Bien vu. Et le plus rageant, comme pour Alstom, Technip, Alcatel, Lafarge, STX et tellement d’autres, c’est que, sur cette braderie acharnée de notre industrie, les Français n’en sont informés qu’à la fin des soldes.
      Et s’en foutent, sauf les péquins désespérés qui brûlent des palettes devant leur usine qui ferme.
      Avec souvent un dénominateur commun dans cette liquidation, depuis 7 ans, (et ce dès sa position de secrétaire adjoint sous Hollande), un certain Macron. En récompense de quoi, et à qui?
      Ce n’est pas du bashing, juste un constat inquiétant, parce que la « liquidation avant fermeture définitive » n »est pas finie.
      Par exemple, et en parallèle au passage, campagne de pub massive pour privatiser FDJ, et censure d’Etat inverse du service public aux ordres, pour pouvoir brader ADP au printemps prochain. Et la suite.
      Après tout, si les Français ont choisi le suicide collectif en se bidonnant devant les Hanouna et consorts, et en regardant ailleurs, ils auront ce qu’ils méritent.
      Et laisseront à leur progéniture le soin de gérer les conséquences de leur lâcheté, et ses dettes.

  5. Thaurac dit :

    Que voulez qui se passe dans le pays où l’on fait des lotos pour des ruines, et où on laisse mourir les entreprises valables..?

  6. Nobody dit :

    Normal la France s’africanise, le QI moyen baisse alors il est anachronique de conserver des entreprises à la pointe !

  7. Auguste dit :

    17 députés c’est mieux que un seul député pour Alstom.On se réveille doucement.

  8. NulH dit :

    Pointons de laser megajoule à fusion nucléaire ?

    Bon investissement ??? Même si pas pour demain. .. mais avancée quand même. ..

  9. wagdoox dit :

    vous avez voter pour un président libéral, je vous le rappels.
    Venez donc pas pleurer.

    • Stoltenberg dit :

      Pourquoi les entreprises françaises n’ont-elles pas l’argent pour acheter cette entreprise ? Pourquoi chaque fois doit-on obligatoirement faire appel à l’État ? À cause du manque du socialisme, de l’intervention de l’État, des allocs, des taxes ? Ou bien justement parce que l’État intervient trop, taxe trop et etouffe trop notre économie ? À méditer.

    • Électeur dit :

      On vote pour les candidats que les partis politiques nous proposent.
      Notre problème se situe au niveau des partis politiques et, bien sûr, de leurs financements.

    • Thaurac dit :

      Tu voulais qui, en face?

  10. cela devrait être tous nos députés.c’est la défense de la France.c’est comme pour notre petit armement et si un jour on ne peut plus
    acheter?????

  11. werf dit :

    Tout cela montre, mieux que par un long discours, que le gouvernement a abandonné l’idée d’avoir une industrie de défense française. On va se coucher devant l’Allemagne et les Etats Unis, De Gaulle doit se retourner dans sa tombe. Ensuite les CEMA font de grands discours sur les conflits de haute intensité et sur la nécessité d’avoir les meilleurs matériels. On achètera, d’ici 10 ans, américain comme les autres et nous seront un protectorat.

    • NRJ dit :

      @werf
      Ne dites pas des bêtises. Au cas ou vous ne le sauriez pas, la situation était quelque peu différente sous De Gaulle. Il y avait les 30 glorieuses tout ça. La guerre froide nous permettrait de vendre assez facilement des armes et les budgets de développement étaient moindres que ceux qu’on a actuellement.

      La souveraineté, ça n’existe plus. On n’est pas dans un pays avec des frontières en économie fermée. Aujourd’hui la souveraineté ça tient certes par la capacité à défendre son pays, mais aussi et surtout par la maitrise des hautes technologies (notamment dans l’énergie, le stockage d’énergie, la mobilité, le spatial, et bientôt l’IA). Ça tient également par la défense de ses entreprise (cf le racket sur Alstom, BNP Paribas, etc) à l’international, vu que le marché intérieur est trop faible.

      Ce n’est pas pour le plaisir qu’on fait l’Europe. Il s’avère simplement qu’on ne peut pas tout développer tout seul car c’est financièrement et physiquement impossible. Pour faire face il faut s’associer avec d’autres pays avec qui on pourra négocier pour « partager » le travail. Et garder ainsi un peu de souveraineté.

      Le SCAF est l’exemple typique. Si la France et l’Allemagne développent en solo un nouvel avion de chasse, il n’y a aucune garantie qu’ils aient les moyens de mener le programme à bien (on l’a vu avec le Rafale qui a failli être arrêté faute de budget, alors même que les promesses des industriels et de l’État ont été globalement tenues). Et vu le développement de l’aviation on prendrait un tel retard qu’en solo on aurait tellement de retard qu’on serait obligé d’acheter américain la génération suivante car ce que notre industrie fabriquerait serait obsolète avant même d’être produit.

      • NRJ dit :

        Au moins, et malgré les difficultés je représente la coopération avec les allemands, notre association permet d’avoir une chance de sauver notre industrie aéronautique de Défense. Au prix forcement d’un peu de souveraineté puisqu’on ne favoriserait pas tous les composants. Mais on garde en partie le contrôle ce qui ne serait pas le cas avec les USA.

        • aleksandar dit :

          Le seul problème de ce raisonnement c’est que nous n’avons absolument pas besoin du machin UE pour mettre en œuvre des coopérations industrielles au niveau européen

          • NRJ dit :

            @aleksandar
            Effectivement. On peut même ajouter que l’UE freine ces coopérations comme on l’a vu dans l’affaire Alstom-Siemens. Après a t’on vraiment un intérêt à quitter l’Euro ou l’UE ? A priori non.

  12. noone dit :

    17 députés, d’accord avec vous, on progresse… Sait on si la Commission de la Défense Nationale et des Forces Armées a émis un avis sur la question ?

  13. vrai_chasseur dit :

    Le cas de Photonis est simple : même le DOD américain achète ses capteurs chez Photonis. Savoir-faire stratégique, donc à garder en France.
    Pour Latécoère, c’est plus compliqué. La ‘rente’ d’être sous-traitant de rang 1 de Airbus n’empêche pas de faire un minimum d’efforts de rentabilité et d’efficacité industrielle. La belle endormie n’aurait pas eu d’OPA si elle s’était réveillée avant, au lieu de vivre de sa rente.
    Et le Lifi c’est beaucoup le hollandais Philips Eclairage et le coréen Huneed qui apportent la valeur ajoutée.
    Mais ce sont 2 cas isolés. La souveraineté se conçoit sur une filière industrielle entière. Ce sont des centaines d’entreprises qui concourent à une filière, autant de maillons indispensables à une chaine de savoir-faire industriel. Certains maillons seront stratégiques, d’autres non. La vraie analyse de souveraineté est de déterminer avec précision les maillons stratégiques.

  14. Le Glaive dit :

    Si ces deux entreprises étaient sous risque de passer « sous pavillon » russe ou chinois, j’ose à peine imaginer le concert des hurlements ici et à l’Assemblée Nationale ! 17, ils ne sont que 17 députés, pour tenter de protéger notre dignité nationale et nos intérêts stratégiques ! les autres sont vendus aux lobbys américains, ce n’est pas nouveau ! et aussi , pas des des atlantistes forcenés de ce forum ne songerait à s’indigner de ces ventes : pour eux, il suffit d’ajouter encore un peu de vaseline, et ça passe tout seul !

  15. Robinson dit :

    Ces 2 entreprises de haute technologie ont sûrement largement bénéficié du Crédit d’Impôt Recherche (CIR), et c’est très bien tant que les résultats de la recherche subventionnée sont bons et restent en France.
    Les entreprises et recherches subventionnées devraient être incessibles à l’étranger, sauf accord bien ficelé sanctionné par le remboursement des CIR.
    Difficile quand même d’imaginer une clause ITAR sur une pièce ou une technique subventionnée par CIR.

  16. Molloy dit :

    Le problème n’est pas d’ordre économique mais relève bien de la souveraineté qui n’est plus exercée par nos gouvernants lavalistes. Tant qu’on aura à la tête du pays des idéologues fanatiques du marché et de sa pseudo main invisible (ma main dans leur gueule plutôt oui) on continuera la dégringolade.

  17. Lassithi dit :

    @Frexiteur
    Vous oubliez la libre circulation des mouvements de capitaux.