CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

 

La France plaide pour un « pilier européen » au sein de l’Otan

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

53 contributions

  1. Clavier dit :

    Trump conçoit sa présidence comme le ferait un VRP
    On sent bien qu’il réagit plus en agent immobilier qu’en leader du monde libre
    L’exercice a ses limites et il est heureux que la constitution américaine n’autorise que deux mandats !

    • Lechavenois dit :

      à Clavier :
      .
      « …..sent bien qu’il réagit plus en agent immobilier qu’en leader du monde libre… »
      .
      Mr TRUMP n’est qu’un gosse gaté qui n’a jamais eu besoin de faire d’effort pour avoir tout, tout cuit dans la gare.
      .
      Non seulement il est inculte, mais je le crois guère intelligent.
      .
      Ce type ne s’en bien qu’au milieu d’une partouze entouré de gamines nues à peine majeures, mais surement pas dans une réunion entre hommes d’état dans des pourparler au G8.

  2. GHOST dit :

    OTAN, UNE ORGANISATION « EUROPEENNE »`?
    Si 80 % du financement de l´OTAN provient des pays non membres de l´UE, comment imaginer « un pillier européen » de l´OTAN?
    La France devrait se decider á quitter l´OTAN.. qui n´est pas une organisation de la défense de l´UE tout simplement. Si la France quitte l´OTAN et fonde son propre organisation européenne de la défense, ce pillier européen sera possible. La France possede-t-elle les moyens de ses ambitions?

    • hoopy dit :

      C’est une question de moyen, mais surtout de volonté politique. La Russie, avec le PIB de l’Espagne se donne les moyens parce qu’il y a une volonté politique. Le monde redevient dangereux et à part chialer, que font les politiques français ? Pas grand chose … Il suffit de transférer une peu du budget social vers les armées, sinon c’est bientôt reparti comme en 40.

    • ji_louis dit :

      Les autres pays ne quitteront pas la proie pour l’ombre, une organisation militaire existante et imposante pour un schmilblick rachitique et bordélique.

    • Carin dit :

      @GHOST
      80% c’est quand l’Angleterre nous auras quitté… aujourd’hui et depuis longtemps, l’Europe c’est 55% du fonctionnement de l’OTAN.
      Et si les anglais changent d’avis cela restera 55%. Le truc c’est que l’Europe c’est pas un pays… c’est la raison pour laquelle le sieur Trump s’autorise à fanfaronner, et le sieur Macron a réclamer à cors et à cris une Union européenne plus rassemblée pour pouvoir peser, et ne plus revoir ce qui vient de se passer en Syrie. Même si la Syrie n’est pas un bon exemple puisque ce n’est pas l’OTAN qui se trouve sur place, mais des pays qui certes font partie de l’OTAN, mais y sont à titre privé. Il aurait mieux fait de citer l’Afghanistan où nous avons subit l’incompétence et la seule politique des américains. Mais même là, c’est de notre faute, il nous aurait fallu partir dès l’éradication d’Al kaeda et la fin de l’article 5 de l’OTAN.

      • v_atekor dit :

        C’est intéressant de constater que le basculement du seul RU peut faire varier aussi lourdement la balance.
        .
        Un autre point intéressant est la somme consacrée par habitant à sa défense. En Europe, on passe de 1300€ pour certains (parmi les plus fauchés : lettons et grecs !) à moins de 500 pour l’Allemagne… et 2k€ par habitant pour les USA, mais il est vrai que la population Européenne compte 200M d’habitants en plus. Du coup je comprends à la fois la demande US de dépenser plus pour la défense, mais la position Française est parfaitement logique aussi, puisque qui dit défense commune implique un budget défense commun dont les sommes prélevées seraient sans doute bien plus justement réparties qu’aujourd’hui : ça fait quand même mal de voir qu’un Grec dont le pays n’est pas le plus riche, paie plus du double d’un Allemand pour la défense de l’Europe parce que son pays est en première ligne, mais qu’il ne reçoit aucune compensation de ceux que la géographie a placé en arrière.

  3. petitjean dit :

    Les déclarations de Donald Trump après sa rencontre avec Erdogan ne sont que de la communication. Nous ne savons rien de ce qu’ils se sont dit en tête à tête. Inutile de spéculer
    Ce que dit Emmanuel Macron à propos de l’OTAN est tout à fait justifié. Macron vient peut être de « retrouver la vue ». Mais il y a loin des déclarations aux actions, car la France est bien seule !
    Jusqu’à nouvel ordre les américains ne lâcheront pas la Turquie, position stratégique oblige et ambitions américaines dans la région aussi . Erdogan joue sur les deux tableaux : Russie et USA. Sachant que Erdogan se moque totalement des pays européens qui , aveugles et lâches , continuent de verser à son pays des centaines de millions chaque année au titre, tenez vous bien, de sa « pré adhésion à l’UE . Défense de rire. La pusillanimité des pays Européens est extraordinaire !
    L’Europe est terriblement divisée sur les questions de défense, sur les relations avec les USA , avec la Russie comme avec la Turquie. L’Allemagne, tout à ses intérêts, joue perso, mais qui peut le lui reprocher
    Reste la France, aux mains d’un velléitaire, qui n’aura pas le courage de la rupture. N’est pas De Gaulle qui veut !
    https://www.dedefensa.org/article/macron-la-tragedie-sans-bouffe

    • Carin dit :

      @petitjean
      Vous êtes sûr pour la com de Trump? Je vous dit ça parce que le vizir turc n’a pas la réputation d’avoir sa vilaine langue dans la poche, et à mon humble avis s’il n’a rien dit c’est qu’il est d’accord ! Maintenant quand il auras quitté les USA, il se pourrait bien que d’un tweet intempestif le vizir s’aperçoive que son ami Trump à encore changé d’avis!!

  4. Bob dit :

    Il reste toujours la possibilité de quitter l’OTAN tout simplement si les européens ne veulent pas que la France prenne le leadership militaire en Europe car nous avons la bombe H, des SNLE et un porte-avion ce que les autres membres de l’UE n’ont pas. La France ne peut protéger seule l’UE d’une agression russe d’où la volonté de Macron (mais aussi des allemands) de pactiser avec la Russie contre le parti communiste chinois. Pourquoi pas mais il faudra une révolution nationale et européenne pour mettre en marche la puissance militaire européenne contre le PCC, les USA et la Russie. Les dividendes de la paix ira au complexe militaro-industriel.

    • Carin dit :

      @Bob
      Vous pensez vraiment que la Russie a les moyens militaires pour boxer l’Europe???
      Et je ne vous parle pas du nuc français… juste de conventionnel.

      • précision dit :

        pour casser beaucoup plus qu’il n’est acceptable de perdre (même pour des politiciens prêts à faire perdre beaucoup à leur population, que ce soit pour défendre des intérêts économiques ou idéologiques), oui. L’inverse étant vrai aussi. Malheureusement les missiles modernes rendent assez facile de causer des dégâts phénoménaux. L’arabie saoudite en a eu un aperçu récemment.

  5. Raymond75 dit :

    Avec les pays de l’est assujettis au parapluie US et serviles à l’égard de leur protecteur, il faudra attendre longtemps !

  6. igor340 dit :

    La France essaierait elle de promouvoir la même structure que les membres permanents du conseil de sécurité des nations unies??? la même organisation de quelques « happy few », imposant leur vision sur le reste des « gueux » de notre vieille Europe….comment dire???? un peu décalé par rapport à la marche du monde au 21ème siècle….. notre guide suprême parisien n’a tout de même pas la prétention de croire que nos partenaires vont signer ça tout de même ???? le sel de cette histoire est qu’au delà de la pertinence ou non de la proposition, une idée de cette ampleur lancée par l’Allemagne aurait eu quelques chances, à minima, d’être évoquée collectivement… par nous???…. bref!!!! ….

    • Carin dit :

      Comme vous dites « bref » en gros quand Macron ne dit rien c’est un caniche aux pieds des américains… et quand il soulève de vrais problèmes de fonctionnement… il ferait mieux de fermer sa gueule!
      En France nous sommes déjà des grandes gueules et des râleurs… cela remonte à la nuit des temps, et ira j’espère jusqu’à la fin des temps… mais si en plus on doit être complètement irrationnels … comme dirait Coluche « ça va être très dur ».

  7. Twisted dit :

    On se croirait revenu en 1953 aux Bermudes… Même problématique de la dictature anglo-saxonne et de l’intégration des armées européennes…

  8. Lassithi dit :

    Encore Parly, elle devrait changer de métiers et essayer de verser de le comique, là, au moins, elle y serait peut être plus compétente, vu son CV et notamment son brillant passage chez Air France (en tout cas lucratif).
    Bref, le message est clair, ça ne fonctionne pas, cela n’a plus raison d’être , mais il faut continuer a y croire.
    C’est un peu l’histoire du plomb qui se transforme en or ( pris au premier degré).
    A l’Est, il regarde vers les USA, à l’Ouest les Allemands disent, c’est pas nous qui allons payer, mais si la France pouvait partager sa dissuasion gratuitement.
    Bref, visiblement, notre régime est le seul a croire encore a cette idée fumeuse de défense européenne. Depuis la CED, j’avais compris que personne n’en voulait… Il y a un principe qui s’appelle le principe de réalité, dommage qu’il semble être aussi peu connu.
    Quand on pense, que ce sont ces gens là qui son aux responsabilités.

  9. lym dit :

    « En disant tout et son contraire, le président américain, Donald Trump, s’adonne-t-il à l’art de l’offuscation? »

    C’est un peu la vision positive de « l’artiste », l’autre serait la « mort cérébrale »!

    Mais tant qu’en face le pilier économique se pisse dessus à l’Oktoberfest en tentant de faire la nique au seul pilier militaire encore debout qui restera après le brexit, il aurait tords de se priver.

    On verra si, au delà des paroles, Macron a une stratégie plus dure à suivre si cela devait ne pas suffire: L’Europe, au delà des réactions agacées, prends la pleine mesure de sa faiblesse. Trump ne sera peut-être pas ré-élu et il y a sans doute un créneau favorable à aller (par exemple) aussi loin que lui sur l’article 5 en disant très clairement que, chez nous aussi, ce sera désormais « pas d’achats, pas de chocolats ».

  10. Plusdepognon dit :

    La France n’est pas à 2 % du PIB pour les armées. Et chaque année, il y a un peu de comédie sur le budget attribué et pourtant voté.

    Avec un exécutif qui n’applique pas la loi de programmation militaire votée par le pouvoir législatif (et la passivité coupable de ce dernier quand à la non-application de la solidarité inter-ministerielle).
    https://forcesoperations.com/budget-2019-restent-700me-de-credits-a-degeler/

    Et les soldats français attendent des petits programmes utiles mais peu visibles politiquement, mais qui sont sans arrêt repoussés:
    https://forcesoperations.com/budget-2020-un-effort-sur-les-petits-equipements/

    Depuis Sarko, la hiérarchie militaire est fan des très hauts postes OTAN. Et à mon petit niveau, cela a permis de constater à quel point nous étions à la ramasse (j’ai fait des exercice avec la liaison 11). Toutefois, le dispositif est rouillé et c’est bien à cela que servent les entraînements :
    http://www.leparisien.fr/international/trident-juncture-les-fausses-notes-de-l-exercice-militaire-geant-de-l-otan-08-11-2018-7938066.php

    • Plusdepognon dit :

      Pour ceux qui veulent comprendre l’importance de la liaison 16:
      https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Liaison_16

    • Plusdepognon dit :

      Tiens j’ai trouvé un petit exemple du deuxpoids, deux mesures :
      https://www.challenges.fr/economie/le-chantier-du-quai-d-orsay-derape_684551

      Sans chercher. En fonction des recherches, l’algorithme vous propose des trucs susceptibles d’être dans vos centres d’intérêts…

    • Hermes dit :

      Même sans les 2% la France est le pays le plus actif derrière les USA voir devant à l’échelle des moyens, et c’est bien pour ça qu’ils évitent de trop nous critiquer sur ce point.

    • Carin dit :

      Et si on faisait comme les Anglais ( et d’autres d’ailleurs) qu’on intégrait dans ces fameux 2% la gendarmerie ( c’est toujours l’armée) et les retraites!!! Wahou… d’un coup d’un seul on est à plus de 2%… du coup le père Darmanin s’autorise à raboter le surplus, et le français moyen est très content, puisque selon les recommandations de tonton Trump, on est dans les clous! Ou les choux… affaire de point de vue.

      • Plusdepognon dit :

        @ Carin
        Darmanain… celui qui est accusé de viol ?
        Et ce n’est même pas la LPM qui a porté plainte.. .

  11. Auguste dit :

    Erdogan n’a pas rencontré que Trump,il a aussi rencontré les sénateurs républicains.Ils ont parlé de la Syrie,du MO,des prisonniers daesh,négocié sur les échanges commerciaux, qu’ils voudraient porter à 100 Milliards,à la parité avec la Russie.Erdogan parle,mais il agit.
    Nous (européens),comme dit Merchet, »on a sous traité la garde de nos frontières à la Turquie,sous traité la guerre en Syrie et les prisonniers daesh aux Kurdes » et on voudrait être pris au sérieux.

    • vrai_chasseur dit :

      @Auguste
      Juste après sa visite à Trump, Erdogan a aussi rencontré les imams de la mosquée Diyanet dans le Maryland, ‘centre d’études sur les civilisations et l’activisme politique’ (no comment), financée par la Turquie.
      Erdogan s’est servi de Trump comme tribune pour promouvoir sa vision du monde, Trump a obtenu peu en échange.

  12. jyb dit :

    quel visionnaire a dit  » Plus on est amis avec les américains, plus on est indépendants, plus on peut construire l’Europe…Plus la France prend sa place dans l’otan et plus l’otan s’européanise »
    un indice : a niqué bobonne à disneyland.

    • Carin dit :

      @jyb
      Nicolas peut-être ???

    • lym dit :

      C’est un visionnaire à talonettes, qui fut d’ailleurs surnommé « l’américain », dont on peut mesurer en effet l’échec criant. Il aurait dû écouter « le meilleur d’entre nous » évoquer un marché de dupes.

      Au final, loin d’avoir incité les états européens à nous suivre sur la voie de l’indépendance notre plein retour au bercail de l’OTAN les a conforté dans l’idée d’y rester: En pareil cas, c’est d’ailleurs ce qui parait le plus logique…

      Quand on voit que Trump en est à profiter de la césure Corée du Sud/Japon pour demander hier (et après l’épisode de l’an passé) 500% d’augmentation pour maintenir sa présence face à son ami Kim, on se dit que les européens sont bien inspirés: A croire que ces deux là sont complices, l’un agitant l’épouvantail pour faire raquer l’autre!

      On peut aussi se demander si son petit jeu avec Erdogan et sa relation trouble avec un Poutine allié au premier ne procède pas de la même logique face à l’Europe: A quand, après les incitations à augmenter le budget (sous entendu au profit des USA), le chantage pur et simple au maintient des troupes pour les pays qui leur doivent leur relative tranquilité?

      Les grecs seraient bien inspirés de voir ou le dumping sur les frégates pourrait les engager…

  13. Expression libre dit :

    Il faudrait un pilier européen tout court. Macron a eu cette sortie ( mort cérébrale)quand il a vu Trump abandonner les Kurdes syriens à leur sort face à la Turquie sans concertation (??). Et c’est logique(pour la sortie)même si je persiste à penser que nos services étaient au courant mais il fallait que les choses se fassent avant de réagir. L’enfant Trump est imprévisible. Je suis persuadé que cette Défense européenne existera un jour , la question est quand? Si la Pologne et certains pays de l’est pensent que le soldat Ryan viendra mourir pour eux, libre à eux. Avant cela, commençons à mettre de l’ordre dans nos finances pour parler d’égal à égal avec nos « amis » allemands et pour contrer leur éternelle arrogance et jalousie.

  14. Françoise dit :

    À tous ceux qui réclament un sortir de l’OTAN : Sarkozy nous y a remis parce que ça permet d’économiser.
    .
    Or, les politiciens ne voient qu’à (très ?) court terme. Vente des autoroutes, de la Française des jeux et de toute autre société susceptible de rapporter de l’argent, car la France est déficitaire. Ce n’est pas avec un socialiste comme Macron qu’il faut s’attendre à une réduction du nombre de fonctionnaires.
    .
    Je ne vois rien de bien pour l’avenir.

    • ScopeWizard dit :

      @Françoise

      Ce n’ est pas le nombre de fonctionnaires qui pose problème , c’ est ce qu’ ils sont .
      Les fonctionnaires d’ État , hormis les « gros » , ne coûtent pas grand-chose , les fonctionnaires territoriaux , là c’ est une tout autre paire de manches …………..
      Les fonctionnaires hospitaliers , c’ est encore une autre histoire .

  15. Jean la Gaillarde dit :

    Plus je réfléchis, et plus je me dis que nous n’avons plus rien à faire au sein de l’OTAN. Finalement, au sein de l’OTAN, il ne devrait y avoir que les pays qui n’ont pas la capacité d’autodéfense face à une agression.
    La France, l’Italie, le RU, même l’Espagne, pourraient très bien se passer de l’OTAN et signer, entre eux, une alliance d’assistance militaire en cas d’agression avérée. Une sorte de quadruple entente !!!!
    L’Allemagne, a une histoire particulière qui fait qu’elle a certainement sa place au sein de l’OTAN et peut difficilement en sortir. Ensuite, les pays comme la Belgique, luxembourg, Pays-bas, …… Oui l’OTAN est intéressante.
    Ainsi, on pourrait retrouver une certaine autonomie pour défendre nos intérêts, qui ne sont pas ceux des Allemands, ou des Américains et de l’OTAN.
    J’ai peur que dans les années à venir, les décisions stratégiques de l’OTAN, guidées par les états influents au sein de cette alliance, ne soient pas forcément en adéquation avec nos visions stratégiques où celles d’une des états faisant partie de l’OTAN. On le voit aujourd’hui avec la Turquie. Elle a, à tord ou à raison, un intérêt à intervenir dans le Nord de la Syrie, mais pas du coté où les français et les américains se trouvaient ! Alors on fais quoi !!!! Donc les trucs y vont, les américains se retirent, et nous ??????
    Les Russes, indépendant, regardent et comptent les points.
    A mon avis, nous devons sortir de l’OTAN. Nous avons une marine pour protéger nos côtes, nous avons une armée de l’air pour notre police du ciel et une armée de terre pour se protéger au sol. De plus nous avons une capacité de projection et une capacité nucléaire sur trois axes. Nous avons aussi une capacité spatiale avec un lanceur et un site. On sort et on signe des partenariats de défense avec les pays qui veulent jouer avec nous. Voilà. Problème réglé. L’OTAN n’est plus notre affaire. L’OTAN, pourra très bien nous demander notre participation, mais la décision reviendra au Président de la République, au cas par cas.

    • Lassithi dit :

      @carin
      Tand mieux.
      Mais vous savez, Galilé à fait rire aussi beaucoup de monde quand il disait que la terre est ronde.
      C’est vous qui me faites rire, car Bergson nous dit que c’est un rappel à l’ordre…

    • précision dit :

      Globalement d’accord avec vous pour l’OTAN en tant qu’organisation.
      Par contre (même si je suis assez négatifs à l’égard de l’OTAN) des relations étroites avec les US sont indispensables à notre sécurité, que l’on apprécie leur président et classe politique ou pas.
      D’abord parce que c’est la puissance (économique, militaire, culturelle) hégémonique et le restera encore longtemps a priori à l’Ouest.
      D’autre part parce-qu’il est impossible de se passer de leur aide technologique, logistique et en matière de renseignement. Y compris en Afrique du Nord.

    • ScopeWizard dit :

      @Jean la Gaillarde

      À côté de tout ça , pour lequel j’ ai du reste largement tendance à souscrire , il y a un truc qui m’ inquiète et qui n’ est pas forcément sans rapport si la situation venait à se dégrader de l’ intérieur ………..

      Pourquoi ne parle t-on pratiquement jamais du « grand banditisme » , du crime organisé , des mafias qui sévissent en France ?

      Éradiqués , inexistants , fantasmes , sages comme des images ?

      Ou tellement en collusion avec les élus et autres décideurs que ce seront eux les futurs maîtres si tout se barre en quenouille ?

      Très intriguant une telle « discrétion » …………

      Eh oui , parce que vous comprenez bien que si ça pète à l’ intérieur , de l’ OTAN comme de nos forces de défense , quid de l’ utilité ?

      De plus , ils étaient quoi au juste Deferre , Pasqua , l’ actuel ?
      Tous des Vidocq épris de justice et de sécurité pour tous les Français ?

      Je profite de votre passage pour vous poser la question …………… 😉

  16. Carin dit :

    Contrairement à ce qu’écrit « ligne de défense » cet exercice ne comprend pas d’unités française ( jamais citées), ni d’un éventuel passage par la France! C’est donc encore une fois un exercice américain, pour les américains, maquillé sous les couleurs OTAN, et servant juste à montrer aux pays baltes « qui c’est le kéké », avant de leurs caser du matos, et de faire construire par l’intermédiaire de l’OTAN mais aux frais de l’Europe, de vastes hangars pour y stocker la majeure partie du matos qui va arriver des states, et que les ricains ne remporteront pas, transformant du même coup les petites armées des pays baltes en gardiens de hangars de l’oncle SAM aux frais de l’OTAN cette fois.
    Sans compter les infrastructures (routes,ponts, tunnels, voies ferrées) de ces pays, qu’il va falloir mettre aux normes du matos américain et comme en Pologne aux frais de l’Europe. En effet, si elle ne regarde pas ses écuries, Mme la Marquise Europe peut croire que tout va très bien.

  17. vrai_chasseur dit :

    Macron a probablement raison. Reste à voir si sa stratégie des pieds dans le plat est la bonne…
    Cependant il enfonce un peu des portes ouvertes. La différence de perception entre USA et Europe, du rôle de l’OTAN et des principes sous-tendus, ne date pas d’aujourd’hui.
    – L’OTAN comme ‘instrument de défense du monde occidental’…
    le mot ‘occident’ ne veut pas dire la même chose pour des américains et pour des européens. pour les USA c’est plutôt un projet d’espace économique garanti par un ‘mécanisme démocratico-libéral’, où on peut faire fleurir la prospérité. Pour les européens l’occident renvoie beaucoup plus à des valeurs civilisationnelles communes héritées d’un ancrage passé hellénico-chrétien…et l’OTAN est le gardien de ce temple. Les européens parlent d’ailleurs de ‘l’Alliance’ avec un A majuscule. Le point culminant de la divergence de perception ? la Turquie. Les USA ne voient aucun problème à les intégrer dans la grande sphère occidentale alors que chez les européens ça coince complètement sur l’aspect civilisationnel… divergence exacerbée par le numéro de duettistes Erdogan + Trump.
    – Le modèle d’intervention de l’OTAN a déjà beaucoup évolué.
    Depuis 2 décennies, l’OTAN s’est profondément transformé et ne fait plus que des missions ‘non article 5’. La prépondérance américaine lui fait surtout jouer le rôle de corps expéditionnaire pour la politique d’intervention extérieure US. C’est un marché de troc : protection américaine contre fourniture de supplétifs. L’OTAN est devenue une sorte de ‘garde mobile impériale’. D’ailleurs un président comme W Bush ne parlait pas de l’OTAN, préférant utiliser dans ses discours l’expression ‘the US and its allies’ (comprendre ; les US et leurs supplétifs).
    – les règles d’engagement ne sont pas les mêmes entre USA et Europe. Le politique américain, une fois décidée l’intervention et les moyens, laisse le militaire travailler jusqu’à la victoire . En Europe les politiques interfèrent beaucoup plus sur les opérations de leurs militaires.
    L’OTAN existe toujours et étant née en 1949 elle est même plus vieille que la majorité des dirigeants actuels. C’est qu’en fait les USA et l’Europe malgré toutes ces divergences ont un besoin stratégique l’un de l’autre : les USA ne peuvent se passer d’alliés pour disposer d’un instrument de puissance mondiale et les plus fiables sont les européens. L’Europe est globalement incapable d’assurer sa protection sans les USA.
    Il va donc falloir rééquilibrer les choses, peut-être sur l’idée d’un leadership par théâtre d’engagement, au lien d’un leadership US systématique. Et notamment sur les théâtres européens et limitrophes (sud). L’intervention en Libye le préfigurait : leadership franco-anglais et les USA derrière en soutien, pour combler les manques capacitaires.
    Mais il va falloir clarifier les budgets : avec l’élargissement de l’Europe, il y a de plus en plus de ‘passagers clandestins’. Et ça, même un VRP à courte vue comme Donald peut le voir. Les contreparties à la protection ne seront plus gratuites.

  18. Ah lala c’est toujours impressionnant de voir une concentration aiguë de pro Poutine à la manœuvre quand il s’agit de diviser pour mieux régner dans le monde Occidental et contre l’Otan …Ce forum est un bel exemple !!!

    • Pascal (l'autre) dit :

      Vous pouvez pas changer de musique ……………………………………………… au moins une fois!!

      • ScopeWizard dit :

        @Pascal (l’autre)

        C’ est à dire que là où ça ne va pas , c’ est que ce « systématisme » n’ est déjà pas très normal en soi , en effet cela démontre une rigidité de la pensée hors du commun qui dépasse ce que l’ on appelle « avoir de la suite dans les idées » car en avoir n’ exclut pas nuances ou souplesse même s’ il ne saurait s’ ensuivre quelque remise en question .
        Se rajoute une absence tout aussi systématique d’ argumentation permettant d’ ouvrir le discours tenu à un échange d’ égal à égal où chacun pourrait faire valoir son point de vue , en discuter , en débattre .

        Ce sont des procédés dont se sont servis ou se servent tous les régimes à caractère autoritaires et bien-sûr totalitaires ; seulement , il y a un crescendo allant de ces simples attaques en vue de dénigrer , de décrédibiliser tout contradicteur par qualification péjorative du propos contradictoire tenu avant même qu’ il ne le soit ou à peine l’ a t-il été , en passant par la psychiatrisation non plus du propos tenu mais de son auteur , auteur qui par ce qu’ il exprime peut relever du droit et devenir un hors la loi ( délit , crime ) , jusqu’ à l’ élimination physique du contradicteur/opposant soit par privation de liberté à divers degrés , soit par liquidation pure et dure , la mort étant au bout du processus fut-il rapide ou plus lent .

        Bref , nous serions en droit de nous demander pour qui roule cet intervenant ?

        Certainement pas pour le partage ou l’ échange , en tous cas .

  19. ScopeWizard dit :

    Personnellement , je pense que nous allons vers une Europe paillasson car déjà , nous Français , ne sommes même pas capables de dire merde à l’ Allemagne quitte à provoquer une grave crise entre nos deux nations -je sais , on connaît les précédents , il y a des récits plein les manuels- afin d’ imposer au moins que notre point de vue soit pris en compte à sa juste valeur .

    En Europe , au moins trois pays sont depuis longtemps cul et chemise avec les USA : la Grande-Bretagne , l’ Allemagne , les Pays-Bas ; chez-eux c’ est atavique…………

    Les Pays-Bas provoquent de tels tiraillements au sein d’ une Belgique qui nous était pourtant dans un passé récent encore si proche , si favorable , qu’ il y a fort à parier que le fossé entre nos deux peuples va encore s’ élargir et se creuser sachant qu’ avoir implanté en Belgique les sièges de l’ OTAN et de l’ UE n’ arrange en soi déjà rien ………

    D’ autres pays commencent à poser leurs lots de problèmes dont la Pologne et même sur l’ ensemble des Pays du Nord de plus en plus tensions s’ intensifient…………..

    Il y a belle lurette que j’ exprime ma préférence pour une refondation de l’ UE sur d’ autres bases , des bases saines ; et tant-pis si au lieu d’ être une trentaine , nous ne sommes plus que six ou dix , je préfère dix qui savent et ont la volonté de faire bloc en ayant à cœur de mettre en œuvre tout ce qui doit être fait pour ça , que trente qui ne cessent de se mettre des bâtons dans les roues tant les intérêts propres à chaque pays finissent par diverger au point que l’ entente n’ est plus possible………….

    Quant à l’ OTAN , cette organisation aurait dû cesser d’ exister depuis au moins 2003 lorsque les USA ont décidé en commun accord avec eux-mêmes , mais soutenus par des Anglais réduits au rôle de caniches savants , de détruire le semblant d’ ordre qui régnait au Moyen-Orient en passant outre tout le monde , à commencer par une ONU qui elle aussi ferait bien de revoir sa copie plutôt que de se contenter de n’ être plus que la potiche de service en faisant toujours comme si elle servait à quelque chose , alors qu’ en réalité elle ne sert plus à rien si ce n’ est à imposer des trucs très étranges tel ce Pacte de Marrakech dont je me doute que nous allons bientôt entendre reparler ………..

    C’ est à dire qu’ en gros , au fil du temps , toutes ces organisations , toutes ces institutions sont devenues autre-chose que ce qu’ elles étaient initialement et vis à vis de quoi il y avait consensus .

    En attendant , pendant que nous tergiversons , d’ autres avancent …………

    Bref , on n’ est vraiment pas rendus …………..