CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

 

Système de drone aérien pour la Marine : Le prototype VSR-700 a effectué son premier vol

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

21 contributions

  1. Twisted dit :

    Pourra-t-il emporter un MAD ou autres capteurs ASM?

    • dolgan dit :

      Un MAD probablement pas pour des raisons de poids, d’énergie (je suppose que ça consomme pas mal) et d’emplacement qui doit être loin des grosses parties métalliques.
      .
      Il devrait être capable de larguer des bouées et de relayer leurs signaux. Il devrait aussi être capable de détecter les périscopes.

      • Fred dit :

        @ dolgan
        Structure du Cabri G2 largement en matériaux composites. Prévu pour deux passagers (dont le pilote) + bagages, à l’origine, donc de l’ordre de 200Kg de charge utile.
        Mais le VSR-700 est plutôt destiné à élargir le champ de vision des vaisseaux français dans le domaine de l’Action de l’État à la mer (radar léger et optique).

  2. Fred dit :

    Les élargisseurs de patin plus que conséquents semblent montrer que la phase d’atterrissage est compliquée sur un hélico télécommandé de bonne taille (un pilote pourrait-il préciser la problématique du posé, on voit pas mal d’images d’hélicos en difficulté lors de ce moment sur le Web ?).

    Il faudra en plus l’effectuer sur la plate-forme mouvante d’une frégate.

  3. LM dit :

    250 Kg de charge utile.
    Moteur de 155 ch.

    C’est beaucoup mieux que le camcopter S100, mais cela reste très très très léger pour transporter des capteurs performants.
    Ce sera une « boule » optronique + un petit radar de surface qui ne sera pas bien performant car très peu de puissance disponible via l’alternateur du moteur.(savoir exactement quel radar serai intéressant)

    Partir sur une base de H130 avec 1 nouvelle turbine du H160 aurait été plus cher, mais infiniment plus efficace. Cela aurait permis l’emport d’un radar de surface performant permettant d’exploiter l’allonge des nouveaux exocet (voir de mdcn modifié pour l’attaque naval). Le top aurait été l’installation d’un radar de surface permettant la détection de missile ou aéronef en vol rasant à distance « de sécurité » du navire de base . (Gros point faible des frégates actuelles qui ne voient ce type d’attaque que tardivement comparativement à la puissance radar embarqué…du fait de la courbure de la terre)

    Surtout cela aurait pu amener l’installation d’un sonar FLASH.
    Combiné à un système de type ASROC, cela aurait décuplé les possibilité ASM d’une frégate.
    Le NH90 existe pour ces missions, mais est carrément plus cher à l’achat et effroyablement cher en MCO.

    Mais pour l’instant ce petit VSR-700 est une bonne étape. (et en plus il est principalement fabriqué en France)

    • Hermes dit :

      Il y a une question de volume, les hangars ne peuvent pas tous accueillir 2 géants et les opérations qui vont avec.
      .
      Cet appareil est plus un intermédiaire quand un hélico ne serait pas en sécurité ou justifié.

      • LM dit :

        Le géant c’est le NH90. Les fremm peuvent tout juste en avoir 1
        2 drones type H130 avec les même « capteurs » mais avec « l’équipage » et l’armement basé sur le navire de base prendrait la même place…et permettrai de doublé l’efficacité ASM.

        • dolgan dit :

          Et pour les opérations de secours impliquant hélitreuillage de personnel ? C’est une mission essentielle des hélicos de la marine.
          .
          Rien que cette mission rend la suppression des hélicos habités inenvisageable.

    • Patatra dit :

      Pour cela on a les hélicoptères embarqués avec des gens dedans.

      • LM dit :

        C’est ce que je dit.
        Le NH90 est là pour cela.
        Mais il est lourd, encombrant et très cher en entretient.
        IL serait avantageusement remplacé par 1 ou plutôt 2 drones avec la même efficacité pour beaucoup moins cher en entretient.

        La seule obligation est de développer un « ASROC » avec un peu plus de 100Km de porté avec une MU90 embarqué.
        Ça passe avec un Sylver A70

    • dolgan dit :

      L’objectif de ce type d’appareil n’est pas de remplacer poste pour poste un hélico. L’objectif principal est d’améliorer la permanence en l’air. Et de libérer l’hélico pour les missions à haute valeur ajoutée (faire le relais radio ou prendre une photo avec un nh90 c’est un peu overkill).
      .
      et de toute manière, avant de faire « gros et compliqué », il faut maitriser le « petit et simple ».

      • LM dit :

        Pour moi si.
        Ce type de drone est appeler à remplacer les hélicos ASM.
        Le poids est l’ennemi absolu des voilures tournantes.
        Si on économise l’équipage à bord, on double quasiment les caractéristiques, ou le nombre d’appareil embarqués.

        Le VSR-700 est une bonne étape, mais il faudrait aller plus loin. C’est technico/économiquement réaliste aujourd’hui

        Un drone sur base H130 serait beaucoup moins gros et compliqué que le NH90, pour autant d’efficacité.

        On la joue petit bras. dommage.

        • dolgan dit :

          Un hélico n’a pas que des missions ASM. C’est un équipement bien plus polyvalent. L’ignorer conduit forcement à une erreur de jugement.

    • Fred dit :

      @ LM
      L’idée du VSR-700, c’est d’élargir la zone de surveillance « civile » des unité de la marine : prenant peu de place, économique à l’achat, entretien* et carburant ; tenant mieux le gros temps qu’un Camcopter.

      * un hélicoptère plus lourd réclame une équipe très conséquente

      • LM dit :

        C’est justement dommage de s’en tenir à un usage « civile ».
        A quoi servira le VSR-700 ? surveiller des navires de narco-trafiquant ?
        Passer à un véritable drone de détection ASM est possible aujourd’hui.
        Frustrant que l’on perde encore des années avant de se lancer…après les US ou la chine…

  4. Alain dit :

    Trop peu trop tard

  5. Frédéric dit :

    Je rappelle l’un de ses ancêtres mit en service en 1963, mais il n’a pas marqué les esprits :

    https://en.wikipedia.org/wiki/Gyrodyne_QH-50_DASH

  6. werf dit :

    Il y a un manque criant d’hélicoptères de tous types(y compris lourds et biturbine) pour la marine. On a de beaux porte hélicoptères amphibies mais très peu d’hélicoptères dessus. il a même fallu demander à d’autres états membres de l’OTAN de nous en prêter pour garnir un peu le parc… Ces drones ne cachent pas cette misère!

    • Carin dit :

      @Werf
      Il me semble que les PHA sont justement prévus pour l’emport des helicos de l’ALAT en vue d’un débarquement amphibie, ou de frappes à terre depuis la mer… comme en Libye, où tout le monde a pu constater que les tenants des helicos (ALAT) ne manquait pas de ce matos.