CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

 

L’Allemagne refuse la livraison de deux avions de transport A400M Atlas pour un problème de sécurité

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

116 contributions

  1. Pascal (l'autre) dit :

    Connaissons nous ce même genre de problèmes avec nos avions, ainsi que les autres utilisateurs? Dans la négative les « teutons » devraient méditer la phrase suivante : » Il n’y a pas de mauvais outils il n’y a que de mauvais ouvriers! »

    • John dit :

      Oui, tous les utilisateurs connaissent des problèmes avec l’A400M…
      Ce qui diffère, c’est le besoin. L’Allemagne n’a pas le même niveau de besoins actuellement, donc ils peuvent se permettre de se retourner contre Airbus pour obtenir les avions espérés.
      La France par contre a un besoin énorme en transport. Et donc, forcément, la France est moins regardante, ou alors elle paie elle s’occupe elle-même de faire un check complet de l’appareil en faisant ce qui doit être fait.

      • Carin dit :

        @john
        Le problème c’est que l’Allemagne semble développer ces mêmes symptômes sur une grosse partie de ses matériels!
        Je ne pense pas que l’ensemble des constructeurs ( terre,air,mer) ce soient donnés le mot pour livrer des matériels très moyens moyens…
        Essayez de trouver autre chose pour justifier cette … malchance!

        • John dit :

          Ma logique est l’inverse…
          Certes l’Allemagne a beaucoup de problème concernant son matériel… MAIS ici on parle de livraison, donc c’est totalement HS… On parle d’appareils neufs.
          Et il se trouve que la France a des problèmes de disponibilité sur cette flotte et que les moteurs en sont en partie responsables.
          Quelle conclusion peut on faire?

          Ce qui me gêne ici c’est la critique systématique de l’Allemagne même quand il ne sont pas en tort.
          Leur armée et leur politique sont critiquables. Mais la critique gagne en poids lorsqu’elle est utilisée à bon escient et pas systématiquement.

      • Pascal (l'autre) dit :

        « La France par contre a un besoin énorme en transport. Et donc, forcément, la France est moins regardante, ou alors elle paie elle s’occupe elle-même de faire un check complet de l’appareil en faisant ce qui doit être fait. » Donc vous affirmez que nous prenons en compte de la merde!! Est ce la vérité ou votre vision des choses?

        • Chanone dit :

          Quand un équipement est livré en Allemagne, les techniciens teutons cherchent comment le refuser.
          .
          Quand un équipement n’est livré en France, les techniciens tricolores cherchent à en pallier les défauts.
          .
          Ce qui fait que:
          – la demande d’engins pour opérer( au lieu de parader!) Fait que la France DOIT se doter d’engins opérationnels Alors que l’Allemagne ne s’en servira -au mieux- que pour les louer.

      • intruder dit :

        oui si c est pour changer une ampoule de clignotant!

    • Pierre dit :

      Certes, une clé dynamométrique dans le lot de bord, ça peut toujours servir…

      Mais l’on pourrait aussi se poser simplement la question habituelle « à qui profite le crime » ?

      N’y aurait-il pas des tentatives récurrentes de torpiller ce projet et ce de longue date ?

      Et donc qui a le plus intérêt à décrédibiliser le projet A400M, les allemands, ou les américains ?
      (ou les premiers pour les seconds)

      Y aurait-il donc , au sein des différentes forces européennes, de très nombreux individus oeuvrant pour la grande Amérique ?

      Bien évidemment !

      Les forces européennes sont intégrées à l’OTAN, la présence des forces américaines en Allemagne reste conséquente, le commandement des forces armées américaines en Europe est basé à Stuttgart, etc…etc…

      Par ailleurs, l’Allemagne de l’Ouest et les Pays-Bas ne se sont pas reconstruits tout seuls après la 2 WW, et l’influence américaine y est restée considérable.

      La réponse est donc évidente :
      sans aucun doute !

  2. lym dit :

    Vu qu’ils n’en branlent pas une avec leurs 31 avions, ils peuvent tout repasser à le clef dynamométrique!
    Mais bon, de la part d’un pays pas fichu d’entretenir l’Airbus de Merkel…

  3. breer dit :

    Ce qui étonne, c’est le fait que ce ne soit que les avions destinés à l’Allemagne qui auraient ces problèmes récurrents ?????? Ach so… sabotach

  4. Castel dit :

    J’ai surtout l’impression que c’est un prétexte pour ne pas sortir le chéquier…..
    Tant mieux, nous on en a besoin rapidement !!

    • John dit :

      Très drôle tous ces commentaires allant contre l’Allemagne…
      Quand en juillet, l’A400M est surnommé « Maybe Airline »… Personne ne s’attaque aux maintenanciers français…
      Et quand l’Allemagne refuse des livraisons pour mettre la pression sur Airbus pour qu’elle résolve ses problèmes… Bah forcément c’est les Allemands.
      A tous ceux qui attaquent systématiquement l’Allemagne, en moins soyez honnêtes, et précisez que vous attendez le moindre prétexte pour lâcher votre frustration sur les Allemands…
      http://www.opex360.com/2019/07/03/la-disponibilite-des-avions-de-transport-tactique-de-larmee-de-lair-peine-toujours-a-decoller/
      «  »si l’A400M est un avion exceptionnel en termes de transport logistique, il ne l’est pas du tout, à ce stade, en termes de transport tactique « , avait par ailleurs souligné le général Bosser devant les députés »

      En réalité, on pourrait analyser la situation différemment. La France manque cruellement de capacités de transport, ce qui profite à Airbus qui peut livrer de la mauvaise qualité. Et l’Allemagne n’ayant pas ces mêmes besoins est bien plus exigeante

      • Affreux Jojo dit :

        Nous, les cochons de Français, on adore taper sur nos copains teutons. C’est un sport national. On les aime pas. On a nos raisons que vous ignorez peut-être.

        Mais au-delà, vous mettez le doigt sur quelque chose d’intéressant, et l’approche culturelle entre ces deux pays. Les Allemands attendent un produit strictement conforme à leur cahier des harges et retoquent les fournisseurs quand ça ne va pas, même s’il suffit d’un coup de clef dynamométrique à l’atelier pour régler le problème. Il y a un process en cas de non conformité, et on l’applique dès qu’un poil de fesse dépasse.

        En France, le produit attendu arrive. il est globalement conforme au cahier des charges dans ses grandes lignes et si il y a un écart lorsque l’on check le machin point par point, et qu’on peut le régler soi-même, alors on prend sa clef et on donne le coup de verrou qui va bien. On en a besoin sur le terrain.

        Vous connaissez la blague de la lampe de tableau de bord qui ne s’éteint pas sur l’avion américain, allemand et français… L’Américain fait redessiner tout le cockpit. L’Allemand suspend tous les vols et les renvoient chez l’industriel et le Français met un bout de scotch noir sur la lampe et décolle… Bin pareil.

        Vraiment deux façons de faire différentes. Dans des finalités et des contextes d’utilisation très différents eux-mêmes.

        Décidément, les armées allemandes n’ont plus grand chose à voir avec le système super démerdensiesich de leurs pépés de 43/45…

      • v_atekor dit :

        Oui, tu as raison, mais la partie chéquier fait partie du problème. Je te rappelle quand même que seul 10% de leurs EF2000 sont aptes à voler, et les pannes d’avions sérieuses ont touché Mme Merkel et 3 de ses ministres tous dans des vols différents… Soit ils ont la poisse à un niveau stratosphérique, soit ils ont trop rogné sur les budgets.

        • John dit :

          Je ne dis pas le contraire…
          Mais cette partie est pertinente quand il s »agit des appareils en service dans l’armée. Pas lorsqu’il s’agit d’une livraison à accepter ou non !

          Après, pour l’entretien, c’est un autre sujet !

      • Guillaume dit :

        Laisse tomber.
        C est des patriotes ici. Ils détestent tout le monde en règle générale. Les étrangers, les traîtres de l intérieur (politiques, les profs, ingénieurs…)
        En fonction de l article du jour…
        En fait, je pense surtout que tout est bon pour chialer un coup.
        Faut pas s offusquer, il faut lire ca relax et ne pas le prendre trop au sérieux.

        • ScopeWizard dit :

          @Guillaume

          Vous m’ en direz tant ; et donc être « patriote » , c’ est pas bien , quoi !

  5. R2D2 dit :

    Soit les allemands n’ont pas de bol soit ils sont les seuls à avoir les yeux en face des trous.
    Faites vos jeux ^^

  6. philbeau dit :

    Sacrés Allemands …Comment se fait-il que deux pays majeurs dans le programme , la France et le RU confient à cet appareil , tous les jours des missions de transport longue distance ? Dans la Luftwaffe , ils ont le chic pour faire de leurs avions des « reines des hangars » . Incompétence ? On finirait par le penser , si on se rappelle que le crash d’un prototype , il y a qques années , était (justement) dû à une erreur du motoriste allemand MTU , le même qui prétend faire jeu égal avec Safran pour le SCAF . Dès qu’on sort de la grosse mécanique , sont pas très forts les Allemands ; en tout cas ont des problèmes de boulons .

    • John dit :

      http://www.opex360.com/2019/07/03/la-disponibilite-des-avions-de-transport-tactique-de-larmee-de-lair-peine-toujours-a-decoller/
      Seuls les quelques appareils dispo font des missions tous les jours…
      Filtrez vous les informations pour ne prendre que ce qui arrange votre propos?

      • Carin dit :

        @john
        À ce niveau là, c’est carrément de la mauvaise foi… 3 fois que vous sortez le même post pour appuyer vos dires, donc 3 fois que vous omettez de préciser que le post parle de l’ensemble des moyens de transports de l’armée de l’air… pas spécialement de l’A 400 qu’elle a qu’en très petit nombre. Si j’étais comme vous je vous dirais que ces 30% de dispo ne sont dû qu’au seuls 10 A400 en service! Mais je ne suis pas comme vous.

        • John dit :

          Vous vous répétez aussi…
          Certains ne lisent pas 100% des commentaires mais que la réponse aux leurs… Mais bon, vous demander un peu de réflexion semble difficile.

          Le début de l’article parle de? MCO…
          Et le commentaire de Philibeau parle d’utilisation quotidienne de l’A400M… Donc oui, la disponibilité est LE sujet pertinent dans cette réponse, et non la livraison.
          Vous avez lu mon commentaire sans lire celui auquel je réponds pour comprendre le contexte…

    • Belzébuth dit :

      @ philbeau
      Ils s’entraînent pour le F35. 🙂
      Il faut que les hangars soient nickels, ils y passeront tellement de temps !

  7. cedivan dit :

    Pourquoi seuls les allemands ont ils des soucis ?…..

      • Carin dit :

        Et de quatre… bravo @john, vous ne finirez pas dans les premiers, mais on saura que vous étiez dans la classe!

      • Alpha dit :

        @John
        Dites donc, ça radote sec, l’Helvète !…
        Vous nous postez 5 fois le même lien pour tenter de faire valoir votre point de vue.
        Mais j’ai l’impression que vous êtes inaudible… 🙂
        De plus, l’article et la majorité des contributeurs parlent d’un refus d’accepter une livraison d’appareils neufs, sortis tout juste d’usine, quand vous nous nous parlez du MCO d’appareils en service !!!…
        Décidément, avec vous « comparaison n’est pas raison » se vérifie de jours en jours ! 🙂

        • John dit :

          Je poste 5 fois le même lien car certains ne lisent que la réponse à leurs commentaires.
          Bref…
          C’est clair que je suis inaudible, quand il y a des Français qui pensent que la France c’est le pays du génie, et l’Allemagne le pays de l’incompétence, c’est difficile de se faire entendre. Ca ne signifie pour autant pas que j’ai tort. D’autant plus que lorsque le sujet est franco-français alors là, tous les responsables politiques, militaires et industriels font tout faux. Mais lorsqu’il s’agit de l’étranger, la France est parfaite… Veuillez m’excuser si je pointe du doigt ce qui n’est pas logique…
          Ensuite, le commentaire auquel je réponds « Pourquoi seuls les allemands ont ils des soucis ?….. ».
          Ne parle-t-on pas du tout de MCO dans l’article? Ha oui, on commence par ses pannes récurrentes !
          Et ensuite, si on réfléchit 2 secondes, si un avion sort d’usine en parfait état, il y a des chances pour qu’il ne souffre pas de problèmes au quotidien en phase opérationnelle.

          • Chanone dit :

            On ne comparé à aucun moment autre chose que le BESOIN.
            Lu sur un site spécialisé -hélas défunt- un A 400M qui arrive en France se fait ausculter dans les grandes largeurs comme en Allemagne mais les Allemands VEULENT un produit parfait quand les Français… Sortent les outils pour placer l’avion en conformité.
            .
            Point.

    • GH404 dit :

      Espagne aussi.

  8. Comlalune dit :

    Toujours en deverminage mais maintenant ca suffit, les Allemands ont raison même si ils ont aussi une part de responsabilité… on avancera pas sans un moteur fiable et la, les politiques ont imposés le choix d’un nouveau turbo-prop européen, très bien mais la, on recule avec EPI et notamment leu PGB de m… ( MTU sous-traite à fiat avio = général électrique ??? On peut se poser la question du choix géo-strategique…) Airbus a fait des efforts malgré leurs procédures usantes mais EPI c’est encore pire et tous le monde ferme sa gueule… La aussi on peut s’interroger ??? Exemple qui ne devrai pas tarder : AOT après 20 heures de vol avec inspection endoscopiques des 4 PGB donc une semaine d’immob pour chaque vecteur… Ca vole pas pour des avions neufs, c du foutage de gueule, le taux de dispo des transall est meilleur que celui des A400… volontairement non dit dans les premiers rapports parlementaires les premières années tellement c’était nul… insincerite politique…)Bilan en France : 15 avions et en moyenne, 3 de dispo par semaine ??? D’ou le surnom désagréable du transport aérien militaire : la MAYBE AIRLINE

    • Paul Bismuth dit :

      @ Comlalune
      Si vous avez raison, c’est une mauvaise nouvelle pour les clients d’Airbus.
      Les belges comptaient sur le caractère neuf de ces avions pour alléger le coût de la maintenance :
      https://defencebelgium.com/2019/11/08/la-flotte-des-nouveaux-a400m-belges-atteindra-sa-pleine-capacite-operationnelle-en-2024/

    • Carin dit :

      On pourrait donc en déduire que c’est une entreprise allemande qui freine la dispo des A400… dites le à @john, il a l’air de croire que…

    • tschok dit :

      @Comlalune,

      Comment ça marche EPI? Comment ils sont organisés? C’est des boites d’ingés qui en sont restés à l’approche produit (ils sont persuadés d’avoir enfanté la huitième merveille du monde et si le truc ne marche pas c’est la faute du client) ou ils commencent, en 2019, à explorer timidement l’approche client (se préoccuper des besoins du client en essayant de faire son possible pour satisfaire ses besoins dans des délais précis et un coût prévisible)?

      D’après ce que vous racontez, c’est plutôt des gros nazes (approche produit) qui sont complètement dépassés (pas d’approche client, ils ne savent même pas que ça existe).

      Où on en est sur le FADEC et les PGB?

      Nous, en France, c’est très peu transparent. Notre armée fait ce qu’elle peut, mais en gros, ils restent menteurs comme des arracheurs de dent. Donc, du côté de l’exploitant de l’A400M, on sent quand même qu’ils ont honte.

      Et du côté du producteur, c’est complètement opaque. C’est plus de la honte, c’est du tabou.

      On note quand même des petits progrès (largage des paras par les deux portes, ravito hélico enfin envisageable).

      Mais le moins qu’on puisse dire, c’est que la piètre qualité de l’info diffusée auprès du public fait clairement penser qu’ils ont à la fois du côté de l’exploitant et du côté du fournisseur un sacré manche à balai dans le cul.

      Cet avion est une Rolls Royce. Du moins, il en a le prix.

      Le contribuable-citoyen attend la livraison de la Rolls Royce promise.

      Faut être clair: cette livraison se fait attendre.

      On commence à envisager une baisse de niveau des ingés. On savait pour les gueux. Mais si les ingés commencent à devenir nuls eux aussi, ça inquiète tout le monde.

      Donc, la question: y a pas aussi une baisse de niveau des ingés? Faudrait pas commencer à les remplacer par des femmes, voire des immigrés? Éventuellement des homos? Et, pourquoi pas, de l’IA?

      • revnonausujai dit :

         » Donc, la question: y a pas aussi une baisse de niveau des ingés? Faudrait pas commencer à les remplacer par des femmes, voire…* *
        * je n »ai pas coupé par principe, mais la fonction « copier » me joue des tours !
        Bonne question, mauvaise réponse ; femmes , immigrés et homos ne seront pas mieux formés que les actuels et l’IA sera programmée par les mêmes.
        baisse de niveau, c’est rarement la faute des éléves, mais celle du systême de selection et celle des instructeurs; vaste programme que le redressement quand des élèves arrivent au et obtiennent le bac sans être foutu de faire une opération simple sans l’aide de leur calculette.

      • Czar dit :

        « Donc, la question: y a pas aussi une baisse de niveau des ingés? Faudrait pas commencer à les remplacer par des femmes, voire des immigrés? Éventuellement des homos? Et, pourquoi pas, de l’IA? »

        il aurait tort de se priver, schnock pour nous servir une petite cuillerée de globohomo.

        curieusement, le niveau baisse surtout depuis que les schnocks sont aux commandes et nous servent soir et matin que l’arrivée des femmes/immigrés/homo dans leur secteur d’activité (à décliner selon le secteur) est une condition essentielle pour ‘devenir’ efficaces. Ce qu’ils étaient parfaitement avant ces vagues d’ônrichissmôn superfétatoires et indésirés.

        et ne vante pas trop ‘l’IA, plein d’articles récents on démontré qu’elle était « raciste »

        Oy vey !

  9. A+ dit :

    Nos Amis Allemands n’ont pas de chance, ils n’ont que du mauvais matériel puisqu’ils ont des problèmes de disponibilité avec toutes leur flottes.

  10. ScopeWizard dit :

    @Laurent Lagneau

    « Visiblement, pour la Bundeswehr, c’est la guerre des… boulons. »

    Excellent ! 😀

    Décidément , cher Laurent , en ce moment vous-vous surpassez ; serait-ce l’ approche des fêtes ? 🙂

    Merci de ce très-bon article sur un sujet toujours aussi épineux !

  11. Thaurac dit :

    Depuis quelques temps, l’allemagne n’est pas franche du collier, et sur tous les plans.Quelque chose se profile à l’horizon que cela ne m’étonnerait pas.
    Elle retoque Macron à chaque mot, prend le contre pied des décisions françaises à chaque fois!
    Veulent ils le leadership sans partage , de l’europe, et faire le grand écart entre russie ( gaz oblige) et les usa (défense oblige) , (là pas obligé 😉 ), mais en trempant ses c….s dans le rhin, façon de nous emmerder?

    • Un moblo dit :

      Elle veut juste garder sa place….

    • Didier dit :

      Ils sont en panique face au poids que la France va prendre suite au brexit…
      Du coup: ligue hanséatique, lutte pieds à pieds pour gratter un maximum de poids pour l’Allemagne dans toutes les coopérations, etc…

      • Czar dit :

        quel « poids » ? La présence britannique était un avantage aussi bien pour Berlin (éviter les grands plans ‘à la française’ que pour Paris (ne pas oublier nos intérêts sur la scène mondiale)

        le départ britannique n’améliore en rien le poids de Paris dans la relation franco-allemande. Il nous signale un peu plus comme référent de la défense du continent, tout en n’offrant pas pour l’instant les mêmes garanties que le mac Yankee.

    • Expression libre dit :

      Une nation n’a que des intérêts…

  12. dolgan dit :

    ils auraient de mauvais méchanos? ou pas assez?

  13. jyb dit :

    lot de bord A400 : ne pas oublier la clé dynamométrique.

    • Belzébuth dit :

      @ Jyb
      HAHAHA… Excellent !

      Et moi qui croyais que les allemands étaient en train de péter un boulon avec l’A 400 M. 😉

    • lym dit :

      Outil généralisé, il ne faut pas l’oublier, pendant la seconde guerre mondiale. La raison serait que, faute de main d’œuvre qualifiée à mettre sur les chaînes de montage (industrie de guerre tournant à plein régime/hommes souvent partis au front), on avait fait évoluer l’outillage afin que n’importe quel incompétent mis à serrer des boulons puisse le faire correctement!

      Pour le seul exemplaire ayant fini par terre, dès sa sortie d’usine, c’était pas un pb de boulon pourtant… et les (ir)responsables sont connus.

    • Thaurac dit :

      Ou alors les leurs ne sont pas étalonnées sur le même iso…

  14. Math dit :

    Ça sent l’entourloupe. Il y a un loup sauce CIA en Allemagne. L’autre loup, c’est les barrières douanières. Ça sent l’enfumage pour essayer de torpiller la coopération sur le scaf, ni plus ni moins. A la fin, ces histoires fabriquées outre Atlantique sont juste risibles. Et les gars, on ne vous a pas dit qu’il y aurait des ADM en Irak et qu’une mystérieuse flotte de sous-marins Nord koreens a coulé le Sheonan?

    • Carin dit :

      @Math
      Ne vous moquez pas, ils ont même leurs frégates toutes neuves qui gîtes de 1,5 degrés ( faute d’une surcharge d’un bord), et qui ont donc une dispo équivalente à 0… des chars leoA7 bloqués dans leurs hangars, (faute de pièces de rechange),des avions de chasse qui ne chasse plus rien, ( faute de non adaptation à la chasse d’aujourd’hui), vient se rajouter des avions de transport tactiques qui refusent de tactiquer
      ( faute de manque de clé dynamométrique dans la trousse à outils), des helicos tigre qui perdent leurs pales en vol, et tuent leurs pilotes ( faute à mauvaise révision du constructeur) alors que le tigre en question se trouvait au Mali, la où précisément Airbus n’est pas présent.
      Mais @john à raison… c’est nous qui sommes de mauvaise foi!!

  15. Plusdepognon dit :

    Ne vous moquez pas trop des teutons, ils prendront peut être le relais des chinook british:
    https://forcesoperations.com/helicopteres-lourds-les-deputes-seduits-par-un-evreux-inverse/

    • Carin dit :

      @pludepognon
      Certainement pas… poser 40 paxs à 400 mètres du feu… vous n’y pensez pas! Devoir utiliser les mitrailleuses de sabord pour tenir les nuisibles à l’écart, même pas en rêve… et risquer de voir la jolie peinture ds helicos subir les affres des balles de 7,62 des nuisibles.. mais enfin… où avez-vous la tête??

      • Plusdepognon dit :

        @ Carin
        Ben alors, ils nous louerons leurs hélicoptères après avoir formé nos gars dessus à Evreux (oui, on a une clé dynamometrique).
        😉

        Le retour des sociétés de projets, mais entre Etats.

  16. revnonausujai dit :

    et les casques; aussi des pbs de boulons ?
    Ach, krieg gross malheur !

  17. Carin dit :

    Je me demande comment font les Allemands pour honorer leurs obligations auprès de l’OTAN, alors qu’un très gros pourcentage de leurs matériels sont soit cloués au sol, soit au fond des hangars, soit cloués au port??
    Et comme « apparemment » ce sont les seuls à avoir des problèmes… si on exclut le sabotage, il ne reste que la volonté de Berlin!!!

  18. bil36 dit :

    Bizarre, j’ai l’impression comme le sous entend Thaurac que l’Allemagne de 2019 est à l’Europe ce que la Grande Bretagne de Tatcher était à. l’UE de 1980 : jamais contente et toujours à vouloir tirer le torchon vers elle.
    A ce rythme c’est toute l’Europe de la défense qui va péter un boulon (désolé il fallait que je la fasse)

  19. Schwarzwald dit :

    Ca sent le coup fourré afin de refourguer à la place des A400M des porteurs lourds américains, vu que l’Allemagne est à la botte des amerloks.

  20. DD dit :

    Quand on fait fabriquer des appareils aussi complexes dans des usines espagnoles. On voir la qualité du travail.

    • Carin dit :

      @DD
      Les usines espagnoles ne sont nullement responsable des produits qu’elles reçoivent pour assemblage…. le gros souci des A 400 vient d’une toute petite (mais complexe) boite qui vient de chez MTU… entreprise allemande, qui a ce jour n’a toujours pas apporté de réponse définitive à ce problème, qui fait qu’un A400 est arrêté une semaine pour vérif de ces boites après chaque vol!
      Quant au refus de 2 avions pour mauvais serrage des hélices, il faut quand même se souvenir que ces 2 oiseaux arrivaient par les airs tout droit du fin fond de l’Espagne sans aucun problème relevé par les nombreux capteurs à bord…. de plus le temps de verif des boites de chez MTU, (une semaine quand même),n’importe quel Mecano pouvait à sa convenance effectuer le serrage préconisé par Airbus, et faire suivre en Espagne pour que les équipes chargées de ce boulot se fassent remonter les bretelles!

      • Alpha dit :

        A noter, c’est MTU qui est responsable de l’assemblage final et des tests moteurs… 😉

        • Vinz dit :

          Je ne pense pas que MTU livre le moteur avec son hélice, fabriquée à Figeac je crois. En tout état de cause, l’assemblage de l’usine espagnole n’est pas sérieuse. Probablement que la pression de livrer dans les temps à tout prix en est la cause.

          • Alpha dit :

            @Vinz
            A Seville, il y a des équipes MTU qui sont présentes… Et qui montent les moteurs assemblés par MTU, et les hélices FH386, fabriquées par Ratier-Figeac sur leurs supports.

  21. Edouard dit :

    Je sais pas à quoi joue les allemands concernant l’industrie de la défense mais ça parait être une espèce d’entreprise de déstabilisation pour prendre le leadership. Retoquer systématiquement tout ce qui vient d’Airbus défense, ça semble être une volonté politique. Ensuite il y a la bataille sur le SCAF et le char où ils font tout pour bloquer l’avancement. Et pour finir cette interdiction de vendre des armes aux autres pays européens qd il y a un boulon allemand… alors que leur industrie le fait.
    Il serait peut être temps que les autres pays européens se fâchent non?

  22. patex dit :

    On dirait que nos A400 ont moins de problèmes…

  23. vrai_chasseur dit :

    Les A400M français n’ont pas moins de problèmes.
    Le rapport parlementaire Chabbert sur la MCO des aéronefs militaires français pointait une dispo de moins de 30% pour les A400m.
    La différence entre les français et les allemands, est que la France a cruellement besoin de ses A400M. Elle a donc demandé à Airbus, et a obtenu, la mise en place d’une task force industrielle spécifique Airbus dédiée à l’armée de l’air française pour remédier à tous les problèmes sur les 15 appareils.

  24. Carin dit :

    L’Allemagne cherche des poux à Airbus, pour lui coller de grosses amendes… Airbus devrait refuser les boîtiers de chez MTU, histoire de rappeler à nos amis Allemands qu’il n’y a que le coq français qui chante juste les 2 pieds dans le caca… les autres chantent aussi… mais faux!

    • v_atekor dit :

      Celle là elle est bonne 😀

    • John dit :

      Quand vous recevez du matériel neuf, vous n’êtes pas sensé vérifier tous les boulons de l’appareil avant d’être sûr de la qualité du travail effectué…
      Si Airbus refait le travail par la suite, c’est qu’ils admettent leurs erreurs.
      Et si les autres pays acceptent les livraisons, c’est que la tolérance n’est pas la même, et que les autres partent du principe que de toute manière ils veulent revoir l’ensemble de l’appareil avant de le faire voler…
      Critiquer pour critiquer, c’est ridicule. Ils n’ont pas d’urgence opérationnelle, donc moins de pression pour utiliser cet appareil…

  25. LEONARD dit :

    Pour mieux comprendre la situation de la Bundeswehr et son évolution.

    https://club.bruxelles2.eu/wp-content/uploads/2019/07/frs-bundeswehr.pdf

    Notons qu’en matière militaire, le parlementarisme et fédéralisme ne riment pas avec efficacité.

    « Quand je m’examine, je m’inquiète, quand je me compare, je me rassure » Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord.

  26. Alpha dit :

    Mais, un truc me revient en mémoire…
    On parle ici de problèmes sur les moteurs de l’A400M.
    L’Allemagne refuse donc, à juste titre s’il y a des problèmes, de prendre livraison et réclame des comptes à AIRBUS.
    Or, quelle est la société en charge de l’assemblage final et des tests des moteurs TP400 ???… MTU Aero Engines !…
    Une société … allemande !… 😉

    • MAS 36 dit :

      Merci pour cet éclairage , c’est donc un problème germano-allemand.

    • ScopeWizard dit :

      @Alpha

      Mais vous êtes infernal …………

      C’ est marrant , on jurerait que vous leur en voulez à ces natifs du pays de Goethe ou de Wagner …………….

      Pourtant , en dehors d’ une certaine discipline voire rigidité , ils savent aussi être de grands romantiques ……….
      https://www.youtube.com/watch?v=WhvMlyqWUVw

      Et leur côté boute-en-train , qu’ en faites-vous ?
      https://www.youtube.com/watch?v=V2r6Id0tGSM

      Ils sont également dotés d’ un sens de l’ humour à nul autre pareil …….
      https://www.youtube.com/watch?v=jciBrhtY8ZE

      Évidemment , ils peuvent parfois s’ avérer plus exigeants que la moyenne , leur patience peut alors être prise en défaut mais rien de grave , rassurez-vous ……..
      https://www.youtube.com/watch?v=r3fst-1ARAQ

      Quoi qu’ il arrive , ils parviennent toujours à retrouver le sourire et à conjuguer comme personne joie et bonne humeur communicatives ………. du meilleur goût !
      https://www.youtube.com/watch?v=Qww_lVu2MdI

      Perso , c’ est leur côté festif qui me manque le plus ……………
      https://www.youtube.com/watch?v=Rrja9dAJLz8

      Hyper-festif et toujours si actifs !
      https://www.youtube.com/watch?v=mfeoap_6wOQ

      Ah ben oui , ça change de Grünwald ! 😉

    • John dit :

      Et?
      Quel rapport?
      L’Allemagne achète un avion… Peu importe qui produit quoi, elle veut de la qualité. MTU est une entreprise privée qui se doit de livrer de la qualité.
      Vous semblez confondre moteur et hélices. L’hélice avec son moyeu est française… Ratier-Figeac…
      Est-ce que les pales, l’hélice et son moyeu sont assemblés en Allemagne? En Espagne? En France?
      Je ne trouve pas l’info. Mais partir du principe que c’est l’Allemagne en simplifiant la situation à l’extrême me semble douteux. Personnellement, j’exclurai l’Allemagne ici…
      Pourquoi? Transporter un moteur avec son hélice… Bonne chance pour le faire…
      Le moteur assemblé par MTU a potentiellement le moyeu. Mais pas les pales.
      Et Ratier-Figeac livre potentiellement l’hélice montée sur moyeu en Espagne, ou alors les pales en Espagne qui sont assemblées sur place…
      Mais comme je le dis, c’est HS. Le client a des exigences, il faut les respecter si c’est ce qui a été initialement convenu !

  27. philrock dit :

    Comment les allemands ont-ils su que ces écrous n’étaient pas serrés au bon couple?
    Vérifient-ils tous les écrous de chaque avion à sa réception, et qu’est-ce qui les a orientés sur l’hélice ?

  28. Alpha dit :

    Et j’oubliais…
    Comme ça, au passage…
    Sans parler du fait que le consortium en charge du développement et de la construction des moteurs, soit Europrop International GmbH (rassemblant MTU, Safran, Rolls Royce, et ITP Aero), société de droit allemand, basée à Munich…

    • ScopeWizard dit :

      @Alpha

      Des précisions , toujours plus de précisions ……….

      Vous êtes taquin quand-même ………..

      À force de charger la barque teutonne , ne craignez-vous pas qu’ elle finisse par se remplir au point de risquer de couler ?

      Et dans ce cas , qui va devoir écoper ?
      Parce que c’ est c****t ça , d’ écoper ……….. surtout au gobelet , ou pire à la canette …………….encore au seau , ça pourrait le faire , m’ enfin dans ce cas ça veut dire aussi que c’ est déjà bien rempli………..

      Hein ? À la paille ?
      Ah non , voyez curieusement je n’ y avais même pas pensé , ça ne m’ est pas venu à l’ esprit ni même un quart de demi-seconde , si si je vous assure !

      Bref !
      Et donc , qui va devoir s’ atteler à la besogne ?

      Ben , j’ vous l’ demande ! 😉

      • Alpha dit :

        @ScopeWizard
        Taquin ? Oui !… Vous me connaissez bien maintenant !… 😉
        Mais aucune germanophobie dans mes coms, juste des faits…
        MTU assemble les différentes pièces des moteurs TP400 venant des autres partenaires.
        MTU fait les essais de ce moteur.
        MTU monte ces moteurs sur l’appareil.
        MTU est partie de Europrop International GmbH, société de droit allemande, basée en Allemagne.
        Donc, si l’Allemagne vient à refuser des avions pour des problèmes de moteurs, il s’agit ni plus ni moins que d’un problème….allemand ! 🙂
        Après, force est de constater qu’en ce moment l’Allemagne est un petit peu énervante (pour ne pas dire plus…) et met clairement des bâtons dans les roues à ses partenaires, surtout s’ils sont français…
        Pourquoi ? Dans quel but ?… Il semble que nous ne soyons pas sur la même ligne politico-économico-diplomatique en ce moment…

        • ScopeWizard dit :

          @Alpha

          Perso , je ne vous ai jamais soupçonné de quelque germanophobie 😉 , alors que me concernant les Allemands me les brisent menu-menu tellement que ça en prend le chemin………….

          Depuis Merkel , je crois que nous ne le sommes plus .

          L’ Allemagne a son « deep state » et je crains qu’ il ne compte dans ses rangs plus de nostalgiques de Dachau ou des messes de Nuremberg que de la chute du mur ………..

  29. werf dit :

    Le contrôle qualité chez Airbus Défense n’est pas à niveau. Il y avait dans le temps des cadres dédiés à ces contrôles avec des grilles très précises. Visiblement, ils ne sont plus là et le personnel n’est pas contrôlé pour chaque unité en fabrication. C’est grave, car la sécurité est en jeu. Bizarrement, en France, on ne parle pas de ces problèmes qui doivent être identiques…

  30. ScopeWizard dit :

    Bref , s’ il s’ agit de faire le SCAF avec comme partenaires ces casques à pointe inversés , nous voilà à bonne enseigne ; je pressens de grands moments à venir , en attendant , à cause des Allemands et de l’ obstination de nos décideurs à vouloir à tout prix ceux de Berlin comme associés , nous accusons déjà 6 mois de retard sur le programme tandis que d’ autres avancent à grands pas du côté de Pékin …………….

    Bravo , en plus de perdre les boulons , ça joue champion ! 😉

    • ScopeWizard dit :

      Hmmpf !

      « s’ il s’ agit de faire le SCAF avec comme partenaires ces casques à pointe inversés , »

      M’ est avis qu’ ainsi écrit , ça va encore prêter à confusion dans nos braves chaumières……………

      Donc , n’ éveillons pas les humeurs ou les foudres de Lady Marlène et rectifions le tir……………hausse 150 !

      Ce qui donne ………..

      « s’ il s’ agit de faire le SCAF avec comme partenaires ces casques à pointeS inverséEs , »

      Eh oui , ce sont les pointes qui sont inversées , pas ceux qui sont sous les casques ………… 😉

      Voyons Scopy , vous voici bien leste de bon matin ! 🙁

      Excusez ; vous comprenez , ce doit être le choc , la commotion , cette nouvelle atroce ………….. :p

      Non mais c’ est fini , oui !????!

      Oui , oui , oui mon Colonel ……..

      Bon , ben …….. on n’ va plus à Plougastel ……… 🙁

  31. FMAAA dit :

    Faisons place au factuel plutôt que des blablas qui relèvent plus du doigt mouillé que de la réalité !
    Avant, les pilotes militaires effectuaient des vols de réception : ces vols d’essais étaient consécutifs aux visites avant vol.
    Donc, avant, il était possible de refuser un appareil dès la visite ou au cours du/des vols de réception et cela arrivait.
    Puis, les choses ont changé et les aéronefs devaient être pris en compte par les dits pilotes sans possibilité de refus : peut-être pratique pour le fabricant mais cette méthode pénalise fortement l’utilisateur final, l’armée.
    Car quand l’appareil ne correspond pas aux standards militaires, il ne peut être correctement exploité.
    De plus il faut travailler pour qu’il soit dans les normes et cela engendre des indisponibilité à rallonge.
    Les contrôleur ont des chefs d’équipe qui ont eux des ouvriers sous leur responsabilité.
    * Qui ne fait pas son travail ?

  32. Carin dit :

    Vous avez raison, en France nous avons les mêmes problèmes. C’est juste que chez nous les mécanos attrapent leurs clés dynamométriques et font les serrages (3heures), et passent une semaine à vérifier les boîtiers de chez MTU après 20 heures de vol!!!! Le tout en fermant leurs bouches.
    Et avec toute cette bonne volonté, on trouve encore un @john qui vient nous expliquer que nous sommes des gros cons, facho, et anti teutons!
    Personnellement je suis persuadé que nos amis allemands déclarent volontairement tout leur matos non conforme, pour ne pas avoir à remplir toutes leurs obligations envers l’EU et l’OTAN… en dehors des postes de commandements.
    Et nos amis américains « pourraient? » êtres derrière tout ça… en effet comment expliquer que l’Allemagne tape si fort sur Airbus, alors que 80% de ses postes directoires soient tenus par des allemands?? Nous savions déjà que la deutche kalitat c’était du passé, si en plus ils se désavouent au niveau du management, ou allons-nous Mme Michu?

  33. Gégétto dit :

    Il me semble comprendre que, les aviateurs Allemands,contrairement aux Français,n’étant pas dans l urgence opérationnelle,ont la possibilité de refuser du matériel non conforme.Où est le problème?
    Ce n est pas parce que, concernant notre armée de l air,rien ne transpire, que pour autant tout baigne.Ce ne serait pas la première fois que nos militaires s’ adaptent à des matériels dont les performances ne sont pas à la hauteur des exigences.
    J ai le souvenir(ancien) du général Irastorza, si mes souvenirs sont exacts,demandant à un militaire de se taire, alors que celui-ci faisait part du mauvais état des matériels lors d un reportage….C’est ainsi chez nous.
    L A 400 ne serait pas exempt de problèmes? Fermez la!!!la magie opérera…

  34. Comlalune dit :

    @tchok, pourquoi pas sauf le dernier commentaire à mon avis hors sujet, parlons technique : airbus assure la garantie, erreur, la plupart des pb sont liés au moteurs donc à EPI , et EPI à mon avis, est dans son cocon, le TP400 est une source de revenus confortable pour l’avenir, l’avion et son taux de dispo est secondaire… la priorité étant le leap et je les comprends mais ce comportement est malhonnête !!! Personellement, tout ce que je vois, c’ est des mômes au volant de vab, pvp, etc , etc non suffisament protégés contre les ied dans nos conflits engagés en BSS depuis 2013, franchement 2 A400M + 6 chinooks sur place nous soulagerait fortement mais on à pas/plus les moyens. Faut pas se mentir, on va encore partir la queue basse… allez. Indochine, suez,Algérie, liban, balkans, Afghanistan, centrafrique, syrie. etc, etc, et on s’étonne que les mômes pètent leurs contrats… qui voudrai y croire ??? PS: une compagnie civile équipée avec de tels moteurs les aurait envoyer c…. et aurait acheter ailleurs. Respectueusement

  35. Alsaco dit :

    Les allemands sont très procéduriers, regardez le film « Ces fous volants dans leurs drôles de machines » la caricature de l’allemand est exacte. Cette rigidité intellectuelle leur bloque pas mal d’initiatives.