CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

 

La crise de l’habillement au sein des armées va-t-elle être enfin réglée?

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

64 contributions

  1. Daniel BESSON dit :

    On croit rêver ! Dans  » Une histoire politique de l’armée  » ( Tome 2 1940-1967 ) , Jean PLANCHAIS évoque l’  » affaire des soutiens-gorge Khaki  » de 1946 pour les AFAT . Des sous-vêtements fabriqués en grande série pour les auxiliaires féminines qui ont refusé de les porter .
    1946 …. Ils finiront en Indochine sur les poitrines des femmes Moï ….
    D’autres scandales vestimentaires croustillants :
    https://www.historia.fr/les-110-ans-dhistoria/1946-de-gaulle-s%E2%80%99en-va-par-georgette-elgey#_ftnref1

    • SCAtastrophe dit :

      @ Daniel Besson
      L’uniforme a porté une grande charge symbolique :
      https://sociomili.hypotheses.org/806

      Ce n’est plus le cas de nos jours. D’ailleurs le fait que les petits enfants des soixantes-huitards s’habillent tous dn kaki alors qu’ils ne veulent pas s’engager ne manque pas de sel.

  2. Grosminet dit :

    Châtres dans l’Aube,à côté de Romilly sur Seine….40 km du camp de Mailly

    A part ça,il était temps!!!!! je me rapelle que,réserviste en 2010,mon paco était « généreusement » composé d’effets d’occasion….
    Défiler devant le CdC en tenue mouillée (VRAIMENT mouillée!!!!) pour qu’elle aie l’air neuve,en plein Décembre bien glacial,ça donne envie de les envoyer se faire f..tre quand ils vous appellent pour effectuer une période en Janvier ou Février…..et selon quelques sources internes,c’est encore le cas à Mailly,les effets d’occase pour les réservistes

  3. Polymères dit :

    Pour synthétiser ce qui a été entrepris, c’est la réalisation du modèle Amazon pour les armées (elles ont été voir son fonctionnement). Normalement tout le monde sait un peu comment ça se passe avec cette plateforme, on aura donc notre Amazon dans les armées, tout pareil en dehors de l’aspect commercial.

    Et ce n’est pas une mauvaise chose.

    • petitjean dit :

      Amazon est une entreprise de logistique ! Gérer les stocks et distribuer c’est son boulot
      la question est de savoir, « qui fabrique et où, mais aussi avec quel contrôle qualité » !
      Accessoirement on peut se demander si le donneur d’ordre a un droit de regard sur la fabrication…..

    • R2D2 dit :

      Curieux de voir à quoi ressemblera Armée francaise Prime ^^

  4. petitjean dit :

    Quand on lit ça, on a envie de hurler !
    Habiller convenablement ses soldats, n’est-pas élémentaire, basique ?
    Mais comment est-ce possible , a-t-on envie de gueuler ?!
    Quand je pense, je vais encore me répéter, que des dizaines de milliards sont consacrés chaque année pour prendre en charge les centaines de milliers de migrants que le pouvoir fait venir, on se dit qu’il y a du monde à fusiller !
    encore un sujet qui devrait-être mis sur la place publique pour informer les français et mettre le pouvoir devant ses responsabilités ! Traité ainsi on comprend que personne n’envisage le métier des armes : « même pas foutu de nous habiller correctement ! »
    Alors comme ça Le Drian en causait en 2015 ? et 4 ans plus tard ??….Rien ou presque !!
    Quand je pense au pognon que nous coûte un ministre !
    Et Parly prend le relai et…. fait des phrases ! Mais pourquoi faut-il un ministre pour s’occuper de ça ?
    Dans cet article on parle de « réception » ; de « stockage » et de « distribution » des vêtements, , mais pas de la FABRICATION !!
    Où sont fabriqués les effets de nos militaires, ce qui pourrait expliquer les problèmes inadmissibles de qualité. Je suppose qu’il y a un cahier des charges précis et stricte quant à la qualité à livrer à nos soldats !
    Alors même pas foutu de gérer les stocks, ce que révèle aussi cet article : comment est-possible ? A moins que celui, ceux qui fabriquent ne suivent pas les commandes…ou alors ce sont ceux qui sont supposés commander qui …merde !!
    Bref, c’est pitoyable, inacceptable. Je m’énerve encore pour rien !!
    Et si on fabriquait en France ? Circuit court garanti ! Les soldats français habillés par des entreprises française, est-ce trop demander ?…..

    • Paf le Chien dit :

      C’est tellement simple que je vous invite à venir sur place nous faire partager votre savoir-faire et votre expérience dans le domaine.

    • Marco dit :

      Si vous avez des adresse d entreprises capables de fabriquer en France en grandes quantités des chaussures, des effets d habillement, etc, soyez gentil de nous les donner ici. Apres vous pourrez faire semblant de piquer votre crise, mais pas avant.

      • petitjean dit :

        Qui a décidé de délocaliser notre industrie du textile dans les pays à bas coût ? Qui a décidé de détruire des dizaines de milliers d’emplois dans ce secteur d’activité et pour le profit de qui ?
        Il n’est pas interdit de réfléchir aux CAUSES premières d’un problème
        Dans les années 70 et 80 il y avait en France des centaines d’entreprises textiles avec un savoir faire reconnu : qui a décidé de mettre ces activités dehors ?
        Avez vous une idée du nombre de chômeurs en France ?
        Pensez vous qu’il n’y ait pas encore en France des compétences pour relancer une activité textile ?
        Ce que je dénonce est le fruit vénéneux de décisions politiques jamais soumises au peuple. C’est clairement la politique de l’UE !

      • Daniel BESSON dit :

        Ces entreprises existaient jusqu’à la fin des années 90 dans la région de Romans et il existe encore une marque Française célèbre qui fabrique des chaussures de sécurité dans le Gard .
        Quand on est confronté aux milieux agressifs de l’industrie et que l’on doit éviter les TMS – Troubles Musculo Squelettiques – on peut fabriquer les chaussures de l’armée Française une fois que le prototype est sorti .
        Par contre une marque célèbre durant la guerre d’Algérie a malheureusement choisi de délocaliser ses usines en Espagne et au Portugal . Un soutien du MD lui aurait permis je pense de maintenir un unité en France .
        L’exposition  » Dans la peau d’un soldat  » au musée des Invalides a présenté un reportage – de propagande ( ? ) – qui présentait le cheminement de la vie d’une tenue militaire , depuis sa conception par le service ad-hoc dont j’ai oublié le nom jusqu’à son industrialisation  » en Vrôônze  » selon le commentateur . Nous aurait on menti ?
        Dans ls Vosges il existe des fabricants de vêtement professionnels pour 150 professions et le tissu de la tenue des pilotes de Rafale qui a été exposée au Musée de la soierie de Lyon a été conçu dans la région Rhône-Alpes .
        Les compétences et les capacités de production existent heureusement encore en France . Pour combien de temps ?
        Ce problème de l’industrie de l’habillement – militaire – n’est qu’une illustration de ce que l’on a vu avec l’EPR de Flamanville pour le nucléaire civil : Une perte de compétences avec les délocalisations .
        Les machines de coupe moderne à commande numérique de ces sociétés Vosgiennes peuvent fabriquer directement un vêtement une fois que ses caractéristiques ont été renseignées sur un bon de commande numérique . La seule intervention humaine c’est la dépose du tissu sur la machine et le conditionnement une fois le vêtement  » usiné  » et cousu .
        L’outil industriel existe donc en France .
        Ce qui manque c’est une garantie politique de fourniture d’effets militaires en quantité et sur une longue période sur le modèle Etasunien .
        ( Nota :Je me permets d’intervenir sur ce sujet ayant été le directeur technique remplaçant pendant quelques mois d’une société de lingerie féminine . J’ai vécu la délocalisation en Tunisie des lignes de fabrication équipées déjà de ces premières machines de découpe numérique )

        • Paf le Chien dit :

          Lorsque Marbot-Bata répond à l’appel d’offre pour la nouvelle gamme de chaussures de combat, cette société propose sa fameuse rangers.
          Elle répond donc largement à coté de la plaque, perd logiquement le marché et meurt car c’est la seule chose qu’elle savait fabriquer.
          Les industriels français meurent :
          – de ne pas savoir lire les cahiers des charges des appels d’offre ;
          – de croire que le patriotisme va régler leurs problèmes de conception et de fabrication.
          Demeurent les groupes sérieux comme Eminence, Léo Minor qui vont bien finir par déboulonner les indécrottables Balsan et Paul Boyer.

        • petitjean dit :

          merci de votre témoignage

    • Plusdepognon dit :

      @ petitjean
      L’affichage « entreprise française » est placardée :
      https://www.bfmtv.com/economie/les-tres-attendus-nouveaux-treillis-de-l-armee-seront-made-in-france-1583803.html

      Mais ce sont bien les filiales dans les pays à faible revenu qui confectionnent:
      http://mixieer56.canalblog.com/archives/2013/05/12/27136924.html

  5. Stoltenberg dit :

    Navrant de voir ces gouvernements consacrer des milliards pour les migrants, l’UE, l’aide au développement pour des pays divers et variés dont certains sont totalement hostiles à la France, pour les détenus en prison dont une grande partie n’est même pas français et refuser d’accorder quelques millions d’euros pour régler le problème d’habillement et d’équipement vétuste destiné à des personnes qui pourraient, un jour, donner leur vie pour la France.

    • Raphaël dit :

      Vous avez tout à fait raison. Et encore, vous avez oublié de mentionner les milliards dépensés pour la sécurité sociale, l’école et les transports, ainsi que le gâchis alimentaire, ces millions de tonnes de nourriture qui partent à la poubelle, alors qu’une minuscule fraction de ces quantités permettrait de… Ah pardon, on me souffle dans l’oreillette qu’il s’agit d’un problème d’organisation, pas de budget. Oui mais quand même, c’est aussi un peu la faute de l’Europe, des réfugiés et des boboécolos !

      • Stoltenberg dit :

        Raphaël (Glücksman ? 😀 ) : Oui, la sécurité sociale c’est effectivement un élément qui étouffe notre économie, même les Chinois nous le disent… L’Europe représente 50 % des dépenses sociales mondiales, ce n’est pas pour autant que le chômage et la paupérisation de masse ont épargné nos pays… Donc je sens votre sarcasme mais sachez que, peut-être pour la première fois dans votre vie de gaucho, vous avez raison sur au moins 1 point.

    • Beber dit :

      Merci pour ce point facho !!

      C’est surtout que l’armée n’a jamais était capable d’équiper convenablement ces soldat et ca ne date pas d’hier, il faut ce rappeler des pantalon rouge du début de la 1er guerre mondiale.C’est pas une question de budget, juste une question de mentalité de la hiérarchie qui n’évolue pas avec le temps présent, rien a voir avec les migrants…..

      • Allobroge dit :

        De la hiérarchie ou des politiques politiciennes à courte vue ?

      • Stoltenberg dit :

        Ça y est, vous avez réussi à traiter la personne avec qui vous n’êtes pas d’accord de facho… Cela ne vous dérange pas de balancer des propos dont la vacuité saute aux yeux ? « Ignorance is bliss », comme disent nos amis anglophones.
        .
        En ce qui concerne cette tentative de preuve avortée, cette démonstration « par le pantalon rouge », je passe…

        • Beber dit :

          Et j’assume de dire facho!! Un peu marre de voir des commentaires qui disent que les migrants sont a l’origine de tous les maux de notre société…..
          Y’a quand même un doux parfum d’année 30 en ce moment qui a gerber …..

          • Stoltenberg dit :

            Est-il encore légal de s’opposer au séjour des étrangers en situation irrégulière sur le territoire national et à leur prise en charge par les services de l’état ?

          • petitjean dit :

            à votre avis ça nous coûte combien l’invasion migratoire depuis des décennies ?
            combien ??!! Combien chaque année ??
            accessoirement posez vous la question : POURQUOI ? Vous allez voir, la réponse est EFFRAYANTE !!!
            quand on ignore les dossiers , on s’y plonge vite fait pour ne pas dire des ..…..bêtises !
            je suis bon prince (d’autres sources à votre dispo)
            https://www.polemia.com/84-milliards-cout-budgetaire-de-limmigration-selon-le-rapport-posokhow/
            où prend on le fric à votre avis ? où ??……………….

      • Czar dit :

        « Merci pour ce point facho !!  »

        de rien, clodo. Si ça te dit, j’ai encore quelques rimes en « o »

  6. Plusdepognon dit :

    Le fait de ne pas externaliser l’habillement a été une décision assez discutée et a demandé de lourds investissements :
    http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2019/10/17/l-etablissement-logistique-du-commissariat-des-armees-de-cha-20549.html

    http://forcesoperations.com/le-sca-sattaque-a-la-crise-de-lhabillement/

    Contrairement à la gendarmerie où le choix de l’externalisation a été fait :
    http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2018/07/20/paul-boye-va-gerer-l-habillement-des-policiers-apres-celui-d-19566.html

    Qui en plus des problèmes logistiques, pose celui de la sécurisation des données (encore plus aujourd’hui qu’hier) :
    http://www.opex360.com/2019/09/04/une-faille-de-securite-informatique-a-laisse-un-acces-aux-donnees-personnelles-de-130-000-gendarmes/

    Jamais dans l’histoire l’armée de terre n’a autant changé de tenues en un laps de temps relativement court et force est de constater que le massacre du tissu industriel français a engendré d’énormes difficultés quand au contrôle qualité des sous-traitants pour les effets des autres armées françaises.
    Nous perdons le « savoir-faire » et le « savoir faire faire ».
    Comme dans le privé dans la société française (les grandes marques sont étrangères).

    Les grandes sociétés internationales ont une assise financière et des investissements qui n’ont rien à voir avec ces petits investissements pour une population professionnelle assez petite.
    https://youtu.be/AaO1t-g1080

  7. AymairY dit :

    Chez nous maintenant la gsbdb nous reprends les sacs f2 à la fin des stages, obligeant les jeunes à repartir avec des sacs poubelles..

  8. Buburoi dit :

    Macron ne veut pas mettre d’argent pour habiller les militaires français. Par contre pour ces salopards de demandeurs d’asile, rien n’est trop beau: logés dans des hotels, dotés d’une carte de paiement, transports gratuits, nourriture gratuite et hopitaux gratuits. c’est la loi islamique qui est appliquée en France et ce n’est plus les lois de la République.

  9. Nobody dit :

    Merde in France (cacapoum cacapoum)
    Dutronc toujours d’actualité !

  10. Bricoleur dit :

    La France, 1° armée d’Europe, et on ne sait pas l’habiller. Il est vrai que la Révolution s’est faite avec les « sans culottes ».
    Tout va bien commandant, le bateau coule normalement.

  11. Paf le Chien dit :

    L’armée de terre, les directions et services bénéficient déjà du nouveau dispositif de préparation des commandes de l’ELOCA de Châtres, même si le site DPC demeure hébergé sur l’Intradef.
    Une trentaine d’aviateurs jouent actuellement les beta-testeurs pour l’évaluer la globalité du système. La partie « préparation de la commande » fonctionne plutôt bien pour un outil qui a moins d’un mois de mise en oeuvre.

    • Plusdepognon dit :

      @ Paf le chien
      Nous savons bien que vous bossez dur. La plus belle fille ne peut donner que ce qu’elle a.

      Nous partons de loin, d’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours entendu parler de problèmes en matière d’habillement à l’armée (et même de tenues neuves découpées au cutter sur ordre alors que nous avions des tenues usées et blanchies par les lavages, mais ça c’était avant).

      Merci les gars…

  12. SICMAN dit :

    Sachant que le climat sécuritaire et les consignes du commandement interdisent le port de l’uniforme en dehors des enceintes militaires, même sur un simple trajet domicile-travail, et même si moi-même je suis fière de celui-ci depuis plus de 30 ans, je relativise les difficultés à obtenir certains effets.
    Par contre je confirme que ces difficultés concernent aussi des effets plus « opérationnels » ou « de confort » pour pouvoir exercer dans les meilleures conditions possibles les différents spécialités de nos armées. Je ne suis pas convaincu qu’une réelle amélioration notable et générale, pour tous, soit sur le point d’arriver.

  13. Mecano dit :

    C’est à se demander comment nous pouvions réussir à avoir ce qu’il nous fallait avant l’externalisation des Soutiens ? (je mets volontairement le mot « externalisation » , car cela correspond mieux que « rationalisation », quand on parle du Soutien ) . Hé, bien , nous allons suivre cela, allons au résultat. Malheureusement, les Atlas, ne seront pas armés uniformément, selon, chaque BDD, donc, à voir. A voir également, si tout a bien été pris en compte : insignes, grades, effets spécialistes, chaussures, bérets ou calots , rangers , ceinturons, tenues de parade etc ….

  14. Opexum dit :

    Tout ça dans un seul entrepôt ?
    Ben un incendie et vous irez cherchez vos uniformes dans les surplus et autres décathlons.
    On ne met pas tous ses œufs dans le mème panier.
    C’est tellement évident. Encore un chargé d’étude qui se prend pour Jeff Bezos

    • Jm dit :

      Surpris ???
      On fait ça pour nos bases aériennes
      On fait ça pour nos états-major.
      Tout au même endroit, comme ça, on facilite la tâche de nos ennemis, ils n’ont qu’un endroit à viser.

  15. Francis Hummel dit :

    Perso, mon fournisseur de matériel militaire français et réglementaire s’appelle………eBay.
    Je viens de m’acheter avec mes petits-sous-à-moi – que l’on appelle « solde » – 4 pantalons FELIN neufs et encore sous plastique et avec étiquettes d’origine – qu’on m’explique ce miracle… et 2 vestes, le tout pour un peu moins de 450 euros.
    Merci le « soutien » (sic) et le commissariat !!!

  16. RFN dit :

    Le problème n’est pas le logiciel de commande (quoi que … le système actuel ne permet de commander que ce qui est disponible : je me demande comment le commissariat fait pour savoir quelles quantités achetés s’il ne prend pas en compte les besoins en souffrance… C’est peut une des causes des ruptures de stocks très fréquentes)
    Le problème est surtout dû aux ruptures de stock, en particulier dans les tailles les plus demandées !
    Sinon les acheminements sont tout à fait corrects donc je ne vois pas ce qu’Atlas ou une application sur smartphone va améliorer.

    • SCAtastrophe dit :

      @ RFN
      Cela aura supprimer des postes dans le soutien.

      Et c’est tout ce qui a été décidé et appliqué à la lettre dans cette grande manoeuvre depuis les années 2000 et prolongé en 2016 .

    • Paf le Chien dit :

      @RFN

      Le système actuel ne gère pas les dus (ce que vous auriez aimé commander mais qui n’était pas disponible à l’instant t).
      C’est la conséquence d’une décision lors de la mise en service de la DPC Terre (2007).

      Pour les commandes, le SCA s’appuie sur la fameuse ppm (partie pour mille) qui est une répartition statistique des tailles et pointures de la population soutenue.
      Le problème est que ces données statistiques sont non seulement vivantes (le français de 1914 n’est pas physiquement le même que celui de 2019) mais également spécifiques (la taille moyenne d’un français n’est pas la taille moyenne d’un soldat français). Il n’est donc pas possible de s’appuyer sur les statistiques du secteur marchand.
      L’entretien de ces statistiques est donc un enjeu de première importance pour le SCA.
      Pour le fun, la statistique est parfois confrontée au aléas de la vraie vie. Dans les années 2010, la Marine n’a pas pu habiller correctement une promotion entière de l’école navale (les lauréats du concours d’entrée étant tous dans la fourchette basse des tailles).

  17. vieux margi dit :

    Le retour de l armée à Boubaki ?

  18. Jm dit :

    Je ne comprends plus qu’on commente ce genre d’info.
    Cela fait 10 ans (voire plus) que les mêmes commentaires sont d’actualité sur toujours les mêmes sujets et rien ne change sauf…..nos ministres et chefs qui se sont bien servis au passage :
    – habillement
    – solde
    – matériel
    – comportement
    – recrutement
    – sécurité
    Etc, etc
    C’est pour ça qu’on a inventé le copier / coller !!!!

  19. Paul Bismuth dit :

    La chaussure « Converse » est la cousine de la Pataugas.
    https://www.journaldunet.com/economie/magazine/1017210-les-entreprises-centenaires-en-2008/1017217-converse

    Pourtant aucun jeune ne se bat pour porter la deuxième.
    Comme quoi le marketing, c’est important.

  20. bullnar dit :

    encore l efficacité de nos fonctionnaires de carrière du commissariat, quand on pense que mac donald n a aucun probleme pour habiller 74.000 employes et ne doit pour cela dépenser que 1% des allocations logistique habillement de nos super tetes de cones etoilees et leurs sbires des differents supports on se demande quand certains vont enfin etre responsables de leur incurie devant un tribunal…

    • Paf le Chien dit :

      Pour alimenter votre réflexion :
      – Personne ne demande à McDO de garder ses points de ventes ouverts en cas de crise grave ou de conflits ;
      – les équipiers de McDo se contentent de vous préparer et de vous servir un repas. Un cuistot sur un bâtiment de la Marine Nationale est également pompier, sert une arme de bord… Idem pour celui de l’AdT qui participe à la défense d’une base en OPEX. Si vous souhaitez partir au combat avec juste un polo et un pantalon made in China, il suffit de le demander.

      • Jm dit :

        Les deux points de vue se valent ; mais essayez d’arriver de mission à 23 h 00 sur une base aérienne et essayez de manger : à ce moment là, le seul endroit où vous aurez à manger sera….le Mac Do de proximité.
        Et pour dormir, il vous reste…la voiture de service, parce que si la mission était dans la garnison, je vous laisse espérer un quelconque remboursement !!!!

  21. who? dit :

    Je pense qu’il faudrait déjà établir un seul treillis définitivement et ne pas en changer de version tous les ans. C’est qd même pas dur de pondre qqch de fonctionnel. On demande au FS ce qu’ils ont besoin, ils essayent et valident puis on donne ça a tout le monde.

    Faut équiper les 3 armées à l’identique en ce qui concerne les effets treillis opex.
    Et ne pas décider que parceque lui est marin il n’a pas besoin de ça et que lui est aviateur alors il a pas besoin de ceci.
    Nous faisons de plus en plus d’inter armée. On se retrouve sur les mêmes théâtres.

    Ha oui, j’oubliais… en france l’été on a des 45°c donc donner des effets temps chauds pour la métropole ce serait bien aussi. La T4 hiver en été c’est juste intenable.

    Et pour les missions interne, en métropole, on a autant besoin des sacs à dos qu’en opex.
    D’ailleur je remercie le SMC de ne pas avoir voulu me donner la musette de 45L car j’avais eu celle de moins de 20L il y a moins de 3ans et que c’était l’un ou l’autre sauf que j’ai jamais eu le choix. Super pratique donc comme musette d’alerte en opex avec une rasquette, une bouteille et un slip plus de place. Au diable le reste… Je fais de l’inter armée, quand je suis en opex avec l’AT j’ai même pas le quart de l’équipement.

    • Paf le Chien dit :

      Je vous mets au défi de Réunir 10 FS de même grade et d’unité et d’armées différentes (sans arme) dans une pièce et de leur demander de s’accorder sur un modèle de treillis.
      Honnêtement, je pense que le conclave de Viterbe sera battu à plates coutures.

      Le seul article (pour l’instant) où tout le monde s’est accordé : La chaussure de combat CE (Haix).
      Le seul article ayant fait l’objet d’une décision (de très haut niveau) d’harmonisation : la cravate noire (il y avait précédemment 14 modèles différents ! ).
      Je ne vous parle pas des sujets hautement stratégiques que sont la chemiserie blanche et la chaussure de bord (les surfaciers et la soumarinade ayant réussis l’exploit de s’étriper sur le sujet).

  22. Souz'Air dit :

    Personnellement, je ne comprends pas qu’on n’ait pas profité de la « réforme treillis F4 » pour passer au camouflage multiland ou multicam (lequel est d’ailleurs privilégié par les FS « 1er cercle »). Le « Centre-Europe » qui date de la guerre froide…(et qui, comme tout le matériel français de ces dernières années, n’a été introduit dans les forces qu’après celle-ci, mais bon…)
    .
    Sinon, pour s’amuser :
    1) à Paris, l’Armée de l’Air utilise un vieux fichier Excel pour faire ses commandes d’effets, au lieu du site Intradef « DPC » (qui en soit n’est pas mal)
    2) je viens d’essayer DPC récemment : quasiment rien de dispo à commander, soit que l’effet est indisponible, soit qu’il n’y a pas ma taille (grand sans être un géant)
    3) je suis passé au grade supérieur il y a deux mois en même temps qu’une camarade : nous nous sommes directement rendus à l’habillement Air (sur base aérienne de près de 2.000 personnels)…on a touché les deux derniers (1 chacun) insignes de calot dans le grade en question (les deux derniers insignes de grades disponibles pour des sous-offs Armée de l’Air !!!)
    4) une camarade a craqué ses chaussures début septembre : depuis, elle est en treillis, pourquoi ? Parce qu’elle avait eu ces chaussures quatre mois plus tôt, et ne peut donc pas en commander de nouvelle paire avant 1 an, et que le bottier/maître tailleur qui a récupéré ses chaussures pour réparation ne s’y est pas mis depuis deux mois qu’il les a…
    5) on m’expliquera pourquoi la veste de treillis F4 Armée de l’Air est différente de celle de l’Armée de Terre ? Car oui, elles sont différentes : celle de l’AA a des passants d’épaules (eh oui, en tenue de combat, l’AA met des fourreaux d’épaule avec insignes dorés sur bleu nuit…) et pas de poche dorsale (vous savez, le truc que l’AT a plutôt bien imaginé, une énorme poche-benne)…ça fait du matériel différencié en plus (donc coûts supplémentaires et besoin d’espaces de stockages supplémentaires, génial !), et les gens de l’habillement eux-mêmes ont tendance à se planter en distribution (j’ai 3 vestes F4, dont 1 en modèle AA…donc les deux autres je ne peux les mettre que pour les sorties terrains…qu’évidemment, étant dans l’AA et le soutien SCA, je fais souveeeeeent (sic, mais j’aimerai tant vraiment pratiquer…)…et je n’ai même pas pu contester la distribution des deux mauvaises vestes).
    5) pourquoi les aviateurs (sauf fusiliers-commandos) n’ont pas le droit au treillis allégé (« treillis été ») ? on n’est pas tous dans les avions à plusieurs milliers de mètres d’altitude, hein…le service en plein soleil, avec la tenue F4 complète (ben oui, on n’a pas droit non plus, en tous cas dans mon emprise, à l’UBAS, qui d’ailleurs ne peut s’acquérir que sur sous perso), c’est pas très agréable et pratique…
    .
    Je suis dans les armées depuis 2010, et ça a toujours été la même chose. Je plains nos camarades AT, qui, s’ils semblent bénéficier d’un bon système de commande, continuent toujours à raquer un max pour leurs départs OPEX.

    • who? dit :

      une année un de mes collègues est passé au grade supérieur, aucun galons (que ce soit d’épaule, de poitrine ou pour calot) de disponible au SMC !

      une autre fois pas de chaussures de sécurité de dispo, je fais quoi ? j arrête de bosser ?

      avant on avait tous la même tenue et les même rangers.
      A présent, il n y a plus personnes dans la même tenue ni les mêmes groles. il y a au moins 5 versions de treillis different.
      un vrai sketch pour être uniforme en opex lors d’une visite d’autorité.

    • looping33 dit :

      MA chère Souz’air, j’ai lu ton commentaire très pertinent avec grand intérêt……
      j’ai vu aussi que tu es bien jeune en service, alors tu n’a donc pas pu connaître l’époque bénie, où chaque base aérienne disposait d’une entité appelée MGV (magasin général de volant), puis MVC (magasin de volant du commissariat), SMC service matériel commissariat), SMC(section matériel du commissariat) et maintenant HCCA……enfin il paraît !!!!!
      Hé bien figure toi, que dans ce monde merveilleux où les GSBDD n’existaient pas les administrés pouvaient se rendre au « magasin d’habillement » comme on disait à l’époque et après consultation de leurs droits à percevoir sur le système SICAGEM, ces derniers repartaient dans la grande majorité des cas avec ce à quoi il pouvaient prétendre.
      Et si d’aventure, les effets étaient en rupture de stocks où tout autre raison…..la section habillement se faisait un devoir de se renseigner auprès des base voisines pour être dépanné des effets manquants ( pour les cas les plus urgents, départs opex inopinés etc etc….) afin de satisfaire au mieux les administrés……le mot « Service » avait encore un sens…….mais ça c’était avant le drame.
      En effet, notre ami Sarko (qui rappelons le faisait parti des commandos cireuses du Bt F de la BA 117…je t’expliquerai !!!!) s’est mis en tête de réduire les effectifs des armées avec sa fameuse RGPP, nos grosses têtes des états majors, le petit doigt sur la couture du pantalon nous ont alors expliqué que tout irait beaucoup mieux en cassant tout ce qui fonctionnait (à peu près bien……) et en recréant des usines à gaz tout droit sortie de leurs cerveaux malades !!!!!
      Et bien sûr, nos commissaires qui avaient flairé le bon coup ont créé le SCA, avec bien évidemment une augmentation de leurs effectifs, des prérogatives accrues, des postes supplémentaires etc etc……..comme ci ceux « d’avant » n’étaient pas assez nombreux à nous pourrir la vie, car déjà bien assez nocifs comme ça……
      Bon, assez ressassé la rancune, c’était pas forcément mieux avant c’était juste moins pire qu’aujourd’hui !
      Jeunes camarades du soutien….Courage à vous tous !

    • Paf le Chien dit :

      @Souz’Air

      Si vous avez testé la version « Air » de la DPC l’absence d’articles est normale. Le site est en phase de tests et l’ensemble des articles et des règles afférentes n’ont pas encore été intégrés (environ 6500 références pour l’ensemble des armées, directions et services).
      Si vous avez testé le site DPC Terre, certaines ruptures sont la conséquences de la réservation de stocks au profit de certaines populations (le site DPC Terre, de conception ancienne, ne peut pas gérer aussi finement les règles que son successeur. La « rupture  » de stock est donc là pour pallier cette obsolescence.).
      Les ruptures pour défaut d’approvisionnement sont rares (mais gênantes je le conçois) au regard de l’étendue du catalogue articles.

      Pour répondre à vos questions sur les treillis, il n’y a pas de treillis Terre et de treillis Air en tant que tel.
      Un seul marché approvisionne les 3 armées.
      Il y a en revanche plusieurs générations de treillis qui cohabitent en raison de la nécessité de consommer les stocks existants.
      Les dernières générations sont le treillis T3, T4 S1 et T4 S2, F3. Les 3 premières générations se déclinent en 3 versions hiver/été (uniquement CE) et sable/CE.
      Le T3 est celui qui possède la poche gibecière et les protections coudes et genoux intégrées, le T4 S2 est celui qui possède les pattes d’épaule (le T’ S1 en est dépourvu).
      Pour la petite histoire, le T4 S2 doit ses pattes d’épaule à l’AA (et ses fourreaux).
      Accessoirement, il n’est pas possible de commander spécifiquement un treillis T3, T4 S1 ou T4 S2 (fusionnement des références article)
      Le F3 est composé d’un pantalon ayant une coupe moins large que l’actuel T4 S2 et d’une chemise sans patte d’épaule (il faut donc s’attendre à un F3 S2 si mes camarades aviateurs ne veulent rien lâcher sur l’épineuse question des fourreaux) . Il existe en version sable ou CE et est distribué depuis le début 2019 pour les OPEX.

      Concernant les droits de tirage (ce que vous pouvez commander ou pas), ils sont définis par l’E.M de votre armée. Le SCA se contente de les mettre en oeuvre.
      Pour votre camarade, les règles et leur application n’empêche pas son fourrier d’avoir recours à l’intelligence.

      • who? dit :

        deux treillis F3 fourni pour un départ opex (si on a de la chance) et qu’il faudra restituer en rentrant…

      • Looping33 dit :

        Mon cher Paf le chien……
        Si tu parviens à me trouver un fourrier dans une unité de l’AA, je te paye des clopinettes……..c’est une espèce éteinte depuis la fin du siècle dernier !!!!!

    • Jm dit :

      Souz’air
      Si vous voulez vraiment comprendre ce que vous explique Looping 33, allez à Salon de Provence, entrez dans le Piège, coté droit quand vous êtes sur la place d’armées. C’est le côté élève avec escalier délabré, couloirs délavés, plafonds déplâtrés, et amphis démembrés.
      Après, vous allez côté gauche (d’ailleurs, il y a des portes fermées qui séparent les deux parties), c’est le côté accaparés par le SCA et vous comprendrez le pourquoi de vos interrogations.
      Pour une fois, le cordonnier n’est pas le plus mal chaussé, loin de là.
      Et là, compte tenu de la jeunesse du SCA, ils n’ont pas mis longtemps pour débloquer les fonds.

  23. vieux margi dit :

    Armée à bourbaki… un ami a son fils en école de gendarmerie…… on leur demande d acheter un blouson genre K Way noir sans aucun motif… pas d Adidas Nike etc…. même pas foutu de leur filer un K Way…c est partout pareil…..
    Pour le reste du paquetage faut attendre plus longtemps que prévu..
    Merveilleux….

  24. Félix GARCIA dit :

    Politique-Eco n°236 avec Lionel Bieder : Comment la NSA prend le contrôle de l’Europe !

    Scandale des marchés informatiques d’Etat, à qui profite le crime ? Sous prétexte d’introduire un rendement financier dans les politiques publiques, l’Etat français a en réalité vendu le contrôle de la gestion informatique de son administration au profit d’une oligarchie financière aux ramifications internationales. Victime de l’échec patent du logiciel Chorus (système de gestion et d’information financière), Lionel Bieder, entrepreneur, a remonté le filon d’un système mafieux visant à justifier des simulacres de paiements de prestations d’entreprises transnationales complices, en lien avec des services de renseignements états-uniens… Il est l’invité de « Politique-Eco » !

    https://www.tvlibertes.com/politique-eco-n236-avec-lionel-bieder-comment-la-nsa-prend-le-controle-de-leurope

    Cordialement,

    Félix GARCIA