CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

 

Pour le chef de la diplomatie américaine, vouloir engranger les « dividendes de la paix » a été une erreur

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

58 contributions

  1. Aymard de Ledonner dit :

    Il est certain que quel que soit sa perception de la situation, que l’on pense que l’OTAN a encore une utilité ou non, il est nécessaire de renforcer les armées des pays européens.
    Je partage l’avis du président sur l’OTAN, mais comme la prise de conscience de nombreux pays européens risque d’être très longue, il me semble évident qu’il faut bâtir l’autonomie européenne tout en restant dans l’OTAN. C’est comme les petites roulettes des vélos pour enfants : même si elles sont inutiles on ne les enlève pas tout de suite…

    • Stoltenberg dit :

      Renforcer les armées européennes peut se faire dans le cadre de l’OTAN, il n’y a aucune contradiction. Ce sont d’ailleurs les Américains qui font constamment pression sur les pays européens pour que ceux-ci augmentent leurs budgets militaires. Et ce sont les pays européens qui préfèrent consacrer ces milliards pour le social et pour l’immigration illégale.

  2. jcr dit :

    Il n’y a que les politiques pour tenir ce genre de discours, à la recherche de phrases choc avec en arrière pensée l’idée qu’elles resteront dans l’Histoire. Malheureusement, certaines laissent des traces, de mauvaises traces.

  3. Robert dit :

    Rappelons nous que ce sont les américains qui ont livré l’Europe de l’Est aux soviétiques, s’arrêtant sur la ligne Oder Neisse au lieu de poursuivre comme le voulait Patton pour laisser aux soviétiques le temps d’occuper les territoires qui resteront sous leur coupe jusqu’en 89. L’aide américaine du Plan Marshall n’a été qu’une occupation économique qui allait de pair avec l’invasion culturelle américaine et l’inféodation des européens aux guerres américaines.
    Les américains ont créés le bloc soviétique pour avoir un ennemi qui justifiait leur impérialisme.

    • ScopeWizard dit :

      @Robert

      Oui , m’ enfin si vous voulez l’ avis de l’ historien à la petite semaine que je puis être à mes moments qu’ on ne sait pas où ils sont passés , honnêtement Staline se serait très-bien débrouillé pour nous créer des « embêtements » sans l’ aide des Yankees …………

      • Robert dit :

        Scope,
        Après avoir du soutenir une guerre meurtrière avec l’armement américain et face au rouleau compresseur des alliés, ils auraient eu quelques difficultés.
        Certes, Staline dirigeait les communistes qui ont d’ailleurs contribué à favoriser leur avènement au pouvoir par une répression féroce durant l’épuration des gens de droite qui n’avaient pas collaboré, des pillages d’usines d’armement à la libération, et une tentative de prise de pouvoir par des grèves insurrectionnelles avant que Staline change de politique et les force à y renoncer.
        Il aura fallu un De Gaulle pour leur livrer l’éducation nationale et d’autres ministères.
        Je ne dis pas que les soviétiques ont eu besoin des américains pour essayer de nous nuire, c’était dans la nature de leur régime, mais depuis la révolution jusqu’à leur place dans le camp des vainqueurs après s’être vu livré par l’arrêt des troupes américaines, les anglais leur ont même livrés des milliers d’opposants, les soviétiques ont été bien aidés par des banques américaines avant et pendant la révolution puis par l’attentisme américain en 40, la livraison massive d »armes durant la guerre et le partage de l’Europe à la fin de celle-ci.

        • ScopeWizard dit :

          @Robert

          OK ! Je vous suis .

          Cependant , je ne suis pas persuadé que les Américains avaient tant besoin que cela d’ un tel adversaire …………

          Au sortir de la guerre , les Soviétiques n’ avaient pas la bombe mais je rappelle que les Américains ne l’ avaient pas non-plus ; certes , ils en avaient fait exploser trois dont deux sur le Japon en guerre , et , certes ils savaient comment la fabriquer et disposaient de tout le nécessaire pour cela , mais il n’ empêche qu’ il fallait les produire ces fichues bombes , que cela prenait du temps , donc en 1945 , les USA qui comptaient dans les 11 millions de boys sous les drapeaux se seraient retrouvés à devoir rapatrier tout ce qui garnissait le théâtre du Pacifique pour renforcer leurs troupes sur ce qui fut le Front Ouest afin de se mesurer à l’ Armée Rouge forte de 5 millions d’ hommes à la fois épuisés mais victorieux , ivres de violence et de détermination , rompus comme personne à la dureté des combats les plus sanglants , bourrés ( du soir au matin ) de confiance en eux-mêmes , en leur commandement et de surcroît très-bien équipés ………….

          Alors , certes , les Soviétiques auraient probablement éprouvé les pires difficultés ,, mais les Alliés aussi d’ autant que des courants Communistes forts existaient au sein des pays ayant payé les plus lourds tributs comme l’ Angleterre , encore plus concernant l’ Italie , la France , des pays qui en avaient marre dont les populations n’ aspiraient plus qu’ à la paix d’ autant qu’ il fallait retrouver une alimentation correcte , reconstruire , remettre la machine industrielle en route et par conséquent , il y a fort à parier que non seulement nombreux auraient été ceux qui n’ auraient pas compris les raisons du revirement contre l’ allié Soviétique , mais qui auraient carrément refusé de continuer de se battre au point d’ en arriver à une situation insurrectionnelle voire révolutionnaire en mesure de se répandre telle une traînée de poudre sur l’ ensemble des pays éprouvés par 6 ans de guerre ………….

          Les Américains qui , hormis Pearl Harbour , et quelques bombardements massifs à coups de ballons dont une infime partie a jamais atteint les terres US , n’ ont jamais connu les dévastations qui ont démoli l’ Europe , la faim , les privations , pour eux la guerre c’ était loin et seuls les GI y étaient directement exposés mais là aussi c’ était panique à bord car si certains se faisaient tuer ou mutiler , d’ autres , ceux restés au pays étaient souvent considérés comme des « profiteurs » d’ où de grosses montées niveau ressentiment………

          Truman et les divers experts ou économistes redoutaient donc une révolution US mais aussi mondiale , et de plus le Président Américain avait à gérer la démobilisation de 11 millions d’ hommes , un surplus de production et des stocks gigantesques dont il fallait bien trouver quelque chose à faire , réduire le format de sa gigantesque armée .

          Il avait donc effectivement largement de quoi poursuivre les hostilités .

          Toutefois , dans une telle situation et un tel contexte , j’ imagine très difficilement des Américains se lancer seuls contre l’ URSS et ainsi risquer de provoquer un cataclysme politique à échelle planétaire …………..

          • Robert dit :

            Scope,
            Américains comme soviétiques avaient besoin d’un méchant en face pour légitimer leur existence. Et pour les américains, cela leur a permis de mettre la main sur la politique européenne et de nous empêcher de devenir un adversaire politique pour lui.
            Je ne dis nullement que tout était prémédité, mais l’opportunisme pragmatique existe aussi en politique. Les USA ont soutenus nos ennemis en Indochine, en Algérie alors que nous étions censés être tous dans le camp anti communiste.
            L’UE, combien de divisions ?

    • Parigot dit :

      Ils ont créé un nouvel ennemi, qui nuit à tous leurs concurrents (un peu turbulent quand même):
      https://www.athena-vostok.com/droit-a-la-critique-des-religions-une-raison-pour-etre-agnostique-1-1#message_1934060131

      Il faut bien vendre, comme au temps béni du porte à porte des commerciaux de la NRA:
      « Votre voisin m’a acheté ce fusil, si vous m’en achetez pas qui va gagner lorsque cela se passera mal, à votre avis ? »

    • Lame dit :

      @Robert: Je ne vois pas comment on peut reprocher aux USA d’avoir créer le Bloc soviétique, surtout si l’on se souvient de leur réaction à la Révolution russe de 1919. En revanche, on peut les accuser à juste titre d’avoir tout fait pour empêcher la neutralisation de l’Allemagne après la Première guerre mondiale, faciliter son réarmement en 1933 et profiter de la faiblesse de l’Europe d’Après guerre pour lui imposer une politique néocoloniale dans le cadre du Plan Marshall puis de l’OTAN.

      • Robert dit :

        Lame,
        C’était aux français de réoccuper l’Allemagne, pas aux USA, ce qui aurait considérablement perturbé ce réarmement.
        Quand au plan Marshall, nous étions à genoux, ils en ont profité pour imposer leurs marchés et leur sous culture, c’est le vainqueur qui se sert le premier. Je ne justifie pas, je constate.

        • Robert dit :

          Lame,
          J’oubliais que ce sont les banques américaines, c’est à dire une oligarchie qui y voyait des avantages pour ses intérêts, le pouvoir américain et pas « les américains » à qui on ne demande pas l’avis, qui ont fortement aidé les bolcheviques à détruire l’empire russe qui faisait de l’ombre à leurs projets politico-économiques en Europe, et donc avec l’aide des allemands avec lesquels les bolcheviques ont conclu un accord. Ils influençaient l’opinion russe en faveur de la paix, donc de la trahison de leur pays d’accueil, beaucoup de chefs bolcheviques n’étaient pas russes, la Russie alors en guerre, et les allemands aidaient les révolutionnaires dans leur projet pour abattre l’empire russe.
          Autrement dit, ces banques américaines ont aidé l’Allemagne à abattre la Russie.

    • Bangkapi dit :

      Quand on veut tuer son chien on dit qu’il à la rage.
      On peut toujours refaire l’histoire , c’est sans risque puisqu’elle n’a pas eu lieu.
      Dans mon amicale d’anciens légionnaires nous avon un camarade d’origine polonaise qui n’aime pas les américains parce justement en 1945, ils n’ont pas été libérer la Pologne.
      Nous avons souvent essayer de lui expliquer que peut-être de 50 millions de morts c’était suffisants, que la guerre n’était pas finie dans le Pacifique, que les arrières auraient été bien compliqués si les communistes français et autres avaient pris parti pour les soviétiques et que les traités et accords conclus alors devaient être un minimum respectés.

      Et puisqu’il faut tout metttre sur le dos des américains, pourquoi pas leur reprocher d’avoir libéré une partie de l’ Europe de l’ouest. Ils auraient pu se contenter d’une guerre aérienne et ne mettre aucun GI sur le sol européen. Et ainsi on serait tous devenus soviétiques.
      Je ne suis pas sur que cela vous aurait mieux convenu.

      • Robert dit :

        Bangkapi,
        Ce que j’écris est incontestable, sans trahir leur pays d’accueil car beaucoup n’étaient pas russes, en recevant un soutien allemand, et être largement financés par les banques américaines, la révolution bolchévique aurait probablement échouée comme tant d’autres tentatives.
        C’est de l’armement américain qui a permis à l’armée soviétique de prendre à revers l’armée allemande et si les américains n’avaient pas décidés d’arrêter leur avance sur la ligne Oder Neisse, une moitié de l’Europe de l’Est ne serait pas tombé dans les griffes communistes.

        https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2017/04/pdfsutton1.pdf

    • Frédéric dit :

      Commentaire grotesque, vous avez vu les Européens aux Vietnam durant la guerre froide.

      Donc vous auriez voulu un troisième guerre mondiale avant même la fin de la deuxième ? Les britanniques y ont pensé mais les chances de succès étaient faibles :

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Op%C3%A9ration_Unthinkable

    • pas robert dit :

      Bientôt vous nous annoncerez que Staline était à la solde des Américains ?
      J’adore lire ce genre de roman de gare.

      • Robert dit :

        Pas robert,
        Vous pouvez fournir des arguments au lieu de formules aussi creuses que stupides ?
        Je suis tout à fait ouvert à la discussion et cela sans prendre un second pseudo pour me moquer de vous.

        • tschok dit :

          A ce stade, je crois qu’il n’y a plus besoin d’arguments.

          Une controverse doit reposer sur des bases sérieuses. Toute question n’est pas éligible à la controverse. Il ne suffit pas d’affirmer quelque chose de farfelu pour obliger ses contradicteurs à discuter votre proposition.

          A vrai dire, c’est plutôt à vous de fournir des arguments au soutien de votre affirmation, pour le moins assez inventive.

          Vous avez développé une sorte de paresse intellectuelle en sommant vos contradicteurs d’ouvrir des discussions sur vos affirmations les plus fantaisistes. Ca ne marche pas comme ça.

          Ou alors n’importe qui peut affirmer: « nous sommes gouvernés par des extraterrestres, prouvez moi le contraire, je suis ouvert à la discussion ».

          Comprenez, Robert? La proposition de départ doit reposer sur une hypothèse plausible. Sinon, c’est pas du débat, c’est du portenaouak.

          Autre chose: dans votre réponse à Bankapi vous affirmez:

          – « Ce que j’écris est incontestable »: si vous appelez autrui à la discussion, faut pas complètement fermer le sujet à coup de massue en affirmant que vous seul détenez la vérité. Il y a des règles du jeu, si j’ose dire.

          – « si les américains n’avaient pas décidés d’arrêter leur avance sur la ligne Oder Neisse, une moitié de l’Europe de l’Est ne serait pas tombé dans les griffes communistes. »: peut-être. On appelle ça refaire l’histoire. C’est une hypothèse, en fait, pas un argument.

          Ici, c’est une question de méthode: une proposition hypothétique ne peut servir à en justifier une autre.

          La proposition: « les USA on créé le bloc soviétique pour avoir un ennemi » doit être démontrée en tant que telle et vous ne pouvez utiliser la proposition « si les américains n’avaient pas décidés d’arrêter leur avance sur la ligne Oder Neisse, une moitié de l’Europe de l’Est ne serait pas tombé dans les griffes communistes » qui est elle même hypothétique pour la démontrer.

          Il faut démontrer chaque hypothèse séparément, sinon vous ne construisez qu’un récit pseudo historique, cad fictionnel.

        • ScopeWizard dit :

          @Robert

          Bof , il m’ a fait le même plan -et à mon avis ce n’ est pas la seule fois- donc passez outre et ne vous en faites pas pour si pas grand-chose …………… 🙂

          Ou alors , faites comme moi , envoyez-le sur les chrysanthèmes ; ça tombera du reste très-bien , à pic même ( dans un grand cri ) , c’ est la saison , il faut en profiter ! 😉

          • tschok dit :

            Ne vous emmerdez pas à répondre à sa place, habituellement, Robert ne me répond pas et je trouve cela très pratique.

            J’apporte juste un contredit, dans l’intérêt du fil de dial, de la discussion si vous préférez. Sa réponse, à vrai dire, je ne l’attends guère.

            ici, il y a un sérieux problème de méthode. Il est en train de refaire l’histoire avec des si. Faut s’en tenir aux faits pas à des ineptes si.

    • GHOST dit :

      Robert@
      Les soviétiques étaient les alliés des américains..Quand en France, il y avait un gouvernement qui collaborait avec Hitler, les soviétiques devaient se battre avec l´aide des américains. Les horreurs de cette guerre avaient obligés les amércains á offrir une « compensation » aux soviétiques.
      Le plan Marshall a aidé l´Europe et est á la base de la fondation de l´UE.. Les américains se sont retrouvés dans deux guerres en Europe, deux grandes guerres où leurs militaires reposent en Normandie. Vous ferez mieux d´aller visiter ces tombes pour admettre que l Europe aura toujours une dette á payer..
      Imperialisme des pays de l´Europe qui ont fait deux grandes guerres qu´ils ne pouvaient terminer sans deux interventions des américains?

      • Robert dit :

        Ghost,
        Les soviétiques étaient d’abord les alliés des nazis, leur permettant d’occuper notre pays, certes avec l’impréparation de nos gouvernements qui n’ont pas voulu empêcher la montée en puissance d’Hitler dès 33, Hitler affirmait que si l’occupation de la Ruhr avait été contrecarrée par une réaction militaire française, son aventure s’arrêtait là.
        Les soldats américains méritent notre respect et notre gratitude pas leurs gouvernements.
        La révolution russe a été financée par des banques américaines, les bolchéviques ont trahi leur pays en guerre en acceptant une aide allemande, en guerre à l’époque avec la Russie. Le plan Marshall a aussi servi à inféoder nos élites et notre économie aux USA, ils n’ont pas été altruistes et désintéressés, les inspirateurs de l’UE étaient soit proches des américains soit carrément des agents américains, ce qui donne le nain politique qu’est l’UE aujourd’hui et les décisions bruxelloises contraires à nos intérêts après avoir corrompu notre économie en la subventionnant. l’OTAN n’est que la continuité militaire de notre inféodation aux USA.
        L’histoire, il faut la prendre dans son ensemble pour ne pas être partial.

        • ScopeWizard dit :

          @Robert

          Excellente synthèse ( du reste , c’ est pas mon point fort , ça , la synthèse ……… ) à laquelle je souscris .

          Juste un point ……….

          « les bolchéviques ont trahi leur pays en guerre en acceptant une aide allemande, en guerre à l’époque avec la Russie. »

          Pas si simple ; l’ armée du Tzar était certes une armée forte de 17 millions d’ hommes , bien équipée , mais elle était surtout composée de soldats issus du milieu paysan qui n’ entravaient pratiquement rien à la question politique et à qui il était facile de faire gober tout et n’ importe quoi dans la mesure où cette pauvre armée n’ était pas préparée pour tenir longtemps , quelques mois tout au plus ………….

          Son commandement dépendait en plus de Nicolas II , or le Tzar était depuis longtemps contesté , à ce poste son autorité remise en question , raison pour laquelle il est poussé à abdiquer , ce qui sera chose faite le 15 mars 1917 à la vague condition toutefois que ce soit son frère qui lui succède voire son jeune fils après une période de régence au vu de son âge…………….
          Comme nous le savons , il n’ en sera rien ………….

          Bref , de mémoire dès 1916 , l’ armée Russe a rapidement manqué de tout : de munitions , d’ approvisionnements , de vivres , donc les victoires du début parfois éclatantes n’ étaient plus au rendez-vous , à présent c’ était le contraire , les défaites parfois cinglantes s’ accumulaient , les blessés et les morts s’ amoncelaient , les soins se faisaient rares , les maladies proliféraient , les mobilisés de plus en plus démunis et découragés étaient donc devenus des proies faciles pour des Allemands qui avaient tout intérêt à soutenir la révolution Bolchevique en cours …………….

          Donc , vous aviez d’ un côté le Soviet de Petrograd qui constituait l’ épicentre d’ où toute l’ onde révolutionnaire partait jusqu’ à atteindre une vaste ligne de front de plus en plus étirée et affaiblie , de l’ autre une Allemagne de Guillaume II parfaitement consciente du phénomène qui quant à elle avait bien compris qu’ elle avait tout intérêt à encourager les divisions voire l’ éclatement total et jusqu’ au revirement via renoncements ou revers d’ alliances de cette armée Russe aux abois mais qui en même temps constituait le fameux second front que plus tard Hitler s’ efforcera d’ éviter avant d’ être lui aussi obligé de se battre sur deux fronts .

          Les Allemands faisaient donc assaut de « séduction » vis à vis des troupes Russes à chaque fois que cela était possible .

          Quant aux Bolcheviques , peut-on parler de « trahison » ?
          Les Bolcheviques poursuivaient une ambition , ils avaient un but , visaient un objectif , celui de prendre le pouvoir et de l’ exercer sur toute la Russie ; si initialement la guerre et surtout son déroulement servaient à merveille leur cause , leur propagande , ils savaient aussi que le front n’ en pouvait plus et qu’ il valait mieux reprendre au plus vite le contrôle en redonnant de l’ espoir à tous ces millions de soldats qui l’ avaient perdu , des soldats qui seraient plus utiles vivants et reposés une fois rentrés chez-eux retrouver les leurs ou leur labeur , que morts loin de leur terre ………….

          Plus tard , ils sera toujours temps de leur trouver une nouvelle utilité ………….

          Évidemment , les « blancs » ne seront pas du même avis que les « rouges » ………….

  4. jyb dit :

    Les premiers à avoir réagi à la phrase « engranger DES dividendes de la paix » sont Chevènement (ministre de la défense) et Lanxade (cema)

  5. batgames dit :

    l’OTAN est obsolète à cause de la Turquie qui joue double jeu ….soit on les vire soit on règle le sort de Erdogan

    • Lame dit :

      @batgames: Il s’agit de désunion plutôt qu’obsolescence puisqu’un membre de l’OTAN défend ses intérêts en Syrie en s’acoquinant avec des jihadistes qui feront sauter des bombes demain chez les autres membres de l’OTAN. Mais l’expression la plus grave de cette désunion, c’est bien l’hostilité des USA aux membres européens de l’OTAN combiné à un rapprochement avec la Russie qui les menace. A ce compte-là, à quand une guerre entre l’UE et un axe USA-OTSC?

    • GHOST dit :

      La Turquie fait exactement ce que la France a fait en Lybie. Sarkozy qui voulait règler le sort de Kaddafi a utilisé les ressources de l´OTAN dans cette guerre.. lol Macron souhaite que la France quitte l´OTAN, vous n´avez pas besoin de virer la Turquie quand vous êtes entrain de quitter l´OTAN et seraient entrain de fonder votre « défense commune ».

  6. Redleouf dit :

    Qui veut la paix prépare la guerre, peace through superior firepower.

  7. Plusdepognon dit :

    Le discours d’Eisenhower est aujourd’hui encore plus qu’hier d’actualité :
    https://youtu.be/7gyVXZDDNI8

    Celui de Kennedy était pas mal non plus (quoi que l’on puisse penser de lui et de sa famille mafieuse):
    https://youtu.be/H9o06mxzxEQ

    Impressionnante dérive d’un système qui se prétend transparent et se fait fort d’abolir toute vie privée :
    https://www.areion24.news/2019/11/07/collusion-etat-mafia-comment-la-democratie-le-capitalisme-et-la-corruption-favorisent-ils-les-liens-politico-criminels/

    • ScopeWizard dit :

      @Plusdepognon

      Merci infiniment de ce fort salutaire rappel ! 😀

      Perso , je n’ ai rien appris ou découvert mais il n’ empêche que je m’ aperçois avec consternation que nous ne sommes vraiment pas nombreux à être conscients de tout cela ; par exemple , pour moi l’ existence d’ une ou des mafias a toujours été « anormale » , donc cela signifie que rien n’ est très « net » en haut-lieu contrairement à ce que , nous , braves cons , serions en droit de croire ou d’ imaginer voire de seulement espérer…………………..

      C’ est à dire que concernant « la vie privée » , en fait selon certains à qui il est difficile de donner entièrement tort , il s’ agirait d’ un nouveau concept apparu dans les zones les plus urbanisées où l’ anonymat peut être roi par comparaison au « patelin » ou bourg de campagne où tout se savait plus ou moins par simple promiscuité , donc avoir une vie privée semble s’ apparenter à une sorte de « privilège » qu’ il nous faudra réduire à la portion congrue parce qu’ en gros si tu ne montres pas tout , c’ est que tu as des choses à cacher , sous-entendu « nous » devons nous méfier de toi et beaucoup plus si affinités …………..
      D’ où Facebook ou Instagram , pour ne citer que ces deux ………. bah ; vous choisirez vous-même le qualificatif ou substantif qui vous conviendra le mieux sachant que pour moi ce sont des SALOPERIES ……………… 😉

      Hein ? S’ il s’ agit de paranoïa ou d’ esprit de persécution de ma part ?

      Très sincèrement , je préfèrerais dix fois qu’ il en soit ainsi ……………. et même cent ……………..mille !

  8. ScopeWizard dit :

    Hmm ………………. c’ est vraiment très amusant ……………..

    « « Les Occidentaux, chacun d’entre nous, nous nous sommes perdus dans l’euphorie de ce moment de fierté » »

    Ah oui ? Et qui s’ est perdu , qui a ressenti une telle euphorie , surtout combien de temps tout cela a t-il duré ?
    Quelques jours , quelques semaines tout au plus ?
    En tous cas , mis à part , le passage vers une globalisation sachant que nous étions déjà biberonnés au Capitalisme libéral démocratique et républicain auquel nous étions habitués , pour la plupart d’ entre-nous , ça n’ a strictement rien changé en mieux , en moins bien il est sûr que de ce côté là nous avons été copieusement servis ……………

    Quant au sentiment de « fierté » , il fut de très courte durée , pas vraiment le temps pour ça …………
     »
    « Les nations libres et occidentales ont la responsabilité de dissuader les pays comme la Chine, la Russie et l’Iran de menacer nos peuples » »

    Quelle belle phrase !

    Et oui , mais c’ est quoi selon toi LA liberté ? Un mot , une idée , une espérance , une ambition , une satisfaction , un accomplissement , une envie , quoi , c’ est quoi ?

    Donc , si je suis bien , il s’ agit d’ associer « liberté » avec « menace » , c’ est à dire que s’ il n’ y a pas de liberté alors il y a menace sur les peuples ???

    C’ est absolument du grand n’ importe quoi …………..

    Il s’ agirait donc de commencer par définir avec précision ce qui est entendu par :
    _liberté
    _menacer
    _peuple
    Et je rajouterais :
    _occidental

    Bref , de quoi parle t-on ? histoire de s’ extraire de ce bla bla sans consistance autre que celle de faire vibrer la corde sensible en chacun de nous ; autrement-dit , via une rhétorique faite de symboles et de termes fourre-tout nous prendre pour des cons ………….

    « « Les États-Unis et leurs alliés doivent « défendre ce qui a été si durement gagné en 1989 » »

    Et qu’ est-ce qui a été si durement gagné en 1989 ?
    7 millions de chômeurs , une paupérisation galopante , un enseignement tronc commun de merde , une médecine à dix vitesses , des vieux qui n’ ont même plus d’ hospice où aller si sans le sou et à qui il ne reste plus qu’ à crever dans leur coin alors qu’ ils se sont démenés toute leur chienne de vie , un retour au marche ou crève en vigueur à la fin du XIXème , un monstrueux enrichissement incessant de la classe dirigeante ou détentrice du capital , une inflation inquiétante , un endettement de malades , des bouleversements sociologiques exigés par quelques minorités influentes et puissantes qui obligent la majorité silencieuse à marcher au pas de l’ oie , des hausses d’ impôts partout , une dégradation générale des services publics , des petits commerces qui meurent à cause de grandes structures qui défigurent toutes les entrées ou sorties de villes en proposant une majorité d’ emplois à la con , des taxes ou des « pay per view » ne serait-ce que pour regarder un simple programme culturel non accessible si toi pas payer ton abonnement , des changements dans la nature des peuples via une immigration hors de contrôle encouragée par tous ceux qui ont besoin de boys et qui ainsi empêchent quelque hausse des salaires baisant de ce fait l’ ascenseur social ?

    C’ est ça qui a été gagné de si merveilleux ? Hé ben , quelle victoire !

    « « La Russie est dirigée aujourd’hui par un ancien officier du KGB » et elle « envahit ses voisins et tue ses opposants », »

    Oui , évidemment ; et Bush SR il était quoi ? Et Gorbatchev que nous portons tant aux nues , il était quoi ? Et Andropov ?

    Pompeo , encore un qui découvre le Monde …………….

    Les USA font mieux , ils pratiquent le « regime change », ce qui peut au passage causer la mort de dizaines de milliers de personnes et foutre le rifle à un pays pendant 15 ou 20 ans voire davantage ………

    Quant à éliminer les « opposants » , ici nous faisons différemment : par exemple , si opposant trop gênant , lui tomber de l’ escabeau ou d’ une chaise et atterrir 10 mètres plus bas suffisamment en morceaux pour ne plus être « opposant » , ou alors lui boire une tisane trop forte , ou encore lui traverser une rue et finir renversé , éventuellement lui se suicider de plusieurs balles ou coups de couteau , ou se noyer dans 50 cm , etc ………..

    Mais le top du top , c’ est soit de le flanquer en taule , soit de le mettre sur la paille , soit de lui créer un casier long comme le bras , soit de le démolir politiquement style Fillon , soit tout à la fois ………….

    Et faites-moi confiance , en « démocratie » , tout ceci marche au super-poil ! 😉

    N’ oubliez pas :
    _en dictature c’ est « ferme ta gueule ! »

    _en démocratie c’ est « cause toujours ! »

    « « Si des nations pensent pouvoir obtenir les bénéfices de la sécurité sans fournir à l’Otan les ressources dont elle a besoin, si elles ne tiennent pas leurs engagements, le risque existe que l’Otan devienne inefficace ou obsolète » »

    Oui ? Et bien commence par aller en toucher deux mots au père Erdogan ……….

    Misère , patience , longueur de temps ……………….on n’ est vraiment pas rendus …………………. 🙂

    • Donald dit :

      PLOUF

    • FGNico dit :

      «  »soit de le démolir politiquement style Fillon , » »
      autrement dit lui tailler des « habits à l’œil ?

    • Stoltenberg dit :

      ScopeWizard:
      « Et oui , mais c’ est quoi selon toi LA liberté ? »
      .
      Liberté: « Possibilité d’agir selon ses propres choix, sans avoir à en référer à une autorité quelconque » (Larousse)
      Allez en Chine communiste ou en Russie et regardez si les systèmes politiques prônés par ces états-voyous correspondent bien à cette définition. Et, pour tout vous dire, le socialisme qui ravage ce pays et auquel je suis opposé totalement, ne correspond pas non plus à cette définition. C’est peut-être pour cela que vous suggérez qu’il y a plusieurs définitions et que l’on peut la redéfinir afin de « montrer » que le système que l’on défend n’est pas contradictoire à la liberté.
      .
      « 7 millions de chômeurs , une paupérisation galopante (…) »
      .
      Ce sont les effets du socialisme et de la globalisation (notamment du commerce avec la Chine communiste) que défendent nos élites. La méritocratie, l’American (ou French, si vous préférez) Dream ont été tués par ces deux pestes.

      • ScopeWizard dit :

        @Stoltenberg

        A) Et bien , ça ne m’ étonne pas ; cette définition est très vraisemblablement entachée de soumission au « politiquement correct » en vigueur notamment aux idées néo-libérales , à leur doxa .

        Liberté : « pouvoir d’ agir ou de ne pas agir , de choisir. »

        Et c’ est tout ; il n’ y a aucune allusion à quelque « autorité »qu’ elle soit quelconque ou plus spécifique ………….

        Mais bon , c’ est là une définition datant de 1957 , elle est donc beaucoup plus neutre …………..

        Vous me direz , « c’ est vague » ; oui , mais c’ est ça ou tu risques de l’ alourdir d’ une connotation , de l’ orienter idéologiquement et si « on » fait ça , alors de facto « on » te formate ………..

        Or ce qui doit être recherché c’ est éduquer , enseigner , apprendre , non endoctriner ou le moins possible afin de laisser à l’ individu la possibilité de développer son propre esprit critique , son libre-arbitre , sa capacité de se servir de toutes ses connaissances afin de disposer du maximum de clefs pour réussir à comprendre et voir le Monde tel qu’ il est , non tel qu’ il est « vendu » ……………..

        B) « Allez en Chine communiste ou en Russie et regardez si les systèmes politiques prônés par ces états-voyous correspondent bien à cette définition. »

        Pourquoi « états voyous » ?

        Si vous connaissez même de loin en loin l’ Histoire de la Chine disons depuis le XIXème , vous savez pertinemment que la désigner ainsi ne peut relever que d’ une simplification , de même que pour la Russie .

        Les choses sont évidemment bien plus complexes ; que dire de la domination occidentale sur une Chine mise sous tutelle puis livrée à la guerre de l’ opium donc aux bandes rivales des seigneurs de la guerre qui vont la mettre à feu et à sang avant une tentative de stabilisation jusqu’ à l’ invasion Japonaise de 1931 ?
        D’ où l’ émergence d’ un Mao …………….

        De plus , et je suis très-bien placé pour le savoir , ne confondez pas tout ………..

        Le régime et ceux qui sont aux responsabilités , c’ est une chose ; le système socio-politique et économique sur lequel ils s’ appuient , en est une autre .

        Le Communisme n’ a jamais exigé de tuer , de massacrer , d’ affamer , ce sont les Hommes qui en décident ou en ont décidé de la sorte……..
        C’ est à dire « le pouvoir en place » .

        Évidemment , certains systèmes sont basés sur de tels principes tel le Nazisme , évidemment certains systèmes favorisent de tels dérapages qu’ ils soient entièrement volontaires et contrôlés ou plus aléatoires en fonction des circonstances , mais pas tous non-plus .

        Donc , attention au prisme de lecture qui est le nôtre , celui d’ en face n’ a pas nécessairement le même , il peut être très divergent voire carrément diamétralement opposé ………………

        C) Là aussi , de quoi parle t-on ? Quelle est votre conception du « Socialisme » ?
        Si vous pensez que parce que certains s’ efforcent de limiter le Libéralisme dans ses excès , alors c’ est que forcément les mesures qu’ ils prennent sont à caractère « Socialiste » , laissez-moi vous faire observer que vous faites fausse-route .

        D) « Ce sont les effets du socialisme et de la globalisation (notamment du commerce avec la Chine communiste) que défendent nos élites. La méritocratie, l’American (ou French, si vous préférez) Dream ont été tués par ces deux pestes. »

        Alors ça , c’ est l’ exemple même de vision des choses que je ne partage pas du tout ; en réalité , les effets que vous citez ont bon dos que faites-vous de l’ avidité jamais assez rassasiée des Capitalistes ?
        Pensez-vous qu’ elle soit la meilleure des choses , que ses effets soient positifs à tous niveaux ?
        Le Président Herbert Hoover ( 1928-1933 succédant à Calvin Coolidge ) le déplorait et s’ en désolait lui-même au lendemain de son élection , le Jeudi Noir de 1929 et son crack boursier vont malheureuseusement lui donner raison …………..

    • tschok dit :

      Vous vous enlisez dans des questions subalternes, Scope.

      Si vous voulez faire de la sémantique c’est plutôt l’expression « ont la responsabilité de » qui devrait attirer votre attention, parce qu’elle amène un énoncé philosophique: les hommes libres ont la responsabilité de dissuader ceux qui les menacent. Pas les convertir aux valeurs de liberté, pas tenter de les convaincre du bien fondé de la liberté, non. Les dissuader. Du genre: « foutez nous la paix » ou « restez dans votre merde et nous faites pas chier sinon on vous casse la gueule ».

      C’est ça le nouveau message de l’Amérique aux peuples qui vivent dans des dictatures et plus l’universalisme des libéraux classiques qui concevaient quand même la liberté comme un principe à valeur universel ayant vocation à s’appliquer un jour ou l’autre au sociétés gouvernées par des régimes dictatoriaux.

      • ScopeWizard dit :

        @tschok

        Je crois que vous retardez de plusieurs trains ……………

        De plus , vous biaisez à mort le propos ……….

        « « Les nations libres et occidentales ont la responsabilité de dissuader les pays comme la Chine, la Russie et l’Iran de menacer nos peuples » »

        Je ne vous ai pas attendu pour m’ enquérir de ce dont il pourrait bien s’ agir , figurez-vous ; ça s’ appelle le « droit d’ ingérence » ……..

        Par conséquent , je répète ma question : c’ est quoi LA LIBERTÉ ?

        Et je rajoute : qu’ est-il entendu par « nos peuples » ?

        Non , parce que concernant « nos peuples » , entre-autres en 1938 nous avons eu l’ épisode des Sudètes …………..

  9. Plusdepognon dit :

    Et depuis 40 ans, toujours le même aveuglement au sujet du jeu trouble des « Sept soeurs » et de leurs marionnettes à la maison blanche au sujet du Proche-Orient :
    https://youtu.be/meBebwRIS-U

    https://youtu.be/V1X_jTEvTxw

    https://youtu.be/GfuzbhdGSk0

    Depuis le 1er choc pétrolier de 1973 en fait:
    https://youtu.be/d1CMKE7fT24

    Et toujours le sujet d’Israël et de ses voisins :
    https://youtu.be/oteERJE67A8

    Que d’aveuglements dans ce brouillard de guerre…

  10. aleksandar dit :

    Avec Pompeo dans la propagande basique pour rednecks, on n’est jamais déçu !
    « La Russie est dirigée aujourd’hui par un ancien officier du KGB »
    Par contre que les US aient été dirigés par un ancien directeur de la CIA, ( coups d’états en tout genre, torture, assassinats, trafic de drogues,pot de vins, corruption etc etc etc )…….. le sieur Bush ne lui pose bien évidemment aucun problème.

  11. Parigot dit :

    Les allemands n’ont pas compris que Trump sera réelu. Ils leur faudra payer pour vendre leurs bagnoles.

    Les réseaux de l’OTAN sont plus puissants que l’envie de sortir de la fosse commune qui nous guette:
    https://www.lopinion.fr/blog/secret-defense/dans-l-armee-francaise-l-enthousiasme-cooperation-l-allemagne-est-199338

  12. Lame dit :

    Au plus fort de la Guerre froide, l’OTAN avait pour but de transformer l’Europe en glacis défensif contre l’URSS et d’organiser une guérilla en cas d’occupation soviétique. Après la chute du Mur, l’OTAN n’a plus servi qu’à organiser le soutien des Européens aux interventions américaines. L’OTAN est donc inefficace en tant que système d’intégration militaire comparée à l’OCS et l’OTSC mais pas en temps que ressources de la diplomatie et la propagande américaines.
    *
    Plutôt qu’obsolescence de l’OTAN, il faut parler de son inadéquation avec les intérêts européens. Faute de pouvoir organiser la défense européenne dans l’UE, le cadre le plus approprié pour organiser ce qui s’en rapproche le plus est l’Initiative Européenne d’Intervention (IEI). Le Président Macron critique donc l’OTAN à raison à défaut d’avoir les qualités pour promouvoir efficacement l’IEI auprès des autres Etats membres.

  13. pas machin dit :

    « Quant à éliminer les « opposants » , ici nous faisons différemment : par exemple , si opposant trop gênant , lui tomber de l’ escabeau ou d’ une chaise et atterrir 10 mètres plus bas suffisamment en morceaux pour ne plus être « opposant » , ou alors lui boire une tisane trop forte , ou encore lui traverser une rue et finir renversé , éventuellement lui se suicider de plusieurs balles ou coups de couteau , ou se noyer dans 50 cm , etc ……….. »

    Si vous avez des preuves de telles exactions, en France,, merci de les apporter à la Justice. SInon, vous faite de la diffamation de bas niveau.

    Vous parlez beaucoup (en prenant souvent les autres pour des débiles ) et comme tous les grands « yakafokon » ça se débine quand il s’agit d’agir.

    Avec tout ce que vous avez écrit, vous êtes fin prêt pour rependre la propagande anti démocratique.
    Si vous ne vous plaisez pas en France, la Russie sera ravie de vous accueillir.

    • ScopeWizard dit :

      @pas machin

      Autrement-dit fermez votre gueule circulez y a rien à voir ?

      C’ est ça votre crédo ?

      Ben , je crains de tellement vous décevoir ………. 😉

      Non , vous faites erreur , si j’ avais nommé des personnes , oui vous pouviez m’ accuser de diffamer et me le reprocher ; par contre , en affirmant ce qui suit , c’ est vous qui en faites ………………
      « Vous parlez beaucoup (en prenant souvent les autres pour des débiles ) et comme tous les grands « yakafokon » ça se débine quand il s’agit d’agir. »

      Et puis , ne me faites pas rire avec votre « démocratie » …………….

      La « Démocratie » , ce ‘ est pas qu’ un mot que l’ « on » sert à tout propos histoire de se donner une contenance genre élément de rhétorique fourre-tout qui fera « bien » et trouvera toujours une place dans un discours se voulant pourfendeur de toute idée subversive , LA DÉMOCRATIE c’ est beaucoup plus que ça , or , avec des gaziers dans votre genre , la démocratie n’ est plus effectivement qu’ un pauvre mot vide de sens et de substance , pire ça devient carrément de la merde .
      Ce qui personnellement ne me convient pas du tout , ne vous en déplaise …………….

      LA DÉMOCRATIE , c’ est le pouvoir au peuple , c’ est donc à lui qu’ appartient d’ exercer le pouvoir : DEMOS KRATOS du Grec DEMOKRATIA .

      Après , évidemment , qu’ entend-on par « pouvoir » ?
      À vous d’ y réfléchir .

      Partant de là , où avez-vous vu qu’ en France le peuple exerçait quelque pouvoir qui soit ?
      Ses représentants , oui ; le peuple , jamais ou presque jamais .

      Mais que valent nos « représentants » ? Que valent-ils ?

      La politique , c’ est un métier avec tout ce que cela implique , vous ne l’ avez pas compris encore ?

      Je vous rassure , vous n’ êtes pas le seul …………….

      • Plusdepognon dit :

        @ ScopeWizard
        Effectivement, il y a bien un génocide de la part de l’Indonésie :
        https://youtu.be/JNzRnCv-J7g

        Merci pour l’info.

        Politique, c’est le premier métier du monde ? 😉

        • ScopeWizard dit :

          @Plusdepognon

          Ah , j’ avais donc vu juste !

          Merci à vous ! 🙂

          Vous constaterez que l’ info est non seulement très difficile à trouver mais que notre microcosme médiatico-politique n’ en pipe mot ……………

          Probablement , avec prostituée ( honneur à la gent féminine ) …………… 😉

          • Plusdepognon dit :

            @ ScopeWizard
            À la bonne vôtre (à la tête, au cul et pas qu’au cul). 😉

            Le mensonge prend l’ascenseur, mais même si la vérité prend l’escalier, elle arrive au cerveau.
            https://mobile.agoravox.fr/actualites/international/article/papouasie-occidentale-genocide-a-l-208631

          • tschok dit :

            L’affaire est connue. Suivez l’actu internationale, bande de nuches.

            Vous réinventez le fil à couper le beurre les gars. L’info est disponible sur le Net sans difficulté et l’ONU est sur le coup. C’est franchement un non scoop.

            Mais bon, vous êtes très impressionnables: pour vous une info que vous ignorez est intentionnellement dissimulée par « le système ».

            A ce régime, tout est dissimulation…

          • ScopeWizard dit :

            @Plusdepognon

            Très jolie formule pour la seconde ! 🙂

            Pour la première , espérons que Lady Marlène s’ en amuse ………….. 😉 😉

          • ScopeWizard dit :

            @tschok

            Parfait , puisque selon vous l’ affaire est si « connue » que ça , sortons dans la rue et interpelons quelques personnes , mettons une centaine les plus diverses possible , et demandons-leur au choix ce qu’ elles pensent de l’ Ukraine , de la Russie , de la Syrie , des évènements qui en ce moment secouent l’ Amérique du Sud , évoquons aussi ( toujours au choix ) Israël , la Turquie , l’ Iran , l’ Afghanistan , la Chine , Hong Kong …………

            Alors , déjà , d’ entrée , vous n’ en aurez pas la moitié de ceux qui daigneront répondre ( parce que vous en aurez un paquet + 12 qui va vous envoyer chier cabanes en rondins et autres chalets alpins …… ) qui sauront un minimum de quoi il en retourne et seront par conséquent capables d’ argumenter la moitié d’ un petit paragraphe en fonction ………….
            Vous n’ en aurez donc qu’ une toute petite partie qui saura en quelque sorte relever le défi sachant que votre serviteur le premier se vautrerait ou rendrait copie blanche plus souvent qu’ à son tour …………

            Bref , ceux-là , vous leur glissez deux mots sur la Papouasie et le génocide en cours , l’ Indonésie , les Musulmans , le silence de mise de l’ ONU , des Droits de l’ Homme , d’ Omar Sy etoussa touça , et puis vous nous faites part du résultat obtenu …………. qu’ on rigole deux minutes chrono ……………

            Hein ? Un génocide , c’ est pas rigolo ????

            Je sais , je sais rassurez-vous ; seulement , loin des yeux loin du cœur , vous allez voir à quel point tout le monde s’ en branle et à quel point les « gens » sont au courant de ce qui se passe …………..

            Vous verrez , à n’ en pas douter ce sera très instructif ! 😉

  14. vrai_chasseur dit :

    La première a avoir utilisé le terme ‘Peace Dividend’ en Europe fut probablement Margaret Thatcher au tout début de la chute du mur de Berlin. Elle suivait en cela son ‘compère’, le président américain George H W Bush (le père).
    Et le plan d’économie ‘Options For Change’ qu’elle mis rapidement en oeuvre pour la défense britannique, rogna définitivement les ailes de l’armée britannique, en l’amputant de 18% de ses ressources en moyenne sur toutes les composantes : terre, air, marine.
    La France ne tarda pas à lui emboiter le pas (Chevènement reprit rapidement l’expression à son compte).
    M. Thatcher reprenait sous ce terme plus moderne la vieille lune de la théorie macroéconomique dite du ‘guns vs butter’ (des armes ou du beurre) du début du XXeme siècle. Métaphore qui illustre le dilemme permanent auquel sont confrontés les décideurs politiques d’un pays, qui doivent constamment arbitrer l’usage de leurs ressources financières entre les armes et le beurre : défendre le peuple, ou subventionner sa prospérité.
    Choix cornélien pour eux, car les modèles statistiques démontrent depuis toujours une corrélation directe entre les mauvais arbitrages budgétaires ‘armes vs beurre’ et la perte des élections. Le peuple est volage, il exige qu’on le défende mais pas au prix de lui couper le beurre…
    Les nazis en leur début, coupèrent court aux débats populaires houleux sur ces arbitrages : (« les armes nous rendront plus puissants, le beurre nous rendra simplement plus gras » – Hermann Göring).

    • fraisedesbois dit :

      Bravo! et merci pour l’ensemble de vos posts.

    • tschok dit :

      Puisque l’on commémore la chute du mur, parlons de ses suites, notamment du traité de Moscou, dont les Etats-Unis sont notamment signataires, et qui prévoyaient une réduction des effectifs des forces armée allemandes pour les limiter à 370.000 personnes.

      On a là une illustration sur un plan diplomatique des « dividendes de la paix », posés comme conséquence naturelle de la réunification allemande.