CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

 

Le moteur SABRE de Reaction Engines a franchi une étape cruciale qui ouvre la voie au vol hypersonique

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

76 contributions

  1. Fralipolipi dit :

    Good job.
    Même si le développement de la cellule et des systèmes reste à faire, il est clair que le plus gros dossier, pour faire atteindre Mach 4 ou plus à un avion, c’est avant tout celui du moteur.
    La route est encore longue avant le modèle bon pour le vol (commercial ou militaire), mais il est clair que les Anglais ont déjà pris là une belle avance sur nos Airbus & Safran … Watch out !

    • Rockingtour dit :

      Faute d’argent et technologique, le prototype décollera dans 67 ans, même plus.

  2. Stoltenberg dit :

    Inventeur du concept : René Leduc.
    .
    Sauf erreur de ma part.

    • Batapire dit :

      Tout le monde peut dessiner,

      • Albatros24 dit :

        Les chinois sont les meilleurs dessinateurs copieurs du monde

        • Stoltenberg dit :

          Malheureusement les autorités françaises n’ont aucun problème avec cela.

        • Batapire dit :

          Ariane 5 est une copie de H2 japonais,
          CDG est une copie des PA usa sauf la peinture de la piste, il arrive pas à copier les hélices, car elles sont sous l’eau.

      • Stoltenberg dit :

        En tout cas la forme de l’engin tel qu’il est représenté ici ressemble beaucoup aux constructions de René Leduc. Encore faut-il qu’il puisse atteindre des paramètres aussi bons que ceux des Leduc. 🙂

    • Fred dit :

      @ Stoltenberg
      Non, René Leduc a mis en œuvre un statoréacteur pur et un stato-turbo, le projet anglais est plus complexe.
      https://fr.wikipedia.org/wiki/SABRE_(moteur_à_réaction)

      René Leduc, bien qu’une personnalité exceptionnelle, n’est d’ailleurs pas l’inventeur du statoréacteur ; principe qui a deux gros défauts : il ne fonctionne pas à 0 Km/h et quand il fonctionne, c’est tout ou rien (ou presque) : 100% de puissance ou 0%. Le moteur Sabre cherche à pallier à ces deux inconvénients, plus une phase anaérobie.
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Statoréacteur#Les_pionniers;

      • Stoltenberg dit :

        Oui, c’est vrai. Je parlais plutôt du concept général- la forme de l’avion qui lui permet d’aller plus vite. Les modes de propulsion peuvent aujourd’hui être améliorés, compte-tenu des progrès technologiques.

        • Ping dit :

          Justement, la forme (que par ailleurs j’adore) des Leduc est la raison de leur échec, indépendamment du précurseur de la motorisation qui a été repris avec succès sur un gros oiseau noir…
          Et si on ce contente de gratter juste l’aspect esthétique des vues d’artiste, l’illustration de ce billet n’est pas sans rappeler le Sänger…

          • Stoltenberg dit :

            Peut-être, je ne suis pas un expert dans le domaine. En tout cas en voyant la présentation graphique de l’engin, j’ai tout de suite pensé aux Leduc. Toutefois, il est possible que cette forme a une autre source d’inspiration.

  3. TotonYves dit :

    Pour la partie atmosphérique du vol: la fumeuse MHD de notre brave JP Petit semble avoir ici un concurrent réaliste, en cours de développement et poussé par tout ce qui compte en zone Anglo-US.
    Cerise sur le gâteau: ça marchera aussi en mode fusée. En cas de réussite c’est tout un monde nouveau qui s’ouvre.

    • Thaurac dit :

      Il n’y a aucun rapport entre le fait de refroidir l’air à l’entrée des réacteurs et la mhd, c’est un monde à part, par contre pour éviter la friction donc la chaleur du fuselage, oui.

    • Félix GARCIA dit :

      Rien à voir.
      Et il n’empêche, ça à l’air beaucoup plus compliqué de refroidir l’air à grande vitesse que de supprimer les ondes de chocs en ionisant les gaz et en leur imprimant électromagnétiquement la forme souhaitée.

      Cordialement,

      Félix GARCIA

    • Félix GARCIA dit :

      Alors, ce que je vais dire vaut pour moi, comme pour tous ;

      Goethe : « Une doctrine fausse ne se laisse pas réfuter, car elle repose sur la conviction que le faux est vrai. »

      De Schwartzchild à Janus (et « SuperJanus »), Petit remue pas mal dans les brancards.

      Et quand on connaît son travail depuis les années 60 …

      Rigolez de sa « fumeuse MHD », mais regardez ce qu’ils disait dans les années 70′ sur les planeurs hypersoniques utilisant la MHD, et regardez l’annonce de Vladimir PUTIN sur les nouveaux armements russes … Et si ce n’était que ça !
      Il en fait un très bon résumé dans ces vidéos.
      Putin’s new Russian MHD weapons explained (1st part)
      https://www.youtube.com/watch?v=Jn8b3E9oUHY&list=PLfdj8oy5zeoHB8cqu7pJxKLlO4n-bTOJO
      Putin’s new Russian MHD weapons explained (2nd part)
      https://www.youtube.com/watch?v=22oFoWcg1qs&list=PLfdj8oy5zeoHB8cqu7pJxKLlO4n-bTOJO&index=2
      Ou en Français :
      Les nouvelles armes MHD de Poutine, version longue (une heure)
      https://www.youtube.com/watch?v=jE4SYgs3AKs&list=PLfdj8oy5zeoEkZstlh6cDxAkdjQY7RUbZ&index=2
      Quelqu’un peut me dire ce qu’il en pense ?

      Pour ceux qui possèdent ses ouvrages et qui ont imprimé ses BD d’Anselme Lanturlu (BD de vulgarisation scientifique de haut niveau, tant sur l’aspect artistique que pédagogique, tout en notant l’humour omniprésent ainsi que le sens de l’aventure, et de « l’aventure de l’esprit »), ou qui ont téléchargés et imprimés ses articles scientifiques … Ainsi que pour ceux qui ont mis la main sur les travaux de Jean-Marie SOURIAU (il est l’un des seuls à avoir poursuivi les travaux sur la Géométrie Symplectique et ses applications) … bah dur de pas voir Jean-Pierre PETIT comme un grand homme et un grand scientifique, ou comme il dirait lui-même, un « trouveur ».

      Et après tout, il faut quand même savoir que quoi qu’on dise de lui, ses articles paraissent dans des revues scientifiques à comité de lecture … Et qu’il en écrit beaucoup en collaboration …
      Gilles d’AGOSTINI etc …

      Astrophys Space Science (2018)
      ORIGINAL ARTICLE
      Constraints on Janus Cosmological model from recent observationsof supernovae type IaG.
      D’Agostini1·J.P. Petit1
      https://www.jp-petit.org/papers/cosmo/2018-AstrophysSpaceSci.pdf

      122novembre 2016
      Le Modèle Cosmologique Janus
      J.P.Petit
      Quarante années de travail
      https://www.jp-petit.org/science/Le_Modele_Cosmologique_Janus.pdf

      Cordialement,

      Félix GARCIA

    • Montaudran dit :

      Fumeuse comme vous le dites car en dehors du navire japonais Yamato 1 dans les années 90 qui n’a pas connu de postérité, ce qui n’indique pas une grande efficacité; je ne connais aucune application de la MHD.
      Non pas que le principe n’existe pas mais on arrive à mieux, moins cher sans y recourir… mais qui sais dans le futur ?

      • Thaurac dit :

        Tout dans ce secteur est dépendant de la supra&conductivité à temperature ambiante sinon pas rentable

  4. Chimère dit :

    Technologie tres impressionnante. Bravo aux ingénieurs.

  5. Raymond75 dit :

    Les technologies de l’aéronautique et du spatial se rejoignent et ouvrent de nouvelles perspectives. Mais un ‘avion’ hypersonique se heurtera au mur de la chaleur : le SER71 avait une structure en titane, et ses réservoirs fuyaient à froid ! Quand au X15 il atteignait mach 6 à la limite de l(atmosphère, vers 8 / 100 km d’altitude.

    Mais ouvrons les paris : un des premiers développement sera un missile de croisière hypersonique … Mais aussi la capacité par un engin réutilisable de larguer des petits satellites.

    • Raymond75 dit :

      SR 71 bien sûr – désolé

    • Ion 5 dit :

      @Raymond
       » Mais ouvrons les paris : un des premiers développement sera un missile de croisière hypersonique …  »
      Pari gagné si vous voulez faire du neuf avec du vieux:
      http://www.testpilot.ru/russia/lavochkin/la/350/
      en français
      http://jpcolliat.free.fr/nava/x10-8.htm
      Le Lavotchkine 350 « Burya » missile de croisière soviétique des années 1950. Abandonné en 1960 suite au succès en parallèle de la fusée R-7 de Korolev, était un missile de croisière supersonique à tête nucléaire à deux étages.
      Une fois les deux fusées d’appoint larguées (premier étage), le « Burya » continuait sur son statoréacteur RD-12 U de 7650 kg de poussée à une vitesse de croisière max de M: 3.1 à 3.3 sur une distance de 8500 km. (6500 seulement lors des essais)
      Comprenait un système de navigation astronomique et des alliages en titane soudés.

      Une application au stato autrement plus réussie que celle de Leduc, qui ne travaillait pas dans la plage de vitesse optimale pour ce genre de moteurs…

    • batgames dit :

      stars wars n’a qu’à bien se tenir

  6. bbnote dit :

    LES anglo saxons toujours 3 pas en avant sur le monde, vous devriez lire ‘pourquoi les anglo-saxons’dominent le monde, c’est une espece vraiment a part, culture, curiosité, ingeniosité !

    • Czar dit :

      prends ta green card et nous fais pas chier avec ta mentalité de petit colonisé mental.

      Tu nous raconteras de là-bas comment ils ont découvert la radioactivité, découvert les microbes et envoyé le premier homme dans les airs.

    • Vivo dit :

      Perso, je suis pas fan de la mentalité des anglo-saxons. Avez vous déjà été aux US? Ils sont tellement politiquement correct dans leur façon de s’exprimer, de vivre, ils sont trop « propres » quoi 🙂 Mais lorsqu’on voit l’envers du décor (scandales financiers, affaires de mœurs, violence, etc), on a l’impression qu’ils sont un peu schizophréniques.
      Certes, ils ont inventés beaucoup de choses mais ont, malheureusement, ce mauvais esprit de vouloir coloniser, dominer les autres qui ne sont pas comme eux, on le voit encore aujourd’hui avec les US.

      D’ailleurs, les européens l’ont compris, les anglo-saxons (UK, US) sont vraiment une espèce a part, pas fiable du tout, et préfèrent se rapprocher de la Chine par défaut.

      • ScopeWizard dit :

        Lorsque j’ étais beaucoup plus jeune , je me souviens qu’ une copine m’ avait clairement dit : « les deux peuples les plus racistes au Monde sont les Anglais ( wogs start at Calais ) et les Japonais . »

        Je précise qu’ elle vivait à Londres et était née au Viêt-Nam soit en Indochine Française , un genre de Dany Carrel en nettement plus jeune , quoi ! un peu moins belle mais sympa à regarder tout de même ! 😉 …………..

        Envies de voyage ?
        https://www.youtube.com/watch?v=SPw8qU32L_s

        • Vivo dit :

          Ah çà, il y a bien une chose que les saxons n’auront jamais , c’est un Audiard, inégalable.

          Votre copine devait être psychologue, sociologue pour avoir aussi raison.

        • Géo dit :

          Scope, votre copine ne connaissait pas les Chinois.
          Quant aux Japonais, ils ont laissé une très mauvaise impression en Indochine mais aujourd’hui ils sont très ouverts sur le monde. J’en connais quelques uns : passionnés autant par nos vieilles pierres que par notre cuisine, très exotique pour eux.
          Tous, même les moins instruits, savent lire les caractères latins.

          • Vivo dit :

            Ouverts? Vous voulez rire, ils n’acceptent pratiquement pas d’étrangers sur leur sol, ils commencent a le payer chèrement ( vieillissement de la population, manque de main d’œuvre, …)

            Ils sont aussi très machiavéliques et inhumain (affaire Ghosn), et ont un lourd passé (Corée du Sud, Chine, …)

            Ils ont aussi inventés le Kamikaze, le Karoshi (mort par honneur du a une surcharge de travail).

            Sans compter le quasi-kidnapping d’enfants par la mère japonaise et dont le père est étranger ( vu dans Envoyé Spéciale)

            Et pour finir, le niveau d’anglais de la Chine vient de dépasser celui du Japon: https://www.lesechos.fr/monde/asie-pacifique/quand-le-japon-est-lost-in-translation-1145765

          • ScopeWizard dit :

            @Géo

            Elle connaissait la plupart des Asiatiques du Sud-Est et moi aussi , mais nous dirons que c’ était une autre époque , très différente …………

            Toutefois , cela ne signifie pas pour autant que nous jetions la pierre aux Anglais ou aux Japonais , simplement nous étions conscients de certaines choses sachant que sa mère ainsi que sa grand-mère avaient vu les soldats du Mikado envahir leur propriété située près de Tan Son Nhut , en 1940 me semble t-il , et glacer d’ effroi les populations laborieuses Vietnamiennes qu’ elles n’ hésitaient jamais à brutaliser ………… tandis qu’ elle vivait à Londres où j’ allais souvent , une ville à l’ atmosphère très spéciale que j’ aimais beaucoup …………

            Mais je le répète , tout ça était une autre époque raison pour laquelle nulle « inquiétude » au sujet du « Londonistan » …………

    • Ion 5 dit :

      @bb

      Ah bon? Qu’est-ce qui vous fait dire ça? Pourtant comme le disait Stolenberg, le statoréacteur est bien une invention française.

      • Norad dit :

        On se fout de savoir qui a inventé le statoréacteur, ce qui compte c’est de voir qui aura la maitrise technique pour transformer une vague idée qui de toute manière s’impose comme une évidence, en produit réellement utilisable sur le terrain.
        C’est comme les missiles. Les allemands ne l’ont pas inventé, mais ils ont été les premiers à en faire quelque chose de concrètement utilisable.

        • Aymard de Ledonner dit :

          Oui enfin ça fait 40 ans que les missiles nuc français de la force aérienne stratégique sont propulsés par des statoréacteurs….Ca n’a pas été encore concrètement utilisé, et c’est tant mieux, mais je pense que ça fait un moment qu’on dépassé le stade de la vague idée…

          • Ion 5 dit :

            @ Ayamard
            Pas du tout, nos missiles stratégiques ont des propergols comme toutes les autres fusées de la planète. Sauf pour le SE-4200 ou nous étions une fois de plus, les pionniers…

        • Ion 5 dit :

          @Norad
          Et l’avion à réaction, dont on s’en fout de même… Ce n’est pas le sujet.
          Je ne vois toujours pas ou se situerait la soit disant supériorité intellectuelle des anglosaxons tant vantée par bbnote sur les autres peuples de la terre, au point qu’ils seraient, je le cite »3 pas en avance »!

          • ScopeWizard dit :

            @Ion 5

            Il y a eu effectivement une théorie sur ce point précis , elle disait en substance que la langue Anglaise favorisait une certaine intelligence , une vivacité , une précision pratiques ………… ce qui donne une culture ……………

            J’ ai personnellement tendance à penser qu’ il y a du vrai ………..mais surtout évitons les sujets qui fâchent , nous n’ en serions que plus « racistes » ……………

    • Albatros24 dit :

      Pour la culture, la curiosité et l’ingéniosité on n’est pas mal nous non plus nous les latins et surtout les français…
      On a juste un petit souci avec nos énarques qui ne sont ni curieux, ni ingénieux et qui ont malheureusement une culture anglo saxonne (le libéralisme US et les économies de bout de chandelle des boutiquiers anglais)…

  7. Plusdepognon dit :

    Les attaques informatiques vont pleuvoir sur cette société…

  8. Plusdepognon dit :

    Après, il y a des budgets conséquents pour y arriver :
    https://forcesoperations.com/budget-2020-larmee-de-terre-reste-en-queue-de-peloton-des-etudes-amont/

    On a rien sans efforts… à part des ennuis.

  9. Bidijou dit :

    Que des beaux dessins, c’est tout.
    Cela est une copie de Mig 21.

    • lym dit :

      Tout faux et pas vraiment comparable à l’époque ou on construisait l’avion autour du turboréacteur central par simplicité ni le même domaine de fonctionnement.

      Cela rappelle plutôt ceci:
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Leduc_(avion)#/media/Fichier:Leduc_022.JPG

      Sauf que le statoréacteur ne permettait pas de le faire décoller, vu que la compression de l’air à l’entrée est assurée par la seule vitesse initiale et que c’est la détente des gaz qui assure la poussée: C’était avion porteur/piqué pour atteindre mach 1/allumage…

      Avoir un moteur qui permette un décollage autonome et les hauts mach, pouvant an prime se passer d’atmosphère c’est l’exploit… Mais on doit quand même avoir un fonctionnement en régime stato réacteur à un moment qui dicte la forme (gros cône central pour assurer la compression de l’air à l’entrée, pour le ralentir et permettre l’inflammation du carburant… mais qui provoque un important réchauffement… d’où le refroidisseur qui doit démarrer aux anneaux concentriques à l’entrée).

      Et a priori ce n’est pas que du dessin, mais un prototype d’un élément central qui a démontré ses capacités en soufflerie.

      Le problème que je vois c’est que ce refroidisseur sera quand même bien sensible aux impacts (sans parler d’un oiseau au décollage, la glace dans un nuage dans les phases montée/descente) quand sur un stato ou cela avait toutes chances de traverser sans dégâts.

      Pas évident que cela se destine au transport de masse!

    • Montaudran dit :

      Une vague ressemblance visuelle et cela devient une copie… indigence intellectuelle.

      • Ion 5 dit :

        @Montaudran

        Dites ça à vos « experts » occidentaux qui disent depuis les années 30 que le Polikarpov I-15 est une copie de chasseur Curtiss, le I-16 de Boeing et le Toupolev SB de Martin Bomber.
        Je vous épargnerai le reste de la liste car, entre 1936 et maintenant ça fait quand-même 83 de « …neries ».

    • FredericA dit :

      @Bidijou : C’est vrai qu’en Chine on est expert en copie de MiG 21, n’est-ce-pas M. LETROL 🙂 ?

    • Albatros24 dit :

      Parole d’expert en dessins, et copies en tous genres : un chinois.

  10. tartocitron dit :

    L’objectif de développer le premier moteur hybride capable d’accélérer de zéro à Mach 5 et aberrant.
    La résistance due aux frottements de l’air ferait chuter la vitesse drastiquement si le moteur n’est pas capable de maintenir une propulsion hypersonique et pour ce faire il faudrait des réservoirs gigantesques.
    Le vol hypersonique à l’aide de planeur est plus accessible et est déjà une réalité en Chine
    http://www.opex360.com/2018/01/03/chine-aurait-mis-point-missile-dote-dun-planeur-hypersonique/

    • Montaudran dit :

      Bien sûr ces ingénieurs et chercheurs de haute volée ont bien tort de ne pas vous écouter !!
      Après tout ils se sortent les doigts du c*l pour faire avancer la technologie au delà du simple but de faire tomber une bombe H de la meilleur façon possible; les sots ils devraient bien plutôt faire comme vous et poster des commentaires défaitistes et ininformés c’est tellement plus intelligent.

    • Patbdx dit :

      Le planeur c’est joli, mais il faut bien le lanceur pour l’amener à sa vitesse hypersonique… En gros, on parle là de fusées traditionnelles…

      • tartocitron dit :

        La vitesse est atteinte grâce à la gravité. Pour atteindre l’altitude satisfaisante le moteur fusée (éventuellement aéroporté) le fait très bien et pour un coût toujours moindre.
        Ce dont il est question pour Reaction Engines c’est de faire du vol supersonique sans l’aide de la gravité.

    • wagdoox dit :

      tout depend du type de carburant, il en faut un dense et à libération rapide.

    • Septamp dit :

      Le dernier 1er octobre, on a déjà vu un avion supersonique à 6 mach, un avion furtif de reconnaissance, la France a envoyé des stagiaires en Chine pour le copier.

    • Fred dit :

      @ tartocitron
      Oui, il faudra de gros réservoirs :
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Skylon

      Un planeur hypersonique constitue une alternative à une tête de missile à moyenne ou longue portée classique (onéreux), de petite taille, et surtout d’usage unique.

  11. petitjean dit :

    Je ne sais pas si je vivrai assez vieux pour me payer un vol en supersonique, (c’est tellement pénible les temps de vol), mais c’est une formidable étape qui vient d’être franchie.
    Cette entreprise britannique est un bijou, mais j’aurais aimé que cette technologie soit développée en France ou dans une coopération franco allemande….
    petit complément d’info :
    https://www.fromspacewithlove.com/fr/sabre-engine-fr/
    https://technologiemedia.net/2019/03/16/le-moteur-fusee-sabre-entre-en-phase-de-tests/

  12. B21 raider dit :

    Les britanniques sont très forts en matière de propulsion, je pense que si les programmes scaf et tempest fusionnent, la partie propulsion doit revenir à Rolls-royce

    • nexterience dit :

      Rolls Royce se focalise sur l’hypervélocité, tant mieux. Car l’Europe de l’IEI en aura besoin.
      Mais le SCAF a plus besoin d’un moteur très haut rendement et économique de classe mach 2 que Safran saura faire avec excellence.

      • Euclide dit :

        Je ne sais pas si Safran ex SNECMA saura faire mais Rolls Royce était le principal motoriste du Concorde.

        • robin darbin dit :

          Si le Rafale a plutôt des grandes jambes pour son gabarit c’est parce que ses moteurs SNECMA M88 sont en effet économiques. Quant à l’Olympus dont la conception remonte à la fin des années 40, il n’a guère de réputation dans ce domaine.

    • robin darbin dit :

      Avec tout le mal que se donne l’oncle Sam pour le Brexit de son cher neveu, vous ne voudriez tout de même pas que John Bull trahisse sa « special relationship » en faisant un appareil avec des européens. Dans ces réjouissances de famille, Il n’y a qu’au moment de régler la note que John (pas le suisse) risque de se dégriser des « vapeurs » du stout. Bref une fusion ne saurait s’envisager que si l’on a vidé la question des futures relations entre le Royaume-Uni et l’Union ce qui n’est pas une mince affaire.

  13. Carin dit :

    Lui aussi ils vont l’appeler sabre????
    Décidément l’envoi par la France d’une unité de FS portant ce nom aura fait bien des émules…. espérons que tout ces nouveaux « sabre » ne se retrouvent pas à servir en même temps au Sahel… sinon bonjour la pagaille!
    En même temps ce genre de moteur est un vrai plus du fait de son hybridation qui dans un avenir proche va remplacer la post-combustion, il faudra trouver un emplacement rendant plus discret la « souris » mais un chasseur équipé ainsi, ca va être coton à tomber.

    • ji_louis dit :

      N’oubliez pas que les fusées et missiles à long rayon d’action actuels et/ou intercepteurs phase haute vont déjà plus vite que ça. La satellisation, c’est mach 28.

    • Belzébuth dit :

      @ Avec tous ces sabres qui traînent, il va bien y avoir une guerre… 😉

  14. Le Suren dit :

    Il y a déjà le problème du comburant qui ne peut être l’air si on est dans l’espace car il faut alors l’emporter ce qui réduit la charge utile.
    Et ensuite le revêtement supportant la châleur sur la carlingue.

    • ji_louis dit :

      Par contre, un avion (ou un missile) tellement refroidi qu’il n’est pas détecté à l’infrarouge par les capteurs des missiles…

    • Jack BAUER dit :

      @suren
      Si utilisé dans l’espace, il n’y aura pas d’air donc pas de frontements et d’echange thermique

  15. Plusdepognon dit :

    Le « dédollarisation » de l’économie mondiale arrivera peut être avant…
    https://infoguerre.fr/2019/11/guerre-economique-systeme-financier-international/?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed%3A+Infoguerre+%28Infoguerre%29

    Cette évolution de l’armement est apparemment la nouvelle course à l’echalotte de l’industrie de l’armement, mais elle s’inscrit dans la guerre de domination du monde de demain entre USA et Chine.

  16. caiusbonus dit :

    En gros si ça marche, et ça finira sans doute par marcher, il faudra deux heures pour un Paris- Los Angeles. Tu décolles de bon matin après un gros dodo, tu arrives la veille (avec le décalage horaire) en soirée et tu retournes au pieu! Technologie de ronfleur!
    Reste à connaître le coût d’un vol/coût actuel…

  17. Patbdc dit :

    C’est joli. Mais je me pose une question sur les structures et matériaux des avions. A-t-on fait des progrès ou reste-t-on sur l’usage de matériaux comme le titane pour supporter les chaleurs liées à ces vitesses ? Si oui, le moteur est une chose, mais quel sera le coût de fabrication des lanceurs ou avions l’utilisant ?

    • wagdoox dit :

      on peut aussi imagine des échangeurs pour refroidir la structure, système deja present sur concorde …

  18. Gégétto dit :

    Il me tarde de voir le premier prototype, équipé avec ce type de moteur, voler.
    Juste pour éclairer ma lanterne sur les matériaux utilisés pour vaincre le mur de la chaleur sur les futurs avions,à moins qu ils soient similaires à ceux du X37?Mais alors l engin risque d être très lourd,donc peu maniable.
    Alors quoi?
    Mais vu ton âge mon gégétto faut pas rêver tu ne le saura jamais et voilà!!!!!

    • vrai_chasseur dit :

      @Gegetto
      C’est pas si lointain…
      Pour les matériaux résistants à la chaleur, les CMC composites à matrice céramique, sont prometteurs.
      Brevet français de l’ONERA. Déjà utilisé en expérimental sur les prototypes de missiles hypervéloces (mach 5)

      • Gégétto dit :

        Vrai_chasseur,
        Merci, j ai trouvé un article parlant de l intégration de ces matériaux par SAFRAN dès 2021 ;mais dans les moteurs.

  19. Fred dit :

    Cela m’étonnerais qu’ils puissent jamais en faire une exploitation pour du transport de passagers, vu la difficulté de manipulation et le danger représenté par l’hydrogène et l’oxygène sous forme liquide ; oxygène pur très corrosif par ailleurs pour les réservoirs, tuyauteries, pompes, joints … etc.

    Cela est dores et déjà acceptable pour un lancement de satellites, donc ok pour un système de lancement récupérable. Mais bien des projets d’avant-garde sont tombés sur un détail impossible à résoudre – wait and see – car il s’agit d’une sacrée usine à gaz, si j’ose dire. Ou sur un problème de coût, et là, j’ai un doute : cela fait un grand nombre de contraintes et dispositifs pour juste utiliser la fine atmosphère terrestre (fine par rapport à la distance et la vitesse utile de satellisation).