CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

 

Un brigadier du 1er Régiment de Spahis tué par un engin explosif improvisé au Mali

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

58 contributions

  1. Robert dit :

    Paix à son âme et toutes mes condoléances à sa famille et ses camarades.

  2. heaume44 dit :

    Honneur au brigadier Ronan Pointeau. RIP.
    Sincères condoléances à ses proches.
    Réconfort à ses camarades.

  3. Le Breton dit :

    Condoléances à sa famille, un de plus.
    Pendant ce temps là, de nombreux maliens, jeunes adultes dans la force de l’âge (et de combattre), font la queue à la caf.

  4. Plusdepognon dit :

    Pensées pour lui et tout ceux qui l’ont aimé.
    https://lemamouth.blogspot.com/2019/11/les-explosifs-cause-n1-des-morts-au.html

    https://www.lemonde.fr/afrique/article/2019/05/17/au-nord-du-mali-l-operation-barkhane-face-aux-mines-artisanales_5463181_3212.html

    Serval a été une sacrée opération :
    http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2014/10/20/la-guerre-expeditionnaire-francaise-au-mali-vu-par-la-rand-corporation.html

    Pour Barkhane, le moins que l’on puisse dire c’est que le militaire français ne ménage pas ses efforts, ni sa peine.

    Dans un contexte de partition d’un pays :
    https://www.bruxelles2.eu/2019/11/02/perte-severe-des-fama-a-indelimane-dans-la-region-de-menaka/

    Bon courage à tous et à toutes.

  5. Mourad Belghazi dit :

    Repose en paix mon frere un frere d arme de la 2eme db

  6. Paulo dit :

    Mes condoléances à ses proches et camarades. Merci pour votre service.

    Vient d’être revendiqué par l’EI. A tout ceux qui me soutenaient sur un autre article que les islamistes sont à combattre en France uniquement, ce tragique événement vient nous rappeler que ces tarés sont partout, à commencer par ces zones poreuses en Afrique du Nord et au Levant. Nous devons continuer notre effort et rallier plus de partenaires internationaux.

  7. Chamborant autant dit :

    « Loin de chez nous en Afrique… »

    Et par Saint Georges, vive la cavalerie !

  8. Parabellum dit :

    Est il possible de rétablir paix et ordre dans ces contrées en proie à un mélange de guerres tribales et de subversion islamiste? Peut on y faire reculer durablement ces bandes et maîtriser les guérillas ? Et quel en sera le réel profit pour la France alors que plus de 120 000 maliens immigrés légaux vivent ici et le double probablement avec les irréguliers…20 divisions…et nous on continua à compter nos morts la bas…helas*

    • aleksandar dit :

      Peut être parce qu’il vaut mieux les tuer la-bas avant qu’ils viennent ici ?
      Pour rappel tant que Khaddafi tenait la Libye y avait pas d’islamistes.
      Merci qui ?
      Merci Sarkozy !
      Vous reprendrez bien un peu de droitdelhommisme ?

      Rip Brigadier Pointeau
      Pour toujours dans les plis du drapeau
       » Loin de chez nous, en Afrique, combattait le bataillon…………. « 

    • Plusdepognon dit :

      @ Parabellum
      L’Africanistan ne sera pas mieux pour la tranquillité du monde, s’il arrive à se créer. Et ce sera vraiment un continent au moins en feu, avec sans doute des répercussions mondiales…
      Mais il est clair que le prix à payer pour espérer vivre en paix et toujours celui de se préparer à la guerre :
      http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2019/11/01/le-memorial-aux-soldats-tombes-20601.html

  9. lustucru dit :

    Le fait que ce courageux soldat soit mort dans son blindé repose la question de la valeur de ces VBL. Opex360 pourrait-il expliquer pourquoi ces véhicules à protection plus que défaillante sont encore d’usage dans des opérations dangereuses comme Berkhane ? Pas d’autre matériel plus performant ailleurs dans l’armée française ? Le haut état major de l’armée (et la ministre) n’a-t-il pas dès lors une responsabilité directe dans ce décès ? C’est pourtant une faille connue. Cela fait une dizaine d’années que ce problème est posé (la première fois, lors des décès de soldats australiens dans leurs Bushmaster « blindés » de Thalès-Australia en Afghanistan).

  10. dompal dit :

    Quand va-t-on virer ces vieilles merdes de VBL qui endeuillent si souvent nos armées ???

    N’oublions pas que de nombreux morts à Serval et Barkhane et ailleurs sont le fait de matériels obsolètes d’une autre époque ! 🙁

    RIP camarade ! 🙁 🙁 🙁
    Condoléances à sa famille et ses frères d’arme.

  11. albatros dit :

    Combien faudra t il encore de soldats lâchement tués pour que nos énarques dont l’incompétence devient criminelle car seulement obsédés parles zéconomies de bout de ficelle
    envoient ENFIN des VBCI en attendant les Griffon Jaguar et VBAE, combien de blessés et de morts encore
    morts et blessés qu on aurait pu éviter ?

    • Auguste dit :

      Et quand il y aura des Griffon et VBAE,ils augmenteront les charges.L’urgence c’est de retrouver la confiance de la population,si c’est encore possible.Sans elle on pourra s’armer comme on veut,c’est cuit d’avance.
      PS:Une pensée pour les proches du soldat tombé.

  12. albatros dit :

    Condoléance à sa famille pour ce soldat mort au feu il rejoint la longue liste des soldats tombés pour la France
    M. Macron avant de « ramener la paix dans la région », ce qui va prendre une plombe ou deux, pensez plutôt à ramener des VBCI en attendant les Griffons et Jaguar !
    Vous ferez enfin quelque chose d’intelligent et efficace en vous souciant plus de la vie de nos troupes et moins de vos zéconomies de bout de chandelle
    ou alors ce n’est plus la peine d’y envoyer nos jeunes s’y faire assassiner lâchement par des couards qui refusent le combat . Car quand on ose envoyer au feu des français, on a la décence de leur procurer tout ce dont ils besoin dans leur combat …

  13. Tertia Optio dit :

    R.I.P, pensées pour lui et tout ceux qui l’ont connu et aimé.

  14. Lechavenois dit :

    Cette nuit, en bossant un peu, j’avais en fond sonore, BFMTV  » Edition de la nuit ».
    .
    Lorsque passe le reportage sur le décès du jeune brigadier ; la voix off explique alors, qu’il était du 1° régiment de  » Saphis  » ( au lieu de Spahis ) : prononcé par la reporter  » safisse « .
    .
    Je sais que les journalistes sont souvent à la bourre, mais lorsqu’on présente un sujet sensible comme celui-ci, on se renseigne un peu sur l’orthographe des noms, afin d’éviter de les écorcher malencontreusement.
    .
    Personnellement, cela m’a attristé, mais je sais pertinemment qu’aujourd’hui, tout le monde s’en fou.
    .

    • ScopeWizard dit :

      @Lechavenois

      Excellente remarque ; et NON , tout le monde ne s’ en fout pas et très loin s’ en faut , seulement tous ceux qui constatent le ramassis de bouses qui constitue la caste de « djeun’s journalistes » biberonnée à la dictature de l’ instant et au prêt à penser de cette époque de cons , et ce qu’ est devenue l’ info en continu à la mode US souvent via un couple mixte homme-femme censé représenter un summum de convivialité , de compétences quand ce n’ est pas de pluralité le tout agrémenté de force messages pub tous plus discutables et idéologiquement orientés les uns que les autres ( donc , hormis , la « cible » commerciale visée ) , sont tout simplement à ce jour ignorés ou inaudibles …………

      Les jeunes journalistes ne savent plus parler sans « faire les beaux » tout en multipliant les fautes de Français usant pourtant d’ un vocabulaire parfois plus que limité quand il n’ est pas faux ou très mal employé , relayant de surcroît une monstrueuse propagande qui réduit de facto leur crédibilité à proche du zéro pointé …………….

      Pour qui sait ou se donne la peine de « décrypter » , ça saute aux yeux et tout cela est consternant …………..

      Pire , nombre de journalistes sont non-seulement des journalistes d’ opinion donc affichant voire imposant des partis-pris en pagaille mais présentés comme étant LA vérité , mais surtout et pire que tout , nombre de rédactions ne fait plus de « journalisme » mais du « sensationnalisme » , oubliant ou laissant de côté des fondamentaux pourtant aussi indispensables que nécessaires au sérieux du traitement d’ une info …………

      Récemment , il n’ y a qu’ à se souvenir de la façon dont fut commentée et traitée l’ affaire Dupont de Ligonnès lorsque un homme fut appréhendé et « vendu » comme étant le suspect numéro un de cette sordide et macabre lamentable histoire , soit Xavier le père de famille toujours si recherché que l’ on soupçonne de la tuerie ………….
      Ayant été souvent en rapport avec l’ AFP , je puis vous dire qu’ à l’ époque , cette agence recevait quotidiennement dans les 800 à 1000 nouvelles ; ces « nouvelles » étaient par la suite proposées et envoyées à toutes les rédactions qui faisaient le choix de l’ info à traiter …………….
      Sachant qu’ une « info » -je vous passe les détails- ça ne se colporte pas façon rumeur , mais ça se vérifie via enquêtes , recoupements , vérification des sources , etc ………

      C’ est à dire qu’ au grand jamais , tu ne peux te permettre de relayer quoi que ce soit sans t’ acquitter préalablement de tout ce travail ………… qui peux prendre du temps et mobiliser son monde et autant d’ énergies………….ce qui de toute évidence n’ a pas été fait au nom de la connerie consistant à sauter sur l’ info comme des hyènes sur de la barbaque histoire de ne pas risquer de la jouer « looser » face à la dictaure de l’ audimat , d’ où le risque de complet « plantage » qui t’ attend et qui en l’ occurrence n’ a pas manqué ………..

      Vous remarquerez à quel point la « poussière » a été mise sous le tapis afin de conserver un maximum de gogos prêts à gober tout et n’ importe quoi malgré cette gigantesque faute qui fera date et qui depuis longtemps déjà était plus que prévisible ………..

      • ScopeWizard dit :

        Et dans la série « j’ oublie des mots » ………….

        « soit Xavier le père de famille toujours si recherché que l’ on soupçonne AUTEUR OU RESPONSABLE de la tuerie …………. »

        • ScopeWizard dit :

          Puis dans celui « j’ oublie des lettres » ou « je me vautre » parce que je suis aussi nul ou négligeant que les journaleux que je descends en oubliant ou laissant de côté des fondamentaux comme se relire attentivement avant de poster ………..

          « qui peuT prendre du temps et mobiliser son monde et autant d’ énergies………….ce qui de toute évidence n’ a pas été fait au nom de la connerie consistant à sauter sur l’ info comme des hyènes sur de la barbaque histoire de ne pas risquer de la jouer « looser » face à la dictaTure de l’ audimat »

      • Franz dit :

         » une « info » -je vous passe les détails- ça ne se colporte pas façon rumeur , mais ça se vérifie via enquêtes , recoupements , vérification des sources , etc. C’ est à dire qu’au grand jamais, tu ne peux te permettre de relayer quoi que ce soit sans t’ acquitter préalablement de tout ce travail ………

        Dear ScopeWizard, je confirme que ça marchait comme ça « avant »… mais regardez le nombre de nouvelles erronées transmises sur les ondes par erreur, où la dépêche de l’AFP est retransmise telle quelle, quand ce n’est pas une pseudo-info tirée des réseaux sociaux… la tyrannie de l’instantané touche toutes les rédactions, qui veulent être les première à annoncer que (xxx) ; du coup certaines, et non des moindres, prennent le risque de ne pas croiser leurs sources.

        • ScopeWizard dit :

          @Franz

          Dear Franz , loin de moi l’ intention d’ en douter mais à ce moment-là , ce n’ est plus du « journalisme » et de l’ info , c’ est à la fois de la merde ( je vous assure avoir cherché un autre mot mais …. ) ainsi que de la désinformation voire de la propagande , et donc face à de tels renoncements déontologiques , il n’ y a plus de confiance possible envers ceux qui ne sont plus que des imposteurs ………..

          Mieux , les 3/4 devraient être condamnés à de lourdes amendes , leur rédaction avec , voire à de la taule …….

          Comment voulez-vous que ce pays marche sur ses deux jambes et ses deux pieds ?
          Après , il ne faut pas s’ étonner que dans certains pays qui semblent encore tenir la route du point de vue « hors de question de tout laisser partir en quenouille » , quelques journalistes ou pseudo-journalistes passent de vie à trépas de façon plutôt « brutale » ……………..

          Selon moi , ce n’ est pas bien , certes , comment soutenir que ce le soit , mais en même temps , d’ un certain point de vue , cela peut être aussi considéré comme « normal » bien qu’ il soit très con de devoir risquer d’ en arriver là ……………

          Mais où est passée l’ info digne de ce nom en notre si beau pays ???

          Lamentable !

  15. Bangkapi dit :

    Repose en paix jeune camarade.

  16. Contractor dit :

    Les commentaires racoleurs sont juste puants dans ces circonstances. Qu’il repose en paix parmi les braves.
    Observation d’éléments suspects, une flanc garde se met en place et tombe dans un IED/mine juste posé. Le prix du sang pour après le soutien à Indelimane.

  17. Le Glaive dit :

    La pluie des hommages habituels envers celui qui est tombé. Oui, évidemment, mais parallèlement et même prioritairement il me semble, il faut remettre sur la table l’ensemble du dossier qui mène à cette mort avant la prochaine.
    Le président français réaffirme sa volonté de ramener la paix au Sahel. Certains voudront ajouter que la paix au Sahel apporterait la paix sur le territoire de métropole : pitoyable illusion qui est démentie jour après jour. Non seulement il n’y a pas de paix sur le territoire national mais il y a la continuation au goutte-à-goutte des pertes pour nos armées, la continuation de leur essoufflement et de l’épuisement des matériels et des finances. Double peine pour la France.
    Environ 200 000 Maliens dans la force de l’âge vivent en France et/ou sont venus se réfugier en France pendant que leur pays s’effondre et que les soldats français tombent pour lui. Il y a quelque chose qui ne va pas, qui ne va pas profondément.
    Plus nous restons avec les pieds dans la gadoue africaine, gadoue toxique qui nous paralyse et qui nous gangrène petit à petit, plus une autre gadoue s’installe tranquillement ici ,entre les quartiers, les zones de non-droit, les trafics, dans une sorte d’impuissance enrobée de discours moralisateurs de la part des autorités de ce pays.
    Cette nouvelle vie perdue en vain devrait susciter, tout autant que le respect qui lui est du, la détermination de chaque Français de faire stopper le massacre au plus vite et de ramener tout le monde à la maison.
    La maison est en train de prendre feu, depuis plus d’un mois de véritables opérations de guerre civile coordonnée se déroulent dans des quartiers contaminés avec des guet-apens visant les forces de police puis les forces de secours. À chaque fois ce sont des véritables bandes armées qui vont jusqu’à 100 individus, qui préparent des guet-apens, qui frappent, qui incendient : si ce ne sont pas des opérations de guerre civile, c’est quoi ?
    Si des troupes françaises doivent intervenir quelque part, c’est d’abord dans ces endroits-là et avec la dernière des énergies, avant que l’incendie continue à se propager ,mais surtout avant que ce soient les civils français eux-mêmes qui commencent à prendre les choses en main et à agir pour que tout ce foutoir qui devient de la guérilla, soit définitivement stoppé.

    • Compagnon dit :

      19 lignes de polémique pour une demi ligne d’un homage très rapide… Paix a son ame, nous sommes en deuil pas au café Voltaire.

      • Le Glaive dit :

        @ compagnon : l’un n’empêche pas l’autre, et il y a urgence à ne pas rester dans l’émotionnel ni le mémoriel ni le commémoratif, mais à traiter enfin les questions de fond , et tous les moyens, tous les lieux, tous les moments, doivent y être consacrés, sans attendre davantage. La France est engluée dans le pathos , les roses blanches et les nonours

    • Pascal (l'autre) dit :

      « ce sont des véritables bandes armées qui vont jusqu’à 100 individus, qui préparent des guet-apens, qui frappent, qui incendient : si ce ne sont pas des opérations de guerre civile, c’est quoi ? » Une  » petite bande d’imbéciles et d’irresponsables »  » dixit notre sémillant premier ministre Edouard Philippe ! Je pense que tout est dit. Les policiers et pompiers ont du trouver cette martiale déclaration plutôt « décalé »!

      • Le Glaive dit :

        @ Pascal ( l’autre) : en effet, la pitoyable déclaration du Premier ministre porte toutes les stigmates du syndrome de Vichy ou de Munich ou des deux. L’insondable pétoche que lui et ses collègues ressentent face au réel a quelque chose de presque fascinant si ceci n’était pas si terrible. La volonté d’essayer encore et toujours de tromper les gens, d’essayer de leur faire prendre des vessies pour des lanternes et de leur dire que tout va très bien madame la marquise, trouve son écho dans le silence de l’ensemble du monde politique qui s’écrase, pétrifié par cette même peur de dire le réel. Je suis révolté évidemment mais en même temps je sais que le réel finit toujours par s’imposer, et surtout à ceux qui sont dans le déni.

  18. Carin dit :

    Il était seul dans son VBL?

    • Polymères dit :

      Non, les autres occupants n’ont pas grand chose.
      La mine ne devait pas être très puissante, mais elle a retourné le véhicule et lui il était en extérieur et vous imaginez la suite.
      Certains viennent tout de suite parler d’un problème de blindage, mais rappelons que même si le VBL n’a pas un gros blindage, souvent le problème vient du fait qu’il y a un type dehors, derrière la mitrailleuse, que c’est lui qui trinque. Comme sur le VAB d’ailleurs, beaucoup de morts (en Afgha et ailleurs) l’ont été par ce qu’on avait 2-3 types en dehors des trappes, que l’explosion soufflait ces types ou que le véhicule se retourne sur eux. Mais globalement son blindage n’était pas percé. Le conducteur ou son passager avant avait cependant un risque important en cas de fortes charges, eux qui sont assis sur les roues. Pas pour rien que les nouveaux véhicules plus adaptés contre les IED, au delà du blindage, sont avant tout « haut » sur les roues, ces dernières à l’avant sont éloignées de la cabine, la structure est faite pour dévier le souffle et s’arracher pour éviter des retournements. La présence de tourelles téléopérées joue également sur la préservation d’un équipage.

      Dans ce cas présent, le problème n’est pas le VBL ou son blindage, mais la présence d’un homme en dehors du véhicule.
      Il faut savoir qu’on roule souvent sur des mines au Mali, toutes ne paraissent pas dans les médias (même spécialisés) il n’y a que celles qui font des victimes qu’on découvre. Beaucoup de véhicules sauvent des vies, le VAB a sauvé beaucoup de vie quoi qu’on peut en dire. Si forcément on ne reçoit que les infos ou il y a des victimes, certains vont s’imaginer que tout est à jeter et que nous ne devrions pas faire la guerre avec, qu’il faut tout changer. Moi je vous le dis, si on ferait la guerre en pick-up avec toutes les mines qu’on s’est déjà prises, on serait à une centaine de morts au moins, regrettons les pertes actuelles, mais sachons reconnaitre que les véhicules qu’on peut blâmer à longueur de temps derrière son clavier, ben ils ne sont pas que des cercueils roulants, qu’ils ont sauvés des vies. dans le cas présent, on va en faire des tonnes sur le VBL qui a emporté ce militaire, on oublie que les 3 autres à l’intérieur s’en sont sortis, mais pas grave, l’ennemi peut dormir tranquille, il pose les mines et nous on incrimine nos véhicules et notre pouvoir politique, l’ennemi est tellement méprisé, qu’on en vient à se culpabiliser des pertes qu’il nous inflige.
      La guerre ne se fait pas sans risques, si cet ennemi ne peut pas faire sauter des gros blindés, il attendra un convoi logistique et s’il ne peut rien contre ce convoi, il essaiera de faire descendre nos gars pour les frapper et si il ne peut vraiment rien, il ira dans un hôtel tuer des expatriés français. L’ennemi n’est pas con, il cherchera toujours à nous atteindre, on a beau vouloir se dire « et si » après chaque perte, c’est comme dans la vie de tous les jours, après coup c’est toujours facile de dire ce qu’il fallait faire et moi je le dis aujourd’hui déjà, on pourrait avoir que des VBCI au Mali, l’ennemi ferait comme en Afgha, il augmenterait les charges, de 5 mines de 5kg il passera à une mine de 50 ou 200kg, d’ailleurs n’a t-il pas osé attaquer des VBCI avec une voiture chargée d’explosifs? On a eût de la chance ce jour là, car nos gars étaient débarqués plus loin et le conducteur ne cherchait pas à toucher les véhicules mais ceux qui étaient dehors. Ce que je veux dire, c’est quoi qu’on juge bon et utile pour épargner nos hommes, en face ça cherchera des failles et notre adaptation est permanente envers ses nouveaux modes d’actions. Ceux qui pensent qu’il suffit d’avoir des super véhicules neufs très blindé pour ne plus voir le compteur de nos victimes augmenter, pensant qu’on pourra faire des ronds sans s’inquiéter, ne comprennent pas comment que ça se passe.

      En disant cela je ne dis pas qu’il faut alors négliger le blindage de nos véhicules, mais qu’il ne faut pas non plus s’y focaliser. L’ennemi au Mali doit être combattu efficacement et nous avons besoin d’une bonne mobilité, notre combat n’est pas de rouler en attendant de passer sur une mine, il y a une véritable chasse.
      Constatons tout de même que pour l’instant, les mines qui sont posées ne sont pas très importantes ni très complexes par rapport à ce qu’on pouvait voir en Afgha. Généralement un blindé, même léger est suffisant. Comme ici, sans le retournement qui a tué ce brigadier, pas certains qu’on aurait évoqué cette mine, les 3 autres occupants n’ont presque rien.

    • Paul Bismuth dit :

      Non, les autres passagers sont blessés, mais leurs vies ne sont pas en danger.

  19. Lemaire dit :

    Toute mes condoléances à sa famille ainsi qu’à ses frères d’armes.
    J’ai le coeur qui s’est serré quand j’ai appris cette triste nouvelle…

  20. Antholz dit :

    Condoléances à la famille de ce militaire
    Une question néanmoins
    Est-il encore opportun d’effectuer des protections de convois avec des VBL??

  21. Arnaud dit :

    Mes sincères condoléances à sa famille et à ses proches

  22. vieux margi dit :

    Reposez en paix brigadier, repose en paix Ronan … réconfort à ta famille à tes camarades…
    Un de nos guerriers est mort en combattant des laches .
    Que St Georges veille sur toi et tes proches..

  23. Uri dit :

    Honneur à lui.. Quelle tristesse.
    VBL bannis d’Afghanistan.. On oubli tellement vite.

  24. Dragon57 dit :

    Repose en paix.
    Tu as accompli ton devoir, pour une terre et une population qui s’en moque comme d’une guigne.
    Condoléances à ta famille et à tes proches, soutien indéfectible à tes camarades de combat, également les nôtres.

  25. Gégétto dit :

    Respect et sincères condoléances pour ce jeune et courageux Français, mort en Afrique.

  26. nimrodwing dit :

    Bien triste nouvelle, toutes mes condoléances a sa famille, proches et a ses frères d’armes.

  27. Namroud dit :

    Sincères condoléances à la famille et à ses Camarades, qu’il repose en paix

  28. belouga dit :

    Qu’il repose en paix, mes condoléances à sa famille et à ses proches.

  29. ScopeWizard dit :

    Encore un ………….

    Joli parcours pour un brave tombé trop vite , tombé trop tôt ………….

    Sympathies sincères et courage à toute la famille , aux proches , aux frères d’ armes …………….

  30. Sempre en Davant dit :

    Toutes mes condoléances à sa famille et à ses camarades.

  31. Robinson dit :

    L’EI est en guerre contre la France et cette attaque meurtrière en est encore la preuve, mais on continue de considérer que les gens de l’EI sont juste des radicalisés, des malades qu’il faut soigner, alors que ce sont des ennemis, et quand on est en guerre, les ennemis on les interne à titre militaire jusqu’à la fin de la guerre.

  32. APRODEF dit :

    L’association APRODEF s’associe à la douleur de la perte de ce frère d’armes tombé au champ d’honneur, lors d’une mission de combat au Mali. Elle présente ses plus sincères condoléances à ses camarades d’armes et à ses parents meurtries dans leurs chairs.

  33. Jm dit :

    Souvenez-vous du Brigadier POINTEAU.

    Monsieur BOURDIN de RMC Info et BFM TV

    J’espère que quelqu’un va vous relayer ce message, et si vous voulez me répondre, vous avez mon adresse de messagerie.
    Ne répondez pas à votre antenne, car vous en aurez le monopole, et je n’aurai pas accès à un droit de réponse avec la même liberté et le même temps de parole que vous vous octroyez pour parler, avec la fâcheuse tendance que vous avez à couper la parole à vos contradicteurs dès lors qu’ils ne vont pas dans votre sens.

    Lundi 4 mars 2019.
    Vous reprenez l’antenne après 15 jours de vacances, pendant que certains luttent, se battent et meurent pour que vous puissiez les prendre, ces vacances.
    Vous avez passé 3 heures d’antenne sur un peu de high tech, un peu du Nimes Olympiques via le nouveau parc national.
    Vous avez parlé de Daesh, des migrants, des violences dans les Yvelines pendant quasiment 2h30 sur 3h..
    Aucun mot pour le Brigadier POINTEAU qui a donné sa vie pour que vous (et d’autres) Monsieur BOURDIN, vous puissiez vous exprimer librement.
    Aucun mot pour le Brigadier POINTEAU qui a donné sa vie pour que Marie LAFÔRET (et d’autres), Monsieur BOURDIN, puisse chanter librement, et dont vous n’avez même pas évoqué le départ.
    LAFÔRET et POINTEAU, des noms……..gaulois…….
    Monsieur BOURDIN, vous clamez à longueur d’antenne que vous êtes libre, que vous êtes seul maître à bord de votre ligne éditoriale, alors, pensez un peu à ceux qui se battent pour que vous existiez.
    Ayez au moins une pensée pour ceux qui ont fait et font que vous puissiez exercer votre métier librement (souvenez-vous des multiples reportages sur les journalistes emprisonnés dont vous nous abreuvez régulièrement)
    Et cessez de donner la parole (si on peut appeler cela comme ça) à des voyous, des assassins, et à ceux qui leurs trouvent des excuses, vous savez, ceux qui vous volent votre matériel et agressent vos journalistes quand vous les interviewez dans la cité où ils habitent, ou du moins, où la France a consenti à les loger quand leurs parents sont venus après nous avoir foutu dehors, espace qu’ils considèrent comme leur propriété dorénavant, avant qu’ils essayent de nous foutre dehors à nouveau.
    Souvenez-vous, vous avez parlé pendant 1 heure du mouvement en Algérie.
    Mais on s’en fout.
    Ils ont voulu l’indépendance, ils l’ont eu, maintenant, ils se démerdent.
    Mais là, ils se trompent, ils ne sont plus sur leur terrain – du moins c’est ce qu’ils croient encore – , mais le nôtre. Mais ça, ils ne l’ont pas compris, et nos politiques non plus.
    Monsieur BOURDIN, ce que vous appelez à longueur de journaux des règlements de compte sur fonds de dealers et de drogue, renseignez-vous. Tout au moins, informez-vous et diffusez honnêtement l’info, vous seriez surpris…..ou pas.
    Monsieur BOURDIN, essayez de vous souvenir de la dernière fois où vous avez reçu un militaire « de base de la Force Barkhane » à votre antenne.
    Non, n’essayez pas, ce n’est jamais arrivé.
    Vous avez reçu des grands chefs, Trinquant et autres, merveilleux analystes, mais ayant quitté le service à une époque qui n’a pas connu la guerre telle quelle est aujourd’hui car ils sont restés sur des errements des années 1990 / 2000, une opération à la fois, rien à voir avec ce qui se passe actuellement (20 ans d’analyste à l’ONU, c’est dire, et un environnement sulfureux, sans compter son « amitié » avec l’actuel Chef des Armées), mais ils ne sont pas représentatifs de ce qui se passe réellement sur le terrain, sur les difficultés humaines et matérielles. Beaucoup de théorie, de blabla.
    Invitez, même anonymement un militaire, jeune militaire du rang ou jeune sous-officier, et demandez comment ça se passe vraiment sur le terrain, et surtout, laissez-le parler (le ou la, d’ailleurs). Et protégez son identité.
    Vous l’avez fait pour un agent de la DG, vous pouvez le faire pour un héros anonyme.
    On en a marre d’entendre tous les matins un reportage sur Hassim Machin, Kader Truc, Mohamed Untel, l’imam de telle mosquée qui se fout ouvertement de notre pays, de nos libertés, qui prêche et prône la violence et la prise de pouvoiir des musulmans face aux impies et infidèles que nous sommes, essaye de nous imposer sa religion, et surtout, que nos militaires ont ordre de protéger, on croît rêver !!!!
    C’est simple, si vous enlevez tout ce qui concerne le monde arabe et les musulmans dans vos informations, tant en France que dans le monde, on se retrouve avec le journal de Jean-Pierre PERNAUT.
    Parce que même si tout le monde se fout de lui, et de son côté journaliste insipide, il en a parlé, lui, de notre camarade, et avec une compassion visible.
    Monsieur BOURDIN, tout ça pour dire que pendant 3 heures, pas un mot pour notre camarade, le Brigadier POINTEAU.

    • ScopeWizard dit :

      @Jm

      Votre indignation vous honore .

      BOURDIN n’ est qu’ un triste et sombre guignol qui essaie de nous faire croire à sa liberté d’ information , alors qu’ il est pieds et poings liés à ceux qui le paient qui eux-mêmes ne sont d’ aucune neutralité .
      Je l’ écoute très souvent et à chaque fois j’ entends des chapelets de propagande et d’ idéologie sans parler de tout le reste qui me fait penser que cet homme est très ignorant de certaines choses ; heureusement , sa donzelle est là pour lui indiquer la marche à suivre concernant la Russie et lui rappeler à quel point il est inféodé .

      De plus , M JJ Bourdin me paraît extrêmement imbu de sa petite personne ; il ferait mieux d’ aller jouer aux boules plutôt que nous les faire avoir , et d’ aller taper le carton avec ses potes ………….

      https://www.youtube.com/watch?v=LOz2OScKQLw

  34. Pascal (l'autre) dit :

    Immense respect à lui!…………………………………………………. en souhaitant que par son sacrifice certains puissent enfin se poser les bonnes questions et apporter les ……………………. bonnes réponses. Mais j’en doute ………………… hélas!

  35. JC G 83400 dit :

    Repose en paix mon frère. Sincères condoléances à toute la famille et proches.