Les forces turques et syriennes impliquées dans un accrochage sérieux dans la zone frontalière

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

43 contributions

  1. Plusdepognon dit :

    Un fait divers, commis par des détraqués mentaux.
    Non ?

  2. jyb dit :

    les islamo-djihadistes turcs documentent toujours avec assiduité leurs crimes de guerre.
    ce qui dit 2 choses : l’armée turque n’a pas autorité sur eux. l’armée turque est complice de crimes de guerre.

    • Ghostrider dit :

      @ jyb : oui . très certainement … L’armée turque est dans tous les cas complice et par dessus le marché , elle perds sans doute la main sur ses supplétifs islamo-djihadistes, volontairement ou involontairement. Dans ce reportage, alors que deux groupes d’officiels turques et russes sont à moins de 50 m pour se rencontrer, un obus de mortier ( ou de roquette ?) tombe juste derrière les officiels Russes créant la panique et des pertes civiles syriennes. une provocation des supplétifs turques pour pourrir la situation ?

      https://www.francetvinfo.fr/monde/syrie/offensive-turque-en-syrie/syrie-les-armees-d-al-assad-et-erdogan-s-affrontent-directement_3680667.html

      jeu de poker … Erdogan augmente les paris sans trop maîtriser son jeu, Assad suit et renforce sa main, Poutine contrôle la mise. Attention que le croupier russe ne s’en prenne pas une sous la table.

    • Pluton dit :

      la turquie peut difficilement lacher de facon trop seche ses proxies
      On peut supposer que la turquie leur donne un terrain de jeu, avec l’accord des russes/syrien.
      Ca facilite la pacification de la region didlib en incitant les indesirables a aller jouer sur une autre zone, plus difficile a tenir pour eux, et que les autorites peuvent mieux controler/encadrer, (et la zone etait sous control kurde…).

      on sait que pour mettre fin au conflit, il faudra neutraliser les groupes armes, plus difficile a dire qu’a faire…. qu’est ce qu’ils ont prevu de faire ? avec les kurdes, il y’a moyen de negocier, avec les jihadistes, moins evident, on est peut etre simplement dans une strategie d’attrition ?

  3. jyb dit :

    les turcs se sont fait surprendre par la rapidité de l’avancée des syro-russes qui ont atteint la frontière à plusieurs endroits dont qamishli.
    maintenant les turcs ont « un putain de blème » sur les bras. les milices islamo djihadites qui pensaient avoir une zone pour leurs activités terro-mafieuses
    sont sdf.

    • Sanayist dit :

      Vous êtes complètement à côté de la plaque mon pauvre. Actuellement au nord syrien l’armée assadiste et le pkk sont devenus une et même entité, c’est désormais la même chose. Des milliciens assadistes sont acheminés sur des camions de chantier comme du bétail à l’abattoir. L’armée turque et l’armée nationale syrienne ont sévèremement massacré plusieurs centaines de terroristes assado-kurdes depuis quelques jours.

      En 2 jours plus de 80 villages ont été libérés à l’est de Resulyan : https://pbs.twimg.com/media/EIEEJTaXYAErRMt.jpg:large

      Les terroristes assado-kurdes sont taillés en pièce sans pitié, un véritable massacre. C’est drôle car depuis quelques jours les comptes assadistes sont discrets et ne fanfaronnent plus comme lorsque leurs terroristes étaient acheminés comme du bétail sur des camions de chantier lol !

      Des dizaines de terroristes assado-kurdes ont été liquidés, des dizaines capturés 😀
      https://twitter.com/op_shield/status/1189276811127152640
      https://twitter.com/worldonalert/status/1189178025109143552
      https://twitter.com/worldonalert/status/1189169208497704960
      https://twitter.com/worldonalert/status/1189156110365802498
      https://twitter.com/worldonalert/status/1188941491533692929

      « Un soldat du régime blessé dans un hopital du pkk à Haseke aujourd’hui : Nous n’avons aucune chance contre l’armée turque et l’ANS. Ils ont de l’armement lourds, des drones. Nous n’avons rien »
      https://twitter.com/worldonalert/status/1189158186265305094

      LOL ! Goûtez donc à votre propre médecine, ça fait moins le malin quand il ne s’agit plus de bombarder des civils comme des lâches, les rebelles qui se battent depuis des années contre des milliers de terroristes chittes et l’armée de l’air russe sont très largement supérieurs sur le plan militaire à ces clodos d’assado-kurdes.

      L’armée turque supprime les supplétifs assadistes, tirs de Leopard 2A4 contre des cibles assadistes aujourd’hui :
      https://twitter.com/worldonalert/status/1189157318405099520

      Des dizaines de tanks M60-T Firat (modernisés et équipés des systèmes de protection active PULAT, nullifiant le danger des ATGM) sont actuellement déployés au front à Resulyan, taillant en pièce les assado-kurdes
      https://twitter.com/HarbiehNadie/status/1188187102988685312

      Voilà ce qu’en fait de votre « r*java » l’armée turque : https://pbs.twimg.com/media/EIC-Y1mXUAEiQAZ.jpg
      Ca c’est la phase 1 de l’offensive qui ne concerne que la zone entre Tel-Abyad et Resulyan.

      Les patrouilles conjointes conduites avec le régime américain ont permis de préciser la position des cibles terroristes (dépôts d’armes et fortification). Après son pitoyable retrait, le régime américain a relégué la survie de ses terroristes « kurdes » aux russes. Maintenant, des patrouilles communes russo-turques vont être réalisées à Ayn-el-Arab, Menbiç, Tel-Rifat afin de permettre à l’armée turque de localiser plus précisement les dépôts d’armes et fortifications terroristes qui auraient échappés à la surveillance quasi-permanente des drones et dans quelques mois (ou semaines ? 😀 ) la Turquie va débuter la phase 2 de l’opération : anéantir les terroristes à l’ouest de Tel-abyad et l’est de Resulyan.

      Ce ne sont pas vos misérables terroristes assadistes ou quelques patrouilles de police russe qui vont changer quoique ce soit. L’offensive vers la région de Kamisli débutera lors de la phase 2 de l’opération.

      Le plus drôle dans tout ça, c’est que le régime assad et les terroristes kurdes sont alliés au nord face à l’armée turque mais ils se font la guerre actuellement au sud. Plusieurs dizaines d’assadistes et terroristes kurdes sont morts lors d’affrontements à l’est de Derezzor à Husayniyah. L’aviation du régime américain a bombardé plusieurs positions assadistes et tente actuellement de stopper l’offensive du régime assad en direction des puits de pétrole. Le régime assad ne dispose plus que d’1 mois de pétrole en réserve, d’ici 1 mois ce sera la fin du régime si il n’obtient pas un approvisionnement en pétrole. Le régime joue sa survie. Et c’est un véritable plaisir de voir ces clodos d’assadistes, terroristes kurdes et américains se massacrer allègrement la gueule entre eux. Je leur souhaite bonne chance à tous ! Et je prends mon pop-corn pour profiter du spectacle 😀 😀

      • Kebab dit :

        Belle apologie d’un enième génocide turc avec l’appui des supplétifs terroristes islamistes cher à Erdogan et à ses amis frère musulmans.
        Si certains pensaient que la Turquie avait sa place dans l’UE je crois qu’avec ce genre de commentaires macabres et puérils ils vont prendre conscience que votre place est là ou elle est, dans cette porcherie (merdier) du Nord Moyen-Orient.

      • Pierre dit :

        Un commentaire sur Al-Baghdadi et son porte parole liquidés dans votre secteur? Complicité génante, deuil, remords…? Vraiment hate de vous lire a ce sujet Sanalyste!

        • Sanayist dit :

          J’avais déjà commenté à propos de l’agent du mossad Baghdadi mais visiblement l’auteur de ce blog ne semble pas tolérer la critique contre l’entité sioniste. Aurais-je touché un point sensible ? Je pense que l’auteur a des liens avec les services de renseignements israéliens, voir subventionné par israel.

          Si vous voulez connaître la vérité, la voici :

          1) Qui a crée Daesh ?

          Daesh est une création israélo-américaine. Abu Bakr Al Baghdadi est un agent du Mossad et de la CIA.

          2) Pourquoi le Mossad et la CIA ont crée Daesh ?

          La création de Daesh répond à plusieurs objectifs dont le principal était d’assurer la sécurité de l’entité sioniste. En effet, au début de la révolution syrienne, le régime alaouite assadiste (allié de longue date du régime sioniste) était dans une situation critique. Les rebelles controlaient une grande partie de la Syrie et le régime assad était sur le point de tomber. Une Syrie controlée par les musulmans serait un cauchemar pour l’entité sioniste. La situation était critique, il fallait trouver une solution, Daesh a donc été crée en urgence.

          Les objectifs derrière la création de Daesh par le Mossad/CIA sont multiples :

          A) Diviser et affaiblir les rangs de la révolution.
          Daesh a divisé la révolution, attiré vers lui des milliers d’abrutis croyant faire le jihad. Daesh est le groupe terroriste qui a le plus combattu les rebelles ce qui a sauvé temporairement le régime assad d’une chute imminente, le second sauvetage du régime assad sera l’intervention russe, le tout concerté avec le régime américain. Une grande partie des zones tenues par les rebelles ont été prises par Daesh entre 2013 et 2014. Il suffit de regarder la carte de l’évolution du terrain pour s’en rendre compte : https://ibb.co/qj7DZ5X

          B) Salir l’image des musulmans et de l’Islam.
          Daesh qui une création israélo-américaine, a commis des exactions, des crimes de guerres, des massacres et filmé tout en vidéo. Tous ces éléments ont donné énormément de matière aux ennemis des musulmans. La propagande islamophobe s’est accentuée, dans un contexte de « guerre contre le terrorisme » (en réalité guerre contre l’Islam) du régime terroriste américain.

          C) Justifier une intervention militaire en Syrie, « contre le terrorisme »
          Une fois que le monde a été témoin des atrocités de Daesh, il a fallu quelques attentats terroristes en pays occidentaux pour que l’opinion publique accepte docilement l’intervention militaire d’une « coalition internationnale » « contre le terrorisme » en Syrie.

          D) Puis finalement, sous pretexte de « lutte contre Daesh »; essayer de créer un état terroriste « kurde » en Syrie.
          Une fois l’opinion publique lobotomisée et le mythe de la menace Daesh implanté, intervenir en Syrie pour « combattre Daesh » en s’appuyant sur des supplétifs terroristes « kurdes ». L’objectif final était la création d’un « k*rdistan » fantôche, un second israel en quelque sorte. On comprend pourquoi les sionistes sont ceux qui pleurnichent le plus concernant l’opération militaire turque. Leur plan de plusieurs décennies vient de tomber à l’eau, mais ils n’ont pas dit leurs derniers mots.

          Justement, la dernière tentative du régime sioniste-américain pour entraver l’opération militaire turque est cette prétendue opération pour tuer Abu Bakr Al Baghdadi. Un haut-officier de renseignement turc a révelé la misérable conspiration américano-sioniste.

          Selon les services de renseignements, Daesh, connu pour être contrôlé par Israël depuis sa conception et sa création, et son chef Ebu Bakr al-Baghdadi, considéré comme un espion de la CIA-MOSSAD, ont été utilisés pour comploter un horrible « assassinat diplomatique » contre la Turquie.

          Dans ce contexte, après avoir demandé un arrêt de 120 heures pour l’opération Source de Paix, le régime américain a dû se plier à la déclaration faite par Israël, qui signifiait simplement que « notre destin est lié à celui de PKK ». Israël voulait une longue période de 5 jours pour le retrait américain, alors qu’il ne devrait en fait prendre qu’un jour dans des circonstances normales. Le délais accordé était écoulé mardi et la Turquie s’est entendue avec la Russie avec un délais de 150 heures. Pendant ce temps, Israël et, dans une certaine mesure, les États-Unis ont mis en pratique une horrible conspiration. Le chef de Daech Bagdadi et sa famille se trouvaient dans une région contrôlée par les Etats-Unis et Israël en territoire pkk. Cependant, suivant le plan, les forces liées à la CIA et au MOSSAD ont fait en sorte que le terroriste Bagdadi et sa famille soient transférés dans un lieu proche de la Turquie. Ils prévoyaient de lui faire passer la frontière avec sa famille d’Idlib vers la Turquie. L’itinéraire de ce passage transfrontalier utilisé par les contrebandiers est connu de quelques-uns seulement. Le transfert allait être filmé et pris en photo par la CIA et le MOSSAD, et servie aux médias de propagandes internationaux par des groupes tels que FETÖ (terroristes güllenistes) et les caniches locaux kémalistes CHP-PKKK. La Turquie serait attaquée par une horrible propagande internationnale et présentée comme « un pays qui protège et sauve le dirigeant de Daesh et sa famille » dans le but de laisser la Turquie sans aucun levier et l’empêcher de mener d’autres opérations, y compris l’opération Source de Paix, et que le terrain soit entièrement sous le contrôle des Etats-Unis/CIA, Israël/Daesh et PYD/PKK.

          Ce scénario, ainsi que de nombreux autres plans de secours, a été démoli par une unité de renseignement très spéciale, dont la création a été ordonné par le président Erdogan en personne. Lorsque la CIA/Mossad ont commencé à faire approcher Bagdadi des frontières turques, la Turquie a élaboré un plan concernant la neutralisation de Bagdadi. Pendant que Bagdadi commençait à se préparer à franchir la frontière turque avec sa famille, la Turquie est passée à la phase suivante et a lancé le plan de neutralisation de Bagdadi. Les renseignements sur les mouvements de Bagdadi et sur le fait qu’il serait tué par la Turquie ont été instantanément communiqués aux États-Unis et, indirectement, aux services de renseignement israéliens. Tout s’est passé après ; voyant leur plan détruit par la Turquie, le régime américain et l’entité sioniste on du élaboré un plan de secours en urgence, afin d’empêcher que Baghdadi soit tué ou capturé par la Turquie. Ils ont donc lancé précipitamment cette soi-disante opération d’élimination, voir d’exfiltration. La CIA a du misérablement changé son rapport qui allait être rendu au bouffon de service Trump de « la Turquie aide le chef de Daesh a s’enfuir » à « Nous avons tué Bagdadi ». On comprend pourquoi les médias de propagande occidentales ont actuellement la haine, eux qui voulaient tellement faire leur abjecte propagande, soi-disant « Lo Torquoe oide Doesh et Bogdodo o s’onfoir do Syroe por lo frontoere olololo »… Quelles ordures..

          Source :
          https://twitter.com/fatihtezcan/status/1188472749917982721
          https://www.analizmerkezi.com/haber/63552/cia-mossads-isis-baghdadi-plot-on-turkey-falling-through-special-news.html

          Remarque : le dernier endroit où se trouvait Bagdadi est la région d’El Anbar en Irak, pour venir jusqu’à Idlib il a du traversé des zones controlées par le régime américain/PKK et le régime assad/russe. Comment a t-il pu passé ? La réponse est simple, Daesh n’est qu’une création du régime américano-sioniste.

      • Pravda dit :

        Les clodos assadistes, même si je ne les aime pas, sont chez eux. Côté propagande vous êtes au top, mais pas contre la glorieuse armée turque n’a pas prouvé grand chose sur le terrain.
        Décidément, comme toute dictature, le régime turc perd le sens des réalités et entraîne sa population avec lui.
        Pour info, libérer un village en turc, ça veut dire: massacrer la population locale ou ouvrir des camp de prisonniers djihadistes pour les envoyer en première ligne à la place de vos soldats?

        • Robert dit :

          Bien vu, Pravda.

        • Sanayist dit :

          Merci pour la blague. Vous prétendez que les centaines de milliers de terroristes chittes acheminés de l’Afghanistan, Pakistan, Liban, Iran.. sont des locaux de Syrie ?

          Les vrais habitants sont les combattants de l’Armée Nationale Syrienne qui se battent pour libérer leur pays des terroristes assado-kurdes.

          Vous vivez dans un univers parallèle ? Regardez l’état de Tel-Abyad et de Rasulyan après leur libération, les villes sont intactes. Comparez à Raqqa et Mossoul, complètement rasé par le régime américain. Ouvrez les yeux bordel, ceux qui massacrent la population et commettent un génocide sont facile à distinguer.

      • Auguste dit :

        A prendre avec les précautions d’usage.
        https://morningstaronline.co.uk/article/w/senior-isis-commander-alleges-turkey-president-ordered-2014-attack-on-kobane
        Si cela s’avère vrai,il aura des comptes à rendre le Erdogan.Pour les crimes commis par ses proxis aussi.

  4. Castel dit :

    Après la mort d’AL Baghdadi, certains avaient prévenu qu’il y aurait des représailles ……
    Viendraient-elles du « maître » en personne ?

  5. Royal Marine dit :

    Ah! Enfin une nouvelle guerre… On commençait à s’ennuyer! « You know what? »Le lobby militaro-industriel US est content!

  6. jyb dit :

    correction : c’est le wall street journal et non le wapo qui a publié une interview de ismael al aithaoui (abou zaid al iraki) dans son édition du 17/08/2018.

    • Jack BAUER dit :

      Pourquoi donner en public le nom de abu zaid si c vraiment lui la taupe qui a permis de trouver al baghdadi?

      • jyb dit :

        @jack bauer
        parce que ce n’est évidemment pas lui. parce qu’on n’est même pas sûr qu’il y ait une taupe.

  7. fabrice dit :

    Il semblerait qu’un conflit entre la Syrie et la Turquie soit à l’horizon, la Russie en médiatrice ou du côté de la Syrie ? Il semblerait que quelques obus ne soit pas tombé très loin des Tchètchènes russes de la police militaire de Poutine…Faut dire que la cohabitation entre le loup (les milices islamistes) et l’ours j’y crois moyen…
    Pendant ce temps démission du PM libanais Hariri suite à d’immenses manifestations de rues…ça ne change rien au problème, le Liban est en faillite, le schéma de Ponzi est en train de s’écrouler devant nous… Les manifestants sont durs avec Hariri il avait creusé encore plus l’abyssimal déficit en augmentant les salaires des fonctionnaires et en recrutant en masse les copains des maffieux qui gèrent le pays…Les manifestants demandent qu’on rase gratis…C’est pathétique…Pathétique. Le pire est qu’ils ont raison, les gens vivent mal au Liban (crise des ordures, de l’électricité…) mais leur niveau de vie, même pas terrible, d’aujourd’hui ne correspond pas à la réalité économique, ils vivaient à crédit, c’est la fin du pois chiche dans le hoummous, déjà qu’ils ne payaient pas beaucoup à part en coups leurs bonnes philipines par solidarité chrétienne ou avec les gens du livre…
    Ils attendent un sauveur. Peut être le chevalier blanc Macron qui va leur donner 75 mds de $ pour liquider leurs dettes ? Va-t-on faire pour l’arabe libanais ce qu’on n’a pas fait pour les gilets jaunes ?
    Pendant ce temps, toujours pas de gouvernement en Israël (mais bon la balance des paiements est de 4 mds de $ positive en août…financièrement il y a de la marge) avec un CEM qui se retrouve capitaine du bateau et qui craint manifestement que pour détourner l’attention de la grave crise économique qui touche l’axe shiite, les Ayatollah al Bigoudi décident d’utiliser la bonne vieille méthode du « c’est la faute du Juif » en lançant une attaque… Mais bon le nouveau « Mr Propre » de la politique israélienne ne veut pas entrer en coalition avec Mr Netanyahou, il prèfère un gouvernement minoritaire avec l’appui du Parti rien qu’arabe non juif réunissant le parti arabe communiste (il y avait un parti communiste judéo arabe mais les Arabes avaient fait scission), le parti arabe frère musulman et le parti nationaliste arabe, bref l’union de tous les antisémites. Bref arriver au pouvoir en commençant par une magouille et en faisant des cadeaux à une bande dê e?:vx^^ ça promet…Même si c’est juste pour se débarrasser Nétanyahou qui les domine tous intellectuellement de trois têtes. Ah l’âme humaine et la jalousie qui conduit parfois jusqu’à la haine. Pendant ce temps il n’y a pas de budget voté et Tsahal a besoin d’une autorité politique d’urgence pour décider des prochains achats (une vingtaine de CH53K ou de CH47F, un nouvel escadron de F35I ou de F15, une douzaine de V22, de nouveaux avions ravitailleurs, un plan de défense contre les drones…)
    Au beau milieu nos soldats de la FINUL, pourquoi les a-t-on mis dans un tel merdier ?

    • Amalric dit :

      @Fabrice BHL,

      4 milliards, c’est pas l’aide financière annuelle reçue gracieusement par le contribuable américain pour aider votre pays ?

      • Mazeltov dit :

        Excellente remarque.

      • fabrice dit :

        L’excédent de la balance a été de 9,5 mds de $ en 2018 et de 7,5 mds le 1er semestre 2019. Il comprend les 4 mds d’aide militaire US.
        La balance des biens et des services (qui fait partie de la balance des paiements) a été excédentaire de 2 mds de $ en 2018 et est excédentaire de 3 mds de $ le 1er semestre 2019.
        A noter qu’avec 4M de touristes par an, Israël reçoit 2X moins de touristes que Chypre.
        Le montant des services exportés est presque équivalent aux exportations de biens ce qui est exceptionnel pour un pays développé (en France on exporte 2X- de services que de biens et les services sont surtout touristiques et de voyage). Le tourisme étant peu développé par rapport au potentiel israéliens, ces services israéliens exportés sont surtout des services informatiques (autour de 2mds de $ par mois) notamment en cyber, logiciels de surveillance, d’IA, de reconnaissance faciale…
        Bref Israël se spécialise comme une immense plate forme de services informatiques, de R/D et de mise à jour de logiciels à destination des entreprises (et des Etats).
        La position extérieure nette est positive de 145 mds de $ (Israël a 145 mds de $ de plus de biens à l’étranger que l’étranger possède sur lui) (par comparaison la position extérieure française est négative de 500 milliards de $).
        La dette est autour de 60% du PIB (100% en France) et la pression fiscale l’une des plus faibles de l’OCDE (près de 14% du PIB en – qu’en % en France).
        A tel point que l’OCDE a demandé à Israël d’augmenter les impôts…
        Bref la marge est considérable pour augmenter les dépenses militaires qui sont en montant déjà les + importants de l’Etat hébreu et aussi les plus faibles de son histoire concernant le % du PIB.
        Vous devriez rebooter votre logiciel, les chiffres montrent que l’aide militaire US, bien que bienvenue, n’est pas vitale pour Israël.
        Les conditions mises à cette aide énervent même et sont considérées comme une gêne qui outrepasse les gains
        https://en.globes.co.il/en/article-israels-defense-chiefs-question-need-for-us-aid-funds-1001280827
        Le complexe militaro industriel israélien voudrait bien vendre ses jouets à la Chine ou à d’autres pays (l’Inde) à qui les USA demandent à Israël de ne pas vendre.

        • Paul Bismuth dit :

          @ Fabrice
          Avez-vous déjà regardé le documentaire « vendeurs de guerre » d’Arte ?

          • fabrice dit :

            Oh vous savez celà fait des années que la France fait la leçon à Israël sur ses ventes d’armes…C’est un peu comme si la gendarmerie se moquait du métier de la police…
            Hors propagande, la France vend surtout à des dictatures, Israël à des démocraties.
            Une bonne « âme » charitable, de Goooche, israélienne, anti ventes d’armes utilisait d’ailleurs l’argument suivant :
            https://www.calcalistech.com/ctech/articles/0,7340,L-3756398,00.html
            Je vous le fais en résumé « Israël devrait arrêter de vendre des armes à des dictatures car celà ne représente que 4% de ses ventes d’armes » (quel est le taux en France ?)… J’aime bien les gauchistes, parfois la vérité sort de leur bouche…
            Only about 4% of Israel’s income from its arms exports come from weapons sold to countries in Africa and to rogue regimes, Mack said in an interview with Calcalist’s Hebrew-language HaKmusa podcast with hosts Uri Pasovsky and Keren Tsuriel earlier this month.

  8. vrai_chasseur dit :

    Cette opération turque risque d’avoir un effet boomerang imprévu sur eux : comme un coup de pied dans la fourmilière, les combats font faire tomber les masques et faire apparaître au grand jour le double jeu ambigu des turcs et leur soutien aux arabo-djihadistes de la frontière syrienne, y compris auprès des affidés daech.
    Surtout qu’il n’ont pas l’air de contrôler beaucoup ces milices.
    On ne sort de l’ambiguïté qu’à ses dépens.

  9. Tortorino dit :

    L’’Observatoire syrien des droits de l’Homme ou OSDH ? Ce mythomane au pseudo-réseau d’informations planqué dans un appart. miteux de la banlieue de Londres ?

    • jyb dit :

      @tortorino
      aussi controversé soit il, l’osdh applique une méthodologie standard (qu’on enseigne dans les universités et écoles militaires) et bien documentée. On sait la fiabilité de ces méthodes et leurs limites, donc les chiffres que donnent l’osdh sont pris en connaissance de cause.

    • Pravda dit :

      Le pentagone ou la NSA sont planqués au milieu des USA, le FSB est planqué au milieu de la Russie… mais je pense qu’ils en savent plus que nous sur la situation.

  10. Starbuck dit :

    Erdogan est une pou**iture qui ne vise que l’extermination des Kurdes.
    Heureusement Poutine lui as fait à l’envers

  11. TINA2009 dit :

    Bsr à Tous et à Toutes !

    Hors sujet, mais avec des liens avec cet article . Voici :

    https://lesakerfrancophone.fr/quand-les-medias-us-tentent-deffacer-les-traces-de-leurs-mensonges-par-des-mensonges
    https://lesakerfrancophone.fr/lart-de-la-trahison

    Intéressant … Et plus encore , en se montrant curieux avec les liens : L’OTAN , les Américains n’ont , à ce jour, pas encore été nos alliés en qui nous pouvons avoir confiance . Ils nous ont déjà trahis!

  12. lxm dit :

    Cette histoire n’est pas finie. Si Rdogan le dragon insiste( son opé a déjà fait partir 300000 civils) et force Assad et ses alliés locaux( ou même l’iran) à répondre sur le territoire turc, on va se retrouver dans l’obligation de l’aider, OTAN oblige, et activant à son tour le protecteur de la syrie, poutine. Et si on ne fait rien, la turquie quitte l’otan et parlemente avec iran et russie pour s’y allier et pour redécouper la région, avec après les kurdes ayant dans le collimateur Israël( erdogan et l’iran veulent tous les 2 le détruirent) et la modification des frontières ouest( pour l’instant juste grèce et chypre, ce qui concerne l’UE), et on se doute tous que si israël est attaqué sérieusement les USA vont répondre et on y sera entrainé.
    Alors.. comment dire, c’est fichtrement urgentissime, d’avoir de quoi répondre pour défendre l’UE, en prenant le pire des scénars, des USA atomisés cet hiver, avec un front actif dans les balkans et une pologne se faisant défoncer façon blitzkrieg, si on était à n’importe quelle époque avant le 19ème siècle, faudrait faire réparer et remonter les remparts, et commencer à remplir les greniers, on ne perd rien en précautions élémentaires, faire juste des stocks, on peut rouvrir des bases( celles fermées de ces dernières années) pour les transformer en entrepots logistiques ou au moins leur donner cette capacité et commencer à faire l’inventaire de la nation comme en temps de crise.

    • sentinelle dit :

      Pas mal au début mais ensuite vous partez en vrille !

      • lxm dit :

        La pire hypothèse est que, qui que soit qui ai déclenché le conflit, que ce soit directement ou par alliances interposées, qu’on soit tout seul contre des ennemis avec 10 fois plus de moyens, tous nos alliés se couchants, nous trahissant, ou hors d’état de combattre ou de nous aider. Dans la nature, on retrouve très souvent ce ratio de 1:10, par exemple 1 prédateur pour 10 proies, 1 kg de poisson créé avec 10 kg de farines pour pisciculture.
        Nous n’avons plus d’empire, plus de profondeur stratégique, nous manquons de ressources locales, nous avons beaucoup de population inapte à survivre en cas de rupture d’aide alimentaire et de chute de la grille électrique, et bien sûr l’arrêt de l’approvisionnement en pétrole. Nous dépendons trop du bluff nucléaire que personne de sensé n’utiliserait à cause des évidentes pertes civiles.
        J’ai souvent remarqué que dans la vie, quand on évalue la survenue propable d’un problème, dès qu’on le prend en compte, sa proba se réduit énormément, à l’opposé, dès qu’on laisse une faille béante, les problèmes semblent se créer pour s’y engouffrer. Il faut que 10 à 15 paramètres de malchance ou d’erreur s’alignent pour qu’un avion se crashe, on ne compte plus en finance les fonds d’investissement coulant alors que leur programme avait 1 chance de une fois sur sur 10 millions d’années de se planter, là encore avec l’usine sautant à Rouen, la proba avait été évaluée par la sécurité du site à 1 chance maxi tous les 10000 ans. Tout ceci provient de la certitude et la certitude fait baisser la vigilence, et quand il faut réduire des dépenses on coupe toujours d’abord dans la sécurité. Je regardais l’autre jour une vidéo d’un type qui disait qu’il ne pouvait pas y avoir de famine car il suffisait d’acheter à l’autre bout du monde en cas de problème, sauf qu’on produit actuellement plus en épuisant les sols et en réduisant le stock immédiat disponible( pour réduire le coût du stockage) et celui à long terme( la fertilité du sol), et il n’y pensait pas car il pense en terme de commerce. Les gens qui partent en vrille j’en vois partout, et c’est terrifiant de constater que si peu de gens apprennent de l’histoire de l’expérience et des erreurs de nos ancêtres. En 1789, la population reprochait au roi d’avoir arrêté son job, celui de maintenir l’approvisionnement constant en nourriture du royaume( le rôle du roi est de maintenir la sécurité sous toutes ses formes), car l’état avait les décennies précédentes privatisé des pans entiers de l’économie pour financer son endettement, dont le niveau de vie de la cour représentait un bon pourcentage, il favorisait les puissants et était coupé du peuple, donc la tête coupée du corps, ce qui était en esprit s’est ensuite concrétisé. Le peuple peut mourir pour le pays s’il sait que tout est tenté pour bien faire, sinon à la moindre crise, l’état saute entièrement, et on change les joueurs.

    • revnonausujai dit :

      obligés d’aider la Turquie ? ah bon, relisez lart 5 du traité Atlantique nord !
      – attaque ( sous entendu sans attaque préalable de l’interessé) ,
      en Europe ou Amérique du nord,
      – chacune d’elles prendra individuellement toute action qu »elle jugera nécessaire
      Il y a de la marge pour envoyer paître les trucs.

  13. Durandal dit :

    Dire que les Trucs utilisaient les kurdes pour génocider les Arméniens,….
    Les Kurdes sont le dindon de la farce.