CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

 

Le renseignement militaire devra patienter pour sa future capacité spatiale d’écoutes électromagnétiques

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

7 contributions

  1. ScopeWizard dit :

    Y a personne ? Parfait , alors y a moi ………..

    @John

    Réponse au sujet de l’ A400M étant donné que commentaires clos sur le fil concerné …………. donc forcément ce qui suit est pour le moins HS …………..

    @John

    OK ; vu ! Merci !

    Concernant l’ « extrémisme » , eh bien en fait la chose est simple ; à chaque fois que j’ ai séjourné en Suisse sous la présidence Hollande , j’ ai pu constater à quel point , grâce à sa personne , combien nous pouvions passer pour des cons , ce qui je vous l’ avoue finit par être un peu « gênant » même si quoi qu’ il en soit je partageais un tel « enthousiasme » ……………

    Si Hollande constituait une sorte de summum en la matière , ce n’ est tout de même pas la première fois que pour ma part je constatai une dégringolade de la perception de la France et des Français vus de l’ étranger …………..

    Bref , certains d’ entre-nous en ont extrêmement marre de passer pour les représentants d’ un pays de dindons dès lors qu’ ils expriment quelque désaccord de fond voire quelque signe de rébellion via l’ une ou l’ autre composante de l’ espace médiatique ……….

    Donc , concernant l’ A400M qui est je vous le concède « le résultat d’ un compromis » , le problème porte effectivement sur la façon dont a été mené le programme sachant qu’ un compromis peut s’ avérer au final , par les choix qui ont été faits , s’ avérer plus ou moins « satisfaisant » …………

    Le Rafale est certes un compromis , il est certes multi-rôle , mais il est très satisfaisant parce que il a surtout été optimisé en tant que chasseur-bombardier même si par comparaison au Typhoon , il semble qu’ il soit nettement meilleur en air-sol et qu’ il soit un petit cran en dessous en air-air ce qui paraît logique vu qu’ il s’ agit là de la spécification propre à la conception de l’ Eurofighter ………..

    Le Rafale ne sait pas faire que ça , c’ est évident , puisqu’ il peut également assurer , et ce au cours d’ un même vol , des missions de reconnaissance ou de guerre électronique , se ravitailler mais aussi ravitailler , etc ………….

    Par contre , excepté sur les plans de la vitesse ou du plafond , et encore il dispose d’ une super-croisière à Mach 1.4 , il est dans tous les domaines à égalité ou supérieur au Mirage 2000 ( puissance , maniabilité/manœuvrabilité , capacité d’emport , autonomie , radar , armement …….. ) toutes versions confondues auquel il succède bien qu’ il soit toujours en binôme tant que le Mirage reste en service actif ……………

    De plus , et c’ est clairement là un gros PLUS , le Rafale a été conçu dès le départ pour être un avion marin devant être embarqué sur porte-avions et là aussi il est supérieur à tout ce qui constituait notre flotte de combat au sein de notre Aéronautique Navale type CATOBAR ……..

    Est-ce que l’ A400M saurait en dire autant ?

    La question , selon moi , est celle-ci : indépendamment des guignols qui ont « bossé » dessus ( ce qui déjà ne pouvait que plomber son développement au-delà de l’ acceptable ) , compte tenu des choix qui ont été faits , et qui sont différents de ceux qui l’ ont été sur son « homologue » Américain C-17 Globemaster III ( motorisation , voilure , dimensions , capacité de transport ) , était-il réellement possible de parvenir à un compromis satisfaisant entre rôle TACTIQUE et rôle STRATÉGIQUE sans pénaliser le produit final au point que sur la balance , le plateau « insatisfaction » penche davantage que le plateau « satisfaction » ?

    Certains ne pourront que regretter qu’ un A400M utilisé comme un Transall soit plus en difficulté que lui compte tenu des services qu’ a su rendre ce vénérable bi-moteur qui quant à lui n’ a jamais eu à tenir de rôle stratégique , du moins à ma connaissance , puisqu’ il restait limité au tactique de part son éventail de performances qui le cantonnait dans ce type de missions……………

    Par conséquent , à condition que le C-130 Hercules en soit tout aussi capable , il y a fort à parier qu’ en dépit de sa « polyvalence » , l’ A400M Atlas soit obligatoirement secondé par un autre appareil , le C-130 , vu que le CASA « Transalito » qu’ il soit C-235 ou C-295 paraît d’ emblée trop petit et trop limité , à l’ inverse d’ un Rafale qui n’ aura besoin de personne une fois le Mirage 2000 -pourtant excellent- entièrement retiré …………

    « Après on peut critiquer la manière dont le programme a été mené, c’est même très sain, et c’est normal. »

    Je ne vous le fais pas dire ……………

  2. Plusdepognon dit :

    Des programmes de pointe, avec des efforts financiers non négligeables.
    Pour les plus jeunes, c’est l’opération Daguet en 1991, qui a fait prendre conscience aux décideurs politiques français de créer la DRM, car les américains ne donnent que les renseignements qui les arrangent:
    https://youtu.be/i7MscT3-TzE

    https://youtu.be/evlxGEBa54U

    Sinon pour l’inspiration des noms des satellites :
    https://youtu.be/NSXFvECdNj4

  3. Plusdepognon dit :

    En attendant Ariane 6, on peut toujours se réjouir du retour de la marine « à voile »:
    http://www.paxaquitania.fr/2019/10/ariane-6-fera-voile-vers-la-guyane.html