Le Pentagone confie à Microsoft le stockage de ses données informatiques pour 10 milliards de dollars

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

31 contributions

  1. Castel dit :

    Quand on voit à quel point Microsoft a du mal à protéger ses systèmes d’exploitations contre les intrusion de toutes sortes, je ne sais pas s’ils ont vraiment fait le bon choix !!

    • Tu devrais aller leur dire (pense à leur écrire en recommandé AR surtout …) !

    • tchac dit :

      Vu le nombre d’appareils fonctionnant sous Windows, c’est normale que les attaques se concentrent dessus. Les concurrents de Microsoft ne sont pas forcément meilleur mais puisqu’il y a une nombre beaucoup moins important de personnes utilisant leurs systèmes, les pirates ne se concentrent pas dessus.

    • Clément dit :

      Mais ce ne sont pas des systèmes « durcis ». Un système destiné à la défense subira bien plus de tests, modifications et audits qu’un système pour le civil.

  2. Polymères dit :

    Hors sujet.
    Je suis le seul à avoir en permanence sur firefox depuis la dernière mise à jour, un message permanent sur opex360 de la politique de confidentialité qui me demande d’enregistrer et quitter?
    Généralement ce genre de choses on l’a une seule fois et après c’est validé (enregistré) mais là à chaque page, ça revient, c’est agaçant.

    • Lucide dit :

      Bonjour, oui j’ai le même problème, c’est une protection de firefox. C’est agaçant mais c’est ce qui vous protège.

    • Frédéric dit :

      Je confirme, le bandeau bleu reste en permanence sur mon PC et celui et de mes parents.

  3. PK dit :

    « Pour le secteur de la défense, un « cloud » doit être « durci » dans la mesure où il faut prendre en compte des contraintes opérationnelles [combat collaboratif, commandement et contrôle, communications chiffrées, etc]. »

    Bizarre d’introduire la notion de cloud et de combat… Je pense que c’est un oxymore.

    Un cloud, par définition, c’est déporté. Cela veut dire concrètement que toute la puissance informatique (connaissance, calcul, prise de décision, données) ne sont pas accessibles localement. C’est sympa pour protéger ses données – l’ennemi qui capture un centre ou une unité ne met la main sur rien – mais en revanche, quand il s’agit de combattre, il suffit de brouiller le signal entre l’unité au combat et le cloud pour rendre totalement inopérationnelle la-dite unité…

    Or, autant on peut durcir un cloud, autant garantir un moyen de communication est impossible : on peut le durcir ad nauseam, mais pas le rendre hermétique au brouillage. En plus, les Russes semblent avoir une longueur d’avance dans le domaine.

    Bref, ce genre de choses me parait hautement débile dans ces conditions.

    • Motox1 dit :

      Ce n’est pas vraiment comme que ceci fonctionne! Déjà pour le cloud “commercial” les données ne sont jamais stocker dans un serveur, mais décentralisé totalement sur plusieurs sites, en plus d’avoir des doubles dans un autres endroits qui permettent de faire très rapidement une remise en ligne (disaster recovery) , pour assurer une disponibilité de 99,99% . Alors imaginez vous que pour la partie défense cela est ultra décentralisé et les backups sont tellement dispersés, et que l’ennemi doit viser des milliers de serveurs et de data centres, lignes internet et satellites au même moment pour arriver aux résultats que vous décrivez… sachant que des plans B assurant un fonctionnement minimum hors réseaux est toujours mis en place au cas où tout ces systèmes foires

      • PK dit :

        Vous n’avez pas compris : ce n’est pas la redondance des données le problème, mais la connexion à ces données.

        • Clément dit :

          Et quelle est la bonne solution selon vous ?
          Qu’on installe des data center dans des centaines de camions, suivis par des camions générateurs et des camions citernes (carburant et eau pour le refroidissement), multiplié par le nombre d’endroit où l’ont a besoin d’accéder aux données ?
          Il faut bien réaliser qu’un data center, ça prend la taille au moins d’un gymnase, au plus de plusieurs terrains de foot. Un super calculateur rempli un étage entier d’immeuble.

          • PK dit :

            La solution est de ne pas externaliser dans un cloud les actions du combat… ou alors de rendre ces actions résilientes (i.e. que le modules qui en dépend soit suffisamment autonome pour s’en passer… du coup, on se demande la valeur ajoutée du truc dans ce cas).

            Enfin, pour info, un datacenter, ça peut tenir dans une armoire… ça dépend ce qu’on y met dedans et de la puissance dont on a besoin. Tout le monde n’est pas Google.

  4. berger dit :

    Ou comment Microsoft va faire feu du savoir faire de Thales… Bravo les mecs continuez comme ça.
    Dommage pour les chinois, les russes et les français !

  5. Linux dit :

    Erreur 404

  6. Félix GARCIA dit :

    PUTAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAIN !!!

    J’avais pourtant fait du lobbying direct auprès du Pentagone et du Département de la Cybersécurité afin qu’ils ne fassent pas ça !

    Faut croire qu’ils ne m’écoutent pas …

    Ca y est ! Le « Maussade » à directement accès à tout !

    In Surprise Move, Microsoft Israel’s R&D Center Names New 34-year-old CEO
    https://www.haaretz.com/israel-news/business/microsoft-israel-s-r-d-center-names-new-34-year-old-ceo-1.5746060https://en.wikipedia.org/wiki/Talpiot_program
    Notable Talpiot Alumni (Talpionim) : Assaf Rappaport, CEO of Microsoft Israel’s R&D center and founder of Adallom

    PUTAIN !

    ON EST FOUTUS !!!

    Quelle bande de connards !!!

    Et pi Thalès !

    https://www.youtube.com/watch?v=yicbvWwQ_MA

    Israel Takes Over Cloud Computing for the Pentagon
    https://www.abeldanger.org/israel-takes-over-cloud-computing-for-the-pentagon/
    (blog tenu par un ancien pilote de l’U.S. AIR FORCE)

    Félix GARCIA

  7. Félix GARCIA dit :

    DEF CON 26 – Christopher Domas – GOD MODE UNLOCKED Hardware Backdoors in redacted x86
    https://www.youtube.com/watch?v=jmTwlEh8L7g

    RAaaaaaaaaaaAAAaaaaaaaaaaaaaaaaAAaaaaaah !!!

    Félix GARCIA

  8. Plusdepognon dit :

    C’est un leviathan qui se crée sous nos yeux. Le pouvoir de ces « GAFAM » devient chaque jour plus intrusif et possiblement dictatorial.
    En France, on tenterait quelque chose (avec quels partenaires, là est la question):
    https://blog.mondediplo.net/2018-04-10-Pour-un-service-public-des-donnees

    C’est de la folie pure de confier une telle responsabilité à une entreprise multinationale.

  9. Arnaud dit :

    Au final, c’est la moins mauvaise des solutions.
    Il y avait 4 options : MS, LINUX, HUAWEI ou les GAFA
    Techniquement, LINUX était la bonne solution. mais d’un point de vue MCO, entretien, mise à jour, cela signifiait la mise en service d’u personnel technique important au sein du Pentagone, au lieu de s’appuyer sur un industriel.
    HUAWEI était bien entendu impossible pour les Américains. Seuls les Européens sont assez inconscients pour confier leurs données à des hébergeurs étranger (Palantir, MS,….)
    Les GAFA avait des solutions techniques intéressantes, mais leur loyauté était toute relative : Jeff Bezos d’Amazon a lancé des tweets incendiaires contre l’administration Trump, Google renonçait à fournir le Pentagone au motif que cela pouvait aller contre ses « valeurs » (on est pris de ne pas rigoler).
    Restait Microsoft. Globalement performant, même si on se gausse parfois de ses bugs (cela étant, combien utilise Windws et le pack office ??? presque tout le monde…), fidèle au Pentagon depuis 30 ans.

    bref un choix logique

  10. Molloy dit :

    Je n’ai pas trop compris dans quelle mesure Thalès était impliqué dans cette offre de marché. S’agit-il d’un partenariat équitable ?

    • Plusdepognon dit :

      @ Molloy
      Thales a des spécialistes très pointus. Mais c’est bien Microsoft le grand gagnant.

  11. Parigot dit :

    10 milliards de dollars. Ben, ils voient grand avec la planche à billets infinie:
    https://www.lefigaro.fr/societes/le-pentagone-attribue-a-microsoft-un-contrat-de-10-milliards-de-dollars-20191026

    Dire que nous sommes aussi sous Windows, avec des serveurs Lenovo… Il manque plus qu’une petite externalisation de sous-traitance du réseau à une société russe et ce sera parfait !

    • Félix GARCIA dit :

      « Il manque plus qu’une petite externalisation de sous-traitance du réseau à une société russe et ce sera parfait ! »

      Tout à fait l’esprit ! Une « architecture de sécurité collective » ! « Collective » ? Nan ! « Kolektif » !

      Cordialement,

      Félix GARCIA

  12. Plusdepognon dit :

    Petit lien sur la révolution » des datas dans le domaine du renseignement :
    https://geointblog.wordpress.com/2019/10/04/la-revolution-dataculturelle-du-renseignement/

    En général, ce site est d’ailleurs très intéressant à lire pour tous les sujets liés au numérique.

  13. Plusdepognon dit :

    L’ennemi mortel des États est bien la multinationale:
    https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2019/10/27/publicite-hebergement-open-source-comment-le-web-est-devenu-dependant-des-gafa_6017082_4355770.html

    Celles du numérique savent tout de ce que le gens y mettent, celles de l’énergie font danser les Etats et la finance internationale en créant la monnaie décide des vraies politiques appliquées aux Etats.
    Une guerre de retard…