Les deux premiers avions de patrouille maritime Atlantique 2 « rénovés » ont été livrés

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

42 contributions

  1. Raymond75 dit :

    Rendons hommage la société ‘Bréguet aviation’, qui a produit son premier avion en 1909, a construit les célèbres bombardiers Bréguet XIV de la première guerre mondiale, dont certains devinrent avions de l’Aéropostale. Elle a aussi produit le Bréguet 19, avion de raid, dont le ‘point d’interrogation’ fut le premier à relier Paris à New York.

    Le Bréguet Atlantic construit dans les années 60 fut le dernier produit par cette société, car du fait du coût de développement du chasseur bombardier Jaguar, en collaboration avec la RAF, la société fut contrainte d’être rachetée par Dassault.

    La France peut être fière de son industrie aéronautique.

  2. Titeuf dit :

    Quel belle bête cet avion.

  3. Vroom dit :

    8 ans pour transformer deux appareils, développer leur doctrine d’emploi et les mettre en service….. Y a que moi que ça choque ? en 8 ans , la Chine va nous sortir deux PA ! (C’est une image, je n’ai pas regarder leur délai !)

    • Thomas S dit :

      8ans pour faire les recherches nécessaire, développé, et adapté le matériel a l’avion; ainsi que passer les tests de fonctionnalité de l’avion et de son interface, testé que l’ensemble fonctionne parfaitement….

    • Prooda dit :

      Hélas, c’est une constante des programmes militaires français… Les industriels ne sont pas très intéressés au sujet, et le SIAé est parfois (souvent), comment dire cela proprement…., peu efficient. Alors il reste peu de chance que cela change, et comme disait l’autre : Ne pas prévoir, c’est déjà gémir.

      • John dit :

        Industriels pas intéressés?
        C’est facile de juger lorsque vous ne faites pas ce qu’ils font.
        Si la Marine veut un avion qui fonctionne dès son entrée en service, ça signifie plusieurs itérations dans la conception en contrôlant la qualité de chaque technologie, et l’amélioration de celle-ci. Ce processus itératif est nécessaire pour atteindre le niveau attendu par les forces armées.
        Et à choisir entre cette approche et l’approche du F-35 trop souvent utilisée avec la construction d’appareils absolument pas prêts ni testés, mieux vaut un travail industriel unique que de refaire des modifications par la suite.
        Cette mise-à-jour c’est justement prévoir. Les Atlantique 2 sont encore très capables aujourd’hui pour leur mission, et ils seront meilleurs ensuite. Tant mieux !

        La seule question pertinente concernant la durée d’un programme, c’est de connaître la capacité de développement et de production en cas de conflit.
        Pour le reste, en temps de paix, si le programme est lancé au bon moment, peu importe si il dure 2 ou 8 ans. Mais si les délais sont trop courts, la qualité s’en ressentira.
        Je pense que le temps de développement est justement l’un des paramètres à l’avantage du matériel français.

    • Pierro dit :

      @Vroom: moi ce qui me choque c’est que vous ne savez ni lire ni compter. De 2013 à 2019 ça fait 6 ans et c’est écrit en début d’article…

      • N/A dit :

        @Pierro, relisez l’article et le commentaire de Vroom, vous vous ridiculisez

      • N/A dit :

        @Pierro : Apprenez à lire, vous vous ridiculisez …

      • Gégétto dit :

        @Pierro,
        Heu, il me semble que Vroom a raison:
        Lancement de la modernisation en 2013.(1er paragraphe)
        Deux appareils (un prototype et le 1er de série) en expérimentation opérationnelle entamée à Istres et poursuivie à Lann-Bihoué pour entrée en service en 2021(8eme paragraphe).
        J ai moi même compris comme Vroom,mais, vu mon âge, c est sans garantie!!!
        Mais c est sans importance….Cordialement

      • Vroom dit :

        Relisez mieux, mise en service opérationnelle en 2021. Je le précise dans mon texte, « les mettre en service »
        Donc de 2013 à 2021…..

      • Vroom dit :

        Faudrait voir à lire tout le texte avant de vous en prendre aux autres.

      • John dit :

        2021 premier en service d’où les 8 ans

    • John dit :

      Les groupes ayant les capacités pour ces technologies ne les développent pas systématiquement dans l’espoir que qqun vienne leur acheter leur matériel.
      La patrouille maritime est un besoin relativement limité, les ventes sont basses, et comme c’est souvent une question de sécurité nationale, les fournisseurs sont souvent choisis parmi les entreprises nationales.
      8 ans c’est le temps nécessaire au programme dans son ensemble.
      Une fois les besoins définis, il faut faire des appels d’offre. Les contrats militaires sont complexes à cause du partage des risques pour les technologies à développer.
      Ensuite, ce sont des technologies très complexes, et on parle de technologie de précision. Donc non seulement il faut concevoir ce qui équipera l’avion, mais avant il y a des prototypes à réaliser des technologies composant le matériel pour s’assurer du fonctionnement de celles.-ci. Une fois les technologies développées, il faut développer les lignes de production. Ensuite il faut tester la technologie avant installation. La modifier / l’améliorer…
      Bref, un programme de haute technologie de ce type prend du temps, surtout si ce que la Marine veut, c’est un appareil qui fonctionne sans problème dès réception. Être plus rapide, sauter des phases d’essais, c’est des problèmes qui ensuite affectent l’utilisateur et finissent par coûter cher. C’est entre autres l’un des problèmes du F-35. Le F-35B produit au début a montré des faiblesses structurelles corrigées ensuite pour les versions suivantes. Et le résultat c’est un certain nombre de F-35B non modifiables à ce niveau qui vont avoir une durée de vie d’un quart de ce qui est initialement prévu. C’est aussi plus de risque pour les pilotes. Et plus de complexités pour les mécanos avec des versions différentes du même appareil.

  4. Le Glaive dit :

    Impressionnant : il y aurait donc maintenant jusqu’à trois Atl2 à Lann Bihoué, presque un exploit ! Il reste encore de la place pour les parquer ? enfin, opérationnels, ça sera en 2021 car pour le moment, ils sont en essais ! Les deux sont allés hier à Paris à la queue leu leu, pour ramener à Lorient la ministre aujourd’hui , : inauguration d’un programme de frégates oblige. Du coup, Lann Bihoué était désert au niveau Patmar ..!

    • Pierro dit :

      Avant de faire de l’ironie, il faudrait apprendre à lire.
      « 3 appareils supplémentaires » concerne la cible du nombre d’appareils à moderniser qui passe de 15 à 18 sur les 22 que compte l’Aéronavale en stock.
      Ça ne dit rien du nombre d’ATL2 à Lorient…

      • Le Glaive dit :

        @ Pierro : je confirme ce que j’ai écrit :  » il y aurait jusqu’à trois ATL2 à Lorient actuellement ! c’est ironique mais pas tant que ça: je connais le nombre d’avions en dotation, et le nombre effectivement présent à Lorient actuellement .. vous savez qu’ils sont en grande partie ailleurs, aux 4 coins du monde.. comme si l’Atlantique, le vrai, n’était plus à surveiller par ce moyen-là , ce que je trouve regrettable. Mais que les Russes sont surement enchantés de mettre à profit !

  5. Plusdepognon dit :

    Comparer le désert à un domaine fluide a donné des idées :
    https://www.avionslegendaires.net/2019/09/actu/latlantique-2-fait-son-come-back-au-dessus-du-sahel/

    https://www.colsbleus.fr/articles/11030

    Vu l’urgence de la dégradation sécuritaire au Sahel, on s’assoit un peu sur les délais délirants habituels ?
    https://www.air-cosmos.com/article/euronaval-2018-commande-des-six-derniers-atl2-rnovs-1395

    En tout cas, deux autres types d’avion seront déployés en permanence sur Barkhane l’an prochain:
    https://lemamouth.blogspot.com/2019/10/comment-barkhane-va-enfin-ameliorer-son.html

    Bon courage à tous et à toutes.

    • Fyd dit :

      La Chine met en service le tonnage de la marine tous les 5 ans

      • Leum dit :

        La Chine a un peu plus de 60 millions d’habitants…

      • John dit :

        Et alors?
        C’est incomparable, un pays de 1.3 milliards de personnes?
        De plus, la France a déjà sa marine à la taille prévue. La Chine elle est dans un processus de production pour être à niveau face aux USA… Dans un tel contexte, normal de produire autant.

  6. Parabellum dit :

    Espérons qu on aura bien la totalité rénovée car l atlantic est une belle machine mais ça ne remplacera pas un nouvel avion genre Airbus navalise gros falcon ou même des atr comme les italiens au moins pour protéger nos abords et périmètres Zee outre mer.une nouvelle aéronavale est à reconstruire avec helico lourd hydravion etc …mais on va encore s embarquer dans dufranco allemand …douteux.

    • ji_louis dit :

      On a aussi du falcon navalisé pour des missions différentes (essentiellment du SAR (recherche et sauvetage) et de la surveillance de zone pour l’Action de l’État en Mer), bien plus adapté pour les grands espaces maritimes polynésiens. D’ailleurs, il est dores et déjà prévu de les renouveler.

  7. raca dit :

    Quelqu’un peut il m’informer sur le coût de cette mise à niveau de vieux avions par rapport au prix de nouveaux ATR 72 MP ??:
    https://www.airforce-technology.com/projects/atr-72-mp-maritime-patrol-aircraft/

    • Waroch dit :

      Avant de comparer les prix, il faut déjà réaliser que l’ATR ne fait qu’une fraction des missions de l’Atl2, lequel a de réelles capacités offensives et de commandement. Il n’y a pas d’options évidentes pour remplacer l’Atl2, ce qu’on commence juste à regarder avec l’Allemagne. Une option pourrait être de se baser sur un A320neo, ou encore un binôme jet/drone. Mais les dérivés d’ATR ou de CASA n’ont a priori pas assez de potentiel pour prendre la relève de nos patmar.

      • raca dit :

        qui a dis que ce model ATR 72 MP (Maritime Patrol) bourré d’électronique et armé ne fait qu’une fraction des missions du vieux Atl2 ???? voir :
        https://www.air-cosmos.com/article/litalie-rceptionne-son-premier-atr-72-600-en-version-surveillance-maritime-5797 je reste de l’avis qu’il vaut mieux acheter du neuf existant , ne pas perdre de temps (ni d’argent)

        • Waroch dit :

          Ben c’est le cas pourtant. Entre autres choses, l’ATR n’a pas de capacité de lutte ASM ce qui est une mission essentielle du Bréguet. Grosso modo, son spectre de mission est plus proche du Falcon Guardian que de l’Atlantique 2, pour trouver un concurrent sur le marché il faudrait aller chez Boeing… Le choix est vite fait.
          Je trouve que c’est une bonne décision, les Bréguet ont encore du potentiel et ça laisse assez de temps pour développer un successeur européen.

        • dolgan dit :

          Ben par exemple, le lien que vous citez infirme vos propos. C’est fort dommage, ça aurait pu passer…
          .
          Il existe une version anti sous marine de l’ATR 72 . Elle n’équipe pas les italiens, mais les turcs … Et elle n’atteind pas non plus les capacités de l’ATL2.

    • dolgan dit :

      le calcul est complexe: les ATR 72 MP des Italiens n’ont pas les mêmes capacités (ils en ont moins) que leurs prédécesseurs (et à fortiori que nos ATL 2 ). Donc on peut pas faire un simple produit en croix (700 million notre réno de 15 appareils VS 120/130 pour 4 appareils italiens si j’ai les « bons » chiffres)
      .
      Combien ça couterait d’amener une version de l’ATR 72 MP au niveau de l’ATL 2 (si c’est techniquement possible)? Est-ce la bonne base pour le remplaçant des ATL 2? Trop petit je crois avoir compris.
      .
      L’enveloppe (avion) n’étant pas non plus le plus cher dans l’affaire: les nouveaux radars, boule optro, système de combat auraient couté aussi cher. Et on aurait du tout retester/revalider sur un nouvel appareil. ça coute et ça dure longtemps.
      .
      Et nos ATL2 sont pas non plus archi vieux.

    • Montaudran dit :

      Il ne me semble pas que ces deux avions possèdent les mêmes capacités ni même les mêmes missions.

    • EchoDelta dit :

      Adapter des ATR pour ces missions couterait sans doute beaucoup plus cher : Acheter les avions, les modifier mécaniquement pour faire des trappes d’ouverture, des mécanismes de largage, faire des logements et des ouvertures pour placer les appareils de détection (caméra, etc.) câbler l’avion pour le faire, et l’équiper avec les même éléments électroniques, que l’on met dans l’ATL2… Ben a mon avis adapter un ATR72 coute au moins 10 fois plus cher…

    • Aymard de Ledonner dit :

      Je n’ai pas d’informations concernant les coûts mais ces deux avions sont très différents. L’ATR ne dispose pas de détecteur d’anomalie magnétique et ne peut pas mettre en œuvre de bouées acoustiques ou encore emporter des torpilles. Sont autonomie est également nettement inférieure.
      La mission principale de l’ATL2 reste la détection de sous-marins, tâche que ne peut assurer l’ATR72MP qui est destiné à la recherche et au sauvetage maritimes, ainsi qu’à la lutte contre le trafic de drogue, le piratage et le trafic d’êtres humains.

      • raca dit :

        ATR72 MP ou P72 ASW est bourrè d’électronique
        The ATR 72 ASW integrates the ATR 42 MP (Maritime Patrol) mission system with identical on-board equipment, but with additional anti-submarine warfare (ASW) capabilities. A variant of the −500 (itself a version of the maritime patrol model of the ATR 42–500) is also in production.[44] For the ASW and ASuW missions, it is armed with a pod-mounted machine gun, lightweight aerial torpedoes, anti-surface missiles, and depth charges.[45] They are equipped with the Thales AMASCOS (Airborne Maritime Situation and Control System) surveillance system as well as electronic warfare and reconnaissance systems, enabling the type to perform maritime search and rescue duties.

    • vrai_chasseur dit :

      @raca
      ça peut intéresser aussi d’autres forumistes : vous avez le coût de chaque programme d’armement sur cette page de la commission finance du Sénat : http://www.senat.fr/rap/a18-149-8/a18-149-811.html)
      Pour la rénovation ATL2 c’est donc 845 millions € au total.
      Ce programme de rénovation porte sur 22 appareils (en fait 18 rénovés et 4 traités en obsolescence), donc la rénovation d’un ATL2 coûte en moyenne ~ 38,4 millions € / appareil.

      Pour ce prix là chez Leonardo vous avez juste l’avion ATR72MP, sans les systèmes embarqués. Or ces systèmes représentent 70% de la valeur ajoutée de l’appareil.
      Par ailleurs l’ATL2 est plus endurant (jusqu’à 14h de vol contre 10h pour l’ATR72MP).
      Et il ne se contente pas de patrouiller, il frappe aussi… cf .https://www.defense.gouv.fr/operations/actualites2/chammal-premiere-frappe-en-atlantique-2

      Les cellules Breguet étant réputées extrêmement endurantes, pour ce prix là y’a pas tellement de débat.

    • John dit :

      Ces 2 avions ne sont pas dans la même catégorie…
      Atl 2: 46 t max au décollage
      ATR 72: 23 t max
      Soit exactement la moitié.
      Cela signifie bien plus d’emport possible. Et surtout, l’ATL 2 est conçu spécifiquement pour ce rôle. Cela ne sera plus possible par la suite en se basant sur une plateforme civile existante.
      Ce qui est important sur ce type d’avion, ce n’est pas l’âge de la structure mais la technologie à l’intérieur. Si la structure est bien conçue et bien entretenue, aucun souci à se faire, voyez les B707 et B52 américains…

  8. Themistocles dit :

    Fort heureusement, il y en a un plus. Outre les 3 pre-cites, s’ajoutent les deux en alerte permanente, celui (ou ceux) déployés au Sahel ou au moyen-Orient et ceux qui ont d’autres activités souvent discrètes. En tout, compter entre 10 et 14 en ligne (en unité) chiffre variable selon les capacités de maintenance , notoirement sousdimensionnées. Et comme il faut des équipages pour les faire voler, avec 14 d’entre-eux (je crois..) ces effectifs sont cohérents.

  9. marny dit :

    Et si on faisait comme pour le B52 ? on pourrait le maintenir en service pendant un siécle . la cellule a l’air solide et elle est volumineuse et a priori se prete a des rénovations regulieres … mais naturelement je reve car J’adore cet avion esthétiquement tres reussi ……

  10. un pilote dit :

    Qu’est-ce que c’est beau d’avoir un avion bien rénové mais…. toujours les mêmes casques audio pourris depuis 20 ans ! Sinon le marché des casques ANR il va se passer un jour ? Car au delà du confort cela fait aussi parti de la sécurité des vols…

    • philrock dit :

      On les attends aussi avec impatience dans l’ AA et en attendant ce sont nos oreilles qui trinquent.