CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

 

Innovation de défense : La DGA cherche une solution pour éviter le rachat de Photonis par un fonds étranger

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

35 contributions

  1. Force d'intervention Étatique dit :

    Dans ce cas d’espèce, le patriotisme économique saute aux yeux.

  2. Parabellum dit :

    L etat vient de ramasser des milliards de fraude fiscale et plus d impôts sur le revenu. Un emprunt defense serait couvert sans doute rapidement et bien des dépenses discutables permettraient de financer ces objets français utiles à notre autonomie de défense nationale.ii y a de l argent mais la volonte Très incertaine.cela vaut pour nombre de manques de nos armées et force de sécurité…on bidouille les vieux blindés pour la gendarmerie qui se passe d helico…etc…on s aperçoit que les allemands sont souvent à problème etc…une politique nationale a un prix mais souvenons nous que c est vital et du réarmement des années de Gaulle

    • FredericA dit :

      @Parabellum : « Un emprunt defense serait couvert sans doute rapidement »
      .
      Ça a l’air très simple à vous lire. Pourquoi alors AUCUN des 10 derniers gouvernement n’a jamais mis en pratique ces solutions ?

      • Belzébuth dit :

        @ FredericA
        Sans doute parce que depuis 1983, les politiques ont compris la puissance de l’argent et ont renoncé à faire leur travail qui consiste à l’encadrer pour le bien commun.
        Pas de préempter celui-ci au profit des affairistes qui financent leurs parcours.

    • John dit :

      Haaaa les Allemands…
      Je crois que les EC135 et EC145 sont (parmi) les meilleurs hélicos de leur catégorie, et ils sont Allemands.
      Est-ce que les Allemands diront « c’est les français » qui sont à problème? Car quand ils font leur armement de leur côté, pas de problème non plus!!!
      Peut-être faut il remettre en question la mentalité avec laquelle sont faites les collaborations. Les désaccords et les demandes contradictoires sont un réel problème. Et ça joue aussi si il y a désaccord ou contradiction entre la Marine et l’AA…Regardez le F-35.
      Tous les programmes à problème ont une constante, ce n’est pas les Allemands, mais des demandes techniques qui ne font qu’évoluer, qui se contredisent, etc…
      Le NH90 parfois décrit comme étant « allemand »ici a vu son projet être géré par la France. On pourrait simplifier en disant que c’est la France.

  3. petaf dit :

    la solution : sortir le carnet de cheque tout simplement !

  4. BrunoP dit :

    Y a-t-il en France des lois qui interdisent aux entreprises françaises ou à leurs employés de fournir à une organisation étrangère certaines technologies? Y a-t-il une loi qui permette d’interdire la vente d’une entreprise française à une organisation étrangère?

    • Montaudran dit :

      Si vous lisez l’article de bout en bout vous verrez les références aux décrets de loi…

  5. J.W Wright dit :

    On apprend donc que le fameux décret Montebourg ne permet en fait absolument pas d’empêcher une vente à un actionnaire étranger d’une entreprise stratégique, mais seulement de mettre en place des contrôles dont on ignore l’éfficacité réelle.

    • Czar dit :

      « Concurrence libre et non-faussée », tu n’invoqueras pas mon nom en vain »

    • Albatros24 dit :

      Bien résumé…
      C est la politique de gribouille dans laquelle nous pateaugeons depuis un moment et pour longtemps encore..

    • Force Intervention Étatique dit :

      Il donne la possibilité de le faire, encore faut il qu’il y ait une volonté politique. On l’a vu avec Alsthom.

      • SCAtastrophe dit :

        @ Force Intervention Étatique
        Vous êtes sûr de votre exemple ?
        https://youtu.be/dejeVuL9-7c

      • John dit :

        Vous pensez vraiment que c’est le rôle de l’état de racheter les entreprises quand elles fonctionnent pas, et les revendre quand elles donnent des dividendes?
        C’est assez malsain pour l’économie d’avoir la certitude d’être protégé par l’état. Le résultat c’est des investisseurs qui font tout pour avoir de gros dividendes à court terme, et qui revendent quand les dividendes vont baisser…
        L’Islande a bien géré la crise financière. Laisser les banques couler. Même si le pays a souffert 8 ans, l’économie sait qu’elle doit être responsable.
        Et en France, il y a beaucoup de manière de faire qui tendent à déresponsabiliser les individus.

        • Czar dit :

          mon dieu, quelle somme d’imbécillités de bourgeois du rotary.

          je crois que nje préfère encore les jackys du Balto.

          A part ça, Ineptnit, quand une boite est leader mondial dans son domaine, la question des difficultés de trésorerie est d’un poids mineur dans l’enjeu qu’elle prrésente.

          et encore faut-il savoir d’où elles viennent (loupé sur un projet ou bien ‘organisées’ pour des raisons d’intérêt douteux par l’unde des parties prenantes – actionnaire ou autre)

  6. Plusdepognon dit :

    La loi PACTE permet surtout des privatisations, notamment dans l’énergie avec la privatisation des infrastructures de gaz naturel :
    https://www.lesechos.fr/economie-france/social/adp-fdj-les-projets-de-privatisation-valides-par-le-conseil-constitutionnel-1021732

    Ce qui couplé avec la privatisation des barrages soit-disant « obligatoire-à-cause-de-Bruxelles » (énergie hydroélectrique):
    https://www.lesechos.fr/economie-france/social/adp-fdj-les-projets-de-privatisation-valides-par-le-conseil-constitutionnel-1021732

    Et l’état de la filière nucléaire française où le géant EDF est menacé, après avoir sauvé Areva (devenu « Onero ») et dépendant de General Electric, repreneur d’Alstom, pour l’entretien des turbines des réacteurs de nos centrales nucléaires :
    https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/energie-environnement/l-etat-songerait-a-construire-six-epr-et-a-scinder-edf-en-deux-entites-dont-une-dediee-au-nucleaire-830649.html

    https://www.lefigaro.fr/vox/economie/2016/04/22/31007-20160422ARTFIG00305-nucleaire-francais-histoire-d-un-scandale-d-etat.php

    http://loikleflochprigent.com/?p=259

    General Electric, multinationale américaine, qui est également actionnaire de Thermodyn :
    https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/20140507trib000828873/alstom-et-si-general-electric-mettait-la-main-sur-des-activites-de-defense-tres-sensibles.html

    Sachant que Hollande/ Macron et un petit paquet d’autres acteurs gravitant dans ce gouvernement ont participé à la trahison des intérêts français pour vendre Alstom aux américains :
    https://youtu.be/dejeVuL9-7c

    Et que depuis l’arrivée au pouvoir de Reagan et de Tatcher, nos politiques n’ont qu’une seule politique vendre l’Etat à la découpe pour trente deniers (depuis 1983):
    https://youtu.be/1hYR2o1–8s

    Donc sauver l’avenir de nos entreprises, qui plus est sur un créneau porteur, ce serait une révolution !
    Ce sera un sacré combat…

  7. Carin dit :

    L’ Europe pourrait faire cette acquisition, elle rachète les actifs pourrit des banques.. elle peut aussi faire de la protection d’entreprises à la pointe de la technologie si elle ne veut pas que ces technos se retrouvent sur le marché à prix d’Or par un pays étranger, ( USA,Chine).

    • EchoDelta dit :

      Acquérir une société n’est pas tout. C’est une boite de 600 personnes, dont l’activité total n’est pas entièrement stratégique. Puis qu’ils vendent beaucoup à des labos et des et industries. Après il faut trouver les managers pour ne pas couler la société, avoir une vision stratégique du développement de l’entreprise, et s’assurer que le poids de la R&D puisse être financé par les ventes. A partir de là soit vous sur de vous et allez y vous faite un LBO et vous racheter l’entretoise, soit on fait quand même un minimum confiance à nos industriels et il y en a quelques un pour savoir si c’est un actif stratégique ou pas. Si Thales, Dassault, Safran, Alstom, Total, ou autre estime qu’ils ne sont pas en mesure de faire fructifier cette société à sa juste valeur, alors c’est que le BP n’est pas aussi limpide que cela, et peut être dépend beaucoup (trop ?) de la volonté d’un état qui peut s’avérer versatile…

      • EchoDelta dit :

        Pétard le correcteur automatique… Pourtant j’avais pas encore pris l’apéro !
        Vous ETES sûr de vous
        Puisqu’ils
        vous faiteS
        Vous rachetez l’ENTRRPISE (pas l’entretoise qui est plus simple à gérer à priori…)

        Promis je fais plus de commentaire avant de prendre au moins un apéro !!

  8. t'occupes dit :

    Même s’il y a souvent des pépites dans les commentaires de ce forum, la plupart du temps il faut naviguer à travers beaucoup de bêtises pour y avoir accès… Une recherche internet un peu poussée fait apparaître que Photonis ne croît plus depuis plusieurs années. Bien que l’entreprise soit (très) rentable, elle enchaîne les rachats par des fonds d’investissement depuis plusieurs années : elle est donc très chère, et potentiellement très endettée. Un rapport de consultants les décrit comme mal gérés, très orientés technique, peu orientés business.
    En bref, une boite de défense à la française, avec des ingénieurs brillants, et aucun management;

    Bien sûr qu’il ne faut pas laisser partir Photonis à l’étranger. Mais en laissant nos entreprises de BITD être si mal gérées (car sous aucune pression pour être plus compétitives) il ne faut pas s’étonner qu’elles ne puissent plus grossir.

    • fond de gorge dit :

      encore une entreprise Concordia tu veut dire

      mais si rappellez vous :
      (Concorde fiasco financier )
      Concordia le bateau qui coule grâce à l’incompétence puérile du commandant et le coté vous avez vu ce que je fait je suis le plus fort …typiquement les élites française ce truc ..qui ne se remettent que très rarement en cause …

  9. vrai_chasseur dit :

    Photonis entreprise française…
    à y regarder de plus près, Photonis est l’ex division optronique du groupe hollandais Philips, implantée à Brive-La-Gaillarde depuis 80 ans. C’est Philips (donc les hollandais) qui a financé sa R&D depuis 70 ans jusqu’à son rachat par des fonds d’investissements français (en LBO donc par dette, et non par injection d’argent frais) (Astorg Finance puis Ardian, ex-Axa Private Equity).
    Photonis est aussi formée de l’américain Burle et de son concurrent hollandais DEP après rachats successifs.
    Et le gouvernement américain a avec Photonis un contrat IDIQ (Indefinite Delivery Indefinite Quantity). Donc c’est un client qui achète ‘Open Bar’ et paie cash.
    Alors française, hollandaise, américaine, Photonis ?
    ça fait depuis plus de 80 ans qu’on avait l’occasion de se poser cette question. Et d’y trouver une bonne réponse.

  10. Fyd dit :

    La privatisation de la FDJ pourrai servir à quelque chose

    • Plusdepognon dit :

      @ Fyd
      C’est comme les autoroutes ou aéroports de Paris, ça rapporte énormement d’argent pour les actionnaires.
      C’est une bêtise de les privatiser pour un profit immédiat, mais nettement inférieur à ce que cela rapporte commes bénéfices sur la durée déterminée.