CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

 

Interrogé sur l’opération turque en Syrie, M. Pompeo dit que M. Trump pourrait lancer une action militaire si nécessaire

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

62 contributions

  1. Appolo dit :

    N’importe quoi. Déjà, tout le monde a bien compris que Trump n’utilisera jamais la force. Il avait eu l’occasion (plus que justifiée) de le faire contre l’Iran (drone abattu, bombardement des raffineries saoudiennes) et ne l’a jamais fait. Il ne va pas commencer maintenant, en plus à un an des élections US ! Il parle beaucoup, mais ne fait rien, et cela les pays l’ont bien intégrés maintenant
    En plus utiliser la force contre la Turquie, qui est membre de l’Otan et un allié « naturel » des US (allié qui se rapproche de Moscou en plus), c’est du plein délire.
    S’il veut vraiment arrêter les turcs, qqes sanctions économiques pour faire chuter leur économie, et le redéploiement de soldats US sur zone, et ce sera bien suffisant

    • Made In France dit :

      Quand Erdogan a fait le malin avec le pasteur Américain il a vite compris qu’il ne fallait pas prendre Trump pour un crétin et a lâché rapidement.
      Si Trump estime qu’il en va des intérêts américains il le remettra à genoux.
      A part les analyses de Guy Millières qui a vu juste sur le personnage depuis le 2016, on n’entend que des débilités à propos de TRump

      • Faust dit :

        @Made in France
        Guy Millieres : néocons affirmé jusqu a l excès , grand défenseur de la torture « « Si je compare le waterboarding, qui est assimilé à une simulation de noyade … je dirais que cela me paraît assez bénin, disons qu’on peut appeler cela à mes yeux des techniques d’interrogation très poussées, mais on ne peut pas appeler cela de la torture, on n’a pas coupé de main, de bras et encore moins de tête dans ces pratiques. » (interview sur RTS1 le 10/12/2014). »

        grand soutien a la guerre d’Irak de Bush junior dont la déclaration repose quand même sur une escroquerie d état

        Il plaide même depuis des années pour que les États-Unis procèdent à une totale « recomposition » du monde (du monde arabe notamment), y compris par des moyens militaires. Il approuve l’usage de « méthodes fortes » par les États-Unis à l’égard de leurs ennemis, y compris l’emploi de la torture

        le parfait exemple de la stupidité , du manque de vision a ne serait ce que moyen terme ( on voit de nos propres yeux ce que cette refondation a créer ( daesh , guerre civile , instabilité généralisée …) , de la cupidité crasse a courte vue , et de l absence de conscience et de profondeur humaine dans son ensemble .

        merci pour cet excellent exemple de parfait connard

        • fabrice dit :

          Le parfait connard c’est surtout celui qui joue le bienfaisant avec des Al Qaeda et des al Daech.
          C’est Pascal qui disait je crois « je me demande pourquoi certains personnes croient être des anges en jouant les bêtes ». Etre angélique ce n’est pas synonyme d’être un con.
          Au Moyen Orient on a à faire à la plus belle brochette de psychopathes, de menteurs, de tortionnaires, de violeurs, de corrompus, de violents, de brutes épaisses du Monde (à part peut être les cartels de la drogue du Mexique). Suffit de voir les vidéos tournées sans aucune honte par les sbires de la Turquie d’Erdogan.
          On n’a pas affaire à une bande de Quakers ou d’illuminés ultra orthodoxes juifs (comme ceux que les nazis ont tué en Pologne, je rappelle aussi que 80% des tués par les Allemands lors de la Shoah étaient des femmes, des vieillards ou des enfants, les Breslover par exemple chantaient et dansaient lors de la Shoah par balle car leur secte leur apprend à être bon et joyeux en toute occasion, quel grand danger ils représentaient !) ou de religieuses catholiques priant Jésus en faisant des crochets.
          Il faut être inoffensif avec les inoffensifs et inversement, être sans pitié avec les sans pitiés.
          La compassion avec certains au Moyen orient est mal placée.

    • Carin dit :

      @Appolo
      Je pense qu’il ne s’agit pas des troupes turques… seulement des proxis turcs… comme avec les wagners russes.

    • Carin dit :

      @Appolo
      Vous n’y êtes pas… s’il est vrai que Pompéo raconte des balivernes, la raison est toute autre, il ne parle pas des turcs dont les troupes se tiennent en retrait, d’autant qu’aujourd’hui c’est la PM russe qui se charge de faire tampon… et la PM russe c’est l’armée officielle, c’est pas des mercenaires de chez Wagner… il ne peut pas les bombarder! Ce dont Pompéo parle, c’est des milices islamistes proxis d’Ankara qui elles sont au contact direct des kurdes!!

  2. Jeannino dit :

    #nukeankara

  3. Meiji dit :

    Ouf, on a eu peur.
    Finalement les USA restent en Syrie pour garder leurs puits de pétrole. On croit rêver d’entendre ça de la part d’un chef d’état.

    • Auguste dit :

      S’ils gardent les puits de pétrole c’est pour lutter contre daesh.En fin de communiqués,il y a toujours « la lutte contre le terrorisme » pour faire avaler le reste.
      il y en a quand même au Congrès américain pour dire que le pétrole appartient à la Syrie, qu’il est illégal de s’en emparer et que les US risquent d’en répondre.
      Meuuu non!,pas pour si peu.Qui va aller contredire les US:l’ONU?.

      • Carin dit :

        Surtout qu’une partie des subsides obtenus avec la vente de ce pétrole ira aux kurdes… donc syriens!
        Ces américains alors, quel talent!
        Bottons quand même une belle constance dans cette façon d’annexer quelques puits de pétrole pour se rembourser des frais de campagne… comme en Irak dis donc!
        Bien entendu leurs alliés pour la 1 ere et ceux pour la 2ème guerre d’Irak n’ont rien touchés… apanage du roi sans doute.

  4. Aymard de Ledonner dit :

    Has the whole world gone crazy? Am I the only one around here who gives a sh*t about the rules?
    Recep, my friend, You Are Entering A World Of Pain!

    Désolé, je n’ai pas pu m’en empêcher…..

    Quand les bornes sont franchies, il n’y a plus de limites. C’est la confusion la plus totale apparemment sur place.
    Les forces spéciales américaines, britanniques et françaises auraient été forcées d’abandonner une FOB dans le nord-est de la Syrie et de filer vers un aérodrome au sud de Kobane, quelques heures à peine après que les forces russes aient saccagé une base de sous-traitants américaine abandonnée à proximité.
    https://www.express.co.uk/news/world/1192994/British-army-us-commanders-special-forces-rescue-mission-syria

    • jyb dit :

      @aymard de le donner
      fausses infos. On parle de la cimenterie Lafarge qui était un hub pour les forces spéciales entre kobané au nord et ain issa. repli en bon ordre sur ain issa et installations détruites par la coalition.

  5. Alain d dit :

    Ouais, enfin, chaque nouvelle annonce contredit les paroles ou (et) les actes de la veille !
    Je crois qu’il va falloir penser à installer un réseau de girouettes connectées pour suivre l’évolution des forces américaines.

  6. Plusdepognon dit :

    Le message des compagnies pétrolières multinationales n’est même plus subliminal. Même par l’intermédiaire de l’appareil d’Etat américain.

    On est passé du méchant OPEP (1973 et 1979) incité par ces oligopoles, à la défense du mode de vie du gaspillage assumé par la plus puissante armée de destruction du monde, payée par les impôts et la dette US.

    C’est certain que le recours à des mercenaires, plutôt qu’à des soldats s’impose. Mais est-ce au contribuable de payer ces « nouvelles compagnies des Indes » et quand est-il de la liberté des peuples à disposer d’eux-mêmes ?
    Les relations internationales sont des rapports de force, au moins il n’y a plus d’illusions.

    S’il y a de l’argent imprimable à l’infini et que la vie humaine est quantité négligeable, c’est un brasier sans fin, ni limites complètement irresponsable.
    Dire qu’un grand pouvoir entraînait jadis une grande responsabilité (ou alors c’est un conte pour enfants).

    • Fred dit :

      @ Plusdepognon
      Bravo : une contribution intéressante et sans même un lien :o) Tous mes encouragements !
      [il n’y a aucun second degré dans mon propos]

  7. fabrice dit :

    Trump étant difficilement prévisible. Il est effectivement tout à fait possible qu’il donne l’ordre de frapper « cinétiquement » un acteur de la région en fonction des circonstances.
    D’un autre côté, on a le grand allié des USA dans la région qui ne s’en prive pas avec l’autorisation et le feu vert de Washington. D’ailleurs plus de 200 fois ces dernières années…
    Poutine a trouvé d’ailleurs une parade, une pauvre jeune femme américano israélienne est en prison pour 9g de cannabis…
    https://www.foxnews.com/world/american-israeli-woman-russia-detained-cannabis
    La dernière fois que la Russie et la Syrie avaient provoqué les USA ça s’était pourtant mal terminé
    https://en.wikipedia.org/wiki/Battle_of_Khasham (vu le passif des mercenaires de Wagner, des néo nazis antisémites, fanatiques des pogroms et des cosaques et admirateurs du 3ème Reich, ça ne m’a pas fait pleurer).
    Mais bon comme la Russie attire un bon million de touristes israéliens dépensant en moyenne 2X plus qu’un touriste lambda soit 2 mds de $ par an (la France envoie 15M de touristes par an à l’étranger contre 9M pour Israël avec des touristes israéliens qui dépensent en moyenne 2X+) et que le tourisme israélien en Russie a fait une chute de 20% depuis que Naama a été arrêté (pour ceux qui suivent les actualités économiques, le marché des touristes israéliens est très courtisé, on invente même des vestiges juifs pour eux, d’ailleurs la levée rapide de l’embargo d’EL AL par l’UE en 2014 est en grande partie due à ça)… Poutine va trouver une solution, on espère.
    Franchement s’en prendre à des civils innocents…pfff…ça me déçoit des Russes.
    Il y a un certain nombre de règles morales que tous les acteurs devraient respecter. J’ai rien contre les Turcs mais décapiter des combattants kurdes en uniforme et torturer à mort une femme politique kurde, c’est inadmissible même si la cause est juste.
    Si les Turcs ne le comprennent pas, il va falloir leur faire comprendre.

  8. Carin dit :

    Pour les américains aussi j’aurais tendance à demander… sous quel mandat?… en effet Trump ayant claironné qu’il avait défait l’EI, et que donc il retirait ses troupes.. son mandat ONU s’éteint !!! Donc à partir de maintenant toute incursion américaine en territoire syrien serait perçu comme une vraie ingérence. Et on peut faire confiance aux russes, syriens,iraniens,et même turcs pour le relever auprès des Nations Unies… il se trouve que seule la France est toujours couverte par son mandat ONU, elle est donc la seule nation non invitée à pouvoir intervenir en Syrie!

    • John dit :

      Il a même dit qu’il a arrêté les membre de l’EI personnellement. Dommage qu’on n’ait pas vu les conversations après ses prouesses, ça aurait ressemblé à du JCVD avec Doc Gynéco.

  9. petitjean dit :

    De déclaration en déclaration, les USA se retirent « d’une partie du Moyen Orient » sur la pointe des pieds.
    L’intervention turque en Syrie analysée par le Général Delawarde
    https://www.polemia.com/lintervention-turque-syrie-analyse-general-delawarde/
    « 3 – Les israéliens sont farouchement pro-kurdes et surtout contre un retour de la paix en Syrie sous l’égide de Bachar el Assad car cette situation favoriserait, selon eux, la création d’un trop puissant arc chiite Iran-Irak-Syrie-Liban à sa frontière, alliance qui pourrait menacer l’existence de l’état hébreu. Cette position israélienne est partagée par l’ «état profond US» néoconservateur et soutien indéfectible de l’état hébreu, mais aussi par certains « états profonds » européens et leurs médias mainstream, notamment UK et FR qui entraînent le reste de l’UE.
    4 – Trump, lui, se souvient de ses promesses électorales de 2016 lorsqu’il disait vouloir retirer les troupes US des guerres sans fin, sans résultats et surtout très coûteuses. Il pense que le soutien à Israël a des limites et qu’il a déjà fait beaucoup (Jérusalem et Golan). Il s’oppose à l’état profond US sur ce sujet mais il est soutenu aujourd’hui par une partie importante de son administration et de l’armée. Il prépare déjà une nouvelle élection, celle de novembre 2020… » (….)

  10. Robert dit :

    M. Pompeo dit que M. Trump pourrait lancer une action militaire si nécessaire »
    En Irak à tout hasard après avoir aidé à déstabiliser politiquement le régime chiite en place ?

    • Castel dit :

      Si les troupes U.S. avaient été stationnées dans cette région à l époque de leur offensive vers Falloudja, jamais daesch n’aurait pu créer son « califat »

  11. Fred dit :

    « La Turquie a des préoccupations légitimes en matière de sécurité », a déclaré M. Stoltenberg »
    À voir : n’en est-elle pas responsable, en ostracisant ses minorités, en fermant les yeux voir en organisant des « escadrons de la mort » contre ses opposants, en muselant la presse d’opposition, en aliénant la justice, en emprisonnant et condamnant à mort ses opposants sous le prétexte facile et sans preuve de « gülénisme », en ayant unilatéralement rompu la trêve conclue avec le PKK, puis en ne tenant pas compte de la trêve unilatérale des combats établie par le PKK (toujours en cours depuis des années), PKK qui ne revendique plus une sécession depuis bien longtemps ?

  12. Max dit :

    Il y t-il eu dans les petits papiers du FSB une quelconque stratégie pour placer un de leurs pions sous influence à la maison Blanche ? Car là c’est décidément un coup de maître tant Trump agit dans leur intérêt…

    • Aymard de Ledonner dit :

      Peut-être mais uniquement à court terme. Trump, qui il y a peu était en bonne position pour être réélu, est maintenant très affaibli. Et si le prochain président US s’aperçoit que son pays a été humilié et manipulé pendant 4 ans, le retour de baton risque d’être terrible pour les russes.
      Poutine est un homme de coups, un excelent tacticien, mais il me semble qu’il ne se projette jamais dans le long terme.

    • Félix GARCIA dit :

      Seth ABRAMSON, journaliste américain, appelle cela « La Conspiration de la Mer Rouge ».

      Il a écrit deux livres sur le sujet.

      Proof of Collusion – How Trump Betrayed America
      Looking back at this moment, historians will ask if Americans knew they were living through the first case of criminal conspiracy between an American presidential candidate turned commander in chief and a geopolitical enemy. The answer might be: it was hard to see the whole picture. The stories coming in from across the globe have often seemed fantastical: clandestine meetings in foreign capitals, secret recordings in a Moscow hotel, Kremlin agents infiltrating the Trump inner circle…
      https://www.amazon.fr/Proof-Collusion-Trump-Betrayed-America/dp/1982116080/ref=sr_1_1?__mk_fr_FR=%C3%85M%C3%85%C5%BD%C3%95%C3%91&keywords=proof+of+collusion&qid=1571847490&s=english-books&sr=1-1

      Proof of Conspiracy – How Trump’s International Collusion is Threatening American Democracy
      In late 2015, international dealmaker and current cooperating witness in Special Counsel Robert Mueller’s Russia investigation George Nader convened a secret meeting aboard a massive luxury yacht in the Red Sea. Nader pitched to several Middle Eastern leaders a plan for a new pro-US, pro-Israel alliance of Arab nations that would fundamentally alter the geopolitics of the Middle East while marginalising Iran, Syria and Turkey. To succeed, the plan would need a highly placed American politician willing to drop sanctions on Russia so that Vladimir Putin would in turn agree to end his support for Iran. The gathered leaders agreed their perfect American partner was Donald Trump, who had benefited immensely from his Saudi, Emirati and Russian dealings for many years, and who had, months earlier, become the only US presidential candidate to argue for a unilateral end to Russian sanctions.
      https://www.amazon.fr/Proof-Conspiracy-English-Seth-Abramson-ebook/dp/B07PLLB9F8/ref=sr_1_2?__mk_fr_FR=%C3%85M%C3%85%C5%BD%C3%95%C3%91&keywords=proof+of+collusion&qid=1571847490&s=english-books&sr=1-2

      « So begins New York Times bestselling author Seth Abramson’s explosive new book Proof of Conspiracy: How Trump’s International Collusion Threatens American Democracy, a story of international intrigue whose massive cast of characters includes Israeli intelligence operatives, Russian oligarchs, Saudi death squads, American mercenary companies, Trump’s innermost circle and several members of the Trump family – all part of a clandestine multinational agreement that takes us from Washington, DC and Moscow to the Middle Eastern capitals of Riyadh, Abu Dhabi, Jerusalem, Cairo, Tehran and Doha.

      Proof of Conspiracy is a chilling and unforgettable depiction of the dangers the world now faces. »

      Rien que cela.

      Mais ça va plus loin …

      Chabad, Mossad and the KGB
      https://torah.com/learn/2019/01/15/chabad-mossad-and-the-kgb/

      Cordialement,

      Félix GARCIA

  13. fgni dit :

    Blablablaba..
    celui qui ramasse les billes c’est Poutine!
    devenu incontournable là-bas

    • fabrice dit :

      Il s’est surtout foutu dans un beau merdier. la Russie est obligé de faire le grand écart entre Israël, les USA, la Syrie, la Turquie, l’Iran, l’Irak, les Kurdes….Pour des avantages économiques proches de néant.
      Ils ne vont pas pouvoir contenter tout le Monde…

  14. fgni dit :

    et puis dites moi svp
    Que va faire Trump avec ses bombes et autres nuclear wapons stockées en Turquie??
    Bien emm pour trouver/choisir la bonne solution
    on en reparle à la prochaine réunion de l’OTAN ? Mr Stoltenberg?
    Je vous écoute..avec intérêt

  15. werf dit :

    Pompéo, ancien militaire, avocat, homme d’affaires, touche à tout politique, sans foi ni loi, capable, en bon politicien, de vendre de la glace aux esquimaux ,n’est pas à un détail prês. Il lui faut mettre de l’huile dans le retrait US pour l’opinion publique américaine et surtout protéger les intérêts des firmes pétrolières américaines à l’est de l’Euphrate. Nothing else!

  16. vrai_chasseur dit :

    « Puisque ces mystères nous dépassent, feignons d’en être l’organisateur. » (jean Cocteau / Les mariés de la Tour Eiffel)
    C’est une qualité -au moins rhétorique- qu’il faut reconnaître à Donald.

    Bien noter aussi que Pompeo ne dit pas ‘les USA sont tout à fait prêt à…’ mais ‘Trump est tout à fait prêt à…’

  17. Robinson dit :

    Le pétrole syrien (et même irakien) fut un facteur important de l’expansion de Daesh ; un fiston Erdogan en aurait même fait son business ; plutôt judicieux de le sanctuariser.

    • Plusdepognon dit :

      @ Robinson
      Il est certain que les divergences théologiques n’aident pas à apaiser les tensions.
      Mais entre le pétrole et le gaz, donc les tuyaux pour les acheminer qui vont avec, les appétits sont féroces pour s’approprier la plus grosse part du gâteau !