CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

 

Le drone français « Condor » pourrait faciliter l’infiltration et la logistique des forces spéciales

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

62 contributions

  1. ScopeWizard dit :

    Qu’ il est joli sur le dessin ! 🙂

    Il me semble avoir reconnu Annakin Skywalker à ses commandes , non ?

    Luke ou Han ? 😉

  2. Diego48 dit :

    Beau projet, mais pour un homme seul et sans soutien !

    • Math dit :

      Ben voilà. Tout ça pour balancer un pelo. Un homme équipé ne fera pas beaucoup plus qu’un missile. Et ces 170km, il y a plein de moyens de les faire.

    • Ysgawin dit :

      Dans la soute d’un C-130 (si vous lisez bien, l’engin est largué par un avion cargo), on peut mettre plusieurs « Condor » me semble-t-il…

  3. Lakolo dit :

    disruptif et avec de réelles opportunités d’emploi opérationnel. A suivre.

  4. Plusdepognon dit :

    C’est vrai que ça n’est pas l’homme volant du 14 juillet, mais l’utilisation opérationnelle semble plus proche dès le départ :
    http://www.paxaquitania.fr/2019/10/le-drone-francais-condor-refait-parler.html

    https://www.aerobuzz.fr/defense/le-condor-donne-de-l-autonomie-aux/

    Cependant, avec les drones et les avancées de la technologie, il y a aussi le fait d’éviter de les deployer pour rien, si les nombre de capteurs est bien dimensionné par rappot au théâtre :
    http://forcesoperations.com/comment-digital-crew-de-thales-reduit-la-boucle-decisionnelle/

  5. Alain d dit :

    Tout ça pour participer au prochain tournage de Mission Impossible ou James Bond :>))

    • ScopeWizard dit :

      @Alain d

      Oui , j’ y ai aussitôt pensé ; effectivement , a minima ça ferait un excellent « gadget » à mettre en valeur dans une séquence style « Petite Nelly » ( On ne vit que deux fois (1967) ) à condition toutefois que la séquence soit bonne et exploite au mieux un tel concept ……………

      Mais le connaissant , il est quasi-certain que si Tom Cruise a vent de cet engin , d’ une façon ou d’ une autre il va déjà vouloir en savoir plus afin d’ éventuellement grâce à ce nouvel apport qu’ il serait en mesure de constituer , enrichir sa saga Mission Impossible sans parler du Zapata Flyingboard ou du Jetsuit de l’ Anglais Richard Browning……………

      Nous verrons bien ………….. 🙂

    • John dit :

      Comme l’hélicoptère tigre?

  6. Specht dit :

    Intéressant, mais alors en l’état actuel du projet, la verrière serait sacrifiée à chaque largage du contenu, et le vecteur à chercher quelque part en… hélicoptère ? Condor : il a existé un avion nommé Condor dès 1938, le Fw 200 dessiné par le fameux Kurt Tank, militarisé par la suite pour les besoins de la guerre. Il s’agissait du premier avion de ligne longue distance, quadrimoteur, capable d’effacer un trajet de 6600 km sans escale (Berlin-NYC). El condor passa…

    • patex dit :

      Le nom OTAN de l’Antonov 124 est « Condor », aussi.
      On peut imaginer une verrière dans un matériaux moins coûteux qu’une verrière ordinaire. Pour rappel, l’aéronavale a bien catapulté des Etendards et Super Etendards pendant des décennies en utilisant des cables « jetables » qui finissaint systématiquement à la mer 😉

    • Ion 5 dit :

      @Specht
      A ceci près que le FW-200 « Condor » n’avait qu’une autonomie de 3560 km dans sa version civile.*
      Ca reste transcontinental me direz vous, mais de l’Irlande à Terre neuve, guère plus.

      *4400 km en version militaire mais avec 9 950 litres de carburant. (Plus de place pour les passagers donc).

  7. Trolga dit :

    Très intéressant d’autant que la vitesse de largage autorise un petit stato, à la place d’un réacteur – si le drone est largué dans le même sens que le porteur.

  8. TotonYves dit :

    Le pilotage allongé-dos est beaucoup plus aisé que le pilotage à plat ventre. Aucun aéronef n’est jamais sorti en série et piloté à plat ventre.

    • Aymard de Ledonner dit :

      Sauf que là on ne parle pas de pilotage car le commando est juste une charge utile…Et on ne parle pas d’aeronef de série non plus car si on commande un jour ce truc, ce ne sera qu’un petit nombre.

      • YF dit :

        Un truc pour meubler un sapin de Noel ou a présenter a Hollywood pour un prochain film d.actions.
        Aucun intérêt opérationnel FS ou autres.
        Combien coûte une remise en condition de ce boulet dont la verrière …m si toutefois l’ensemble est récupéré ou récupérable ?

  9. Jacques dit :

    Dans le moment, il semblerait bien que nos forces spéciales aient plutôt besoin d’un bon soutien en exfiltration…
    La version avec vol stationnaire et câble de treuillage est elle prévue ?

  10. vrai_chasseur dit :

    Thierry Demonfort, homme sortant du commun.
    mousse de la marine à 15 ans, gravi tous les échelons, commando marine, nageur de combat à Hubert, officier de marine (sortant du rang donc), puis parachutiste d’essai à la DGA.
    Le premier a avoir « atterri » directement sur un SNLE en mer en parachute tandem avec un chirurgien militaire, pour traiter une urgence médicale…
    Aujourd’hui entrepreneur d’une startup qui sait où elle va, financée entre autres par le conseil régional.
    NB le drone version FS ne se géolocalise pas, pour éviter les radars numériques de dernière génération. Y’a du vécu derrière.
    Bon vent à toi TD

    • heaume44 dit :

      @ vrai_chasseur
      D’accord avec vous, c’est un personnage d’exception.

    • Sempre en Davant dit :

      Toute mon admiration à qui s’est laissé opérer par le chir qui a voulu faire du tandem avec ce type là!

      😉

  11. Alain dit :

    Quand on voit ce que font en qualité et quantité les Russes , les Chinois et les Américains, franchement, ce qu’on nous a montré le 14 juillet et ce truc là , ça fait « Pif-Gadget « . Un essaim de « Condors  » ??? largués par un essaim d’Hercules???

    • Aymard de Ledonner dit :

      Les russes font des drones terrestres dont ils perdent le contrôle en quelques minutes…Quant au drones volants, ils n’ont rien de comparable à part sur leurs planches à dessin.
      Les américains font des trucs avec leur budget américain….mais je n’ai pas l’impression qu’on soit ridicules, et les chinois sont très forts en com, dans le bluff mais qui peut dire quelle est la réalité de leurs moyens?

      • ion 5 dit :

        @Aymard
        « Les russes font des drones terrestres dont ils perdent le contrôle en quelques minutes »
        Je pense que vous êtes là pour observer ça à chaque fois c’e qui se passe?
        Bon, à part ça les soviétiques (ou les russes) font des drones (avions sans pilote) depuis les années 50. Par exemple:
        https://fr.wikipedia.org/wiki/Lavotchkine_La-17

        S’ils perdent le contrôle en quelques minutes, c’est bien dommage pour eux… Mais heureusement que nous, on a des « experts » dans votre genre, par contre!

    • Ysgawin dit :

      On parle de commandos. Donc les « essaims » vont se limiter à 4 ou 5 engins. Et là un Casa doit suffire

  12. Belpot dit :

    ça existe déjà,
    https://www.google.fr/search?biw=1366&bih=657&tbm=isch&sxsrf=ACYBGNRm7Hoppp94C_9cGRulRujJNn4PUQ%3A1571536283187&sa=1&ei=m72rXb6MC4b_wAOForOICA&q=drone+furtif+usa&oq=drone+furtif+usa&gs_l=img.12…112961.114377..116651…0.0..1.1230.1771.0j2j1j7-1……0….1..gws-wiz-img.S66Zis9BSPA&ved=0ahUKEwj-xaTv3KnlAhWGP3AKHQXRDIEQ4dUDCAc#imgrc=0V7BhrcvAPemAM:

  13. Raymond75 dit :

    Amusant ; il faut faire rêver les petits et les grands avant Noël.

    Beaucoup de recherches techniques qui rapportent aux industriels ; peu de recherches sur les finalités d’une action militaire, et sur les gains des opérations passées.

    Aucune recherche pour comprendre les sources de la violence et des relations pacifiées.

  14. Hektoroviceva dit :

    We have a hard time understanding the real added value and operational capabilities of a craft that is just a copy stuck with existing air infiltration means.
    The invention must be innovative and not only an exorbitant cost without any profitability, ROI and capital gains in the short, medium and long terms.
    Still a project of little use in every respect.
    Otherwise, this project lasts for 5 years. It’s a story that will cost taxpayers nothing for nothing.
    We must stop this type of long fire without any interest for the Special Forces because no acoustic, thermal and seismic discretion … and even less in terms of stealth.
    So GPS system or not, use it … it’s sent short on to death the special force already in his coffin.

    • sangria dit :

      Houla, gaffe, les Américains sont sur le coup…

      • tschok dit :

        Oui, et pas encourageants avec ça.

        Le mec, il dit « faut que ça rapporte » sinon le happy taxpayer devient very sad. Mais alors very, very sad.

        La courbe de bonheur du taxpayer est liée à celle du ROI. Et en plus il faut viser le short et medium terms. Moins de deux ans pour convaincre, sinon Donald vous dit: you’re fired!

        Mais il y a un truc que j’ai pas compris: « It’s a story that will cost taxpayers nothing for nothing ». Bon, d’accord si un truc rapporte pas, c’est pas génial, mais si ça coûte rien, c’est pas une mauvaise affaire: le rendement financier d’un truc qui coûte rien est potentiellement bon, à la base, même si le résultat est quasi nul.

        Il voulait peut être dire: It’s a story that will cost taxpayers a lot for nothing. Ou alors ce commentaire est le coffin de la logique, avant d’être celui du parachutiste.

  15. werf dit :

    Chuteur opérationnel, cela date un peu…J’ai souvenir d’atterrissages délicats de nuit dans les vignes du sud ouest… Quand on voit les dimensions de ce porteur pour un seul homme, il va falloir acheter des Galaxys d’occasion et, surtout, permettre aux porteurs et aux engins d’éviter les nouveaux radars dans la zone choisie à 150 kms du largage… Il faut certes encourager les innovations mais l’exemple du nord de la Syrie montre que les FS ne peuvent tenir sans engins blindés pour se déplacer rapidement en sécurité et fuir le cas échéant vers une zone d’extraction sûre.

  16. PAPYHAO dit :

    Cela ressemble beaucoup à la navette Hermes des années 1980. Donc pour faire des économies il est demandé de réactaliser les vieux plans.

  17. Rapha dit :

    Dur commentaire.
    Mais c’est vrai que cet engin semble plus probable dans un James Bond que sur le terrain d’intervention de nos armées.
    Comment imaginer mettre en oeuvre un dispositif aussi sophistiqué contre des pouilleux armés de kalach ?
    Mieux vaut dépenser l’argent sur le front intérieur qui craque de partout.

    • tschok dit :

      Ben chaipas, Rapha. ‘Paraît que le type qui l’a conçu est un ancien commando.

      Maintenant, si vous êtes plus expert que lui, alors vous avez raison. M’enfin, des connards qui se prennent pour des experts, il y en a un paquet sur Internet. Z’allez quand même pas dire que vous en faites partie? Si?!

      Ca date de quand le dernier raid commando que vous avez réussi (je ne vous parle pas du raid que vous avez mené avec succès contre votre frigo, sur vos canettes de bière, hein)?

  18. Carin dit :

    Vous êtes dur les gars.. un ancien des FS met au point un drone capable d’éviter un largage d’un para à très haute altitude pour aller faire du renseignement ou du marquage laser derrière les lignes ennemies ( ce qui n’est pas un sport de masse), et donc de multiplier par X les rares gars capables de le faire… et vous râlez!!
    Il y a effectivement un problème de verrière,( qu’on peut peut-être supprimer si largage basse altitude) comme la photo montage le montre. Donc un matériel fait pour, et plébiscité par nos FS, n’attire de votre part que mauvaises critiques et railleries! Seriez-vous tous chuteurs opérationnels spécialistes de la pénétration chez l’ennemis?

    • ScopeWizard dit :

      @Carin

      Voilà qui est des plus amusant ! 🙂

      « Vous êtes dur les gars.. » « éviter un largage » « spécialistes de la pénétration »

      C’ est là les quelques lignes directrices du scénario d’ un prochain porno à tendance « sentimentale » ? 😉

      En attendant d’ en savoir plus à ce sujet , redevenons un poil sérieux ………..

      Deux observations s’ imposent :
      1)_réel intérêt de la machine par rapport à son coût/efficacité ?
      2)_Sachant que : dans un Monde fonctionnant selon le système capitaliste-libéral , le but premier d’ une entreprise est de générer un profit , c’ est-à-dire de gagner de l’ argent , peu importe alors ce qu’ elle fabrique ou à qui elle vend son produit , quid du patriotisme de son inventeur ?

      Eh oui , parce que c’ est bien beau d’ avoir su faire preuve d’ états de service exemplaires quitte à s’ être sacrifié ou avoir eu l’ intention de le faire si jamais ……….. mais après ? Jusqu’où va ce dévouement , ce « patriotisme », quelles sont ses limites ?

      C’ est bien ça qui est le plus intéressant ………..

      Rappelez-vous de ce fameux général ( ? ) qui sous De Gaulle-Messmer en dépit d’ états de service exemplaires dès qu’ il fut à la retraite s’ était retrouvé très-bien placé au sein d’ une entreprise d’ armement US …………
      Je dois dire que je ne m’ en souviens que très vaguement , il me semble que cela avait un rapport avec le développement de notre force de frappe nucléaire tandis que Kennedy puis Johnson nous surveillaient comme le lait sur le feu …………

      Pour ma part , ce n’ est point de « suspicion » qu’ il s’ agit mais de « prudence » ………….

      Vous me direz : « si la France ne lui permet pas de donner suite , une autre armée proche de son camp , pourrait par contre se montrer intéressée et vu que le concept est à présent public , en dépit de la dépose d’ un brevet , pourrait se passer de toute « autorisation » dans l’ imitation , ce que n’ hésiterait pas à faire une Chine antagoniste si elle estimait cet engin utile ou pertinent donc que ce soit l’ un ou l’ autre , après tout si cet ex-FS peut en faire quelque chose qui lui rapporte de confortables subsides , pourquoi devrait-il s’ en priver ?
      Au nom de quelle espèce de « patriotisme » puisque de toute façon , d’ aucuns risquent de lui chiper son concept et de le développer dans leur coin s’ ils le jugent intéressant ……….? »

      Nonobstant , je ne pourrais que vous donner raison car à de très rares exceptions près , dans ce système ne saurait exister de Patriotisme -ou alors très limité- et c’ est d’ ailleurs là l’ un des principaux problèmes qu’ il peut poser , qu’ il pose très souvent et qui , à mon avis , explique en grande partie les raisons pour lesquelles les USA ont mis en place leur législation extra-territoriale , pratiquent le Protectionnisme ……….

      • Carin dit :

        @scope
        Scope mon Cher, le protectionnisme est une donnée à géométrie variable… l’extraterritorialité de la justice américaine ne joue que sur les pays d’Europe… la chine n’est , malgré que 80% de ses matériels sont des copies du matos ricain, pas concernée par cette justice américaine. Et quand je dis copies ça n’est pas que dans l’apparence… l’électronique de bord aussi. Et je voudrais bien voir l’Amérique traîner la chine devant ses tribunaux pour plagia, ou l’empêcher de vendre du matos pour des composants étant sa propriété. Voir infliger des amendes à ses entreprises ou banques!
        Mais vous avez raison, cet ancien FS a créer ce produit pour nos FS… mais si la France n’est pas intéressée, il est évident qu’il va le proposer à d’autres… en commençant par les pays dits amis… puis les autres peut-être. Après tout, il ne va pas se condamner à la misère par patriotisme forcené, d’autant que son produit étant maintenant connu, certains pays ne vont pas se gêner pour en reprendre l’idée voir même les formes… les américains en tête.

      • tschok dit :

        Hé Scope, z’avez pas l’impression de couper le cheveux en 4 dans le sens de la longueur, là?

        Surtout pour inviter votre lecteur en fin de com à ne pas tenir compte de tout ce que vous avez dit: « nonobstant », ça veut dire « sans tenir compte de », « sans égard pour », « sans se laisse empêcher par », « faire fi », « passer outre ».

        Faut faire gaffe à la façon dont on l’utilise: quand on l’applique soi-même à ce qu’on vient de dire, on laisse transparaitre l’idée qu’on cause pour ne rien dire. Le mot « nonobstant » s »emploie normalement pour décrire ce qu’on ne considère pas soi-même comme un obstacle, comme par exemple dans la phrase: «  »Nonobstant les bons conseils de mes amis, j’ai décidé d’édifier un hôtel dans un couloir à avalanches: Je veux que mes futurs clients se forment dès le départ aux dangers de la montagne ».

        Notez au passage que l’emploi du mot traduit l’idée qu’une personne persévère dans ce qu’elle projette, mais qu’on ne garantit pas qu’elle ne commette aucune erreur.

        • ScopeWizard dit :

          @tschok

          Hé tschok , z’ avez pas l’ impression même fugace de chercher des plumes sur la brosse du paillasson , là ?

          Votre abyssale stupidité se reconnaît à ce genre de commentaires qui n’ apporte rien du tout mais fait un point fixe sur un insignifiant détail ; même pas une profitable leçon de Français puisque « NONOBSTANT » est employé en toute connaissance de cause et pouvait se remplacer par « MALGRÉ cela » ou « EN DÉPIT de cela ».

          Nonobstant , je vous sais gré de vos efforts afin de guider l’ être perdu à l’ âme en peine que je suis , sur les lumineux chemins de la connaissance ………. 😉

    • philrock dit :

      Le problème de ce « drone » est qu’on ne pourrait qu’en mettre 4 ou 5 au mieux dans un C-130 et quid de la sortie du drone de l’avion (éjection sur une palette, poussé par les largueurs..) et puis de la mise en route de son moteur et de sa mise en assiette de vol?
      Les gars des FS devraient-ils avoir des cours de pilotage (parce qu’il faudra savoir récupérer la bête s’il elle se met en vrille à sa sortie de l’avion.

  19. YF dit :

    Personne en commando a un souvenir impérissable de ce personne atteint de nombrilisme aigüe et très égocentrique

    • Carin dit :

      @YF
      À vous lire il semblerait que contrairement à vos écrits, il en a laissé des
      « Souvenirs impérissables »

      • YF dit :

        Houla Mais elle sort les griffes
        Arrêtons là avant de déballer …. c’est mieux
        A HUBERT, nous n’en avons pas gardé un bon souvenir, tout comme à Lorient
        Basta maintenant

        • Carin dit :

          @YF
          C’est bien ce que je dis… bon ou pas il a laissé des « souvenirs impérissables »
          Te fâche pas ma belle.

    • philrock dit :

      Idem pour les équipages de C-130

      • YF dit :

        Merci camarade de le faire savoir à tous.

        En plus, cette soit disante invention “réchauffée de 2015” et copié collée des USA n’est d’aucune utilité FS et un vecteur dangereux pour tous, porteur compris lors de sa mise en fonction, sans parler des aspects techniques, technologiques, de déploiement et d’exploitation.

    • ScopeWizard dit :

      @YF

      Perso , j’ ai été élevé selon certaines règles qui me paraissent encore aujourd’ hui appartenir à un certain bon-sens ………..

      Ne jamais prêter foi aux ragots sans les avoir vérifié ou expérimenté moi-même surtout lorsqu’ il n’ émanent que d’ une seule personne ………..

      Donc , étant-donné que vous semblez savoir quelque chose qui vous en a laissé gros sur la patate , sans rien dévoiler de « secret » ou de confidentiel dont de toute façon je n’ ai strictement rien à faire , précisez et dites-en plus .

      Connaissant des membres de « Jaubert » , même si ce garçon vous a disons « déçu » , il me paraît d’ entrée très étonnant que vous parliez de lui à ce point que ce soit en négatif comme en positif …………

      Ça cadre « bizarre » ………… ou alors l’ Institution a vraiment beaucoup beaucoup mais vraiment beaucoup changé ……………..

  20. Bernard Antonio Bouchenez dit :

    Bravo à Monsieur Thierry Demonfort, fondateur de la PME Demonfort Airborne Engineering (DAE), qui connaîtra 2 dates clés dans son projet de drône Condor. La 1ère date sera en 2027, où il accédera à une puissante nouvelle phase de son développement et la 2ème date, en 2033. A cette époque (2033), l’armée Allemande se soudera définitivement avec l’Armée Française, afin de faire face avec l’Union Européenne, à nos amis Russes, qui entre 2043 et 2049, mettront en vain, beaucoup de pression militaire sur l’Union Européenne. Ensuite commenceront, à partir de 2080, des négociations qui permettront de souder et créer par un traité en 2100, l’EUROPE, qui ira alors du détroit de Béring au détroit de Gibraltar. Seule possibilité pour la Russie de stabiliser ses défenses militaires pour contenir définitivement la Chine. Le but final pour les chinois, sera alors de se tenir tranquille, entre la Russie d’un coté et l’Inde de l’autre.

  21. Richard dit :

    90% de commentaires hors sujet, car le sujet est mal interprété.
    Cette proposition est a étudier, car pour certains type de mission elle est très interessante.
    mais comme certains le pensent, ce n’est pas un avion, ce n’est pas un hélicoptère avec un stationnaire et câble de treuillage, etc
    Donc bonne idée à améliorer

    • tschok dit :

      @Richard,

      Pour y mettre un homme, j’ai des doutes. Pour le matos, en revanche, ça se creuse.

      Psychologiquement, un sauteur est quelqu’un qui quitte un avion en parfait état de marche. Si c’est pour se retrouver dans un truc qui est aussi, mais en plus petit, un avion en parfait état de marche alors, où est le saut? Dans ce schéma, il est au moment où le sauteur quitte le drone, lors du retournement.

      Le saut est découpé en tranches, en pratique. C’est peut-être un bouleversement de la culture du parachutiste qui, normalement, n’est pas un pilote qui abandonne son appareil. Là, le sauteur va devoir piloter. C’est fun, mais c’est peut-être pas la culture.

      Mais en tant que drone logistique, le truc me parait plutôt bien. Mais 300 kg, c’est un peu court: faudrait viser le double.

  22. YF dit :

    Hummm
    Arrêtons là avant de déballer …. c’est mieux
    A HUBERT, nous n’en avons pas de souvenirs étincelants

    • tschok dit :

      Mais si, mais si, déballez. J’adore les cancans.

      J’ai remarqué que les militaires sont de vraies langues de putes entre eux. Par comparaison, les femmes chez le coiffeur sont des saintes.

      J’ai même une théorie: on explique que l’armée est une grand muette pour des raisons politiques. En gros, la république a demandé à l’armée de fermer sa gueule pour des raisons de stabilité politique du régime. Mais non: c’est une règle interne, pour éviter que vous vous bouffiez le cul entre vous. Sinon, ça termine en combat de chiens. C’était ça ou on vous limait les dents.

  23. Hektoroviceva dit :

    We have a hard time understanding the real added value and operational capabilities of a craft that is just a copy stuck with existing air infiltration means.
    The invention must be innovative and not only an exorbitant cost without any profitability, ROI and capital gains in the short, medium and long terms.
    Still a project of little use in every respect.
    Otherwise, this project lasts for 5 years. It’s a story that will cost taxpayers nothing for nothing.
    We must stop this type of long fire without any interest for the Special Forces because no acoustic, thermal and seismic discretion … and even less in terms of stealth.
    So GPS system or not, use it … it’s sent short on to death the special force already in his coffin.
    As such, this project makes no sense.

  24. Robinson dit :

    Une sorte de planeur individuel motorisé.

  25. Carin dit :

    Mis à part @YF, qui a essayé ce produit?
    Est-ce qu’on a une remonté d’un quelconque essai? Voire d’une table ronde de spécialistes pour juger de sa « possible » utilité?
    Est-ce que des commandos spécialistes de ce genre d’infiltration on essayés ce produit pour comparaison avec leur traditionnel saut à très haute altitude et dérive sur plusieurs km?