CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

 

Les autorités kurdes syriennes accusent la Turquie d’utiliser des bombes au napalm et au phosphore

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

105 contributions

  1. Castel dit :

    Oh non, vous n’allez pas nous faire croire qu’ils utilisent les mêmes armes que les Israéliens l’avaient fait contre la bande de Gaza …..
    Qu’ils qu’il sont moches ces Turcs !!

    • dov kravi דוב קרבי dit :

      Tiens, la propagandastaffel est de retour. Mais l’argument est largement éventé, recyclez-vous.

      • Castel dit :

        @ dov kravi
        Vous assimilez un petit rappel historique récent à de la propagande ?
        Pas moi, en tout cas.
        Les faits sont têtus !!

        • Castel dit :

          ……. et puis je rajouterai, que l’on ne serait pas obligé de faire ce genre de rappel si tsahal ne se conduisait pas parfois comme la schutztaffel !!

      • jyb dit :

        @dov kravi
        alors en parlant de propagande?
        cette article de mcdouglas…vous savez le truc bidouillé par un nullard de première qui vous a endormi avec des morceaux de phrases dont on ne sait même pas qui est l’auteur.
        triste pitre, dov kravi.
        continuez à fréquentez des sites ou vous pouvez vous palucher entre amis, mais de grace épargnez nous vos déchets.

  2. Reality Checks dit :

    Tiens, je ne savais pas qu’il existe des « autorités kurdes », encore moins syriennes, reconnues comme telles par le droit international. Mais bon, on en apprend tous les jours.
    .
    Ces fameuses « autorités kurdes » vont peut être trouver des WMD en Turquie, comme pour Saddam, nous montrer qu’Erdogan est un boucher qui massacre son propre propre peuple, comme Bashar, nous révéler qu’il a l’intention de lancer ses chars sur Bodrum comme l’ami Mouammar avec Benghazi? Et s’il cachait le vrai Ossama Ben Laden dans son placard à mobylettes, comme le Mollah Omar?
    .
    Peut être même que ces charmantes « autorités kurdes » pourront refiler une fiole de poudre blanche à monsieur Le Drian, des fois qu’il décide de faire un discours à l’ONU, pour clamer « Tayyib doit partir ».
    .
    Tous les arguments sont bons pour diaboliser l’adversaire du jour.

    • Yankev dit :

      Pour l’instant, les seuls à avoir parlés des WMD sont les turques, par le biais de leur ministre de la défense, pour dire qu’ils n’en ont pas et ce, alors que personne ne leur à rien demandé. Seraient-ils en train de prendre les devants vis-à-vis d’accusations à venir?

    • Carin dit :

      @RC
      Je ne sais pas si enquête il y auras, d’autant que ces produits n’entre pas dans la catégorie des proscrits.
      Quoi qu’il en soit, les éléments de language utilisés par le ministre turc démontrent qu’ils ont bien utilisés ces produits!!
      Je relève juste que c’est un peu tôt, et donc que voyant (de l’arrière… c’est la que se trouvent les troupes turques)que leurs proxis n’arrivent à rien , ils emploient le phosphore et autre joyeuseté… c’est presque un aveu de faiblesse. Du coup il manque une phrase à votre post… »Vivement que les bons nuisibles de l’EI arrivent sur place pour relever un peu la situation »!

    • Carin dit :

      @RC
      Au fait les « autorités kurdes syriennes » datent d’avant la guerre… ils avaient déjà une sorte de parlement avec des élus… et pas que kurdes. Statut spécial oblige.

    • Le Breton dit :

      « nous montrer qu’Erdogan est un boucher qui massacre son propre propre peuple »

      Non mais ton président enferme son peuple en prison (pendant que tu es tranquillement installé en France), est-ce mieux ?

    • Barfly dit :

      « Tous les arguments sont bons pour diaboliser l’adversaire du jour. » C’est vrai et c’est ainsi depuis que l’homme se fait la guerre. Ne fais pas semblant d’être surpris. Si on remplaçait le mot « Kurdes » par celui de « palestinien » ou « Hamas », tu nous sortirait ta plus belle plume offusquée.

    • Czar dit :

      et tu en sais quelque chose, hein, petit fellouze.

      Tu peux nous dire quelles étaient les « autorités algériennes reconnues par le droit international » en 1961 ?

      Ah oui, le Gouverneur général.

    • Vinz dit :

       » Et s’il cachait le vrai Ossama Ben Laden dans son placard à mobylettes, comme le Mollah Omar? »
      .
      Ben Laden s’est fossilisé au fond de la mer, on en a la preuve irréfutable :
      https://metro.co.uk/2019/10/10/woman-thinks-osama-bin-laden-reincarnated-seashell-10892877/

    • Pascal (l'autre) dit :

      « nous montrer qu’Erdogan est un boucher qui massacre son propre propre peuple, » Vous ne pouvez avoir que de la reconnaissance pour un mec qui prétend que l’on a massacré 5 millions d’algériens! Finalement rien d’illogique! On adule les leaders que l’on a (ou que l’on voudrait bien avoir!)

  3. Plusdepognon dit :

    C’est certain que le combat urbain, c’est tellement difficile que tous les coups sont permis… du moment que c’est hors champ des médias. C’est toute l’hypocrisie de la dialectique du concept du « zéro mort » (car il faudrait annihiler complètement l’ennemi pour atteindre le plus possibe cet irréaliste objectif).
    Pour un régime plus brutal, perdre des soldats inutilement est aussi une perte de ressources rares, donc les populations civiles n’ont pas finies d’en baver.

    Le monde civil n’a pas idée des destructions à opérer pour réussir. Il n’en bannirait pas la guerre, puisqu’elle est consubstantielle au genre humain, mais on la ferait moins.
    60% de la population mondiale va vivre en ville et peut comprendre ce que signifie l’action armée sur un tel théâtre, même sans grandes explications.

    Destructions, importance des point d’eau, rationnement, population à l’agonie… Toutes ces horreurs que nous pensions reléguées au passé.
    La guerre ne meurt jamais.

    • Sacha dit :

      Et le monde civil a rarement idée du professionnalisme déployé pour le prendre en compte dans les opérations militaires. Ni des contraintes apposées aux militaires, quitte à les mettre dans des situations de danger direct, pour continuer à considérer comme un civil un combattant qui n’appuye pas sur une détente.

      Mais si c’était su, peut-être que le militaire serait contraint à moins d’absurdités.

  4. didixtrax dit :

    Bah ! la Turquie ne ferait qu’enfumer une zone sans civil, comme l’avait fait la coalition du Camp-du-Bien à Mossoul dont on sait bien qu’il n’y avait aucun civil autres que ceux dont le chemin vers la démocratie a été « éclairé ».

  5. Auguste dit :

    Napalm et Phosphore ne sont pas considérés comme armes chimiques.Les Kurdes ont un manque évident de conseillers en communication.
    https://www.lexpress.fr/actualite/monde/proche-moyen-orient/qu-est-le-phosphore-blanc-que-la-coalition-anti-daech-est-accusee-d-utiliser_1917060.html

    • Faust dit :

      @ Auguste

      peu importe , si des photos et vidéos de gamins brûlés au phosphore commence a sortir dans les médias US , tout le monde s en tamponnera dans quelle liste d armement ils sont … on verra bien ce que dira l incommensurable sagesse de Trump avec la pression des congressmen et de l opinion public .

      • Auguste dit :

        Les médias US ne vont pas en faire un plat,à mon avis.Parce que d’autres médias pourraient aussi sortir des vidéos des US bombardant au phosphore les villes syriennes.(sans parler de l’Irak).Je n’oublie pas les Russes,mais eux,au moins,ont la délicatesse de ne pas se vanter de « frappes chirurgicales » ou de protection de la population.

    • Sacha dit :

      Remarque intéressante. C’est dans la communication turque et non kurde qu’on parlerait d’armes chimiques, d’après l’article.

    • JF dit :

      Vous devriez lire l’article avant de commenter. Les Kurdes n’ont jamais prétendu qu’il s’agissait d’armes chimiques.

      • Auguste dit :

        Traduction:s’ils avaient annoncé des armes chimiques,cela aurait eu plus de poids.L’ONU aurait du pondre un communiqué,la menace d’une enquête,Erdogan désavoué,son ami Trump twittant une connerie de plus:bref, le désordre .D’autant plus que c’est les Turcs qui ont parlé d’armes chimiques qu’ils n’ont pas.

    • OTOOSAN dit :

      « Napalm et Phosphore ne sont pas considérés comme armes chimiques » (sic lol et mdr)…si c’est pas chimique ça c’est quoi alors ?

  6. jyb dit :

    Ces munitions sont les armes du dernier recours…mossoul, baghouz. Les turcs en sont déjà à les utiliser après une semaine.

    • Alain d dit :

      @jyb
      Ils veulent certainement aller le plus vite possible, avant de se prendre des sanctions ou une résolution de l’ONU, ou que ça fasse des vagues au sein même de la Turquie qui abrite quelques turcs. Sauf que ce choix pourrait avec un effet inverse : accentuer l’opposition à cette intervention.

    • Faust dit :

      @Jyb
      petite question :
      Apparemment des ténors républicain ( Lindsey Graham en tête ) on annoncé des mesures de sanctions qu ils voterons AVEC les Démocrates … en pleine procédure d impeachment, un rapprochement et un travail en commun et en soit assez surréaliste , ça ressemble étrangement a un derniers tir de semonce avant décapitation ou c’est moi qui me fait des idées ?

      • jyb dit :

        @faust
        j’imagine que c’est pour çà que graham, pompeo et pence ont pris la main pour rattraper le coup…Il y a un contre pouvoir à trump, c’est Lindsay graham.

        • Faust dit :

          @ Jyb

          sauf erreur de ma part , après la démission-destitution de Nixon , a la suite d un débriefe du carnage le staf républicain avait entre autre déterminé deux axes pour éviter qu un impeachment puisse se reproduire :
          1/ la solidite du bloc politique republicain ( et le ciment commence a se fissurer )
          2/ avoir des organes de presse pour pouvoir riposter :

          article de l american conservative de Pat Buchanan qui a jusqu ici supporté Trump( tout double sens étant évidement purement fortuit ) , met carrément les pieds dans le plat :
          https://www.theamericanconservative.com/dreher/is-trump-mentally-unstable/

        • Auguste dit :

          Lindsay Graham, c’est un cireur de pompes.Il fait de grandes déclarations en public,mais sur l’Ukraine,l’amour pour Erdogan,il est en parfait accord avec Trump (à qui il doit sa réélection).Tant que Trump a la fidélité de sa base électorale,à part quelques coups de gueule,personne ne bougera.Les Graham,Pompeo,les Républicains et tutti quanti,vont le lâcher qu’à coup sûr:Justice,Bourse,big business…..à mon avis.

          • jyb dit :

            @auguste
            non, pas vraiment. Graham était très proche de McCain et n’a aucune estime pour trump.
            Trump a malmené (aussi) sa base éléctorale, les militaires/les ouvriers/ les bigots. La montée en puissance du catholique et très vertueux pence n’est pas un hasard.
            On peut etre certain que les décisions us des 12 prochains mois seront a passer au crible de l’éléctorat trumpien.

      • didixtrax dit :

        Graham fait partie du clan McCain et autres criminels neo-cons qui ont leur pendant de l’autre coté (le gang des Klingtons) ; sur ce plan l’opposition républicains/démocrates n’est qu’un rideau de fumée. Le véritable clivage est entre ces chrétiens-fondamentalistes-messianiques-sionistes-etc… qui veulent imposer leur « monde » au reste du monde, par la violence, et les autres. Ainsi cette fausse union-sacrée ne devrait être perçue que que comme un révélateur de sa pré-existence.

    • Barfly dit :

      En effet, et si c’est ça la soit disant deuxième armée de l’Otan, alors l’Otan est très surestimé.
      Les partisans du sultan moustachu nous promettaient un déferlement sur le nord de la Syrie, pour l’instant, c’est plutôt une vaguelette. Et une vaguelette artificielle vu qu’il suffit d’un drapeau russe à Manbij pour qu’elle se stoppe nette.

      • Carin dit :

        @Barfly
        Ça n’est pas l’armée turques qui combat, ce sont ses proxis… les turcs s’occupent des bombardements longue distance et aériens, et assurent les arrières des arriérés proxis.

    • albatros24 dit :

      justement : qui les fournit en munitions aujourd’hui ? La Chine ?

  7. basstemp dit :

    C »était pas les turcs qui en faisaient des tonnes sur Gaza il y a quelques années ? Et après ces gens font la même chose aux kurdes mais de qui se moquent on ?

    • Carin dit :

      @basstemp
      On ne peut pas reprocher aux turcs d’utiliser des produits autorisés.. juste qu’ils sont hors cadre d’utilisation ( pour forcer un peu le destin)
      Car ça ne semble pas très bien se passer pour les nuisibles proxis!

    • Barfly dit :

      C’est ce qu’on appelle l’ironie de l’histoire.

  8. Sanayist dit :

    Si l’armée turque le voulait, la totalité de la zone de sécurité de 440km de longueur et 35km de large, serait instantanément transformée en poussière, rayée de la carte et même aplatie sur plusieurs mètres de profondeur sous la roche. Mais l’armée turque avance avec une extrême minutie pour éviter toute perte civile, en anéantissant les terroristes chirurgicalement. Si l’armée turque appliquait la même technique de « guerre » (terrorisme) que les russes ou américain (raqqa et mossoul rasés, etc), l’opération serait terminée en quelques jours. La propagande misérable des terroristes nazis kurdes avec leurs pseudo-photos de bombardement au phosphore blanc sont en fait les bombardements du régime terroriste américain en syrie, une simple recherche inversée avec Google Images permet de le constater. Ce n’est pas aux lecteurs de faire ça, il n’y aucun travail journalistique, aucune vérification des faits, juste du copier-coller. Ce site n’est plus ce qu’il était, il y’a tous les jours des articles relayant la propagande hystérique anti-turque. La vérité est difficile à digérer malheureusement.

    Et pour les teubés, rageux qui imaginent que la Turquie va être « arrêtée » par des centaines ou milliers ou même millions de singes assadistes sur des pick-up ou des chars boîte de conserve.. nom de Dieu bordel.. la Turquie a débuté cette opération en s’étant préparée pour tout scénario, y compris une guerre d’extermination et d’ANNIHILATION TOTALE avec le régime américain. Au final les ricains eux même ont dit plusieurs fois qu’ils ne peuvent et ne feront pas la guerre contre la Turquie pour leur supplétifs nazis kurdes et se sont retirés. Vous croyez que la russie et ses terroristes singes assadistes pourra changer quoique ce soit? Un délais de quelques jours sera probablement accordée à la russie pour retirer ses soldats, ensuite l’armée turque exterminera les terroristes assadistes et kurdes sans pitié jusqu’au derniers terroristes, jusque dans les chiottes si il le faut, comme elle le fait actuellement, plus de 700 terroristes ont déjà était transformé en engrais, rendu à la terre.

    Que pourra faire la russie contre 240 F16, 100000 soldats turcs amassés à la frontière, des centaines d’obusier T-155, des centaines de drones armées, des milliers de chars et j’en passe, une force de destruction que même les américains n’ont pas osé affronter ? La russie va gentillement foutre le camp comme les américains, bloquer l’importation des tomates turques et la Turquie va annexer sa zone de sécurité, tout simplement.

    Ceux qui pensent le contraire sont complètement lobotomisés.

    • jyb dit :

      @sanayst
      du flan. L’armée turque, c’est l’armée de Saddam hussein, c’est l’armée de mbs…du matos et une énorme puissance de feu
      mais rien d’autre. Elle s’est faite accrocher à al bab, elle a peiné à afrin, elle a dégagé au nord est d’idleb, elle se traine dans le nord syrien…Pour l’instant on voit surtout les milices turco-islamistes à l’action et de l’artillerie. Il va falloir autre chose qu’un argument de classe maternelle ‘retenez moi ou je fais un malheur » pour gagner un tant soit peu en crédibilité. Mais n’ayez crainte,le jour ou çà arrivera, je vous le dirai sans état d’âme.
      En attendant c’est conforme avec ce qu’on à déjà vu.

      • Sanayist dit :

        Vos supputations auraient pu être plus ou moins « crédibles » dans les années 2000, mais nous sommes en 2019 l’armée turque n’est plus celle de 2000.

        « accrocher à El-Bab »
        L’armée turque a combattu les terroristes les plus fanatisés et forcenés qui existent, Daesh, au sol à El-Bab, ville qui sera libérée en 2 mois de combat avec un minimum de pertes civiles. Vous n’arrivez décidémment pas à comprendre que si l’armée turque avait la même « morale » que les américains ou russes, le siège n’aurait duré que quelques jours.

        « peiné à Afrin »
        Elle est bien bonne celle la. Afrin est une région extrêmement montagneuse, très propice à la guerilla, les terroristes avaient promis « qu’Afrin serait le Vietnam de la Turquie », résultat des courses, en 60 jours Afrin sera libérée avec toujours des pertes civiles presques inexistantes. Les terroristes s’étaient pourtant préparés depuis plusieurs années mais ils seront écrasés.

        « dégagé au nord d’Idlib »
        Elle conserve ses positions à Idlib, que racontez-vous ?

        « Pour l’instant on voit surtout les milices turco-islamistes à l’action et de l’artillerie. »
        Vous avez des difficultés à voir peut être ? L’armée turque est au sol, au contact des terroristes. Elle épaule l’Armée Nationale Syrienne. Les terroristes sont laminés, toujours avec précision. Vous ne savez même pas combien de frappes aériennes, tirs d’artilleries sont annulées à cause du risque de pertes civiles. Par exemple à Rasulayn, les terroristes ont creusé un réseau de tunnels de plusieurs centaines de kilomètres, on dit même que les tunnels vont jusqu’à Raqqa.., 2 maisons sur 10 sont reliés à des tunnels sous-terrain que les terroristes utilisent pour se déplacer et attaquer. Les terroristes entrent et sortent des maisons civils, ce qui ralentit l’opération, toujours pour minimiser au maximum les pertes civiles. De toute façon, Rasulayn est presque libérée, les terroristes sont encerclés dans une petite partie et seront liquidés bientôt. Tel Abyad est déjà libéré. Toutes les habitations sont intactes, le contraste est nette avec une « libération à l’occidento-kurde » (voir Raqqa et Mossoul, etc)
        La vie reprend son cours normal : https://twitter.com/tcsavunma/status/1185272866457210880

        Ah et on vient d’apprendre un nouveau crime de guerre occidental, Hollandais cette fois (ils n’en sont pas à leur premier coup d’essai, on se souviendra notamment de leur participation passive (active ?) au génocide bosniaque par les terroristes serbes) : Une frappe aérienne hollandaise a entièrement rayé de la carte une localité civile en 2015 et provoqué la mort d’au moins 70 civils, dans la « guerre » contre Daesh. Pas d’indignation collective ? Et ces mêmes hypocrites osent critiquer l’opération turque qui elle ne cible que les terroristes, au point de risquer la vie des propres soldats. https://twitter.com/MelvynIngleby/status/1185191020931223553

        • jyb dit :

          @sanayst
          – 2019, effectivement. 3 ans que l’armée turque subit des purges « staliniennes ». Donc pas de mystères quant à son niveau réel. Il faudra entre 5 et 7 ans pour absorber ces purges…donc au mieux l’armée turque est convalescente. Ceci explique cela.
          – Vous me dites que l’armée turque a eu le souci de préserver les vies humaines et c’est tout à son honneur. Et c’est probablement la raison de ses échecs.
          C’est assez simple de mesurer le niveau d’echec des turcs. En effet vos intelligents décideurs avant de lancer leurs opérations donnent un objectif et un délai…objectif en km²…
          paramètres fiables pour étalonner les performances de la force.

        • jyb dit :

          @sanayst
          – Idlib : décembre 2018-janvier 2019, les djihadistes de hts dégagent justement le front national de libération et les turcs du nord est de la province d’Idlib. Les turcs y laissent leurs matériels lourds après accord de reddition avec hts. Dans la foulée, hts se propose d’aider les turcs à lancer une offensive dans le nord e la syrie.
          Pour info : déclaration de al joulani chef d’hts (al qaida!) dans le média admad le 14 janvier 2019.
          Désolé mais tant que la turquie n’aura pas réussi à se détacher des islamo-djihadistes et autres terroristes,
          elle aura du mal à se faire entendre et on lui préférera les terroristes des fds. Tant qu’à faire autant etre allié à des terroristes qui luttent avec nous qu’avec des terroristes qui luttent contre nous.

    • Barfly dit :

      Tu peux nous réciter ta prêche, en attendant, ta grande armée n’obtiendra jamais les objectifs éructés par ton sultan moustachu. Il aura suffit de la menace économique des USA et de 3 drapeaux russes à Manbij pour stopper net cette soit disant invincible armada. Arrêtez de rêver, c’est fini les délires hégémoniques de l’empire Ottoman. Le monde moderne n’est plus propice à ce genre de rêverie… C’est fou comme les gens sont cons de croire encore ces délires nationalistes.
      Reviens nous voir dans 1 mois et tu verras que ton grand rêve « d’annihilation » se sera évaporé comme neige au soleil… de la réalité.
      Et quand bien même tu aurais raison, alors les turcs seraient coupable d’épuration ethnique pour avoir voulu remplacer un peuple par une autre.

      • Sanayist dit :

        Vous avez été lobotomisé par la propagande hystérique anti-turque. Revenez à la réalité. Aucune menace économique ou « quelques drapeaux russes » ne stoppera cette opération. Il y avait des drapeaux américains à la frontière, où sont-ils ? Même si c’était un kémaliste laïc occidentalisé au pouvoir en Turquie, cette opération aurait eu lieu. Les Turcs soutiennent massivement cette opération, tous les partis politiques (excepté celui des terroristes, HDP) soutiennent cette opération. C’est une question qui dépasse Erdogan. En soutenant les terroristes, les américains et occidentaux sont en train de s’aliéner la totalité de la Turquie et ses 88 millions d’habitants. L’anti-américanisme a atteint un stade sévère, proche de l’hystérie paranoïaque, plus de 90% des Turcs considèrent les américains comme l’ennemi absolu, 70% pour la France. Continuez dans cette voie, c’est très bien.

        Il n’est pas question de « recréer l’Empire Ottoman », ça c’est la lobotomie ambiante qui vous a fait avaler ça, il est question de protéger la Turquie de la menace terroriste. La Turquie devrait créer et équiper une armée d’indépendantiste basque à la frontière française, ça calmerait vos délires mégalomaniaques.. ou effectuer des livraisons d’armes aux terroristes corses. Qu’en dites vous ? Ca vous plaraît ? La Corse étant une île, des livraisons clandestines sous-marines d’armes sont faciles à effectuer.. je dis ça je dis rien.

    • albatros24 dit :

      on peut aussi analyser la situation différemment : les turcs se servent comme boucliers des mercenaires arabes, entre islamistes la communication passe bien, et ne se risquent surtout pas en première ligne afin de ne pas avoir à déplorer trop de pertes comme la dernière fois où ils ont laissé tout un tas de carcasses noircies de Léopards sur le terrain face aux microbes kurdes
      Une telle armée que vous décrivez avec un certain emphase (« la totalité de la zone de sécurité de 440km de longueur et 35km de large, serait instantanément transformée en poussière, rayée de la carte et même aplatie sur plusieurs mètres de profondeur sous la roche » ou « une force de destruction que même les américains n’ont pas osé affronter ? La russie va gentillement foutre le camp « ) existe sans doute dans votre esprit , mais( hélas pour vous) pas dans la triste réalité.
      En tous cas vous m’avez fait sourire à vous lire, merci

    • Dresde dit :

      Waw! Le poste le plus debile que j’ai eu à lire sur ce site ! C’est vraie que la Turquie combat Daesh jusqu’à la dernière goutte du pétrole Syrien ! Il me semble que la source de paix turque s’est transformée en flaques d’eau puantes 🙂

    • Gege dit :

      tout va bien dans ta tête ?

    • Math dit :

      Le problème avec les avions, c’est la maintenance. Il faut pouvoir importer les pièces détachées.

      • Sanayist dit :

        Une très grosse quantité de pièces détachées ont déjà été achetées et stockées en prévision de l’ambargo sur l’achat des S-400. Même avec un ambargo total, l’armée turque pourra utiliser les avions pendant 5 années facilement. Le niveau de préparation est très supérieure au précedent ambargo américain qui a eu lieu lorsque l’armée turque a botté les fesses aux terroristes grecs en 1974 à Chypre, lors de l’opération Atilla.

    • Pierro dit :

      Ah, un troll Turc détecté…j’espère que tu habites en Turquie toi, sinon vas-y vite !

    • Dom dit :

      OMG… revoilà mini-sultan et son invincible armée Turque-de-la-mort qui terrorise simultanément l’armée US et Russes… alors qu’elle n’a jamais pu que contenir les Kurdes pendant plusieurs décennies, Kurdes qui n’avait que 1/100ième des moyens militaires de leur opposant.
      Il y a moins d’une semaine vous parliez de ces obusiers T-155 qui allaient volatiliser tous les points durs en une fraction de secondes…. et nous en sommes maintenant à une trêve de 5 jours, qui sera suivie d’une autre… et ainsi de suite juste pour cacher le fait que le coup de bluff de de Erdo-le-frère-mulsulman a échoué…. alors même que les missiles anti-char arrivent dans les mains des Kurdes et que Poutine a signifié la ligne rouge qu’il serait inacceptable de franchir. Traduire: vous le faite et c’est l’aviation qui bombarde vos supplétifs islamistes.

      Encore meilleur, il a réussi l’exploit de réunir Kurdes et Assad. Bravo Erdo, c’était finement joué.

      Votre troll est toujours aussi pathétique quoique distrayant 🙂

      • Sanayist dit :

        Vos connaissances limitées vous empêchent de saisir la réalité du terrain. « L’armée de terre occidentale », aka, les « forces démocratiques syriennes » (Pkk) sont en train de se faire massacrer par l’Armée Nationale Syrienne épaulée par l’armée turque. Ce n’est pas moi qui le dit, n’importe qui qui possède quelques connaissances et un minimum d’objectivité le confirmera : https://www.lopinion.fr/edition/international/syrie-militairement-surestimes-combattants-kurdes-rojava-deroute-200309

        Syrie: militairement surestimés, les combattants kurdes du Rojava sont en pleine déroute

        A J+5 de l’offensive turque, la capacité de résistance des Kurdes du PYD semble être très faible, au point de les contraindre à passer un accord avec le régime de Bachar al-Assad à qui ils cèdent leur terrain

        Les faits – Le président turc Recep Tayyip Erdogan a assuré lundi que le déploiement de l’armée syrienne dans la zone frontalière ne poserait pas de problème à Kobané, ajoutant que son homologue russe Vladimir Poutine avait opté pour une « approche positive ». Erdogan, qui s’adressait à la presse avant une visite en Azerbaïdjan, a par ailleurs promis de faire en sorte que des Arabes s’installent à Manbij et s’est félicité du prochain retrait des 1 000 militaires américains présents dans la région.

        La rapidité avec laquelle le Rojava kurde s’effondre face à l’offensive turque restera sans doute dans les annales militaires. Cinq jours après le début de l’offensive turque, les forces kurdes de l’YPG semblent en déroute, au point que la direction politique du mouvement PYD a été contrainte de faire appel à l’armée de Bachar al-Assad, en lui cédant le terrain.

        Une nouvelle fois, l’image romantique du « guerrier kurde ​» est démentie par les faits. En 2014, déjà, les Peshmergas d’Irak – qui appartiennent à une autre branche politique du mouvement national kurde – n’avaient pas fait de merveilles face à l’Etat islamique. Sans l’impressionnante force de frappe de l’aviation américaine et le soutien des forces spéciales occidentaux, les Forces démocratiques syriennes (FDS) dont les Kurdes de l’YPG forment l’ossature ne sont pas très accrocheuses.

        Avant l’offensive turque, le nombre de combattants des FDS était estimé à 60 000. Combien en reste-t-il ​? Le « ​Système fédéral démocratique de Syrie du Nord ​» – c’est le nom officiel de l’entité politique créée par le PYD – vit sans doute ses derniers jours, même si la situation politique et sécuritaire n’en sera pas stabilisée pour autant. Le film de Caroline Fourest, Sœurs d’armes, sorti mercredi sur les écrans français, prend un goût bien amer.

        Trois axes. Comment procède l’armée turque depuis l’annonce, mercredi 9 octobre en milieu de journée, du lancement officiel de l’opération « ​Fontaine de paix ​» ​? Elle a pénétré en territoire syrien sur trois axes du nord vers le sud, essentiellement autour de deux villes frontalières Tel Abyad et Ras el-Ayn. Les combats se déroulent sur quelques kilomètres de profondeur, guère plus. Une percée plus importante a eu lieu, hors zone urbaine, vers la route M4, le grand axe de communication Est-Ouest du nord de la Turquie, qui est donc désormais coupée.

        Au sol, ce sont essentiellement des miliciens syriens de l’« ​Armée nationale syrienne ​» (ANS), une force supplétive de l’armée turque issue pour une part de l’ancienne Armée syrienne libre (ASL) soutenue par les Occidentaux contre le régime de Bachar. Ils sont encadrés et appuyés par les Forces spéciales turques. Leur progression en ville est assez lente, du fait des pièges et des mines. Autre élément des opérations ​: les frappes d’artillerie ou depuis le ciel par l’aviation turque, y compris des drones armés, qui « ​tapent ​» les convois ou les postes de commandement. Le gros de l’armée turque avec ses régiments blindés n’est pas encore engagé. Ce schéma opérationnel, assez classique, correspond à la manière dont les armées occidentales font la guerre, en sous-traitant le combat d’infanterie à des forces locales.

        Sur place, la situation est encore très mouvante, mais des accords de « ​déconfliction ​» semblent avoir été mis en place sous l’égide la Russie. Là, comme ailleurs, on s’oriente donc vers un partage du terrain entre l’armée turque et l’armée de Bachar el-Assad

        Partage du terrain. L’objectif de l’armée turque est à la fois la destruction des capacités militaire des forces kurdes de l’YPG et la « ​sécurisation ​» d’une zone d’une trentaine de kilomètres de profondeur, en gros jusqu’à la route M4. Au vu de ce que l’on observe, le plan initial turc était d’attaquer au centre des 450 km de frontière entre l’Euphrate et l’Irak, avant de s’en prendre aux ailes. Comme souvent à la guerre, les événements ont bousculé les plans. En déroute, les Kurdes du PYD ont en effet passé un accord avec le régime pour lui livrer les territoires qu’ils contrôlaient jusqu’alors, notamment à l’ouest, dans le secteur des villes de Manbij et de Kobané (Aïn el-Arab, en arabe). Dimanche, l’armée turque et ses supplétifs de l’ANS ont donc réorienté leurs efforts dans ce secteur, avec des moyens du génie permettant le franchissement de la rivière Sajour. Sur place, la situation est encore très mouvante, mais des accords de « ​déconfliction ​» semblent avoir été mis en place sous l’égide la Russie. Là, comme ailleurs, on s’oriente donc vers un partage du terrain entre l’armée turque et l’armée de Bachar el-Assad. Des frictions, peut-être sérieuses, sont évidemment à prévoir, mais la Russie s’active pour les contenir.

        Les opérations sont loin d’être terminées et les forces kurdes de l’YPG pourraient s’orienter vers une tactique de guérilla. Toutefois, la conquête du canton d’Afrin (Nord-Ouest de la Syrie) par l’armée turque, en deux mois d’opérations début 2018, avait montré que la résilience de l’YPG était déjà affaiblie. Les combats contre l’Etat Islamique, en particulier dans le secteur de Raqqa, la « ​capitale ​» de Daech, illustraient les limites de la puissance militaire kurde. Soutenus par l’aviation de la coalition, appuyés par les forces spéciales occidentales et avec l’aide de supplétifs arabes, il avait fallu près de douze mois (novembre 2016 – octobre 2017) aux combattants de l’YPG pour reprendre – de manière en partie négociée – (voir l’article du BBC : https://www.bbc.co.uk/news/resources/idt-sh/raqqas_dirty_secret ) un secteur grand comme le département de la Gironde. En matière militaire, les mythes se heurtent douloureusement aux réalités du rapport de force.

        —–
        « et nous en sommes maintenant à une trêve de 5 jours »
        Cette trêve est une victoire d’Erdogan, les américains ont accepté toutes les conditions turques, c’est presque une capitulation.. encore une fois ce n’est pas moi qui le dit, regardez les journaux ricains. Les terroristes ont 5 jours pour se retirer de la zone de sécurité de 450kmx35km, démanteler leurs fortifications, retirer les armes lourdes. Les américains sauvent leur face, surtout Trump qui est sous pression pour avoir retirer ses soldats de Syrie. Si les terroristes se retirent, la Turquie obtiendra sa zone de sécurité sans faire la guerre, si les terroristes ne respectent pas l’accord et ne se retirent pas, l’opération reprendra. Les américains et Trump pourront dire : « regardez, on a tout fait pour sauver les « kurdes » mais ils ont trahi notre accord, ils ne se sont pas retirés, si ils s’étaient retirés il y aurait la paix, on a fait de notre mieux, blabla ».

    • Max dit :

      des milliers de chars ..? 700 Leopard, à tout casser, le reste c’est des M48 et des M60…

    • fernand dit :

      c’est incroyable qu’un tel post ait pu etre valide, son auteur est franchement a la limite du tolerable.
      ton Satrape ne vaut rien du tout, ton armee non plus, 90% de tes tanks sont des joujous des annees 60, les Turcs sont des grandes gueules mais ton pays va s’effondrer sur lui meme car la minorite Kurde aura bientot atteint la taille critique pour fragmenter ton pays facon Traite de Sevres.

    • Yankev dit :

      Merci pour cet instant de poilade 🙂

    • Aymard de Ledonner dit :

      Baahh pour le moment les russes sont à Manbij et les supplétifs de l’armée turque attendent devant bien gentiment. Moi je dis ça je dis rien…..

    • Carin dit :

      @saynelist
      Calmez vos ardeurs… vous pensez vraiment annihiler les USA dans « une guerre totale »?
      Vous n’êtes même pas foutu de réaliser vos désirs avec ces branquignols de FDS, une semaine… ça fait même plus d’une semaine que vous êtes coincés dans le centre ville d’une toute petite ville aux portes de votre frontière… au point que vous utilisez déjà les grands moyens…
      mon pauvre ami, si vous êtes en soins, je vous invite vivement à ne surtout pas arrêter votre traitement… si non… faites vous faire une prescription… et une sévère comme dirait l’autre.

      • Sanayist dit :

        Une attaque américaine contre la Turquie provoquerait la fin du régime américain en tant que pays. J’ai déjà expliqué la situation pour Rasulyan dans le post pour « jyb » et parlé du réseau de tunnels et des maisons civiles. La Turquie mène une opération anti-terroriste humanitaire, pas une guerre d’extermination dans le style russe ou assad. Vous êtes dérangé mentalement pour insinuer une telle chose. Allez retournez jouer dans votre bac à sable.

    • Nauatg dit :

      C est drôle comme l on est censuré qd on s insurge contre Erdogan mais comme la parole est totalement décomplexée pour un turc qui demande le génocide d un peuple…..
      Comme quoi le nazisme islamiste terrorise nos petits bobos de journalistes jusqu’à leur faire perdre tout discernement… C est fantastique.

      • Sanayist dit :

        Vous pouvez detester Erdogan, le haïr, c’est votre droit absolu. Erdogan est le De Gaule de la Turquie. Mais évitez les insultes. Est-ce que j’ai insulté quelqu’un ? Non. Je vous rappelle que le PKK est une organisation terroriste reconnue par la France, donc j’ai le droit de parler d’eux comme des terroristes car c’est ce qu’ils sont.

        « décomplexée pour un turc qui demande le génocide d un peuple »

        Le niveau de lobotomisation d’un occidental moyen devient dangereux, des guerres ont été provoquées pour moins que ça. Vous voulez voir un génocide ? Les Ouighours en chine, dans les camps de concentration et d’extermination.

        « le nazisme islamiste terrorise nos petits bobos de journalistes jusqu’à leur faire perdre tout discernement… »
        Le propriétaire de ce site participe activement au lynchage médiatique et à l’hystérie collective anti-turque en publiant tous les jours des articles à charge contre la Turquie (au point de relayer des accusations d’utilisation d’armes chimiques) sans même vérifier les faits. C’est son site il fait ce qu’il veut après tout. Donc je pense plutôt que vos capacités de discernement sont limitées.

        • Pascal (l'autre) dit :

          « Vous pouvez detester Erdogan, le haïr, c’est votre droit absolu. Erdogan est le De Gaule de la Turquie. Mais évitez les insultes. Est-ce que j’ai insulté quelqu’un ?  » Justement si! Comparer le Général de Gaulle avec votre président c’est une insulte envers la mémoire du Général. (De plus vous n’êtes même pas foutu d’écrire correctement son nom)
          « Le niveau de lobotomisation d’un occidental moyen devient dangereux, des guerres ont été provoquées pour moins que ça. Vous voulez voir un génocide ? Les Ouighours en chine, dans les camps de concentration et d’extermination. » Tiens les chinois ne sont plus vos potes, comme les russes? A ce régime cela va être Turquie vs le monde entier! (attitude tout a fait représentative d’une certaine paranoïa) En matière de lobotomisation la vôtre vaut son pesant de cacahuètes! Vous donnez l’impression que l’on a utilisé une perceuse en mode percussion!
          « Donc je pense plutôt que vos capacités de discernement sont limitées. » Vous admettez que nous avons ! Par contre pour vous…………………………….. j’ai beau chercher…………………………………..

    • Czar dit :

      « nom de Dieu bordel.. la Turquie a débuté cette opération en s’étant préparée pour tout scénario, y compris une guerre d’extermination et d’ANNIHILATION TOTALE avec le régime américain.  »

      c’est marrant, j’ai l’impression d’entendre l’un des dirigeants trucs avant la première guerre balkanique, juste avant que les Serbes leur défilent sur la gueule.

      la distorsion entre la façon dont les trucs s’estiment et leur poids réel pour le reste de la planète est un..; truc pour le coup, qui n’a jamais cessé de me fasciner.

      l’islam doit jouer un rôle dans ce phénomène de clodo se voyant maharadjah, mais le chauvinisme religieux joue un rôle nettement moins prégnant que chez les maghrébins dans la construction identiaire. le réflexe « we wuz ottomans »(shakouille) jouant une plus grand rôle dans ce narcissique hors toute mesure.

      • Czar dit :

        (bon en même temps il est marrant Sanysett, et puis ils laisse aux trolls tching-tchong le temps d’arriver pour défendre l’honneur des porde-aviongs zhinois.

    • Pascal (l'autre) dit :

      « Si l’armée turque le voulait, la totalité de la zone de sécurité de 440km de longueur et 35km de large, serait instantanément transformée en poussière, rayée de la carte et même aplatie sur plusieurs mètres de profondeur sous la roche. »
      Un tel niveau de propagande est admirable, même pendant la deuxième guerre mondiale je doute que la propagande de Goebbels était aussi caricaturale!
      « La russie va gentillement foutre le camp » En voila des manières de traiter son fournisseur d’armes en attendant les armes suprêmes que vous allez mettre en service! Même Darth Vador et l’Empereur Palpatine en tremblent d’effroi dans leur étoile noire!
      « Mais l’armée turque avance avec une extrême minutie pour éviter toute perte civile » Vous êtes bien parti pour être désigné pitre de l’année!
      « y compris une guerre d’extermination et d’ANNIHILATION TOTALE avec le régime américain. Au final les ricains eux même ont dit plusieurs fois qu’ils ne peuvent et ne feront pas la guerre contre la Turquie pour leur supplétifs nazis kurdes » Traiter les kurdes de nazis en parlant de guerre d’extermination et d’annihilation totale ! Vous auriez pas un peu abusé du raki? Remarquez vous n’avez pas encore parlé de « solution finale » mais au train ou vont vos diatribes!

      « plus de 700 terroristes ont déjà était transformé en engrais, rendu à la terre. » Quelle poète! Si Stéphane Marie arrête un jour la présentation de « silence ca pousse! » vous pourrez le remplacer vu votre expertise en matière d’amendements des sols.

      « Un délais de quelques jours sera probablement accordée à la russie pour retirer ses soldats, » Quelle mansuétude, quelle magnificence! Néanmoins je demande à voir!

      « ensuite l’armée turque exterminera les terroristes assadistes et kurdes sans pitié jusqu’au derniers terroristes, jusque dans les chiottes si il le faut,  » C’est beau comme du Vladimir quand il parlait en termes peu « diplomatiques » des terroristes tchétchènes!
      « bloquer l’importation des tomates turques » Il y a la guerre du pétrole, la guerre de l’eau et bientôt en exclusivité la guerre de la tomate.

      Sinon les chevilles ca va?

    • Plusdepognon dit :

      @ Sanayist
      Déjà il n’y a que 18 000 soldats turcs avec artillerie et drones, avec 30 F-16 qui se planquent derrière leurs chiens de guerre djihadistes qui font le sale boulot…

      Et ensuite, Erdogan a appelé tout le monde : USA, Russie, Iran, Syrie et même… l’ONU.
      Tout cela pour parquer 3,5 millions de réfugiés dont les turcs ne veulent pas, pas plus que les pays voisins.
      Il ne faut pas se fier à la télévision: on ne peut pas y dire la vérité, il y a trop de gens qui la regardent.

  9. petitjean dit :

    et on va bientôt nous parler d’attaque chimique et de l’emploi d’obus à uranium appauvri ???!!!!
    et, en attendant, Erdogan va se rendre à Moscou
    et si, on veut bien approfondir, on peut parler de succès du plan gagnant-gagnant-gagnant-gagnant pour le nord-est de la Syrie
    ben oui, faut approfondir !
    ça vaut le coup de lire cette analyse :
    https://www.moonofalabama.org/2019/10/the-win-win-win-win-plan-for-syrias-northeast-succeeds.html#more
    https://lesakerfrancophone.fr/succes-du-plan-gagnant-gagnant-gagnant-gagnant-pour-le-nord-est-de-la-syrie

    « Toutes les personnes concernées reconnaissent qu’il s’agit d’une situation gagnant-gagnant-gagnant-gagnant. Erdogan a pu montrer qu’il luttait contre les terroristes du PKK et bloquait leurs tentatives de devenir un proto-État. Trump a pu tenir sa promesse électorale de retirer les troupes américaines intervenant inutilement à l’étranger. La Syrie a reconquit son nord-est et les importantes ressources économiques situées dans cette région. La Russie a acquis un prestige mondial et une influence supplémentaire au Moyen-Orient. » (….)

    Tout le monde est content sauf ……………………

  10. Edouard dit :

    Vu que les turcs se sont lancés dans cette opération en faisant fi des autres pays, je ne pense pas qu’ils vont se lancer dans la guerre « propre ». Donc ils font la guerre à fond et y mette les moyens. D’autant plus que pour eux, vraisemblablement, un civil kurde est un terroriste potentiel. Donc tant qu’à faire. Oui, je sais c’est cynique. Mais la guerre est cynique.
    Et puis l’avantage pour Erdogan, c’est qu’à la différence de la France, des ONG n’iront pas porter plainte parce qu’1 civil kurde à été tué. Non, ça c’est pour les pays occidentaux qui en sont des machines à sous.
    Donc il y aura les protestations de rigueur … « avec les mots les plus fermes » et puis c’est tout.

  11. https://www.youtube.com/watch?v=gNdznBSOR0I

    Je salut l’incroyable conférence de Patrice Franceschi, sur la situation de la guerre contre l’état islamique fin 2018. Et où il nous dit qu’après 2019 la situation pour les kurdes risque d’être incertaine. Aujourd’hui personne n’est capable de donner une explication sur la trahison envers ceux qui ont permis d’épargner des soldats français, car si les kurdes n’avaient pas été au front contre les djihadistes, qu’aurions-nous fait. Mais je crois que faire la guerre, et je ne parle pas ici d’un petit assaut de 20 djihadistes extrêmement sporadique comme on peut le voir au Mali, la guerre urbaine où les combats se déroulent 24/24h, n’est plus dans nos moyens moraux. Comme si nous avions oubliez les plus de 250 morts français tués dans l’hexagone et ailleurs, au nom de l’idéologie de l’état islamique. Donc on joue au con, comme si certains s’arrangeraient bien d’un retour au terrorisme en France, comme si notre armée était intellectuellement pied et poing liés… Nous savons tous que la Turquie est beaucoup trop ambigüe vis-à-vis de l’état islamique pour accepter de les laisser tuer impunément des kurdes. En tout cas voilà, on ne doit pas se tromper d’ennemi, j’espère que cela n’est pas trop difficile à comprendre pour nos élites en uniforme…

    • Xaintrailles dit :

      Merci pour ce lien.
      N.B. 1 – «  Je salue », verbe saluer, premier groupe, présent de l’indicatif, première personne du singulier. Niveau cours élémentaire.
      N.B. 2 – Vous n’êtes pas censé ignorer que le chef des armées est le Président de la République ( article 15 de la Constitution ). Inutile de vous emporter contre les élites en uniforme donc… même si certaines sont chargées de le conseiller.

      • J’ai vu en me relisant, pas la peine de tenter de faire diversion sur une faute d’étourderie, car le jours où les gosses de l’école élémentaire auront autant étudié sur la guerre, faudra qu’il replace plus de la moitiés des gradés de l’armée française. Bon allez maintenant, essayez d’émettre un avis sur la situation plutôt que de faire le timoré courroucé sur une faute d’orthographe, et que si vous étiez un peu plus pertinent intellectuellement, vous en auriez déduis après avoir lu le poste, que c’était secondaire et peu important par rapport au sujet traité ici. Je m’emporte, mais vous vous êtes incapable de porter une opinion et encore moins d’avoir une vision objective, bref vous êtes superflue, même si vous avez la meilleur orthographe du monde. Je préfère avoir une orthographe de cours élémentaire, qu’une de ne pas avoir une opinion personnel , ni courage pour l’exprimer. Mais bon, après tout j’imagine que le terrorisme est déjà un lointain souvenir pour vous maintenant que l’EI a été détruite par les kurdes, faut dire que les combats sont restés éloigné de l’armée française, donc cela ne restera pas des combats qui resteront dans les annales de nos élites en uniformes… Bien que, l’attentat à la préfecture de police est venu nous rappeler que c’était pas complètement fini… Ah pardon, on me dit dans l’oreillette que ce n’était pas un terroriste… Ouais c’est ça, chauffe Marcel!… Et un deuxième 11 septembre vient d’être évité en France? Houlà nos élites sont en train de complètement déjantés là?! Excusez moi de vous avoir adressé la parole, et de vous laisser à vos affaires turques, mais faut que je me retire, je dois trouvé un navire pour rejoindre Londres rapidement…

  12. Thierry HENRY dit :

    Notre Président donnera-t-il l’ordre à sa Flotte de bombarder la Turquie, pour la punir de ces exactions ?

  13. didixtrax dit :

    Les Turcs affirment qu’une attaque chimique serait en préparation pour leur en faire porter le chapeau. Comme l’ASL(aka ANL) est spécialisée la-dedans mais qu’elle est désormais à leur service, je me demande s’il n’y a pas friture sur la ligne ; ils n’ont qu’à pister les Casques-Blancs-qui-ne-sont-que-des-secouristes, ça pourrait les « éclairer »

  14. Nauatg dit :

    On en est déjà a utiliser ces armes et à pleurnicher pour un art 5…… Les cornes c est pas que derrière un micro Mr le nazislamiste du Bosphore.
    Pauvre type sans face

  15. Auguste dit :

    Accord aujourd’hui à Ankara entre les US et la Turquie.Nouvelles sanctions supprimées,Cessez le feu et 120 h pour le retrait des Kurdes sur une bande de 20 miles (32 km) sur toute la frontière turco-syrienne.Si dans 120 h les Kurdes ne se sont pas retirés,Erdogan peut continuer sa guerre,sans sanctions de la part des US.Collaboration sur le terrain Turco-US pour le respect de l’accord et la collecte des armes lourdes kurdes.Trump se félicite de l’accord et remercie Erdogan.
    Les YPG sont évidemment contre c’est accord,mais comme on ne leur a pas demandé leur avis….

    • Auguste dit :

      C’est Al Jazeera,mais les termes de l’accord sont également sur un autre site.
      https://www.aljazeera.com/news/2019/10/turkey-military-operation-syria-latest-updates-191017051518215.html

    • Xaintrailles dit :

      Je croyais qu’Erdogan ne voulait parler qu’à Trump. Celui-ci s’enfonce encore un peu… cela me fait penser à un accord entre marchands de tapis, dommage qu’il y ait aussi des bombes ! Que va dire Poutine à Erdogan maintenant, durant ces 120 heures ? Les kurdes seraient « contents », d’après Trump ?

    • albatros24 dit :

      Et le gouvernement du pays envahi de la Syrie : qu en dit il ?

    • vrai_chasseur dit :

      Cessez-le feu qui va vite voler en éclat…
      Les F16 turcs continuent le bombardement de Ras al Ain depuis Diyarbakir, mais prennent apparemment grand soin de ne pas franchir l’espace aérien syrien pour ne pas se confronter aux Su-35 russes présents sur zone en patrouille de combat.

    • Auguste dit :

      Trump donne à Erdogan une bande de sécurité de 32 km.Poutine seulement 5 à 10 km.(provisoire).Qui va gagner?
      Assad en appelle à stopper les Turcs par tous les moyens, et en même temps, un de ses fidèles nous dit qu’il est hors de question qu’il y ait un Kurdistan en Syrie,comme en Irak.Il va stopper les Turcs avec quoi,sans les Kurdes?.Avec son armée « Brancaleone » équipée de bétaillères et camionnettes de chantier?

      • didixtrax dit :

        n’empêche que son armée a fait mouvement avec une rapidité remarquable, même si certains éléments étaient à proximité. Après l’accord avec les Kurdes, elle a pu occuper la plupart des points/villes importants avant les Turcs qui n’étaient eux aussi pas loin et avaient préparé leur coup. Les armements lourds sont aussi arrivés sur zone.

        • Auguste dit :

          L’armée d’Assad avance parce que les Russes l’accompagnent.Là ou elle n’a pas eu l’appui des Russes,elle a reculé.

    • didixtrax dit :

      bof, surtout de la com’ ! les termes sont suffisamment imprécis pour que chaque partie les interpête à son bon vouloir. Ca commencent déjà avec les YPG qui considèrent que l’accord ne porte que sur la zone actuellement « tenue » par les Turcs, tandis que les Turcs devraient considérer qu’il s’agit de toute la frontière nord, conformément à leur annonce à l’ONU. Par ailleurs quid des forces russes et syrienne déjà présente. Et puis les Kurdes pourraient mettre en oeuvre l’accord avec Damas et porter l’uniforme syrien.

      bref, de la diplomatie à vocation de politique interne turc et US. Mais si ça calme le jeu et sauve des gens, tant mieux.

  16. Jeannino dit :

    #nukeankara

  17. Claude dit :

    Armée turque ? Les ex ASL à la télé plutôt, tiens les amis de Fabius et Hollande.
    Dure réalité.

  18. jyb dit :

    erreur de communication d’erdogan : son annonce de relocaliser des millions de syriens dans sa zone tampon a souder les communautés syriennes entre elles. Dans une situation économique et sécuritaire déjà précaire, ces mouvements de population seraient une véritable agression. Ajoutons que l’exemple du canton d’afrin que les turcs laissent aux mains de milices mafieuses
    n’est pas pour arranger les choses.

    • Bozkurt23 dit :

      Quelles communautées ? Les arabes syriens ont été virés par les kurdes du ypg.. Les syriens de Turquie vont rentrer chez eux

    • Auguste dit :

      En attendant Erdogan fait école.Le Drian a dit sur BFM que la France se tournait vers la Russie,compte tenu de leurs intérêts en commun dans la lutte contre le terrorisme.Il a fallut que Trump dise qu’ils se démerdent avec leurs guerres,que lui était à 12 000 km,pour qu’on s’en rende compte?.
      On peut dire ce qu’on veut d’Erdogan,mais il a obligé certains à s’acheter une paire de c……

  19. albatros24 dit :

    Au fait, quelqu un a des infos sur les mesures de protection prises par notre Gouvernement pour protéger nos forces spéciales en Syrie ?

    • Bozkurt23 dit :

      Vos forces spéciales ont quittées la zone ça fait longtemps

      • Pascal (l'autre) dit :

        « Vos forces spéciales ont quittées la zone ça fait longtemps » Pouvez vous citer des sources fiables et non « dirigés » ou est ce le fruit de votre éternelle mauvaise foi?

    • Auguste dit :

      Le Drian a dit à Bagdad que la « coalition »,malgré la défection des USA,devait rester.Les FS,je ne sais pas et personne ne doit le savoir.Mais on peut supposer que certaines ont passé la frontière et d’autres sont restées sur le terrain pour voir comment se démerde Erdogan et faire causette avec la population.???

  20. Fred dit :

    Israel l a fait et n pas pas été sanctionné, c est lebpb de ces nations comme israel et les us qui crée des précédents en violant le droit international empêchant de sanctionner ceux qui feront pareil.

  21. MAS 36 dit :

    Hélas c’est la guerre avec toutes ses horreurs. Quand on veut gagner c’est la guerre totale, il n’y a pas de demie-mesure. Après les procès de Nuremberg des lois ont été mises en place, après les massacres des Balkans et en Afrique création du Tribunal Pénal international (CPI) . Nous voyons son pouvoir de dissuasion.

    Qu’on le veuille ou non la population civile est devenue un enjeu pour faire plier l’ennemi. Malheur à elle dans tous les cas. Ce n’est pas prêt de changer.

  22. Bozkurt23 dit :

    Ce sont de fausses accusations, et les médias le savent très bien !!!

    • jyb dit :

      @bozkurt23
      oui comme ahrar al sharqiyas ( milice pro turque) qui a « libéré » ou « kidnappé’ des familles de daesh, pour les rançonner.
      vieille tradition du gangsterrorisme turque.