CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

 

SCORPION : Le blindé multi-rôles léger Serval effectue ses premiers essais avec succès

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

64 contributions

  1. Alain d dit :

    Quand on compare l’usine a gaz bricolée proposée par Rheinmetal aux Etats-Unis, et qu’on scrute les design des Jaguar et Griffon, on peut se dire qu’on n’est pas si mal logé.
    https://www.youtube.com/watch?v=SeRgT_OFH7I
    Des technologies de pointe, peut-être, mais sur une architecture has been !
    Pour la furtivité, faudra repasser, et pour la protection, autant avoir des blindés à roues bien plus rapides et habiles.
    Ceci étant les Abrams sont des grosses usines à gaz par vraiment furtives. Donc les bouses allemandes s’intégreront bien.

  2. Albatros24 dit :

    Reste plus qu’à le tester en Afrique dans la BSS…
    15 à 17 T, il a un blindage résistant au 7.62
    Aérotransportable (2 par A400M ?)
    Il n’est pas amphibie je crois.
    le VAB l’était
    Au moins il est fabriqué en France par des boites françaises
    Il va rester en service 40-50 ans…

    • dolgan dit :

      Les Vab ne sont plus amphibie. on a préféré ajouter du Blindage.
      .
      A part les VHM, je crois pas qu’on ait encore des véhicules amphibie. Est-ce qu’on en a déjà ressenti le manque? (possible, mais j’ai pas souvenir)
      .
      40 ans, c’est la durée de vie attendue de ce type de matos.

      • lym dit :

        Le VAB parti de 13T qu’Archimède faisait encore flotter a pris 5T avec les années soit +38%.

        Si celui là en fait autant, il faudrait avec cet ordre de grandeur de marge d’évolution que la base soit d’ors et déjà dimensionnée pour encaisser 21 à 23T, soit 1/2 char lourd actuel ce qui est énorme. Ce serait donc bien que les prototypes à venir s’allègent, mais la forme de fourgon blindé ne favorisant pas les déviations de souffle/projectiles c’est peu probable, sauf à en changer: On semble ici avoir privilégié le ratio volume intérieur/extérieur aux dépends du poids pour le niveau de protection visé.

        Si France-Stratégie, huileuse bien connue des rouages de Bercy, applique à ce véhicule à 4 roues son projet de taxe au poids destiné à lutter contre la plaie des SUV… ouille: 5€/kg entre 1.3 et 1.5T, puis 10€ au delà ça fera 136k€, sans compter le malus CO2 anecdotique en comparaison!

        On n’en vendra donc pas forcément une version civile… aux Corses pas tranquilles… mais veillant à la tranquillité de leurs ballades insulaires, à l’image des sud’af avec le Marauder qui fut la vedette remarquée d’un épisode mémorable de Top-Gear:
        https://www.guideautoweb.com/articles/18558/marauder-armored-vehicule-top-gear-nous-l-a-fait-connaitre/

        D’ailleurs, niveau forme, ce dernier ne singe pas vraiment le transport de sacs de billets…

    • Blondin dit :

      le VAB était amphibie, mais il y a longtemps ! il a perdu cette capacité en prenant du poids, les modernisation successive lui en on fait prendre pas mal. D’ailleurs il semblerait qu’une nouvelle vague de retrofit, type VAB Ultima, soit en vue…

  3. R2D2 dit :

    « Ces essais se poursuivront en 2020. Ils devront notamment permettre de « caractériser » l’usure du blindé grâce à des tests de vieillissement accéléré, devant correspondre à plusieurs années d’utilisation. »
    Ah? Ils vont l’envoyer au Mali? :-p

  4. Durandal dit :

    J’espère qu’il résiste a un IED.

    • Mouandal dit :

      C’est un blindé leger 😐 il ca ne ressiste pas a de la 12.7

      • Durandal dit :

        La 12,7 c’est chez nous, par contre vu la sur abondance de technicals avec ZPU j’espère qu’il résiste au 14,5.
        Et pour moi ce truc doit également résister au ZSU 23mm car la aussi ils abondent, mais j’imagine que ce n’est pas le cas… ?

        • Plusdepognon dit :

          @ Durandal
          Ce sont des calibres redoutables pour un blindé léger. Ils passent à travers…

          C’est pour cela que nous comptons sur les appuis, les hélicoptères, les avions…
          Lorsque les barbus ont fait l’erreur de descendre sur Bamako en 2013, les copains était contents que l’ALAT soit passée , ainsi que les avions…

          Ça n’aurait pas été la même limonade, car dans les médias ça a eu l’air d’être une ballade de santé. Ce n’en était pas une…

    • Carin dit :

      @durandal
      À 17 tonnes le bestiaux… il va falloir en mettre du produit dans l’IED!! Parce que ça doit faire une sacrée carapace. Surtout qu’aujourd’hui c’est sur le dessous que se porte le plus gros de la protection.

    • dolgan dit :

      Sur les terrains à haut risque d’IED, on verra plutôt les Griffons ou les VBCI.
      .

    • Auguste dit :

      Tout dépend de la charge du IED.

      • Vinz dit :

        Oui un ied c’est vague ; entre une ou deux grenades enterrées et un lot d’obus de 155, l’effet n’est pas vraiment le même.

    • nexterience dit :

      Vu son tonnage en comparaison d’un Aravis, il sera stanag 4/4/4…

    • John dit :

      – VBMR: STANAG 4569 Niveau 4
      (protégé contre le tir d’armes automatiques utilisant des balles perforantes d’un calibre 14.5mm à une distance de 200m. Le véhicule est également protégé contre l’effet de souffle des mines terrestres et engins explosifs improvisés d’une puissance de 10 kg en dessous des roues et de la coque)

      Pour plusieurs raisons, je pense que le Serval aura le même niveau de protection.
      Le poids d’un véhicule militaire augmente bcp à chaque essieu ajouté.
      Si on s’intéresse à d’autres 4×4 comparables on se rend compte qu’ils atteignent les standards STANAG IV à partir de 14-15 tonnes. Probablement qu’au vu de la menace, le principal est une protection IED efficace.

      Mais je n’ai pas trouvé d’info officielle.
      https://www.armyrecognition.com/united_arab_emirates_wheeled_armoured_vehicles_uk/rila_mrap_4x4_apc_wheeled_armored_personnel_carrier_iag_data.html
      (exemple similaire. Plus lourd, mais plus d’emport.

  5. Dimitri dit :

    J’adore vraiment le design de ces vehicules, mais leurs masses me gêne vraiment. 17 tonnes pour un blindé léger, soit 2 par A400m. Il va en falloir des aller retour pour un déploiement d’urgence à plusieurs milliers de kilomètres.

  6. dompal dit :

    J’avoue avoir un peu de mal à comprendre cette multiplication de vhl dans l’AT !?! 🙁

    Pour remplacer la P4 il y aura 3 vhl (Ford Ranger, VT4, Technamm Masstech T4) et autant pour remplacer le VAB (VBCI, VBMR griffon et serval) !!!!

    C’est sûr que ça va simplifier le job des mécanos………! 🙁 🙁 🙁

  7. Grosminet dit :

    Le T4 est un « crash program » don’t le but ÉTAIT de palier PROVISOIREMENT le vide, en attendant le Vt4….

    500 exemplaires dont l’entretien et les pièces sont assurés par le « constructeur » (Technamm) lui même….

    Vbci, Griffon et Jaguar partagent sûrement beaucoup plus d’éléments qu’on ne pense, surtout niveau moteurs/boîtes/ponts

  8. Alex dit :

    VBMR-L, un truc entre le VBL et le VAB ?… certainement pensé pour l’A400M capable d’en soulever seulement deux sur 4500 km sauf erreur. Juste, l’impression de contempler du matos déjà dépassé car ça m’étonnerait que cela soit prévu pour de la « forte intensité » à moins qu’ils puissent remplacer les hélicoptères Puma en lutte antichar…

    • dolgan dit :

      Le VBMR remplace le VAB pour l’essentiel de la fonction transport d’infanterie. Mais très peu sur les fonctions spécialisées.
      .
      Le VBMR remplace le VAB (et sans doute pour partie les VBL/PVP) sur les autres fonctions spécialisées et un peu sur la fonction transport d’infanterie. Il permet aussi de limiter l’empreinte logistique sur les déploiements où le niveau de protection du VBMR n’est pas utile.
      .
      Le VAB aujourd’hui, ça doit tourner autour de 30 versions. Faut garder ça en tête.

    • John dit :

      Ce sont des véhicules de transport de troupe… Pas des véhicules de combat d’infanterie.
      Donc ils n’ont pas vocation à aller au contact de chars / canons russes ou peu importe le pays.
      Il s’agit de véhicules qui permettent une protection suffisante face aux menaces actuelles.

      Le VBCI qui lui est un véhicule de combat d’infanterie est sensé résister à plus, des obus de 30 mm sur la face avant.
      Et l’EBRC lui aussi est un véhicule de combat et donc résistant à bien des calibres, STANAG 4 sur 360°.

      Maintenant, si vous regardez à la masse idéale pour faire du combat de haute intensité / combat urbain, vous ne passer plus de pont…
      Le remplacement du Bradley (M2/M3) a déjà vu 3 projets. Le 2e projet commencé en 2010 a vu la masse du blindé sur chenilles atteindre… 64-70 tonnes pour GD, et 70-84 tonnes pour BAE. Soit plus lourd que des tanks actuellement. La projet a évidemment été annulé.
      https://en.wikipedia.org/wiki/GCV_Infantry_Fighting_Vehicle
      Et cela explique aussi pourquoi les USA s’intéressent maintenant à un char léger. Le char léger (donc moins bien armé) a pour objectif d’amener de la puissance de frappe rapidement par les airs. Et aussi amener de la puissance de frappe « légère » en asymétrique éventuellement, moins cher que des missiles.
      Bref, la raison pour laquelle la haute intensité n’est pas réellement considérée c’est parce que la France a la dissuasion nucléaire. Et les pays qui seraient réellement un problème en symétrique sont des puissances nucléaires. Face aux autres il y a encore une domination technologique, et il y a les alliances.

      • PK dit :

        « Et cela explique aussi pourquoi les USA s’intéressent maintenant à un char léger. Le char léger (donc moins bien armé) a pour objectif d’amener de la puissance de frappe rapidement par les airs. »

        Les Américains sont en train d’inventer… les VDV 🙂

        Pas mal pour des Russes soi-disant hors du coup !

  9. Alex dit :

    Ouais bon ben genre, la Jeep du futur version transport en commun…

  10. Wanwan dit :

    « Il se déclinera en plusieurs versions : Véhicule Patrouille Blindée [VPB] (…) » Doit-on comprendre qu’il remplacera à terme le VBL ? (Question d’un ignorant en la matière) 🙂

  11. Gégétto dit :

    J’ imagine qu ‘après la première exposition au feu de l ennemi ( gros calibre, RPG) on s apercevra qu il faut une protection additionnelle,idem pour les Griffon .

    • Durandal dit :

      La grille (slat armor) me semble pourtant pas mal pour les projectiles a faibles vélocités, RPG et ancien ATGM.

  12. Plusdepognon dit :

    Rectification :
    489 « Serval » livrés d’ici 2025 .

    978 « Serval » d’ici 2030…

  13. Lechavenois dit :

    à tous.
    .
    Bonjour, l’un d’entre vous a t il des infos fiables sur les prix (1) de ce véhicule ?
    .
    ( 1) prix de vente + coût du mco

  14. Grig dit :

    PvP améliore casse tête pour mecano

  15. Sempre en Davant dit :

    Un TRM 4000 avec un gilet frag.
    C’est déjà un mieux!

  16. werf dit :

    Pour moi, les seuls tests qui comptent c’est la résistance aux IED des prototypes. On va attendre que le véhicule soit dans sa phase finale de certification pour y penser. c’est un non sens, oui, il faut sacrifier plusieurs prototypes pour cela. Ces essais de franchissement et climatiques me font doucement rigoler, au prix de l’engin, c’est normal, qu’il puisse passer partout, même dans 1 mètre d’eau…

    • FredericA dit :

      @werf : Test totalement inutile sauf à vouloir gaspiller du temps et de l’argent. Vous trouverez TOUJOURS un IED qui viendra à bout sur Serval, du Griffon, du VBCI, etc., etc. Tout dépens de la puissance de l’IED.

    • John dit :

      Pourquoi attendre la fin? Parce qu’aujourd’hui les simulations informatiques permettent de faire ces tests de manière très précise, il est possible de les répéter encore et encore pour trouver LE(s) point faible. Et à partir de ça, il sera possible de faire un essai pertinent.
      Ensuite, pourquoi est-il inutile de faire tout cela avant la fin?
      Parce que les changements sur le reste du véhicule ont un impact sur les efforts dans le châssis et cela impacte aussi la résistance aux IED.
      Ce genre de conception est un processus itératif où chaque nécessité implique une conséquence qui requiert de réévaluer un élément, … etc
      De plus, les protections anti IED viennent se fixer au châssis. On sait comment blinder un véhicule, on l’a déjà fait sur des modèles initialement non conçus pour ce rôle. Mais ici, ils sont conçus pour ce rôle donc pas de souci. Si la base n’est pas saine dans sa capacité de franchissement, et dans sa tenue de route, bref ce qui en fait un véhicule qui répond à ses besoins il ne sert à rien de l’exploser puisqu’il ne correspondra pas à sa version définitive.
      Donc oui, c’est le premier élément à vérifier. La protection vient par dessus ces capacités en tant que véhicule. Et la protection balistique a une conception relativement simple, ce qui est compliqué c’est la conception des matériaux de protection, et leur assemblage. Mais cela se teste avant.
      Ensuite, il est encore possible de tester la conception complète de la protection balistique sans l’installer sur le véhicule avant de la faire exploser.

      Mais sinon je vous recommande de postuler en tant qu’ingénieur chez Nexter qui fait vraiment un travail de m. Heureusement que c’est les Allemands qui dirigent le projet de char du futur.

      • John dit :

        P.S. A titre comparatif, un gilet par balle sera testé avec des tirs, mais pas avec une personne qui le porte. Bah ici c’est pareil.
        Et donc oui, le test ultime c’est le test grandeur nature. Sauf que ce dernier test est juste pour faire plaisir au client, car si les tests avant sont bons, les ingénieurs savent que la solution fonctionne.

  17. Belzébuth dit :

    Aravis et Sherpa ont été mis à la disposition des forces spéciales à cause du retard des défauts sur le véhicules livrés.
    https://lemamouth.blogspot.com/2019/07/deja-le-30e-et-dernier-vps-2-livre.html

    http://www.opex360.com/2017/02/09/les-25-premiers-vehicules-lourds-des-forces-speciales-ont-ete-livres/

    http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2016/01/07/450-nouveaux-vehicules-pour-les-forces-speciales-mais-seulem-15418.html

    Ça montre quand même qu’en planification et en savoir-faire, que ce soit chez nous ou dnas l’industrie française, il y a eu de la perte en ligne…

  18. Alex dit :

    Bla, bla, bla, heureusement que nos « boys » puissent compter sur l’ALAT avec les couilles gonflées à l’hélium !…