CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

 

Pour ses blindés dédiés au maintien de l’ordre, la Gendarmerie mobile fera du neuf avec du vieux

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

65 contributions

  1. Clavier dit :

    Je ne vois pas pourquoi le moteur à l’arrière est indispensable ! Ils vont relancer la Dauphine chez Renault ?
    Le seul véhicule utile est celui doté d’un canon à eau……
    Mais visiblement personne ne veut se mouiller !

    • Lechavenois dit :

      à Clavier :
      .
      « ….vois pas pourquoi le moteur à l’arrière est indispensable ! …. »
      .
      Moi non plus, je ne comprend pas cette exigence d’avoir un moteur central_arriere.
      .
      Grand nombre d’équipements roulants disposant d’une lame, ont un moteur à l’avant !
      .
      Si un  » spécialiste  » pouvait nous expliquer pourquoi une telle aversion pour un moteur à l’avant pour un véhicule blindé de gendarmerie ?

    • Plusdepognon dit :

      @ Clavier
      Les barrages et les projectiles des DOM TOM ne sont pas aussi bon enfant que ce qu’on trouve en métropole.
      Détruire rapidement certaines barricades a toujours été l’objet du choix du VRBG et a joué un rôle important dans la décision de procrastination (il est tellement bien pour ça , on va pas le changer… lié avec le manque de crédits= situation présente).

      Sinon, pour la disposition de la lame et du moteur, lire « jean la gaillarde » à la fin des commentaires :
      http://www.opex360.com/2019/05/18/les-vieux-vehicules-blindes-de-la-gendarmerie-remplaces-par-des-vab-modifies-pour-le-maintien-de-lordre/

      • Un moblo dit :

        En fait le vab modifié avec moteur avant à tendance à basculer….. trop de poids sur l avant…. de plus manque de place pour le dispositif de relevage de la lame.

  2. petaf dit :

    l’adage de l’armée : peinture sur merde = propreté …

  3. Dimitri dit :

    Une mitrailleuse pour du maintien de l’ordre c’est un peu extrême, quoique ça peit être utile pour la prochaine guerre civile.

    • Czar dit :

      pour être « civile » une guerre doit intervenir au sein du MÊME peuple. je pense que vous faites référence à une guerre de décolonisation des anciennes métropoles de leurs anciennes colonies.

    • Un Moblo dit :

      L ANF1 à servie il y a 2 ans en Nelle Calédonie lors des émeutes à St Louis. Les gendarmes étaient pris à partie par des munitions de grande chasse modifiées….

  4. Daniel BESSON dit :

     » Dispositif anti-cocktails Molotov  » pour gauchistes Zadistes bo-bos ou pour  » Natios  » ex-militaires de Maïdan !Ce VAB-VMO ressemble par trop au BTR80 qui s’est fait  » coxé  » par les manifestants  » sachants  » sur cette place ….

  5. Toto dit :

    Comme quoi tout ce qui est badge de la locomotive est du solide !!!! Quand au VAB c’est la SAVIEM !! Ils devraient faire un hors série dans charge Utile magazine!! Pourquoi ne pas ressortir les estafette pendant que nous y sommes !! Pauvre France !!

  6. Fougasse dit :

    Désolé mais je ne comprends pas : l’article dit que le VAB est disqualifié pour l’équipement avec une lame par son moteur avant puis indique que la solution retenue sera basée sur…le VAB. Il est vrai que la version illustrée est un 6×6 (prototype VBMO déjà présenté il y a quelques années). Le 6×6, supporte peut-être mieux une lame que le 4×4? Par contre, s’il s’agit de récupérer des chassis existant, les 6×6 ne courent pas les rues.

    Enfin, l’article après avoir mentionné que la gendarmerie a testé avec succès des VBRG remotorisés, suggère qu’elle va acheter des VAB ?

    Pas très cohérent, tout ça…

    PS : pas de crédits pour les photos…c’est normal ça?

    • dolgan dit :

      Les images d’illustration ne sont que des images d’illustration. Il ne faut pas y chercher d’info « cachée ».
      .
      Le coup du moteur arrière ça vient d’une vieille annonce. Et ce n’est pas très sérieux (pour être poli): techniquement, on sait comment ajouter du poids à l’arrière d’un véhicule si besoin s’en fait sentir.

    • RSX dit :

      Renseignez-vous sur le VAB, le oteur n’est pas à l’avant.

    • Frédéric dit :

      Peut-être en récupérant des 6×6 marocains ?
      A t’on une idée du nouveau moteur ?

    • Montaudran dit :

      Il me semble que le moteur du VAB n’est pas placé « avant » mais plutôt central-avant juste derrière le pilote.

    • Sincèrement c’est vous qui avez mal compris. L’article dit bien que dans la mesure où tout ce qui est proposé en neuf a son moteur à l’avant, le retrofit des VAB s’impose.

    • Fougasse dit :

      Pour être précis, oui le moteur du VAB n’est « pas tout à fait à l’avant » (disons qu’il est central/avant) mais il est plus en avant que celui du VXB/VBRG qui, lui, est en position centrale arrière. Voir si nécessaire les vues en coupes disponibles sur le web.

      Je n’entrerai pas dans les discussions de spécialistes – que je ne suis pas – mais si on dit que vu le poids de la lame, il vaut mieux que le moteur soit à l’arrière, ça me parle. Bien noté qu’il a y aussi d’autres critères évoqués dans les autres réponses.

      Je viens de réécouter l’audition du Gal Lizurey – plus d’1 heure – couplée avec l’audition de Mme Saurat, ce qui explique le titre du lien http://videos.senat.fr/video.1316011_5d9bbcca9795e.plf-2020—audition-de-mme-isabelle-saurat-secretaire-generale-pour-l-administration-du-ministere-d?timecode=10048050

      Donc le DGGN parle bien d’un rétrofit de VBRG ET de VAB (ce que disait l’article). Ce qui m’a induit en erreur c’est l’utilisation de la photo d’un VAB 6×6 et l’évocation du prototype du VBMO 6×6 présenté il y a quelques années. J’imagine que si le gendarmerie s’oriente vers une utilisation de VBRG ET de VAB rétrofités, il s’agira de VAB 4×4 obtenus de l’armée de terre et seuls les VBRG seront dotés de lames… Mais ce n’est qu’une supposition.

      Pour ceux qui veulent prendre le temps d’écouter l’audition, la partie gendarmerie commence vers 11:17:01 et la partie sur les blindés – assez courte – est vers 12:16:40. On comprend bien l’importance très relative des blindés (et du GIH) dans une présentation qui couvre tous les sujets importants pour le budget 2020 de la gendarmerie (de Neogend à la radicalisation en passant par les brigades de contact et la sécurité des emprises). À noter le nombre total de véhicules commandés : 2800 en 2018 mais seulement 1900 à la date du 9 octobre 2019…et seulement 1600 prévus pour 2020 pour l’instant.

  7. TINA2009 dit :

    Il manque certaines précisions concernant ce type de matériel VMO.

    Cependant, cela constitue une bonne nouvelle Si l’on peut y adjoindre ceci , sous réserve de budget adéquat accordé par les traîtres décideurs .A savoir :

    – Pas besoin de VMO en 6X6 . Seul un véhicule en 4X4 est nécessaire : l’historique le montre dans nombre de pays dotés de matériels pour assurer ce type de missions.
    – Des protections identiques à la norme STANAG 4569 devraient constituer la norme…. Mais cela constituera t’il la Norme adoptée.—> On obtient une base du VAB MARK MK2 en 4X4 de 320 CV ( et non 220 CV pour le VMO d’origine). concerne un volume intérieur de 11m2 ( et non 9 m2 pour le VAB VMO) + Un chassis en V + un survitrage + un blindage additionnel contre les projectiles roquettes.
    – Un lance-Flammes multi-directionnel.
    – Excellente Idée la tourelle …Téléopérée et équipé du même canon que le Narwhal en 20 mm, dans l’objectif de standardiser et massifier. Idem pour les 2 lance-grenades multi-directionnel téléopérés à ajouter.

    • Parabellum dit :

      Il faut des engins capables d encaisser de la 12 7 et au moins du 7 62…et de l acide et des cocktails molotov…et de voir à l arrière et de nuit avec un tourelleau au moins lance grenade..rechargeable…nos chères banlieues nécessitent ce genre de protection et on ne s s’en tirera pas avec une poignée de trucs repeints…mais on gaspille le fric ailleurs …vieille misère d une france désarmée matériellement et moralement.

    • Frédéric dit :

      Demande aux pays asiatiques. C’est des 6×6 voir des 8×8 qu’ont les forces de l’ordre la bas. Exemple avec le WZ-551 de la Police armée du peuple :

      https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Armed_Police_armored_vehicles_in_Urumqi_(3).jpg

    • Montaudran dit :

      Un lance flamme multi directionnel rien que cela…

    • fgni dit :

      bigre c’et du maintien de l’ordre???
      Lance-flammes…canon de 20 mm et quoi encore??

      • SCAtastrophe dit :

        @ Montaudran et @ fgni
        TINA 2009 fait de la provocation. Il l’a marqué…

      • TINA2009 dit :

        1/lance-fumigènes téléopérés DOUBLE? Cela vous fait- il Bander ? Non ….
        2/ Sur la Tourelle téléopérée accueillant le Canon NARWHAL 20 mm en version terrestre, la présence de 6 pointeurs laser de classe 3B de 250 à 500 Mw assurant une couverture à 360°. Pas intéressé ??

        —> Dès lors , vous proposez quoi ?? Une tourelle téléopérée pour lancer des « PARIS-BREST » à raison de 60/min…. Ou bien des « TROPEZIENNE » à raison de 45/min…???

      • Korrigan dit :

        Oui en maintien de l’ordre c’est excessif mais on peut passer en rétablissement de l’ordre si il a insurrection et des moyens lourds sont nécessaires
        Pour ceux qui s’intéressent à l’historique du Groupement Blindé de Gendarmerie Mobile il est à noter que depuis sa constitution bien avant la 2 Guerre mondiale qu’une de ses missions est la réserve gouvernementale pour là protection des institutions gouvernementales
        C’est pourquoi il a toujours été doté de moyens lourds qui ont perduré jusqu’en 1980 environ
        À cette époque il disposait d un escadron sur Aml ,deux escadrons sur vbc (6×6 avec canons de 90 ) qui avaient remplacé des Amx 13 et quatre escadrons sur blindés Vbrg ( dont deux remplaçant des VTT Amx)
        Il etait envisagé de compléter l’ensemble par un escadron mortiers sur blinde avec toit ouvert ( l artillerie en somme ) ce qui n’a pas été réalisé
        Avec son ecs (cdt et services) le Gbgm constituait un ensemble de huit escadrons soit plus de 1000 personnels
        Au final seuls quatre escadrons Vbrg ont été conservés

        • Fougasse dit :

          @Korrigan
          Tant qu’à citer des sources, autant le faire correctement…
          – les escadrons dotés de blindés kaki (chars etc.) n’étaient plus vraiment justifiés après la fin de la guerre froide (et de la défense opérationnelle du territoire). En fait, ils n’ont été déployés que lors du putsch des généraux d’Alger en 1961
          – l’escadron doté de mortiers à existé, même si il a été rapidement dissous (escadron 9/1 équipé de mortiers de 81 mais pas de blindés, de 1981 à 1983)
          – le GBGM constituait un ensemble de huit escadrons sans compter l’ECS jusqu’à la dissolution de l’escadron 19/1 en 2010.
          – au final il reste sept escadrons VBRG, même si le nombre de véhicules en dotation ne permet pas de les équiper entièrement (ce qui n’est pas vraiment un problème en soi, en pratique, un escadron évolue rarement avec plus de deux blindés).
          Source : surtout Wikipédia

      • Pascal (l'autre) dit :

        « bigre c’et du maintien de l’ordre???
        Lance-flammes…canon de 20 mm et quoi encore?? » Le canon de 20 ça commence à faire « riche » mais pour le ‘lance flamme………………………. ne serait ce que pour cuire les merguez d’avant manif! « Eh les gars vous pouvez pas en mette un coup dans le BBQ sinon on ne sera jamais prêt pour le défilé, Dédé a oublié de décongeler les chipos et les merguez!!

    • Plusdepognon dit :

      @ TINA 2009
      Hahaha…
      Et pourquoi pas le véhicule bientôt automatisé ?
      http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2019/10/15/le-ripsaw-m5-20539.html

      Le coup de matraque 2.0 😉

      • TINA2009 dit :

        Bsr PLUSDEPOGNON !

        Excellente présentation : C’est l’avenir ! Notre Avenir très proche ( – de 15 ans!!!!) .
        Tous ceux qui croient le contraire sont des crétins autant qu’ignorants, qui feraient mieux de se faire sucer le M.O.I.N.E.A.U. par la prostituée locale.
        PS : Pour ma part, le concept et réalisation du Ripsaw M5 est abouti partiellement / à l’objectif d’autonomie + Détection, rapidité/résilience, Taux de destruction souhaité et défini comme minimum…D’ici peu , d’autres concepts et réalisations vont apparaître qui seront plus aboutis.
        Quoiqu’il en soit , ce concept constitue l’avenir pour armer – partiellement – nombre d’unités!!!

  8. Renard dit :

    On ne peut pas toujours vouloir se démarquer des autres armées et avoir du matériel. Il est question des VAN de Sato? Si vous pouviez voir dans quel état ils sont!!! En petits bouts qu’ils sont! C’est triste à voir.
    Si quelqu’un peut m’expliquer la relation entre la lame et le moteur à l’arrière? Là je en vois pas trop mais c’est vrai que je n’étais que sous off, donc moins intelligent que les intellos d’officiers!
    Et pour finir, on ne peut pas avoir 40 généraux de plus tout les ans et du matériel pour travailler.

  9. Lagaffe dit :

    « Aussi, la Gendarmerie a recours à quelques expédients… En laissant ses unités de recherche utiliser les 1.300 véhicules saisis par ses services… « . On pourrait sans problème triplé ce chiffre en confisquant systématiquement les véhicules des personnes arrêtées pour conduite sans permis, les ivrognes récidivistes et les criminels condamnés à plus d’un an de prison, au profit de la Police et de la Gendarmerie. Et du même coup, on aurait une condamnation judiciaire réellement utile à la société, et dissuasive.

    • Clément dit :

      @Lagaffe
      On pourrait le faire avec tout les délinquants et criminels routiers en fait.

    • lym dit :

      Et généraliser la LOA chez les utilisateurs: Le loueur restant proprio du véhicule pas de saisie possible. Idéalement on en choisit un qui a son siège dans un pays n’ayant pas encore d’accord pour faire suivre les PV.
      Le Luxembourg faisait déjà un carton dans les grosses boites dont le chef d’établissement est responsable par défaut du parc auto et qui ont objectivement autre chose à foutre que savoir à coup sûr qui utilise un véhicule et quand.
      Ou comment, on est les champions dans ce pays, envoyer travail et revenus ailleurs…

      A ce sujet, les gendarmes semblent avoir de la fraîche très récemment pour payer des SUV… chez VW. Forcément, à acheter des grosses caisses (hélas) à la mode sur lesquelles les constructeurs margent comme des gorets il faut faire durer le reste.

      Vu le SCx de pavé par rapport à une mégane/308, sur la durée c’est aussi le budget carburant qui en prends un coup avec ce type de grosse bouse. S’il est contraint on les verra donc encore moins dehors.

    • Vevert250 dit :

      Et aussi en redistribuant la pléthore de véhicules des cabinets ministériel. Il faudra cependant rénover les clims, c’est l’organe mécanique le plus utilisé!!

    • casanova dit :

      bonjour la coherence des parcs ! un enfer a maintenir…

      • FredericA dit :

        @casanova : Oui mais non 🙂 Si on récupère des véhicules confisqués, ils deviennent, de fait, des véhicules « jetables ». Puisque la saisie de véhicules est une source quasi inépuisable, on élimine les problèmes de gestion de parc.
        .
        Autre solution, récupérer exclusivement des véhicules de grande diffusion pour alimenter la flotte (3008, Scenic, …).

    • FredericA dit :

      Judicieux !

  10. Belzébuth dit :

    La gendarmerie montre ainsi que malgré sa mise à disposition au ministère de l’intérieur, elle fait toujours partie de l’armée ! 😉
    Pleins de chefs, toujours plus de missions et pas de moyens…

    Comme à l’armée :
    https://lemamouth.blogspot.com/2019/10/demo-ihedn-rien-que-du-jeune-ou-presque.html

    Avec de la communication, ca passe…

    Il va falloir refaire Koufra à chaque fois si ça continue.
    https://youtu.be/ijDsdR1zEKE

  11. jaicruvoir dit :

    La gendarmerie mobile et les CRS sont une milice de l’oligarchie et du pouvoir.
    faible avec les forts
    fort avec les faibles
    A quoi ont ils servi depuis 40 ans?

    • dolgan dit :

      Vous n’avez pas du sortir beaucoup de chez vous ces 40 dernières années, sinon vous les auriez croisés assurant votre protection.
      .
      Ils sont là lors de tous les événements importants pour sécuriser le public.
      .
      Ils sont présents sur toutes les manifestations pour empêcher les débordements.
      .
      On les appelle aussi en renfort dans les quartiers difficiles.
      .
      Ils sont aussi sollicités lors des émeutes urbaines comme celles liées aux GJ ou celles qui ont touchées les banlieues.
      .
      Et j’en oublie sans doute encore beaucoup (plage?, sécurité routière?, …)

  12. Plusdepognon dit :

    Hors sujet, mais puisque nous sommes sur un sujet « blindé »:
    http://forcesoperations.com/une-premiere-brique-identifiee-pour-le-mgcs/

  13. Daniel1945 dit :

    Je suis toujours prêt à expérimenter dès lors que l’on me donne le matériel gratuitement et que cela peut contribuer à l’effort de modernisation », a confié, à ce sujet, le général Richard Lizurey, le directeur général de la Gendarmerie nationale.
    Dans ces conditions je suis aussi prêt à changer ma Clio mazout de 2001 !

  14. John dit :

    Dans les blindés à modifier, il y a clairement ce qu’il faut, pas besoin de nouveaux châssis
    – L’EBRC avec 6 roues motrices et un moteur à l’arrière pourrait fonctionner. Sans la tourelle et avec l’adaptation de la caisse des VBMR pour adapter la position du moteur, ça pourrait fonctionner, il y aurait de la marge en termes de poids pour une lame.
    Sinon dans les véhicules « anciens » à modifier, ils pourraient aussi se baser sur:
    – ERC-90
    – AMX-10 rc
    J’imagine qu’un entretien bien fait, éventuellement un changement de moteur, et une climatisation pour le confort coûteraient un prix raisonnable. Et l’environnement pour accueillir les militaires n’a pas besoin d’être complexe. Le niveau de protection nécessaire n’est pas celui des OPEX.

    • dolgan dit :

      La fonction transport de personnel (et sans doute aussi évacuation sur civière) doit aussi faire partie du cahier des charges. Donc exit les engins de combat amha.
      .
      VBMR: trop cher et trop performant pour cette mission. Des VAB on va en récupérer plein « gratos », faudra juste en retrofiter quelques-un et garder un parc à canibaliser pour maintenir ces véhicules.

      Par contre, on verra sans doute quelques Servals modifiés chez des unités type Raid/gign.

      • John dit :

        Je parle de réutiliser le châssis. Le moteur est positionné au bon endroit. Il suffit de refaire une caisse autour pour le rôle de transport de personne. C’est la partie la moins cher d’un blindé qui est à refaire.
        Le châssis est la partie la plus complexe en général. Construire un habitacle sur une base AMX-10 ou ERC-90 peut être une solution relativement abordable.

  15. Wrecker47 dit :

    je me souviens de ces VBRG de la gendarmerie… patinants dans l’huile de vidange étalée dans les virages de montagne ou bloqués par des des fûts d’huile qui étaient cablés aux arbres du « col des pirogues » (Nouvelle Calédonie dans les années 88)… Pour les kanak il ne restait plus qu’à y mettre le feu … l’intervention d’une escadron de Mobiles prêts à en découdre à la AA52 …leur a épargné cette peine !
    Les blindés ne leur servaient à rien,si ce n’est à déblayer quelques malheureuses barricades faites de bric et de broc !…
    Leur donner des engins blindés ?oui mais pour en faire quoi dans des villes ou ils sont aveugles pour la plupart ?
    Quand à avoir un moteur à l’arrière …les AML leur suffiraient bien employées façon ABC !
    On a des « penseurs » pour ces blindés futurs avec » moteurs à l’arriêre  » ,mais parions que pas un seul n’a mis son cul dedans pour faire du maintien de l’ordre !

    • Fougasse dit :

      Merci pour ces commentaires… réalistes. Ceux qui disent que la config 4×4 est suffisante ne pensent certainement pas à la Nouvelle-Calédonie ou tout simplement au MO rural. Remarquez, qu’en plus, il faudrait pour certains un lance-flamme et… un blindage à l’épreuve de la 12,7… On a quand même de sacrés experts sur ce site !

    • lym dit :

      J’aimerais en effet comprendre le sens de cette remarque censée justifier le concept:

      « les blindés du Groupement blindé de gendarmerie mobile [GBGM] de Satory, (…) ont montré, a souligné le DGGN, « l’intérêt qu’ils pouvaient représenter » lors du mouvement des « gilets jaunes ». »

      Moi je n’ai vu que des engins patauds, beaucoup moins efficaces que les camions à eau, tout en étant d’un emploi plus risqué qui pouvait à la moindre erreur nous renvoyer aux images de la place Tian’anmen.

      Déjà que Micron s’est fait tancer sur le sujet de la répression bien souvent disproportionnée (d’innombrables images des médias ou réseau sociaux en attestent sans l’ombre d’une contestation possible+rôle de pompier pyromane avec ses petites phrases qui ont participé à la coagulation du mouvement) qui alimente la révolte, par des dirigeants allant de l’autocrate au dictateur a qui il prétendait donner des leçons… Là cela aurait été la cerise sur le gâteau bien pourri du macronisme.

      Laissons le véhicule d’un autre temps de l’image faire le pot de fleur. Pour déblayer le terrain, un Carterpillar durci fait le job en Israël depuis longtemps et s’accommodera bien mieux du milieu urbain (maniabilité, visibilité) pour moins cher. Et la lame n’est pas un ajout, c’est étudié pour. Reconfiguré, il pourrait également servir à d’autres usages (catastrophe…).