!-- Quantcast Choice. Consent Manager Tag v2.0 (for TCF 2.0) -->

 

La Grèce a signé une lettre d’intention pour l’achat de deux frégates de défense et d’intervention françaises

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

40 contributions

  1. Bob dit :

    Les grecs ont de nouveaux mécènes pour se payer de nouveaux navires dotés de missiles de croisière. Les futures destroyers britanniques auront plus de silos pour des missiles de croisière que les FREMM. Les grecs devraient acheter british.

    • Aymard de Ledonner dit :

      Les FREMM comme les FDI sont modulaires. On peut donc sortir son chéquier et rajouter des silos Sylver si on en a besoin.
      Sinon de quels destroyers parlez vous? De ce programme virtuel?
      https://www.meretmarine.com/fr/content/dreadnought-2050-une-vision-du-futur-pour-la-royal-navy-0
      Ou bien des T45 dont le bruit n’est apparemment pas du tout virtuel……

    • Twisted dit :

      Si on équipe les Fremm avec des CAMM (quadpacked) dans les Sylver A35/50, avec les 16 MDCN et 8 MM40 on arrive à une total de 64 armes de défense aérienne et 24 offensives, contre respectivement 48 et 24 pour les Type 26…
      En réalité les Type 26 sont moins bien armées.

      • Fralipolipi dit :

        Les CAMM ne sont pas prêts d’embarquer sur les frégates françaises. Faut pas rêver.
        Ce serait un trop gros désaveux des Français à l’encontre du VL Mica tricolore, que Naval Group essaie de placer un peu partout et place parfois à l’export (notamment sur les Gowind).
        .
        Le UK a une bonne pioche en ce moment avec le CAMM, sachons le reconnaitre.
        Maintenant, le CAMM est plus le concurrent d’un VL Mica que d’un Aster 15 ou un Aster 30 … les Aster sont sur une autre dimension.
        Et tout focaliser sur CAMM (qui va pas bien loin) sur une frégate FDI qui aura le meilleur radar de la flotte (avec portée tous azimuts à plus de 400 kms), ou même sur une Fremm (de forte valeur, avec ASM au top et MDCn), c’est totalement inadapté.
        .
        Il faut avant tout de l’Aster 30 en nombre (ce n’est pas pour rien que les 2 dernières des 6 Fremm, Bretagne et Normandie ont été équipées au dernier moment de Sylver A50 … https://www.meretmarine.com/fr/content/les-fregates-bretagne-et-normandie-greees-aster-30),
        et si ensuite en complément vous jugez qu’on peut remplacer 8 Aster 15 en Sylver A43 par 32 CAMM, pourquoi pas, … maintenant, encore une fois, … il y a le VL Mica qui fera obstacle (d’autant plus qu’il sortira bientôt en version NG idem aux versions Air-Air).

      • Frédéric dit :

        Est ce qu’ils entrent a bord ? J’ai que on pouvait mettre un max de 32 silos VSL.

    • John dit :

      La qualité d’une frégate ne se limite pas à ça…
      Et ensuite, ces frégates sont modulables et l’armement désiré peut-‘être adapté au client lors de la phase d’appel d’offre

  2. Fernand sinman dit :

    Protégeons les héritiers de la brillante civilisation grecque, mère de l’Occident, contre les agissements prévisibles du satrape Erdogan.

    • Daniel BESSON dit :

      Les Grecs de 2019 n’ont plus rien à voir avec la civilisation Grecque classique . Civilisationnellement sont des Orientaux Chrétiens Ottomanisés , ni plus ni moins . C’est Giscard qui en 1974 a lancé ce mythe de l’héritage Grec et il l’a d’ailleurs avoué , lorsqu’il était encore vivant , en 2012 ou 2013 lors de la crise de la dette publique Grecque .
      Les véritables héritiers de la civilisation Grecque c’est nous au travers de nos institutions , de notre organisation sociétale , de notre  » Weltanschauung  » mais certainement pas les habitants du toponyme  » Grèce  » en 2019 .
      Avez vous mené une conversation avec un Grec ou une Grecque ces dernières années ? Si globalement ils se mondialisent civilisationnelement , ils trahissent à un moment ou à un autre leur Ottomanité . https://www.nouvelobs.com/rue89/rue89-monde/20120204.RUE7621/la-grece-tragique-et-ottomane-expliquee-a-l-allemagne-lutherienne.html

    • Anonymous dit :

      Les héritiers des Grecs c est les Européens tout comme les héritiers de l Empire romain sont les Etats Unis

  3. Chanone dit :

    Vendre des Rafales à un pays Européen… Qui plus est qui va accueillir des bases américaines… Je donnerai volontiers une pièce pour financer ce pied de nez.

  4. B21 raider dit :

    Très peu probable que la Grèce achète du rafale… après c’est mon avis qui n’engage que moi

    • Fralipolipi dit :

      Pourtant, une ou plusieurs méga commandes venant d’Inde (même si en partie sous-traitée, les composants les plus techno et les plus onéreux comme l’Aesa, ou Spectra ou une large part des moteurs resteraient produits en France) + un réassort de 12 appareil en Egypte ? + un autre client en Europe (Suisse et/ou Finlande) + un intérêt certain à venir des EAU à terme + les commandes additionnelles de notre AA,
      tout cela peut potentiellement faire fondre le prix de revient du Rafale, pour peu que la Grèce ne demande pas de version spécifique (comme l’Inde et le Qatar), et se contente d’une version directement sur étagère.
      .
      Avec une chaine de montage tournant alors depuis qques années entre 20 et 30 appareils par an, la France sera potentiellement en mesure d’offrir en 2023-2025 un bon prix à la Grèce pour le Rafale (même en standard F4).
      Time will say.

    • Lechavenois dit :

      à B21 raider :
      .
      « …peu probable que la Grèce achète du rafale… »
      .
      Moi, je vous rejoint B21, car qui se penche  » un peu  » sur la situation économique et financière de la Grèce sait qu’il parait difficile au gouvernement en place de s’endetter pour des achats qui ne seraient pas avalisés par la plèbe.

    • EchoDelta dit :

      Pour l’instant oui. Mais si ca tourne au vinaigre avec la Turquie, et que les combats sont en vue, je ne vois pas d’autres avions capables de faire le job face aux turque avec un soutient potentiel du pays vendeur. Vue que les US se désengagent au maximum, cela semble logique. Le F22 c’est fini, le F35 n’est pas prêt, le F18 est moins bon, l’EF2000 c’est presque fini, le Gripen est trop léger, reste du matériel Russe/Chinois et là… Les vraies capacités restent pas facile à évaluer.

      • Anonymous dit :

        Le F 35 n est pas pret ? Il se vend pourtant bien mieux que le Rafale. En plus de ça les Usa sauront éviter un conflit entre Grecs et Turquie pas besoin de la France pour ça et le tout pour un coup bien moindre que l achats de Rafale,

  5. Fralipolipi dit :

    Il est évident que cet achat grec serait super bienvenu.
    Non pas uniquement pour donner de la charge aux arsenaux de Lorient, dans la mesure où le carnet de commande de Naval Group est déjà très bien étoffé,
    mais surtout de permettre à notre MN de ne pas à nouveau retomber dans un travers assez usuel en France … le sous-armement.
    .
    Car doter la frégate porteuse du meilleur radar aérien – le Sea Fire – de seulement 16 missiles Aster (avec seulement 2 Sylver A50 de 2×8 silos) … c’est proprement ridicule. Un non sens. Un déni de réalité … vue l’actualité qui a cours en Méditerranée orientale et tout autour de la péninsule arabique (voire en mer de Chine).
    .
    On, aura beau dire, combat collaboratif bla bla bla, avec la Forbin bla bla bla, mais dans le cadre d’un combat de haute intensité, avec nécessité de contrer une attaque saturante … le combat en réseau (avec une Forbin par exemple) aura bon dos … car rien en pourra jamais être plus vite mis en œuvre et tiré que les missiles de son propre bord.
    .
    Et puis au delà, ces FDI seront forcément amenées à évoluer seules … quid de la réaction avec 16 missiles face à une attaque également saturante ? Quid de la résilience de cette FDI dans le temps long de son déploiement lointain, avec seulement 16 missiles à bord ?
    .
    Rappelons que les Forbin, dotés de radars d’ancienne génération comparativement au Sea Fire, et donc forcément moins performants en AA que les futures FDI (qualitativement), embarquent elles 48 missiles Aster (32 Aster 30 + 16 Aster 15), et ont encore de la place pour embarquer 16 autres silos !
    .
    Donc, si ce contrat grec peut nous pousser au cul pour éviter de faire des erreurs que tout le monde connait à l’avance, tant mieux.
    Aujourd’hui nous ne programmons que 16 missiles pour des raisons de manque de moyens … dit-on … mais on sait très bien que ces 2 lanceurs Sylver manquants à l’appel ce jour devront être ajoutés plus tard (par la force des choses) et que cela coutera in fine plus cher, et avec un temps perdus trop précieux … pas besoin d’être un grand visionnaire pour pressentir la chose.
    .
    Alors croisons les doigts pour que les grecs fassent sauter vite fait ce verrou financier de peccadille, et pour que nous ayons in-fine une FDI avec 3 Sylver A50 + 1 Sylver A70 (soit 32 silos), avec une dotation potentielle de 8 Aster 15 + 16 Aster 30 + 8 MDCn (ou 8 Aster 15 + 24 Aster 30),
    transformant ainsi notre ex-Frégate de Taille Intermédiaire en authentique mini-croiseur ultra moderne, ultra compact, ultra résiliant et ultra polyvalent.
    .
    Espérons que cela sera évoqué lors de la prochaine visite du Minarm F. Parly à Lorient le 24 Oct à venir.
    http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2019/10/09/florence-parly-en-terres-lorientaises-le-24-octobre-20523.html

    • Fralipolipi dit :

      La très moderne, compacte et polyvalente FDI peut potentiellement devenir le « Rafale » de la Royale … ne manquons pas cette opportunité !
      .
      Par ailleurs, s’il était possible d’intégrer en plus un canon Thalès Rapid Fire 40mm au dessus du hangar, en plus de celui de 76mm à l’avant (déjà prévu), en plus des 2 Narwhal de 20mm (déjà prévus), et en plus des quelques MMP navalisés qui viendront sans doute,
      complétés bien-sûr des torpilles MU90 (déjà prévues) et des ExocetMM40 block 3C (déjà prévus),
      alors là, nos marins pourraient « sereinement » aller faire la police ou porter le coup de feu dans les détroits d’Ormuz ou de Bab el Mandeb.
      https://www.meretmarine.com/fr/content/rapidfire-naval-le-premier-ciws-Français
      .
      Il y a peu à faire en plus de tout ce qui est déjà prévu pour donner à la FDI une notoriété internationale de fabuleux (et effrayant) bateau gris dès sa sortie de l’arsenal (malgré sa taille « intermédiaire » … qui est un avantage côté discrétion radar).
      Alors allons-y.

      • Twisted dit :

        Si des achats à l’exportation se concrétisent, amenant le coût unitaire à baisser, il est tout à fait envisageable de voir la royale commander une deuxième tranche de 5 FDI pour remplacer formellement les 5 FLF.
        Ce qui serait intéressant serait ensuite de changer l’Herakles des Fremm par un Sea Fire lors de leur arrêt technique et de leur ajouter les 16 VLS qu’elles peuvent ajouter en option (ou plus si jumboïsation, mais on perd alors de la vitesse) pour en faire de vrais destroyers anti-aériens comparables aux Classe Horizon (qui seront surement dotés du Sea Fire également).
        La Marine Nationale disposerait alors de 10 destroyers anti-aériens pour l’escorte et la frappe et de 10 frégates anti-sous marines pour sécuriser nos ports et nos intérêts commerciaux. Après ça implique bien sûr un coût (surtout si on y ajoute les nouveaux NH90 nécessaires), qui pourrait se répercuter sur le(s) possible(s) nouveau(x) porte-avions.

        • Fralipolipi dit :

          Le souci c’est que le radar Sea Fire Aesa à faces planes n’est pas un gadget facile à intégrer.
          Même pour la Rénovation Mi-Vie des 2 Forbin (qui sont pourtant de grandes plateformes plutôt larges), il est question de n’intégrer cette techno que via un radar tournant plutôt que dans sa version en faces planes (… plus performante of course) …
          « Il faudra aussi, pour cela, changer le radar de conduite de tir, actuellement un EMPAR de l’Italien Leonardo. Ce dernier pousse ses derniers systèmes de la famille Kronos, alors qu’en France Thales milite pour l’installation sur les Forbin et Chevalier Paul de son nouveau SeaFire, au moins dans sa version tournante moins coûteuse à intégrer qu’un radar plaques (comme les futures frégates de défense et d’intervention) qui entrainerait des modifications architecturales importantes sur les frégates du type Horizon.  »
          https://www.meretmarine.com/fr/content/le-chevalier-paul-bientot-de-retour-en-flotte
          .
          In fine, mieux vaut songer à bien faire les choses du 1er coup avec les FDI plutôt que de continuer, comme trop souvent, à prévoir de finaliser le bon job 15 plus tard … lors de la rénovation à mi-vie … qui aboutit malgré tout parfois à un non aboutissement …

          • Twisted dit :

            Pour les FDA ça se comprend vu qu’ils ont été conçus par rapport à leurs radars. Mais pour les Fremm ça devrait être envisageable au vu de leur modularité (jumboïsation) et des études (pour le marché canadien) menées pour l’intégration du Sea Fire.
            Mais je ne me fais pas d’illusions… Quand on voit la « rénovation » des FLF réduite au strict minimum alors que ces bijoux ont été conçues dès le départ pour accueillir VLS, sonar tracté et tubes lance-torpilles…

  6. Le Breton dit :

    Les grecques sont fidèles à notre industrie militaire.

  7. aurel dit :

    On devrait vraiment suivre l’exemple russe et doter même les petits navires de missiles de croisière. D’ailleurs concernant ces frégates j’imagine qu’il est possible de modifier assez facilement les lanceurs VLS aster30 pr accommoder le MdCn.

    • Fralipolipi dit :

      @Aurel
      Effectivement, si un Aster 30 rentre dans un Sylver A70, il n’est pas possible à l’inverse de loger un MDCn dans un lanceur Sylver de taille immédiatement inférieure, l’A50 qui est la taille mini requise pour un Aster 30 (l’Aster 15 pouvant être logé dans plus petit encore).
      Pour le MDCn, il faut absolument un lanceur Sylver A70.
      .
      Et notons qu’en prévision du remplacement futur des Scalp/Exocet (projet en cours avec le UK via MBDA), il y a fort à parier que l’utilisation des silos verticaux se généralisera encore un peu plus … raison de plus pour anticiper dès à présent et doter le plus possible de nos frégates de Sylver A70, les seuls vraiment susceptibles d’être totalement adaptés à tous les missiles de l’avenir.
      .
      Pour rappel, une frégate chinoise Type 055(actuelle et de son temps, mais pas ultra moderne ni de concept visionnaire non plus) embarque 112 silos verticaux !
      .
      Alors avec nos 16 silos sur la frégate qui embarquera notre meilleur radar, les opposants potentiels auront vite fait de concentrer leurs tirs sur ce bâtiment là …
      .
      La FDI radar Aesa avec 16 silos verticaux seulement, c’est un très gros œil … mais sans paupière !

      • mich dit :

        Bonjour , un peu surpris de votre définition du type 055 , croiseur serait presque plus approprié ,les 112 silos n ‘ont rien d’exceptionnel sur ce type de navire ,comme l ‘armement des FDI d’ ailleurs sur ce genre de tonnage avec l ‘ autonomie demandée .Maintenant le problemme des FDI c ‘est de savoir si la suite de combat sera au niveau ,d’ après ce que j ‘ai lu c ‘est pas sur ,donc il vaudra mieux qu ‘elle soit accompagné en zone vraiment « chaude » .Pour la plupart des missions elle fera l ‘affaire sans problemme (comme allez se promener sous le nez des russes en mer noire ) .Pour l ‘instant hors cet imposant radar , la FDI c ‘est les la fayette que l ‘on aurait du avoir , mais ce n ‘est pas des navires lourds comme les fremm et les forbins , si on veut encore ce type de navire ,alors il faudra rajouter quelques millers de tonnes à une FDI « Flight II « .

        • Fralipolipi dit :

          Et moi je suis un peu surpris de votre réponse.
          On n’est pas à comparer des Fiches Techniques, mais bien les bâtiments de 1er rang de la MN (dont la FDI fera partie) avec les autres bâtiments de 1er rang (frégates ou croiseurs en l’occurence) des marines potentiellement adverses.
          Si nos frégates de 1er rang font 4000t seulement, ou si vous préférez, si nous mettons notre meilleur radar sur un frégate de 4000t, lorsque nos potentiels adversaires ont des équivalents en face de près de 10.000t,
          c’est bien notre problème. Et il nous faut bien comparer les frégates françaises susceptibles d’être envoyées en Océan Indien ou en mer de Chine … avec les bâtiments du cru.
          .
          Et c’est bien là qu’il faut comprendre que nous sommes archi timorés et archi sous-armés avec des frégates de 1er rang ayant seulement 16 VLS, alors qu’elles sont très concrètement conçues pour en avoir 32 … et encore plus quand l’adversaire en a régulièrement 3 à 6 fois plus sur ses propres bâtiments (et pas que la Chine, c’est valable dans nombre de marines … ). 1er manque de cohérence côté français.
          .
          Sinon, ce choix français de doter des frégates de seulement 4000t de notre meilleur futur radar (et pour longtemps) est incongru ou surprenant, mais il s’explique.
          C’est la suite d’une doctrine très française qui veut que l’on favorise le développement techno de notre industrie militaire nationale, versus l’équipement en qté de nos armées.
          En temps de paix (dividendes de la paix post URSS), ce choix se comprend tout à fait – Cf l’exemple de l’accélération du développement du radar Aesa du Rafale … qui a été financé par le sacrifice de la dotation de quelques appareils (pourtant très attendus à l’époque).
          Mais désormais que la roue tourne, et que les conflits et crises régionales ne cessent de se multiplier au niveau mondial, cette logique n’est plus aussi pertinente, ni suffisante.
          Il faut certes continuer à investir dans la R&D et l’innovation, mais il faut en plus désormais sortir des équipements et armements complets, finalisés dès le début, allant au bout des choses, et cesser à tout prix de vouloir faire des économies de bout de chandelle, en s’arrêtant sur un produit pas totalement au niveau de ses capacités, après avoir pourtant fait 90% de l’effort financier requis.
          2nd manque de cohérence de notre part.
          .
          Ici, autre point sur lequel je suis en désaccord avec vous : le système d’arme (suite de combat) de la FDI est présenté comme devant être le plus moderne et avancé que Naval Group ait jamais sorti (le 1er entièrement numérique, et totalement ouvert aux évolutions futures) alors que même celui de la Fremm n’était pas aussi ambitieux.
          Aussi, c’est bien du top du top des capteurs et systèmes dont nous allons équiper les FDI … Reste qu’avec seulement 16 VLS, cette frégate au top côtés senseurs, sera totalement sous armée …
          Et pire, ce sous armement associé à des senseurs au top risque d’en faire très vite LA 1ère cible de choix de tout adversaire en cas de conflit plus ou moins symétrique.
          … il y a là un 3ème grave manque de cohérence.
          .
          Donc réveillons nous, et dotons ces FDI de 32 VLS vite fait (dont au moins un Sylver A70).
          Si c’est le profil qu’exige la Grèce … il est évident que cela doit être AUSSI notre niveau d’exigence minimal.
          .
          J’en ai marre de lire que notre MN a doté les Fremm Bretagne et Normandie d’un Sylver A50 « à titre conservatoire » … ça n’a rien de conservatoire. C’est juste le constat de l’évidence que ne pas avoir doté les 4 premières Fremm de A50 mais de Sylver seulement A43 (les limitant à embarquer des Aster 15, et leur interdisant l’Aster 30) était une belle bonne connerie dès le départ. Un mauvaise décision initiale drivée par un budget décidé par des pingres à trop courte vue.
          Marre de devoir attendre 15 ans après leur livraison pour espérer voir nos dernières frégates enfin dotées des équipements requis depuis le début, mais seulement lors de leurs Réno Mi Vie … et encore plus marre de voir que lors des Réno Mi Vie, le plus souvent, ce rattrapage ne se même fait pas (Cf FLF).
          Et à nouveau marre de voir les errances et écueils sur nos équipements en frégates depuis déjà plusieurs générations.
          Il y a un jour où il va falloir faire les choses correctement dès le début. Et cela doit commencer maintenant, avec des FDI à 32 VLS, et pas 1 de moins … Merdalors !
          .
          Sinon il n’y a qu’à ressortir les plans des galères de Louis XIV … nos marins auront peut-être plaisir à ramer sur l’eau pour de vrai, plutôt que sur des ergomètres pour seulement garder la forme en salle de sport …
          .
          Je m’emporte un peu, mais bon, de mon côté j’aime beaucoup l’aviron.

          • mich dit :

            Bonsoir , je comprends un peu mieux vos arguments , mais c ‘est vrai que je n ‘ai jamais trouver très sérieux ce classement juste en premier et deuxième rang ,mettre dans le même sac des quasi croiseurs et des frégates n ‘a pas de sens.Pour revenir à la FDI il me semblait bien qu ‘ elle n ‘aurait pas la totalité de ces senseurs au début ,mais peut être que je me trompes ,alors avec l ‘économie de tonnage pas vraiment utile sur des bâtiments qui vont rester longtemps en service ,plus un armement à minima comme vous le dites ,cela pose des questions .mais je vous rejoins sur un point , les réno à intervalles réguliers c ‘est pour faire évoluer le matériel pas pour y mettre ce qui aurait du l ‘être dès le début.

  8. Plusdepognon dit :

    Naval Group est sorti d’affaire. Ils savent naviguer (ok je sors):
    http://lefauteuildecolbert.blogspot.com/2019/10/fdi-grecques-signature-de-la-lettre.html

    Cela n’a pas été le cas de beaucoup de fleurons français, qui ont dû se restructurer ou disparaître (prochain sur la liste Arquus malgré ses récents succès).

    Du coup, la mer donne des ambitions à d’autres acteurs pour d’autres marchés (pas le même matériel non plus évidemment ):
    http://forcesoperations.com/cnim-en-embuscade-en-australie/

  9. Titeuf dit :

    Que les Grecs profitent des tensions entre Paris et la Turquie c’est de bonne guerre…
    Si on peut ajouter des Rafale au menu…

  10. basstemp dit :

    Heureusement, ce n’est qu’une lettre d’intention ! On se doute bien que la grèce n’aura jamais le pognon, de la bah …

    On peut toujours leur proposer une lafayette d’occaz toute cheap ou de série ben y avait pas beaucoup d’options aha !

    Aaaaah on navigue avec ses moyens monsieur ! Les turcs ont s’en occupera si c’est ça qui vous inquiêtes, meme que parly a osé hausser la voix !

  11. Anonymous dit :

    La gars s est déplacé à Paris pour brasser de l air et signer un bout de papier sans valeur. Ferait mieux de faire l économie de ce voyage pour financer ces bateaux. En plus faire un pret a la Grèce alors qu au moindre petit choc externe le pays fait faillite ,avec la future crise financière qui approche a grands pas c est risqué, on est loin d un pret a l Egypte qui a comme garant la As et les Eau…

  12. ULYSSE dit :

    La Grèce va bénéficier de financements européens. Ce serait une bonne façon de calmer les velléités agressives de la Turquie. Les engager, par l’intermédiaire de la Grèce, dans une course à l’armement qu’ils ne peuvent financièrement pas suivre. L’exemple des US de Reagan avec les soviets !

    • Anonymous dit :

      Quelle course a l armement ? Les Grecs n ont pas un rond et les Européens feraient mieux d économiser leur argent pour payer ce qu ils doivent a la Turquie s ils ne veulent pas être envahis par des millions de migrants. Et si vous croyez que deux petites frégates vont inquiéter la Turquie vous rêvez les yeux ouvert !

      • Alpha dit :

        Mais dites donc ! Il se chie dessus l’anonymous face aux menaces de Erdogan !!!… Veut pas voir de migrants dans son jardin, le gars !… 🙂
        Pour ce qui est des « ronds » que la Grèce n’aurait pas, notez que cela va beaucoup mieux depuis août 2018 sur le plan économique, et que de nombreux armateurs et autres grandes fortunes grecques, ainsi que des particuliers, ont mis la main à la poche pour participer au budget de l’Etat (« crowdfunding »)…
        Enfin, la Grèce, suite à son « crach », nous doit, en prêts bilatéraux, plus de 11 Mds €… 😉

        • Anonymous dit :

          C est pas parce que la Grèce a eu un peu de rentrée de cash après s etre vendue aux Chinois que la situation va mieux, elle est endettée aux alentours de 180% au moindre choc externe boum le pays repart en faillite, avec ces quelques milliards d euros ils feraient mieux de consolider leur economie que d achats des armes inutiles dans leur situation

          • Paul Bismuth dit :

            @ Anonymous
            Ce n’est pas le peuple grec qui l’a décidé, mais ses riches qui s’entendent avec d’autres riches pour faire des crédits qu’ils ne rembourserons jamais…
            https://youtu.be/3y5J_P5UinM

            Comme dans tous les pays…

  13. TINA2009 dit :

    Bsr à tous !

    Il est CERTAIN QUE :

    – Si le financement est assuré par les FRANCAIS , les Grecs signeront le contrat de 2 FTI-FDI ( On ne sait plus trop bien , en ce 11/10/2019…) , nouvellement dénommée FTDI par moi-même….
    – Il faudrait leur offrir , de surcroît, un p’tit cadeau pour compléter leurs besoins , à moindre coût . Aussi, je propose de leur OFFRIR les fregates CASSARD et JEAN BART, au titre de l’AMITIE FRANCO-GRECQUE….. AAAAHHHH ! L’AMITIE FRANCO-GRECQUE , ca CHAUFFE et LUBRIFIE TOUT!!! Mieux que le vinaigre Balsamique !!!!!!