CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

 

Les exportations allemandes de matériels militaires ont bondi de 75% au cours des neufs premiers mois de 2019

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

37 contributions

  1. Plusdepognon dit :

    Il faut dire que l’Allemagne a carte blanche de la part des USA pour faire joujou avec l’Europe:
    https://infoguerre.fr/2019/03/renaissance-dune-vision-conquerante-de-lallemagne/

    À condition toutefois de ne pas oublier qui tient les rênes… Et elles sont courtes avec la guerre commerciale sino-américaine qui se profile…

    • John dit :

      C’est ouf toutes les conneries qui sont dites sur l’Allemagne…
      Il y a quelques temps il fallait s’en méfier car leur budget augmentait et donc ils étaient un danger pour l’Europe, et en même temps leur budget était insuffisant pour protéger l’Europe…
      Et là, petite théorie du complot…
      Tout producteur d’armement sait pertinemment qu’en se fournissant dans divers pays, il doit demander à chacun de ces pays des autorisations pour exporter… Et les premiers perdants, ce sont les industriels allemands.
      Ensuite, l’industrie allemande est contrairement à l’industrie française dans le domaine du privé. Les privés font ce qu’ils veulent dans les rachats et dans les partenariats…
      Et ce qui est le plus drôle, c’est que ce que la France reproche à l’Allemagne et aux USA, c’est ce qu’elle essaie de faire en Europe.
      Quand Macron parle d’Europe de la défense, il se fiche totalement de l’autonomie stratégique. C’est pour éloigner les importations. Et quand la France fait un partenariat avec l’Allemagne pour le SCAF et pour le tank, c’est pour éliminer tous les autres producteurs potentiels sur ces marchés. Donc critiquer les USA car leur F-35 a pour but d’éliminer l’aéronautique militaire européenne, signifie aussi qu’il faut s’auto-critiquer…
      La France pousse le principe d’Europe de la défense et dans cet article les collaborations plus poussées entre pays sont critiquées parce qu’elles sont allemandes. Mais à ce moment là, il faudrait penser à arrêter la collaboration sur les blindés avec la Belgique… Et arrêter de parler d’Europe de la défense.
      Et quel rapport avec les USA??? Les USA de Trump arrêtent pas de tacler Merkel depuis le début. L’Allemagne est libre, respecte les lois. Si ce que l’Allemagne propose correspond à ce que certains alliés veulent, tant mieux pour eux. A la France d’offrir mieux si c’est ce qu’elle veut..

    • tschok dit :

      @Plusdepognon,

      On prête régulièrement au complexe militaro-industriel allemand des ambitions démesurées et à la politique allemande des rêves de puissance.

      Il y a une trentaine d’années, j’avais lu un article extrêmement alarmiste sur le sujet dans le Monde Diplomatique.

      Et puis, finalement, rien. Au contraire, on même du mal à faire participer les allemands à des coalitions pourtant destinées à lutter contre la menace commune que représente le terrorisme djihadiste. Ils ne se sentent pas concernés.

      Et, côté exportations d’armements, fondamentalement, les Allemands restent des opportunistes, pas des conquérants machiavéliques.

      C’est pas que je m’impatiente, mais si les Boches pouvaient activer un petit peu le retour du IVe Reich, ça me permettrait de sortir de l’expectative dans laquelle je me trouve depuis 30 piges. Je reste ouvert à l’hypothèse, mais j’attends d’avoir un début de confirmation et les exemples que donne Olivier Lery ne sont pas franchement convaincants.

  2. SCAtastrophe dit :

    Le but des allemands est de s’emparer de tout le secteur européen de l’armement, d’où leur jeu dangereux pour les projets soit-disant en cours:
    https://lemamouth.blogspot.com/2019/10/scaf-et-euromale-des-temporisations-qui.html

  3. Plusdepognon dit :

    Et heureusement qu’ils ont pas toutes les cartes en main. La France avait une filière d’excellence, ça fait bizarre de voir comment ça a changé en à peine trente ans:
    https://infoguerre.fr/2019/10/polemique-continuelle-concernant-nucleaire-de-quatrieme-generation/?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed%3A+Infoguerre+%28Infoguerre%29

  4. revnonausujai dit :

    euh, radio france ? n’estce point une entreprise d’Etat, payée par nos impots, et à la main des pouvoirs publics ? dans un pays normal, il y aurait de la sanction dans l’air et de la tête de noeud licenciée pour faute lourde !

    • Clem285 dit :

      Heu… Ça montre qu’il y a encore une indépendance des média. C’est bien, non ?

      • revnonausujai dit :

        indépendance ? quand on joue contre son camp (et en tout cas contre celui qui vous paie), on est un saboteur et un traitre.
        si les crapules journalistiques de radiofrance tiennent à leur indépendance, OK, mais alors il faut qu’ils soient cohérents, plus de redevance,plus de salaire garanti par l’Etat, ils se démerdent par leurs propres moyens pour faire tourner la boutique.
        dans la vraie vie, un chien qui mord la main qui le nourrit est soumis à dressage adéquat, s’il persiste, il prend une option pour l’euthanasie !

  5. Aymard de Ledonner dit :

    Et justement, Est-ce que les filiales de Rheinmetall en Afrique du Sud et en Italie, notamment, sont prises en compte dans ces chiffres? Rheinmetall a également vendu, via Denel, une usine aux saoudiens à Al Kharj : de cette façon plus besoin d’exporter car les bombes sont fabriquées sur place…..

  6. Anaxagore dit :

    Allemagne, pays de Tartuffes. ONG qui viendront pleurer quand la guerre sera à nos portes…

  7. Thaurac dit :

    La gauche dure style hamon et lfi, communistes, écolos, se déchainent.
    Pas de quoi fouetter un chat mais ce qui me gêne, c’est que des sociétés de france télévision, payées avec notre redevance,s’engage, une, à critiquer l’état (cracher dans sa soupe) deux, se servent de l’argent des contribuables à des fins politiques à peine déguisées.
    Vivement la disparition de la redevance , la gauche n’aura qu’à la payer si elle veut conserver sa niche syndicale à fort pouvoir de nuisance.
    Il faut privatiser ce nid de vipères, ils auront moins de gueule car moins de pub donc moins de chaines et gens…

    • Fralipolipi dit :

      Oui, c’est bien a participation de Radio France à cette étude d’apprentis-débutants qui me scandalise le plus … Quelle bande de cons !
      Non seulement ils crachent dans la soupe, mais en plus, ils savent pas cracher en s’en foute la moitié sur la gueule … non mais quelle bande de gros nases.
      … Y-a-t-il quelqu’un pour expliquer à ces pignoufs comment fonctionne la trésorerie d’un Etat plongé dans un univers de compétition ?… et pour leur demander d’arrêter la fumette.

    • Alors là BRAVO, j’aurais pas mieux dit !

  8. NRJ dit :

    Content pour les allemands qu’ils arrivent à trouver des clients autres que l’Arabie Saoudite. Les ONG montrent pour le reste surtout une capacité à critiquer et à agir contre leur pays.

    • John dit :

      C’est le but défini de certaines ONG, dénoncer des situations illégales, illicites ou immorales.
      Dans le cas des situations illégales, si les ONG les dénoncent, le problème c’est le criminel, pas celui qui met en évidence le crime.
      Et ensuite, les ONG qui ont ce rôle ne font que leur travail. Et vous ne voyez que les agissements contre votre pays. Que vous ne voyiez pas le reste ne signifie pas que ça n’existe pas.

      • Aymard de Ledonner dit :

        Je n’ai pas entendu ces ONG parler des obus et des bombes Rheinmetall qui tombent sur le Yemen malgré un soi-disant embargo. Par contre elles en font des tonnes pour les leclerc vendus il y a 20 ans (en ne faisant pas toujours la différence UAE/AS…) et les navires vendus par DCNS qui, c’est bien connu, sont très bons dans les offensives terrestres et les bombardements de civils….

        • guerreéco dit :

          Pour ajouter du poids à ce qui est dit, ce n’est pas par ce qu’une ONG est issue d’un pays spécifique qu’elle n’est pas influencée par un autre pays. Les fonds US (OpenSociety, Ford, Facebook…) soutiennent les actions de L214 en France tout en investissant dans la viande artificielle.

          Autre exemple intéressant : Disclose, le média qui a publié le rapport secret de la DRM, n’a publié aucune autre étude depuis. Cash Investigation est connu pour jouer sur de l’émotionnel, ne pas donner des informations totalement exacte (voir la réponse de Limagrain) tandis que Médiapart est très complaisant avec les US.

          Certains pourraient dire complotisme. Sauf que, par définition, on ne trouvera jamais un papier déclarant « oui oui je suis américain et je finance tout ça ». On est sur de l’interprétation, de l’analyse et, vu que cela va à l’encontre du monde bisounours, cela choque.

        • John dit :

          Faites une recherche google…
          Forcément c’est pas dans la presse française que vous allez trouver ça…
          Mais oui, Rheimetall est bel et bien attaqué de toute part pour ce cas. Donc arrêtez de faire la victime.

  9. Green dit :

    Les allemands sont vraiment les rois des hypocrites.

  10. Fraliipolipi dit :

    Et pendant ce temps, on a aussi ça :
    https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/bataille-navale-entre-naval-group-et-fincantieri-en-arabie-saoudite-830124.html
    … no comment.
    .
    C’est quand déjà la fête des voisins ?

    • Plusdepognon dit :

      @ Fralipolipi
      Hahaha…
      Quand on aura fait la piscine. Histoire de faire la bombe…

  11. Czar dit :

    « « Quelles sont les intentions profondes de certaines ONG, aux financements parfois opaques, qui remettent systématiquement en question nos partenariats stratégiques?», s’était interrogé le député Jean-Charles Larsonneur,

    s’il n’était pas un gros bouffon macaroniste donc insignifiant, bavard et suiviste, môssieu jean-charles larsonneur découvrirait illico que les merdias qui créent cette pseudo-affaire – avec sans doute un peu de manip étrangère en sous-main, sont essentiellement financés par le contribuable français, par le biais de la redevance audiovisuelle et des « aides à la presse » qui permettent à un média pourtant purement numérique d’appliquer des taux de TVA réduits, censés appuyer le coût de duiffusion de la presse papier.

    bref ce jobard interchangeable sortirait de ses poses de petit coq gueulard, et ferait le ménage dans la volière, à la faveur d’une loi de finances (tu sais jean-charles, le truc qui a lieu une fois l’an et où tu débats d’importance pour savoir si tu vas sabrer 48 postes de profs de dactylo recrutés en 1983 et ainsi « assainir les phynances du pays)

    A défaut, qu’il la ferme.

  12. Bob dit :

    Les accusations du député Jean-Charles Larsonneur sur le financement des ONG me font penser aux Russes qui ont le meme discours. Les trolls russes seront ravis.
    Les allemands sont plus malins mais je ne comprends comment ils arrivent a vendre autant d’armes sans l’accord du parlement allemand. Donc les soucis des accords sur les differents programmes d’armement germano-francais sont le seul fait des francais qui souhaitent vendre des composants allemands sans leur accord ?

    • Czar dit :

      sachant que les ONG sont truffées de gens des « Services », il ne faut pas s’étonner d’y voir des manips de puissances étrangères lorsqu’elles ciblent particulièrement un Etat, à savoir nous, hein.

  13. fgnico dit :

    et blà, dans cette phrase tut est dit
    « Cela étant, la Frankfurter Allgemeine Zeitung ne trouve rien à redire à ces ventes d’armes allemandes car « chercher à préserver son industrie de l’armement va dans le sens de l’intérêt national de l’Allemagne ».,

    et que repondon nous??

  14. Tremah dit :

    J’ai moi aussi été interpellé par l’attribution de financements publics à la série documentaire à charge « french arms », particulièrement véhémente contre la France, surtout après avoir pris connaissance du CV des personnels de « lighthouse reports » et des partenaires économiques soutenant cette structure:

    https://www.lighthousereports.nl/team#about-us

    Sachant que cette série remet notamment en question l’implication de la France au Sahel où nos soldats combattent et meurent pour empêcher une région grande comme l’Europe de sombrer dans le chaos islamiste, je suis consterne, mais malheureusement pas vraiment surpris, par le fait que l’argent du contribuable puisse servir à financer ce genre de propagande visant à saper la crédibilité de notre pays sur la scène internationale et à démolir notre industrie stratégique au profit de puissances alliées mais concurrentes. Il serait peut-être temps que nos politiques ouvrent enfin les yeux sur le fait que l’Allemagne défend exclusivement son intérêt et en particulier celui de ses industries en Europe et dans le monde, et non un hypothétique intérêt commun ou européen.

    Tout cela illustre aussi le déficit d’autorité de l’exécutif en France, et la faiblesse de plus en plus patente de Macron dont les constats et les directives ne sont visiblement pas appliqués avec détermination et suivis par les administrations. On apprend ainsi avec un certain effroi que les « Etats dans l’Etat » se sont multipliés au cour des dernières années, que des hauts-fonctionnaires, donc du personnel administratif non-élu, sont capables d’entrer en « résistance » contre l’Elysée, que des rivalités quasi-féodales entre services de police sapent tous les efforts pour restaurer notre sécurité collective. Comment des fonds publics peuvent-ils être attribuer pour financer des programmes nuisant aux intérêts objectifs de la France ? Qui prend les décisions ? Selon quels critères ? C’est totalement aberrant. A quand la grande réforme de cette institution totalement opaque qu’est devenue l’audiovisuel public ?

  15. SCAtastrophe dit :

    La société CNIM essaie de s’attaquer au marché australien :
    http://forcesoperations.com/cnim-en-embuscade-en-australie/

  16. John dit :

    A titre de comparaison, il est bon de voir la situation en France au niveau de l’exportation pour comprendre certaines tendances.
    Pour commencer, les investissements en armement augmentent plus ou moins partout. Donc forcément, il y a plus de commandes que par le passé. Ce qui serait plus intéressant serait de suivre les parts de marché dans les exportations au fil du temps il me semble.
    Et à ce niveau, les exportations françaises semblent corrélées avec l’évolution mondiale du marché. Et l’Allemagne et la France sont plus ou moins au même niveau, entre 5 et 7 % chacun, avec des variations annuelles.
    Ensuite, quand on s’intéresse aux clients de bien des exportations, quelque soit le pays exportateur, il y a des exportations douteuses.
    Pour rappel, l’opinion publique semble s’opposer aux exportations d’armes si il y a un risque d’utilisation contre les civils. http://www.leparisien.fr/politique/ces-pays-en-guerre-a-qui-la-france-vend-des-armes-26-03-2018-7630269.php
    Contrairement à beaucoup d’opinions ici, ce qui est réellement reproché par les ONG, ce n’est pas le fait d’utiliser de l’armement. Mais c’est la légitimité et le contexte d’utilisation. Lorsque cela touche des civils volontairement ou sans effort pour les éviter, les ONG font leur travail en dénonçant les agissements.
    Et il faut arrêter de dire que seule la France est visée par les ONG et que la Chine et la Russie font ce qu’ils veulent. Les ONG dénoncent les autres pays. La différence c’est que la France fait des enquêtes si les allégations sont sérieuses (basées sur des éléments suffisants).
    Tout contre-pouvoir pouvant s’exprimer et influencer les choix d’un gouvernement démontrent que la liberté d’expression est respectée et que les contre-pouvoirs sur ce sujet fonctionnent. Il faudrait s’en réjouir. Cela ne signifie pas de ne jamais aller à l’encontre des ONG.

    Les exportations françaises:
    Entre 2012 et 2016:
    – Inde € 10 milliards
    – Arabie Saoudite € 7.15 milliards
    – Qatar € 7.37 milliards
    – Egypte € 6.95 milliards
    – EAU € 1.88 milliards
    Pour information il semblerait que la France ait violé 10 embargos sur l’armement (sur une vingtaine) émanant de l’ONU, l’UE ou l’OSCE.
    https://www.bastamag.net/La-France-continue-de-vendre-des-armes-a-des-pays-sous-embargo-international

    Et pour finir quand l’Allemagne bloque les exportations vers l’AS, ce n’est pas pour se placer… Elle pénalise en premier son industrie, difficile de voir une stratégie politique à l’encontre d’autres pays.

    • guerreéco dit :

      Un simple exemple : les filiales italiennes et sud-africaines de Rheinmetall continuent de fournir en matériel l’Arabie Saoudite que tout le monde dénonce. Or, la maison-mère est allemande.

      De plus, du matériel allemand continue d’être envoyé en AS afin d’être monté sur des chars Leclerc justement.

      L’Allemagne continue de fournir des armes à la Russie, elle aussi sous embargo. L’Allemagne est le premier fournisseur d’Israël, pourtant pas connue pour être des enfants de coeur.

      Je ne critique pas, c’est le jeu du commerce. Mais c’est un double discours que les gens ne voient pas.

      • John dit :

        Quelle est la loi allemande?
        Ce qui est produit sur sol allemand ne peut pas être exporté.
        Ensuite, bien que détenue par un groupe allemand, les entreprises sont des entreprises basées dans ces pays. Donc la loi allemande ne peut pas s’appliquer à ces groupes !
        Ici mon point n’est pas de dire que l’Allemagne est un ange, mais au contraire de démontrer que la France ne fait pas mieux donc autant arrêter ici de s’offusquer de ce que l’Allemagne fait, un miroir ça peut être pratique.