CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

 

Via Definvest, le ministère des Armées s’intéresse à Cailabs, spécialiste de la photonique

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

6 contributions

  1. Clavier dit :

    C’est bien de ne pas laisser un fond de pension américain s’en emparer….

  2. Carin dit :

    @Clavier
    C’est inutile, puisque c’est le marché nord américain qui est visé… lorsque l’on sait qu’aujourd’hui pour vendre aux states, il faut fabriquer sur place.. on imagine que ces technologies ne resteront pas ignorées des gros fabricants d’armes tels que Boeing ou LM. Seuls des labos mili pourraient garder un tel secret de fabrication… et encore ils subiraient des attaques informatiques incessantes pour tenter de pirater les formules, de la part de nombreux pays à la tête desquels nous retrouverions nos amis américains.

  3. Carin dit :

    Mais ça promet pour la prochaine génération de boules optroniques…
    et des senseurs de nos avions.
    Reste plus qu’a améliorer le radar EASA (4 faces réparties sur l’avion???)
    J’imagine aussi 3 grosses plaques sous un awacs, et une plus petite sur le dessus?? ( il y a des chasseurs qui peuvent arriver du dessus), Peut-être qu’on s’affranchirait de l’énorme radôme ? Je sais que je rêve, mais Jules Verne
    ( et d’autres) aussi rêvait, et aujourd’hui en France son rêve s’appelle baracuda.

  4. Plusdepognon dit :

    Je sais bien que l’on ne peut pas tout sauver et que c’est moins technologique, mais le site « mars attaque » a relaté une petite perle:
    http://mars-attaque.blogspot.com/2019/09/mme-innovation-pirennsas-embarcation-forces-speciales-agence-defense-armees-fluvilae-combat.html

    Si un business angel lit…