CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

 

Guyane : Le militaire soupçonné d’avoir tué un orpailleur clandestin a été assigné à résidence

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

132 contributions

  1. Yannus dit :

    Tiens!
    Je voudrais savoir, quand des djihadistes de l’EI tentent de prendre la fuite, on ne peut pas leur tirer dessus?

    • Électeur dit :

      Yannus, votre question est bonne parce que la réponse confirme l’impéritie de notre personnel politique.

      En 2005 le Législateur (= les Députés et les Sénateurs), s’apercevant soudain que l’armée française utilisait ses armes en opex autrement qu’en situation de « légitime défense » (c’était tardif mais « mieux vaut tard que jamais ») a ajouté dans le statut militaire l’autorisation d’utiliser les armes pour accomplir la mission.

      En fait le Législateur constatait l’évidence car depuis environ quarante ans les militaires en opex ne pouvaient pas faire autrement que d’utiliser leurs armes pour accomplir leur mission.
      Mais le Législateur n’a pas vu (ou plutôt il n’a pas voulu voir) que l’on utilisait, ou que l’on prévoyait depuis longtemps d’utiliser, l’armée sur le territoire national. Il a limité son autorisation d’utiliser les armes en précisant : « hors du territoire national ».

      Pour être cohérent, il aurait dû soit interdire l’utilisation de l’armée sur le territoire national, soit autoriser l’usage des armes sur le territoire national comme en opex, c’est-à-dire « pour accomplir la mission ». Mais non : sans doute le Législateur pensait-il « les militaires sur le terrain se débrouilleront, je m’en lave les mains ».

      Voilà pourquoi le militaire peut ouvrir le feu sur un malfaiteur au Sahel mais pas en Guyane.
      En ma qualité de sympathisant de nos armées, je voterai pour les candidats qui auront le courage de résoudre ce problème.

      • francisYves dit :

        tout à fait de vote avis, vous etes tout de même bien indulgent avec nos élus.
        Rétablissement de la peine de mort pour les élus …!

        • Électeur dit :

          @ francisYves
          Merci de m’avoir lu. Mais à part ça, avez-vous quelque chose d’intéressant à dire ?

      • albatros dit :

        une des solutions :
        -retirer l’Armée du dispositif Sentinelle qui la fait mourir à petit feu (fausse bonne solution à la déflation des effectifs)
        -fermer les yeux sur ce qui se passe en Guyane (on revient aux bonnes vieilles pratiques d’antan : ce qui se passe en Syrie, en Afgha,…en Guyane reste là bas).
        Au moins le gurkhas ne s’est pas servi de son célèbre couteau de combat pour trucider le délinquant.
        Mais que diable espère t on quand on impose à un légionnaire de faire le travail d’un gendarme mobile ?

  2. Plusdepognon dit :

    Il doit se sentir bien seul, désigné comme coupable par les articles publiés sur cette affaire. Sans jugement.
    Menacé comme dans n’importe quelle zone de non-droit, il ne peut même pas être en prison vu l’état de délabrement de la sécurité y compris dans les enceintes de la justice. Ça donne une bonne idée du climat social en Guyane, qui subit tous les soubresauts des pays voisins.
    Ils auraient mieux fait de dépayser l’affaire et de le mettre en métropole. Même en préventive, pour ne pas qu’il fasse une connerie.

    J’espère pour lui qu’il est solide dans sa tête. Et accompagné malgré l’opprobe, car il est bien loin de chez lui.

    S’il est coupable, il sera vite jugé comme tel. Mais qu’il soit jugé… et pas par des fuites d’auditions qui n’ont pas lieu d’être.

  3. dompal dit :

    « Le militaire sera muni d’un bracelet de surveillance électronique. »

    Hihihi !!!! Assignation à résidence à l’île St-Joseph qui est le « centre de vacances » de la légion !!!………Qui dit mieux !??

    Un peu comme les faux époux Turenge après l’affaire du Rainbow Warrior assignés à résidence sur Hao ! 😉 🙂 🙂
    Ah ben ouais, ya pas de resto à St-Joseph contrairement à Hao……….mais c’est pas grave, il sera avec ses potes !!! 😉
    No comment !!! 🙁 🙁 🙁
    What else !?? 😉

    • MAS 36 dit :

      et alors !

      • dompal dit :

        @MAS 36,
        Ben si rien ne vous choque tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes ! 😉

        Je vous rappelle tout de même qu’il s’agit d’un meurtre !!!

        • MAS 36 dit :

          1°) Jusqu’à preuve du contraire il s’agit d’un homicide.
          2°) L’intéressé est entre les mains de la justice.
          3°) Une enquête est ouverte.
          4°) Il y aura une décision de justice.
          5°) L’intéressé bénéficie de la présomption d’innocence comme tout le monde.

          Jusque là tout se déroule dans les règles. Tout va pour le mieux dans le meilleurs des mondes démocratique.

          • dompal dit :

            @MAS 36,
            Mais bien sûr !!!
            Buter votre voisin pour x ou y raison….et on verra si vous avez le même traitement de faveur ! 😉 🙁

            Essayez, on en reparle après…….si vous n’êtes pas au zonzon ! 😉

          • francisYves dit :

            Bravo

      • Czar dit :

        alors ? dompal est un vieil instit à collier de barbe crasseux, qui partage son temps entre cultiver les bouloches de son pull acrylique de la CAMIF, collection 1983, et classer les archives de la section Bas-Nivernais du SGEN.

        Il se fait une gloire d’héberger dans son taudis hachélémique un « réfugié » qui constitue probablement son seul contact humain en dehors de ce blogue

        t’as besoin d’autres éléments pour te faire une idée de ce qu’il peut pondre comme comm ?

        • dompal dit :

          @ Czar,
          Voir ma réponse à 9.3 ci-dessous ! 😉 🙂

          T’es vraiment un amour !!! 🙂 🙂 🙂

          Continue comme ça j’adooore !!!!! 😉

        • Vinz dit :

          S’il a des trucs efficaces contre les bouloches acryliques je suis preneur.

          • Czar dit :

            @ Vinz, il n’y a aucun problème dont un bon lance-flammes ne parvienne à venir à bout, bouloches acrylique et instits à collier de barbe inclus.

          • ScopeWizard dit :

            @Vinz

            Les bouloches acryliques ?

            Ce qui est hautement « rigolo » , c’ est que si par exemple tu observes les bord-côtes ( ou tricotines ) d’ un blouson de vol type M-422 ou G-1 des années 1940 -1950 voire 1960 qui à l’ époque étaient du « consommable » produit et vendu à pas cher , ces bouloches sont inexistantes ; par contre , les trous de mites risquent d’ être légion …………..

            Sur les reproductions actuelles , au bout d’ un moment , ces fameuses bouloches qui peuvent agacer autant ne sont pas rares ……………..

    • Indicatif 93 dit :

      Salut Empale,
      Tu es bien le pote de l’infâme tartemuche. On a bien compris que tu n’aimais pas la Légion. Que tu n’aimes pas la DGSE, que tu n’aimes pas l’Armée Française, que tu n’aimes pas la France … Tiens ! t’aimes-tu ?
      Garde ton aigreur pour toi et va baver sur d’autres blog, tu nous feras des vacances ;-).
      Allez sans rancune aucune, tu es vraiment pathétique et toc !
      À plus, sur un autre terrain d’Opération 😉

      • dompal dit :

        @93,
        Hihihi !!!!!
        Toujours à démarrer sur les chapeaux de roue dès qu’il y a un sujet sur la légion que je commente !
        Trop drôle !!!!! 🙂 🙂 🙂
        Merci pour ce moment de rigolade….. ! 😉

    • GRADLON dit :

      Je ne sais si vous connaissez les lieux
      Moi si
      La Légion c’est à dire le 3 Etranger à son centre de repos sur cette île et tout est organisé au mieux comme toujours par ce corps d’élite
      Le juge a pris la bonne décision pour ce sous officier volontaire pour servir la France et il est au milieu des siens ce qui est bien
      Précision je ne suis pas légionnaire

      • dompal dit :

        @GRADLON,
        « Ce ne sont pas ceux qui savent le mieux parler qui ont les meilleures choses à dire. »
        Proverbe chinois.
        A méditer……si vous avez un cerveau pas trop embrumer par les vapeurs d’alcool…….! 😉

        • GRADLON dit :

          Oh la
          Vous tombez dans la diffamation
          Je vous conseille en lecture un petit livre rouge fort intéressant qu’apparemment vous ignorez:le code pénal
          Vous y trouverez des choses intéressantes sur le sujet
          Et puis j’espère que votre ip est solide

          • dompal dit :

            @GRADLON,
            Moi je vous conseille d’utiliser un dictionnaire pour connaître la définition de ‘diffamation’ ! 😉

            ……sans parler de votre menace à peine voilée ! 😉
            Bisous ! 🙂

    • Bangkapi dit :

      Et si un tribunal juge qu’il n’est pas coupable ?
      Et ce que beaucoup trouve normal dans le civil, c’est à dire la non incarcération en attendant le jugement pourquoi devrait il être au trou.
      Parce que c’est un légionnaire, pour vous il est coupable.
      Alors qu’on en sait rien.

      • dompal dit :

        @Bangkapi,
        Vous avez entièrement raison. Personne ne sait s’il est coupable ou non.

        Je constate simplement qu’il y a beaucoup de morts avec la légion. Je ne vais pas les énumérer ici, il suffit de reprendre les articles de M. Lagneau, avec la petite loupe en haut à droite ! 😉

        Vous me direz qu’en tant qu’ancien légionnaire, il y en avait autant sinon plus auparavant………….. mais il n’y avait pas le Net et les réseaux sociaux pour le savoir……isn’it ?!! 😉 🙂
        Bien cordialement,
        dompal

        • Indicatif 93 dit :

          Re empale,
          Donc ancien légionnaire le garçon (l’Indo, l’Algérie ?) ! Je comprends maintenant ta rancoeur envers l’Institution.
          Ne serais-tu pas responsable, toi-même, des affres (oh ! le vilain mot) qu' »ils t’auraient fait subir ».
          Ton absence de rigueur, tes manquements à la discipline, tes mauvaises performances physiques, ton incurie intellectuelle sont peut-être à l’origine de ton fiel envers ce corps d’élite.
          Allez RDV à la prochaine OPEX !

          • dompal dit :

            @93,
            Oh p*tain !!!!!
            Il faut vraiment aller te faire soigner mon garçon !
            Tu relèves vraiment de la psychiatrie +++ !!! 🙁 🙁 🙁
            Bon courage…………….et arrête de penser à moi, tu verras ça ira mieux ! 😉

            Encore un pôv’ type nul à chier bon à rien qui n’a rien compris à la vie !!!
            Pas grave….y en a plein comme toi dans les poubelles de l’Humanité ! 😉

          • dompal dit :

            @93,
            T’as vraiment rien compris pôv mec !
            C’est pas moi qui suis un ancien légionnaire mais @Bangkapi !!!
            Allez ciao.
            Plein le dos de répondre à des (censuré) ! 🙁 🙁 🙁

        • Habitué d'opex360 dit :

          @ Modérateur, ces chamailleries entre conributeurs sont vraiment désagréables pour les lecteurs et dévalorisantes pour votre blog.
          .
          Permettez-moi de vous suggérer de n’avoir désormais aucune hésitation pour les éliminer.

          • ScopeWizard dit :

            @Habitué d’opex360

            Et à commencer par le genre des vôtres ……..

            Vous rendez-vous compte de ce que votre « suggestion » implique et recèle de sous-entendus autant liberticides que dangereux ?

            Encouragez le calme , la mesure , la courtoisie tant que vous voudrez mais attention à la place du curseur …………..

            Sinon , qu’ est-ce que je veux dire , mine de rien savez-vous qu’ à cause de censeurs dans votre genre , vous savez que l’ humoriste Michel Leeb s’ est senti dans l’ obligation de présenter des excuses pour son sketch « l’ Africain » ?

            Un sketch au demeurant très inventif en version étendue que nombre de Noirs appréciaient voire aimaient , tellement il les mettait en valeur contrairement à ce que la « lecture » d’ aujourd’ hui qui elle est bel et bien « raciste » essaie de se convaincre et surtout de NOUS convaincre…………….
            https://www.youtube.com/watch?v=1EhOaCBLih4

            Ah , le tam-tam Africain , c’ est vrai ; non mais qu’ est-ce que ça peut être raciste et primitif , incroyable ……………
            https://www.youtube.com/watch?v=9esWG6A6g-k

            Un peu moins des croulants , mais des vieux de la veille quand-même bien « allumés » tout comme il faut ………….
            https://www.youtube.com/watch?v=DE_oi-mhOA8

            Un de mes amis a aimé le sketch de Michel Leeb , ce qui l’ a très rapidement conduit à être fan de ceci ……….
            https://www.youtube.com/watch?v=7gGnWuvtbOQ

            Ou à ça ……….
            https://www.youtube.com/watch?v=wcJcgHM1EF8

            Ou encore à lui ……….
            https://www.youtube.com/watch?v=KN7HrvBAfO0

            Et que dire de ce trio de fous !
            https://www.youtube.com/watch?v=FQu7OVkUVio

            Un vrai fan renversé qu’ il est devenu le pote …………. grâce au sketch « l’ Africain » ………….. et même ce cet autre trio ……………
            https://www.youtube.com/watch?v=mmBdz1txGSo

            https://www.youtube.com/watch?v=PIIkN1vMbmo

            https://www.youtube.com/watch?v=HPtKYbggCqE

            https://www.youtube.com/watch?v=0e2CuyIG7x8

            Ma conclusion ?
            Que ce dont Hitler ou Staline ( comme ça pas de jaloux ) ont rêvé , votre intolérance ( pas que la vôtre je vous rassure ) conne à souhait , est en train de le réaliser ; je reconnais qu’ y parvenir dans les 70 ans après leur mort , c’ est faire très fort ………

            Vous arrive t-il de réfléchir par vous-même ?
            Vous savez , cette faculté consistant à essayer d’ élever un peu sa propre pensée , son propre raisonnement , voire éventuellement débats ou discussions , en s’ extrayant des carcans éducatifs ou du réflexe conditionné ? ………. Oui ? Non ?

            Ben , vous devriez essayer , ça vous changera ……….

            Oui , je sais ; tout ça , c’ est pas « cool » …….. ben , vous non-plus ne l’ êtes pas ………… « cool » …………….. 😉

    • Surfer91 dit :

      C’est quoi le problème ?

      • Habitué d'opex360 dit :

        Comme on peut le voir avec les dates des posts, la question de Surfer91 ne concerne pas la médiocrité des querelles entre « conributeurs ».
        Car le problème est évident.

    • albatros-le-coquinou dit :

      A DomPal
      Trucider un délinquant brésilien qui s introduit en France sans titre, vient voler et polluer et se rebelle contre la police et les autorités et qui fait partie d’une bande qui a tué des gendarmes et militaires français…c’est le but même de tout soldat normalement entraîné. Alors un légionnaire faisant partie d’une unité d’élite. Ce népalais mériterait plutôt une médaille en fait…oups je sens que j’en énerve …tant pis.
      Le plus étonnant est qu’il n’y ait pas des centaines de garimpeiros qui se fassent zigouiller promptement…
      nous aurions ainsi beaucoup moins de problèmes de sécurité dans ce coin d’Amérique.
      De l’autre côté de l’Oyapoc on ne se pose pas trop ce genre de questions métaphysiques, le calibre 12 a des vertus calmantes apaisantes et somme toute consensuelles.
      Il faut garder les bonnes vieilles traditions du coin

  4. Le Breton dit :

    Courage à cet homme, il n’a pas à avoir de regret pour ce qu’il a fait, je ne suis pas moralisateur mais tout le monde ne mérite pas de vivre.

    • Robert dit :

      Le Breton,
      Le problème, c’est qui va décider qui a le droit de vivre ?
      Et en raison de ce qu’il est ou de ce qu’il fait, un enfant ou un adulte, un passant ou un criminel, etc…?
      Dans une situation de maintien de l’ordre qui s’apparente à la guerre, après tout nous n’étions pas en guerre au Bataclan et à Nice, effectivement c’est particulier et le droit devrait s’adapter.
      Si les assassins du Bataclan s’étaient enfuis, était-il permis de les descendre dans le dos ?

      • dompal dit :

        @Robert,
        « Si les assassins du Bataclan s’étaient enfuis, était-il permis de les descendre dans le dos ? »
        Légitime défense, donc la réponse est oui et plutôt deux fois qu’une !!!!

        • Robert dit :

          Dompal,
          Tirer dans le dos, donc quand l’agresseur ne menace plus directement notre vie, est-ce considéré comme de la légitime défense, à la fois dans les textes et dans la jurisprudence ?
          Bien sûr que descendre le tueur du Bataclan qui se sauverait, comme ceux de Charlie Hebdo se sont sauvés, est légitime sans aucune discussion.
          Mais est-ce que légalement, cela ne peut pas être contesté devant les tribunaux?
          Autrement dit, pour en revenir à l’évènement dont nous parlons, s’il peut être démontré que le fuyard avait auparavant tiré sur les militaires, cela rend légitime de lui tirer dessus même dans le dos.
          J’ai déjà raconté ici une anecdote, un jeune gitan arrêté par la gendarmerie pour des actes avérés, et avec un dossier déjà bien rempli, avait échappé aux gendarmes à l’intérieur de leur caserne et réussi à sauter un mur vers une école de filles voisine. Un jeune gendarme certainement après les sommations d’usage lui avait tiré dessus et l’avait mortellement touché. Je ne sais pas comment la justice a réglé l’affaire concernant le gendarme, qui avait fait ce que la loi lui permet, mais je sais qu’un contrat avait été mis sur sa tête par les gitans et je pense qu’il avait du changer rapidement d’affectation non pas à cause de son acte mais à cause du refus des lois par les gitans quand celles-ci ne les arrangent pas. Je veux dire par là que si l’un des leurs avait tué un gendarme, ils auraient soutenus totalement celui-ci sans se poser de questions.
          Pour résumer, tant que les délinquants et les criminels ne craindront pas réellement les force de l’ordre, donc que ceux-ci soient soutenus par l’autorité en toutes circonstances, celles-ci seront en danger et les autres garantis d’une relative impunité.
          Policiers, gendarmes et militaires, sont les défenseurs du bien commun, ne l’oublions pas, en ce jour de deuil pour les policiers à qui je présente mes condoléances.

          • PK dit :

            Non, ce n’est pas considéré comme de la légitime défense.

            En revanche, c’est pratiqué (opération homo) par les services spéciaux (et c’est constitutionnel : sur ordre du Président).

            La jurisprudence Kaled Kelkal est du même ordre : on ne prend pas vivant un assassin, quitte à l’achever sur place (EPIGN, en direct, est passé en boucle sauf en France, mais le message a été bien compris : là, encore, ce sont des ordres qui ont été exécutés). C’est moyen ici, car non constitutionnel et on aurait pu poursuivre les intervenants.

            C’est du même ordre que « Faîtes-les parler » ou « arrêtez les poseurs de bombes de la Casbah ». Tant que ça fonctionne, on ferme les yeux mais si ça part en vrille, alors les exécutants sont lâchés aux lions, tandis que les donneurs d’ordres s’en tirent bien.

          • Robert dit :

            PK,
            Les gendarmes ont le droit de tirer sur un fuyard.
            La torture en Algérie est le fruit de l’abandon du pouvoir de police à des militaires et de la nécessité d’essayer d’empêcher des attentats en obtenant des informations. Et ça marchait.
            Quand aux victimes, elles peuvent venir se plaindre aujourd’hui, entre un certain nombre de menteurs, ce qui prouve qu’ils y ont survécus. Aucune victime du FLN n’est venu témoigner, en plus il torturaient et violaient pour le plaisir et sidérer les témoins.
            Si un fellagha a été secoué et a avoué, permettant d’empêcher un attentat, désolé, mais je ne vais pas le plaindre, même si je ne suis pas favorable à cette pratique.

          • Robert dit :

            On peut parler de zone grise ou la loi est floue et la décision reste entre les mains du soldat ou policier.

          • albatros dit :

            Une loi permet au gendarme de tirer sur un fuyard..même si le gendarme sera ensuite l’objet d’une enquête et mise en examen.
            Mais un légionaire du 3ème RI n’a pas du tout la même formation qu’un gardien de la Loi
            Donc ce sont nos gouvernants qui sont irresponsables en demandant à l’Armée et à ses troupes d’élites de jouer au policier u au gardien de square d’enfants.
            Se former pour vaincre c’est se former pour tuer pour ne pas être tué soi même…et cela n’a rien à voir avec la Justice

      • PK dit :

        « Si les assassins du Bataclan s’étaient enfuis, était-il permis de les descendre dans le dos ? »

        Jurisprudence Kaled Kalkal.. La réponse est oui.

        À l’époque, le « message » était passé 5/5

        • Czar dit :

          pour être honnête, je ne pense pas que la « jurisprudence kelkal » passerait aujourd’hui. la « justice » a fait des « progrès ».

          pour répondre @Robert, tout tir dans le dos ne peut être considéré comme de la « légitime défense » au regard de nos sublimes lois, sauf à prouver qu’il était en mouvement vers vous , en se retournant par exemple, et qu’il disposait d’une force égale à la vôtre (principe proprement aberrant puisqu’il impose au citoyen de se placer à égalité avec le criminel , il y a d’ailleurs une nette contradiction avec l’obligation faite au citoyen d’intervenir en cas de commission de crime ou délit : comment justifier cet impératif civique puisqu’on ne reconnaît aucune supériorité de moyen et d’action au citoyen.)

          • Robert dit :

            Czar,
            Ou qu’il peut être armé et continuer plus loin à représenter un danger pour ceux qu’ils croisent.

          • Pathfinder dit :

            @Czar
            Merci pour vos précisions! Je constate effectivement que l’on nage dans l’absurde, et que le plus efficace reste l’adage « pas vu, pas pris » : /

            Les métiers d’avenir seraient-ils juriste et croque-mort? Ceux-là auront toujours du boulot…

          • Pluton dit :

            Un citoyen lambda n’a pas obligation d’intervenir en cas de commission d’un crime (il y’a peut etre quelques exceptions), ou encore moins si ca represente un risque pour sa vie, ce qui doit etre comparable au cas d »assisstance a personne en danger.
            Par contre je suppose qu’il y’a un devoir de signalement, et sinon tout citoyen est qualifie pour apprehender quelqu’un qui commet un crime/delit pour le remettre aux autorites, mais attention, le citoyen n’est pas depositaire de la « violence legitime », si pour cela, vous employez la violence, vous vous exposez a des problemes (vous avez interet a avoir une bonne justification, votre usage de la violence pourra vous etre reproche en justice).

      • tchac dit :

        Oui car le législateur a ajouté que l’usage des armes est légitime et légal lorsqu’il faut arrêter un « périple meurtrier » suite aux attentats du 13 Novembre justement. Ainsi, si vous voyez un individu armée d’une kalachnikov prendre la fuite après un massacre, vous avez tout à fait le droit de lui tirer dessus. Maintenant, si cela se serait passer avant la loi, il aurait été évident qu’une condamnation en justice aurait été sans doute très surprenante. de plus, cela aurait mené à une réaction populaire telle qu’elle aurait été sans doute annulée si elle avait eu effectivement eu lieu.

        • Czar dit :

          tiens, donc la raie publique revient sur ses « grônds principes » immuables, immarcescibles et marmoréens lorsqu’elle a peur que la réaction de la populace ne se termine par quelques têtes de pourris au bout d’une pique

          quelle surprise, quelle révélation.. I’m schocked, schocked

    • dompal dit :

      @Le Breton,
       » je ne suis pas moralisateur mais tout le monde ne mérite pas de vivre. »
      Alors là, chapeau !!!!! Qu’est-ce que ça doit être cool de vivre dans votre pays imaginaire……. !
      Quoi @dompal t’es pas content ? Allez une balle dans la tête !
      Au suivant………

  5. Ératosthène dit :

    Je pense que tout policier, gendarme, ou militaire dans ce cas, devrait avoir le droit de tuer un malfrat dans sa vie, sans devoir se justifier ou prétendre à sa défense (qui est évidemment légitime, qu’est-ce qu’une défense illégitime ?).
    Le résultat est que les tribunaux et prisons seraient moins (sur)chargées, ça coûterait moins cher à l’État et cela aurait un effet dissuasif.

    • dolgan dit :

      Ils pratiquent aux US depuis un bail.
      .
      ça marche vachement bien … Tout comme vous dites: des prisons vides et les délinquants sont dissuadés.

      • Daniel BESSON dit :

        Aux Etats-Unis l’  » objective reasonableness standard  » * qui est né , par défaut , en 1985 avec le cas d’un policier qui a tiré dans le dos d’un cambrioleur de 15 ans en train de s’enfuir n’est plus recevable après 30 ans dans les tribunaux pour des cas similaires .
        Au vu des faits établis pour l’instant ce légionnaire y serait certainement poursuivi pour meurtre .

        • Franchouillard dit :

          La comparaison avec les USA est toujours erronée parce que « l’Amérique est un autre monde », on le sait depuis cinq siècles.
          Les actions de la Police aux USA comme au Brésil sont toujours soupçonnées d’être des actions communautaristes.
          Ce n’est pas le cas en France (Guyane comprise, dois-je préciser ?).
          Par conséquent, merci à DB le demi-Brésilien de choisir clairement son bord avant d’écrire.

    • MAS 36 dit :

      Vous avez le choix pour vivre selon vos « aspirations ». Les Etats-unis, la Chine, la Russie, l’Arabie Saoudite, le Brésil. Pourtant malgré les efforts de ces pays leurs prisons restent surchargées.

    • Edouard dit :

      C’est une bonne idée… je vais m’engager dans la police, je vais tuer mon malfrats réglementaire et ensuite, je vais démissionner… sans déconner, on est pas au far west non plus. Sinon, pour baisser la population carcérale, on peut les laisser creuver de faim aussi (et en plus ça fera des économies de bouffes).

      • Czar dit :

        on peut commencer par cesser de subventionner leur petit système de « cantinage » qui coût au budget de la « justice une vingtaine de millions annuels pour permettre à Momo de se croire dans son hachélème, affalé à mater la tévé » toute la journée

        (et maintenant il peut aussi téléphoner, c’est chouetteeeee, il pourra même organiser son petit deal depuis la taule avec es mots codés, ça prépare sa réinsertion d’entrepreneur quand le hasch sera légalisé)

        avant de les « laisser crever de faim » comme le chouine toute bonne larve au coeur émotif et immense, on pourrait déjà leur faire financer leur incarcération ou les soumettre à un travail obligatoire pour commencer à indemniser leurs victimes ou l’Etat, hein débutons modeste mais débutons sainement.

        • Françoise dit :

          Bravo Czar : « ou les soumettre à un travail obligatoire pour commencer à indemniser leurs victimes ou l’Etat, hein débutons modeste mais débutons sainement. »

  6. tschok dit :

    L’ile St Joseph fait partie des Iles du Salut:https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%8Eles_du_Salut

    C’est pas un coin où j’irais passer mes vacances, mais après tout je suis peut être trop conformiste.

    Wiki dit: « L’île Royale accueillait l’administration ainsi que l’hôpital, l’île Saint-Joseph servait pour les « fortes têtes » et l’île du Diable pour les espions, les détenus politiques ou de droit commun.  »

    Donc, le légionnaire est dans la catégorie « fortes têtes ».

    On peut s’interroger sur la pertinence du bracelet électronique.

    On notera que l’avocat laisse entendre que la république n’est pas capable d’assurer la sécurité de l’un de ses détenus dans l’une de ses prisons et que le juge lui a donné implicitement raison. On peut supposer que le bracelet électronique est le prix à payer pour cet aveux d’impuissance implicite, alors qu’il semble une précaution assez superfétatoire, compte tenu de l’isolement de l’îlot.

    Comprendre: la république est parfois un pouvoir cruel. Elle vous fait payer ses propres aveux d’impuissance, alors qu’on ne lui demande rien d’extravagant, mais juste ce qui est normal. Le système, connu, est pervers: le citoyen, prudent, préfère souvent que la république n’avoue rien, car ça lui coûte moins cher. Il s’habitue alors à une république qui ne fait plus ce qui est normal (gouverner) mais qui fait ce qui est anormal (punir).

    On appelle ça un système « dur mou »: mou pour gouverner, dur pour sanctionner.

    Les systèmes dur-mou sont la marques du déclin ou de la perte de maitrise.

    Envoyer ça comme message revient à dire à tout le monde que vous êtes faible. Il ne faut surtout pas commettre l’erreur de croire que les gens ne vont pas le comprendre: ils vont le comprendre et cela va s’accumuler dans des strates de malentendus et de désirs de règlements de comptes repoussés à plus tard.

    M’enfin bon, l’assignation à résidence est un sas vers une remise en liberté. C’est ce qu’on fait quand on ne peut pas remettre directement quelqu’un en liberté après une garde à vue qui conduit à une mise en examen, accompagnée de réquisitions du parquet tendant au placement en détention provisoire, et qui semblent excessives compte tenu des circonstances.

    C’est une mesure un peu boiteuse qui permet de jouer la montre pour que les gens oublient et qu’on puisse relâcher le mec (mis en cause) en douce, quand tout le monde regarde ailleurs.

    C’est une mesure qui laisse soupçonner que les rapports des gens avec les institutions sont tendus en Guyane: le ministère public semble redouter que la libération du légionnaire ne provoque des troubles parmi la population locale. Dans ces cas-là, un parquetier a 9 fois sur 10 des réflexes complètement démagogiques: que le justiciable ait ou non des garanties de représentation, le ministère public voudra toujours le foutre en taule pour éviter les troubles à l’ordre public. Foutre quelqu’un en prison pour satisfaire la foule, sans souci du vrai ni du juste, c’est de la justice démagogique.

    Mais d’un autre côté, on peut se demander si le ministère public ne surjoue pas l’affaire dans le but de dramatiser: est-on vraiment sûr que les populations locales veuillent la tête de ce militaire? Si ça se trouve on est en face d’un parquetier qui projette ses fantasmes de petit blanc colonialiste sur les guyanais, qu’il prend pour des esclaves révoltés promptes à se rebeller contre la république, alors qu’en réalité leurs vrais problèmes sont ailleurs.

    Samuel Finielz, le procureur de la République de Cayenne, c’est lui: https://la1ere.francetvinfo.fr/guyane/samuel-finielz-procureur-republique-decline-ses-priorites-justice-guyane-674445.html

    Mais, en l’écoutant on comprend en définitive que c’est surtout un type sous pression et que beaucoup attendent énormément de lui, qu’il a peu de moyens, qu’il doit faire vite et bien et que les systèmes dur-mou c’est bien gentil, mais en attendant il doit prendre les décisions, lui aussi dans le feu de l’action, en essayant de faire du mieux qu’il peut et en s’inscrivant dans la légalité. Et ce n’est pas le cas de tout le monde.

    • dompal dit :

      @tschok,
      « L’île St Joseph fait partie des Iles du Salut:https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%8Eles_du_Salut »

      Concernant l’île St-Joseph, Wiki dit : « L’île Saint-Joseph abrite la seule plage des îles du Salut sur la côte Nord. Un poste de la Légion étrangère y est établi. » 😉

    • Logos dit :

      @Tschok. Pourquoi jeter ce pov proc en pature à l’opinion?
      Oui, le proc est à l’origine de la demande formulée devant le JLD (juge des libertés et de la détention). Mais kiki décide, hein? ben .. le JLD, tout seul. Généralement à l’issue d’un délibéré durant lequel il demande à tout le monde de sortir de son bureau (pour poser un miroir en face de lui, se refaire une beauté, et décider en tête à tête avec lui même de la meilleure des décisions). Bon, normalement, pour éviter les prises de décisions trop « personnelles », cad liées à la digestion, à la nuit précédente avec le/la conjoint(e), aux animosités éventuelles des individus, notre système judiciaire avait posé le principe d’une collégialité – 3 juges pour rendre une décision.
      Seulement, voilà … tout cela coute et on n’a plus de sous = donc on est passé au juge unique avec tous les pbs que cela comporte.
      La théorie est bonne, le vilain proc qui représente la société a demandé – mais seul le JLD a ordonné.
      S’il faut en blâmer un… voilii voiluu

      • tschok dit :

        @Logos,

        Oui, je sais, vous avez raison. Mais d’une part, je ne blâme pas le proc et j’espère ne pas avoir écrit un commentaire qui laisse l’impression de vouloir le jeter en pâture à l’opinion (mon dernier paragraphe essaye de lui rend justice, si j’ose dire, et de faire comprendre la position dans laquelle il se trouve).

        Le lien que j’ai mis renvoie vers une interview donnée à une radio locale peu après sa prise de fonction: le proc passe en revue tout ce qu’il a à faire et tout ce que les gens attendent de lui. Manifestement, le type n’est pas un Torquemada, mais on comprend aussi qu’il doit faire face à une situation pénale assez dégradée dans son ressort.

        Et d’autre part, si c’est effectivement le JLD qui statue sur la détention ou la liberté sur saisine du juge d’instruction ou du parquet, vous n’ignorez sans doute pas qu’il y a tout de même une différence de trajectoire assez nette entre un dossier dans lequel le parquet prend des réquisitions tendant au placement en détention et un dossier dans lequel il n’en prend pas.

        En général, quand le parquet ne prend pas de telles réquisitions, le mis en examen rentre dans le bureau du juge d’instruction avec de bonnes chances d’en sortir libre ou avec une ordonnance de placement sous CJ.

        Donc, oui, bien sûr, le proc n’embastille pas les gens, il n’en a pas le pouvoir. Mais il a le pouvoir d’initiative.

        Je termine juste par un petit commentaire sur mon commentaire, pour le préciser: en fait, j’ai passé en revue différentes façons de se poser le problème en adoptant volontairement différents point de vue, qui peuvent paraitre exagérément critiques, mais qu’on retrouve dans ce que les gens disent. Néanmoins, j’ai terminé mon commentaire sur une idée qui, je crois émerge assez nettement: le désir de la partie poursuivante, le parquet, d’inscrire son action dans une légalité stricte.

        Visiblement j’ai un peu loupé mon coup, vu que vous en avez retiré l’idée que je voulais jeter le parquet en pâture à une opinion publique vindicative, ce qui n’était pas du tout mon optique de départ. Je vous remercie donc de m’avoir donné l’occasion de préciser ma pensée.

      • Thaurac dit :

        « ..pour poser un miroir en face de lui,  »
        On a les mêmes en métropole, on l’appelait « mur aux cons » dans le local syndical, mais en fait, c’était un grand miroir!

  7. Franchouillard dit :

    Hé oui, notre classe politique est tellement « à la masse » que l’on en vient à utiliser un Népalais (je n’ai rien contre les Népalais en particulier) en renfort de la Gendarmerie nationale sur le territoire national.

  8. Lucien dit :

    Donc nous allons :
    – perdre un sous-officier népalais (les Légionnaires népalais ont bonne réputation) avec ce que sa formation a coûté.
    – démotiver voir perdre tous ses copain népalais et Légionnaires (ou du moins une bonne partie) qui ne vont pas continuer à servir un pays qui s’inquiète plus du sort de délinquants que de ses propres militaires.
    – envoyer un message clair aux soldats et aux gendarmes : faîtes en le minimum. N’essayez pas de résoudre le problème des Guyanais car si vous faîtes du zèle, vous prendrez tout dans la gueule.

    Après l’histoire du Légionnaire qui a pris un vol bleu puis qui s’est fait sortir de l’institution juste parce qu’il a été pris en photo dans les premiers jours de Serval avec une écharpe tête de mort façon « Call of Duty », c’est-à-dire en fait pour rien, voici une autre belle leçon qu’on enseigne à nos militaires. Surtout, n’essayez pas d’accomplir la mission. La mission, on s’en fout. Suivez bien les règles, obéissez aux ordres même quand ils sont idiots, ne prenez aucune initiative. On a rien appris de 1914 et 1940. Il y aura le même genre de résultat. La forêt va continuer à se faire bousiller et un jour, les Guyanais nous enverront paître. A raison.

    • Robert dit :

      Lucien,
      D’accord avec vous, on demande à un soldat étranger formé pour faire la guerre qui se retrouve face à des criminels de se comporter comme s’il faisait la police en ville.
      Il y a comme un problème.

      • tschok dit :

        Nan, on lui demande de ne pas tuer les gens n’importe comment. On lui file une arme, c’est pas pour qu’il tire sur tout le monde n’importe comment.

        C’est des trucs simples à comprendre, mais ça pénètre pas.

        L’opération Harpie est une opération interministérielle conduite sur le territoire nationale: c’est pas parce que des mecs ont un uniforme et des armes à feu qu’ils sont autorisés au tir à tuer à volonté sur des cibles vaguement identifiées, mais considérées comme hostiles par principe parce qu’on serait sur un champ de bataille.

        C’est dans votre tête de tordu que ça se passe comme ça. Mais dans le monde réel, Harpie n’est pas une opération militaire. Et même dans le cadre d’une opération militaire, on ne tire pas n’importe comment sur n’importe qui.

        Qu’est ce que c’est qu’une opération interministérielle?

        https://les-yeux-du-monde.fr/actualite/41694-operation-harpie-un-combat-sans-fin/

        Le problème, il n’est pas dans la réalité, il est dans votre tête: vous faites partie de ces tarés qui veulent que l’armée française conduise des opérations de guerre contre les délinquants sur le territoire national. Et à chaque fois la loi vous dit: « non, ça ne se passe pas comme ça ».

        Et ça perturbe tous les mecs que l’idée de la guerre civiles fait jouir.

        • Czar dit :

          nan schnok, c’est dans ta petite tête perverse à toi qu’on demande à un militaire de faire le boulot d’un flic, et de réagir comme un flic, alors qu’il est formé à agir en militaire, et de le lui faire payer ensuite.

          et pour ton édification de figure intellectuelle majeure en devenir de ce blogue, il croit me souvenir que l’armée française a déjà pratiqué des opérations de guerre sur le territoire national il y a quelques décennies, dans les départements d’Alger, Oran et de Constantine.

          rappelle-moi le nom de ces « tarés » qui l’ont décidé pendant 8 années, je te prie

          • Robert dit :

            Aux adeptes de l’impératif moral catégorique de Kant, Péguy répondait
            « Ils ont les mains propres, mais ils n’ont pas de mains. »

          • Pathfinder dit :

            @Czar
            En complément de la masturbation cérébrale souvent présentée, il serait très instructif de voir les figures en question appliquer leurs théories sur le terrain – lors d’une aggression bien tendue par exemple.

            @tschok: À savoir qu’en cas de stress intense, le lobe frontal (… du cerveau!) est court-circuité, et le cerveau reptilien prend les commandes.

            Militaire, flic ou danseur étoile, tu utilises ce qui est à portée de main pour régler le problème. Ou tu finis dans un sac à viande. Period.

          • Robert dit :

            Pathfinder,
            L’agent administratif qui a organisé le massacre de ses collègues dont un égorgement n’avait sur lui qu’un couteau en céramique à lame de 33 centimètres et le jeune policier l’a descendu d’une balle dans la tête.
            Sur les réseaux sociaux, vous avez déjà des dizaines de pleurnicheurs à l’islamophobie, au racisme, à la riposte disproportionnée. Quand ce sont des racailles, des musulmans, des gauchistes, vous vous y faites.
            Mais vous avez des milliers de citoyens ordinaires qui insinuent que vous auriez des arrière pensées inavouées, moralisent sur le respect de la vie, à géométrie très variable certes, font du légalisme étroit pour des situations hors de contrôle, on peut se poser des questions sur leurs dispositions.
            Dans quel but font-ils cela, celui d’apaiser leurs contradictions psychologiques ?
            Je pense plutôt à une haine de soi qui a été inculquée à une génération et qui porte ses fruits chez eux. Ils nous disent qu’ils sont prêts à se soumettre au prochain maître, mais nous disent aussi clairement qu’ils ne veulent pas se battre.
            « Nous vaincrons, disent-ils, parce que nous sommes les plus morts. » comme disait Philippe Muray
            https://les-minuscules.blogspot.com/2019/08/progrislamisme.html

        • Thaurac dit :

           » vous faites partie de ces tarés qui veulent que l’armée française conduise des opérations de guerre contre les délinquants sur le territoire national. Et à chaque fois la loi vous dit: « non, ça ne se passe pas comme ça ». »
          Alors on doit être nombreux, des millions , faut te mettre à l’heure, petitou, même une député marseillaise en appelait au renfort de l’armée, et elle n’est pas la seule car la police dans les cités, c’est cuit, quelques reportages pour la télé et basta!

    • R2D2 dit :

      « les Guyanais nous enverront paître. »
      Dans la vie il faut avoir les moyens de sa politique et la politique de ses moyens.
      Et je n’ai pas l’impression que les Guyanais soient en capacité de gérer une indépendance (sans vouloir être insultant) et encore moins pouvoir peser face a leurs voisins.

      • Lucien dit :

        R2D2 On aurait pu penser la même chose de l’Indochine et de l’Algérie à une époque. Il y a de l’or en Guyane, du pétrole sous-marin et d’autres choses encore. Avec des capitaux américains ou chinois, ils trouveront bien comment s’en sortir. Et c’est la France qui aura tout faux. Sans compter la perte de notre unique base de décollage des engins spatiaux. On ira demander aux Russes la permission de décoller de la base de Baïkonour….

        • R2D2 dit :

          Mmmh les viets ont toujours été un peuple entreprenant et resiliant. Pas pour rien que la guerre à été vraiment difficile avec eux.
          Pour l’Algérie on ne peut pas dire que la situation actuelle soit une réussite malgré leur richesse en pétrole et gaz. A une époque les gens vivait aussi bien en haut qu’en bas de la méditerranée et c’est clairement plus le cas aujourd’hui.
          Peu importe les ressources de la Guyane et les possibles investisseurs étrangers si jamais ils deviennent indépendants un jour ils ne feront pas mieux que leur entourage régional, il ne faut pas se faire d’illusions.

      • Robert dit :

        R2D2,
        Quand on fait ministre Taubira qui vomit sa haine anti blanc, et tant d’autres masochistes anti blanc, je doute que ce soit demain que nous ayons au pouvoir des gouvernants capables de rappeler aux guyanais vindicatifs qu’ils sont des mendiants ingrats.

  9. ScopeWizard dit :

    Y a un truc qui va pas ……………

    Dans une république bananière à tendance mafieuse ( ou l’ inverse ) telle que la nôtre , comment se fait-il que ce militaire auteur de cet horrible meurtre , n’ ait pas été passé par les armes illico presto ?

    De même , à quand la Légion d’ Honneur pour ce malheureux orpailleur victime innocente de cet ignoble monstre assoiffé de sang ???

    Mais c’ est le monde à l’ envers qui continue !

    Non , vraiment , je vous assure ; je m’ interroge ………….

    Franchement , c’ est insupportable …………

    Bon , en même temps cépatousa , kékiya ce soir on ze Tivi ?

    Hanounah ??? Plus belle la Vie ??? Capitaine Marleau ???

    Alors , c’ est bon , nous sommes sauvés !
    Ouf !
    Voici que je respire à nouveau ………… non mais quel lot d’ émotions fortes ! En si peu de temps , c’ est trop …………..

    Un instant , j’ ai bien cru que …………. et non , j’ ai bel et bien survécu ! 🙂

    Caramba , encore raté ! 😉

    Qu’ est-ce que tu en penses Coco ?
    https://cestquiquicoud.files.wordpress.com/2015/04/caramba-encore-rate.jpg

  10. petitjean dit :

    Nous sommes en Guyane pour une seule chose : la base spatiale ! Et à part ça, qui est considérable, je cherche encore un autre intérêt stratégique.
    ce territoire, entouré de misère, n’est pas prêt de voir s’éteindre la fièvre de l’or. Et les orpailleurs ne partiront pas si on leur demande gentiment. Que faire : fermez les yeux sur l’essentiel et mettre en prison les autres au frais du contribuable. Ceux qui sont raccompagnés à la frontière reviennent le lendemain par un autre chemin. Quand on n’a rien, on prend tous les risques. J’ajoute pour ceux qui pensent aux coûts pour la nation, la nôtre vu que c’est nous qui payons que, nombreuse sont les femmes qui viennent du Suriname pour accoucher sur notre territoire. La suite vous connaissez !
    Maintenant revenons à ce militaire : quand il se retrouve nez à nez avec un type qui tient à la main une machette, outils utilisé abondement dans la région, qu’est-il censé faire ?

    • Thaurac dit :

      A juste raison, on garde kourou et on laisse trodebirac en faire un pays autonome, sans rsa , alloc,….dans 15 jours soit ils s’entretuent ou viennent en France à la nage!
      un pays de rêve la Guyane..

    • Ancien de la 3/33 dit :

      @ petitjean
      Ce n’est pas pour le centre spatial (le CSG) que la Guyane reste française. Ce centre spatial est un établissement industriel rentable qui fonctionnerait de la même façon si la Guyane était indépendante. Le CSG paierait des taxes à la Guyane indépendante comme il en paie aujourd’hui à la Guyane française. Ce serait juste un peu plus cher car il faudrait ajouter aux taxes légales tous les bakchich qui seraient réclamés par les notables locaux, aujourd’hui indépendantistes malhonnêtes mais soumis à nos contrôles financiers.
      .
      La Guyane est française pour des motifs historiques, depuis plus longtemps que certains territoires de métropole : son premier nom fut « France équinoxiale » (1612).
      Historiquement française aussi parce que le Marquis de Lafayette y acheta des terres pour y appliquer concrètement notre principe révolutionnaire « tous les hommes naissent libres et égaux en droit » et y abolir l’esclavage.
      .
      Française surtout parce que les Guyanais le veulent. C’est d’ailleurs pourquoi les indépendantistes se gardent bien de réclamer un référendum sur l’indépendance.
      Ici comme partout la revendication indépendantiste est le fait de quelques notables, de leurs familles et de leurs clients, qui s’imaginent président ou ministre à l’africaine pour profiter de l’argent public sans les contrôles ennuyeux de la Cour des Comptes et le cas échéant des Procureurs de la République. Ou ambassadeur à l’ONU pour faire comme tous les représentants des micro-états : vendre son vote au plus offrant.
      .
      Les indépendantistes ne demandent pas de référendum parce qu’ici comme ailleurs l’électeur de base a bien compris qu’il devra continuer à travailler pour gagner sa vie mais qu’il n’aura plus la protection sociale des lois françaises.

      • petitjean dit :

        Gardons donc ces coûteux boulets, comme…..Mayotte ce ruineux caillou dans l’Océan Indien
        Et laissons , comme dans les Antilles françaises, les autochtones instruire chaque jour le procès de l’homme blanc colonisateur et esclavagiste. (je l’ai rencontré à la Martinique !) Ce qui est bien commode pour excuser les incuries locales
        Ils aiment notre fric et….c’est tout ! Sinon ils vivraient comme en Haïti.
        Haïti indépendante depuis deux siècles…………

    • Fred dit :

      @ petitjean
      il est censé ne pas lui tirer dans le dos.

      • albatros dit :

        facile de juger un soldat d’élite en situation de stress intense
        le naturel reprend toujours le dessus au combat et un légionnaire est programmé pour cela :
        tuer pour ne pas être tué…
        qu importe comment à la baïonnette, au couteau népalais, à la pelle bêche, avec un coquillage de Madagascar ou à grands coups sur la tête des oeuvres complètes de Proust…
        mais pourquoi nos énarques irresponsables et décérébrés envoient ils des paras des légionnaires faire Harpie ou Sentinelle ?

      • Thaurac dit :

        Les chevrotines ça prend large, mais ça aurait pu être la nuque!
        Moralité, avant de tirer , toujours siffler pour que la personne se retourne, valable aussi pour la légitime défense à domicile 😉

  11. Wallace dit :

    Courage, mon frère d’armes. La Légion n’abandonne jamais les siens.

    • Allobroge dit :

      Comme celui qui portait un foulard à Serval ?

      • dompal dit :

        @Allobroge,
        Chuuuuuut !!!! 🙁 🙁 🙁
        N’allez pas jetez la discorde une fois de plus sur le blog de M. Lagneau !
        Je m’en charge ! 😉 🙂 🙂 🙂

  12. Daniel BESSON dit :

    Priver de liberté , y compris par une assignation à résidence , cet individu est une sage décision pour la paix civile .
    En tout cas les légionnaires et gendarmes en civil des familles bi-nationales ne sont plus les bienvenus de l’autre côté de la frontière . Ceux qui se réjouissent de ce meurtre ou qui l’approuvent vont certainement se porter volontaires pour des missions de renseignement  » à paisana « au Brésil C’était une pratique qui semblait assez commune au vu de ce que j’ai pu lire …
    Une réelle solidarité s’est manifestée de la part des garimpeiros et de la communauté frontalière pour le jeune Gleibson au point qu’il a été enterré à Oiapoque au lieu de sa bourgade de naissance dans le sud du Para . Sa dépouille a ainsi presque été  » kidnappée  » par les populations frontalières à sa famille .
    Le caractère lâche de cet meurtre , les videos diffusées sur les réseaux sociaux ont fait que même des politiques opposés au garimpo ont pris sa défense dans une rhétorique qui cherche à dépasser le gouvernement .
    C’est le cas par exemple de la députée PSB – Partido Socialista Brasileiro – Cristina ALMEIDA qui est la présidente du Comité des Relations Extérieures de l’assemblée législative de l’Amapá .
    Cette Afro-Brésilienne  » bobo-gaucho  » qui s’exprimait surtout sur des sujets liés à la condition féminine , ceux des populations racisées et environnementalistes a enfourché la thématique du patriotisme Ouriverde réservé plutôt à l’  » esstrême-drouâte  »  » Bolsonariste  » :
     » Encore un cas de Brésilien tué en territoire Français qui exige une réponse . Ces cas sont récurrents . Il est nécessaire que se discute de manière approfondie les relations entre Oiapqoue et Cayenne en ce qui concerne la sécurité publique . Nous manifestons notre condamnation à l’action des policiers et nous exigeons , au delà de la justice , une rétractation publique du gouvernement Français  »
    Elle en a profité pour prendre la défense dans la foulée de familles Brésiliennes expulsées d’un bidonville de Cayenne il y a peu et pour se substituer à l’ action insuffisante  » du MAE Brésilien , lire de Bolsonaro .
    L’accord trouvé selon elle ( 27/09 ) avec la préfecture de Cayenne financerait les immigrés légaux et l’état de l’ Amapa les immigrés illégaux .
    L’ açaï sur le gâteau c’est que Cristina en tant que présidente du CRE a certainement fait parti de la délégation qui a rencontré Le Drian pour les questions liées à l’environnement où la lutte contre le garimpo a du être évoquée … Rencontre qui avait poiur objectif de court-circuiter le gouvernement Brésilien.

    • Czar dit :

      pas de souci, la Légion est « interdite » de visite au Brésil et tous les Brésiliens retournent dans leur trou à merde tropicalo-carnavalesque.

      Ce me semble un accord équitable

    • basstemp dit :

      ON S’EN BALEK CHACUN CHEZ SOI ! CHACUN SA MERDE ET PLUS DE MERCURE MERCI

    • MAS 36 dit :

      Pour commencer si la frontière est vraiment fermée ( ou plus difficile à franchir) je pense que c’est plutôt la population brésilienne qui en subira les conséquences. Beaucoup de jeunes femmes brésiliennes viennent accoucher à Cayenne car c’est gratuit et plus sur qu’à Macapa . Que nombre de brésiliens malades franchissent régulièrement la frontière pour se faire soigner à l’hôpital de Cayenne.

      Et pour ceux que le trou de la Sécu inquiète, il faut savoir que 95% des personnes soignées à l’hôpital de Cayenne , ne payent rien, prise en compte par l’AME. Evidemment les 5% qui payent se sont les français.

      Petit récapitulatif des immigrés clandestins pris en charge par les services sanitaires français :
      – Brésiliens. – Haïtiens. – Surinamiens. – Guyaniens. Cubains. – Péruviens. Quelques chinois. Quelques africains qui se sont trompé de bateaux (véridique).

      Moralité que tout le monde se calme. Et j’ajouterai que quand les garimpeiros tuent ou blessent des militaires français et empoisonnent régulièrement les indiens Wayanas ou Oyampis , avec leurs sites d’orpaillage, personne en Guyane ne refoule les clandestins brésiliens.

      • Daniel BESSON dit :

        Effectivement et calmer les esprits de part et d’autre de la frontière c’est bien là la raison d’une  » mise à l’écart sociale  » de ce meurtrier !
        Cette frontière est une  » frontière floue  » comme le furent un peu en leur temps les frontières Basques et Savoyardes et même  » Nordiste  » .
        Il n’y aurait eu le décès de ce pauvre jeune homme , qui n’était pas un garimpeiro , ce serait assez  » amusant  » de voir le camarade Mélenchon et de vieux patriotards s’excitant derrière leurs écrans réclamer à l’unisson l’ouverture du feu sur tout ce qui bouge et qui  » ose  » traverser cette frontière …..

        • Thaurac dit :

          « Il n’y aurait eu le décès de ce pauvre jeune homme , qui n’était pas un garimpeiro »
          Ouais, un peu comme les mecs qui morflent dans les manifs, ils sont tous là par hasard, ils ont vu des lacrymos alors ils sont venus voir……
          Je n’y crois pas plus , c’est trop gros…

    • Max dit :

      Et les gendarmes assassinés par ces illégaux ? La France n’est pas un gâteau en open bar !
      Combien de français viennent au Brésil pour saccager l’environnement et tuer des policiers ?

      • MAS 36 dit :

        Ne pas oublier le gendarme du GPM (A.GIGN) de Cayenne blessé par révolver qui a pu riposter et abattre le garimpeiros au cours d’une mission « Harpie ». Aujourd’hui il est dans un fauteuil roulant. Respect à tous les militaires et autres services de l’Etat qui transpirent sur le terrain.

  13. Gégétto dit :

    Cet orpailleur pensait certainement empoisonner les enfants amérindiens avec son mercure :https://la1ere.francetvinfo.fr/guyane/enfants-amerindiens-empoisonnes-mercure-535505.html
    il aurait dû lire l article de Ouest France.
    On peut aussi trouver du plomb en Guyane:https://www.ouest-france.fr/region-guyane/guyane-fortes-contaminations-au-plomb-et-au-mercure-en-guyane-5517599. Justice est faite.

    • Edgar dit :

      Ces pratiques criminelles étaient autrefois réservées aux tribus amazoniennes sous contrôle de l’Etat brésilien, et aux classes les plus pauvres du Brésil. Qu’elles s’étendent désormais à des populations qui devraient pouvoir compter, normalement, sur la protection de Paris est révélateur, tout à la fois, d’une pression et d’une faiblesse. Lorsqu’une autorité ne défend pas ses administrés, elle perd le légitime respect qui lui est dû. Il y a quelques autres cas historiques de perte territoriale définitive causée par une pénétration de population active étrangère: Texas, Californie, …

    • Thaurac dit :

      Ils mettent du plomb de partout, et quand on leurs en envoie sur eux, il y a délit!!!

  14. batgames dit :

    on peut savoir pourquoi il a tiré au fait ,dan,s quel opération ,sur commandement ……voir légitime défense ????
    à chaque fois que la justice met les pieds dans le plat dans ce genre de truc …on ne parle pas des faits ..mais on palabre sur les déroulement de justice dont finalement la morale d’un combattant est très loin ….au combat ou en patruoille …la justice je me demande bien ce qu’elle vient foutre là ….Surtout quand la vie du soldat est en jeu …
    des types ronds de cuir venant de leur perchoir de juge …vous juger alors que ces idiots n’ont jamais fouttu leurs godasse dan,s quelques combat que ce soit ,c’est du délire …

    d’ailleurs et qu’est que foutait cet orpailleur clandestin sur le territoire ,il le savait que c’était interdit …si y’a un coupable c’est avant tout cet orpailleur pour moi …et personne d’autre

    et je rejoint Lucien qui dit
    je cite
    démotiver voir perdre tous ses copain népalais et Légionnaires (ou du moins une bonne partie) qui ne vont pas continuer à servir un pays qui s’inquiète plus du sort de délinquants que de ses propres militaires.
    – envoyer un message clair aux soldats et aux gendarmes : faîtes en le minimum. N’essayez pas de résoudre le problème des Guyanais car si vous faîtes du zèle, vous prendrez tout dans la gueule.

    FRANCE où va tu comme cela …???? hein ??
    on est mal barré dans ce Pays ,on est mal barré

    • Thaurac dit :

      Il faut sortir les juges de leur confort parisien et les faire patauger dans la boue de la jungle guyanaise pour une reconstitution, mort de rire…

      • Clément dit :

        Le parquet de Cayenne se trouve en Guyane. Cayenne c’est la plus grande ville de Guyane, pas un quartier de Paris.

        • Thaurac dit :

          Pareil, ne me dis pas que le quotidien d’un magistrat guyanais, hors service, c’est pas le même qu’à paris et qu’en province, vernissage, petit four, rouat entre notabilité…..

  15. Nobody dit :

    Vive la Légion et l’Armée en général ! Dans ce pu…. de pays la justice fait la pluie et le beau temps. Une Armée armée vous n’y pensez pas ! Allez ouste en taule ! Pauvre légionnaire !

  16. Raymond75 dit :

    Courage à ce valeureux guerrier qui va vivre l’état de droit comme tout citoyen ; heureusement sa force psychologique lui permettra de survivre à cette épreuve. Après, il pourra continuer à combattre pour défendre les valeurs de la France.

    Dans votre formation, il y a manifestement de nombreuses lacunes, les mêmes que l’on reproche à l’Éducation Nationale : absence d' »éducation civique. Mais penser que vous êtes des citoyens comme les autres est une insulte, bien sûr.

    • Bangkapi dit :

      Pas du tout Raymond, le formation est faite et bien faite à la Légion.
      Si en 1980, le général COULLON,( officier respecté et honorable ) , COMLE, a fait le code d’honneur du légionnaire c’est bien parce qu’il avait compris qu’il fallait arrêter les conneries et dérives qu’il avait connues en Algérie et ailleurs.
      Il avait compris bien avant internet et les réseaux sociaux que la presse entre autre, pouvait porter tord à la Légion quand il y avait des choses pas nettes et que on règle cela en famille c’était fini.
      Et son code était sans doute pas mal car il a été repris par l’armée de terre.
      Maintenant qu’il y ai encore des bavures, c’est sans doute vrai mais cela reste des cas individuels non couverts par le commandement.
      Quand la gauche a supprimé les prisons militaires, le tribunal militaire ( TPFA ) les arrêts de rigueurs certains s’en sont réjouis. Et souvent à tort, car si certains crimes ou délits étaient parfois moins punis par un TPFA, d’autres étaient plus sévèrerement sanctionnés par un tribunal civil que militaire.
      Ce sous-officier pourra donc être défendu par un as du barreau local et innocenté s’il n’a rien à se reprocher et si ce n’est pas le cas puni.
      Mais en attendant comme tout citoyen il est présumé innocent.
      Qu’un népalais vienne combattre pour défendre les valeurs de la France je trouve plutôt cela bien. En tout mieux que tous ces jeunes français au RSA qui préfèrent s’abrutir dans des « raves  » entre deux parties de gameboy.

      • Raymond75 dit :

        Bien sûr qu’il reste présumé innocent ; je n’ai jamais dit le contraire.

        Et j’avais ajouté dans un autre article que si il y a quelque chose à lui reprocher, il sera tenu compte des difficultés de sa mission et de son engagement.

  17. Allobroge dit :

    Finalement on ne sait que ce que la presse en a dit et encore, informée par les brésiliens très probablement !Bien sûr on croira en priorité et sans vérifications ceux qui se font passer pour victimes et les journalistes prendront faits et causes pour tout étranger à la France sauf que là, mince, l’étranger est un légionnaire et la victime un brésilien ! Pas grave la presse dans sa majorité est antimilitariste…selon les moments. Car il y a des moments où l’armée fait vendre (Kolwesi par exemple ou Dien Bien Phu….)

  18. Edouard dit :

    Vous pouvez m’aider à traduire « homicide volontaire ayant entraîné la mort sans intention de la donner « … Parce que pour moi, cela revient à dire que le soldat aurait tué volontairement quelqu’un (homocide volontaire) mais qu’il ne voulait pas ????? faudrait savoir, il voulait ou pas ???? Je comprends qu’il faille de nombreuses années pour avoir un diplôme en droit !!!!

    • dompal dit :

      @Edouard,
      Ben vous avez tout compris !
      C’est ce qu’on appelle un réflexe pavlovien 🙁

    • tschok dit :

      En fait c’est pas homicide volontaire ayant, etc.

      C’est violences volontaires ayant entrainé la mort sans intention de la donner: le coup est volontaire, mais le résultat dépasse les prévisions de l’auteur.

      Ex: scène de ménage. Monsieur dérouille Madame. Mais elle tombe à la renverse et se brise le crâne sur la table basse du salon. Le type voulait la dérouiller, il ne voulait pas qu’elle meure. Mais chérie, pourquoi tu respires plus? Eh ben parce que chuis morte, connard. Ah zut.

      Là c’est pareil: le soldat a volontairement tiré sur une cible, mais il n’avait pas l’intention de tuer.

      L’homicide volontaire ayant entraîné la mort sans intention de la donner n’existe pas en droit (ni en logique: peut-on vouloir sans en avoir l’intention, à l’insu de son plein gré?). C’est une coquille de l’article.

      De temps en temps on trouve aussi homicide volontaire par imprudence. Ou assassinat sans préméditation.

      Le texte de loi est là:https://www.legifrance.gouv.fr/affichCode.do;jsessionid=091812ADCB7DD2E14AA5F22D4EC1B841.tplgfr29s_3?idSectionTA=LEGISCTA000006181751&cidTexte=LEGITEXT000006070719&dateTexte=20191003

      Le 222-7 c’est l’incrimination de base, et le 222-8 ce sont les aggravations. Le militaire relève du 7°. Donc, 20 piges de réclusion criminelle. Et le « chérie pourquoi tu respire plus? » c’est le 6°, donc 20 piges aussi.

  19. Fred dit :

    « Police partout, justice nulle part » Victor Hugo

    • Robinson dit :

      De plus en plus on aura :
      « Justice partout, police nulle part ».

    • Czar dit :

      hugo, c’est pas cette prima dona qui encensait les prussiens en 1870 – après les juaristes mexicains – parce qu’il avait encore de l’érythème fessier au souvenir que Napoléon ne l’ait pas pris comme mentor ?

      c’est un peu ampoulé mais ça se laisse lire, sans doute parce qu’il a formé son style quand il était d’extrême droite (comme tous les génies littéraires, de Balzac à Céline, on ne fait point de bonne littérature avec du gnangnan)

  20. Raymond75 dit :

    En fait, ce que vous demandez est très clair : être exonérés de toute poursuite judiciaire parce que militaire ; c’est ce qu’imposent les US dans leurs Opex. C’est une bonne idée : tout citoyen pourrait demander à être exonérer de telleou telle poursuite car il a tel ou tel statut particulier.

    La ‘citoyenneté’, c’est un mot qui vous dit quelque chose ?

    Mais la Guyane est un département français …

    • revnonausujai dit :

      non, les US ne demandent pas l’exonération de toute poursuite judiciaire en OPEX, ils demandent l’extraterritorialité de leurs soldats , qui le cas échéant, seront jugés aus USA parce que citoyens américains; c’est aussi, sauf exception, le cas des militaires français en OPEX, et très probablement celui des militairs de n’importe quel pays sérieux.
      caramba, encore raté !

  21. basstemp dit :

    Le crime a manifestement de beau jour devant lui au sein de la démocrature merdiatique français de l’émotion pour mieux que la mafia sodomise notre pays et nos institutions ! Chapeau bas messieux les gauchos du ministère publique …

    • Plouc putatif dit :

      Basstemp, qu’est ce que c’est ce délire ?
      Reprenez-vous et expliquez-vous clairement si c’est possible.
      Vous avez peut-être qqch d’intéressant à dire : confirmez, Svp.

  22. Pluton dit :

    je trouve les commentaires confondant…
    Il y’a eu une « erreur », on soupconne un comportement fautif , suffisamment d’elements pour monter une accusation, on verra ce que diront les juges… n’en deplaise a certains, c’est comme ca que ca marche en france, il y’a des principes, des regles etc… on juge a l’aune des regles en place, selon les criteres civils pour une operation sur le sol francais, y’a pas grand chose a rajouter.

    Et pour ma part je suis content de voir qu’on laisse pas passer, sous pretexte que c’est un militaire, et j’aimerais voir beaucoup plus de sanctions contre des policiers qui ont clairement franchi les limites de l’acceptable (j’aime vivre dans l’illusion qu’on vit dans un etat de droit). Je trouve plus que douteux, par exemple de voir des policiers manifester avec uniformes et vehicule de fonction devant un palais de justice parce que mecontent du jugement rendu, ou de voir des policiers manifester devant le siege d’un parti politique, ce genre de derives me donne froid dans le dos…

    • Thaurac dit :

      Ceci dit, il est flagrant , aussi de constater que certains jugements sont politiques et plus appuyés pour un coté que l’autre.
      Arrêtez de parez ces gens d’une aura angélique, d’une neutralité, …ils ne sont rien de ça.
      De plus, il faudrait que , eux aussi engagent leurs insondabilités, rendent des comptes, car c’est la seule profession à ne pas le faire ( et ne me parlez pas de ces guides ancestrales qui soi disant, maintiennent l’ordre en interne…)
      Deux choses devraient déjà vous avoir alerté ( mais vite sous l’étouffoir).
      La directrice de la magistrature qui avait appelé à voter hollande, ensuite, l’histoire du syndicat de la magistrature avec leur mur des cons, une honte, à foutre dehors, où est la partialité quand un patron est jugé par un cgtiste par exemple?

  23. Max dit :

    Il est vrai que ces gentils surinamais, guyanais (Guyana) et brésiliens viennent enlever les mauvaises herbes dans la forêt amazonienne, squatter les abords des villes, faire exploser la criminalité, etc.. ! Alors qu’un Gurkha de la Légion dise niet, c’est la suite logique de la violence que ces prédateurs ont importé.