CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

 

Les États-Unis vont renforcer la défense anti-missile de l’Arabie Saoudite avec l’envoi d’une batterie Patriot PAC-3

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

87 contributions

  1. didixtrax dit :

    Sauvés ! on sait la redoutable efficacité des PAC-3 contre les drones et on connaît la non moins adéquation de ce genre de système contre ces mêmes drones, sans que l’on n’ait besoin de s’interroger sur le rapport qualité/prix du couple intercepteur/intercepté.

  2. Namroud dit :

    Excusez moi mais ce ne sont pas les fameux missiles patriot qui ont été incapables de détecter et de neutraliser des drones conçus par les houthis qui ont attaqué 2 installations pétrolières stratégiques ?? À la place des saoudiens, je réfléchirai à me procurer d’autres systèmes S 300, S 400, SAMP comme les Trucs mais bon ils préfèrent rester dépendants américains

    • didixtrax dit :

      les S300/400 ne leur serviront pas à grand’chose non plus contre ce genre de drones (mis à part la détection précoce par leurs radars). Il leur faut une défense A/A en couche, mais il parait qu’ils l’ont déjà (par des Crotales pour la courte portée). Leur problème est donc potentiellement ailleurs …

    • John dit :

      Êtes vous sûr que ces systèmes étaient déployés? Et que les attaques soient passées dans la zone de détection des batteries Patriot?
      En Israël, il semblerait que l’Iron Dome basé sur des radars américains et entre autre sur le système Patriot 3 soit plutôt efficace .
      Ici je pense que la question n’est pas tant la technologie que la couverture anti aérienne des installations pétrolières.

      • HBOB dit :

        Mr John, on nous fait tout un foin du dôme de fer israélien. Étant basé sur la technologie américaine, je ne vois pas pourquoi il serait plus efficace. Il prouvera son efficacité quand il passera avec succès une confrontation avec le Hezbollah.

        • fabrice dit :

          l’Iron Dome est basée sur de la technologie israélienne financé par les USA (le logiciel vient de mPrest, le radar d’IAI, le missile de Rafael, ce sont trois sociétés israéliennes). A l’origine Obama préférait que seuls des systèmes défensifs soit fourni à Israël et les Américains n’y croyaient pas…
          https://www.army-technology.com/projects/irondomeairdefencemi/
          HBOB soyez moins paresseux…Vous serez plus crédible…

    • sonata dit :

      Parce que les autres systèmes que vous citez ont prouvé la moindre efficacité jusqu’à présent ? Le Patriot a au moins le mérite d’être combat proven, et si le système n’est pas parfait, son efficacité dépend également de qui le manipule. Les Saoudiens ont beau faire leurs emplettes sans regarder à la dépense, ça reste des brêles qui se prennent une taule face aux Houtis.
      Et franchement, en déduire que les Patriot sont foireux par essence, ce serait comme dire que la Russie ne produit que du matériel anti-aérien merdique au prétexte qu’Israël fait joujou comme bon lui semble dans les cieux syriens.

      • fabrice dit :

        Sonata
        Je n’ai jamais dit que le matériel russe était merdique, je disais juste que les Israéliens sont forts…

    • Appolo dit :

      cela n’a rien à voir Namroud.
      Vous pouvez avoir les meilleures armes au monde, si les servants sont nuls où ne regardent pas les radars, cela ne sert à rien.
      Armes US ou russes, c’est la même chose A propos des armes russes d’ailleurs, on peut aussi reparler du plantage sur le MH17 ou de l’IL20 en Syrie. Pas un pb d’arme, mais de celui qui s’en sert

    • tchac dit :

      Peut être mais je vous rappelle que c’était des saoudiens aux manettes. C’est à dire des incompétents notoires aux capacités déficientes…

  3. Clavier dit :

    Quand on s’apercevra ( ce que les Américains savent d’ailleurs) que les Patriot sont incapables d’intercepter la plupart des missiles de croisière, on va bien rigoler

    • NRJ dit :

      @Clavier
      Si vous faites référence à la guerre du Golfe, sachez que les américains ont bien modifié le Patriot. Il n’est pas le système le plus développé (je pencherais vers le S-400 russe quand il sera complètement opérationnel de ce côté là), mais il devrait faire aussi bien le job que le samp ou le S-300 modernisé.

  4. berger dit :

    Les saoudiens sont sauvés !

  5. Amalric dit :

    Aucune preuves concrètes apportées contre l’implication direct ou indirect de l’Iran. Sanctions supplémentaires.

    Par contre on est certain que l’AS a bombardé des marchés, des écoles, des fêtes de mariage et même des enterrements au Yemen à tel point que l’ONU parle de crime contre l’humanité. Zéro sanctions.

    Tout va bien. Le 2 poids 2 mesures dans toute sa splendeur.

    Du coup quelle est la crédibilité des pays qui soutiennent l’AS contre l’Iran ? NULLE.

    • patrick sergeat dit :

      « aucune preuve concrète….. »les US s’en foutent,l’UE les suivra comme pour le MH17 aucune preuve (enregistrement radar)n’a été dévoilé par Hobama,ils n’ont même plus besoin de fiole à monter à l’ONU :Macron comme Hollande se couchera.

      • Desty dit :

        Pour le MH17, nos amis russes ont livré pas moins de 20 versions différentes de l’accident en en changeant chaque fois que la démonstration était faite qu’ils racontaient n’importe quoi.
        Parmi les rumeurs infondées lancées par la Russie, la fameuse histoire à dormir debout d’un mitraillage au canon ne pouvant évidement avoir été réalisé que par un chasseur ukrainien. Les photos des débris ne pouvaient pas laisser place au doute, un mitraillage pas un missile ! La motivation des Ukrainiens n’était pas très claire, on a parlé d’une erreur de cible, le jet présidentiel de V.Poutine étant passé à une centaine de km de là quelques heures auparavant. A croire que l’avion tout moisi des Ukrainiens a mis plusieurs heures à se rendre sur place et au contact n’a pas su faire la différence avec un avion de ligne avant de mitrailler, c’est ballot.
        En fait non, l’avion a bel et bien été abattu par un missile sol-air, dont on connait avec certitude le type et la fabrication d’origine russe !
        Le hic c’est qu’effectivement ce vieux type de missile antiaérien est en dotation en Russie et en Ukraine. Moscou joue maintenant sur ça pour faire planer le doute sur ce qui s’est passé.
        Moscou jure ne pas avoir fourni ce genre de matériel à ses proxys du Donbass.
        C’est là que les Américains menteurs interviennent en déclassifiant une photo satellite prouvant le déploiement de ce genre de pas-de-tir russe par les proxys dans le Donbass. Pas de chance !
        Du coup Moscou change encore de version: d’accord on leur a fourni des pas-de-tir comme ça, mais voyez vous mesdames et messieurs, on ne leur a jamais fourni les radars et les PC, et sans ça les pas-de-tir sont inutilisables. On voulait le faire, leur livrer les systèmes complets et puis il y a eu l’incident du MH17 alors on a récupéré tout le matos vite fait !
        Alors Washington est bien embêté parce qu’ils n’ont pas de photo satellite qui prouve de façon indiscutable le déploiement des radars et des PC. Figurez vous que les pas-de-tir doivent être installé sur un terrain découvert pour pouvoir tirer leurs munitions sans danger, mais que les radars et les pc peuvent rester cacher sous le couvert forestier, bien à l’abri de la curiosité des satellites américains.
        On en est là ! Moscou continu de mentir.
        Un des points communs des 20 différentes versions russes c’est ce qu’elles ne disent pas: Poutine a vaguement survolé une partie de l’Ukraine plusieurs heures avant le MH17 c’est vrai, mais au moment où le MH17 est passé à son tour, l’armée Ukrainienne était en train d’organiser des transports de troupe massifs par voie aérienne avec des Antonov. Et ça les Russes ne l’ont jamais dit ! Parce que tout porte à croire que c’est bien une bavure. Mais une bavure des proxys du Dombass qui ont voulu éliminer une partie des renforts ukrainiens avant qu’ils atterrissent et qui ont abattu un avion de ligne à la place.
        Vous le saviez vous pour le pas-de-tir livré sans son poste de commande ? Parce que Moscou l’a reconnu quand on lui a mis les photos satellites sous les yeux… Moscou a bel et bien fourni des missiles du type de celui qui a abattu le MH17 aux républiques fantoches du Donbass.
        C’était un missile et pas un mitraillage !

    • sonata dit :

      Qui d’autre que l’Iran a dans la région les moyens de mener une pareille attaque ? Certainement pas les Houtis : les raffineries visées sont trop loin du Yémen.
      Et franchement, vu la réaction plus que molle des Occidentaux en général et des Américains en particulier, tout le monde est plus embarrassé qu’autre chose par cette affaire. Aussi stupide soit-il, Trump ne cherche pas une guerre, surtout en cette période.

  6. Plusdepognon dit :

    Il va falloir du temps pour effacer la désastreuse séquence de l’attaque de la raffinerie saoudienne…

    Sinon pour être un peu chauvin:
    https://www.diploweb.com/Quelles-politiques-de-soutien-a-l-export-de-defense-dans-le-monde-et-en-France.html

    • fabrice dit :

      Bon, à sinon, pour être moins chauvin et plus réaliste. Pourriez vous nous parlez des missiles français Crotale et des radars Thalès qui équipent l’armée saoudienne ?
      C’est bien gentil de critiquer le matériel US, mais ce n’est pas forcément le matériel US fautif…
      L’antiaméricanisme et l’antisémitisme primaire de certains commencent à me fatiguer…
      Les Israéliens nous ont permis d’éviter un attentat à Paris (Villepinte) et les US nous soutiennent au Sahel. Qu’ont fait les Russes et les Iraniens à part nous espionner et tenter d’organiser des attentats chez nous ?

      • Plusdepognon dit :

        C’est l’interface chaise-clavier le problème dans cette histoire de raffinerie. Pas la nationalité du matériel.

        Quand aux russes et aux iraniens, ils ont leurs propres agendas. Qui n’est pas le nôtre et encore moins celui des américains.

        D’ailleurs cela se voit plus en Afrique qu’au Proche-Orient. Tout le monde nous y taille des croupières en termes de part de marché. Même nos voisins européens.
        C’est pas très sympa pour nous de jouer le vigile alors que tous s’amusent.
        https://www.lesechos.fr/monde/afrique-moyen-orient/la-france-perd-des-parts-de-marche-partout-en-afrique-141029

        https://www.entreprendre.fr/economie-parts-marche-afrique-france-coface/

        https://www.agenceecofin.com/commerce/2006-67101-afrique-usa-donald-trump-veut-doubler-les-echanges-commerciaux-bilateraux-avec-le-continent-dici-les-prochaines-annees

        Pour le Moyen-Orient, nous y vendons des armes entre autre biens et services. Notre diplomatie se résume à suivre aveuglément les USA. Donc, nous sommes traités en conséquence.

      • Desty dit :

        Comme vous êtes Israéliens et qu’effectivement les Israéliens touchent leur bille en matière de défense antiaérienne, je ne vous ferais pas l’offense de vous expliquer le concept de défense « en peau d’oignon ».
        La bulle de protection potentielle crée par un missile crotale est la plus proche du cœur de l’oignon. C’est le dernier niveau de défense, il assure une défense tactique, ou complémentaire au cas ou tout les autres systèmes mis en œuvre échouent à intercepter la menace. En France ont l’utilise comme dernière défense pour les navires de combat, comme défense tactique pour les forces spéciales, pour les bâtiment de commandement, éventuellement pour renforcer des sites ultra-sensibles.
        Le rayon que ce missile est capable de défendre est, de mémoire, une quinzaine de kilomètre. Sa faible porté fait qu’il n’est pas nécessaire de l’accoupler à un radar très puissant. Au contraire pour les batteries mobiles, on a choisi d’avoir du matériel léger, véloce, facile à transporter.
        Des missiles crotales pouvaient défendre les Saoudiens lors de cette attaque, si, et seulement si, elles avaient été au préalable déployé sur chacun des 2 sites, parce que c’est à ça que sert un missile crotale.
        Comme système de défense principale, les Saoudiens utilisent bel et bien le patriot américain avec le radar qui va avec.
        Et pour la couche supérieure de l’oignon (la longue et haute portée), les Saoudiens, comme les Israéliens et les Européens, « louent » le THAAD américain.
        Pour le maillage de radars fixes du territoire saoudien, qui ne servent qu’à surveiller et à prévenir, je ne sais pas ce que les Saoudiens utilisent, mais c’est sans doute en grande parti du matériel américain aussi.

        Votre francophobie vous aveugle. On vous le répète ! Plutôt que de chercher les différentes explications possibles, vous voila focalisé sur la responsabilité de la France envers et contre tout.
        Il est acté que les défenses principales de l’Arabie Saoudite sont made in américa, et je mets ma main au feu que son réseau de moyen de surveillance aussi. Mais ce n’est peut-être pas la qualité du matériel qui est en cause. On peut aussi envisager une défaillance des servants, ou carrément un acte volontaire, pourquoi pas. Ils ont laissé l’attaque se commettre sans rien faire à des fins politiques.
        En tout cas les Américains viennent d’annoncer qu’ils ont envoyé un système patriot à eux et 200 servants. Alors je ne suis pas expert mais 200 servants pour un système patriot ça parait beaucoup ! Les superflus vont peut-être faire de la formation complémentaire…

  7. Chill dit :

    Nous missiles sont inefficaces donc vous devez en acheter encore plus, trop facile..

    • didixtrax dit :

      « Plus ça rate, plus on a de chances que ça marche. » Devise Shadok

    • John dit :

      Trop facile comme commentaire.
      Sauf que ce n’est pas ce qui s’est passé. Si les batteries ne sont pas déployées, quelque soit la technologie, 0 chance d’interception. Donc là, c’est plutôt la gestion de la défense anti-aérienne qui est à critiquer.
      Et ensuite, ce geste est purement symbolique.

  8. Stoltenberg dit :

    Ceci étant dit, et je fais référence à la 2ème partie de l’article, il est essentiel que toute entreprise ou organisme, dont les activités pourraient interesser les cybercriminels ou les services secrets des pays hostiles ou potentiellement hostiles, se tourne vers des experts en cybersécurité afin se doter de moyens de protection. Et je pense ici notamment aux grandes entreprises, celles qui travaillent pour la défense (ce qui inclut les sous-traitants), les entreprises des secteurs de l’énergie, finance, télécoms, médical…. Nombreux sont ceux qui s’acharnent sur l’ingénieur Thales qui s’est fait voler son ordinateur portable. Déjà, Thales a eu la bonne idée de chiffrer le contenu des ordinateurs de ses employés et c’est très bien. Ils ont peut-être réussi à limiter les dégâts de manière significative.
    .
    La France subit également une vague d’attaques cybernétiques qui visent surtout à lui voler ses technologies et son savoir-faire. Une grande partie de ces attaques peuvent être attribuées à la Chine communiste. Un article paru dans Challenges décrit succinctement la situation : http://www.challenges.fr/entreprise/aeronautique/cyberattaques-contre-airbus-pourquoi-la-chine-est-soupconnee_676690
    La situation est décrite en détail dans le livre intitulé « France Chine, les liaisons dangereuses » qui va sortir dans pas longtemps.

    • Desty dit :

      A mon avis la Chine est loin d’être la seule fautive. Rappelons nous de la cyber-attaque américaine qui a permis de récupérer toutes les clés de cryptages de Gemalto pour doper encore plus les capacités de la NSA. Pour rappel Gemalto c’est juste 70% des cartes SIM dans le monde.
      Sans doute la cyber-attaque la plus grave de l’Histoire de France… Et les services Américains se sont en prime permis de faire de l’humour en disant que les données étaient en libre-accès pour tous à cause d’un défaut de sécurisation.

      • Desty dit :

        Signal plat de nos politiciens suite à cette énième humiliation.

      • Stoltenberg dit :

        Oui, c’est vrai. Toutefois, il me semble que l’objectif de l’attaque n’était pas de nuire à l’entreprise franco-néerlandaise mais essentiellement de traquer des réseaux terroristes. Et je dis ici « il me semble » car je ne connais pas les détails du dossier.
        .
        La Chine communiste mène une campagne méthodique d’attaques qui ont pour l’objectif de nuire aux entreprises françaises et de voler nos technologies.

        • précision dit :

          euh sans blague… Parce que vous croyez vraiment que Gemalto ou le gouvernement français aurait rechigné à traquer les terroristes? Et vous croyez que la NSA va n’utiliser les données que pour traquer des terroristes. Quelle est la première mission de la NSA?
          Ce que la chine fait, tous le font aussi: USA, Russie, France…

          • Stoltenberg dit :

            Ils voulaient écouter probablement quelques Chinois ou Russes histoire de savoir qu’est-ce qu’ils fabriquent. C’est pas mal, même si, par principe, je n’approuve pas les opérations de cyber-espionnage contre des entreprises françaises… Et je ne crois pas que les décideurs français, tellement peureux, aplatis devant la Chine communiste, auraient donné leur accord pour une telle action.

        • Desty dit :

          Non le but principal de ce piratage informatique c’était de récupérer 70% des clés de cryptage des cartes sim dans le monde pour pouvoir espionner les téléphones portables.
          Sans la clé de cryptage, écouter un téléphone c’est comme regarder le film de boule de canal+ sans abonnement, ça sert pas à grand chose !
          En fait je déconne. A un tel niveau de préjudice, le meilleur moyen de minimiser l’impact négatif sur le chiffre d’affaire de la boite c’est de relativiser l’importance du vol de données. D’où le signal plat de nos hommes politiques: on dit rien on attend que ça passe, peut-être personne ne va s’en rendre compte…

  9. Candide dit :

    Elle est marrante cette logique qui veuille que si un modèle n’ait pas fonctionné, on renvoie une autre flopée du modèle, en support. Cette flopée fonctionnera donc mieux que la première qui aura échoué dans sa mission fondamentale. Les USA ont trop cru en la publicité Dash qui lave plus blanc que blanc, car le nouveau Dash lavera forcément plus blanc que l’autre d’hier. Qui était vraiment dégoûtant. Jeter donc celui d’hier, et prenez celui d’aujourd’hui! Il coûtera juste un peu plus cher, mais vous m’en direz des nouvelles demain. Sinon, j’en ai une autre qui ne sortira qu’après-demain et qui sera encore un peu plus chère, alors profitez vite de celle-ci!

    • John dit :

      Est-ce que le modèle était déployé?
      https://www.defensenews.com/digital-show-dailies/dubai-air-show/2017/11/14/raytheon-saudi-based-patriots-intercepted-over-100-tbms-since-2015/
      Ici il faut remettre en question la gestion saoudienne des batteries Patriot. Ils les ont utilisées en orientant les radars vers le sud, et vers l’est (couverture de 120°). Et en attaquant depuis l’ouest, ils sont passés à travers une brèche non couverte.
      Et concernant la Short Range Air Defense (SHORAD), elles étaient installées du mauvais côté du site.
      Bref, ne voir qu’un problème matériel n’est pas la réalité. Vous pouvez avoir le meilleur avion au monde, avec un mauvais pilote il peut se faire battre par le meilleur pilote au monde aux commandes d’un appareil moyen.
      Auraient-ils fait mieux avec le système SAMP/T? Probable car le radar couvre 360°. Et c’est l’élément clé qui différencie les 2 systèmes.
      Mais connaissant ce fait, la responsabilité du placement des radars est celle des forces locales il me semble !

      • jyb dit :

        @john
        Un peu de sérieux sur cette histoire d’orientation des radars. Cette zone est ultra militarisée au nord et à l’est. Vous avez plusieurs base de défense aérienne au NORD des complexes pétroliers, vous avez plusieurs bases aériennes dont une base américaine qui doublonne une base saoudienne…La cote est et nord est défendue par un système (traduction approximative bouclier des sables) complexe parce que l’iran est juste en face !!!
        Je pense même que c’est bien le secteur sud des installations qui est le moins défendu, parce que les saoudiens comme l’ensemble des contributeurs d’opex savent bien que les yéménites ne sont pas en mesure de taper si loin.
        Halte au sketch.

      • Desty dit :

        En fait on en a beaucoup parler au moment du 11 septembre: l’organe radar du système patriot couvre bel et bien les 360°, les officiels américains ont raconté n’importe quoi aux veaux pour tenter d’expliquer leurs défaillances. Ce qui ne couvre que 120° ce sont les pas-de-tir du système. Et encore que pour les anciens modèles qui se dressent à 45°. Les nouveaux modèles se dressent à 90°, à la verticale parfaite comme sur les concurrents russes ou franco-italien, et une fois tirés les missiles peuvent partir dans toutes les directions.
        Sur les anciens modèles il faut disposer 3 pas-de-tir en arc-de-cercle ou retourner les camions dans le bon sens si on en a le temps.
        Les Américains ont été tellement moqué sur l’idiotie de leur ancien système qu’ils ont évidemment corrigé ce défaut !

  10. werf dit :

    C’est un bel article à la gloire des Etats Unis, sauveur d’une dictature qui est pire, à tous points de vue, que les méchants iraniens. Quant aux aspects militaires, les iraniens ont les moyens de réagir et de faire très mal, ce que les occidentaux savent, surtout en période d’élections et de croissance mondiale déjà molle…

    • Desty dit :

      On vous répète que les Saoudiens ne remettent pas en question la présence occidentale dans la région et ne menacent jamais nos approvisionnements énergétiques, donc d’un point de vu géopolitique purement amoral ils sont mieux que les Iraniens.
      Ensuite ne vous leurrez pas l’affaire de l’attaque d’Aramco n’est pas terminé. Ici on rend juste compte d’une étape dans le déroulé des événements, on temporise encore. Les Saoudiens disaient hier soir que le compte rendu complet de l’enquête mené tant par les Saoudiens et les Américains que les Européens, à commencer par la France, allait bientôt être rendu publique. En attendant on temporise. Les Saoudiens parle même de mettre en veilleuse leur guerre au Yémen.
      Si un cessez-le-feu est conclu au Yémen, et qu’ensuite une guerre se déclenche contre l’Iran, et qu’enfin les Houthis se remettent à attaquer le territoire Saoudien sans que les Saoudiens n’aient fait quoique ce soit pour reprendre les hostilités sur ce front… vous en concluez quoi ?

      • jyb dit :

        @desty
        la bienséance m’interdit de dire ce que j’en conclus…

        • Desty dit :

          Bah on le saura jamais de toute façon puisque le cessez-le-feu a déjà fait long feu…

        • Desty dit :

          Aujourd’hui des menaces très agressives des officiers des gardiens de la révolution contre Israël: « si vous attaquez Israël sera détruit, vous devrez récupérer les ruines de Tel-Aviv dans la Méditerranée, nous encerclons Israël sur les 4 cotés » !
          Arrogance ? Délire mégalomane ? Ou alors les Iraniens ont des relais dans le Sinaï (ce qui est probable puisque le Sinaï est la région la plus calme d’Égypte et que les Iraniens sont facteurs de stabilité au MO) et des sous-marins en Méditerranée avec accès aux ports Syriens ?
          Faut-il oser faire un rapprochement avec la situation de l’Arabie Saoudite, de l’Irak et du Yémen ??? Et avec la nouvelle volonté de la France de retourner faire du lobbying à Washington pour que les sanctions contre le Soudan soient levées maintenant que Béchir est parti ?

    • Thaurac dit :

      C’est plutôt ma période électorale américaine, qui sauve les iraniens…

    • Pluton dit :

      oui les periodes electorales sont sensibles, surtout celle des USA qui durent particulierement longtemps (avec les primaires)…
      Cela dit, l’un des problemes aux USA, c’est que monte dans l’opinion un agacement contre la politique interventionniste, et ses campagnes militaires, que ce soit a « gauche » ou a « droite », au risque que ca devienne un theme decisif pour gagner l’election, on sait que trump a reussi a gagner en mettant en avant ces preoccupations, et chez les democrates ce genre de positions se renforcent.
      On peut aussi noter que les politiques et les medias aux US sont de moins en moins crus… ce qui dans un systeme liberal pose un probleme pour faire une guerre.
      La societe est divisee, les clivages partisans sont « violents » ( et a l’interieur meme de chaque parti), globalement on peut considerer que politiquement les USA sont instables, (ou proche de l’etre).

      Il y’a un manque de coherence strategique dans ses milieux dirigeants, certains mettent en avant l’iran, d’autres la russie, d’autre la chine, et d’autres le venezuela, ( les usa font tous ca en meme temps sans attendre de conclure un dossier pour passer au suivant…) et en attendant les troupes americaines sont dispatchés dans le monde, et certains dans des conflits qui ne sont toujours pas terminés.
      En cas de guerre les vulnerabilites sont nombreuses, les potentiels fronts sont multiples, et la politique aggressive des usa, coalise ses adversaires, tout ca dans un environnement ou la population americaine est profondement divisee.
      Sur le papier les usa sont certes les plus forts, mais eux aussi accumulent les problemes, qui in fine rendent aussi leur position fragile.

      Pour moi c’est la « photo » gobale de la realite strategique qui est inquietante, si il n’y avait que l’iran, les usa pourraient regler ca « sans trop de probleme » (facon de parler…).

      • Thaurac dit :

        C’est pas mieux en France, je suis déçu de Macron qui fait exactement pareil que les autres pour les élections..
        Je pensais qu’il maintiendrait la pression de ses réformes, mais pour ratisser large , il promet tout azimut…
        PMA pour la gauche, émigrés pour la droite…Bref, il devient démagogue comme les autres, dommage…

  11. Ajm dit :

    Les S300 et 400 ont-ils été testés en situation réelle de conflit? En tout cas, les Israéliens ne semblent pas avoir été très gênés lors de leurs très nombreux raids aériens en Syrie.

    • doule dit :

      En tout cas pour les patriotes tout le monde sait qu’ils ne valent un clou une vraie passoire au vu du succès accompli par les plus pauvres au monde…

  12. Nobody dit :

    Jadis les Patriot utilisés par Israël contre les Scud de Saddam ont été efficaces.

    • aleksandar dit :

      Très efficaces en effet
      « Arens s’est toujours signalé par une forte affirmation nationaliste, et, à partir de sa formation d’ingénieur en aéronautique et sa position à la défense, par la transcription de cette position dans la recherche de l’affirmation de la souveraineté nationale au niveau des programmes d’armement, ce qui l’amenait à des conflits avec les USA. Il eut en 1991 un sévère accrochage avec le président Bush-père, au cours d’un entretien. Bush, qui avait une tendresse particulière pour Raytheon et son missile sol-air Patriot, avait été informé par le même Raytheon des performances exceptionnelles du Patriot durant la guerre du Golfe.
      Ces performances étaient un pur argument de relations publiques mais l’enthousiasme de Bush-père était purement ingénu.
      Le recevant à la Maison-Blanche, le président parla à Arens en termes dithyrambiques des performances du Patriot dans la défense de Tel Aviv contre des missiles irakiens Scud, lors de la guerre du Golfe.
      Arens lui répondit, sur un ton glacial, que le taux de réussite des Patriot contre les Scud dans cette occurrence était équivalent à zéro, – aucun Scud intercepté par le moindre Patriot.
      La réaction du président US fut extrêmement vive et la rencontre tourna à l’aigre.
      L’anecdote marque la considération de Arens pour les équipements US, et donc permet d’encore mieux entendre sa position d’aujourd’hui vis-à-vis du JSF. »

      • fabrice dit :

        Le Patriot 1991 ressemble autant au Patriot 2019 que l’avion 1914 à l’avion 1939.
        Arens était partisan d’une armée offensive, une posture défensive lui déplaisait.
        Il préférait l’épée au bouclier.

  13. Vinz dit :

    « Iran est accusé par les États-Unis [ainsi que par la France, le Royaume-Uni et l’Allemagne] d’en être le responsable. »
    .
    Responsable ok, mais de quoi précisément ? De les avoir tirés directement, d’avoir transmis l’expertise, le modus operandi, donné le pognon ?

    • Thaurac dit :

      Une partie a été tirée ( les missiles) par l’iran mais sur une trajectoire détournée, donc ils connaissement très bien les mailles dans le filet..

  14. dolgan dit :

    On peut pas dire qu’ils se soient précipités pour aider les saoudiens (de quoi se poser des questions sur la solidité du soutien US dans cette bataille contre l’Iran). Et pourtant, ils sont les premiers (sauf erreur) à déclarer envoyer du monde pour protéger ces sites industriels majeurs ayant une importance stratégique majeure pour la moitié de la planète.
    .
    ça montre un certain isolement (au delà des soutiens officiels parfois teintés de reproche) de l’arabie saoudite. Et probablement surtout de MBS dont beaucoup de chancelleries doivent espérer la chute aussi rapide que possible.
    .
    NB: on a des infos sur l’amélioration de la protection des sites saoudiens par l’arabie saoudite? j’ai rien vu passer.

  15. Gégétto dit :

    Les Américains ont compris qu ils devaient, eux même, servir ces batteries de Patriot.
    Les Saoudiens ont juste les moyens financiers pour se procurer des armes modernes et sophistiquées, après ,pour leur mise en oeuvre, c est une autre paire de manches.
    Vous pouvez toujours mettre la plus belle selle sur un bourricot…vous n ‘ en ferez pas un pur sang.

  16. Desty dit :

    Une batterie ça parait peu. Quand ils disent une batterie, il parle d’un système ? Combien de pas de tir ? 16 munitions par pas de tir ?
    Le déploiement parait d’autant plus petit qu’ils ont également annoncer 200 hommes pour servir ce dispositif. Les hommes superflus sont là pour préparer le déploiement des 2 batteries supplémentaires et du système THAAD envisagés en renfort ou c’est plutôt pour parfaire la formation des officiers AA saoudiens ?

    • jyb dit :

      @desty
      je pense que les soldats us sont les opérateurs des systèmes.les formations n’ont pas lieu dans le royaume ( éventuellement au Koweït)
      officiellement il y a 258 militaire us déployés au ksa ( chiffre juin 2019)
      la réalité est tout autre mais c’est un sujet hyper sensible pour les saoudiens

      • Desty dit :

        Tous les servants des systèmes anti-aériens saoudiens seraient des militaires américains ? Bigre. Cela renforcerait presque la thèse complotiste qu’ils ont regardé l’attaque se commettre sans rien faire pour des raisons politiques !
        L’incompétence des servants est tout de même plus plausible…

  17. Jeannino dit :

    On ferait bien de les laisser se taper sur la tronche tous ces félés. Il y aura toujours du pétrole une fois les cendres retombées. ça fera du ménage, ça ne peut que faire du bien.

  18. ULYSSE dit :

    Beaucoup de commentaire sur l’inefficacité des PATRIOT sans connaître les causes de l’échec de la défense séoudienne.
    De nombreux facteurs sont possibles. Parmi eux:
    – absence de couverture de la zone attaquée (l’AS c’est grand!)
    – système de détection inopérant;
    – utilisation des systèmes déficiente. il ne suffit pas de posséder des jouets derniers cris, il faut savoir s’en servir.

    • Blondin dit :

      et les saoudiens ne sont pas réputés pour leur efficacité, ni leur maîtrise de leur très nombreux matériels ! et pourtant ils en ont du matos, et du bon… comme quoi les équipements sont une chose, les servants et leurs capacités en sont une autres ! avec leur budget, supérieur au notre, les saoudiens sont très loin d’être efficace.

    • vrai_chasseur dit :

      @Ulysse
      – Les systèmes de détection ont fonctionné. Ils ont vu 18 drones en triangle et 7 missiles de croisière arriver. Mais trop tard (vol en basse altitude, faible signature thermique et radar) pour actionner une défense efficace. Seules les armes légères de dernier recours (salves d’armes automatiques saturantes de petit calibre 7,62) ont pu être actionnées mais n’ont pas suffi.
      – la défense anti-missiles de l’AS est celle de la technologie des USA. Donc principalement basée pour intercepter des menaces longue distance – haute altitude, typiquement des missiles balistiques. D’ailleurs l’interception par des Patriot des missiles balistiques tirés par les houthis donne de bons résultats : le Patriot fait là ce pour quoi il est conçu.
      – Ce qui manque dans l’arsenal US (et donc en AS) est ce qu’on appelle le ‘SHORAD’ pour Short Range Air Defense, la défense aérienne courte portée. Les USA ont longtemps cru que l’aviation tactique pouvait faire le job en tuant préventivement tous les porteurs de ce type de menace. Mais ils n’avaient pas anticipé les drones et n’ont pas développé de capacité particulière sur le SHORAD – au contraire des israéliens par exemple, avec le système Iron Dome de défense contre les roquettes palestiniennes.
      C’est assez rare pour le noter, le Congrès US vient d’autoriser l’achat de 2 batteries Iron Dome, donc qui ne sont pas 100% d’origine américaine. Et ils développent à marche forcée un SHORAD mobile pour combler leur lacune, le Stryker (cf https://breakingdefense.com/2018/07/army-anti-aircraft-stryker-can-kill-tanks-too/) mais qui ne sera en service qu’en 2022 au plus tôt. L’usage d’arme laser à effet dirigé est aussi à l’étude.
      En attendant, les USA vendent les Patriot… en espérant détecter un drone ou un missile de croisière suffisamment tôt pour pouvoir tirer un Patriot. Et avec le désavantage majeur d’utiliser un missile qui coûte mille fois plus cher que la cible qu’il est censé détruire : cette tactique de défense ne résistera pas longtemps à l’effet de saturation.

      • jyb dit :

        -pourtant le patriot marche bien. on avait lu sur opex que les saoudiens avaient shooté un drone à 200 $ avec un patriot.
        – l’attaque a duré 4 minutes.

      • ULYSSE dit :

        @Vrai – chasseur. Merci pour ce commentaire intéressant. Mais la lecture de la presse spécialisée US et Isarelienne spécialisée semble moins affirmative. Selon eux le problème majeur fut la détection trop tardive des drones et missiles en essaim. un exemple:Uzi Rubin, former director of the state-run Israel Missile Defense Organization, said the primary challenge in stopping an attack like that in Saudi Arabia is not the ability to shoot down the threats, but rather to detect the low-flying threats.
        The Stunner interceptor missile of David’s Sling, for instance, has the capability to intercept drones, missiles and other ordnance, including low-flying cruise missiles. But for that to work, there can’t be a gap in the radar coverage, Rubin noted.
        Rubin said shooting down drone swarms can be accomplished with anti-aircraft guns, noting that Iraq downed several Tomahawk cruise missiles in 1991 after discovering their flight path.

        A noter que les Séoud disposent de 35 mm oerlikon et de missiles Shahine, mais pas d’infos sur leur opérationnalité.

      • Pascal (l'autre) dit :

        Pour les missiles de croisières détectés à longue/moyenne distance interception par Patriot ou tout autre système anti missiles, pour les drones et missiles ayant échappé aux anti missiles et se trouvant a courte distance pourquoi ne pas utiliser des systèmes type « Phalanx ». Créer un « mur de ferraille » permettrait de d’annihiler un raid ou au moins faire en sorte que très peu de drones/missiles ne passent.

  19. Wawa dit :

    Et quel serait l’intérêt selon vous d’avoir des batteries non déployées ?
    Résumons. Les seoud sont en guerre larvée contre le Yémen et l’Iran, ils ont déjà par le passé subi des attaque de drones( de moins grande envergure) , ils ont des patriot, qu’ils ont payés, mais ils les laissent sous bâches de peur que le sable écaille la peinture?

    • dolgan dit :

      L’intérêt: aucun.
      .
      La question que ça poserait, c’est celle de la compétence des stratèges Saoudiens. Dans un pays monarchique/totalitaire/tribal , la compétence n’est pas forcément un critère prépondérant pour accéder à un poste important. Surtout en l’absence de guerre effective. C’est un phénomène qui s’est déjà vu. Et la façon dont ils se battent au Yemen (comparé aux émiratis) ne montre pas une grande maitrise de la stratégie/tactique militaire.
      .

    • Desty dit :

      Aucun. Mais vu le contexte actuel, les Saoudiens ont pu renforcer leur flanc sud en dégarnissant leur flanc Est… Les systèmes de défense ont une porté limité, ceux qui sont dans le sud ne peuvent pas défendre la frontière nord et vice-versa.

  20. Ugly man dit :

    L’Iran n’a plus qu’à tirer ses missiles de croisiere pour que les usa testent leur système en situation réelle et démontrent l’inefficacité des armes iraniennes .

  21. aleksandar dit :

    Aucun de ces systèmes Patriot ou THAAD n’est en mesure d’intercepter des drones armés volant a basse altitude.
    Seule le système SHORAD est peut être efficace.
    C’est juste de la com.

  22. Ismael Priol dit :

    La défense aérienne et antimissile russe a prouvé en Syrie qu’elle peut vaincre les attaques massives de drones et de missiles de croisière. La défense aérienne et antimissile US en Arabie Saoudite ne parvient même pas à détruire les missiles primitifs que les forces houthies tirent contre elle

    • fabrice dit :

      Les Israéliens ont transpercé à plusieurs reprises les défenses russes.
      Trop de fois pour que celà soit juste de la chance.
      https://www.youtube.com/watch?v=SKNW6kwBRdA
      https://www.youtube.com/watch?v=5CqVQTlOtGE
      Je veux bien que les antisémites enragent, néanmoins ce serait intéressant qu’ils nous disent, en tant qu’alliés, comment ils font.

      • Desty dit :

        Israël a clairement l’une des meilleures armée de l’air au monde. Personne n’a dit le contraire.
        De plus, la réputation des systèmes de défense russe est probablement un peu surfaite à des fins commerciales !
        Je crois qu’en France aussi on mise beaucoup sur les tactiques de pénétration complexes, la guerre électronique, et les munitions qui savent se débrouiller si besoin sans guidage GPS.

  23. Barfly dit :

    Aujourd’hui, pour avoir une défense anti aérienne globale, il faut développer un système SHORAD. Seuls les russes et les israéliens (il me semble) disposent d’un système pour contrer toute sorte d’attaque.
    Les américains qui dépensent des centaines de milliards tous les ans, ont oublié cet aspect du problème : les attaques de drones. Du coup, ils tentent tant bien que mal de combler leurs failles. En attendant, le Patriot ne sert pas à grand chose contre ce genre de menace. On peut avoir tout l’argent du monde, si on n’a pas les cerveaux pour anticiper les menaces, ça ne sert à rien.

  24. Plusdepognon dit :

    Nous allons bientôt arriver sur les 40 ans de la prise d’otages des pèlerins de la Mecque.
    https://youtu.be/BEf3ef2Npdw

    C’était les mêmes acteurs musulmans et pour les mêmes raisons qu’aujourd’hui. L’argent n’y est pas étranger, mais il s’agit également de théologie.

    Le problème religieux nous semble dépassé, mais il n’y a qu’à nos yeux d’européens post-soixante huitards que la crise du Moyen-Orient n’est qu’une crise énergétique.
    Lorsque Dieu est invoqué dans un conflit, la paix n’est pas pour demain…

  25. Plusdepognon dit :

    Allez le dernier lien sur Monsieur Pierre Conesa et l’Arabie saoudite:
    https://youtu.be/5TbbV06LlP0

    Il a eu du succès, mais l’intelligence cela mérite d’être partagée.

  26. ULYSSE dit :

    Les Us ont cette qualité de savoir réagir avec force et célérité aux problèmes qu’ils n’ont pas vu survenir.
    IM-SHORAD (Initial Maneuver Short Range Air Defense) Stryker:
    US Army is racing to field 8×8 Strykers with an array of weapons that can down enemy aircraft — from drones to helicopters to jets — and incidentally make enemy tanks think twice. The first prototypes will be delivered next year, with up to 144 (four battalions) by 2022, although the contract details are still being negotiated.

    Quelle et donc la couverture AA dans les basses couches dont dispose l’armée française ?
    Quelques Mistral et quelques vieux bitubes de 20mm , aucun des deux sous tourelle.

  27. Bozkurt23 dit :

    les États-Unis veulent que l Arabie saoudite et l Iran s’affrontent militairement , ils veulent que l Iran s affaiblisse , et c’est à ce moment là que les États-Unis attaqueront l Iran. comme ils ont fait pour l Irak . et pompeo qui dit que l Iran n agit pas comme un pays normal.. l Iran c est pas un pays banal , ça va pas se faire normalement pour les États-Unis , c’est ce qu’il veut dire .

  28. Robinson dit :

    L’Arabie se croit encore en paix.