CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

 

Guyane : Un militaire de l’opération Harpie placé en garde à vue pour la mort d’un orpailleur clandestin

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

107 contributions

  1. Lucien dit :

    « des orpailleurs illégaux se sont présentés à un poste tenu conjointement par les Forces armées en Guyane [FAG] et la gendarmerie pour signaler qu’un des leurs avait été tué par le tir d’un militaire. »

    On croit rêver quand on lit ça…. On croit vraiment rêver. Les Brésiliens, comme le reste du monde, nous chient dessus avec raison. Nous ne sommes pas respectables avec un fonctionnement judiciaire pareil, c’est hallucinant. Le criminel chez nous a plus de droit que le serviteur de l’État. On peut dire qu’on la paye tous les jours, l’idéologie soixante-huitarde. On l’aura vraiment payé tous les jours.

    • dolgan dit :

      Non, on ne rêve pas: ça fait notre fierté. En tout cas, ça fait la fierté des patriotes qui aiment la France et cherrissent ses valeurs.

      • Lucien dit :

        Vous êtes fou ou quoi ? Le type viole vos lois et vous condamnez les forces de l’ordre ? A quoi vous servent vos lois alors, à faire joli ?

        Non, j’aime la France, son territoire, son Histoire et son peuple. Et je ne supporte pas de voir la loi retournée contre ceux qui la respectent au bénéfice de ceux qui la violent. dolgan, je ne vois pas comment vous pourriez être patriote. On ne peut pas chérir un criminel patenté et se déclarer fraternel avec ses compatriotes (pensez aux Guyanais qui vivent dans cette forêt progressivement dévastée). Le en-même-temps, ça finit par devenir de la compromission et vous avez fait votre choix : vous abandonnez les Guyanais à leur sort, vous n’êtes pas leur compatriote.

  2. Grosminet dit :

    Non mais ils sont sérieux ????

    L’opération a TOUJOURS lieu avec des gendarmes… Donc, SI le tir « à tuer » avait été effectué illégalement, le militaire en question aurait été lâché par le gendarme ET sa hiérarchie….
    S’il y’a tir, c’est rarement pour le plaisir !

    Hors là, ce sont 3 hors la loi, qui viennent SCIEMMENT à la gendarmerie porter plainte parce qu’au cours d’une action LÉGALE visant à stopper leur activité illicite, l’un des leurs serait mort ????

    Effectuer un « métier » illégal et dangereux est LEUR choix, faut qu’ils en assument TOUTES les conséquences !!!!

    • dolgan dit :

      « L’opération a TOUJOURS lieu avec des gendarmes… Donc, SI le tir « à tuer » avait été effectué illégalement, le militaire en question aurait été lâché par le gendarme ET sa hiérarchie…. »
      .
      L’enquête le dira: une enquête c’est normal dans pareil cas. Là on a pas la moindre info pour se faire une idée des faits. Et non, les mili/gendarmes qui fautent ne sont pas systématiquement dénoncés par leur collègue et lâchés par leur hiérarchie.
      .
      « Effectuer un « métier » illégal et dangereux est LEUR choix, faut qu’ils en assument TOUTES les conséquences !!!! »
      .
      Pas en FRANCE. Si vous préferez un pays de NON DROIT, les possibilités ne manquent pas. Ils seront ravis d’avoir un étranger à plummer.

      • Pierro dit :

        Tu verras la gueule de ton état de droit quand tu te feras péter la gueule par une bande de « minorité discriminée »…
        Il y en a marre de lire ces conneries.

  3. Ératosthène dit :

    Une démarche pas si rare : des orpailleurs s’associent, se partagent l’or trouvé ; puis une partie des orpailleurs tue l’autre partie et récupère son or. La partie survivante peut continuer à s’entre-tuer jusqu’à ce qu’il n’en reste qu’un seul possédant alors tout l’or de feu le groupe. Le cas-échéant, il peut ensuite se la couler douce pour le restant de sa vie.

  4. sentinelle dit :

    scandaleux

  5. Buburoi dit :

    J’espère que le procureur de Guyanne sera face à face avec des garimpéros armés, et qu’il attendra d’ètre en état de légitime défense, en regardant son code de procédure. De mème, les officiers de police judiciaire, bien planqués, devraient plutot aller dans la jungle au contact des brésiliens, plutot que d’emmerder les militaires.

    • MAS 36 dit :

      De quel droit vous insultez les OPJ de la gendarmerie . Pour votre gouverne sachez qu’ils sont partie prenante dans les opérations  » Harpie » qui se déroulent, vous le savez peut-être au fins fonds de la forêt amazonienne . Ils portent leurs sac à dos, dorment dans leur hamac , attrapent souvent la paludisme. Ils sont renforcés par les gendarmes mobiles ou leurs camarades des FAG. Sans les OPJ pas d’enquêtes, pas de saisies, pas d’arrestations au fond de la forêt.

      Vous avez séjourné en Guyane peut-être ?. Alors dans les bureaux climatisés pour n’avoir pas rencontré d’OPJ sur le terrain.

      Pour ce qui est du comportement des garimpeiros , paradoxalement il prouve qu’ils ont confiance en l’impartialité des gendarmes français et en leur retenue. Dans le cas contraire la situation serait pire et les tirs par armes à feu plus nombreux.

      • Mourad29 dit :

        Sont-ce les mêmes « opj » (appelés prévots) qui faisaient la chasse aux colis pouvant contenir de l’alcool adressés aux soldats français par leurs famillesdurant la guerre du Golfe?
        Belle mission… Que de risques encourus…

        • Clément dit :

          Non, la prévoté est une branche particulière de la gendarmerie. Là on parle d’enquêteurs « classiques ».
          Et la prévôts s’occupent aussi de l’héroïne que certains tentent de ramener en France, par exemple.

      • Commandoair40 . dit :

        Encore un OPJ , qui comme en France se prend pour le nombril du monde .
        Le passé des gendarmes , n’est pas glorieux , ils l’ont prouvé lors de la dernière guerre mondiale .
        De grands combattants du Gouvernement en place .
        Comme de nos jours avec les gilets jaunes .
        Ancien Para , j’ai fais pas mal de pays et rarement rencontré des gendarmes , sauf pour casser les ……………..
        Bien Paramicalement .

      • Buburoi dit :

        Que des gendarmes francais s’en prennent à des militaires francais de façon impitoyable pour protéger des criminels étrangers n’est pas la bonne solution dans une zone comme la Guyane où celui qui a raison est celui qui tire le premier. A quoi servent les enquètes et les arrestations, puisqu’il y a toujours plus de garimperos.
        A mon avis, les OPJ ne servent à rien dans la jungle. Pour les garimperos, la loi de la jungle est plus forte que le code de procédure pénale.

    • Danny dit :

      Je vous signale qu’une grande partie des gendarmes qui vont dans la jungle avec les militaires sont OPJ.

    • dompal dit :

      @Buburoi,
      Vous débarquez de quelle planète ???
      Pourquoi croyez-vous qu’il y a des gendarmes qui accompagnent les militaires en forêt s’ils n’étaient pas OPJ (pas tous) ?…..pour le plaisir de prendre l’air peut-être !?? 😉

  6. Tristan dit :

    « Pour le moment, d’après les médias locaux, on sait que des orpailleurs illégaux se sont présentés à un poste tenu conjointement par les Forces armées en Guyane [FAG] et la gendarmerie pour signaler qu’un des leurs avait été tué par le tir d’un militaire. »
    L’audace …

    • Fralipolipi dit :

      Espérons que ces « orpailleurs illégaux », sans droit ni titre, aient été enfermés au plus vite dans la Gendarmerie en question, pour être ensuite renvoyés chez eux au plus vite.
      … cela dit, en France, on voit déjà des « Gilets Noirs » = des regroupement des parfaits clandestins qui osent manifester en masse pour revendiquer des droits … alors qu’ils ne sont pas autorisés à être là.

      Oui Mr Macron, notre accueil de nombre de parasites n’est pas humain, mais rassurez vous, nombre des parasites en question sont d’un genre humain que vous n’avait encore jamais rencontré … sans foi (ou alors avec trop), ni loi … et avec un culot extrême.
      Faut aussi dire qu’ils n’ont pas tous été élevés dans une belle pension.
      C’est plutôt la loi de la jungle leur truc, avec avantage aux prédateurs … et aux parasites.
      A nous de nous adapter (humainement mais fermement) … ou de nous faire bouffer.
      .
      Sinon, qu’en pense le beau paon Mélenchon ?… Sans doute que nos soldats sont de dangereux criminels, of course.

      • Daniel BESSON dit :

        Je vous rassure tout de suite .
        Mélenchon a encouragé avec Younous Omarjee l’armée Française à exercer son droit de poursuite au de là de la ligne frontière de l’ Oïapoque , au delà de la ZEE dans les eaux territoriales Brésiliennes et les cas échéant à ouvrir le feu ( au canon ???? ) sur les  » bateaux mères  » stationnant hors de la ZEE Française ! Il l’a fait en Guyane et à l’Assemblée Nationale en février-mars 2018 . Il a même sous-entendu que la Marine Nationale était lâche ….  » « La marine française ( SIC !) possède plusieurs navires dans les eaux guyanaises afin de protéger la base spatiale. Pourtant ces navires ne s’aventurent jamais dans les estuaires de Guyane, là où le pillage a lieu »,

        • Czar dit :

          et alors, puisque les brésiliens n’entendent pas policer leur racaille, il ne faudra pas qu’ils se plaignent si l’on finit par devoir le faire nous-mêmes.

          et qu’ils ne nous chatouillent pas trop au point qu’on se penche à nouveau sur le contesté d’Amapa..

        • MAS 36 dit :

          Il n’y a qu’à visiter la plage de Dégrad-des-Cannes près de la base de la Marine Nationale, pour voir le cimetière de « tapouilles » échouées et saisies (bateaux de pêche brésilien) pour constater le travail effectué par les marins locaux.

  7. Jm dit :

    On marche sur la tête !!!!

    • Daniel BESSON dit :

      Et on tire dans le dos : Deux impacts de balle au niveau des omoplates et deux au niveau des reins , pas une seule au niveau du thorax et de l’abdomen ! Même aux Etats-Unis un avocat n’oserait plus plaider l’ “Objective Reasonableness  » pour un policier avec de telles marques …

      • Thaurac dit :

        Du plomb d’un fusil à pompe de calibre 10, donc pas « deux tirs »
        Expliquez moi alors pourquoi les avocats (en france) défendent des racailles qui mettent un mec tabassé, mains liées dans le dos, dans un coffre de voiture et y mettent le feu?

  8. Parabellum dit :

    Alors la c est magnifique…de niaiseries: les militaires qui risquent leur vie face à ces gentils orpailleurs sauvages qui balancent du mercure et autres salopries pour trouver de l or risquent la taule quand ils doivent sans doute faire face à des types déchaînés et petes a l alcool et autres bizarreries locales… bon on plie et laisse les brésiliens et autres piller la Guyane et se battre avec les locaux qui détestent les français européens…on garde kourou ou on le refile aux russes..fatigué de toutes ces niaiseries juridico droits de l hommistes face à des gens sans aucune limite eux…

  9. breer dit :

    Sans doute que les militaires engagés dans ce travail, ne devraient porter que des sifflets et des matraques…. Pour n’avoir aucun problème, laissons faire l’orpaillage, le trafic, le passage des clandestins, etc etc.… L’idéologie intellectuelle dominante actuelle est de toute façon de permettre l’arrivée sans fin de tous les émigrants de la planète, en phantasmant sur un monde meilleur emplit de fraternité, d’amour du prochain, et d’harmonie civilisationnelle…. qui viendra sans doute, mais dans 5000 ans au moins… pour les descendants qui auront survécu jusque là.

    • Le Suren dit :

      Pas d’accord ! Les sifflets et les matraques c’est trop dangereux. Armons nos gendarmes de bonnes paroles et éventuellement mais alors dans les cas extrêmes de ballons gonflables.

  10. Daniel BESSON dit :

    Le général Augusto HELENO n’attendait que ça ! Merci pour lui .

  11. Daniel BESSON dit :

    Cit : [ Cela étant, les règlements de compte sont monnaie courante entre garimpeiros… ] L’expertise balistique tranchera !
    Le nom de la victime assassiné est Gleibson Pereira Lopes , originaire du Para , agé de 28 ans. C’était juste un ravitailleur . Avec une campagne bien orchestrée il peut devenir un nouveau  » Cabaralzinho  » : Une vidéo de son corps circule déjà sur les réseaux sociaux . M. Mélenchon qui demandait l’utilisation de la force armée va être content .
    https://www.oliberal.com/paraense-teria-sido-morto-acidentalmente-em-garimpo-na-guiana-francesa-1.195831

  12. Yannus dit :

    Sans donner un blanc-sein pour tirer sur tout ce qui bouge, les Galimperos doivent être traités au même titre qu’un braqueur de banque ou un traficant de drogue.
    Malheureusement, les Galimperos sont dangereux et les militaires en font les frais.
    Soit Harpie est une opération de police civile et on envoie des flics faire le boulot car ils savent traiter ce genre de cas.
    Soit c’est une opération militaire et on accepte un droit à l’autodéfense plus large comme cela doit se pratiquer en cas d’opex.

    • Bangkapi dit :

      Pour ceux qui se rappelle l’ Algérie au début de ce que les politiques appelaient les « événements  » et que l’armée faisait des opérations de maintien de l’ordre et de sécurité des gendarmes accompagnaient les militaires pour faire PV et constatations
      quand des fells qu’on appelait pas encore rebelles mais HLL étaient tués, bléssés ou capturés.
      Tout durant que l’on appelera pas les opérations par leur nom en Guyane cela risque d’être la même chose.
      Des orpailleurs illégaux qui sont des déliquants, des voyous ou des écocidaires ( comme semble le dire les verts ) pillent et sacagent la forêt. Mais pour certains bobos-gauchos et peut-être écolos ce sont des pauvres migrants qui fuient la misère de leur pays causée par les grandes multinationales capitalistes.
      Et ces rigolos oublient de voir que ces gentils miséreux font la même chose en Guyane : déforestation et pollution.
      Ils font partie d’une espèce protégée qui détruit des espèces protégées et l’écosystème mais les écolos ne sont pas à une contradiction près.
      Une exploitation reglementée de la Guyane, ils sont contre mais le pillage rien.
      Et nos pauvres militaires doivent se démerder avec cela.
      J’espère que cette garde à vue est faite pour le protéger et prouver son innocence.

  13. Desty dit :

    Les détails de ce qui s’est passé sont un petit peu confus dans votre article.
    Néanmoins c’est tout de même assez extraordinaire que de pilleurs néocoloniaux clandestins puissent saisir la police et la justice française pour faire condamner des militaires français. On dirait bien que l’orpaillage clandestin en Guyane n’est pas près de s’arrêter. Il faudrait traiter ces gens comme les gamins des favelas brésiliennes pour y mettre un terme. Mais à l’avenir pour éviter tout risque de débordement et de bavure, il faudrait dire aux militaires d’aller au contact tout nu et de se laisser abattre quand ils tombent sur des orpailleurs qui sont dans un mauvais jour. Il ne faudrait pas non plus fâcher Bolsonaro !
    Continuons à stigmatiser Macron pour son projet de la montagne d’or…

    • Daniel BESSON dit :

      Cit : [ Il faudrait traiter ces gens comme les gamins des favelas brésiliennes pour y mettre un terme ]
      Votre souhait a été exaucé au delà de vos espérances : Il a été courageusement abattu dans le dos par un guerrier d’élite en s’enfuyant après avoir laissé tomber ses bidons d’essence ! Le policier de la PMERJ qui a tué la petite Agatha Félix de 8 ans dimanche dernier n’aurait pas pu faire mieux …

  14. Czar dit :

    Philippe Muray notait avec son habituelle lucidité que dans les pires pourrissant, les lois s’y multiplient toujours.

    L’abus de « droit », bien loin de produire plus de justice, la paralyse et ouvre la voie par lâcheté morale et conformisme à la barbarie

    c’est valable à Grigny comme à Cayenne.

    Le temps des prétoriens s’annonce, mécaniquement, fatalement.

  15. Czar dit :

    *dans les EMPIRES pourrissantS »

    (faudrait vraiment qu’il y ait une option de correction – même limitée dans le temps comme cela existe sur certaines plate-formes – des comms.

    De même, une possibilité de « suivre », les réponses qui vous sont faites est indispensable.

    le taulier a-t-il songé à quelque chose du goût de Disqus ou cela compliquerait-il son travail de modération au lieu de simplement fluidifier les conversations ?

  16. Plusdepognon dit :

    Je crois que nous sommes entrés dans la quatrième dimension :
    https://www.courrierinternational.com/article/reportage-entre-le-suriname-et-la-guyane-francaise-la-frontiere-de-la-discorde

    C’est une guerre qui ne dit pas son nom, mais avec les réseaux criminels, ça va être tres compliqué à cacher.

    • Albatros24 dit :

      Cela me rappelle cette histoire racontée par un ancien marsouin qui l’avait assez marquée à l’époque …
      Alors qu’il était en poste à la frontière donc d’un côté de la rive, il avait vu arriver un étranger sans titre qu’il avait immédiatement remis dans la pirogue retour malgré les protestations et lamentations du quidam qu’il n’avait pas de prime abord bien comprises puisqu’il ne parlait pas un mot de français. Arrivé de l’autre côté il a vu le flic du coin l’enguirlander et le bousculer puis se saisir de lui et le jeter dans une pirogue en partance vers la France donc, le gus revenant alors. Notre marsouin en colère renvoya alors avec uncoup de pied dans son auguste postérieur l’intrus toujours se lamentant…
      Après 2 allers retours, le flic d’en face hors de ses gonds avait fini par sortir son colt et tirer une balle dans le crâne du pauvre bougre.
      Affaire classée…
      Le marsouin ayant obéit aux ordres et bien qu’ayant pas mal bourlingué était sidéré.
      Visiblement le juge d’instruction local n’a pas eu à être saisi par qui que ce soit et on attend toujours les éventuelles plaintes de la famille, vu qu’ a priori on ne sait toujours rien de la victime et de son identité exacte.

    • Clavier dit :

      J’espère que la Ministre Parly ne va pas demander conseil à Michèle Alliot Marie pour la conduite à tenir …….

    • Sempre en Davant dit :

      Voila plusieurs fois que je vous épargne mon laïus sur le sens du mot guerre qui me semble extrêmement important.
      Cette fois vous n’y couperez pas!
      Nous allons vers des conflictualités sans fins, sans règles, sans prince – roi – état ou nation reconnaissable.
      Dire qu’il ne s’agira pas de guerre ne signifie pas que le degré de violence ne sera pas extrême; ni que les soldats prendront moins de risque.
      Mais il faut revenir aux définitions.
      .
      A force de contester les états nations, d’idolâtrer les supra nationalités qu’elles soient de « machin » (Onusisme, €uropéisme, Pantruquisme, Hoummaisme, ou bisounoursisme…) ou de truc (Otanisme, Coalistionisme, Expéditionisme, Interpositionisme…) le sens commun, qui n’est guère que celui des mots, manque à l’appel.
      .
      Pour discerner une guerre il faut constater qu’un conflit armé, régit par des règles, entre des ennemis portants des signes distinctifs, poursuivant des buts politiques, s’interdisant certaines cibles, certains moyens et certains mode d’actions soit devenu « le moyen de la réduction de la violence ».
      .
      Oh l’heure n’est pas grave seulement parce que mélanchon réquisitionne la Gendarmerie (pour protéger la république au fond de sa personne oubliant) au passage toutes les démonstrations de l’efficacité de l’entrisme que le Sénat a si délicatement mit en valeur, pour ne pas critiquer la belle campagne présidentielle qu’il perdit. Je vous renvois vers « vu du droit » cela à déjà été écrit mieux que je ne saurait le faire.
      .
      Ce qu’il faut retrouver c’est la capacité à distinguer entre le délinquant, le criminel qui relève de l’action de la police et de la justice et l’ennemi qui relève des armées. [En cela il me semble que le GIGN et le COS devraient avoir le monopole des « assauts’. Ce qui ne signifie nullement que la police doive se priver de la plus valus pour la sécurité publique que représentent des spécialistes type RAID / BRI dans le cadre de l’action contre délinquance et non du combat contre l’ennemi quel qu’il soit]
      .
      Les dividendes de la paix, les félicités universelles de l’€urope et des voyages en avions ont été accompagné par l’admission quasi généralisé de la distinction suivante :  » le territoire national c’est pour le Min Int’ et les Opex c’est pour le Min déf ».
      Étrangement vigipirate devenu sentinelle (par ce que la France a perdu bataille sur bataille sur son territoire métro et O.M.).
      Rien de bon ne peut venir de ces distinctions absurdes, ubuesques, par ce que fausses.
      Il faut distinguer entre le justiciable et l’ennemi. Ces deux catégories peuvent être perméable dans un sens mais ne doivent plus l’être dans l’autre ; quand bien même l’issue de la guerre ne serai que la disparition de la volonté (et des moyens) de combattre chez l’ENI.
      .
      Il faut revenir aux bonnes définitions : les soldats français affrontent l’ENI que le pouvoir politique leur désigne, conformément au droit de la guerre.
      Et à l’honneur! Car n’oubliez pas que c’est après « l’Algérie » et presque pour s’en venger qu’est venu l’obligation de désobéir à un ordre illégal.
      .
      Bien sur le cœur des vierges (effarouchées!) dira que c’est pas br*nlé… ce qui n’est pas faux.
      Mais il faut bien commencer quelque part. « Même une marche de mille li commence par un premier pas »

      • Plusdepognon dit :

        @ Sempre en Davant
        Bien pris.
        Il n’empêche que 8 000 touristes qui font pisser du mercure et sont pas mal armés, ça ressemble plus au far-west que le 93.
        La prochaine fois que je vais y jouer au gentil organisateur, je leur donnerai un cours de droit des conflits en lusitanien. 🙂

  17. Titi74 dit :

    Et si c’était l’inverse, un militaire mort, tué par un garimpeiros brésilien, la procédure serait bien entendu la même?

    La légitime défense avec en face des bandits armés qui se foutent royalement des lois et du respect de la vie humaine, çà laisse songeur…

    Les règles d’engagement mériteraient sans doute un assouplissement, bandit avec arme dans zone protégée = terroriste en activité donc neutralisation, c’est pas comme çà au sahel?

  18. Falcon dit :

    Scandaleux, au lieu de protéger nos soldats, la macronie les mets en garde à vue. De Villiers était un vrai chef des Armées, lui.

  19. Daniel BESSON dit :

    Pour tous les intervenants : Quatre impacts de balles visibles dans le dos au niveau des omoplates et des reins . pas une seule marque à la face , au thorax ou à l’abdomen ….  » Tiré  » à 200 -250 m selon les témoins .

    • toukounare dit :

      Tout cela tiré par un seul homme à 200 m dans la foret ? La balistique va avoir du boulot si elle récupère le corps, ça passe encore pour une décharge de chevrotine tirée d’un cal 12 mais pas à 200 m , étrange.

    • MAS 36 dit :

      Un tir à 200 ou 250 en pleine forêt amazonienne ? si ça s’est vraiment passé en pleine forêt impossible avec la densité de végétation , sauf sur le fleuve.

  20. Albatros24 dit :

    Cette affaire me rappelle (un peu) celle de ces soldats d’élite qui avaient capturé et fait parler un suspect (plus qu’un suspect en fait mais bon) de crimes, d’actes de tortures et viols en Afrique, poursuivis ensuite par la Justice pénale en France et condamnés, alors même que leur action avait été saluée par la population locale qui n’en pouvait mais…
    En cas de décès qu’il y ait ou non suspicion d’homicide volontaire le militaire (soldat ou gendarme ou un simple quidam comme moi) sera mis en examen – et c’est logique car c’est une procédure légale normale et en aucun cas valant établissement de la culpabilité…
    Le souci est que 3 étrangers en situation irrégulière et surtout malfaiteurs reconnus, qui ont peut être eux-même participé à tuer ou blesser un militaire français, soient accueillis comme de braves victimes et plaignants sans qu’on les mette en prison, cela m’interpelle quand même…
    Ajoutez cela à Sentinelle, aux mauvaises conditions de travail dues à des investissements non faits et depuis des lustres (qui mettent maintenant en péril la vie de nos soldats) et surtout des soldes non versées…et nos énarques s’étonneront que les fils de France ne veulent plus s’engager (tout en prenant soin à ce que leurs propres rejetons ne s’y commettent pas bien sûr… bizarres, mais pas fous les énarchistes).

    • dolgan dit :

      C’est assez simple à comprendre (à condition de le vouloir): si on arrête les victimes, elles ne portent pas plainte. Les criminels peuvent donc continuer à prospérer en toute impunité.
      .
      Si les victimes ne peuvent pas porter plainte car elles ont peur de la police, c’est la République qui est perdante.

  21. basstemp dit :

    Une excellente nouvelle pour la barbarie garimperos qui détruit cette foret et la pollue de mercure en la rendant inhabitable pour les amérindiens qui y vivent … La justice française a toujours été la pour mieux détruire la France, sa civilisation, ses habitants, ses peuples pacifiques & cie … J’ai honte de ce pays de merde ou la justice rongé par le gauchisme crasse se croit permis d’empecher nos militaires de remplir leur mission

    Ce pays est juste mure pour l’ultime guerre civile, ça crève les yeux, cette immonde justice rongée par le gauchisme en aura été l’un des pires vecteurs historiques ! Il faut ouvrir les yeux sur le principal fautif et je viens de le citer

  22. ji_louis dit :

    1) Votre commentaire est médisant et injurieux vis à vis de la Légion Étrangère, ce qui tombe sous le coup de la loi de 1881 sur la presse.
    2) La forêt équatoriale est la plupart du temps tellement dense qu’il n’est pas possible de voir depuis les airs ce qui se trouve sous la canopée (on dirait un grand champ de persil).
    3) Les orpailleurs sont des gens pauvres qui trouvent qu’il est plus facile de vivre et de gagner de l’argent ainsi plutôt qu’en travaillant eu Brésil, c’est dire si les conditions de vie ou de travail sont difficiles au
    brésil. Pour résumer, ce n’est pas la menace de mort qui les effraie vraiment, cette menace est courante et permanente au Brésil. L’intervention de l’armée contre la criminalité organisée au Mexique n’a pas résolu le problème.
    4) Le contrôle de zone en forêt tropicale dense est difficile. Pensez aux difficultés des manoeuvres de la guerre du Viet Nam. Pensez aussi que pour simplement entretenir les bornes de la frontière franco-brésilienne, il faut une expédition d’un mois (hélitransport sur une zone ‘proche’, 15 jours de marche aller, autant au retour).

  23. PK dit :

    Bel exemple du pourrissement du système judiciaire français.

    On n’a que ce que l’on mérite ceci dit : on élit des gens qui font appliquer ce genre de lois.

    Vae Victis !

  24. Aymard de Ledonner dit :

    Le moins que l’on puisse dire et que tout cela n’est pas très clair. Nous n’avons aucune information sur les faits hormis le fait qu’un homme est mort et qu’un militaire français est accusé de l’avoir tué.
    Ou cela a t’il eu lieu? Si l’action a eu lieu en Guyane, pourquoi la justice brésilienne est elle impliquée?
    Le militaire impliqué était il en service? Si c’est le cas les faits ont dû donner lieu à un rapport et des témoins peuvent être interrogés.
    La lutte contre les orpailleurs est rude. Pour que certains d’entre eux aient le culot de se manifester de cette façon, soit ils ont monté une cabale en béton, soit il s’est vraiment passé quelque chose de pas net.

    • Desty dit :

      Ses comparses semblent avoir ramené le corps à Oyapock au Brésil pour faire pratiquer une autopsie, et comme Bolsonaro estime avoir été injustement insulté par Macron, l’affaire a ensuite été monté en épingle là-bas.
      Évidemment il n’y aura personne pour dénoncer les pillages néocoloniaux que le Brésil organise dans la partie française de l’Amazonie où s’est ressortissant sont quasiment les seuls à avoir le droit d’exploiter les ressources parce qu’ils le prennent.

    • tschok dit :

      @Aymard de Ledonner,

      On ouvre une procédure d’entraide judiciaire quand on demande à un service de police étranger d’accomplir des actes d’enquêtes ou d’instruction sur son territoire, comme interroger des suspects ou des témoins, ou faire l’autopsie d’une victime.

      Il existe une convention d’entraide judiciaire en matière pénale entre la France et le Brésil:https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000763916&categorieLien=id

      Apparemment, toujours en vigueur:https://basedoc.diplomatie.gouv.fr/exl-php/recherche/mae_internet___traites

      Les faits se sont déroulés à proximité de la frontière, donc il est possible que des indices, mais aussi des témoins ou des suspects se trouvent de l’autre côté, et le corps à été autopsié au Brésil.

  25. Tintouin dit :

    « J’aime l’odeur du napalm au petit matin. »
    https://www.dailymotion.com/video/xhpsa

    ok, je sors.

  26. Faublas dit :

    En guérilla de jungle, la légitime défense, on la fait post-mortem !
    Qu’un militaire, dans le cadre d’une opération régulière ait neutralisé un gentil garimpero illégal et armé est possible, et même si on pourrait considérer que la neutralisation ait pu être « anticipée », il faut remettre un poil de cohérence dans la démarche.
    Des individus illégaux se livrant à une activité à minima délictuelle, potentiellement criminelle viennent à porter plainte contre un représentant « par délégation » de l’autorité publique (l’Armée en renfort à la Gendarmerie) frise l’hallucination et montre le sentiment d’impunité totale de ces individus.
    Il serait temps de remettre l’église au milieu du village (ou lia mosquée au milieu du douar), mais on frise la schizophrénie.

    • Raymond75 dit :

      Même délinquant, même prostituée, même trafiquant, on a pas le droit de vous tuer. Vous semblez choqué qu’un meurtre déclenche une enquête ; c’est assez curieux pour un adulte.

  27. HERAULT dit :

    Avec ces voyous d’orpailleurs c’est scandaleux de ne pas défendre ce militaire envoyé en mission commandé. Des morts il y a eu militaire, gendarme donc cette opération doit être défendue où arrêtée.

    • dolgan dit :

      D’où vous sortez qu’il n’est pas défendu? C’est parfaitement faux.
      .
      Après, tout dépendra de ce qu’il a fait ou non.
      .
      Attendons déjà d’être sur qu’il a tiré, touché et tué cet homme. Ensuite on pourra s’intéresser aux circonstances. Et quand on les connaitra, la justice fera son boulot. Dans tous les cas, ils sera défendu.

  28. Raymond75 dit :

    Il y a une enquête en cours, et aucun de vous ne sais ce qui s’est passé : attendez donc avant de faire de commentaires, uniquement par ‘esprit de corps’ ! Vous donnez des arguments à ceux qui estiment que les militaires sont adeptes de la ‘justice expéditive’.

    • tschok dit :

      Mais Raymond, il ne fait aucun doute que la plupart d’entre eux sont adeptes de la justice expéditive, raison pour laquelle il est hors de question qu’ils mènent l’enquête, qui est confiée à la gendarmerie.

      Surtout si l’enquête porte sur des faits qui auraient été commis par un militaire.

      Aucun doute là-dessus: confier l’enquête aux militaires, c’est abandonner toute idée de justice impartiale. C’est même pas offensant de le dire: il en est ainsi car la république a le souci de préserver les militaires des affres du conflit d’intérêts.

      • Czar dit :

        pouyr répondre à une interpellation que tu as faite sur une discussion close, j’ai pu noter l’habituelle pratique tribale de l’inversion accusatoire, schnock

        c’est pas moi qui chouine chaque matin au devoârdeumémouâr et hulule à la lune pour obtenir un mémorial contre la barbarie barbare dans chaque chef-lieu de canton.

        que le fédéralisme européiste soit à l’arrêt est une chose, je notais, et c’est indéniable, qu’il est actuellement l’horizon indépassé de toutes les fausses alternances qui se succèdent au pouvoir depuis quelques décennies.

  29. jean benoit dit :

    Une belle bande d’ancien militaire frustrée au petites carrière ici ! Laisser les gens travailler et retournez a vos paisibles retraite aprés vos paisibles carriére !

    • Pascal (l'autre) dit :

      « Une belle bande d’ancien militaire frustrée au petites carrière ici ! Laisser les gens travailler et retournez a vos paisibles retraite aprés vos paisibles carriére ! » Un peu tendancieux votre commentaire! Il n’y a pas que les retraités qui racontent des conneries!

  30. petitjean dit :

    Dans un monde de bisounours les délinquants gagnent toujours !
    sachons aussi que, compte tenu de la grande pauvreté au Surinam et au Brésil, les orpailleurs clandestins ne sont pas prêts de disparaitre…………..

  31. Edouard dit :

    Pour info, les règles d’engagement étant claires, si elles n’ont pas été respectées et qu’il y a eut décès, il est normal que la police applique la loi. Ce n’est pas eux à déterminer si la loi est mauvaise ou pas.
    Par contre, il y a trois choses qui m’interpelles :
    – l’OPJ qui a suivi l’opération a t’il fait un rapport ? Si non, il est dans la m….
    – On parle de réglement de compte. Qu’est ce que cela vient faire la dedans puisqu’apparemment le type a été tué en opération.
    – Le Brésil a du inciter les orpailleurs à venir porter plainte parce que je n’imagine pas un hors la loi allé de lui même porter plainte… j’aimerais bien savoir s’ils ont été coffrés aussi?

  32. Robert dit :

    Est-ce que Greta Thunberg a donné son avis sur la question ?

    • Françoise dit :

      Excellente remarque !

    • PK dit :

      Il faut demander à ses imprésarios (il se murmure dans les milieux autorisés que ses parents d’extrême-gauche sont tout à fait innocents dans la manipulation de cette jeune fille doublement influençable).

    • dompal dit :

      @ Robert,
      Sainte Greta venez en aide aux pôôôvres pêcheurs inconscients que nous sommes ! 😉 😉 😉
      Amen ! 🙂 🙂 🙂

      • Pascal (l'autre) dit :

        « Sainte Greta venez en aide aux pôôôvres pêcheurs inconscients que nous sommes !
        Amen !  » Pas pêcheurs! plutôt pollueurs!!!!

        • dompal dit :

          @Pascal (l’autre),
          Euuuh !?? Ben non, c’est les garimperos les pollueurs, mais peut-être n’avez-vous pas tout compris !?? 🙁 😉

          • Pascal (l'autre) dit :

            « Euuuh !?? Ben non, c’est les garimperos les pollueurs, mais peut-être n’avez-vous pas tout compris !?? Je vous rassure c’était ironique! Et pour notre pseudo ingénue suédoise c’est nous les vilains pollueurs shootés que nous sommes au gaz, au gasoil, au fioul, aux gros S.U.V. et à nos vacances à l’autre bout du monde!

  33. Pascal (l'autre) dit :

    Vu que l’enquête est en cours le mieux est de mettre en pratique l’expression anglaise « Wait and see »

  34. dompal dit :

    @ Tous,
    J’avoue que je suis abasourdi par les écrits ci-dessus !!!???!
    Que ce soit un garimpero ou un clandestin, on ne peut pas ôter la vie d’une personne « gratuitement » !!!!
    Si je suis vos raisonnements, on va à Calais et on ouvre le feu sur tout ce qui bouge, c’est bien ça votre logique !???
    Allez vous faire soigner, vous relevez de la psychiatrie !!!!!!!! 🙁

    • Czar dit :

      c’est pas « gratuitement », pécore.

      Tu sais combien ça coûte quatre cartouches de 5.56mm ?

      Assez cher, manifestement, puisqu’on les chipotent aux soldats qui s’entraînent.

      Pour Calais, j’ai mieux, on laisse nos amis de Global Britain profiter de ces pépites. ‘rayonnement mondial’ ‘shitload of trade deals’ et toute cette sorte de choses..

      • dompal dit :

        @ Czar,
        Evitez de me tutoyer, ça m’insupporte et de me m’insulter (pécore) !!!
        Quand vous aurez mis les pieds dans la campagne pour gagner votre croûte vous pourrez ramener votre fraise !!!!
        Je vous rappelle une fois de plus que nous n’avons pas chier dans le même talweg !
        Ce n’est pas parce que vous n’appréciez pas mes contributions que vous pouvez vous permettre ces « familiarités » !!!
        Peut-être est-ce trop compliqué à comprendre pour vous !!!????

        • Czar dit :

          bah tu vois l’époque, pépère, on se permet, et l’on ne te demande pas ton avis

          O tempora, comme disait l’autre..

    • Plusdepognon dit :

      @ Dompal
      L’orpaillage clandestin est le moyen de subsistance de pas mal de gens qui se foutent des frontières.
      Avec l’arrivée de vrais gangs, armés et structurés, avec parfois des gens entraînés à la jungle, qui tuent pour s’approprier le territoire, ça devient compliqué de nier qu’il s’agit d’autre chose que de la simple délinquance de survie.
      Il s’agit de tueurs professionnels et d’esclavagistes qui mettent la main sur la Guyane.

      Des morts et des disparus, il y en a et je pense pas que la France y soit pour quelque chose.

      J’avais lu un vieux bouquin affreux d’un ancien footeux, Ciria Zykë, qui s’appellait « Oro » (le titre du livre). C’était plus cru que n’importe quel pamphlet sur l’Amérique latine et sur le genre de types qu’on peut y croiser. Et bien maintenant, c’est presque une bluette pour midinettes.

      Pour l’objet de l’article, nous serons vite fixé avec la balistique…

    • Lucide dit :

      Ouais, on verra quand ces clandestins et autres viendront vous sortir de chez vous pour vous soumettre. Vous vivez dans un rêve douillet.

      • dompal dit :

        @ Lucide, ?????
        Ben non, je ne vis pas dans un rêve douillet !
        J’héberge des réfugiés kurdes syriens chez moi, donc je sais de quoi je parle !!!!!!
        C’est vous qui êtes à côté de la plaque ! 🙁
        Apparemment vous ne savez pas de quoi vous parlez ! 🙁 🙁 🙁

        • Czar dit :

          et, question anodine, tu as eu le réflexe d’haberger combien de SDF du bas de ta rue avant de grand élan du coeur sponsorisé par tous médias et chapelles existants ?

    • Buburoi dit :

      Dans les autres pays, ce sont peut ètre des bisounours qui gardent les frontières. Bien sur que les gardes frontières sont armés et tirent sur les clandestins et les frontières sont respectées, au lieu d’ètre des passoires.

    • Raymond75 dit :

      A lire ces commentaires, on constate que les militaires n’ont aucune notion de ce qu’est un état de droit … Et c’est consternant. Vous vous battez pour quoi ? Par goût du combat, et c’est tout.

      • PK dit :

        C’est un bon début 😉

        • dompal dit :

          @ PK,
          Plutôt pour le plaisir de tuer « gratuitement » ! 🙁
          Si vous avez un cerveau essayez de réfléchir….!?!?!

      • Paul Bismuth dit :

        @ Raymond 75
        Detrompez vous.
        Ce qui commentent ne sont pas la majorité de ceux qui viennent sur le site.
        Mais là où tout le monde accuse le légionnaire, beaucoup se disent qu’être sur l’opération Harpie, c’est travailler en jungle sans savoir sur quoi on va tomber.
        Même si on tombe sur un mec avec un sabre avec plusieurs autres mecs, une kalach ou une simple pierre… Pas bien malin est celui qui dit « je peux tout gérer » avant que ce soit fini.

        Nous allons savoir au moins si c’est de face ou de dos, s’ils étaient plusieurs, si c’est bien l’arme du légionnaire,…
        Pour le moment, parler sans savoir, ce n’est que céder à ses émotions.

  35. STARBUCK dit :

    Et un nettoyage de la foret par le SA !
    Il faut arrêter les conneries, ce pays part vraiment en couille…

  36. TAM dit :

    je pense avoir mal lu ? un militaire en opération tue un orpailleur clandestin volant les ressources de la France est il inculpé.
    Les complices clandestins portent plainte a la Gendarmerie ?
    Alors la nous sommes tombés bien bas !
    Ma vision des choses est que le militaire devrait etre récompensé et les complices aux gnouf.
    Ca c est un pays qui se fait respecté.

  37. Thaurac dit :

    Malheureux à dire mais il faut que tous les soldats, officiers compris , refusent de partir en mission, car sachant d&jà qu’il y a eu des morts de leur coté, que les illégaux n’hésitent pas à tirer, que la jungle ce n’est pas le Trocadéro, le gars peut être très près de vous, les risques de bavures sont énormes, et ils n’ont plus les garanties de remplir efficacement leurs missions et leurs vies sont en danger.
    Comme chez nous, encore un gage d’impunité donné aux crapules!!

  38. revnonausujai dit :

    si l’info de D.Besson est exacte  »tir dans le dos à 200 m), le tireur n’est vraiment pas au clair. Il serait étonnant que les consignes permanentes autorisent ce genre de tir et la légitime défense est exclue. Ce serait un comportement indigne d’un soldat français.
    De plus , c’est totalement contreproductif, un garimp de plus ou de moins, ça ne change pas grand chose; pourquoi le flinguer alors qu’il s’enfuit ?
    Tout ça au conditionnel, en attendant la publication des résultats de l’enquête !

    • 341CGH dit :

      Revno, si l’info est exacte (tir à 200m) et si c’est un tir avec du calibre 12, alors notre Légionnaire est tranquille : un tir à 200m avec du 12, ça fait tout juste une marque (même pas un trou) sur une cible en carton.

  39. Gege dit :

    Ola, ola, on s’énerve, on s’énerve… Vu que le Brésil est dans la partie (et qu’actuellement c’est une grande histoire d’amour avec la France), que voulez vous qu’il se passe ?

    Et bien il y a enquête.

    Ensuite, il sera temps de gueuler aux résultats des tirs si cela ne vous convient pas.

    La Gendarmerie, en Guyane comme en France et en OM, fait un travail exceptionnel.

    Les calomnier de la sorte (ainsi que les OPJ) ne peut vous grandir et m’étonne de personnes qui auraient servi son pays sous les armes.

    • Géo dit :

      Non, la France n’a aucun problème avec le Brésil.
      Seulement des chamailleries de « présidents » irresponsables au sujet de leurs bonbonnes.
      Vous lisez trop la presse-pipol.

  40. breer dit :

    N’oubliez pas que l’école de la magistrature est depuis les années 68, totalement inféodée à l’idéologie de gauche, les étudiants qui l’intègrent sont d’ailleurs souvent déjà préalablement bien « gauchisés ». Il ne faut donc pas s’étonner du paradoxe profond dans lequel baigne le système judiciaire français. Des centaines (voir milliers) de personnes sensés être neutres et objectifs pour assurer une justice impartiale, ont été conditionnés dans un système de pensée post soixante-huitard par nature laxiste, et transgressif.

    • Le Juge et Le Gorille dit :

      – » l’école de la magistrature est depuis les années 68, totalement inféodée à l’idéologie de gauch »
      Et son syndicat aussi, c’est bien de le dire..
      Depuis des lustres je dis qu’il faut réformer le système français mais virer les juges, le élire, les rendre responsables , comme tout professionnel, de leurs résultats.
      Si un gars libéré récidive, le juge dégage ou paye, ou est muté dans un trou!
      Ils sont beaux pour se faire mousser dans des procès politiques aux longs courts, et qui coutent un bras à une justice qui dit ne pas avoir de moyen, c’est un comble!
      Du boulot, s’il y a, c’est de leurs faute, car dans la même année, ils peuvent et jugent plusieurs fois la même personne, prise sur le fait, voire en sortant juste du prétoire…..
      On arrête les musées, les assos, et ont construit des taules et on remplace ces juges ( et les profs) par des gens capables de rendre la justice au nom de la société, et que je sache, la société n’est pas à gauche et à gauche , il y a aussi des gens qui craignent de plus en plus pour leur sécurité..

  41. Gégétto dit :

    S agit il de la énième tentative de transmutation du plomb en or?

  42. Allobroge dit :

    Bien en conséquence nos forces de l’ordre et armées seront désarmées pour empêcher toute bavure car dans tous les cas les garimpéros agiront et diront qu’on leur à tirer dans le dos alors qu’ils ne menaçaient personne. Lé légitime défense chez nous c’est quand un de nos soldat est tué alors, oui, peut-être, il sera envisagé de riposter. Ca me rappelle l’Algérie au début du conflit où le gendarme était seul habilité à dire s’il fallait riposter ou non en fonction de l’action en cours ! On connait la suite !.Avantage garimperos qui vont pouvoir continuer leur travail clan,destin en toute impunité à présent, ne risquant plus les armes létales des forces de l’ordre. Car naturellement toutes garanties leurs seront données pour que ça ne se reproduise plus !

  43. Marsouin dit :

    Enroulez le militaire dans la légion étrangère…

  44. ROTHMAN dit :

    La légitime défense est deja constituée dés lors que le Garimpero a abattu un autre militaire.

    Ce sent le non lieu a plein nez .En tout cas moi c’est ce que je pousserais dans une instruction.