CNM, Retraite Mutualiste du Combattant

 

La France pourrait vendre deux frégates à la Grèce… à condition de trouver un accord sur le financement

Voir aussi...

Conformément à l'article 38 de la Loi 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. [Voir les règles de confidentialité]

31 contributions

  1. Clavier dit :

    On remerciera la Turquie au passage pour la pression peu amicale qu’ils savent mettre sur leurs partenaires otaniens….

  2. basstemp dit :

    et dire que les USA voulaient vendre des F35 a la turquie ..

  3. Thaurac dit :

    « …à étranve inverseée »
    Comprendre que l’auteur a condensé son sentiment:
     » à étrange étrave inversé,hé! »… 😉

  4. JEAN AUGERON dit :

    Calendes grecques.

  5. Plusdepognon dit :

    Ce pays a été massacré sans qu’une balle ne soit tirée. Les banques sont des armes de destruction massive :
    https://www.rts.ch/info/monde/8463931–la-grece-s-est-litteralement-videe-des-classes-d-age-les-plus-productives-.html

    Les biens publics ont été privatisés et ils sont presque arrivés à vous dégoûter d’y faire du tourisme (plage privées partout et tir au pigeon en espèces ).

    Pour le financement, vu que le gaz est abondant, la Grèce doit demander aux libanais. Ils ont su trouver les arguments.

    Du moment que l’on ne revient pas deux siècles en arrière :
    https://www.poetica.fr/poeme-1277/victor-hugo-enfant/

    • John dit :

      Il faut assumer aussi leur part de responsabilité…
      Quand un pays dépense sans compter de l’argent ne lui appartenant pas, il y a des conséquences à un moment…
      Faites ça en tant que privé, ce sera la même.
      La France a dépensé aussi sans compter pendant plus de 4 décennies. Et maintenant les économies sont vues comme étant trop difficiles. Mais les pays ayant faits ces efforts ont une meilleure situation économique et sociale en général.

      • Plusdepognon dit :

        @ John
        Je vous ai oublié dans mes réponses… ce qui n’était pas mon intention.
        Outre ce que j’ai écrit à Dolgan ou NRJ, je rajoute que le système des partis politiques qui sélectionne les candidats ayant le droit de ne mener qu’une seule politique, celle de détourner l’argent vers ceux qui sont déjà les plus riches en dépeçant les biens communs et en écrasant d’impôts la classe moyenne jusqu’à la faire disparaître comme aux États-Unis ou au Japon.
        http://www.slate.fr/story/163313/japonais-cumulent-au-moins-deux-jobs

        Donc « il n’y a pas d’alternative « . Vous choisissez la couleur bleue ou rose du flingue qui vous braque, mais pas l’arme et encore moins sa direction.

        • John dit :

          C’est un manque d’ambition ou d’inventivité que vous pouvez avoir. Dans une démocratie, vous pouvez (souvent à raison) considérer que certains élus / partis ne travaillent pas dans l’intérêt du peuple.
          Mais pour autant, faut-il considérer qu’il n’y a pas de solution à cela? Je ne pense pas. Le peuple, monsieur / madame tout le monde peut se présenter à une élection.
          Il est possible de créer un « parti » de personnes indépendantes ayant des opinions diverses, mais ayant pour but de fournir les compétences à des candidats n’ayant jamais fait de politique.
          Bref, il faut aller au-delà de ce qui existe maintenant.

    • NRJ dit :

      @Plusdepognon
      Les seuls responsables de cette situation ce sont Les grecs. Ils sont une démocratie et ils sont tombés en faillite. A partir de là on peut déduire qu’ils ont voté pour des politiciens démagogues et qu’ils ont méprisé les contraintes budgétaires. Les banques ne leur ont pas obligé à emprunter de l’argent je vous rappelle (à la rigueur quelques banques grecques pour passer le cap de la crise de 2008, mais elles ne sont pas nombreuses).

      Le pire c’est qu’on fait exactement la même chose comme si rien ne s’était passé.

      • Plusdepognon dit :

        @ NRJ
        La Grèce n’aurait jamais dû être intégré dans l’euro.
        Tous les politiques savaient que leurs fondamentaux économiques étaient en-dessous des minimums et que la banque Goldman Sachs les avait aidé à truquer leur comptabilité publique.

        Leurs personnel politique est pourri et corrompu jusqu’à la moelle. Il faut dire que les richissimes grecs ne paient aucun impôt, donc ils ont financé les candidats menant ces politiques. Le pouvoir est accaparé par quelques familles :
        http://www.rfi.fr/europe/20190706-grece-legislatives-dynasties-politiques

        Les grecs ont vraiment voté en s’en allant de leur pays. Cette mascarade leur a volé leur avenir et a montré que l’Europe politique n’existe pas.

        • dolgan dit :

          Peu importe, la responsabilité reste pleinement sur les épaules des grecs.
          .
          Comme à Marseille en France. C’est les Marseillais qui refusent tout candidat qui ne ferait pas du clientélisme à très grande échelle. Et les exemples d’escrocs réélus dès leur sortie de prison ne manquent pas. ça plait à certains d’être gouvernés par des escrocs.

          • Plusdepognon dit :

            @ Dolgan
            Vous pensez vraiment que ce sont les peuples qui choisissent leurs candidats ? Vous avez choisi entre votre slip ou votre caleçon ce matin, mais il est fabriqué en Chine.
            Les vrais fondés de pouvoir ne sont pas élus. Ils sont choisis et cooptés. Et ne rendent de compte qu’à leurs pairs où à ceux à qui ils doivent leurs positions.
            https://blogs.mediapart.fr/peter-bu/blog/100918/qui-nous-gouverne

            Quelques serviteurs sont présentés à la plèbe. Ils seront récompensés pour avoir vendu à vil pris leur pays et ses atouts.
            Regardez Tony Blair, Gerhard Schroder, Sarkozy…

            Vous avez voté pour vous faire détruire vos petites économies ou l’avenir de vos gosses ?
            Ne vous en faites pas, si c’est important ce n’est pas le vote qui compte. La preuve avec l’élargissement de l’Europe (le « non » a triomphé en France et aux Pays-bas), la trahison de Tsipras en Grèce ou la comédie actuelle sur le Brexit.

            Quand les puissances d’argent rentrent en jeu, l’emballement médiatique est de la partie et il n’y a plus qu’un seul son de cloche, tout le monde doit se conformer (exemple: le Brexit est une erreur, l’euro est une monnaie pour des siècles et des siècles, la croissance économique est infinie et les actions des entreprises en bourse ne sont pas chères,…).

            Nous sommes la seule espèce capable de croire que les concepts que nous avons inventés (l’argent, les dieux, l’économie, l’héritage qui fait que la plupart des humains dans le monde font des gosses avec leurs cousins/cousines pour pas que le peu de biens qu’ils disent posséder sortent de la famille…) sont supérieurs à la réalité. C’en serait risible s’il n’y avait autant de conséquences néfastes.

          • Plusdepognon dit :

            @ NRJ et @Dompal
            Exemple d’article justifiant la négation du résultat du référendum britannique :
            https://www.lemonde.fr/idees/article/2019/09/26/brexit-le-droit-ou-le-chaos_6013133_3232.html

            Sous le couvert de la « légalité », du bon sens, de celui de l’histoire, de la protection des peuples contre eux-mêmes et contre les vilains pédophiles-nazi tueurs de chatons mignons.

            « Journaliste » fut un métier. Si vous êtes assez vieux pour avoir vu le film « citizen Kane, dans l’imaginaire collectif, il éclairait de la fragile flamme de l’analyse des faits les compromissions du pouvoir, afin que le citoyen puisse être informé et voter en son âme et conscience.

            Aujourd’hui, il n’y a que les larbins aux ordres de qui les payent.

            Pour le clientélisme, visiblement que ce soit à Marseille ou à Levallois-Perret ou ailleurs, c’est un système qui a une longue histoire et visiblement un grand avenir…

          • Plusdepognon dit :

            @ Dolgan pas Dompal

          • NRJ dit :

            @Plusdepognon
            Arrêtez de deresponsabiliser les grecs. Passivement ou activement ils sont au pire complice au mieux acteur de leur faillite. Par ailleurs, vous pouvez accuser le pouvoir de l’argent, mais derrière, ceux qui se font duper (et qui en sont très satisfait au début) ce sont les citoyens. S’ils sont naifs c’est leur faute.

            On peut en dire la même chose pour certains commentateurs de ce blog qui pensent que tout peut se régler en revenant à l’euro, en piquant l’argent des vilains riches et des vilaines entreprises, ou en faisant de la relance keynesienne (car bien sur l’Etat ne peut pas tomber en faillite).

            Par ailleurs vous parlez du Brexit. Et bien le référendum a eu lieu. Et les anglais ont élu quelqu’un qui veut installer le Brexit et qui devrait le faire. Ce n’est pas plus compliqué. Au pire, la politique anglaise sera complètement bouchée pour les prochaines années.

      • Plusdepognon dit :

        @ NRJ
        Ce qui est arrivé à la Grèce arrivera à la France.
        https://youtu.be/NDYNlnLP9m4

        Sans doute direz-vous que nous l’avons bien cherché.
        J’ai voté « non » en 2005. Depuis 2007, j’ai vu que la démocratie c’est juste une lubie de pauvre.

        https://youtu.be/1wF5FMUtHDM

  6. Carin dit :

    Justement le président turc vient de s’enquérir auprès de Haribo qui lui aurait déclaré que les FTI sont « petites mais costauds » et même rajouté au vu de leur radar et de leur armement « elles ont un sale caractère ». Nous devons donc nous attendre à des menaces ( je vais lâcher 2 millions de migrants) ou ( plus aucun français ne marchera tranquille) etc…etc… de la part du président turc.
    Si en plus il apprends que les mirages2000 vont passer au standard -9, pour sécuriser les F16Viper bourrés de missiles et bombes… alors là… il va vraiment crier très fort le père turc!

    • NRJ dit :

      @Carin
      En soit il serait intéressant de devenir une nation-cadre de l’OTAN avec la Grèce comme l’Allemagne l’est avec avec la Norvège. Ça nous permettrait d’une part de peser plus sur l’équilibre européen, et de protéger les entreprises françaises au large de Chypre face aux turcs d’autre part. Et les grecs y verront l’avantage d’être bien mieux protégé.

  7. Bozkurt23 dit :

    et alors ? en quoi ça vs regarde ?
    et la Turquie produit tjrs certaines pièces du f35.

  8. Fralipolipi dit :

    Voilà une opération qui pourrait arranger tout le monde.
    L’allongement de série ferait faire des gains de productivité à Naval Group en même temps qu’il offrirait un plan de charge plus étoffé.
    Ce gain de productivité serait partiellement rétrocédé à la MN qui pourrait ensuite dégager des financements pour un investissement non prévu au départ mais qui là devrait coûter moins cher qu’au départ, du fait de frais de développement et d’intégration au moins partiellement payés par la Marine grecque :
    vous avez compris, il s’agit bien d’intégrer 2 Sylver A70 de plus aux FDI française (soit 16 silos de plus), en complément des 2 Sylver A50 déjà prévus (soit 16 silos déjà prévus).
    .
    Et ce serait véritablement une très bonne nouvelle, parceque la FDI avec seulement 16 silos est clairement largement sous-armée, en association à son radar AESA qui sera de loin le meilleur de toute la flotte (bien meilleur que ceux des Forbin qui disposent elles de … 48 silos, et non pas 16) .
    Une FDI « AESA » avec des capteurs au top du top ne peut pas décemment rester armée avec seulement 8 Aster 30 et 8 Aster 15 … ce serait un gâchis absolu.
    .
    Aussi, avec cette vente export à la Grèce, la MN pourrait bien trouver la possibilité financière d’équiper ses 5 FDI de 2 Sylver A70 suppl., ce qui permettrait de l’armer d’un panachage de 8 Aster 15 + 16 Aster 30 + 8 MDCn, qui lui donnerait plus de cohérence et surtout plus de résilience et d’autonomie en zone de combat en cas de conflit de forte intensité.
    .
    Et dans le cas général, une telle frégate si bien dotée en armements divers (anti aérien, anti-surface, ASM + capacité de frappe stratégique … même si ponctuelle) deviendrait une sorte de Mini-Croiseur !!! Capable de tout faire, partout, et sans avoir à déplacer plus de 4400 tonnes (ce qui participe de l’optimisation financière!).
    Je perçois là un format idéal pour notre Marine.
    Et d’emblée, selon Mer&Marine, on perçoit que cette idée est déjà dans toutes les têtes 🙂
    https://www.meretmarine.com/fr/content/reflexions-autour-de-lajout-de-mdcn-aux-fdi

  9. patex dit :

    Mobilisons le fonds de défense européen pour armer la Grèce, qui est notre rempart contre le régime islamiste d’Erdogan. Là, l’Europe montrerait qu’elle défend les peuples, et leur mode de vie, ce que la nouvelle commissaire allemand entend faire.

    • Fralipolipi dit :

      +1
      … mais vaudrait mieux le faire sans tambour ni trompette, afin d’éviter le plus possible le clash diplomatique avec la Turquie, et reprendre sinon un bon tsunami de migrants sur le museau.

  10. Bob dit :

    La Grèce qui passe de 8 FREMM à 2 FDI, il y a une grosse différence. Les comptes publics de la Grèce sont dans le rouge écarlate. Rien n’est encore fait. Certains diront mieux vaut 2 FDI que rien, je dirai mieux vaut plusieurs Gowind que 2 FDI. Sauf si les FDI sont munis de missile de croisière, ce que les grecs ont certainement demandé, mais il leur faudrait des navires de patrouilles assez robustes en certain nombre quand même. Si les grecs veulent des missiles de croisière, il devrait plutôt s’orienter vers un système mobile sol-sol moins onéreux et plus simple. Mais ont-ils les moyens financiers de leur vision militaire? Il est à craindre que non. Les turcs sont ravis et Chypre devrait encore faire les frais de l’expansionnisme turc et probablement perdre ses réserves de gaz. Le contrôle maritime de la Méditerranée orientale et du canal de Suez est un enjeu stratégique.

    • Fralipolipi dit :

      @Bob
      Justement, ce qui est de prime importance pour l’armée grecque, ce sont bien la capacité MDCn, mais aussi le radar AESA au top couplé à l’Aster 30, afin de permettre une veille aérienne optimale,
      … ce qu’aucune Gowind ne pourrait fournir.
      La FDI est vraiment le type de frégate – musclée, archi-polyvalente, moderne et très compacte -idéale pour la Grèce.

  11. SCAtastrophe dit :

    Ils vont demander à Goldman Sachs de s’occuper du plan de financement. La dernière fois, ça a bien marché :
    https://youtu.be/ygpGzMLLn0I
    https://youtu.be/Tvd8PKmjqH8

    Bon, la Grèce n’existe plus pour ses citoyens normaux, mais au niveau des banques, de la Chine et des familles richissimes qui se refilent le pouvoir à tour de rôles, c’est super rentable !

  12. Yannus dit :

    un peu HS mais le sujet est fermé.
    plutôt qu’exposer nos FREMM et nos future FTI au missiles balancés par les Houttis, même si des moyens de protection ne seraient pas inutile.
    peut-être peut on augmenter le nombre de patrouilleur rapides et les doter de MMP et autres mistrals.
    http://www.opex360.com/2019/09/21/contre-les-menaces-asymetriques-la-marine-nationale-songe-a-armer-ses-fregates-avec-des-missiles-moyenne-portee/
    http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2019/07/23/huis-clos-a-cherbourg-deux-patrouilleurs-destines-a-l-arabie-20403.html

    • Fralipolipi dit :

      et d’un Narwhal !
      Cela pourrait être très bien en effet pour des patrouilleurs basés en permanence à Abu-Dhabi et Djibouti.
      .
      La question est ensuite de savoir si la France daigne mettre en œuvre de tels « moustiques tigre » en parallèle des énormes frégates de la concurrence (c’est certes efficace, mais ça fera peut-être moins peur aux Pasdarans), tout en acceptant d’afficher une volonté de déploiement permanent = patrouilleurs basés en permanence à Abu-Dhabi.
      Bref, il y a déjà une trame de connotation politique là-dessous.

  13. nexterience dit :

    Je pense que ces navires sont tout de même petits pour l’horizon 2040 car 2 tendances émergent :
    – les tirs de saturation, imposant le nombre. Le Lazer ne fera pas tout.
    – le supersonique, voire l’hypervélocité imposant des missiles triplant voire quadruplant de masse.
    .
    D’ici 2040, quel espace nécessaire ?